Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Lettre à Jean-Luc M.


de : Antoine Froissart
samedi 23 juin 2012 - 14h01 - Signaler aux modérateurs
16 commentaires

Jean-Luc,

J’espère que ça ne te dérange pas que je t’appelle Jean-Luc, je trouve que ça fait plus proche, donc je pourrais me permettre de t’écrire des choses qui ne te plairont pas forcement à la suite de cette phrase interminable qui me servira de pré-introduction.

Jean-Luc, je t’écris cette lettre, que j’espère toi ou quelqu’un de proche lira. Ça c’est l’introduction. C’est court, mais suffisant.

Tout d’abord, je voulais te dire que je suis fier de toi. Et fier de notre peuple. Celui des prolos, des crèves-la-dalle, des ouvriers, des chômeurs sans autres choix, des jeunes, des femmes et de toutes ces minorités qui ensemble font une majorité. Fier de voir que nous sommes toujours là. Toujours présents et savons encore ce que nous sommes, ce que nous voulons, pourquoi nous nous battons. Notre force ! Même si ce n’est pour l’instant que pour des petites victoires. Je suis fier de toi parce que tu as réussi un truc formidable. Oh ! Les médias nous ont dit que ce n’est pas grand-chose, 11%, la blague ! Et puis éliminé au premier tour à Hénin, la ville où j’ai vécu 18 ans, avec seulement 21% des voix ! Cette plaisanterie !

Tu as fait des déçus sans le vouloir dans tes rangs. Beaucoup te voyaient au second tour aux deux élections passées. Certains même, te voyaient gagner quelque part. Comme si à peine les graines semées, on souhaitait la récolte. En tout cas, pour avoir redonné espoir au peuple, à ceux qui pensaient que la politique et ces hommes installés depuis trop longtemps ne pouvaient plus rien changer, plus rien bouger, tu as prouvé le contraire. C’est chouette.

Passons sur la présidentielle, déjà trop analysée et déjà oubliée. L’« information » doit aller vite. Retenons donc deux points importants. Les législatives et ton rapport avec la presse (que j’avais déjà commencé à analyser dans ce papier, un de mes premiers, « Melen-show »).

Et là, quelle campagne, mes aïeux, mineurs, n’en reviendraient pas ! Deux semaines émoustillantes dont on se souviendra longtemps chez les gentils « mous » Poly et Noël. On préféra oublier le débat pourrit sur ces affaires de tracts puants et aussi les résultats de celle que l’on appelle joyeusement « Marine » dans les rues de mon enfance. Et puis ce foutoir de médias. Ils voulaient une campagne « moderne »… Du Morandini, faite de coups médiatiques, de « buzz », d’insultes.

« La rivière est sortie de son lit » comme tu le dis, Jean-Luc dans tes meetings. Oui. C’est vrai, moi aussi j’y ai vu un espoir. Moi aussi j’ai vu les foules que tu as déplacé pour t’écouter. Ça me rappelle ces vidéos que j’ai vues sur le site de l’INA. Maurice Thorez remplit la grande place de Hénin-Liétard alors, des dizaines de milliers de « gueules noires », j’ai vu les vidéos des manifestations des années 80 quand les patrons des houillères ont programmé la fermeture des mines, ces scènes où les rues de Lens sont noires de mineurs, complètement bouchées de dizaines de milliers de manifestants. Aujourd’hui, je prends du plaisir à voir les drapeaux rouges, les portraits du Che dans les meetings et dans les rues. Un exploit ? Avoir fait réussir à faire réfléchir l’électorat sur le vote FN. Les débats ne situent plus au niveau du café du commerce mais prennent place dans les rues.

Mais, là où tu te trompes, l’ami, (ça ne te dérange pas que je t’appelle « l’ami » ?) c’est dans ton combat, pourtant tout a fait légitime contre le parti tout-puissant de la presse. Tu les as amusé à hurler contre la finance. Tu leur as plu par ton talent oratoire, tes phrases qui font super bien la une des journaux, ton pouvoir de séduction, tu leur a donné les images qu’ils voulaient. Ils en redemandaient. Une fascination étrange.

“Vous êtes éliminé, Jean-Luc Mélenchon ! Vous êtes au tapis !”

Et puis il y a eu les escarmouches avec tout un tas de journalistes, déjà beaucoup analysées par d’autres. Taper « Mélenchon journalistes » sur Google et c’est des centaines de pages, de sites qui ne fonctionnement que par le « buzz », la rhétorique suspecte et l’orthographe bancal qui s’affichent.

Te voilà donc, petit d’homme, se rendant dans la 11ème du Pas de Calais pour te battre encore, apprendre aux électeurs que le FN c’est pas Byzance, que « Marine », c’est pas parce qu’elle fait des bisous qu’elle les respectent, leur faire comprendre qu’ils valent plus que le Canigou idéologique des discours du FN. Et là, fanfares, trompettes ! Unes de tout les bons journaux lus seulement à Paris : « Match des extrêmes », « Front contre Front », « choc des titans » ! Encore ? Oui, sauf qu’après ce fut le silence le plus total. Tout le monde est y est reparti, à Paris.

Soir du premier tour. Zapping TV : Pour le Pen : “triomphe”, “souriante“, pour toi : la “douche froide“, la “claque”, “pulvérisé”… Et le meilleur : « M. Mélenchon s’est surestimé une fois de trop. À trop s’être laissé griser, il finit par faire… grise mine » Admire la finesse du jeu de mot ! On se marre ! Apothéose chez BFM : “VOUS ÊTES AU TAPIS !”. Alors oui, en effet, y a de quoi énerver. Te provoquer parfois un « nervous breackdown »...

Tu viens d’être battu, tu es fatigué de ces dix ou douze mois de campagnes ininterrompues, tu es mal filmé par leurs caméras, de haut, la place est sombre, tes cernes sont flagrants. Et ils jouissent de te voir, animal abattu. Sonnez l’hallali !

Alors, oui Jean-Luc, même si tu leur mets les jetons, même si tu inquiètes les dominants, les journalistes doivent rendre des comptes. A leur chef, leur boss. Et ces chefs sont justement ces dominants. De l’utilité d’avoir des journaux pour messieurs Dassault, Niel, Bergé, Rothschild… Oui, tu as fait comprendre au peuple que la politique ce n’était pas seulement le « jeu » des pros, mais aussi son boulot.

Oui, tu leur fais peur. Pourquoi ? Parce que quand tu fais un discours devant 120 000 personnes à la Bastille tu crois ce que tu dis. Et ça, c’est dangereux, pour eux.

Ta défaite est grande mais ta défaite est belle ! Il y en aura d’autres certainement, et puis ensuite viendront les victoires évidemment. Tout ne peux pas être immédiat et « nous n’aurons que ce que nous prendrons », oui, mais pas tout de suite. Ils ont trop d’avance pour l’instant…

Amicalement, Antoine Froissart.



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Lettre à Jean-Luc M.
23 juin 2012 - 15h03

Froissard, rentre ta langue...



Lettre à Jean-Luc M.
23 juin 2012 - 15h57

Texte inutile ....



Lettre à Jean-Luc M.
23 juin 2012 - 16h49 - Posté par Antoine Froissart

Oh ben oui alors ! Et ces deux mots lapidaires et définitifs apportent au débat ! Bravo pour cette critique constructive. Merci mille fois.


Lettre à Jean-Luc M.
23 juin 2012 - 18h17 - Posté par GGrun

Tout ne peux pas être immédiat et « nous n’aurons que ce que nous prendrons », dis-tu.
Certes et même disons
sans dieu, ni césar, ni tribun


Lettre à Jean-Luc M.
23 juin 2012 - 18h35 - Posté par Copas

Enfin c’est quand même un discours délirant de culte de la personnalité.

Je ne suis pas trop sévère envers JLM, il ne va pas au delà de ce qu’il est, un politicien bourgeois qui se la joue.

Sur la question d’Hénin-Beaumont, la candidature ne fut pas ce qui se fit de mieux et mit en relief au contraire la fasciste lui permettant, grâce à la mise en scène du FdG de friser les 50%.

Sans compter que le type de bataille qu’impulsa là le FdG fut une campagne sectaire : si vous êtes antifasciste, suivez-moi...

Le résultat de tout cela ne fut pas évident.

Sur les 120 000 personnes à la bastille, hum, l’inflation et tout ça... Bref du monde et rien au bout, le FdG disparu après car l’extrade n’était qu’électorale.

Là notre commandatore vénéré est reparti dans tous ses zig-zags , dans le ni ni ni, en attendant les prochaines élections.

JLM, le PC, professent le ni ni ni (on ne s’oppose pas, on ne rentre pas au gouvernement, etc) ou carrément le sordide de quelques dirigeants du PC sur se disant dans la majorité de gauche, alors que le gouvernement Hollandréou cogne comme un sourd sur les catégories populaires en continuant de gérer et d’appliquer les agressions des gouvernements précédents, en menaçant le peuple grec, etc.

Voilà, ce n’est pas lapidaire, mais le FdG en ce moment ne sert à rien à la classe populaire, voir pire , il professe d’attendre, attendre, encore attendre.

La mobilisation nécessaire contre le gouvernement Hollande et ses donneurs d’ordre est un autre monde, l’autre face de la lune, pour les dirigeants du FdG, groupies et adorateurs ou pas.

Plutôt que de se vautrer dans le culte du chef pour un personnage douteux et qui continue d’entretenir l’ambiguïté, ne faudrait-il pas se mettre au boulot pour ce qui manque , sans sauveurs suprêmes, ni dieu, ni césar, ni tribun, ...


Lettre à Jean-Luc M.
23 juin 2012 - 19h31 - Posté par A.C

Cher M.FROISSART

Sans vouloir vous"froisser", vous allez bientôt nous faire regretter Aragon et son"IL REVIENT"ou Eluard "chantant"..

Et mille et mille frères ont porté Karl Marx
Et mille et mille frères ont porté Lénine
Et Staline pour nous est présent pour demain
Staline dissipe aujourd’hui le malheur
La confiance est le fruit de son cerveau d’amour
La grappe raisonnable tant elle est parfaite

Il ya des coups de pieds au culte qui se perdent, AMI..
Juste un mot cependant..

Si votre DIEU, le Bateleur mégalo, Chef des pantins FDG, St jean LUC, , aprés son incroyable OPA menée avec son compliece michel LAURENT(putain qué famille !!)en terres pécéiennes , avait été présent au second tour, compte tenu de l’anticommunisme du PS local, ses rancoeurs et donc son esprit de"vengeance"..c’est la Marine von Lepen qui aurait été élue !!

Tu parles d’un exploit que cette façon à gerber, d’avoir été jouer à "Front contre Front" pour la médiatisation d’un scrutin permettant aux duettistes du Bipartisme , et aux médias d’encore plus miser sur l’ISOLOIR déconnecté des LUTTES !
Mais cher chantre du Frontisme de Gôche, je suis certain qu’il faudra peu de temps pour que vous retombiez sur terre, !

Mélenchon, n’est qu’une comète nécessaire à la bourgeoisie et TOUS ses Laquais (du PS au PC) pour qu’au nom d’un pitoyable crétinisme parlementaire, et la promesse d’une Révolution Citoyenne...., les travailleurs d’Hénin"oublient " de s’occuper enfin de CE QUI les REGARDE : la vie future de leurs gosses qui connaitront soit la barbarie soit le Communisme..

Vous avez, certes j’espère inconsciemment, fait le choix de troubadour du malheur qui s’avance., plu^tot que du courage de laLUTTE de classes..

.

Vous avez votre IDOLE, votre Zorro antiCRISE, et vous usez d’un style hilarant, que je croyais réservé aux groupies de Halliday..
C’est votre droit..

..
En plus ce n’est pas mal écrit..

Cela pourrait vous donner ’idée de fairepublier dans l’Huma un nouveau "Cyrano" , genre"JeanLUC face à la meute"

 Avez vous essayé les VERS ?

 Je parle de ceux qu’on évoque en "poésie" (? ?) , , pas de ceux qui bientôt (le plus tard possible, je le souhaite) feront ripaille des os de charlatans, de jeteurs de poudre aux yeux, de minables vieux briscards politiciens... que nos "élites" politico-médiatiques démoderont quand cela les arrangera..

Regardez un Bové, un Con-bandit et tant d’autres..

Je m’interrogeais tout àl’heure et je demandais à mon fils

"Comment peut on écrire des trucs comme ceque nous pond cet Antoine"..

Il a trouvé, le p’tit !

"Papa c’est un mec de ton "espèce" !
Un p’tit rigolo- qui veut RIDICULISER le FDG en se faisant passer pour un courtisan caricatura
l"

Bien vu, Benoit

Bien joué Antoine !

J’ai failli marcher !

Excusez moi, c’eût été une insulte à votre intelligence et un manque d’humour de ma part.

Cordialement donc, CAMARADE,,

......... qui nous fait voir ce que pourrait être la connerie si on ne la dénonçait pas..au second degré..avec votre talent..

A.C


Lettre à Jean-Luc M.
23 juin 2012 - 20h28 - Posté par

Texte pompé sur l’article de Paul Klein dans Charlie Hebdo,même articulation des idées,seules quelques expressions ont été changées.


Lettre à Jean-Luc M.
23 juin 2012 - 20h33 - Posté par

En fait c’est l’inverse, Charlie a pompé sur AC... !


Lettre à Jean-Luc M.
23 juin 2012 - 20h34 - Posté par

Non, c’est Froissart qui a pompé Klein !


Lettre à Jean-Luc M.
24 juin 2012 - 10h26 - Posté par A.C

Paul Klein ?

Je"pompe" ce popaul, moa ?? _ :)

Outre le fait queje ne lis pas Charlie HEBDO..je n’ai jamais "pompé" personne ! Vais pas commencer à mon âge..

Je ne risque donc pas, pas , vieux "stal" marchaisien ,(parait-il..) ,revenir dans un Parti ou, , comme dirait une vieille copine tapinant sur les boulevards bordelais , Lulu la Péniche (12 noeuds àl’heure..) ,

..........." faut pomper du socialo en mission de démolition de passé militant..pour avoir un bon de Soupe rose à lécher.."

 :))

BIZZZZZZZ

A.C


Lettre à Jean-Luc M.
23 juin 2012 - 20h34 - Posté par Joannès

Bon, le drame c’est d’abord ce type d’élections à l’américaine et qui a pour résultat que près de la moitié du corps électoral reste chez lui ! C’est cela qu’il faudra encore analyser pour bien comprendre pourquoi les travailleurs ne se sont pas sentis motivés ! Programme du F.de G. pas crédible ou en tout cas pas suffisant pour convaincre ? Le plus paradoxal c’est qu’il me semble bien que tous les présents dans les meetings du F. de G. n’ont pas tous voté en ce sens ou n’y sont pas allés ? Les insuffisances ? Carence de militants par rapport au passé, la ceinture rouge autour de Paris s’est effondrée ses derniers députés battus ! Cela c’est le constat mais qu’on ne peut pas passer à la trappe pour viser juste dans l’analyse de la situation . Carence bien sûr de moyens audios-visuels qui colportent comme toujours la propagande des deux principaux courants d’opinion qui de ce fait n’ont pas besoin d’un grand militantisme ! Je dirai enfin que le résultat des législatives révèlent la majorité de nos citoyens qui ne sont pas prêts à passer par dessus bord le capitalisme . Et plus grave ne sont même pas prêts pour un essai de correction de ses injustices ! Alors est-ce que un programme commun style 1981 avec le PS. aurait abouti à un meilleur score ? Ce n’est même pas certain et de toute façon il n’a même pas été effleuré cette fois-ci par le PS. qui cette fois-ci fit son pari sur un programme complètement flou ! 1981 fut le pas en avant vite rattrapé par deux pas en arrière sauf que 2012 ne voit même pas le pas en avant ! Eh ! Bien la fin de la crise n’en est pas encore à son paroxisme , loin de là , les travailleurs devront faire leur expérience : pour comprendre le réel et en revenir à l’idéal de justice sociale et humaniste !



Lettre à Jean-Luc M.
24 juin 2012 - 01h38 - Posté par Copas

L’ennemi ne nous a pas trahit, il est toujours à sa place et fait son boulot.

Nos faiblesses sont nos erreurs collectives.

Par exemple, penser qu’une campagne sectaire et sur le seul terrain electoral sur la question de l’antifascisme puisse repousser le fascisme fait partie de ces conneries.

Plutôt que de s’en prendre aux masses qui ne comprennent pas un programme génial, il serait utile se se poser la question des actes et de ce programme finalement.

Et pour le FdG c’est vraiment pas fameux, à peine les lampions éteints, les dirigeants du FdG nous jouent les divas vis à vis du PS, style un pied dedans un pied dehors, plutôt que d’avoir une orientation clairement contre le gouvernement des patrons, et ses agressions antisociales .

Des vagues de licenciements s’abattent, des plans d’agression des postiers frappent les travailleurs de la poste, les hôpitaux et la santé sont agressées, les cheminots voient se lever de nouvelles agressions contre leurs retraites... et le FdG fait dodo, n’a rien de bien clair à dire, et surtout n’a pas de stratégie adaptée à la riposte nécessaire.

Si on veut faire reculer le fascisme c’est sur le terrain que cela se fait, c’est d’éviter que le terreau des défaites sociales nourrisse la désespérance et que des travailleurs se jettent à la gorge d’autres travailleurs.

Les illusions électorales n’ont aucun sens quand les travailleurs n’arrivent pas à gagner leurs batailles.

C’est donc de cela qu’il faut partir, de la mobilisation des travailleurs et de la classe populaire, de la jeunesse, de la reconstruction d’un camp, ce qui ne se fait pas avec des murs en carton et des planchers en bulletins de vote.

La dureté de l’époque nécessite autre chose que ces dirigeants du FdG les jours pairs qui hésitent et se disent faire partie de la majorité de gauche avec le PS et les jours impairs jouent aux faux durs, sans pour autant travailler à une stratégie à hauteurs des enjeux, à part de dire voter pour nous et on fera le reste.

Ce positionnement ouvre des boulevards au fascisme.


Lettre à Jean-Luc M.
24 juin 2012 - 06h31 - Posté par maitrekanter

Merci. C’était beau comme une pube pour un shampooing. Il manque juste le moment du REVEIL



Lettre à Jean-Luc M.
24 juin 2012 - 10h56 - Posté par Guillot

Culte de la personnalité mis à part( et inflation de manisfestants aussi : 120 milles à la Bastille ? 60 milles place du Capitole à Toulouse ? ), c’ est son programme et sa stratégie pour l’appliquer qu’il faut plutôt discuter.
Et la, c’est intéressant de faire remarquer que le programme commun signe le 27 juin 1972 était aussi radical et même plus radical que celui du front de gauche dans l’Humain d’abord.
Je dirais donc qu’en virant à droite, le PS a laisser sur "le quai" son programme de 1972( et aussi de 1981) et que le front de gauche à repris la poignée (la stratégie. aujourd’hui rebaptisée révolution citoyenne par les urnes) de la valise( le programme commun).


Lettre à Jean-Luc M.
25 juin 2012 - 11h18 - Posté par A.C

Cher ANTOiNE.(vous pouvez m’appeler Alain)

..ya de la trahison dans l’air

Un Front haineux -dans lequel je mets Bella Ciao et ses gauchistes venimeux- entend piétiner l’HOMME tombé le glaive antIFN à la main, et la Révolution sociale dans la poche. ;
LIBE nous avertit : !

http://www.liberation.fr/politiques...

Le complot est dirigé par un guerillero sur lequel je pensais pouvoir compter puisque, je cite
"Adhérent de la première heure, l’économiste Jacques Rigaudiat, ex-conseiller de Michel Rocard et Lionel Jospin, "

Le traitre ose écrire :

Pour l’économiste, « le PG vit sur le mythe qu’unique "recours à gauche", il sera "inéluctablement" porté au pouvoir "avant dix ans", dès lors que [...] l’on table sur le fait que "les éléments peuvent aussi s’inviter". » Selon lui, Mélenchon fait une erreur d’analyse : « La France n’est pas la Grèce et avant d’inviter chez nous une même catastrophe sociale, peut-être vaudrait-il mieux se demander comment l’éviter ! »

Eh , bonhomme, si les Français peuvent pas en chier quelques temps afin de bien se mettre dans la tronche que le FDG doit passer devant le PS, comme Scyrisa avec le Pasok, quelle stratégie stp ?

La rue avec les braillards ?
La Bastille, le Prado , Toulouse, certes là on a demandé des foules et des drapeaux rouges !

C’était une ELECTION !


C’est fini.

On demande quand même pas au supporter de l’O.M de quitter sa place en virage sud pour descendre sur le terrain jouer à la baballe !

Merde, chacun à sa place !

Lutter avec les travailleurs pour arracher du "mieux vivre" au Capital ?
TU rigoles, économiste gauchisant ?

Tu crois, que le prolo qui serait plus s totalement dans la merde, élevant ses gosses risquant trouver un job à la fin de la scolarité, et voyant sa Mère retraitée pouvant espérer finir sa vie , pourquoi pas, en Maison de retraite ou aujourd’hui on lui demande TROIS fois le montant de sa retraite, tu crois vraiment que "embourgeoisé",ces"gens" ce l prolo ils se diraient " Faut faire chier Hollande et assurer au FDG une influence qui prépare , en 2017 ou 2022 la REVOLUTION citoyenne" ?"

Aucune conscience d’ISOLOIR, l’ex compagnon de (dé)route Libé a dénoncé !

Monsieur FROISSARD , vous semblez proche de Jean LUC 1°, rassurez le PG, la composante de radicalité moderne, nous veillons..

"NO PASARAN" los traidores, enemigos del pueblo UNIDO.., joder" !

Cordialement

A.C

con vaincu de votre engagement sincère , patriotique, républicain, antifasciste..

Jean LUC n’a pas coulé la Marine ennemie !

La France outragée de1940 non plus.

Mais c’est bien le 8 mai45 qui est férié -pour le moment-, pas le 22 juin 40 de la capitulation... !


VENCEREMOS !!



Lettre à Jean-Luc M.
25 juin 2012 - 17h58

Manipulation bien sur d’un très mauvais chargé de com...
La réalité , après les effets de manche, c’est Mélenchon et le FdG dans la majorité PS,
et qui dit du nouveau gouvernement bourgeois "laissons le respirer, donnons une chance à notre pays".






Représentation syndicale avec son badge (ou pas) et rien d’autre !
lundi 21 - 12h11
de : Christian Delarue
1 commentaire
SEXYPHOBIE AU MUSEE d’ORSAY
lundi 21 - 01h28
de : Christian Delarue
2 commentaires
Premiers de corvée, premiers oubliés ! Des sans-papiers marchent vers l’Élysée
dimanche 20 - 17h03
CHILI/VENEZUELA : une superbe historique, afin que nul n’en ignore !
dimanche 20 - 16h31
de : joclaude
CUBA : courrier au Canard Enchaîné
dimanche 20 - 16h12
de : joclaude
Amérique Latine : Démocratie contre blocus !
dimanche 20 - 15h19
de : joclaude
1 commentaire
Racket sur les retraités et les personnes en perte d’autonomie : le rapport Vachey
dimanche 20 - 15h04
de : joclaude
1 commentaire
Entre droit de critique du voile et nécessaire respect des personnes
samedi 19 - 23h25
de : Christian Delarue
2 commentaires
Le néocolonialisme d’ENGIE au Brésil
samedi 19 - 21h53
de : Mr Mondialisation
SEXYPHILIE anodine d’Instagram et SEXYPHOBIES agressives ailleurs
samedi 19 - 17h02
1 commentaire
journée internationale pour la paix : visio-conf. ce 18 septembre 2020
jeudi 17 - 23h32
Le désempuissantement populaire participe de la perte de démocratie.
jeudi 17 - 20h50
de : Christian Delarue
4 commentaires
Pourquoi beaucoup de salariés ont la tête ailleurs
jeudi 17 - 12h16
1 commentaire
Des papiers pour tous ! C’est l’heure de l’mettre
jeudi 17 - 08h17
de : Hdm
De la lutte des masques à la lutte des classes
jeudi 17 - 07h58
de : Bruno Guigue
2 commentaires
Si à 5 ans un gosse n’as pas eu au moins deux leucémies, c’est qu’il a raté sa vie
mercredi 16 - 23h29
de : Dr Seguelasse de Santé publique rance
SEPARATISME
mercredi 16 - 19h48
de : Nemo3637
5 commentaires
l’Etat providence... ! Pour qui ?
mercredi 16 - 16h41
de : joclaude
VENEZUELA : On ne nous dit pas tout !
mercredi 16 - 10h37
de : joclaude
1 commentaire
La nouvelle grenade de désencerclement reste une arme de guerre
lundi 14 - 07h23
1 commentaire
Les trois secteurs de résistance du peuple-classe
dimanche 13 - 14h47
de : Christian Delarue
1 commentaire
Le séisme idéologique est plus important que le virus lui-même
dimanche 13 - 05h35
de : Michaël Verbauwhede et Seppe De Meulder - Solidaire
4 commentaires
MRAP : Droit et "séparatisme islamique" (lettre ouverte)
samedi 12 - 16h29
de : Christian Delarue (mrap)
Le MRAP assure le Maire de Stains de sa solidarité
samedi 12 - 10h48
de : Christian Delarue (mrap)
Agression antisémite à Aubervilliers
samedi 12 - 10h43
de : Christian Delarue (MRAP)
Génération désenchantée
vendredi 11 - 22h11
de : paris lutte info
Oussama et CIA copains comme cochon
vendredi 11 - 21h56
de : globalResearch
quel "homme" de petite taille ce darmanin
vendredi 11 - 18h14
1 commentaire
Le moment paranoïaque (le déferlement totalitaire) face à la dialectique du maître et de l’esclave Par Ariane Bilheran,
vendredi 11 - 11h21
de : pierrot
2 commentaires
CHRONIQUES NOIR & ROUGE N° 2 Septembre 2020
mercredi 9 - 22h26
de : frank
ELEVES ET PROFS A L’ABANDON
mercredi 9 - 18h16
de : Nemo3637
Séance de déplacement collectif
mercredi 9 - 12h43
de : jean1
République et démocratie : dérives et instrumentalisations
mercredi 9 - 00h08
de : Christian Delarue (Fondation Copernic)
1 commentaire
Rentrée scolaire "bleu marine" !
dimanche 6 - 16h33
de : joclaude
Mali : une solution est-elle possible sans remise cause des règles du jeu ?
samedi 5 - 16h57
de : Eve76
Rentrée, plan de relance, luttes…
samedi 5 - 09h40
Regard marxiste sur la catastrophe écologique et perspectives - Chrismondial
samedi 5 - 08h38
de : Christian Delarue
1 commentaire
RÉUNION ET REPAS DE SOLIDARITÉ ORGANISÉS PAR LA CAMPAGNE UNITAIRE POUR LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH - 12/09/20
vendredi 4 - 17h40
de : Jean Clément
RÉUNION ET REPAS DE SOLIDARITÉ ORGANISÉS PAR LA CAMPAGNE UNITAIRE POUR LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH - SAMEDI 12 SEP
vendredi 4 - 17h37
de : Jean Clément
Mali : Dans quel but s’y maintient l’Armée Française ?
vendredi 4 - 17h29
de : joclaude

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite