Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

“La réforme agraire est totalement arrêtée” explique un dirigeant du Mouvement des Sans Terre


de : Thierry Deronne
vendredi 13 juillet 2012 - 12h47 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire

“Mystique” (manifestation culturelle/politique) du Mouvement des Sans terre à la Chambre des Députés, photo de Maria Mello.

29 juin 2012. Interview de Alexandre Conceiçao, membre de la Direction Nationale du MST par José Coutinho Júnior, de la Page du MST

José Coutinho – Comment évalues-tu la déclaration du Ministre Pepe Vargas pour qui le nombre de familles installées sur des terres pour les faire produire baissera dans les années qui viennent ?

Alexandre Conceiçao – C’est une déclaration lamentable. Les conflits agraires et la violence dans les zones rurales sont em train d’augmenter. Pour ne prendre qu’un exemple, voyez celui des haciendas du banquier Daniel Dantas, dans l’État du Pará, qui font l’objet de négociations avec le Ministère du Développement Agraire (MDA) et l’Institut National de Colonisation et de Réforme Agraire (INCRA) depuis plus de trois ans. L’accord disait que sur les six haciendas que nous occupions, trois seraient consacrées à la réforme agraire. Aujourd’hui l’INCRA n’a pas effectué la moindre inspection de ces zones. Par conséquent le Ministre se trompe lorsqu’il affirme que la Réforme Agraire va diminuer parce que le nombre de familles sous tentes a diminué. Au contraire la pression se maintient, il y a un grand nombre de familles dans les campements, environ 180 mille familles, et les conflits se multiplient. Ce qui s’est produit dans l’État du Pará en est le résultat. L’autre élément, c’est la sécheresse du Nord-Est et du Sud. Les familles ont perdu leurs productions, leur infrastructure, leurs animaux. Et les politiques présentées par le MDA et l’INCRA jusqu’à l’heure actuelle sont insuffisantes pour résoudre le problème de la sécheresse.


Négociations du MST avec le Ministre du Développement Agraire, Pepe Vargas. Mars 2012. Photo : Thalles Gomes.

JC – Où en est la Réforme Agraire cette année ?

AC – La Réforme Agraire est totalement arrêtée. Nous alertons sur le fait que si les choses continuent ainsi le résultat de cette année sera pire que celui de 2011. On tend à ce que les luttes et les mobilisations qui reprennent vigueur, exercent une pression croissante de mois en mois. La région du Sud a commencé à se remobiliser ainsi que le Nord-Est. Nous allons organiser de nouvelles mobilisations car la Réforme Agraire reste ignorée. Lors de la mobilisation d’avril auprès de l’INCRA et du MDA le gouvernement a proposé de créer un groupe de travail pour décentraliser et exproprier la terre et installer des familles dans les situations les plus précaires. Le gouvernement a promis de former ce groupe et de donner une réponse dans les trente jours. Aujourd’hui ce groupe n’a même pas été formé. Il y a une perspective de former ce groupe dans la semaine qui vient mais ce n’est pas sûr. Nous sommes à la moitié de l’année et il n’y a pas de réponses, parce qu’il n’y a pas de programme de Réforme Agraire, parce que le gouvernement ne réussit pas à articuler ce programme.

JC - Selon le Ministre Pepe Vargas, 22.600 familles ont été installées en 2011...

AC – Les chiffres de 2011 sont les plus honteux de l’histoire du Brésil pour les 16 dernières années. Ce fut le pire indice de cette période, une honte pour le gouvernement de Dilma, pour le MDA et pour l’INCRA. Les installations de l’an dernier n’ont pas concerné les familles qui vivent dans des campements. Le ministre se trompe en affirmant que le nombre de familles sous tente a diminué. Il suffit de voir les chiffres de l’INCRA. Les déclarations du ministre montrent que ni le MDA ni l’INCRA n’ont de plan d’expropriation de terres et de Réforme Agraire. Ils n’ont ni plan, ni infrastructure, ni ressources pour exécuter cette tâche.

JC – Pourquoi la Réforme Agraire est-elle arrêtée ?

AC – Nous subissons la forte poussée des entreprises transnationales dans l’agriculture brésilienne. Le budget de ces entreprises est dix fois supérieur à celui du MDA, de l’INCRA et du Ministère de l’Agriculture. Par conséquent ces entreprises ont le pouvoir dans les zones rurales. Le gouvernement est impuissant à réaliser la Réforme Agraire et à mettre un frein à l’achat de terres par les étrangers dans le pays. Il y a une limite de 100 mille Reales (real brésilien = 0,4 euros) pour les investissements dans l’installation de chaque famille après l’expropriation des terres. Ce montant par famille rend impossible, vu l’inflation du prix des terres causée par les transnationales et par l’achat de terres par des capitaux étrangers, d’acquérir des terres de bonne qualité pour développer l’agriculture biologique, pour produire des aliments sans poisons. Pour exproprier des terres le budget du gouvernement de cette année est de 560 millions de Reales, ce qui est insuffisant pour installer les 186 mille familles qui attendent dans les campements.

JC – Le discours gouvernemental sur la Réforme Agraire est qu’il n’est plus nécessaire d’installer davantage de gens mais de garantir des investissements dans les unités productives existantes. Comment vois-tu ce discours ?

AC – C’est un discours irritant, répété dans tout débat avec le gouvernement sur la question agraire. Nous aussi nous voulons des investissements. Mais où ont-ils lieu, en fait ? Où est le budget pour construire des maisons, des villages ruraux, des postes de santé et des écoles ? Dans les dix dernières années ont été fermées plus de 37 mille écoles rurales. Malgré ce discours, rien ne se produit en pratique. Pas de création d’unités productives, pas d’investissements dans les zones de La Réforme Agraire.

JCQuelle quantité de ressources publiques est-elle consacrée aux familles d’agriculteurs et aux grands propriétaires ?

AC – L’an passé 14 milliards de Reales ont été à l’agriculture familiale et 150 milliards pour l’agrobusiness. Cette semaine le gouvernement va lancer le « Plan Production » 2012/2013. Le montant va tourner autour de 180 milliards de Reales pour l’agrobusiness. En contrepartie le gouvernement va consacrer 18 milliards à l’agriculture familiale. Dix fois moins d’investissements pour l’agriculture familiale, qui produit 70% des aliments et génère de nouveaux emplois pour chaque hectare cultivé. En outre l’agrobusiness est complètement endetté, et repousse le paiement de ses dettes au gouvernement brésilien, alors que les dettes des agriculteurs auprès des banques tardent à être renégociées.

JC – Le Plan National d’Agroécologie devrait être annoncé à Rio+20, mais jusqu’à présent rien n’est sorti. Quelle est l’importance de ce plan ?

AC – Ce qui a été présenté jusqu’ici ne résoudra pas le problème de l’agriculture familiale. La proposition n’a pas la capacité de garantir que l’agroécologie devienne une politique qui combatte les effets négatifs de l’agrobusiness. Dans la forme sous laquelle il a été présenté jusqu’à présent ce plan ne va pas générer de grands changements dans les zones rurales. Nous avons besoin de plans plus structurants. Le gouvernement a invité les mouvements à discuter le plan, a fait un pré-lancement depuis la Présidence et a décidé de le présenter au sommet de Rio+20 pour redorer son blason après l’échec des changements au Code Forestier. Le plan est très timide dans la remise en cause du modèle de l’agriculture brésilienne, qui consomme aujourd’hui 20% de tous les produits toxiques dans le monde. Le plan est insuffisant pour une agriculture qui, selon l’Agence Nationale de Surveillance Sanitaire (Anvisa) produit le cancer à travers le travail agricole et à cause de la consommation d’aliments empoisonnés. D’autre part la libération des OGM (Organismes Génétiquement Modifiés) avance de plus en plus.

JC – Le gouvernement tente de faire en sorte que le modèle agroécologique et l’agrobusiness coexistent. L’existence de ces deux modèles agricoles est-elle compatible ?

AC – Impossible. L’agrobusiness utilise des OGM et des produits toxiques agricoles, concentre la terre et en expulse les petits producteurs pour exporter sa production. La coexistence de ces deux modes de production est impossible d’un point de vue pratique. Du point de vue politique et économique, on ne peut perpétuer cette politique de faibles investissements dans l’agro-écologie et de grandes subventions aux requins de l’agrobusiness.


Alexandre Conceiçao, membre de la direction nationale du MST avec l’écrivain Tariq Ali (Brasilia, 2012).

Source : http://www.mst.org.br/content/reforma-agraria-esta-completamente-parada-afirma-dirigente-do-mst

Traduit du portugais par Thierry Deronne

http://mouvementsansterre.wordpress...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
“La réforme agraire est totalement arrêtée” explique un dirigeant du Mouvement des Sans Terre
13 juillet 2012 - 13h46 - Posté par Joannès

Ne pas oublier que quasi tous les gros propriétaire terriens ont des polices privées nommées "Los Cangaceros "






Je ne suis pas aussi blanc que j’en ai l’air...
vendredi 10 - 23h24
de : Christian Delarue
1 commentaire
Un p’tit coup de bourbon : Remaniement !
vendredi 10 - 15h10
de : joclaude
1 commentaire
La Cour des comptes pointe les errements et la gabegie de la filière nucléaire et de ses premiers de cordée
vendredi 10 - 05h47
de : coordi sud est via JYP
Air France : milliards de prêt, milliers de postes en moins, bonus époustouflant pour le PDG
jeudi 9 - 09h00
Venezuela : Publication de la liste des organisations candidates aux élections législatives
mercredi 8 - 16h32
de : joclaude
Du 8 au 12 juillet 2020 Festival des Canotiers 2020 : le programme
mercredi 8 - 07h26
Conférence de presse de Jean-Luc Mélenchon
mardi 7 - 18h03
2 commentaires
IRAN : Israël joue-t-il avec le feu ?
mardi 7 - 17h47
de : joclaude
AVEC CASTEX çA CARBURE SEC
mardi 7 - 05h25
de : Nemo3637
1 commentaire
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 - 21h35
de : Roberto Ferrario
1 commentaire
Services publics pour appliquer les droits sociaux « opposables »
dimanche 5 - 11h14
de : Christian Delarue (Converg SP)
Remaniement Ministériel:le 1er Ministre n’arrive pas en novice !
samedi 4 - 21h28
de : joclaude
Coronavirus : Superbe analyse d’Ignacio Ramonet
samedi 4 - 16h31
de : joclaude
Stopper le rouleau compresseur mondialiste
samedi 4 - 15h37
de : Claude Janvier
1 commentaire
LA PRÉFECTURE DE PARIS MET DES FAMILLES À LA RUE POUR UN HÔTEL DE LUXE
samedi 4 - 11h54
de : joclaude
Nomination de Castex à Matignon
samedi 4 - 08h15
de : jo.dez
L’indépendantisme catalan à la veille d’une recomposition d’envergure
vendredi 3 - 18h20
de : Antoine (Montpellier)
Remaniement : Emmanuel Macron réinvente la macronie d’avant le Covid-19
vendredi 3 - 15h29
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 - 15h00
de : Roberto Ferrario
4 commentaires
MUNICIPALES : GAUCHE BOBO CONTRE GAUCHE PROLO
vendredi 3 - 11h21
de : joclaude
2 commentaires
SYNDICALISTE - ANTIRACISTE - ANTISEXISTE
vendredi 3 - 07h21
de : DELARUE C. & LE QUEAU S.
La Via Campesina condamne le plan d’annexion colonialiste en Palestine
vendredi 3 - 06h25
de : VIA CAMPESINA
Crise et robotisation : De l’actualité des Grundrisse de Marx !
vendredi 3 - 02h32
de : Lepotier
MON COMMUNISME
jeudi 2 - 21h55
de : Nemo3637
1 commentaire
Soignants : une « grande famille ». Vraiment ?
jeudi 2 - 15h30
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 - 11h38
de : Mickael Wamen
Le creux de la vague - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 1er - 20h54
de : Hdm
QG présente : "« Le capital se radicalise » Mickaël Wamen, Monique Pinçon-Charlot" (video)
mercredi 1er - 17h28
de : Aude Lancelin
4 commentaires
CARNAGE ORGANISÉ CONTRE RÉACTION DÉSORGANISÉE ...
mercredi 1er - 17h06
de : Mickael Wamen
Convention Citoyenne pour le climat soumis au bon vouloir de notre monarque !
mercredi 1er - 12h27
de : joclaude
Courrier à l’adresse de Philippe Martinez SG CGT.
mardi 30 - 22h38
de : Mickael Wamen
IRAK : M.Macron ne nous l’expliquera pas : NOUS SOMMES EN GUERRE !
mardi 30 - 17h51
de : joclaude
« Ségur de la santé » : les soignants maintiennent la pression
mardi 30 - 17h43
André Bouny : « Agent orange, le déni reste total »
mardi 30 - 14h23
de : jean1
Municipales 2020:ABSTENTION – Une « insurrection froide contre toutes les institutions du pays »
lundi 29 - 17h57
de : joclaude
2 commentaires
Elections municipales 2020 : un vote nul ...
lundi 29 - 16h40
de : Mickael Wamen
1 commentaire
Election Municipale à LYON : l’Humanitaire forcément HUMANISTE ?
lundi 29 - 11h02
de : joclaude
[Vidéo] Covid-19 : la Guyane souffre de sous-équipement et d’un manque de préparation de l’État
dimanche 28 - 18h50
Libérez Roland Veuillet !
dimanche 28 - 17h21
de : CNT 30
Pour un grand bol d’air pur, le point avec Manon Aubry , LFI au Parlement Européen.
samedi 27 - 17h14
de : joclaude

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite