Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

L’antihollandisme médiatique qui préfère la France à l’agonie plutôt que socialo
de : Ocsena, contre le système-ENA
vendredi 17 août 2012 - 16h11 - Signaler aux modérateurs
> Ocsena
10 commentaires

L’anti-hollandisme médiatique qui préfère la France à l’agonie plutôt que socialo : à la lanterne les fachos des journaux.

A

Abstract

Il y a dans le raisonnement de possibles malentendus constants avec nos amis, moins amis et compatriotes Français surtout du même bord que nous. Ces malentendus reviennent et reviennent sans fin.

Nous disons par exemple : Tiens il y a en ce moment un véritable putsch forcené des médias et de la presse systémique contre François Hollande et contre la démocratie.

Eh bien, Ils nous répondent : ouais mais Hollande n’est pas du tout un véritable socialo, ouais mais son escadron volant du gouvernement est falot en même temps que complètement mégalo, ils ont des egos gros comme des barriques. On n’en pouvait plus en 2002 quand on les a renvoyés chez eux malgré leurs autres réelles qualités.

 Ecoute mec, on n’est pas là pour te faire de l’histoire, tu comprends très vite mais très peu à la fois, on va te faire sur la situation un ocséna résumé en zaz condensé ci-après :

B

Exprimé en OcsenaZaz

******************************

ocsena zaz ‏ mQo OcsenaZaz

La France terre de liberté, oui on sait. Assange, qui a de la culture, a intelligemment préféré choisir à Londres l’ambassade de l’Equateur.

******************************

ocsena zaz ‏ mQo OcsenaZaz

"Moins de 3 mois après l’élection : impression d’un temps politique suspendu". Ouest-France lit trop l’AFT, l’Agence Franche Tronche.

******************************

ocsena zaz ‏ mQo OcsenaZaz

A La façon de la presse française : Anniv. des cent jours du président, 400 ha d’incendies en Gironde. 2 morts. La presse ne s’éteint plus.

******************************

ocsena zaz ‏ mQo OcsenaZaz

"Economie en berne pour les 100 jours de Hollande" Le Point. Général éclat de toux, les titres d’’ignominie déclenchent l’hilarité.

******************************

ocsena zaz ‏ mQo OcsenaZaz

L’hoax faux-cul sur la presse est de laisser dire partout qu’elle produit de l’info. La fonction de la presse est de fournir de l’idéologie.

*******************************

ocsena zaz ‏ mQo OcsenaZaz

En France, la propriété privée a été par chance sauvée. Tiens, même les idées, ca appartient en propre à la télé.

*******************************

ocsena zaz ‏ mQo OcsenaZaz

En France, la propriété privée a été heureusement sauvée : La démocratie appartient aux politiques, la justice aux magistrats, le capital reste aux capitalistes.

*******************************

ocsena zaz ‏ mQo OcsenaZaz

La pluralité de la presse est épatante pour 3 raisons : tu n’as pas de presse de gauche, tu n’as de presse non-capitaliste, tu n’as de pas de journalistes qui ne soient Sciences Po.

*******************************

ocsena zaz ‏ mQo OcsenaZaz

La presse libre, oui c’est bien, ça se défend pleinement , c’est la théorie du renard-journaliste qui veut pas être emmerdé quand il est dans le poulailler.

*******************************

ocsena zaz ‏ mQo OcsenaZaz

Etes-vous contre François Hollande ? c’est le nouveau jeu en public et dans les familles. Nous aussi comptons jouer : mais côté défense. En ce moment nous préparons les distributions de baffes. Qui nous aime nous rejoigne.

*******************************

osena zaz ‏ mQo OcsenaZaz

Etes-vous logiquement, politiquement, éthiquement contre François Hollande ? (zaz) :Yes, of course ! http://ocsena.ouvaton.org/article.p...

*******************************

ocsena zaz ‏ mQo OcsenaZaz

Etes-vous logiquement, politiquement, éthiquement contre Fr. Hollande ? Of course ! tout le monde en France est maintenant contre Hollande, contrairement à toute attente c’est que les Français se sentent mieux.

*******************************

ocsena zaz ‏ mQo OcsenaZaz

Londres : extrader Assange de force "les autorités britanniques menace de lancer l’assaut " . Avec les anglo-saxons les immunités diplomatique volent en fumée, l’exterritorialité aussi..

*******************************

ocsena zaz ‏ mQo OcsenaZaz

Avant, la démocratie c’’était lutter pour la liberté de la presse, aujourd’hui la démocratie c’est lutter contre la presse.

*******************************

ocsena zaz ‏ mQo OcsenaZaz

Dans le Point, selon Tesson, les 1ères mesures de Hollande ont été symboliques, revanchardes et dangereuses.

 Oui, mais dit comme ça de notre point de vue nettement pas assez !

*******************************

C

La vérité

La vérité de la presse est que François Hollande n’est pas le doux mou rêveur flanby très indécis qui a été d’abord abondamment raconté.

Hollande sous des airs de rien, c’est la dictature socialiste, c’est la classe minable au pouvoir, l’accaparatrice, empêcheuse de gagner du fric, l’égalitariste par le bas, la mafia des copains au sommet.

Par rapport à Sarko, Fillon, Clopé, François malgré une très super nana, François c’est connu n’a pas de couilles, cette observation est très importante pour les Français qui aimeraient bien se faire parachuter illico par exemple sur la Syrie. Il faut pas prendre la France pour un pays de thon.

Dans l’immédiat, armé de probité coupable mais résolue, nous soutenons le très méchant Hollande et la démocratie.

**************************

Quand on leur dit, Hollande est attaqué ignoblement de tous les côtés, ils nous répondent : bien fait ce n’est pas un vrai socialo. Nous ne nous prononçons pas ici sur ce sujet, mais nous vous affirmons en tout cas que c’est bien en ce moment un vrai putsch des médias.

**************************

Moins de 3 mois après l’élection , on a impression d’un temps politique suspendu. (Ouest-France). Tu trouves ? grace à la presse c’est presque plutôt le putsch et la guerre civile. Ouest-France lit trop l’AFT, l’Agence Franche Tronche.

******************************

A gauche, le gauchisme constitue toujours la maladie infantile du socialisme.

A droite, les journaux et Sciences Po entretiennent la permanente schizo.

*********************************

***************************

Avertissement

 1°Comme le lecteur le sait déjà, la mention "zaz" accompagnant nos textes indique une manière de faire délibérément décalée, qui ambitionne par un éclairage oblique à plus de perspicacité dans le traitement des questions politiques.

C’est dans l’humour raté que, selon nos plus brillants détracteurs, nous sommes de loin franchement les meilleurs.

 2°Un "zaz" se définit comme un bon mot mauvais, ou inversement.

 3°Ocsena est un collectif critique qui considère l’humour comme l’arme heuristique et démocratique par excellence.

 4° L’Ocsena est toujours a priori pour le "petit" contre le gros.

**************************************

Réf anté

DOSSIER PRESIDENCE suite-3 : LE COUP D’ETAT EN FRANCE

http://ocsena.ouvaton.org/article.p...

*******************************

Ocséna, Organisation contre le système-ENA et pour la démocratie avancée

Les Inoxydables Philosophes de l’Ocséna et Alain Serge Clary vous saluent bien : "Best Regards".

http://ocsena.ouvaton.org



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
L’antihollandisme médiatique qui préfère la France à l’agonie plutôt que socialo
17 août 2012 - 18h38

Où est maintenant passé la droite ?

Bien sûr la droite est là, comme toujours, là où il y a deux thunes à faire et plus et un bon bout de gros pouvoir éventuel à tenir

(Nous serions même prêts à concéder à divers gauchistes qu’il y a de la droite qui a précautionneusement pris sa carte à gauche ante.)

Ce à quoi mène cependant ici notre démonstration c’est que la droite formellement visible n’est plus, après la déculottée prise, celle de la politique à l’Assemblée et au musée Grévin général de l’UMP. L’UMP surjoue, elle sublime dans le ridicule, l’exaltation, l’incapacité, vous connaissez par leurs prénoms les joyeux drilles qui débitent leur hargne avec tant de bêtises à jets constants.

Non, la droite effective n’est plus là où on la situe a priori traditionnellement : depuis trois mois plus clairement que jamais la chose se dévoile pour ce qu’elle est : la droite est toute entière aux postes d’avant-gardes de la presse et des journaux.

Les journalistes sont ses ardents camelots tous bien sûr sortis droit de Sciences Po, depuis le 6 mai, la droite de presse tente tout bonnement un coup de pouvoir : flétrir Hollande et le virer avant même qu’il puisse commencer.

Voilà le véritable projet national, gauchistes n’en soyez pas les aveugles collabos.



L’antihollandisme médiatique qui préfère la France à l’agonie plutôt que socialo
17 août 2012 - 19h40 - Posté par Copas

Le problème dans la masturbation c’est que des fois il faut changer de poignet.

Pendant que la Zaz-collabo n’en finit plus de génuflexer, Hollandréou sort le gros canon pour détruire plus de 360 000 emplois directs en 3 ans + des emplois indirects.

Comment ?

Ca part de la lettre de cadrage du 1er ministre zazou en diable :

Les effectifs de l’Etat connaîtront une stabilité globale. Les créations d’emplois seront réservées à l’enseignement, la police, la gendarmerie et la justice.
Des efforts de -2,5% par an sur les autres secteurs seront donc nécessaires afin de respecter cet objectif de stabilité. Ces efforts porteront sur l’ensemble des ministères, y compris sur les ministères qui interviennent dans un domaine prioritaire pour leurs emplois situés en dehors de ce champ.

Jean-Marc Ayrault, Premier ministre, a fait publier un communiqué de presse le 28 Juin 2012 sur les réductions d’effectifs dans la fonction publique.

Cette lettre est là :
http://www.gouvernement.fr/presse/l...

L’importance des suppressions d’emploi nécessitait d’attendre des protestations du côté du camp progressiste.

La timidité des réactions nécessite donc d’aller de l’avant sans attendre, de battre le tocsin et d’appeler à résister à l’agression du gouvernement Hollande—Ayrault contre les travailleurs.

Les termes du communiqué du premier ministre :

.../...L’effort qui est demandé aux membres du Gouvernement est juste et partagé. Il est juste car le budget en préparationrespecte des priorités, conformes aux engagements du Président de la République : l’enseignement, la sécurité et la justice.

Il est partagé car l’ensemble des ministères, y compris ceux qui interviennent dans un domaine prioritaire, engagera des économies, fondées sur des propositions de réformes qu’ils élaboreront eux-mêmes. Les opérateurs de l’Etat devront également participer à l’effort de redressement des comptes publics.../...

Décryptages

Qui est concerné ?

D’abord il s’agit de bien préciser ce dont il est question, et les périmètres.

Le communiqué ne parle pas de réduire les effectifs de fonctionnaires mais de réduire les effectifs de l’état, c’est donc une démarche plus large.

Seulement l’état ?

Non, également un périmètre plus large que les emplois de l’état :

.../... Les opérateurs de l’Etat devront également participer à l’effort de redressement des comptes publics.../...

Qu’est ce que c’est que cela ding dong ?

Définition des "opérateurs de l’état" :

http://www.performance-publique.bud...

"Les opérateurs de l’État sont des organismes distincts de l’État, au statut juridique public ou privé, auxquels est confiée une mission de service public de l’État.

Placés sous le contrôle direct de l’État, ils sont financés en majorité par l’État et contribuent à la performance des programmes auxquels ils participent.

On retrouve parmi les opérateurs des grands établissements publics comme les universités, Météo France, le CNRS ou l’INSERM "

Les suppressions d’emploi (2,5% l’an) concerneront donc largement au delà des emplois de l’état, fonctionnaires et autres, mais aussi toute une série de secteurs plus larges, de contrats, avec des équipes qui peuvent être complètement privées.

Les emplois concernés en plus sont de 416 529 emplois "ETP".

ETP signifie équivalents temps pleins, on peut estimer que le chiffre concerne donc près de 500 000 travailleurs.

5 970 000 emplois sont concernés quand on prend l’ensemble du périmètre défini.

Retrancher de ces 5 970 000 emplois, les secteurs protégés selon l’expression odieuse de Monsieur Hollande. qui ne devront faire que des efforts (effectifs et dépenses hors emplois) mais qui demeurent "prioritaires" : "l’enseignement, la sécurité et la justice".

Quelques précisions sur ces secteurs prioritaires

".../...Les effectifs de l’Etat connaîtront une stabilité globale. Les créations d’emplois seront réservées à l’enseignement, la police, la gendarmerie et la justice .../..."

Nous avons donc notre précision :

"l’enseignement, la gendarmerie et la justice"

Hollande cogne un peu moins un petit morceau de sa base sociale électorale (Sarko s’en était déjà occupé) et le gourdin des temps de crise pour pouvoir continuer de contrôler rages et colères (leçons grecques, espagnoles, italiennes, tunisiennes et égyptiennes).

Plus de confiance en la gendarmerie qu’envers la police nationale.

Mais ça nous fait :

Enseignement : 1 057 000
Justice : 76 700
Gendarmerie
Militaires 93 971
Civils 3 097
Total 1 230 768 emplois dits prioritaires

Quels sont les secteurs non prioritaires ?
Quels efforts demandés en réductions d’effectifs par an ?

".../... .Des efforts de -2,5% par an sur les autres secteurs seront donc nécessaires afin de respecter cet objectif de stabilité.../..."

Quels sont les secteurs non prioritaires ?

C’est bien évidemment retrancher des employés du secteur public et des opérateurs publics, l’éducation nationale, la gendarmerie, l’appareil de la justice.

Nous avons donc les effectifs de l’état et des opérateurs d’état auxquels il faut soustraire les emplois dits "prioritaires".

Le périmètre concerné par les réductions d’effectifs est de :

(5 970 000 - 30 400 (RGPP 2012)) - 1 230 700 = 4 699 600 emplois directs sont concernés par les réductions d’effectifs.

Il s’agit donc de bien prendre mesure de l’ampleur des réductions de 2,5% par an sur les années 2013, 2012 et 2013.

2,5% de 4 699 600 emplois c’est 117 490 emplois
supprimés sur 2013, 114 550 en 2014, etc . C’est à dire une régression annuelle 4 fois plus importante que sous Sarko.

Sur quelle période ?

.../... A la suite de ces échanges, le Premier ministre fixera les crédits et les emplois de chaque ministère pour les années 2013, 2014 et 2015, avant la fin du mois de juillet. Efficacité et justice seront les critères des arbitrages du Premier ministre .../...

L’année 2012 est mise de côté par le pédalopipède car en butte aux mesures sarkozistes d’agression sociale que le gouvernement laisse faire, appelées sont le nom de "Révision Générale des Politiques Publiques" , ou "RGPP" .

La RGPP prévoit pour 2012 une suppression de 30 400 emplois, non remis en cause par le gouvernement Hollande.

C’est là : http://infos.emploipublic.fr/files/...

L’attaque opérée par le gouvernement Hollandeva s’effectuer sur un périmètre bien plus grand et avec des tranchées bien plus grosses dans l’emploi direct (les effets indirects seront très graves et récessifs).

De 2012 à 2015, si aucune résistance ferme ne naît, ce seront 360 000 emplois directs qui auront été liquidés par les gouvernements Sarkozy et Hollande.

L’ampleur des tranchées dépasse de très loin les saignées en cours dans le secteur automobile, mais ressort de la même nature.

Hollande c’est pire que Sarkozy en programmation de liquidation d’emplois. On est obligé de constater. Ou du moins, de gauches zazounettes en droites fafounettes ça rebondit à coups de fouets contre les travailleurs et le peuple...

Plus en détail
L’exemple du secteur de la santé

La fonction publique hospitalière en France
chiffres 2009
Source : ministère d’état
http://www.fonction-publique.gouv.f...

Suppressions d’emploi programmées : - 2,5% par an

27500 emplois supprimés par an
80 000 emplois menacés de 2013 à 2015
+ les opérateurs d’état de ce secteur (missions de services publics)
+ les destructions indirectes d’emplois

Au sens étroit le secteur public de la santé (avec des établissements à statut privé dedans) :
Titulaires 816048
Non-titulaires 175355
Médecins 106688
Assistantes maternelles 1977
Autres 5

Total des effectifs pour la seule fonction publique hospitalière = 1100073

Il s’agit bien, dans le secteur de la santé, de la suppression programmée de 90 000 emplois pour les années 2012, 2013, 2014 et 2015.

Les dépenses de fonctionnement et leurs impacts sur l’emploi et le service rendu

".../... S’agissant des dépenses de fonctionnement, chaque ministre proposera également des réformes, permettant, dans un souci d’équité et d’efficacité des services publics, d’en réduire globalement le montant de 7% en 2013 par rapport à 2012, 4% en 2014 par rapport à 2013 et 4% en 2015 par rapport à 2014. Un effort de même ampleur sera appliqué, dans cet esprit d’équité et d’efficacité, aux dépenses d’intervention.../..."

Ces réductions importantes de dépenses de fonctionnement auront un impact considérable sur :

  les emplois dans les secteurs liés aux commandes de secteurs dans le périmètre de l’intervention de la dépense publique. Par exemple, dans le secteur de la santé ces dépenses auront des impacts énormes dans la pharmacie, les appareillages médicaux, du bâtiment,

  Dans la qualité du service rendu à la classe populaire, ce qui est économisé en dépenses de fonctionnement étant payé par les utilisateurs de diverses façons. Les riches, ça peut aller ailleurs.

L’explosion des "restes à charge" seront particulièrement cruels pour les plus démunis à cause de l’organisation de la pénurie (par exemple dans la santé).

Les impacts dévastateurs indirects sur l’emploi des suppressions d’effectifs

Les 360 000 emplois menacés par les gouvernements Hollande et Sarkozy ont également un énorme effet indirect sur l’emploi.

Exemple
Ainsi quand un chapelet de petits hôpitaux locaux est menacé dans l’arrière pays niçois se sont bien toute une série de populations locales qui sont sous des menaces de disparition du plus gros employeur local.

L’effet indirect, par cet exemple, qui se conjugue aux politiques de destruction menées contre les autres travailleurs, les postiers par exemple, est une catastrophe pour toutes les activités indirectes générées dans des gros villages, des vallées, etc.

Hollande,
Le successeur de Sarko

L’ensemble de ces agressions contre le monde du travail et plus largement contre la classe populaire est dans la suite de celles des gouvernements Sarkozy notamment les agressions rédigées par Eric Woerth, dans le cadre de la Révision Générale des Politiques Publiques (RGPP) .

La différence jouant sur le style et la tactique..

Là où Sarko se revendiquait de ses agressions, Hollande les cache sous des formulations, des propos diagonaux (et probablement une tactique qui s’adaptera aux obstacles rencontrés afin d’enfoncer d’abord ceux qui résisteront moins).

Il est utile de voir les propos gourmands et peu vigoureux à ce sujet des médias au service des plus riches.

Nous sommes à nouveau confrontés, 15 ans après le détestable gouvernement de l’anti-social Jospin qui avait privatisé plus que tous les gouvernements depuis 1945, à un gouvernement de gauche programmant ouvertement de très graves attaques contre le monde du travail., avec le risque programmé d’une le Pen arrivant au second tour.

La gauche reste tétanisée et ne bouge pas.

Les anciens alliés de Jospin, qui avaient participé au gouvernement de casse de 1995 à 2002, c’est à dire le courant politique de Mr Mélenchon et le PCF, réunis maintenant dans le Front de Gauche, restent désespérément mous et petits bras, n’arrivant même pas à aller au delà d’une abstention misérable. Des fois même au soutien de Hollandréou

L’état capitaliste est un patron comme un autre, avec un petit plus : Il donne le la aux patrons du privé dont il est l’émanation centralisée.

Pendant que zazounet se trifouille la zazinette en traitant de collabos de la droite les gauchissssses parce qu’ils ne briquent pas le porcelet, Hollandréou cogne comme un lion suisse les travailleurs et la classe populaire.

Comment déjà ?

Résistance !

Du goudron et des plumes !


L’antihollandisme médiatique qui préfère la France à l’agonie plutôt que socialo
18 août 2012 - 10h31 - Posté par

La zaz ne dit rien sur Hollande et son contenu, c’est pour une autre heure éventuelle.

La zaz comme tu dis dit seulement très précisement ceci. Il y a un coup d’Etat médiatique contre le pouvoir légal, il serait temps de s’en apercevoir

La presse du système vient de tomber le masque et la démocratie.

C’est tout.


L’antihollandisme médiatique qui préfère la France à l’agonie plutôt que socialo
18 août 2012 - 20h59 - Posté par

Le PS a tous les "pouvoirs" et il ne fait rien pour résoudre la question de la démocratisation des médias et protéger les espaces de liberté ?

C’est vraiment pas de chance ça..

A l’insu de leur plein gré ?

Zaz dit au contraire et s’empresse d’attaquer les gauchisssssseessss...

Pas de chance ça de s’attaquer aussi aux seuls actuellement qui disent quelque chose en matière de libération des médias comme dans la défense de la classe populaire.


L’antihollandisme médiatique qui préfère la France à l’agonie plutôt que socialo
17 août 2012 - 19h27

La presse française est actuellement si mauvaise qu’il serait gagnant-gagnant pour tout le monde de la tirer directement sur papier hygiénique.



L’antihollandisme médiatique qui préfère la France à l’agonie plutôt que socialo
17 août 2012 - 20h41 - Posté par Joannès

Et, très étonnant il faudra d’abord que nos chers médias aux ordres de la propagation de la version unique des faits et aujourd’hui nouveaux décideurs, à nous expliquer : Comment on peut se nommer et en user de l’appellation SOCIALISTE en étant contre le SOCIALISME ? L’explication sera-t-elle lâchée un jour, il y a déjà beaucoup d’années que nous restons sur notre soif de la version selon eux bien sur !!!



L’antihollandisme médiatique qui préfère la France à l’agonie plutôt que socialo
18 août 2012 - 10h42

Résumons la presse française intégralement capitalo, ainsi que les gauchos actifs les plus radicaux :

Hollande c’est affreux c’est quasiment Poutine, on se demande même parfois si ce n’est pas crypto un peu aussi Fidel Castro



L’antihollandisme médiatique qui préfère la France à l’agonie plutôt que socialo
18 août 2012 - 11h00

D’après une rumeur, les émouvants rétro de l’UMP pourraient être prochainement classés au patrimoine mondial de l’humanité.

Les journaux français aussi, en priorité.



L’antihollandisme médiatique qui préfère la France à l’agonie plutôt que socialo
18 août 2012 - 14h35

La prière des "Pussy Ocséna" : Seigneur débarrasse-nous de notre presse immonde ! Tais-toi malheureux, en France tu vas nous en faire prendre pour 75000 € et 5 ans de prison chacun.



L’antihollandisme médiatique qui préfère la France à l’agonie plutôt que socialo
18 août 2012 - 15h57

Pour Guillaume Peltier,quasi-inconnu, secrétaire national de l’UMP, le gouvernement envoie un message de laxisme. Bon, excellent, très fin ! Pour rester dans ce registre, nous dirons que Peltier donne plutôt dans le laxatif.






Gal Tauzin, Permettez que je vous donne ici ma vision de votre révolte, que je considère comme très saine dans le fond.
mardi 23 - 12h50
de : nazairien
« Ne vous suicidez pas ! Rejoignez-nous ! » : le slogan oublié par les géants du journalisme
mardi 23 - 08h06
de : Frédéric Lemaire, Henri Maler
1 commentaire
Toulouse : “Ne vous suicidez pas, rejoignez nous ! ” lance au mégaphone une Gilet jaune aux policiers (video)
mardi 23 - 07h55
de : Laurent Dubois
À Lyon, des gilets jaunes isérois ont chanté "Ne vous suicidez pas, rejoignez-nous" aux forces de l’ordre (video)
mardi 23 - 07h49
1 commentaire
Un oligarque, "ça ose tout" Carlos Ghosn aurait dépensé l’argent de Nissan dans des boutiques de luxe
lundi 22 - 20h29
de : nazairien
1 commentaire
Les Gilets Jaunes de France. « Nous ne lâcherons rien ». CQFD !
lundi 22 - 16h49
de : JO
Violences policières acte 23 : des scènes de guerre civile, des propos excessifs et un communiqué inopportun LA PEUR CHANGE DE CAMP" (vidéo)
lundi 22 - 13h29
de : Pierrick Tillet
7 commentaires
Nouvelle polémique suicides policier bel enfumage.
lundi 22 - 09h11
de : irae
3 commentaires
Acte 23 Gilets Jaunes samedi 20 avril 2019
lundi 22 - 08h35
de : jean 1
2 commentaires
Enquètes sur pratiques policières !
dimanche 21 - 16h54
de : JO
1 commentaire
LA RECOMPOSITION DES MONDES
dimanche 21 - 10h52
de : Ernest London
1 commentaire
Acte 23, forte mobilisation à Paris, Les Gilets jaunes chantent leurs carmagnoles
dimanche 21 - 10h06
de : nazairien
1 commentaire
Le gouvernement sous arrestation.
samedi 20 - 18h29
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
Gilets Jaunes : Lavilliers vire casaque
samedi 20 - 12h22
de : Stafed
4 commentaires
Y-a-t-il eu fichage des « gilets jaunes » blessés lors des manifestations ?
samedi 20 - 08h15
de : François Béguin
Fortes restrictions du droit de manifester : Un Etat de droit en dérive !
samedi 20 - 07h03
de : Chrstian DELARUE
2 commentaires
« VIVRE L’ANARCHIE » film documentaire de Michel Mathurin
vendredi 19 - 22h31
de : Nemo3637
Grande action de désobéissance civile en cours à Paris (video)
vendredi 19 - 15h26
de : JO
1 commentaire
VIVE LA LIBERTÉ DE MIGRER !
vendredi 19 - 12h09
de : BERNARD DUPIN
NOTRE-DAME : OU VA LA GENEROSITE ?
vendredi 19 - 10h38
de : Nemo3637
5 commentaires
Un capitaine de police, mère de famille, s’est donné la mort avec son arme de service Récit d’un ancien flic (vidéo)
jeudi 18 - 14h48
de : nazairien
6 commentaires
Carré Blanc sur Fond Blanc
jeudi 18 - 10h39
de : Marc ARAKIOUZO
3 commentaires
Toulouse : « il y a une volonté politique d’interdire les manifestations »
jeudi 18 - 08h35
1 commentaire
Gilets Jaunes : motion de soutien de la FIJ aux journalistes français
jeudi 18 - 08h25
de : FIJ
Un caillou dans sa chaussure / C’est l’heure de l’mettre !
jeudi 18 - 07h53
de : Hdm
Manifestation potagère le samedi 18 Mai à Sainte-Pazanne contre les multiples projets de grandes surfaces dans le 44 !
jeudi 18 - 06h52
de : Collectif Terres Communes
Wauquiez sera sûrement d’accord pour un EPR en lieu et place de NDDP
mercredi 17 - 23h58
de : Quasimodo de NDDL à Quasimodo de NDDP via jyp
2 commentaires
Aucune fermeture selon Macron. « Un hôpital sans chirurgie, sans maternité ni urgence, ce n’est plus un hôpital », réagit Christophe Prudhomme
mercredi 17 - 17h31
Les bâtiments peuvent être reconstruits mais la nature ne peut pas se reconstuire aujourd’hui !
mercredi 17 - 11h54
de : Shepered Gaïa
1 commentaire
Rencontre débat sur les violences policières ici et là-bas
mercredi 17 - 11h48
CGT, France insoumise, « gilets jaunes »... Appel à l’union pour une « grande mobilisation » sociale le 27 avril
mercredi 17 - 08h26
1 commentaire
SANS FEU, NI FLAMME ..
mercredi 17 - 08h13
de : Mickael Wamen
1 commentaire
Bordel, quelle hypocrisie !
mercredi 17 - 08h09
de : anti-k
4 commentaires
Sauvons la cathédrale du cœur. Pour un autre usage de Notre-Dame-de-Paris
mercredi 17 - 07h54
de : Un curé de campagne en visite à Paris
Divine surprise.
mardi 16 - 17h15
de : L’iena rabbioso
8 commentaires
Espagne : 44 ans après la mort de Franco, l’extrême droite s’apprête à entrer au parlement
mardi 16 - 16h37
de : Stéphane Ortega
1 commentaire
Justice : la cour administrative d’appel annule la privatisation de l’aéroport de Toulouse-Blagnac
mardi 16 - 14h13
de : Juliette Meurin
LES BLACK BLOCS - La liberté et l’égalité se manifestent
mardi 16 - 12h24
de : Ernest London
Olivier est tombé, son arche restera debout !
mardi 16 - 11h34
de : Le Cercle 49
Christelle Déchronique Les péages urbains (audio)
mardi 16 - 09h48
de : Ciné Christelle

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Dès que quelqu'un comprend qu'il est contraire à sa dignité d'homme d'obéir à des lois injustes, aucune tyrannie ne peut l'asservir. Gandhi
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Info Com-CGT

Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite
Tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai...
vendredi 4 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
C’est une photo prise par Baker 5 minutes avant que tu tombe... Avec ton sourire magique, Marceline Lartigue Ma compagne, mon amour, mon amie, ma camarade tu me manque, tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai, avec tout mon courage et ma force je suis pas arrivé a empêcher la faucheuse de faire son salle boulot, tout le temps ensemble sur les barricadés contre les injustices de cet monde, aujourd’hui je part a manifester pour (...)
Lire la suite
13 Mars ! Déjà 8 ans que Jean Ferrat nous quittait emportant ses rêves inachevés d’un monde meilleur (video)
mercredi 14 mars
de Roberto Ferrario
Jean Ferrat, auteur-compositeur né le 30 décembre 1930 à Vaucresson (Seine et Oise) et mort le 13 mars 2010 à Aubenas (Ardèche) est intimement lié à la commune d’Ivry-sur-Seine, où il a vécu 40 ans. En octobre 1960, il s’installe avec sa compagne Christine dans un petit appartement du 129, rue de Paris (plus tard renommée avenue Maurice Thorez), qui servira de cadre à plusieurs reportages lui étant consacrés, dont cet extrait de l’émission "Au delà de l’écran" (...)
Lire la suite