Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
Scoop Bellaciao : scandale, un rapport de Santé Publique France de mai 2019 réclamait 1 milliard de masques !
jeudi 26 mars
de Roberto Ferrario
3 commentaires
La date est importante (mai 2019), le gouvernement de Macron ne peut donc pas continuer à dire que les responsables sont les anciens gouvernements... Deuxièmement, c’est cette phrase dans le rapport qui est très importante et qui détermine le milliard de masque demandé : "En cas de pandémie, le besoin en masques est d’une boîte de 50 masques par foyer, à raison de 20 millions de boîtes en cas d’atteinte de 30% de la population..." Il est extrêmement "bizarre" (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Hébergement d’urgence : on continue de violer la loi


de : Philippe Alain
mardi 29 mai 2012 - 13h11 - Signaler aux modérateurs

Alors qu’à Paris, les ex-ministres de Sarkozy se moquent de la tenue vestimentaire de Cécile Duflot, à Lyon, le préfet sarkozyste se moque des décisions de Madame la Ministre du Logement.

Mardi 21 mai, Cécile Duflot annonce la prolongation des places d’urgence mises à disposition des sans-abri :
« La première décision que j’ai prise en liaison avec Marisol Touraine, la ministre des affaires sociales, c’est de suspendre la fin de la trêve hivernale, de repousser au 31 mai toute décision, et de faire en sorte, d’ici le 31 mai, qu’on puisse garder des places pour qu’on ne mette plus personne à la rue… » (1)
Elle précise :
« Aucun sans domicile fixe ne sera remis à la rue de façon brutale comme cela a été fait ces dernières années »

Enfin, se dit-on, voilà des mesures concrètes qui nous montrent que le changement, c’est vraiment maintenant.

Au cours des 5 dernières années, on nous a en effet habitués à voir la loi violée sans que cela ne choque plus personne. Surtout quand il s’agit des sans-abri.
L’article L 345-2-3 du code de l’action sociale et des familles, par exemple, qui dit en substance que toute personne accueillie dans une structure d’hébergement d’urgence ne peut être remise à la rue sans qu’on lui propose une solution alternative. (2)
La préfecture du Rhône, elle, s’est consciencieusement appliquée pendant des années à violer cette loi. Elle a ainsi mis un point d’honneur à nous démontrer le cynisme d’une république à deux vitesses qui bafoue les droits des plus démunis dans la plus grande tradition du quinquennat Sarkozy inauguré au Fouquet’s et sur le yacht du milliardaire Bolloré.

C’est ce qu’on appelle la « gestion au thermomètre ». Il fait froid, on ouvre des centres pour les sans-abri, il fait plus chaud, on les remet à la rue.

Cécile Duflot, fidèle à ses valeurs et à celles de la gauche qui ont été choisies par 52% des français le 6 mai, décide donc de nous annoncer que l’Etat va enfin respecter la loi. On ne remettra plus à la rue les personnes qui sont accueillies dans des structures d’hébergement d’urgence. Mais c’est sans compter la volonté de résistance au changement de certains.

A Lyon, d’après les chiffres de la préfecture, plus de 650 places ont été ouvertes dans le cadre du plan froid. Certaines, d’ailleurs, dans des conditions rocambolesques, comme ce centre où on avait convoqué les journalistes, mais oublié de prévenir les sans-abri. Panique à bord, des consignes avaient été données pour réquisitionner tout ce qui ressemblait à un sans-abri afin de faire bonne figure devant les caméras. (3)

Fin mars, donc, comme toutes les années précédentes où on a pris l’habitude de violer la loi, la préfecture commence à fermer les centres, un par un, pour ne pas faire trop de vagues.
350 personnes trouvent néanmoins grâce aux yeux de monsieur le préfet et sont estampillées « prioritaires » en raison de la présence d’enfants de moins de 6 ans ou de problématiques de santé lourdes. _ A cette occasion, déjà, des familles jetées à la rue en toute illégalité saisissent le tribunal administratif et font condamner le préfet. (4)

Sur les 650 personnes hébergées dans le cadre du plan froid, on a donc 300 personnes qui ont disparu dans la nature et 350 qui sont dans des hôtels. Il faudra à l’occasion dénoncer la gabegie de ces mises à l’hôtel fort coûteuses pour le contribuable.

Mardi 22 mai, Cécile Duflot annonce la fin des remises à la rue et l’histoire aurait pu s’arrêter là.
Mais non. C’est méconnaître l’empathie légendaire du préfet du Rhône pour les sans-abri.
Le 22 mai, alors que tout le monde apparemment, sauf lui, à entendu les déclarations de la nouvelle ministre du logement, le préfet confirme à la Direction Départementale de la Cohésion Sociale (DDCS), l’ordre de jeter à la rue une nouvelle vague de sans-abri.
A Lyon, non seulement on continue de violer la loi, mais en plus on se moque complètement des déclarations de madame la ministre.

Prise sur le fait par des associations qui dénoncent la situation, la préfecture précise quelques jours plus tard : « 251 personnes sont hébergées à l’hôtel et elles y resteront jusqu’au 30 mai, conformément aux nouvelles consignes du Ministre du logement Cécile Duflot »

Tiens… En quelques jours, le nombre a diminué de 350 à 251 !!! Mais où sont donc passées les autres ?

On a retrouvé quelques personnes, samedi 26 mai, au tribunal administratif de Lyon.
Une maman qui élève seule ses 4 enfants suite au décès de son mari. Aidée par des associations elle attaque le préfet pour demander que l’Etat respecte ses droits et condamne le préfet pour l’avoir jetée à la rue avec ses enfants.

Sachant parfaitement qu’il viole la loi, le préfet n’envoie même plus d’avocat pour le défendre, cette fois, c’est le Directeur de la DDCS qui est allé au casse-pipe. La veille déjà, le préfet avait été condamné par le même tribunal administratif pour la même raison.
L’argumentaire du représentant de la préfecture aurait pu consister à faire un mea culpa : on viole la loi depuis des années, on n’a pas eu le temps de tenir compte des déclarations de madame la ministre, on est désolés, on remet cette famille à l’abri.
Et bien non. Pour se justifier, il souligne que la préfecture a déjà fait un effort « considérable » cet hiver.
Comme si ce qui avait été fait hier pour respecter la loi pouvait justifier qu’on la viole aujourd’hui.
D’autre part, et c’est là où on se rend compte à quel point tous les rouages de l’Etat sont gangrenés et ont appris à travailler en toute illégalité, le Directeur de la DDCS explique au juge que les personnes accueillies ont signé un contrat qui stipulait la fin de leur prise en charge et que par conséquent, elles avaient été averties suffisamment à l’avance de leur remise à la rue.
En gros, je viole la loi, je le sais, mais je préviens à l’avance les sans-abri, donc, ne me condamnez pas.

Comme un petit garçon qui aurait été pris les deux mains dans le pot de confiture, le Directeur de la DDCS implore le juge de ne pas le condamner sous astreinte comme le demande la partie adverse. « L’état exécutera le jugement » promet-il, anticipant la condamnation dont il est certain. Le juge lui explique sur un ton très pédagogique qu’il y a des lois qui s’imposent, qu’il n’a pas envie de voir l’affaire revenir devant lui pour un litige d’exécution et que par conséquent, il condamnera avec astreinte.
Quelques heures plus tard le jugement tombe : le préfet est hors la loi en remettant la famille à la rue. Par conséquent, le juge lui ordonne de la reloger dans les 4 jours, sous astreinte de 70 € par jour de retard.

Ces derniers temps, le tribunal administratif multiplie les condamnations à l’encontre du préfet du Rhône. Il lui ordonne de reloger les personnes qu’il vient de jeter dehors en invoquant notamment une atteinte grave à une liberté fondamentale, reprenant en cela une ordonnance du Conseil d’Etat (5) ainsi qu’une violation des articles L 345-2-2 et L 345-2-3 du code de l’action sociale et des familles.

Malgré cela, le préfet du Rhône continue de bafouer les droits des sans-abri. Il fait probablement le pari que ça lui coutera moins cher de se faire condamner par les quelques familles qui osent l’assigner au tribunal plutôt que de mettre les sans abri à l’abri. Pour économiser, il n’envoie même plus d’avocat le représenter.
Il serait souhaitable que le préfet comprenne que Sarkozy, c’est fini. Que les sans abri, comme les autres citoyens ont des droits qui sont inscrits dans la loi. Qu’un préfet qui ne respecte pas la loi n’est pas digne d’être préfet, comme il l’a lui même déclaré. (6)

En ce moment à Lyon, chaque soir, entre 200 et 300 personnes se voient refuser un hébergement d’urgence alors que la loi exige qu’on leur en fournisse un et que le Conseil d’Etat dit très clairement que le refus d’un hébergement d’urgence constitue une atteinte à une liberté fondamentale.

A Lyon, la très conservatrice, tout continue comme avant.
Les droits des plus démunis sont bafoués tous les jours.
Des hommes, des femmes, des enfants sont abandonnés ou rejetés à la rue par l’Etat et exposés aux dangers de celle-ci.
Le changement, c’est pour quand ?

(1) http://www.20minutes.fr/societe/log...

(2) Article L345-2-3, créé par LOI n°2009-323 du 25 mars 2009 - art. 73
« Toute personne accueillie dans une structure d’hébergement d’urgence doit pouvoir y bénéficier d’un accompagnement personnalisé et y demeurer, dès lors qu’elle le souhaite, jusqu’à ce qu’une orientation lui soit proposée. Cette orientation est effectuée vers une structure d’hébergement stable ou de soins, ou vers un logement, adaptés à sa situation. »
Article L345-2-2
« Toute personne sans abri en situation de détresse médicale, psychique et sociale a accès, à tout moment, à un dispositif d’hébergement d’urgence. »

(3) http://blogs.mediapart.fr/blog/phil...

(4) http://115juridique.org/pdf/Ord-TA-...

(5) http://www.conseil-etat.fr/fr/commu...

(6) http://www.lyonplus.com/fr/permalie...



Imprimer cet article





Bâtiment et construction : la Ministre, le patronat , les ouvriers, les syndicats.
mardi 31 - 22h49
de : Ch DELARUE
https://fr.crimethinc.com/2020/03/18/survivre-au-virus-une-methode-anarchiste-capitalisme-en-crise-hausse-du-totalitaris
mardi 31 - 18h59
de : jean1
Coronavirus aux Etats-Unis : Incroyable mais vrai, la Russie envoie des équipements médicaux !
mardi 31 - 13h37
de : JO
Crise sanitaire - Les derniers billets d’humeur d’un médecin urgentiste !
lundi 30 - 16h24
de : JO
2 commentaires
Mesures de confinement : les contrôles de police ne doivent être ni abusifs ni violents ni discriminatoires
lundi 30 - 13h35
de : la LDH
3 commentaires
CORONAVIRUS : LECLERC-VOYANT...
lundi 30 - 13h18
de : Mickael Wamen
1 commentaire
Certains et certaines sont "au front de l’essentiel"
lundi 30 - 12h49
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Double peine pour la banlieue (video)
lundi 30 - 11h33
de : azard
1 commentaire
Les conditions idéales
lundi 30 - 11h15
de : UJFP via JYP
1 commentaire
Pour combattre le Covid-19, il faut des mesures radicales et un choc de solidarité !
lundi 30 - 08h56
ENORME Coup de Gueule du Dr Christophe Prudhomme vs un pitoyable C. Barbier Chien de Garde de Macron (video)
lundi 30 - 00h21
de : Jean REX
2 commentaires
Sauvez-nous du coronavirus Covid 19 avant que nos cellules ne se transforment en tombeaux !
dimanche 29 - 22h00
de : Jean Clément
Post-pandémie : refusons 40 ans de thatchérisation du monde !
dimanche 29 - 18h54
de : Christian DELARUE
En cours de tournage "Soigne et créve" (video)
dimanche 29 - 16h47
de : Mourad Laffitte
Incroyable mais vrai, Ian Brossat rend hommage à Patrick Devedjian...
dimanche 29 - 15h16
de : Raphael Da Silva
4 commentaires
La haine des riches (video)
dimanche 29 - 14h53
de : jean1
2 commentaires
Coronavirus : hors de la Chine, point de salut ?
dimanche 29 - 12h44
de : Jean-Marc ADOLPHE
1 commentaire
CORONAVIRUS : LE FRIC C’EST CHOC !
dimanche 29 - 12h25
de : Mickael Wamen
La Russie dévoile son médicament pour traiter le coronavirus
dimanche 29 - 11h54
COVID-19 : la loi organique d’urgence empêche-t-elle les recours devant le Conseil constitutionnel ?
dimanche 29 - 09h57
de : Tam Tran Huy
1 commentaire
Dans les favelas du Brésil, des habitants s’organisent pour freiner la progression du Covid-19
dimanche 29 - 08h46
Difficulté du confinement dans le mal-logement.
dimanche 29 - 00h00
de : Christian DELARUE (co-psdt INDECOSA 35)
Etats-Unis : Refusé de traitement, un adolescent décède du coronavirus (video)
samedi 28 - 18h08
de : JO
COVID-19 : LA COLÈRE MONTE CONTRE LES INCOMPÉTENTS ! (video)
samedi 28 - 17h56
de : Le Média
2 commentaires
CORONAVIRUS:Cuba, Venezuela : Pourquoi ces deux pays Socialistes démontrent leur supériorité au capitalisme ?
samedi 28 - 17h34
de : JO
Coronavirus : Les médecins Cubains seront autorisés d’aller en Martinique !
samedi 28 - 17h15
de : Serge Bilé
1 commentaire
L’Union Européenne survivra-t-elle au coronavirus ?
samedi 28 - 15h19
de : Fabien Buzzanca
PIB VS COVID
samedi 28 - 12h41
de : Mickael Wamen
CORONAVIRUS : COMPLEMENT D’ENQUËTE. DANS L’OMBRE DES DIRIGEANTS
samedi 28 - 12h33
de : Jean-Marc ADOLPHE
Coronavirus : des soignants somment le gouvernement de publier les commandes de masques et tests
samedi 28 - 12h18
2 commentaires
COVID-19 : Points de situation dans l’entreprise de Safran Dijon
samedi 28 - 11h47
de : CGT Safran Dijon
2 commentaires
Les usines non vitales doivent être mises à l’arrêt !
samedi 28 - 11h40
de : La CGT métallurgie Normandie
1 commentaire
En 2018, on pouvait fabriquer 200 millions de masques par an en France
samedi 28 - 11h25
de : Lorène Lavocat
Coronavirus - Saint-Nazaire : 29 personnes désormais positives sur le paquebot Celebrity Apex, dont une hospitalisée
vendredi 27 - 23h04
de : nazairien
5 commentaires
Pénurie de masques : un rapport de Santé Publique France accablant
vendredi 27 - 19h24
de : Jean-Marc ADOLPHE
Coronavirus, Confinement et Répression en Marche !
vendredi 27 - 17h27
de : Claude Janvier
1 commentaire
Des spécialistes russes commenceront à fournir une assistance aux patients atteints de Covid-19 en Italie (tr google vid
vendredi 27 - 16h48
de : nazairien
2 commentaires
Emeutes à Hubei après la quarantaine (Vidéo)
vendredi 27 - 16h46
CAPITALISME HONEYWELL et PRODUCTION de MASQUES en Bretagne
vendredi 27 - 15h35
de : Ch. DELARUE et S. LE QUEAU
1 commentaire
Macron : c’est pas moi qui suis responsable mais c’est mon prédécesseur...
vendredi 27 - 14h58
de : Christophe Prudhomme
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
Scoop Bellaciao : scandale, un rapport de Santé Publique France de mai 2019 réclamait 1 milliard de masques !
jeudi 26 mars
de Roberto Ferrario
3 commentaires
La date est importante (mai 2019), le gouvernement de Macron ne peut donc pas continuer à dire que les responsables sont les anciens gouvernements... Deuxièmement, c’est cette phrase dans le rapport qui est très importante et qui détermine le milliard de masque demandé : "En cas de pandémie, le besoin en masques est d’une boîte de 50 masques par foyer, à raison de 20 millions de boîtes en cas d’atteinte de 30% de la population..." Il est extrêmement "bizarre" (...)
Lire la suite
Projection-soutien aux grévistes "Soigne et tais-toi" Mardi 4 février à 19h30
jeudi 30 janvier
de Info’Com-CGT
2 commentaires
Pour soutenir les grévistes qui luttent actuellement contre la réforme des retraites, "Les rencontres Info’Com" organisent une soirée projection-soutien du film ’’Soigne et tais-toi". • Date : 4 février à 19h30 • Lieu : Salle Colonne au 94 bd Auguste-Blanqui 75013 Paris • Participation libre reversée à la Caisse de grève. "Les rencontres Info’Com" est un rendez-vous culturel organisé par le syndicat Info’Com-CGT. Son objectif est de vous (...)
Lire la suite
REMISE DE LA SOLIDARITÉ FINANCIÈRE À L’OPERA DE PARIS MARDI 31 DÉCEMBRE 14H
mardi 31 décembre
de Info’Com-CGT
6 commentaires
Donnez, partagez, investissez dans la lutte… c’est déterminant ! Faire un don en ligne https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... #CaisseDeGreve : remise solidarité financière pour salariés de l’Opéra de Paris mardi 31 décembre 2019 à 14h, dernier jour de l’année en symbole de lutte artistique vs #reformesdesretraites de #macron. Participation 13h à l’AG et remise publique du chèque sur les marches de l’Opéra Bastille à (...)
Lire la suite
POUR DÉFENDRE MA RETRAITE ET CELLE DE MES ENFANTS, JE VERSE À LA CAISSE DE GRÈVE (VIDEOS)
vendredi 27 décembre
de Info’Com-CGT
https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... Nous sommes des millions à être opposés à la réforme des retraites que veut imposer le gouvernement. Cette "réforme" a pour objectif de nous faire travailler encore plus longtemps et mettre en place une retraite à points qui baissera inéluctablement le montant nos futures pensions ! Ne laissons pas faire. Agissons ensemble en participant aux mobilisations ou en alimentant la caisse de grève afin d’aider celles et ceux qui sont en grève et se (...)
Lire la suite
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
2 commentaires
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite