Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Massacres de marché


de : Marco Revelli
lundi 23 avril 2012 - 11h46 - Signaler aux modérateurs

Le dernier a été un petit entrepreneur de 45 ans de Altivoli, province de Treviso : il s’est pendu il y a deux jours dans un cabanon contigu à son habitation. Le premier, de l’année 2012, était un retraité de Bari : le 2 janvier, il s’était jeté de son balcon après avoir reçu une mise en demeure de l’Inps[1] de restituer une somme conséquente. Entre eux : l’ouvrier de 27 ans de Vérone, immolé par le feu. L’encadreur romain de 57 ans, pendu, lui aussi. L’électricien de 47 ans de San Remo, d’un coup de revolver… Litanie à laquelle nous ajouterions la disponibilité à la boucherie sociale du gouvernement qui, hier, a d’abord supprimé l’exemption des tickets[2] pour les chômeurs et ensuite, de nombreuses heures plus tard, les a remis en listes « techniquement ». C’est le coût humain payé quotidiennement à la crise économique. On a appelé ça « Massacres d’Etat ». Et c’est juste, parce que les politiques économiques, les règlements, les défaillances des pouvoirs publics ne sont pas innocents. Mais il faudrait ajouter, immédiatement après : « massacres de marché ».

Si nous lisons attentivement les qualifications professionnelles dans cette liste de nécrologies qui s’allonge de jour en jour un peu plus, nous verrons que ce sont des ouvriers, des chômeurs, de petits entrepreneurs, des retraités : toutes les figures bariolées de ce marché du travail dont la structure est en train d’être redessinée par le gouvernement. Et desquelles, ces morts tragiques, on nous dit combien elles sont inséparables de la vie des personnes. Combien dangereux (et criminel) est l’acte, mental et pratique, de réduire le travail à la pure dimension de marchandise : de ce qui s’échange selon les lois objectives de l’offre et de la demande.

Quand Luciano Gallino[3] n’a de cesse de nous prévenir que « le travail humain n’est pas une marchandise », il ne se borne pas à une affirmation, sacro-sainte et nécessaire, de caractère culturel et théorique, à discuter aimablement dans les séminaires universitaires (n’importe où sauf à la Bocconi[4] !). Il dit aussi quelle opération extrême (et féroce) se produit sur les corps des gens, quand on prétend casser cette unité bioéconomique. De réduire la vie au travail à un facteur économique pur, soumis aux « lois d’acier » du marché, sans plus de diaphragmes, de parapluies protecteurs, de barrières se dressant contre l’omniprésent et envahissant processus de marchandisation de l’existence.

Le comique de gouvernement les ignorait, ces morts, il préférait enfouir la tête du pays dans les sables mouvants de ses excès, mais en 2010 le « massacre de marché » se monta à 362 suicides rien que chez les chômeurs, 192 chez les travailleurs indépendants, 144 chez les petits entrepreneurs (les grands s’enfuient à l’étranger, ils ne se sacrifient pas).

Presque deux morts par jour. Le professeur Monti en enregistre la réalité, même si c’est par un euphémisme qui n’en réduit pas la teneur dramatique : « des vies qui se ferment dans le désespoir ». Il parle d’un « prix très élevé », et rappelle qu’en Grèce cependant le bilan dépasse déjà les 1.725 cas. Ce qui, au demeurant, est vrai, comme il est vrai qu’en cas de défaut le massacre augmenterait largement ici aussi, et deviendrait littéralement une boucherie d’Etat.

Ce que ne dit pas toutefois le chef du gouvernement des techniciens, c’est que ce suintement de morts italiennes, et cette cascade de suicides grecs, sont le produit, tous deux, de la même culture économique et sociale, que lui-même partage. Qu’ils sont le fruit d’une vision du monde et d’une théorie économique qui ont « failli » et qui se sont pourtant constituées en dogme quasiment absolu et même, depuis cette semaine, en principe constitutionnel avec l’insertion dans la Charte de l’obligation d’équilibre du budget. En nouveau Nomos de la Terre[5].

C’est au nom de cette inédite souveraineté impersonnelle et cruelle -dépourvue d’avenir et pourtant exigeante dans le présent- que les « commissaires » des pays périphériques sont obligés de parcourir le monde en exhibant le scalp de leurs « mondes du travail » respectifs, de leurs antiques titulaires des droits, dans le vague espoir d’attirer le regard bénévole de quelque segment de marché, dans une course sans fin vers le bas. Sur la base de ces dogmes, nous n’en sortirons pas. Il n’y a pas de bout du tunnel. Ni -c’est de plus en plus évident- de point de reprise. Si nous voulons mettre un frein aux « massacres de marché » nous devons limiter le pouvoir des marchés de s’emparer de la vie. Nous devrons travailler pour imposer un tournant culturel, social et, enfin, politique radical, pas seulement ici, dans notre fragile périphérie, mais au cœur même d’Europe, où l’idole est plus forte.

Tâche improbable, marche très longue. Mieux vaut se mettre en chemin.

Editorial de vendredi 20 avril 2012 de il manifesto

http://www.ilmanifesto.it/attualita...

Traduit de l’italien par Marie-Ange Patrizio

Notes de la traductrice :

Marco Revelli est historien et sociologue à l’université de Turin (chaire Sciences politiques, histoire contemporaine), membre fondateur de l’ex-organisation Lotta Continua. Auteur de très nombreux ouvrages politiques et historiques. Et fils de l’écrivain-résistant Nuto Revelli (superbes « Disparu de Marburg », « L’anello forte »…).

[1] Istituto Nazionale Previdenza Sociale : Institut national de prévoyance sociale, caisse de prévoyance, retraites, invalidité etc.

[2] Ticket sanitaire (en France ticket modérateur), la part du coût d’une prestation médicale restant à la charge du citoyen ; dans le projet de loi présenté au Sénat a été effacée l’exemption pour les chômeurs du ticket sanitaire. Le gouvernement a ensuite dit qu’il s’agissait d’une erreur dans le texte et a fait marche arrière en assurant que les chômeurs ne paieront pas le ticket.

[3] Sociologue et écrivain, un des fondateurs de la sociologie en Italie, spécialiste des processus économiques et du travail, voir : http://it.wikipedia.org/wiki/Lucian...

[4] Université privée (et coûteuse) de sciences économiques et politiques, à Milan.

[5] « Nomos de la terre », Carl Schmitt (1950), voir http://www.actu-philosophia.com/spi... et http://fr.wikipedia.org/wiki/Carl_S...



Imprimer cet article





Coexistence : Promotion des valeurs abrahamiques
dimanche 25 - 23h23
2 commentaires
L’épidémie sans fin : la stratégie de Macron afin d’éviter la destitution et un procès pour haute trahison
dimanche 25 - 19h19
de : jean1
BOLIVIE : Le Mouvement vers le Socialisme obtient la majorité aux 2 Chambres !
dimanche 25 - 10h22
de : joclaude
Critique des PRIERES DE RUE SEXOSEPARATISTES
samedi 24 - 23h54
1 commentaire
CCIF : deux faces
samedi 24 - 23h36
de : Christian Delarue
Pourquoi sommes-nous silencieux ?
samedi 24 - 21h26
de : Fath Allah Meziane
1 commentaire
Claude Posternak
vendredi 23 - 16h06
de : jean1
2 commentaires
Côte d’Ivoire : le néo-colonialisme dans ses oeuvres moribondes !
vendredi 23 - 16h01
de : joclaude
La Russie et la Tchétchénie en gros répondent “Vous voulez des terroristes et bien gardez-les…
jeudi 22 - 16h07
de : joclaude
Notre éviction de Facebook pourrait signer la fin prochaine de Rapports de force
jeudi 22 - 15h11
3 commentaires
Ne trahissons pas la mémoire de Samuel Paty
jeudi 22 - 11h26
de : Hervé Fuyet
2 commentaires
BOLIVIE : Analyse de l’élection de Luis ARCE nouveau Président.
jeudi 22 - 11h17
de : joclaude
2 commentaires
Deux heures moins le quart avant le couvre-feu - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 21 - 21h49
de : Hdm
Sgunfu di talwit a Samuel Paty
mercredi 21 - 00h16
de : ACB
1 commentaire
BOLIVIE : Luis ARCE candidat du Mouvement pour le Socialisme élu !
mardi 20 - 16h56
de : joclaude
2 commentaires
En Espagne, un hôpital face à la deuxième vague du coronavirus
mardi 20 - 16h24
de : nazairien
propos raciste de Jean Luc Mélenchon ,saisine du procureur
mardi 20 - 07h37
de : sôs Soutien ô Sans papiers
8 commentaires
Les rapports sociaux imbriqués rendent difficile l’émancipation totale
mardi 20 - 00h44
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Pour se souvenir:Ernesto « Che » Guevara (1928-1967), combattant internationaliste
lundi 19 - 17h26
de : joclaude
Sortir de toute barbarie par le haut suppose de promouvoir la civilisation
lundi 19 - 00h21
de : Christian Delarue
3 commentaires
Remember (pour se souvenir)Thomas Sankara...
dimanche 18 - 15h56
de : joclaude
Plusieurs milliers de sans-papiers défilent à Paris pour la dernière étape de la Marche des solidarités
dimanche 18 - 13h09
2 commentaires
Monogamie souple ou la fin de l’exclusivisme sexuel conjugal
dimanche 18 - 09h17
de : Christian Delarue
1 commentaire
Village du peuple : d’un lieu de vie et d’expérimentation à un tas de gravats
dimanche 18 - 08h39
UFAL : Les « hussards noirs de la République » sont désormais les cibles de l’islamisme radical
samedi 17 - 23h16
de : Christian Delarue
2 commentaires
Attentat de Conflans St Honorine : ATTAC et FSU plus MRAP
samedi 17 - 21h57
de : Christian Delarue
3 commentaires
La théorie monétaire moderne expliquée simplement
samedi 17 - 15h33
de : Luc JACOB
1 commentaire
Refus du séparatisme des riches actionnaires (17 octobre)
samedi 17 - 10h39
de : Christian Delarue
2 commentaires
quelques infos sur l’organisation de la marche des sans-papiers en Ile de France
vendredi 16 - 21h04
de : jean1
Propos scandaleux de M. Reda : solidarité avec le GISTI
vendredi 16 - 20h08
de : Christian Delarue (MRAP)
3 commentaires
Communiqué de presse des Mutuelles de France : Encore un coup fourré en macronie !
vendredi 16 - 12h11
de : joclaude
Toulouse : couvre-feu et situation sanitaire décuplent la colère des soignants
vendredi 16 - 12h09
BOLIVIE : Second coup d’Etat ou fraude électorale ?
vendredi 16 - 11h52
de : joclaude
3 commentaires
COVID19:Perquisitions chez Edouard Philippe et Olivier Véran
vendredi 16 - 11h36
de : joclaude
La théorie monétaire moderne expliquée simplement
vendredi 16 - 09h27
de : Luc JACOB
2 commentaires
Manipulation sur le séparatisme avec un Robert Ménard raciste.
vendredi 16 - 09h02
de : Christian Delarue (MRAP)
1 commentaire
Cuba est élu au Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU (pour la 5° fois)
jeudi 15 - 17h11
de : joclaude
’Urgence de vous’ ou l’urgence de parler le 21/10 à Bruxelles
jeudi 15 - 15h51
BOLIVIE : Autre démonstration de félonie du régime capitalisme !
jeudi 15 - 12h00
de : joclaude
TROISIEME RASSEMBLEMENT POUR EXIGER LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH !
jeudi 15 - 11h32
de : jean clement

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite