Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Mise en scène néolibérale de l’élection présidentielle française à la BBC


de : Philippe Marlière
mercredi 11 avril 2012 - 02h12 - Signaler aux modérateurs

J’ai récemment été invité par la BBC à parler de l’élection présidentielle française. Professeur dans une université de Londres, les sollicitations des médias ne manquent pas. En règle générale, je me méfie des invitations à la radio ou à la télévision. Il faut d’abord parlementer au téléphone avec le producteur du programme. Ce dernier attend que vous lui fournissiez moult informations sur un sujet qu’il ne maîtrise que superficiellement. Il faut ensuite régler les questions logistiques (taxi), préparer l’entretien, parvenir au studio et patienter avant d’être accueilli par le producteur et introduit, enfin, auprès du journaliste.

L’entretien a lieu dans l’urgence. Rien ne se passe comme prévu : les thèmes de fond débattus avec le producteur au téléphone font place à l’antenne à des questions anecdotiques souvent sans intérêt. Sur un sujet touchant à la France en Europe, je suis sommé de défendre la politique de mon pays comme si j’étais ministre du gouvernement français ! Quelques minutes d’interview passent à la vitesse de la lumière lorsqu’on est derrière un micro. Certains collègues s’en tirent plutôt bien. Pour ma part, je ne sais pas (et ne souhaite pas) faire dans le registre du soundbite (slogan) ou accepter le rôle stéréotypé que le journaliste me demande implicitement d’endosser.

Supporteurs de candidats

Malgré ces fortes réticences déontologiques, j’avais accepté de participer à un séminaire sur l’élection présidentielle française. La situation paraissait propice à un échange intéressant. La séance devait durer une heure et demi et je pouvais présenter le sujet à ma guise. Il s’agissait de briefer des journalistes radio et télévision de la vénérable « Auntie Beeb ». On m’avait demandé de préparer un topo court et didactique, pour aider les journalistes à couvrir l’élection. J’étais flanqué d’un collègue britannique de la London School of Economics. Je devais traiter la campagne et le collègue devait parler des incidences de l’élection en Europe. Lorsque je suis arrivé, le modérateur de l’événement, un journaliste de l’institution, me demanda : « Votre collègue est un supporteur de Sarkozy. Je suppose que vous voterez Hollande au premier tour ». Interloqué par la question, je lui répondis que je ne voterai pas Hollande au premier tour ; au second, certes, à condition qu’il soit en tête des candidats de gauche au premier tour. Effaré par ma réponse, le journaliste poursuivit : « Vous êtes bien de centre-gauche ? ». Je lui dis que je n’étais pas de « centre-gauche », mais de « gauche ». La mine du journaliste se renfrogna davantage. Il nous présenta à un auditoire d’une quarantaine de confrères : mon collègue, comme « supporteur de Sarkozy » et homme de « centre droit » et moi, comme homme de « centre gauche » ! Je compris que l’impératif de neutralité de la BBC se résume à être « centriste » ; c’est-­à-dire à ne considérer comme légitimes les propositions et politiques des forces politiques néolibérales (dans leur variante de droite ou sociale-démocrate). Selon la BBC, les politiques d’austérité en Europe ou encore l’invasion illégale de l’Irak sont des mesures « centristes ».

Je parlai le premier, faisant une présentation très « science po », tel qu’on me l’avait demandé : conditions d’éligibilité ; nature du vote ; les dix candidats en lice et un bref résumé de leurs propositions ; le rôle des sondages et les thèmes majeurs de campagne. J’expliquai pourquoi la campagne de Mélenchon séduit de plus en plus les jeunes et les ouvriers. Je montrai que le rejet virulent de Sarkozy ne tient pas à son « bling », mais à sa politique néolibérale ou encore pourquoi l’abstention (en milieu populaire et en banlieue) sera peut-être encore supérieure à celle de 2002. Me succédant au micro, mon collègue – qui m’apparut alors comme un habitué de ces séances – n’y alla pas par quatre chemins. Sur un ton virulent, il dressa un portrait de la France qui renvoyait au soviétisme sous la glaciation brejnévienne. Il attaqua un Etat français « sclérosé », « omniprésent », qui « tue l’initiative privé ». La France, asséna-t-il, aurait le plus grand besoin de « réformes structurelles » ; d’accepter une « économie capitaliste ouverte ». Fin connaisseur de l’Education nationale, il déclara que les élèves français étaient endoctrinés par des enseignants « marxistes ». Les élèves britanniques seraient-ils endoctrinés par des maîtres néolibéraux ? Je repris la parole pour tenter de démêler les plus flagrantes contre-vérités dans ce catéchisme du laissez-faire économique. Comme ultime argument pro-Sarkozy, il affirma : « Comme Blair et Cameron, Sarkozy a l’étoffe d’un leader, pas Hollande. Il est moderne, décontracté, haut en couleur, médiatique ». « Comme Berlusconi ?… », osai-je l’interrompre sous les éclats de rire de l’auditoire.

Mise en musique idéologique de l’élection

Ce fut pourtant l’unique fois où je mis les rieurs de mon côté. Les journalistes présents opinaient gravement quand mon confrère universitaire égrenait son chapelet néolibéral. C’est alors que je compris dans quel traquenard j’étais tombé : à moi la présentation factuelle et « objective » de l’élection, et au collègue sarkozyste le spiel néolibéral. Une élection, ça se met en musique sur le plan idéologique. Pour la France, la grille de lecture de la BBC est bien connue : « pays étatique, sclérosé, peuplé d’assistés », etc. Qui a dirigé ce pays depuis dix ans ? Sarkozy serait-il un marxiste qui s’ignore ? L’ironie de l’histoire est que la BBC passe aux yeux de ses détracteurs comme « liberal », c’est-à-dire de gauche. Si celle-ci est de « gauche », c’est une gauche de connivence idéologique avec un ordre économique en pleine déroute.



Imprimer cet article





Pierre Perret à 85 ans, au meilleur de sa forme, nous chante "les cons finis" (vidéo et paroles)
dimanche 12 - 15h07
de : nazairien
VENEZUELA : le Parlement Européen dans les bottes de l’impérialisme.
dimanche 12 - 14h44
de : joclaude
Les femmes manifestent contre « le remaniement de la honte » (vidéo)
samedi 11 - 20h52
de : nazairien
4 commentaires
Dans tous les cas TOUS EN GRÈVE ET EN MANIFESTATION LE 17 SEPTEMBRE
samedi 11 - 12h33
de : Laurent Brun
1 commentaire
REMANIEMENT:CE QUE VOUS N’ENTENDREZ JAMAIS, en toute démocratie, bien sûr !
samedi 11 - 10h17
de : joclaude
2 commentaires
La Sécurité sociale, l’assurance chômage et les retraites en danger !
samedi 11 - 09h12
1 commentaire
Çà suffit Mme Obono ! Un peu de sérieux !
samedi 11 - 08h17
de : Christian Delarue
3 commentaires
Je ne suis pas aussi blanc que j’en ai l’air...
vendredi 10 - 23h24
de : Christian Delarue
1 commentaire
Un p’tit coup de bourbon : Remaniement !
vendredi 10 - 15h10
de : joclaude
1 commentaire
La Cour des comptes pointe les errements et la gabegie de la filière nucléaire et de ses premiers de cordée
vendredi 10 - 05h47
de : coordi sud est via JYP
Air France : milliards de prêt, milliers de postes en moins, bonus époustouflant pour le PDG
jeudi 9 - 09h00
1 commentaire
Venezuela : Publication de la liste des organisations candidates aux élections législatives
mercredi 8 - 16h32
de : joclaude
Du 8 au 12 juillet 2020 Festival des Canotiers 2020 : le programme
mercredi 8 - 07h26
Conférence de presse de Jean-Luc Mélenchon
mardi 7 - 18h03
2 commentaires
IRAN : Israël joue-t-il avec le feu ?
mardi 7 - 17h47
de : joclaude
AVEC CASTEX çA CARBURE SEC
mardi 7 - 05h25
de : Nemo3637
1 commentaire
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 - 21h35
de : Roberto Ferrario
1 commentaire
Services publics pour appliquer les droits sociaux « opposables »
dimanche 5 - 11h14
de : Christian Delarue (Converg SP)
Remaniement Ministériel:le 1er Ministre n’arrive pas en novice !
samedi 4 - 21h28
de : joclaude
Coronavirus : Superbe analyse d’Ignacio Ramonet
samedi 4 - 16h31
de : joclaude
Stopper le rouleau compresseur mondialiste
samedi 4 - 15h37
de : Claude Janvier
1 commentaire
LA PRÉFECTURE DE PARIS MET DES FAMILLES À LA RUE POUR UN HÔTEL DE LUXE
samedi 4 - 11h54
de : joclaude
Nomination de Castex à Matignon
samedi 4 - 08h15
de : jo.dez
L’indépendantisme catalan à la veille d’une recomposition d’envergure
vendredi 3 - 18h20
de : Antoine (Montpellier)
Remaniement : Emmanuel Macron réinvente la macronie d’avant le Covid-19
vendredi 3 - 15h29
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 - 15h00
de : Roberto Ferrario
4 commentaires
MUNICIPALES : GAUCHE BOBO CONTRE GAUCHE PROLO
vendredi 3 - 11h21
de : joclaude
2 commentaires
SYNDICALISTE - ANTIRACISTE - ANTISEXISTE
vendredi 3 - 07h21
de : DELARUE C. & LE QUEAU S.
La Via Campesina condamne le plan d’annexion colonialiste en Palestine
vendredi 3 - 06h25
de : VIA CAMPESINA
Crise et robotisation : De l’actualité des Grundrisse de Marx !
vendredi 3 - 02h32
de : Lepotier
MON COMMUNISME
jeudi 2 - 21h55
de : Nemo3637
1 commentaire
Soignants : une « grande famille ». Vraiment ?
jeudi 2 - 15h30
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 - 11h38
de : Mickael Wamen
Le creux de la vague - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 1er - 20h54
de : Hdm
QG présente : "« Le capital se radicalise » Mickaël Wamen, Monique Pinçon-Charlot" (video)
mercredi 1er - 17h28
de : Aude Lancelin
4 commentaires
CARNAGE ORGANISÉ CONTRE RÉACTION DÉSORGANISÉE ...
mercredi 1er - 17h06
de : Mickael Wamen
Convention Citoyenne pour le climat soumis au bon vouloir de notre monarque !
mercredi 1er - 12h27
de : joclaude
Courrier à l’adresse de Philippe Martinez SG CGT.
mardi 30 - 22h38
de : Mickael Wamen
IRAK : M.Macron ne nous l’expliquera pas : NOUS SOMMES EN GUERRE !
mardi 30 - 17h51
de : joclaude
« Ségur de la santé » : les soignants maintiennent la pression
mardi 30 - 17h43

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite