Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
Scoop Bellaciao : scandale, un rapport de Santé Publique France de mai 2019 réclamait 1 milliard de masques !
jeudi 26 mars
de Roberto Ferrario
6 commentaires
La date est importante (mai 2019), le gouvernement de Macron ne peut donc pas continuer à dire que les responsables sont les anciens gouvernements... Deuxièmement, c’est cette phrase dans le rapport qui est très importante et qui détermine le milliard de masque demandé : "En cas de pandémie, le besoin en masques est d’une boîte de 50 masques par foyer, à raison de 20 millions de boîtes en cas d’atteinte de 30% de la population..." Il est extrêmement "bizarre" (...)
Lire la suite, commenter l'article...

FRALIB "pas un boulon ne sortira de l’usine" ! C’est maintenant.


de : Chantal Rouges vifs 13
vendredi 11 mai 2012 - 00h37 - Signaler aux modérateurs
4 commentaires

FRALIB : LA PROVOCATION CONTINUE…
LA LUTTE AUSSI !

Bonsoir à tous,

Les salariés de Fralib sont en lutte depuis 591 jours.
Au lendemain de l’élection de François HOLLANDE, nous avons réaffirmé notre volonté de voir se concrétiser les engagements pris, et exprimé la nécessité d’une table ronde pour la mise en œuvre de notre projet alternatif.
Nous vous disions hier qu’au vu des manœuvres et provocations d’UNILEVER, nous avons renforcé la surveillance de l’usine, à l’intérieur comme à l’extérieur.

Probablement dérangée par ces dispositions, la multinationale se fend aujourd’hui d’un courrier qui nous dit que notre présence sur le site au moment du « démontage des machines » nous fait courir un risque, et que pour des raisons de sécurité, elle nous propose de déménager notre local en dehors du site. Si nous le refusons, elle nous informe que l’accès à notre local se fera par un chemin sécurisé avec une « protection physique » ce qui signifie avec les gorilles (voir lettre jointe).

Nous ne nous posons plus la question de savoir si la Préfecture est intervenue auprès d’UNILEVER pour exiger des dirigeants qu’ils ne touchent pas aux machines. De toutes évidences, la multinationale ne veut pas laisser au prochain gouvernement le temps de se saisir de ce dossier.

Raison de plus pour réussir un large rassemblement devant l’usine demain matin :
VENDREDI 11 MAI 2012 
A PARTIR DE 8 H 00



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
FRALIB "pas un boulon ne sortira de l’usine" ! C’est maintenant.
11 mai 2012 - 11h59 - Posté par A.C

On est avec vous..

"CEUX qui VIVENT
Ce sont CEUX QUI LUTTENT"

V.HUGO

Des mois des mois de courage , de solidarités, de doutes, d’espoirs, de message FORT pour tous deux qui ne veulent pas se laisser broyer par leCapital..

Les FRALIB sont désormais au coeur d’un premier test

"Le changement, c’est MAINTENANT"

Il l’a promis, le candidat dont le bulletin a servi à faire gicler la fraction la plus haineuse , fascisante des représentants du Capitalisme

La première mesure IMMEDIATE donc prouvant qu’on neprend pas les Fralib pour des travailleurs kleenex, c’est d’IMPOSER la REELLE NEGOCIATION poursauver leSITE, la production du Théà GEMENOS, le maintien d’emplois UTILES à l’économie nationale,

Tout le reste serait du pipeau de flou et de récup !

"ON" peut, "ON " va gagner.

"ON", parce que "VOUS"

, les FRALIB , "vous" êtes " NOUS TOUS"

C’est votre LUTTE qui est de soutien et de SOLIDARITE dans la RESISTANCE plus GENERALE, à CONSTRUIRE..

Les bordelais qui vous ont rencontré chez eux le 15 Novembre sont à vos côtés

Cordialement

A.C

et puisque le CHE orne vos drapeaux CGT, plus quejamais fidélité à laparole d’Ernesto.

Si tu trembles d’indignation à chaque injustice, alors tu es un de mes camarades.
Lettre à María Rosario Guevara .

_



FRALIB "pas un boulon ne sortira de l’usine" ! C’est maintenant.
11 mai 2012 - 14h46 - Posté par marco des veninovs

un petit mot de soutien des VENINOVS nous nous etions vu lors de votre grande manifestation CGT sur marseille
Pour rappel nous sommes aussi en lutte depuis aout dernier en occupant aussi notre usine apres une liquidation judiciaire due a des malversations de notre patronnat
Alors courage car notre combat voit une issue favorable apres de longues et dures bataille



FRALIB "pas un boulon ne sortira de l’usine" ! C’est maintenant.
11 mai 2012 - 17h12 - Posté par A.C

..Surtout que depuis...’il ya quelques semaines, Hollande a été des plus clairs..

C’est ce côté toujours" pressé" des salariés qui m’énerve !

il ya quelques semaines, Hollande a été des plus clairs.. !!

http://videos.leparisien.fr/video/c...

Merde, il est même pas encore à l’ELYSEE, le Président du peuple de Gôôche,...et voilà que ça "s’agite" !

Attendez un peu,patience, patience.......

C’est quoi cette opération "commando" ?

Putain, et l’électorat de Bayrou, et les législatives, et les Agences DE notation, et le cours de l’EURO, vous les FRALIB vous vous en "tapez" ?
Remarquez, chacun voit midi à sa porte.
Mon grand père , pareil !
En 1936, l’a eu un coup de sang !!

Le coco était nerveux, alors..

et pof..on t’occupe icii, on t’occupe là,un lendemain d’élections DEMOCRATIQUES, Zet REPUBLICAINES, CITOYENNES !!

bref...
C’est pas parce qu’on est en mai pour qu’on profite du "Temps des Cerises" en oubliant de penser ...aux noyaux pour tripes fragiles de ceux qui pensaient picorer les"voix" ..avec du temps de grâce pour se mettre au turf !

Oui, François, ON a viré SARKO et tant mieux..

Alors, aux actes !

MAINTENANT.. !!


rappel
article HUma

Les Fralib réoccupent l’usine de Gémenos
Mots clés : justice, marseille, lutte, front de gauche, syndicats, emplois, entreprise, fralib, unilever, gémenos,

Des salariés de Fralib (groupe Unilever) en lutte depuis 592 jours pour le maintien de l’usine de thé et d’infusions Elephant, à Gémenos (Bouches-du-Rhône), ont réoccupé le site vendredi matin.

"Ce matin on a mis dehors, de façon pacifique, l’entreprise de sécurité qui gardait les lieux et on a repris possession de l’usine", a déclaré Olivier Leberquier, délégué de la CGT, alors que les accès au site étaient contrôlés depuis plusieurs mois par des vigiles. La direction d’Unilever France a cependant dénoncé "un coup de force" contre lequel elle déposera plainte.

Cette action intervient au 592e jour du conflit, après que le tribunal de grande instance de Marseille a validé, en avril, le troisième plan de sauvegarde de l’emploi mis en place pour accompagner la fermeture de l’usine de Gémenos, la seule en France à produire les thés et infusions de la marque Elephant. La CGT a fait appel, les deux premiers PSE ayant été invalidés par la justice.

La direction a proposé un emploi dans une autre usine Unilever en France à chacun des 103 salariés qui luttent encore pour maintenir l’activité sur le site, sur les 182 employés initiaux. Pour ceux qui veulent rester en Provence, des mesures d’accompagnement sont proposées avec notamment 12 mois de congés de reclassement à 75% du salaire (15 mois pour les plus de 50 ans). Début mars, Unilever a aussi augmenté de 50% le budget de revitalisation économique du bassin d’emploi, portant ce montant à 1,5 million d’euros.

La CGT, qui fait valoir des engagements reçus de François Hollande (PS), avant son élection à la présidence de la République, pour mettre en oeuvre un projet alternatif de reprise du site, veut maintenir l’outil de travail et réclame une nouvelle table ronde avec les autorités locales sur l’avenir de l’usine. Mais environ 80 des 103 salariés concernés ont reçu leur lettre de licenciement. Et la direction a écrit à la CGT pour lui proposer de déménager son local à l’extérieur de l’entreprise, ou d’en organiser l’accès sous escorte, afin de pouvoir préparer le vidage des lieux en toute sécurité, ce qui a déclenché l’action du syndicat.

"Nous ne nous posons plus la question de savoir si la préfecture est intervenue auprès d’Unilever pour exiger des dirigeants qu’ils ne touchent pas aux machines. De toute évidence, la multinationale ne veut pas laisser au prochain gouvernement le temps de se saisir de ce dossier", a affirmé Olivier Leberquier.

Et si ce n’est déjà fait :

http://www.lapetition.be/en-ligne/P...


FRALIB "pas un boulon ne sortira de l’usine" ! C’est maintenant.
12 mai 2012 - 14h11 - Posté par A.C

de ROUGE MIDI


Fralib, l’usine est reprise il faut maintenant la garder

ref :

http://www.rougemidi.org/spip.php?a...

On s’en doutait un peu.

L’appel à rassemblement de ce vendredi 11 mai à partir de 8h était pour permettre aux fralibiens de consolider leur action de la nuit : la reprise de la nuit et la mise hors site de la bande de vigiles payés par la direction pour permettre le déménagement des machines et ainsi ruiner la possibilité de mise en œuvre du projet alternatif.

La direction, sans doute poussée par l’alerte envoyée par les fralibiens avait précisé ses intentions dans une note alliant cynisme et inhumanité. Croyait-elle les intimider et faire reculer celles et ceux qui les soutiennent ? Elle n’a donc rien appris en près de 600 jours de lutte ?

Quoiqu’il en soit dans la nuit du 10 au 11 mai l’usine a été reprise et le matin la foule des soutiens a eu la joie d’être accueillie par une entrée protégée par des sacs de 500kg de thé qui, s’ils sont depuis le temps devenus impropres à la consommation, ont été utilement recyclés en défense anti casseurs.
L’usine, un espace de liberté, de fraternité et de travail

Le pratique avec les fralibiens c’est que leurs déclarations évitent un long article et donc vous trouverez, dans celle de ce 11 mai, toutes les informations sur les raisons de cette action et la réaction pleine de haine de classe et de rage d’avoir été prise de vitesse de la direction du groupe UNIVOLEUR.

Maintenant la direction n’a que deux solutions :

 Saisir la justice pour obtenir de celle-ci une ordonnance d’expulsion. Ce n’est pas gagné d’avance car les salariés ont fait appel du jugement validant le PSE et le ministre qui était intervenu en 1ère instance pour aider Llovera et sa bande, n’est plus là. La lettre de l’inspection du travail qui à elle seule aurait pu suffire pour invalider ce plan peut être ressortie. [1]. Le juge peut donc attendre l’appel ou nommer un médiateur ce qui obligerait UNIVOLEUR à négocier…enfin. Même s’il ordonne l’expulsion, pour la faire exécuter il faudra l’accord du préfet pour envoyer les forces de police. Là aussi le 6 mai est passé par là et dès hier les fralibiens saisissaient les forces de gauche sur la situation nouvelle. Dans la journée le président PS de la communauté de communes, Eugène Caselli, écrivait au préfet pour lui demander de ne pas laisser faire UNIVOLEUR.

 Tenter un nouveau coup de force comme celui mis en échec le 7 novembre dernier. La direction a déjà montré par le passé qu’elle était prête à tout et son communiqué haineux et mensonger du 11 mai montre qu’il faut être très vigilants avec ces saccageurs de l’emploi.
Pour cela on est prêts.
Pour la garder on a besoin de vous

Dès hier matin, à la fin des prises de parole, les premières inscriptions pour les tours de garde de l’usine, se prenaient. La meilleure défense contre les casseurs c’est notre nombre à tout moment, 24h/24. Des tours de garde sont organisés toutes les 4h selon le cycle : minuit /4h – 4h/8h – 8h/12h - 12h/16h – 16h/20h – 20h/24h. On peut donc s’inscrire au choix pour 4 ou 8h.

Inscrivez-vous donc le plus vite possible auprès du comité de surveillance (et merci de le faire savoir en copie à Rouge Midi) en donnant les jours et heures précises où vous pouvez vous rendre disponibles et combien vous serez.

Dites, par votre présence, à la bande des 40 univoleurs que nous sommes tous des fralibiens.

Pas un boulon ne sortira d’ici !






AU NORD DE L’ÉCONOMIE - Des Corons au coworking
lundi 6 - 07h48
de : Ernest London
CES PSEUDOS JOURNALISTES MAIS VRAIS ABRUTIS ...
dimanche 5 - 18h39
de : Mickael Wamen
1 commentaire
Monsieur le Président, je lutte pour vivre et vous faites de moi, de Nous Français-infectés-cloîtrés des fantômes !
dimanche 5 - 18h14
de : Emily Geirnaert
La CAF t’informe...
dimanche 5 - 18h09
de : Najet
Journal de confiné (5).
dimanche 5 - 16h37
de : L’iena rabbioso
Les trois causes psychologiques de la crise du coronavirus : déni, suffisance, irresponsabilité
dimanche 5 - 14h14
de : jean1
Communiqué unitaire du 2 avril. La situation sanitaire de la France est grave !
dimanche 5 - 11h27
de : JO
Que se passe-t-il au Brésil ? A suivre !
dimanche 5 - 11h15
de : JO
COVID-19 : LA MACRONIE BIENTÔT DEVANT LES TRIBUNAUX ? (video)
dimanche 5 - 09h52
de : JO
FEU AU CENTRE DE RÉTENTION (Janvier – Juin 2008)
dimanche 5 - 07h11
de : Ernest London
Journal de confiné (4).
samedi 4 - 18h28
de : L’iena rabbioso
Campagne pour la libération immédiate de Georges Abdallah !
samedi 4 - 17h21
de : Jean Clément
CUBA : Tout le pays dispose de tests rapides pour détection du Covid-19
samedi 4 - 16h09
de : JO
Coronavirus : stock de médicaments pour quelques jours ?
samedi 4 - 15h55
de : JO
Coronavirus : « Nos établissements sont totalement vides », déplore la fédération de l’hospitalisation privée
samedi 4 - 15h35
de : JO
Covid-19 : la crise économique qui vient
samedi 4 - 08h02
Postier·es sans masques, éditeurs sans scrupule
vendredi 3 - 18h45
de : Les Confiné·es
Journal de confiné (3).
vendredi 3 - 18h39
de : L’iena rabbioso
UN PNEU MON’NVEU...
vendredi 3 - 12h36
de : Mickael Wamen
1 commentaire
La Défense russe réagit aux articles critiquant l’aide de Moscou à l’Italie !
vendredi 3 - 11h58
de : JO
LQR : La propagande du quotidien
vendredi 3 - 09h37
de : Ernest London
Journal de confiné (2).
jeudi 2 - 22h04
de : L’iena rabbioso
Masques : les preuves d’un mensonge d’Etat
jeudi 2 - 18h55
de : Yann Philippin, Antton Rouget et Marine Turchi
CORONAVIRUS : PAS DE CONFINEMENT POUR LES FRAIS BANCAIRES ...
jeudi 2 - 15h11
de : Mickael Wamen
Covid-19 des médecins Cubains en Bretagne ?
jeudi 2 - 13h06
de : Gael
Le jour d’avant, C’est l’heure de l’mettre !
jeudi 2 - 10h28
de : Hdm
1 commentaire
Exemplarité et police : Se (re)tenir ou se lâcher !
mercredi 1er - 19h51
de : Christian DELARUE (MRAP)
Des nouvelles de la région rennaise
mercredi 1er - 18h12
de : jean1
CORONAVIRUS, RIEN N’EST TROP GROS POUR LA CLASSE ORDURIÈRE...
mercredi 1er - 17h13
de : Mickael Wamen
1 commentaire
Coronavirus : Mais nous(La CHINE) on voit clair, HEIN/HEIN !
mercredi 1er - 14h46
de : JO
1 commentaire
Journal de confiné (1).
mercredi 1er - 12h09
de : L’iena rabbioso
Aérien, grande distribution, courrier, transports, les salariés tombent comme des mouches
mercredi 1er - 08h02
Bâtiment et construction : la Ministre, le patronat , les ouvriers, les syndicats.
mardi 31 - 22h49
de : Ch DELARUE
Survivre au virus : une méthode anarchiste
mardi 31 - 18h59
de : jean1
1 commentaire
Coronavirus aux Etats-Unis : Incroyable mais vrai, la Russie envoie des équipements médicaux !
mardi 31 - 13h37
de : JO
Crise sanitaire - Les derniers billets d’humeur d’un médecin urgentiste !
lundi 30 - 16h24
de : JO
2 commentaires
Mesures de confinement : les contrôles de police ne doivent être ni abusifs ni violents ni discriminatoires
lundi 30 - 13h35
de : la LDH
3 commentaires
CORONAVIRUS : LECLERC-VOYANT...
lundi 30 - 13h18
de : Mickael Wamen
1 commentaire
Certains et certaines sont "au front de l’essentiel"
lundi 30 - 12h49
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Double peine pour la banlieue (video)
lundi 30 - 11h33
de : azard
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
Scoop Bellaciao : scandale, un rapport de Santé Publique France de mai 2019 réclamait 1 milliard de masques !
jeudi 26 mars
de Roberto Ferrario
6 commentaires
La date est importante (mai 2019), le gouvernement de Macron ne peut donc pas continuer à dire que les responsables sont les anciens gouvernements... Deuxièmement, c’est cette phrase dans le rapport qui est très importante et qui détermine le milliard de masque demandé : "En cas de pandémie, le besoin en masques est d’une boîte de 50 masques par foyer, à raison de 20 millions de boîtes en cas d’atteinte de 30% de la population..." Il est extrêmement "bizarre" (...)
Lire la suite
Projection-soutien aux grévistes "Soigne et tais-toi" Mardi 4 février à 19h30
jeudi 30 janvier
de Info’Com-CGT
2 commentaires
Pour soutenir les grévistes qui luttent actuellement contre la réforme des retraites, "Les rencontres Info’Com" organisent une soirée projection-soutien du film ’’Soigne et tais-toi". • Date : 4 février à 19h30 • Lieu : Salle Colonne au 94 bd Auguste-Blanqui 75013 Paris • Participation libre reversée à la Caisse de grève. "Les rencontres Info’Com" est un rendez-vous culturel organisé par le syndicat Info’Com-CGT. Son objectif est de vous (...)
Lire la suite
REMISE DE LA SOLIDARITÉ FINANCIÈRE À L’OPERA DE PARIS MARDI 31 DÉCEMBRE 14H
mardi 31 décembre
de Info’Com-CGT
6 commentaires
Donnez, partagez, investissez dans la lutte… c’est déterminant ! Faire un don en ligne https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... #CaisseDeGreve : remise solidarité financière pour salariés de l’Opéra de Paris mardi 31 décembre 2019 à 14h, dernier jour de l’année en symbole de lutte artistique vs #reformesdesretraites de #macron. Participation 13h à l’AG et remise publique du chèque sur les marches de l’Opéra Bastille à (...)
Lire la suite
POUR DÉFENDRE MA RETRAITE ET CELLE DE MES ENFANTS, JE VERSE À LA CAISSE DE GRÈVE (VIDEOS)
vendredi 27 décembre
de Info’Com-CGT
https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... Nous sommes des millions à être opposés à la réforme des retraites que veut imposer le gouvernement. Cette "réforme" a pour objectif de nous faire travailler encore plus longtemps et mettre en place une retraite à points qui baissera inéluctablement le montant nos futures pensions ! Ne laissons pas faire. Agissons ensemble en participant aux mobilisations ou en alimentant la caisse de grève afin d’aider celles et ceux qui sont en grève et se (...)
Lire la suite
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
2 commentaires
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite