Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

700 interpellations à Montréal et Québec, les étudiants contre la "loi matraque"

de : Montréal
vendredi 25 mai 2012 - 11h20 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire
JPEG - 66.6 ko

Réunis dans un square du centre-ville, les manifestants, qui étaient des milliers, avaient été prévenus par la police avant le début de la manifestation nocturne (dans la nuit de mardi à mercredi) qu’elle était illégale, puisqu’ils n’avaient pas fourni à l’avance le parcours qu’ils emprunteraient, conformément à de nouvelles règles municipale et provinciale. ...

La police de Montréal avait cependant indiqué que la manifestation serait tolérée tant qu’aucun méfait ne serait commis.

Les étudiants québécois sont engagés depuis plus de trois mois dans une vive contestation d’une hausse des droits universitaires et le gouvernement du Premier ministre provincial Jean Charest a fait adopter une loi réduisant la liberté de manifester, qualifiée de « loi matraque » par ses détracteurs.

La police de Montréal a cependant précisé que ces interpellations ont été faites en vertu d’un nouveau règlement municipal adopté la semaine dernière par la mairie de Montréal, et non pas conformément à la loi québécoise.

Après avoir serpenté pacifiquement et en tapant sur des casseroles (1) sur une dizaine de kilomètres dans les rues de la ville, la tête de la manifestation a été prise massivement en souricière par la police alors qu’elle se dirigeait vers un secteur trépidant de la vie nocturne à Montréal. Juste auparavant, quelques pierres ont été lancées en direction des policiers, ainsi que des feux de Bengale.

Les personnes interpellées, la plupart pas impliquées dans les incidents, n’ont opposé aucune résistance, contrairement aux casseurs qui ont attaqué la police les jours précédents. 30e manifestation après 101 jours de grève...

Les manifestants pris en souricière s’exposent à une amende de 635 dollars et ceux, parmi eux coupables de délits, à des accusations d’agression envers les policiers et de méfait. Des dizaines d’arrestations ont eu également lieu à Québec et des incidents ont aussi été signalés ailleurs en province, à Sherbrooke notamment, à 140 km à l’est de Montréal.

C’était la trentième manifestation nocturne d’affilée organisée à Montréal au 101e jour de la grève étudiante, au lendemain d’une manifestation monstre qui a attiré de 100 000 à 250 000 personnes, selon les sources, à défaut d’estimation officielle.

La grogne contre la loi 78 du Québec restreignant le droit de manifester - un droit fondamental au Canada - n’a cessé de s’amplifier depuis son adoption vendredi dernier, éclipsant le débat sur la hausse des droits de scolarité, à l’origine du conflit étudiant.

Dans plusieurs villes du Québec, dont Montréal, des milliers de personnes ont répondu spontanément à un appel lancé sur le réseau social Facebook de frapper sur leurs casseroles en guise de protestation contre cette loi, produisant un joyeux tintamarre.

Paradoxalement, ces arrestations massives interviennent au moment où une lueur d’espoir semblait pointer en vue d’une véritable négociation entre gouvernement et syndicats étudiants pour régler cette crise avant le lancement des grands festivals de l’été à Montréal et le Grand Prix de Formule 1.

1. Ils sont relayés la nuit par les habitants de certains quartiers de Montréal qui expriment leur soutien aux contestataires.

http://www.lavoixdunord.fr/France_M...


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
700 interpellations à Montréal et Québec, les étudiants contre la "loi matraque"
25 mai 2012 - 14h46 - Posté par robin des bois

dehors les nantis







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite