Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

PCF, Mélanchon et sa stratégie "perso", la tentation de "soupe rose", etc.


de : alain Chancogne dit A.C
samedi 12 mai 2012 - 12h00 - Signaler aux modérateurs
29 commentaires

On voudra excuser la forme , le "Vieux n’étant pas au mieux..)

J’ai quelques raisons d’avancer des infos , au vu de liens encore étroits et amicaux avec deux trois membres du C.N..du PCF.. pas forcément "repérés" comme habituels "opposants".
Donc des plus crédibles...

J’affirme tranquillement que dans X départements,ya la fièvre au PC.. Pour comprendre je m’en tiendrais à rappeler ici les extraits du rapport de ce brillant Darty GOAL.., hier, face à une direction nationale très très interrogative/
Et à un premier commentaire perso.

Je précise que cet article ne vise ni à enfoncer mes idées selon les quelles TOUS "nos" appareils de représentation ouvrière sont inadaptées à la guerre des classes, ni à répéter ce qu’un mélenchon -en tant qu’homme politique et personnage- m’inspire comme rappel lancinant de ce que furent, au 20° siècle des postures mussolino-péronistes, quand la misère et la faim furent les alliés objectifs des grandes gueules entrainant des masses dans le mur..construit par le Capital pour que s’y fracassent les colères populaires, tout étant "bon" pour empêcher la dépossession des exploitaurs

-----------

A/ Extrait rapport CN d’hier

Nous visons la réélection de tous les sortants communistes, apparentés, PG et FASE, et l’augmentation de ce nombre en plaçant le candidat Front de gauche en tête de la gauche dans plusieurs dizaines de circonscriptions. Dans certaines de ces circonscriptions où le danger de triangulaire menace la gauche, nous faisons la proposition de conduire le combat au nom de toute la gauche.

Concernant le danger FN aux prochaines législatives, nous sommes en discussion avec le PS et les Verts à propos d’une quarantaine de circonscriptions où le risque est réel d’une élimination de la gauche au premier tour. Nous serions souvent dans ces circonscriptions devant un choix tragique entre le candidat de droite et celui de la droite extrême. Nous cherchons donc à aboutir à un accord au cours de ce week-end. Nous avons la responsabilité commune de ne pas priver l’électorat de gauche de la présence d’un candidat de l’une des formations de gauche. Au cours de l’élection présidentielle, nous nous sommes sentis bien seuls dans ce combat contre le FN. C’est pourquoi, en faisant respecter la place de chaque formation, nous sommes prêts bien évidemment à prendre toutes nos responsabilités. Nos valeurs et nos combats nous placent en première ligne de cet affrontement.

Concernant Jean-Luc Mélenchon, notre candidat commun à l’élection présidentielle, sa présence dans la bataille des législatives participera à la dynamique politique et collective. Plusieurs possibilités ont été examinées, en relation à nos fédérations. C’est le cas de Hénin-Beaumont où la gauche a rassemblé 60% des voix le 6 mai, une gauche qui a besoin de faire du neuf, mais où la présence de Marine Le Pen et de sa propagande, relayée un peu trop complaisamment encore, prétend s’approprier le vote ouvrier. Consultés par le secrétaire national du Parti, Pierre Laurent, les camarades de la circonscription et notre candidat Hervé Poly estiment que cette candidature permettrait de relever le défi pour la gauche dans le cadre d’une campagne où les questions sociales seront très présentes.

Nous sommes candidats à faire réussir la gauche, donc à dire ce que nous croyons juste et ce qui ne va pas, à le dire avec les citoyennes et les citoyens, car la gauche ne saurait gouverner sans le peuple. Prenez le pouvoir, c’est d’autant plus d’actualité que Sarkozy est parti.

Notre engagement lors de l’élection présidentielle a été clair et il a été entendu : nous ne participerons pas à un gouvernement qui n’aurait pas sur sa feuille de route une rupture avec les politiques d’austérité, une alternative de progrès aux logiques inscrites dans le nouveau traité budgétaire européen qui conduisent à l’échec. Le nouveau traité n’est pas seulement une impasse tragique pour l’Union européenne, il est aussi une camisole de force qui ne permettrait pas la mise en œuvre d’une véritable politique de gauche à l’échelle de notre pays.

Sitôt passé le deuxième tour des élections législatives, nous aurons tout de suite à évaluer la nouvelle situation politique et les nouveaux rapports de forces politiques, à évaluer aussi de l’évolution des choses autour du traité budgétaire européen, à décider de notre positionnement et de nos initiatives dans ce contexte ; nous aurons également à répondre à la question d’une éventuelle participation au nouveau gouvernement que François Hollande et le premier ministre composeront au lendemain des élections législatives.

Nous avons décidé, vous le savez, lors du dernier Conseil National, de consulter les communistes et d’organiser sur cette question une Conférence Nationale ; il est évident que cette consultation devra se tenir dans des délais très rapides, au tout début de la semaine qui suivra le deuxième tour .

Le processus pourrait donc être le suivant : le Conseil National se réunira dès le lundi 18 juin au matin, de 9h30 à 13heures : il discutera et adoptera en fin de matinée une courte résolution précisant notre orientation et les premières initiatives de notre parti dans la situation politique nouvelle : cette résolution comportera une proposition précise sur la question de la participation de notre parti au gouvernement.

Cette résolution adoptée sera envoyée aux fédérations dès 13heures : les fédérations organiseront sur leur territoire, le lundi 18 et le mardi 19, des assemblées générales de communistes et des conseils départementaux pour en discuter.

La conférence Nationale se réunira le mercredi 20 de 10h à 16h 30, et pourrait être suivie d’un meeting militant.

B/ Ma modeste "réflexion"

Le PC vit "mal" dans nombre d’endroits, l’arrogance du PG et de son Comandante Salvador

Certes , X permanents ou élus veulent bien que "le PARTI" se refasse une audience..grâce à ce FDG de toutes les confusions...mais de là à "supporter" qu’un secrétaire fédéral doive bientôt lire B.C pour apprendre ce que les diners discrets au restau "A lutte des places", ont mis au menu de l’avenir de tel camaro, mini apparatchik nourri au biberon donné alternativement par les types de mon genre(oui, j’avoue..) avec lait mélangé Vodka ou ingurgité avec tout autant de plaisir "suiviste et" responsable" quand c’était Hue qui fournissait les tétines roses,

...... voilà qui devient très complexe à faire vivre en "interne"....

Une réflexion avant de laisser d’autres intervenir , car je suis de ceux qui pensent qu’in fine, quoi qu’il pèse, le PC a dans ses entrailles, malgré des luttes".."intestines".....(chutt)...des réserves de forces disponibles mais sclérosées, qui seront utiles à toute construction de RESISTANCES et de PARTI révolutionnaire authentique, :

Pour parler franc :

Je pense que la stratégie personnelle de MELANCHON -celle des p’tits bobos roses ayant crée le PG, aussi, celle de certaine -nes des "renforts" genre ZARKA-AUTAIN , ou autres GU et derniers "ralliés" GA , prend à contre pied le traditionnel "gauche unie" avec co-responsabilités de Gôôche (genre 97-2002)

Mélenchon veut l’échec d’HOLLANDE.

C’est son espoir de créer un genre de crise de système imposant une dissolution rapide si -comme il l’espère- le PS n’a pas la majorité absolue, et que les mesures dictées par le K..entrainent un scénario de colère-trahison..genre allergie papandreesque , ou dégommage de Zapatero

Mélenchon cherche un destin perso et un positionnement du FDG qui repose sur le pari d’une implosion alors du PS..et de la constitution d’une forme de "Gauche radicale" qui, pourrait, selon lui, devenir dominante face à une"social démocratie" qui n’ a plus de "grain à moudre"..

Cette stratégie qui bien entendu passe par un gauchissemnt permanent du discours, passe aussi par cette volonté de JLM de continuer à jouer au "tueur de Marine".

Je n’évoquerai pas quelques confidences de copains de la circonscription......quant à la façon dont JLM a été atterrir chez Eva Le pen . : Mélenchon SAIT que ce type de combat va braquer les sunlights sur lui, tant la bourgeoisie a encore besoin de l’épouvantail des ordures fachos..C’est une réputation de"mec qui en a"..que peaufine JLM, qui doit, la nuit rêver qu’il est un Chavez à béret basque...

 Mais" en face",au sein de l’appareil pécéien.... accompagner l’"aventure" gauchisante" en laissant des places de"pouvoirs, en risquant des déconvenues ultérieures -il yaura d’autres consultations locales très vite...) ,

.......... voilà qui "interpelle" à terme un PCF qui a construit (syndrome"Front popu et PCG) toute une stratégie ou Parti de LUTTES ..se couplait avec Parti de Gouvernement..

D’un temps ou le "prolo" pouvait effectivement prendre à la lettre une appréciation telle que Darty Goal la formule :

De la composition de la future majorité de gauche à l’Assemblée nationale dépendra la qualité des lois qui y seront votées. Tout au long de sa campagne, François Hollande n’a cessé de répéter qu’il ne changera pas son programme. Mais le nouveau président est aujourd’hui face à un désir de vrai changement progressiste. Il devra en tenir compte d’une manière ou d’une autre.

NON, OLIVIER et je sais que tu me lis :

C’est une escroquerie que d’oser inventer un possible "champ" de PROGRES HUMAIN en fonction de ce que toi, le PS et même moi si je venais m’immoler devant le siège du MEDEF, pouvons espérer de la gesticulation "institutionnelle" et "citoyenne".

Ton rapport d’analyse politicienne est une négation absolue de la CRISE SYSTEMIQUE d’un CAPITALISME qui n’a "rien du tout" à mettre sur la table !

Communistes, il nous faut RENVERSER la TABLE !

Il n’y a dans mon propos ni outrance méprisante et "gauchiste", ni refus d’analyse des contradictions du rapport des forces, ni surestimation des capacités de LUTTER pour GAGNER..

Nous n’avons pas chassé les enfoirés pour nous faire"leurrer" par du "troisième tour" baise-couillons..

Cela prendra du temps certes.

Mais sans que nous réussissions à convaincre d’une Union populaire autogestionnaire de RESISTANCE à l’AUSTERITE, non caporalisée par des États majors au sincères soient ils (...) sans que chacun, dans son syndicat, son Asso, son parti, l’"ouvre en grand" et "se mouille", nous resterons condamnés à pester contre les Imposteurs..

Contrairement à ce qu’affirmait PIVERT en 36 , à savoir" TOUT est possible" je suis de ceux qui pensent que "Rien n’est IMPOSSIBLE" Du moins si on entend , avec fermeté, écoute de l’autre, refus de l’"eau tiède" , fraternité de classe , se lancer dans un inédit moment clé de la Lutte des classes, en "oubliant" un peu les rancœurs d’hier ou d’avant hier

je dis aussi cela , en ce qui me concerne.

Tout est à inventer..

Cordialement

A.C



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
PCF, Mélanchon et sa stratégie"perso" , la tentation de"soupe rose", etc.
12 mai 2012 - 12h59 - Posté par Militant limité

Je n’ai pas envie de dire des choses définitives ici, mais les discours tranchent avec les actes chez certains apparat "chics". Il faut arrêter de rendre Mélenchon responsables des problèmes d’identité du PCF qui suit la même politique depuis trop longtemps avec des permanents et des héritiers qui ne peuvent même pas concevoir les difficultés réelles pour vivre, les espoirs et désespoirs des ouvriers et employés qui paient les premiers et paieront encore plus la Crise du Capitalisme.
Le Parti de Gauche n’existe que par la volonté du sommet du PCF, et Mélenchon a subi un long entraînement de "tournées de popotes", afin d’apprendre à "bien parler" aux Communistes avec son "sparring-partner" Marie-George Buffet.
Pour le reste, rien de nouveau "les militants ne réfléchissent plus, ne participent plus à l’élaboration de la politique du PCF, ils collent, du moins quand il y a des volontaires. Les instituts de sondage fournissent le prêt à penser lui-même élaboré dans les cuisines de Chez Fabien envoyé en masse, mis en gondole pour souvent dans les supérettes fédérales regorgeant de produits ayant depuis longtemps dépassé la date de préemption.
Tout cela pour aller à une " soupe " servie à une minorité d’élus avec un rosé pâle et trafiqué.



PCF, Mélanchon et sa stratégie"perso" , la tentation de"soupe rose", etc.
12 mai 2012 - 13h37 - Posté par guillot

"C’est son espoir de créer un genre de crise de système imposant une dissolution rapide si -comme il l’espère- le PS n’a pas la majorité absolue, et que les mesures dictées par le K..entrainent un scénario de colère-trahison..genre allergie papandreesque , ou dégommage de Zapatero Mélanchon cherche un destin perso et un positionnement du FDG qui repose sur le pari d’une implosion alors du PS..et de la constituion d’une forme de "Gauche radicale" qui, pourrait, selon lui, devenir dominante face à une"social démocratie" qui n’ aplus de"grain à moudre".. "

Dans une émission récente de "La bas si j’y suis" l’économiste Jacques Sapir ne disait pas autre chose dans son scénario à la grecques : échec (rapide) du gouvernement Hollande, éclatement du groupe PS à l’assemblée nationale et perte d’une majorité parlementaire, une partie des élu-es PS se rallient au front de gauche, dissolution de l’Assemblée nationale et le front de gauche devient incontournable avec 35% des voix auc législatives.
"Le pouvoir avant 10 ans" pronostiquerait Mélenchon.

Il y a un hic : le FN postule aussi pour "la relève". Et avec ses 18,30% obtenus sur la métropole, il sera un conccurent redoutable pour le leadership de l’opposition au gouvernement Hollande, surtout si le front de gauche avec le (discret) soutien de la CGT et de la FSU continue sa stratégie de l’automne 2010 sur les retraites : on ne cherche pas l’épreuve de force dans la rue et les boites lorsque des mobilisations sociales se développe, mais dans les urnes, au nom de la division du travail entre syndicats en partis. Aux syndicats, la gestion des luttes dans la rue et au front de gauche celle dans les institutions de la V° République. OR, toutes les républiques précèdentes sont nées "dans la rue" ! (notamment la dernière, dans celles d’Alger)



PCF, Mélanchon et sa stratégie"perso" , la tentation de"soupe rose", etc.
12 mai 2012 - 13h45

Ce n’est pas le FG qui a fait 10% , ni le PCF, ni la gauche....c’est Melanchon . Comme en 2007, c’est Besancenot qui avait fait 6 % et pas la LCR. La présidentielle c’est d’abord le talent de débatteur, tribun , showman....qui importe avant les idées.



PCF, Mélanchon et sa stratégie"perso" , la tentation de"soupe rose", etc.
12 mai 2012 - 18h33 - Posté par Copas

Ce n’est pas le FG qui a fait 10% , ni le PCF, ni la gauche....c’est Melanchon . Comme en 2007, c’est Besancenot qui avait fait 6 % et pas la LCR. La présidentielle c’est d’abord le talent de débatteur, tribun , showman....qui importe avant les idées.

Sauf que c’est inexact, Laguillier puis Besancenot, puis JLM, et dans d’autres pays c’est pareil de 4 à 17%, ça oscille, ça va ça vient, mais il y a une couche de travailleurs radicalisés dont une partie se sert de ce qu’elle a sous la main pour se faire entendre.

Ce ne sont pas les dirigeants de LO, de la LCR, du FdG, du bloc de gauche portugais, de Syriza (après l’époque KKE), de PRC, du SP hollandais, etc, qui font des scores électoraux par leur vista ....

... sinon il ne se passerait pas la même chose depuis des années en Europes. Même les vieux rhinocéros laineux de Die Linke montent et descendent dans les élections, c’est donc qu’existe une frange de la société qui veut en découdre et s’exprime là indirectement mais qui n’arrive pas à faire une force révolutionnaire permanente.

L’époque se donne des hommes et des femmes nécessaires pour s’en servir et s’exprimer.

Ce ne sont ni JLM ni Besancenot qui ont fait des électorats.

A tord ou à raison ce sont des couches de travailleurs qui cherchent ce qu’ils croient être un discours radical.

Même Poutou aurait fait un carton si il n’avait pas eu un immense handicap : la moitié de son parti le grenadant et tirant sur lui.

Et c’est comme ça.

Il a toujours existé dans le prolétariat une couche de celui-ci qui veut aller plus loin pour foutre en l’air le capitalisme et prendre le pouvoir.

Cette couche de travailleurs a existé tout le long du XXeme siècle et ce début de XXIeme siècle , c’est une donnée permanente, indépendamment de l’existence de partis révolutionnaires, une donnée plus ou moins importante.

Avec la disparition (provisoire ?) des gros partis réformistes organisés parmi les travailleurs depuis une vingtaine d’années , cette couche sociale est apparue plus importante, y compris électoralement, en changeant de cheval, le cas échéant.


PCF, Mélanchon et sa stratégie"perso" , la tentation de"soupe rose", etc.
12 mai 2012 - 14h50

Lire le papier de MArtelli "après la présidentielle" :-D

http://bellaciao.org/fr/spip.php?ar...



PCF, Mélanchon et sa stratégie"perso" , la tentation de"soupe rose", etc.
12 mai 2012 - 14h53

Et celle-là elle est bonne aussi :

"L’Ifop a réalisé pour « Sud-Ouest dimanche » un sondage sur le thème : « Les Français et la composition du gouvernement en cas de victoire de François Hollande ».

Cette étude ne manque pas d’intérêt. Elle montre la force des attentes de l’électorat de gauche à l’égard des communistes.

C’est ainsi que, parmi les sympathisants du Front de gauche, 89% souhaitent que le futur gouvernement « comporte des représentants du Parti communiste et du Front de gauche… ». Du côté des électeurs socialistes, 71% expriment la même attente.

Nul doute que ces résultats expriment de fortes aspirations quant aux orientations politiques de la future majorité de gauche. Ils donnent aussi matière à réflexion pour les débats qui s’annoncent dans la prochaine période."

http://www.communisme21.org/la-poli...



PCF, Mélanchon et sa stratégie"perso" , la tentation de"soupe rose", etc.
12 mai 2012 - 16h12 - Posté par sardine

C’est difficile d’imaginer comment le nouveau gouvernement, quel que soit sa composition, va affronter ( un bien grand mot ) les problèmes sociaux, dans le cadre européen.
Si la situation sociale se détériore, il y aura peut-être un pouvoir qui émergera dans la société, avec un travail de militants, et ce sera un travail d’entraide, de solidarité, pour lutter par simple instinct de survie contre l’isolement.
Le malheur c’est : y a-t-il assez de simples militants à "gauche", pour faire ça ? Il y a tellement d’aspirants à la célébrité et à la reconnaissance...aux responsabilités...
La gauche en général se dit "soulagée" du départ de Sarkozy. Oui, mais pourquoi n’a-t-il pas rencontré plus d’opposition avant les élections ?
Il se pourrait bien que du coté du front national, il se trouvera plus de simples militants.
C’est ainsi que tous les discours sur le front national, le "mal", aux yeux de beaucoup de gens qui rament, et regardent froidement la gauche, c’est presque ridicule. Quand on se sent encore " de gauche" on est dépité.
Une situation extraordinaire est devant nous.


PCF, Mélanchon et sa stratégie"perso" , la tentation de"soupe rose", etc.
12 mai 2012 - 16h17 - Posté par cd

A Francfort, première étape, contre la BCE de la finance, pour une BCE des peuples-classe !

Perspectives : une fédération européenne des gouvernements des peuples-classe !

La crise monte en puissance de façon inégale en Europe mais la tendance lourde est de poursuivre des politiques favorables à la finance.
Le peuple-classe grec réagit et réclame l’euthanasie des rentiers en Europe . Il veut la fin des politiques de défiscalisation des classes possédantes et des riches et plus généralement l’arrêt des politiques d’hyper-austérité !

Les forces révolutionnaires doivent s’unir en favorisant les luttes. Rien ne sera conquis en dehors des luttes. L’orientation du gouvernement est importante contre l’anarchie contre-révolutionnaire qui risque de monter. Mais ce qui est décisif c’est la grève général en lien avec l’appropriation des usines et des entreprises

Ni en Grèce, ni dans les autres pays de l’Union européenne il ne peut y avoir une souveraineté avec les pleins pouvoirs de la bourgeoisie.
Il importe d’imposer par la grève générale et les occupations d’usine dans chaque pays des gouvernements des peuples-classe en lien avec une expropriation des capitalistes.


PCF, Mélanchon et sa stratégie"perso" , la tentation de"soupe rose", etc.
12 mai 2012 - 19h40 - Posté par t

Allez Delarue qui propose de changer la couleur de la laisse.

Peinte en rose elle serait selon lui plus supportable que bleue...

Bref, Delarue quoi.


PCF, Mélanchon et sa stratégie"perso" , la tentation de"soupe rose", etc.
12 mai 2012 - 18h17 - Posté par Copas

On voudra excuser la forme , le "Vieux n’étant pas au mieux..)

Je suis inquiet...



PCF, Mélanchon et sa stratégie"perso" , la tentation de"soupe rose", etc.
12 mai 2012 - 19h40 - Posté par A.C

Je suis inquiet.

 :))

c’est à la fois gentil fraternel et révolutionnaire..

 :))
Imagine un peu KarlM. ayant fait une méchante otite à 18 ans, le rendant "sourd" à l’exigence de changement de SOCIETE.., Sarton avec une rougeole à pustules foudroyantes ,au tapis avant qu’ Aubagne ne monte au "FRONT"... !!

Avec bibi au tapis , en situation pré-crématorienne, au moment ou la Gôôche va sauver no trePATRIE CITOYENNE... c’était la cata !

En fait -et cela m’évite quelques mails - leVieux marchaisien ayant découvert morte sa Moman le matin du 1 Mai..., assez secoué déjà par d’autres problémes de proches,...qui plus est frappé d’une bronchite ultra infectée, doublée d’un genre de réaction très violente de troubles spasmodiques du bide.., tente de se"remettre " lentement en se soignant avec traitement de cheval !!

Un con a prétendu -je lejure !- qu’en fait c’étai tmaréaction de sectaire qui ne souhaitait pasqueSarko dégage..

Quand on a une réputation..

 :))

Ceci dit, Copas Amigo j’espère que ta réflexion ne signifiait pas
" putain si en plus il décline et que son neurone déjà fragilisé par le stalinisme, les ans et lePastaga nous le font "finir" en envoyant des "analyses" de plus en plus dingues, espérons que tout cela s’accélère"..

 ::)

BC excuseral’utilisation d’un site militant pour des communiqués de santé ..

Par ailleurs et pour rester sur le"sujet" je vais relire mon appréciation..
Copas partageant mon point de vue, il doitbien y avoirdeux trois phrases ou j’ai tout faux !

 :))

Blague à part, comme toi,, je m’en tiens àça : LeMéluche il se travaille un CV qui dépasse tous les p’tits arrangements boutiquiers électoraux ou de distribution de quelques strapontins roses !!

D’ailleurs et n’en déplaise aux pseudo sondés de SUD OUEST.., le PCF va inviter ses adhérents à décider de la NON participation officielle...

Certes HUE sera du gouvernement ..

Il n’est plus officiellement au P.C...De toutes façons, il n’a jamais été "communiste"

Cordialement

A.C


PCF, Mélanchon et sa stratégie"perso" , la tentation de"soupe rose", etc.
12 mai 2012 - 20h31 - Posté par t

D’ailleurs et n’en déplaise aux pseudo sondés de SUD OUEST.., le PCF va inviter ses adhérents à décider de la NON participation officielle...

Non participation officielle ça veut dire participation officieuse ? ;-)

Bisous grand Malade (en vrai donc ;))

LL


PCF, Mélanchon et sa stratégie"perso" , la tentation de"soupe rose", etc.
13 mai 2012 - 09h07 - Posté par Copas

La situation de la grande crise capitaliste est en train d’évoluer rapidement et une partie de la nomenclatura du PC n’a aucun intérêt à se mouiller avec un gouvernement qui risque de se faire sortir dans quelques temps à coups d’œufs pourris.

Les liens avec le PS seront quand même maintenus afin de faciliter l’accès commun aux points d’eau. Ils existent déjà depuis longtemps. Ils seront accentués par l’accès du PS à de plus grandes réserves distributives.

Personnalités d’ouverture comme on dit, il y aura probablement des transfuges du PC dans l’executif rose.

Probablement pas officiellement .


PCF, Mélanchon et sa stratégie"perso" , la tentation de"soupe rose", etc.
12 mai 2012 - 21h45 - Posté par Copas

Copas partageant mon point de vue, il doitbien y avoirdeux trois phrases ou j’ai tout faux !

Tu as tord quand tu penses que j’ai raison
et j’ai tord quand je pense que tu as raison,
nous voilà dans une putain de sale oraison
Tiens la rampe AC, encore un ptit coup qu’on les ratatine,
vla qu’on gatouille, c’est la rouille,
Tiens le déambulateur qu’on lui colle un réacteur
Jusqu’aux frangines du paradis de la classe ouvrière,

Mais
j’étais inquiet
sans jeu de mots ni moquerie

Vieux salopard stalinien
Mal repentis à côté du Copas appentis
on partagera ce qui nous reste de souffle à leur carrer les abatis


PCF, Mélanchon et sa stratégie"perso" , la tentation de"soupe rose", etc.
12 mai 2012 - 18h40 - Posté par Copas

J’ai un peu même avis que AC.

JLM joue deux coups plus loin. Il n’est pas con, il sait bien quel champ de bataille sera la situation sociale dans l’avenir avec Hollandréou.

Il n’y a pas grande utilité pour des réformistes à se rallier à un gouvernement qui va se prendre des œufs pourris sur la tête par une population ulcérée à terme.



PCF, Mélanchon et sa stratégie"perso" , la tentation de"soupe rose", etc.
12 mai 2012 - 20h04 - Posté par Luis

Mélenchon pense que l’heure d’un nouveau Mitterrand est arrivée.
"nous (le Front de gauche) serons au pouvoir avant 10 ans parce que les évènements vont appeler des évènements assez tranchés pour être à la hauteur des défis" (AFP 16 Avril).

Il se trompe totalement d’époque.
Nous sommes entrés dans une crise sans précédent du capitalisme, car mondialisée.

Jouer avec les bureaucrates syndicaux la défaite dans les luttes, pour canaliser le mécontement vers les urnes, comme il l’a fait activement contre la bagarre pour défendre nos retraites, c’est dégoûter les travailleurs, et faire le jeu du fascisme.

La seule alternative, c’est le développement des luttes, jusqu’à affronter et renverser le capitalisme.


PCF, Mélanchon et sa stratégie"perso" , la tentation de"soupe rose", etc.
12 mai 2012 - 20h34 - Posté par t

C’est clair. Il croit encore à la collaboration de classe , ce vieux lamberto. Il nage en plein délire et il se voit déjà président de la France après avoir parié sur le "tanto peggio tanto meglio".

Crapule.

Je souhaite qu’il soit comme tous les autres cancrelats de "droite" , "d’extrême droite", de ’"gauche" etc ... BALAYE PAR L’HISTOIRE.

AUX CHIOTTES LES GARDES CHIOURMES FINANCES PAR LE PGE ET LA CES !

Merde à la fin.


PCF, Mélanchon et sa stratégie"perso" , la tentation de"soupe rose", etc.
12 mai 2012 - 23h46

je me marre...

Voici un mois Mélenchon était un sous-marin de la SD qui roulait pour Hollande, d’ailleurs le PC ne cherchait que des "places"... Voilà maintenant que ce "méluche" est un "mussolino-peroniste" qui roulerait pour...lui ; un Chavez (de pacotille bien sûr), mais quand même un Chavez, c’est pas tout à fait rien.... Quand au PC voilà qu’il envisagerait d’oser refuser des maroquins ???? AC encore quelques pas et on finira par te prendre au sérieux !

En tout cas le FdG, qu’on moquait, quand on ne l’ignorait pas, voilà qu’il au centre du jeu ! Et avec lui...le PC...



PCF, Mélanchon et sa stratégie"perso" , la tentation de"soupe rose", etc.
13 mai 2012 - 02h13 - Posté par

En tout cas le FdG, qu’on moquait, quand on ne l’ignorait pas, voilà qu’il au centre du jeu ! Et avec lui...le PC...

Merde !!!

Mais tu le vois OU le PC ???

Et QUEL PC ???

Pourquoi faire ???

C’est le nom qui te fais bander ? Ou le FOND ???

Mais il est "communiste" où et comment TON PC ???

Je sais, je comprend qu’après trois décennies de décervellement bourgeois des "camarades" du Parti ça devient encore plus dur de leur expliquer A EUX ce qu’est réellement un VRAI Parti communiste, ou même ce qu’il devrait être.

Mais vous en avez pas marre les cocos qui restent DANS le Parti fantôme de confondre la Lutte des Classes, la prise du pouvoir par les prolétaires, et le Tournoi de Cinq nations et ses magouilles à la con ???

Je sais, vous ne croyez même plus que la "Lutte des Classes" existe. On vous l’a bien dit, Hue, Buffet, Laurent... Et vous ne vous rendez même pas compte qu’elle vous écrase tous les jours cette fameuse "Lutte des Classes" qui n’existe plus. Mais le "Chef" vous l’a dit. Alors faut croire !!!

Le PCF "incontournable" ?

Mais oui, mais c’est bien, sûr. "Incontournable" pour la Bourgeoisie pour pouvoir continuer à enfumer les exploités.

Et celui qui écrit ça, si il n’existait pas, les comme lui, ceux comme les AC, et consorts, et les comme sa famille sur plusieurs génération, vous ne sauriez même pas ce que ça peut être un Parti communiste. Même pas du nom vous en connaîtriez l’existence.

Mais c’est vrai aussi : Il y a le fameux "Centralisme démocratique" qui "n’existe plus" qui vous contraint au nom d’un "centralisme" qui est lui de moins en moins "démocratique" mais de plus en plus "centraliste", à faire semblant de croire toute les insanités, les incohérences arrivistes, que le premier c.n venu du CN, ou la lecture d’une "Humanité" pilotée en zigzag par Lagardère, vous oblige à répèter comme des perroquets pour faire semblant d’exister.

Quand j’entend commenter la politique du PCF par mes ex-camarades qui sont maintenant noyés dans le Front de Gauche comme larbins colleurs d’affiche et supplétifs du PS par défaut, j’ai l’impression d’entendre des supporters marseillais commenter la "stratégie" de l’OM avec tout ce que ça comporte comme niveau de nullité négative autant chez les "supporters" que chez les soi-disant "stratèges" et "dirigeants".

Alors de grâce les gars...

Quand j’entend ou je lis des individus qui parlent de "PCF" pour désigner le zombie qui gigote encore tiré par les ficelles de ses maîtres du Capital, j’ai l’impression que ces mecs vont pisser sur la tombe de mes morts...

Et je dis bien MES morts. Pas les VOTRES !!!

G.L.


PCF, Mélanchon et sa stratégie"perso" , la tentation de"soupe rose", etc.
13 mai 2012 - 08h01 - Posté par

En politique c’est l’anti-thèse qui désigne les choses. Ainsi ceux qui se désignent comme PCF, ou communistes, le sont aussi par la bourgeoisie la plus rageuse, aussi bien que par la néobourgeoisie du PS. Par contre, les Hue, les Brahouzec ne sont que des ex qu’on considère comme fréquentables et même....ministrables, parceque justement ce sont des ex !

Du coup les autres, les ex qui se veulent plus purs que les purs sont amenés, comme GL ou AC, à dégoiser sans fin sur la "trahison" de la première catégorie. Ca dure en France depuis 1920 et ça va encore durer un bout de temps.....


PCF, Mélanchon et sa stratégie"perso" , la tentation de"soupe rose", etc.
13 mai 2012 - 08h59 - Posté par Copas

Pourquoi ?

La 2eme catégorie ne mène-t-elle pas une politique anti-sociale et libérale dans beaucoup de collectivités ?

La 2eme catégorie , les dirigeants du PCF et ceux du PG trahissent-ils ?

Non certainement pas .

On ne peut accuser une petite couche sociale d’apparatchiks de défendre ses intérets.
C’est ce qui se passe.

C’est vrai que c’est pas très simple avec des travailleurs de plus en plus nerveux, des critiques empêchant d’aller simplement s’abreuver à ce qui nourrit une bureaucratie, des postes, des positions, de la reconnaissance dans les travées du pouvoir, ...

Les critiques contre le FdG, la pression permanente mise dessus de la part de ceux qui sont pour l’émancipation a permis d’éviter, pour l’instant, que la course aux postes n’emporte tout.

C’est une victoire indéniable car il faut se rappeler qu’il y a quelque temps le FdG se tordait dans tous les sens pour refuser de dire qu’il ne gouvernerait pas avec le PS.

Il faut donc continuer de tarter les apparatchiks qui dirigent le FdG, ça améliore l’espèce.

Pour ce qu’il en est des suivistes et laudateurs, qu’ils continuent de suivre leur rôle de groupies, ils nous font rigoler sur leur inutilité manifeste.

Mais au delà, demain, passé la séquence électorale il faudra bien faire face à la réalité, passées les saouleries urnophiles.

De ce point de vue, le FdG ne sert à rien. il n’a aucune stratégie pour repousser les attaques de la bourgeoisie, à part d’attendre d’autres élections.


PCF, Mélanchon et sa stratégie"perso" , la tentation de"soupe rose", etc.
13 mai 2012 - 11h01 - Posté par Guillot

Comme le déclarait Claude Bartolone à la Télé le soir du second tour : "avec le front de gauche, nous sommes déjà ensemble pour gérer la majorité des grandes villes. 60 départements, 20 régions sur 22, le Sénat, et je reste confiant pour la suite".
Et en 2014, il y aura des municipales... Pour poursuivre l’insurrection citoyenne par les urnes.


PCF, Mélanchon et sa stratégie"perso" , la tentation de"soupe rose", etc.
13 mai 2012 - 11h05 - Posté par

Comme le déclarait Claude Bartolone à la Télé le soir du second tour : "avec le front de gauche, nous sommes déjà ensemble pour gérer la majorité des grandes villes. 60 départements, 20 régions sur 22, le Sénat, et je reste confiant pour la suite".

Pour une fois que Barto ne ment pas !!!!! :-D


PCF, Mélanchon et sa stratégie"perso" , la tentation de"soupe rose", etc.
13 mai 2012 - 11h04 - Posté par

Mais au delà, demain, passé la séquence électorale il faudra bien faire face à la réalité, passées les saouleries urnophiles.

De ce point de vue, le FdG ne sert à rien. il n’a aucune stratégie pour repousser les attaques de la bourgeoisie, à part d’attendre d’autres élections.

Si si justement il sert vachement !... à la bourgeoisie... et justement pour ça mai Copas : pour attendre les prochaines élections et pour ne pas remettre en cause l’actuelle définition (bourgeoise) de la "démocratie". Quand t’as des pays en convulsions des viols capitalistes répétés comme la Grèce, le Portugal l’Espagne l’Italie etc.. avec des 35 à 45 % d’abstention dans certains cas et non des moindres, tu comprends l’intérêt d’un "leurre" symapthique comme le FdG, pour la bourgeoisie.

Pour le prolo parfois perdre la voie des urnes c’est le début de retrouver ses burnes. Le FdG Die Linke, Syriza sont là exactement pour faire "front", pour empêcher ça....


PCF, Mélanchon et sa stratégie"perso" , la tentation de"soupe rose", etc.
13 mai 2012 - 23h01 - Posté par Copas

Hum, je n’irai pas jusque là.

Je pensais au poème d’Aragon sur celui qui croyait au ciel et celui qui n’y croyait pas.

Le contrôle, la maitrise de la part de la bourgeoisie, ses clans et ses claques ne va pas jusque là.

Je ne pense pas que l’instrumentalisation du FdG va jusque là. Par contre, la clique politicienne de droite (ce qui est différend de la bourgeoisie) a joué JLM contre Hollande, mais il s’agit là de jeux de claques nomenclaturistes bourgeoises s’affrontant (que le meilleur gagne semble être le chant de la bourgeoisie).

Évidemment je parlais de la partie des travailleurs et des jeunes (notre camp) qui a voté JLM et je leur dis que le FdG ne sert à rien... pour eux, après la séquence électorale.

Ou, autrement dit, qu’on croit au FdG ou qu’on n’y croit pas, aux urnes ou pas, demain devra permettre de s’organiser et de résister tous ensemble.

Un peu de caricature et de lyrisme :

Tu es un ouvrier, oui,
Viens avec nous, ami, n’aie pas peur,
Nous allons vers la grande union
De tous les vrais travailleurs.

L’unité des travailleurs, de la jeunesse contre les attaques de la bourgeoisie, une résistance qui va du quotidien jusqu’au pouvoir des travailleurs, voilà l’actualité et la feuille de route dans ces temps de chaos de la grande crise capitaliste.


PCF, Mélanchon et sa stratégie"perso" , la tentation de"soupe rose", etc.
13 mai 2012 - 11h12 - Posté par

Du coup les autres, les ex qui se veulent plus purs que les purs

T’as RIEN compris...

On se veut pas"plus purs que les purs" !

Ca, la soi-disant analyse que tu tiens, c’est une analyse d’une personne noyée dans la vulgate des prédateurs du Capital.

Et qui ne comprend rien ni à l’histoire du Parti, ni à l’Histoire tout court.

On se "veut" RIEN.

On EST... On est des cons.

On est des incapables qui sous la foi de beaux mots et de "bonnes intentions", parce que nous avons délégué une confiance aveugle à des traîtres et des nuls, (En fait parce que nous avons fait comme vous, tous cocos "avertis"qu’on se croyait), nous avons été incapables de voir comment on a détruit NOTRE outil et NOTRE arme DE L’INTERIEUR, la seule qu’on avaient pour faire plier ceux qui nous détruisent depuis des lustres et pour défendre réellement tous les ecploités avec nous.

Et on ne "crache" pas.

On "constate" et on "tente d’alerter". Afin de rattraper notre connerie et de tenter de limiter les dégâts.

Surtout pour les autres, ceux qui sont sincères et qui le restent. Et ceux qui continuent de souffrir.

En France et dans le Monde entier.

Qu’est ce que tu crois que je puisse avoir à en branler de plus d’un Laurent ou d’un Parti moribond plutôt que d’un Hollande ou d’un Sarko et de l’UMPS. Sinon de tenter de faire comprendre à ceux que tous ces rats trahissent qu’ils faut qu’ils lâchent le morceau et qu’ils se reconstruisent un VRAI parti de classe ; et surtout qu’ils le fassent, ni avec nous qui avont failli, ni avec ceux qui les promènent vers le piège de la soc’dem et le gouffre du Fascisme.

Nous, on n’a plus d’ambitions, si tant est qu’on en ai eu une seule. Sinon de servir la "cause" et les travailleurs.

Et de toute façon, vu notre âge tu devrais même te dire qu’on est bien gentils de se casser le cul pour les "comme toi". Et nous remercier en plus de l’attention.

Parce que NOUS, avant que le "pire" n’arrive, on sera retournés rejoindre nos morts nulle part ailleurs.

Et s’il arrive, le "pire", pendant qu’on est encore là, on n’a plus grand’chose à perdre. ((- :

Et entre nous tu peux venir "pisser" sur nos tombes tant que tu veux.

A mon avis ça ne nous fera ni chaud, ni froid.

Sans rancune. C’est toi et ceux comme toi, qui êtes les plus emmerdés.

Pas NOUS.

G.L.


PCF, Mélanchon et sa stratégie"perso" , la tentation de"soupe rose", etc.
13 mai 2012 - 23h06 - Posté par Copas

Mais c’est vrai aussi : Il y a le fameux "Centralisme démocratique" qui "n’existe plus" qui vous contraint au nom d’un "centralisme" qui est lui de moins en moins "démocratique" mais de plus en plus "centraliste", à faire semblant de croire toute les insanités, les incohérences arrivistes, que le premier c.n venu du CN, ou la lecture d’une "Humanité" pilotée en zigzag par Lagardère, vous oblige à répèter comme des perroquets pour faire semblant d’exister.

Le centralisme bureaucratique de l’en bas, pendant que les cliques nomenclaturistes se livrent à la guerre des égos, valeur fondamentale pour la bourgeoisie.

Le centralisme bureaucratique c’est discipline en bas et indiscipline en haut pour les cannibales.


PCF, Mélanchon et sa stratégie"perso" , la tentation de"soupe rose", etc.
13 mai 2012 - 11h39 - Posté par A.C

Tantpis si ça en rajoute sur le coup de gueule de G.L

On commence à en avoir ras l’cul, de la connerie d’analyse de gôôche frontiste, accompagné de suffisance tragi comique

Quelqu’un écrit..

Soit, le FdG ne sert à rien

Copas précisait : "de ce point de vue là"..

Car par ailleurs le FDG "sert" , , à donner le sentiment du "possible petit mieux" évitant la vérité du traitement de"choc" !

Je sais ce que c’est : on essaie de vider ma carcasse de l’infection qu’un bon médecin..a prétendu terrasser sans l’antibio puissant nécessaire..Il a eu "peur" certainment du diagnostic qu’une prise de sang lui aurait imposé.

C’est ça, pour beaucoup de types que GL passe à sa gégène , le"FDG" !.

En nous servant ,avec certes ô combien de conneries successives, , d’un outil qui, de fait ne pouvait pas , à terme, aider à un accouchement de"COMMUNISME".., nous avons contradictoirement cependant, été haï , craint, méprisé par cette bourgeoisie versaillaise , pétainiste,une caste pour laquelle elle, nous étions "la canaille", à cantonner dans un apartheid social, humain , une espèce de" sous FRANCE

Celle dont M.THIERS

A dit qu’on la fusille"

chante notre éternel Jeannot !

Nous avons -abusivement ,rappelleront certains amis de la mouvance trotskyste- été les COCOS..

Pantins frontistes,

.. en débat boutiquier pour savoir comment manger la soupe solférino sans que ceux que la bourgeoisie veut sodomiser à lavaseline rose ne vous fassent payer demain la visibilité trop flagrante de la complicité objective d’avec ce qui nous attend ,sans RESISTANCE violente,

Pauvres relais serviles d’une stratégie

visant à faire "avaler" une possible avancée humaines reposant sur ce que pourrait être demain l’influence respective du PS ou de son flanc mélanchonien !


Politiciens à calculette, pour partage de circonscriptions"unitaires
",

...petits clans de CN, trésoriers de PG, PC, vous qui voulez nous vendre une "Révolution citoyenne" alors que le Capitalisme, lui, a besoin d’accélérer sa CASSE....,

Vous OSEZ , soit insulter le "COMMUNISME" -encore logé en référenceà NOS combats couillus de CLASSE- en vous déguisant en guerilleros grotesques d’un politicien ambitieux, démagogue,

.......... soit opposer connement les scores présidentiels des uns ou des autres , afin de mesurer l’utilité de telle ou telle force politique alors qu’on vous parle LUTTE des CLASSES, REVOLUTION, AIR PUR, !!

C’est moi qui ai 73 ans et c’est vous qui êtes "vieux" comme une troisième république..

Vous êtes pitoyables.

Cet article appelle à discuter, pas à insulter le PASSE , à vous croire porteurs d’un guévarisme de Carnaval.

Gl vous le dit mieux que moi.
je vais être direct.

Je m’enorgueillis d’avoir été un de ceux qui leur faisait "peur
", à mes Patrons banquiers, à cette droite girondine Papono-chabanesque..., à cette palanquée de notables roses bonbon du consensus ,

..
Mais finir, comme"vous" en faisant rigoler l’adversaire de classe toutes catégories, ô putain, que je plains ceux de vos proches qui vous aiment et vous regardent,effondrés, vous comporter en politicards opportunistes !

Je sais bien qu’il faut bien "manger" mais quand même, en être à savoir si ce sera plus tactique et "porteur" que ce soit "à table" avec petite chaise, ou "sous la table", que vous receviez quelques "restes " afin , dans tous les cas, de retarder l’explosion sociale, là, ça commence à bien faire..

Faut se ressaisir, bordel !

 :))

A.C



PCF, Mélanchon et sa stratégie"perso" , la tentation de"soupe rose", etc.
13 mai 2012 - 18h48 - Posté par A.C

Mediapart dans un long article revient sur JLM et son irruption en Ps de Calais, après que les dirigeants BDR du PC13 aient "décliné" ce "cadeau.
Comme l’auteur du papier donne des infos qui sont exactes(j’ai les mêmes) ce petit extrait permet simplement de conforter quelques opinions sur la façon dont LE PCF - y compris en zone qui ale plus combattu l’OPA mélanchon sur le"PARTI" est en train de manger les restes de son chapeau rouge ,en quête de"sauve qui peut nos meubles"...

On excusera le gras qui se veut franche rigolade du VIEUX.


« Mélenchon à Hénin-Beaumont, c’est un peu Jaurès à Carmaux,
explique un proche du co-président du PG. Il y a des ouvriers à défendre et l’honneur de la gauche à relever, alors il y va ! Il ne s’agit pas de parachutage pour se faire élire confortablement. » Hors de question de louvoyer, Mélenchon ne va pas biaiser en jouant à “plus chti que moi tu meurs”. Il n’a pas spécialement travaillé le contexte économique local, pour lui l’assemblée sert à participer à l’écriture de la loi et à défendre le programme du Front de gauche. « Quand il était sénateur, il était déjà législateur et pas du tout “super élu local” », rappelle l’un de ses collaborateurs, Laurent Mafféïs. La riposte aux procès en parachutage est déjà prête, face au FN : « Marine Le Pen a démissionné de son siège de conseil municipal en 2011, et Gollnisch ou Collard sont aussi parachutés… », argumente Alexis Corbière. Cette question est pourtant le principal écueil que redoutent les militants locaux. « J’ai trouvé une parade : quand t’as besoin d’un bon avocat, tu t’en fous qu’il habite dans ta ville », explique l’un à ses copains.

Devant les 300 militants et sympathisants réunis pour l’accueillir à Hénin-Beaumont, Mélenchon a tenu lui-même à se poser « les questions que vous n’oserez pas me poser ». Et d’assumer ainsi : « Oui, je suis un parachuté depuis que ma mère m’a mis au monde ! » Et « Non, celui qui est du coin, il ne connaît pas mieux ! Il connaît bien le coin. Mais il ne connaît pas forcément ailleurs. » « Vu son amour des langues régionales, il y a peu de chances qu’il se mette à parler chti », ironise un membre de son staff.

Pour Mélenchon, l’opération Hénin-Beaumont a été réglée en moins d’une semaine. Après avoir été évoquée lundi dernier en conseil politique du Front de gauche, l’hypothèse a été validée par le comité de circonscription le lendemain. Aux manettes, pour que la mayonnaise prenne entre l’ancien trotskyste et un bastion communiste ultra-orthodoxe du PCF, Michel Laurent s’active. Frère de Pierre, le secrétaire national du PCF, et longtemps secrétaire aux élections et aux fédérations de Marie-George Buffet, il est l’homme fort (mais discret) de Colonel-Fabien. Mercredi, il conduit Hervé Poly, le secrétaire fédéral du Pas-de-Calais et jusqu’ici candidat du Front de gauche à Hénin-Beaumont, auprès de Jean-Luc Mélenchon. Les deux hommes se connaissent très peu. La réunion a lieu à Bruxelles, et dure trois heures. Vendredi, les militants communistes approuvent à une quasi-unanimité la candidature de Mélenchon. Les mêmes, il y a quasiment un an, avaient pourtant rejeté à plus de 70 % l’idée d’un même Mélenchon candidat à la présidentielle. Les réticences et méfiances ont été levées, et le tribun de l’autre gauche peut s’offrir un remake de « Bienvenue chez les cht’als ».

Ce samedi, c’est avec des sanglots dans la voix qu’Hervé Poly présente la candidature Mélenchon à la presse, et donc sa mise en retrait derrière lui, comme suppléant. « On n’a pas arrêté de dire avec les camarades que c’était la meilleure campagne de la présidentielle, alors j’allais pas faire la fine bouche ! » Plus tard, il confie : « Les socialistes, je sais ce qu’ils nous ont pris. Et lui sait comment le reprendre.

 » Elément facilitateur de l’acceptation de Mélenchon par le PCF local : Philippe Kemel, le candidat investi par le PS, et qu’il entend vraisemblablement maintenir, a pris la mairie de Carvin au PCF en 2001, avec l’aide du RPR. « Il est très techno, raide, et viscéralement anti-communiste », dit de lui le secrétaire de la section communiste d’Hénin-Beaumont, David Noël.

La répartition des tâches est aussi affichée clairement. Hervé Poly sera « le député suppléant, et non le suppléant du député, dit Mélenchon aux militants. Il assurera la représentation politique dans la circonscription ». Patron du PCF du 62, Poly cite Maurice Thorez toutes les trois phrases et symbolise assez bien l’image de communistes locaux, réputés « un peu raides ». « Hervé est dans une histoire qui le submerge, il est habité par l’histoire de Thorez et d’un communisme qu’il n’a pas forcément connu, dit Mélenchon. Mais quand on se parle franchement, on est deux militants. Et il a dit oui en 24 heures… » Contrairement au PCF des Bouches-du-Rhône, qui a renâclé à une éventuelle venue de Mélenchon sur ses terres. « La poussée du Front de gauche emporte tout le monde, veut tout de même croire Mélenchon. Les communistes se posent des questions qu’ils n’auraient même pas envisagé de se poser il y a six mois. Et vice-versa… »

D’emblée, Mélenchon a voulu se faire rassurant face aux militants héninois. « Je ne suis pas un coucou », a-t-il lancé aux quelque 300 venus échanger (en fait l’écouter), après la conférence de presse. « Je ne suis pas là pour faire mes petits dans le nid des autres, je viens ici pour aider les camarades sur la base d’une analyse qu’ils ont faite. »






COVID 19 : Des Municipalités sous l’oeil haineux de la macronnie !
jeudi 24 - 16h24
de : joclaude
L’appel du vide - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 23 - 23h39
de : Hdm
Des grèves reconductibles inédites chez Labosud
mercredi 23 - 09h18
Femmes prises entre capitalo-patriarcat et hyperpatriarcat : alliances à former.
mercredi 23 - 08h37
de : Christian Delarue
6 commentaires
France : Tenue républicaine exigée par les Amish
mardi 22 - 10h37
de : Sanaga
1 commentaire
Grande fête du livre des éditions Noir et Rouge
lundi 21 - 23h28
de : Frank
BOLIVIE Perspectives avant les élections du 18 octobre
lundi 21 - 19h16
de : allain graux
APPEL AU MOIS INTERNATIONAL D’ACTIONS POUR LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH
lundi 21 - 17h44
de : Jean Clément
COVID 19 : Cuba vient de mettre au point un vaccin !
lundi 21 - 16h40
de : joclaude
Représentation syndicale avec son badge (ou pas) et rien d’autre !
lundi 21 - 12h11
de : Christian Delarue
2 commentaires
SEXYPHOBIE AU MUSEE d’ORSAY
lundi 21 - 01h28
de : Christian Delarue
4 commentaires
Premiers de corvée, premiers oubliés ! Des sans-papiers marchent vers l’Élysée
dimanche 20 - 17h03
CHILI/VENEZUELA : une superbe historique, afin que nul n’en ignore !
dimanche 20 - 16h31
de : joclaude
CUBA : courrier au Canard Enchaîné
dimanche 20 - 16h12
de : joclaude
Amérique Latine : Démocratie contre blocus !
dimanche 20 - 15h19
de : joclaude
1 commentaire
Racket sur les retraités et les personnes en perte d’autonomie : le rapport Vachey
dimanche 20 - 15h04
de : joclaude
1 commentaire
Entre droit de critique du voile et nécessaire respect des personnes
samedi 19 - 23h25
de : Christian Delarue
2 commentaires
Le néocolonialisme d’ENGIE au Brésil
samedi 19 - 21h53
de : Mr Mondialisation
SEXYPHILIE anodine d’Instagram et SEXYPHOBIES agressives ailleurs
samedi 19 - 17h02
1 commentaire
journée internationale pour la paix : visio-conf. ce 18 septembre 2020
jeudi 17 - 23h32
Le désempuissantement populaire participe de la perte de démocratie.
jeudi 17 - 20h50
de : Christian Delarue
4 commentaires
Pourquoi beaucoup de salariés ont la tête ailleurs
jeudi 17 - 12h16
1 commentaire
Des papiers pour tous ! C’est l’heure de l’mettre
jeudi 17 - 08h17
de : Hdm
De la lutte des masques à la lutte des classes
jeudi 17 - 07h58
de : Bruno Guigue
2 commentaires
Si à 5 ans un gosse n’as pas eu au moins deux leucémies, c’est qu’il a raté sa vie
mercredi 16 - 23h29
de : Dr Seguelasse de Santé publique rance
SEPARATISME
mercredi 16 - 19h48
de : Nemo3637
5 commentaires
l’Etat providence... ! Pour qui ?
mercredi 16 - 16h41
de : joclaude
VENEZUELA : On ne nous dit pas tout !
mercredi 16 - 10h37
de : joclaude
1 commentaire
La nouvelle grenade de désencerclement reste une arme de guerre
lundi 14 - 07h23
1 commentaire
Les trois secteurs de résistance du peuple-classe
dimanche 13 - 14h47
de : Christian Delarue
1 commentaire
Le séisme idéologique est plus important que le virus lui-même
dimanche 13 - 05h35
de : Michaël Verbauwhede et Seppe De Meulder - Solidaire
4 commentaires
MRAP : Droit et "séparatisme islamique" (lettre ouverte)
samedi 12 - 16h29
de : Christian Delarue (mrap)
Le MRAP assure le Maire de Stains de sa solidarité
samedi 12 - 10h48
de : Christian Delarue (mrap)
Agression antisémite à Aubervilliers
samedi 12 - 10h43
de : Christian Delarue (MRAP)
Génération désenchantée
vendredi 11 - 22h11
de : paris lutte info
Oussama et CIA copains comme cochon
vendredi 11 - 21h56
de : globalResearch
quel "homme" de petite taille ce darmanin
vendredi 11 - 18h14
1 commentaire
Le moment paranoïaque (le déferlement totalitaire) face à la dialectique du maître et de l’esclave Par Ariane Bilheran,
vendredi 11 - 11h21
de : pierrot
2 commentaires
CHRONIQUES NOIR & ROUGE N° 2 Septembre 2020
mercredi 9 - 22h26
de : frank
ELEVES ET PROFS A L’ABANDON
mercredi 9 - 18h16
de : Nemo3637

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite