Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Caroline Fourest à la Fête de l’Huma : notre version des faits, côté "Indivisibles"


de : Bader Lejmi et Myrto S.
mardi 18 septembre 2012 - 09h15 - Signaler aux modérateurs
7 commentaires

LE PLUS. Samedi, l’essayiste Caroline Fourest devait intervenir dans un débat de la Fête de l’Humanité. Prise à partie à son arrivée par quelques dizaines de militants, son allocution a finalement été annulée. Sur son blog, elle évoque "un sabotage". Bader et Myrto, respectivement membre des "Indivisibles" et féministe, présents à ce moment-là, racontent leur version des faits.

Édité par Hélène Decommer Auteur parrainé par Rokhaya Diallo

Samedi, l’essayiste Caroline Fourest devait intervenir dans un débat de la Fête de l’Humanité. Prise à partie à son arrivée par quelques dizaines de militants, son allocution a finalement été annulée. Sur son blog, elle évoque "un sabotage". Bader et Myrto, respectivement membre des "Indivisibles" et féministe, présents à ce moment-là, racontent leur version des faits.

Soyons d’emblée le plus clair possible : nous ne sommes liés ni au groupuscule "Égalité & Réconciliation", ni à aucune organisation d’extrême droite quelle qu’elle soit. Nous sommes de simples militants antiracistes comme il y en a (heureusement) un certain nombre en France et nous ne pensions pas devoir sortir de l’anonymat avant de lire les mensonges déversés sur nous depuis les réseaux sociaux et dans les médias. Maintenant, venons-en aux faits.

 

Caroline Fourest et "Les Indivisibles", une longue histoire

 

Samedi 15 septembre 2012 à 17h, Caroline Fourest était invitée au débat "Comment faire face au FN ?" au chapiteau "Les Amis de l’Humanité" lors de la Fête de l’Huma. Une semaine plus tôt, une trentaine de militants antiracistes avait rédigé une lettre ouverte aux organisateurs de la Fête de lHumanité contre cette invitation et l’Union Juive Française pour la Paix avait également produit un communiqué de presse allant dans le même sens.

 

N’y a-t-il pas autrement plus compétent que Caroline Fourest pour établir une stratégie de lutte contre le Front national ? Le sociologue Saïd Bouamama par exemple, auteur de multiples ouvrages sur l’identité nationale et les discriminations, le militant antiraciste et antisexiste Pierre Tevanian, auteur du "Dictionnaire de la lepénisation des esprits", ou la journaliste Rokhaya Diallo, militante féministe et antiraciste, auteure de "Racisme mode d’emploi" ? Pour ne rien gâcher, leur appartenance à la gauche de la gauche, autrement dit aux gens-qui-vont-à-la-fête-de-l’Huma-pour-autre-chose-que-les-concerts n’est plus à prouver : ils sont de vrais Amis de l’Humanité.

 

En revanche, le CV de Caroline Fourest en matière d’antiracisme contient une certification bien plus surprenante : le Y’a Bon Awards “Les Experts Chronikers” consacrant le ou la chroniqueuse ayant diffusé le plus de préjugés racistes au cours de l’année [1]. Non, le racisme n’est pas seulement l’œuvre de gros vilains méchants tels que les Le Pen père et fille mais aussi et surtout un système, alimenté par la diffusion massive de préjugés racistes par l’intermédiaire de personnes disposant d’une forte audience médiatique assortie d’une légitimité publique. Tel est le cas de Caroline Fourest qui, dans la citation primée, refuse la non-mixité pour les "associations [qui] demandent des gymnases pour organiser des tournois de basket réservés aux femmes, voilées, pour en plus lever des fonds pour le Hamas". Pourtant, jusqu’à preuve du contraire, les équipes de basket sont rarement mixtes. Et, plus aberrant encore, si les femmes portent le voile c’est bien qu’il y a des hommes dans la salle... Passons sur l’amalgame facile entre soutien humanitaire à la Palestine et cette organisation politique islamique, tout cela avait déjà fait l’objet d’une analyse de Noria, membre des "Indivisibles", en décembre 2010.

 

Suite à la cérémonie, Caroline Fourest avait déjà calomnié Rokhaya Diallo, l’accusant de vouloir attenter à sa vie, et l’avait menacée de porter plainte contre "Les Indivisibles", son président et le jury des Y’a Bon Awards. Drôle de réaction pour une si grande défenseuse de la liberté d’expression ! Une pétition de soutien contre les calomnies de Caroline Fourest avait été lancée par la féministe Christine Delphy.

 

Fourest n’étant pas venue chercher son trophée, nous avons voulu profiter de sa présence à la Fête de l’Humanité pour lui remettre. Nous savions que nous serions attendus par le service d’ordre mais nous comptions également sur le soutien et la complicité d’une partie de la salle car, que le Parti de Gauche le veuille ou non, la Fête de l’Humanité est aussi notre fête. Nous n’avions simplement pas imaginé à quel point les rôles de victimes et de bourreaux pouvaient être inversés.

 

Les accusations qui pèsent sur nous

 

Nous nous sommes vu accusés d’avoir agressé physiquement la blanche colombe Caroline Fourest, notamment en lui jetant des projectiles, d’être en connivence avec l’extrême droite, de faire le jeu du FN, d’être contre la liberté d’expression, contre le débat démocratique et pour l’instauration d’un “délit de blasphème” et, cerise sur le gâteau, on nous a informés que nous n’étions “pas chez nous”.

 

Bref, nous avons vérifié à nos dépens la théorie des "Indivisibles" sur le racisme médiatique : les personnalités publiques ont un pouvoir bien supérieur à celui de l’extrême droite pour diffuser des préjugés racistes. C’est pourquoi nous donnons ici notre version des faits.

 

Notre version des faits

 

Nous avions rassemblé une vingtaine de militants autour de cette action [2] et convenu que notre but était de tenter de remettre son Y’a Bon Award à Caroline Fourest. L’"opération Banane" devait se terminer dès que la tentative aurait eu lieu, réussie ou non. Action non-violente, nous ne devions pas répondre à celles, prévisibles, du service d’ordre de la Fête.

 

Nous disposions d’un tract expliquant notre action au cas où nous ne puissions pas prendre la parole. Les militants devaient se positionner dans le public, féliciter et applaudir Caroline Fourest sur le mode de la remise de prix, si possible avant que d’autres adversaires politiques de Fourest, très certainement présents sous le chapiteau, ne la chahutent. [3]

 

L’un de nous deux, Bader, devait donner le signal de l’opération en annonçant au mégaphone la remise du Y’a Bon Award, tandis que la seconde, Myrto, profitant de cette diversion, devait remettre le prix à la lauréate. Dans la pratique, la diversion de Bader a bien fonctionné puisque le service d’ordre l’a mis au sol à deux reprises et étranglé. Mais pas assez bien pour Myrto, elle aussi violemment plaquée au sol alors qu’elle tentait simplement de déposer une banane dorée sur la tribune.

 

La violence du plaquage a tellement surpris les militants qu’ils ont abandonné toute la mise en scène prévue initialement pour lui venir en aide. Ce faisant, ils se sont retrouvés une petite vingtaine regroupés devant la tribune. C’est ainsi qu’a commencé notre “micro-manif”. Nous ont rapidement rejoint une autre dizaine de membres du public, protestant contre la venue de Caroline Fourest, d’autres militants nous soutenaient depuis les gradins scandant des slogans contre le racisme.

 

Rapidement la salle s’est clivée et les invectives ont fusées, principalement à notre encontre. "Vous n’avez rien à faire ici, vous n’êtes pas chez vous !", "Rentrez chez-vous !", "Ce n’est pas notre culture !", "Islamofascistes !", "Allez toutes vous faire exciser !", nous a-t-on même fort sympathiquement proposé. Nous avons entendu certains hurler en cœur "liberté d’expression" pour nous faire taire.

 

Certains de nos militants arabes ou noirs ont été personnellement pris à parti et se sont vus qualifier de "communautaristes" et d’"immigrés". Le journaliste Nadir Dendoune qui couvrait le débat a été sommé de quitter les lieux car "ça se voyait [à sa tête d’arabe ?] qu’il était avec ’eux’".

 

Démocratie et liberté d’expression

 

Les organisateurs ont eu de multiples occasions de rendre ce débat démocratique : en invitant un militant antiraciste conséquent à la place de Caroline Fourest, en invitant une parole contradictoire à la tribune ou en entamant un dialogue avec nous. Nous avons tenté de dialoguer, proposant Saïd Bouamama dans le rôle du contradicteur. En vain.

 

L’organisateur a finalement annoncé l’annulation du débat, nous en imputant la faute. Seul discours, vite relayé. La réalité c’est que Caroline Fourest, comme à son habitude, était déjà partie plutôt que d’affronter la contradiction. En effet, cest loin dêtre la première fois qu’elle quitte le débat avant les prises de paroles de la salle, se gardant ainsi de toute question critique.

 

Alors inutile de vous dire que nous restons sans voix quand le porte-parole du Parti de Gauche prétend que nous sommes membres de "groupuscules violents [voulant] salir la Fête de l’Humanité et (..) rétablir une sorte de ’délit de blasphème’ absolument inacceptable".

 

Au-delà de tout ça, nous réaffirmons que tant que les organisateurs n’auront pas compris que c’est à des militants et militantes victimes directes du racisme et à leurs alliées et alliés qu’il est impératif de donner la parole, il est évident qu’on ne pourra pas parler de "débat démocratique" sur le sujet.

 

 

 


[1] Remis lors d’une cérémonie organisée le 19 mars 2012 par l’association Les Indivisibles, après le vote d’un jury composé cette année des comédiens Jalil Lespert et Aïssa Maïga, des rappeurs Mokobé et Youssoupha, des écrivains Faiza Guène et Alain Mabanckou, des sociologues Jean Baubérot et Nacira Guénif, de l’historien Olivier Le Cour Grandmaison, de la civilisationniste Maboula Soumahoro et des journalistes Florence Aubenas, Abdelkrim Branine, Sébastien Fontenelle et Frédéric Martel.

 

[2] Nous aurions pu mobiliser davantage autour de nous sachant l’hostilité que Caroline Fourest suscite chez de nombreux militants et sympathisants antiracistes, antisexistes et/ou anticapitalistes. Mais, pour une parodie de remise de prix, ce petit nombre suffisait.

 

[3] D’ailleurs, dès l’annonce de son nom, une bonne partie du public l’a huée, la qualifiant de raciste.

http://leplus.nouvelobs.com/contrib...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Caroline Fourest à la Fête de l’Huma : notre version des faits, côté "Indivisibles"
18 septembre 2012 - 09h29

Tout ça c’est très bien et il est juste de remettre les pendules à l’heure, de faire que la vérité de l’évènement voit le jour, mais bon, l’une des fondatrices de ce groupe "indivisibles" n’est jamais qu’une meuf de droite bonne soutière du capitalisme et admiratrice du modèle américain , obama et cie, je veux parler de Melle Rokkayah Dialloh ,assurément pas plus de notre camp que Fourest, cette espèce d’idéologue à la noix qui fait la sainte nitouche (voire M. Bouamama du PIR qui est aussi l’animateur et fondateur du cercle communiste , groupuscule stalinien assumé s’il en est, qui a toujours démoli le site bellachaio, et soutien de Mélenchon à la présidentielle - donc c’est là que les choses deviennent vraiment drôles vu le communiqué du PG. ah ah ah

ne parlons pas du rôle POLITIQUE qu’a jouée la direction de la Fete dans cette histoire, j’espère que certains auront ENFIN compris la leçon !

caresse de chien ça donne des puces comme on dit à la campagne

voilà ce qui arrive à tous ceux qui s’éloignent du conbat essentiel que doit mener tout communiste. je ne verserai de larmes sur aucune de ces personnes qui instrumentalise tout tout le temps. quelles aillent toutes se faire voir, elels ne sont d’aucune utilité au prolétariat qui doit lutter.

ce sont tous et toutes des ferments de division voire des éléments objectifs de la bourgeoisie

sur ce je ne les salue pas et je suis sur qu’on ne les verra à aucune manifestation de la cgt pour les camarades de peugeot !!!!!!!!!!!



Caroline Fourest à la Fête de l’Huma : notre version des faits, côté "Indivisibles"
18 septembre 2012 - 10h24 - Posté par Roberto Ferrario

Curieuse declaration du "directeur de la rédaction de l’Humanité" qui accuse des militants qui soutiens le même FDG d’être "Un petit groupe de fanatiques religieux ou politiques, dont aucun ne peut se réclamer de la gauche..." ?????

Réaction de Patrick Apel-Muller, directeur de la rédaction de l’Humanité, à l’incident lors du débat sur le Front national avec Caroline Fourest

Lors d’un débat consacré au pluralisme, ce dimanche à l’Agora de l’Humanité, Patrick Apel-Muller, directeur de la rédaction de l’Humanité, a déclaré : "Un petit groupe de fanatiques religieux ou politiques, dont aucun ne peut se réclamer de la gauche, a empêché Caroline Fourest de s’exprimer samedi. C’est insupportable ! Ils ont ainsi obtenu qu’un des débats de la fête contre le Front national ne puisse pas se dérouler. CQFD ! Nous ne laisserons pas ces intégristes empêcher les débats pluralistes qui sont la marque de la fête de l’Humanité."

Patrick Apel Muller

http://www.humanite.fr/fil-rouge/re...



Caroline Fourest à la Fête de l’Huma : notre version des faits, côté "Indivisibles"
18 septembre 2012 - 10h50

Que pensent tous ces gens (je dis bien TOUS) de la lutte de classe, du chomage, du capitalisme et du communisme ?????? Ben ... On sait pas finalement. Ils ont tous fait le choix d’une defense societale et bien pensante des "etrangers" ( c’est bien c’est juste de lutter cntre le racisme) mais il semble que l’immense majorite d’entre eux a oublie de lutter aussi contre le racisme social, le racisme inudit et entretenu par le capitalisme. Ils me font penser TOUS aux ecolos et a leur capitalisme "repeint en vert", avec elur "bio business". L’enfer est pave de bonnes intentions. NON au racisme et NON au capitalisme. C’est pas demain qu’on entendra tosu ces bobos du PS (ni les fanatiques religieux groupusculaires et sectaires d’ailleurs) dire ca !!!!!!!! Travailleurs de tous les pays, quelle que soit votre religion, unissons nous pour niquer les bourgeois !



Caroline Fourest à la Fête de l’Huma : notre version des faits, côté "Indivisibles"
18 septembre 2012 - 11h15 - Posté par Roberto Ferrario

Et oui mais quoi attendre d’un FDG qui avec "leur gourou" ne parle plus de communisme , des prolétaires... mais de "PATRIE DES FRANCAIS" ?????

Voir ici : "Gouvener LA PATRIE DES FRANCAIS dans un processus de révolution citoyenne" ...

Dans le concept de "PATRIE DES FRANCAIS" la lutte de classe n’existe plus...


Caroline Fourest à la Fête de l’Huma : notre version des faits, côté "Indivisibles"
18 septembre 2012 - 12h19 - Posté par SAM53

Les indivisibles n’ont pas peur de réaliser un prix Enquête exclusive, en partenariat avec le journal Minute.

J’ai du mal à comprendre !

Qui sont-ils vraiment ?

Anti raciste à la solde de l’extrême droite ! nouveau fasciste masqué, clarifiez vous !

Pour Caroline Fourest c’est affiché, on aime ou pas, elle ne se cache pas..



Caroline Fourest à la Fête de l’Huma : notre version des faits, côté "Indivisibles"
18 septembre 2012 - 15h21 - Posté par La Louve

un prix Enquête exclusive, en partenariat avec le journal Minute.

Euuuhhh, c’est de l’humour....c’est le titre du Yabon Award catégorie reportage raciste... RIEN A VOIR !!!! Dites, vous racontez vraiment n’importe quoi, c’est fou.... !


Caroline Fourest à la Fête de l’Huma : notre version des faits, côté "Indivisibles"
18 septembre 2012 - 23h14 - Posté par

En tout cas, les connards, et je pèse mes mots, qui ont lancé tout ça en "invitant" Fourest à la Fête de l’Huma, ont bien réussi leur provocation.

Ils ont fait comme leurs mentors néocons pour s’inventer des ennemis inexistants afin de tenter de resserrer des rangs de plus en plus éclaircis par le départ des militants qui commencent à voir le loup ou il se trouve vraiment. Et ça fait des années que des provocs semblables montent en puissance.

Et comme toujours il y a eu des "naïfs", ou des "complices", je n’ai aucune opinion sur le sujet, qui ont plongé dans le traquenard.

S’ls croient qu’on les a pas cernés ils se gourent. Et lourdement.

Y a plus que les naïfs, les ânes, ou les vendus, qui leur font encore confiance.

Et ça leur portera pas bonheur.

G.L.





Referendum contre la monarchie et pour une République des peuples d’Espagne.
mardi 11 - 16h42
de : jodez
POLITIQUE ETRANGERE
mardi 11 - 15h24
de : Nemo3637
1 commentaire
SEXYPHOBIE à condamner, généralisation raciste aussi !
mardi 11 - 08h29
de : Christian Delarue
1 commentaire
La CGT cheminots a renoué avec Cuba socialiste
mardi 11 - 06h58
de : jodez
RASSEMBLEMENT D’ÉTÉ ZADENVIES NDDL et semaine intergalactique !
dimanche 9 - 22h32
de : Sala Mandre
Pour une masculinité non prédatrice
dimanche 9 - 14h29
de : Christian Delarue
3 commentaires
Injustice mondiale : le schéma de la coupe de champagne
vendredi 7 - 21h29
de : Christian DELARUE
2 commentaires
La France en passe d’être sous-développée !
vendredi 7 - 12h02
de : Claude Janvier
3 commentaires
Contre RTE et EDF, rencontrons nous
jeudi 6 - 21h40
de : amassada Pas res nos arresta
RTS : Suisse, la mortalité 2020 inférieur à celle de 2019, malgré le covid !
jeudi 6 - 14h06
de : RTS - Suisse
2 commentaires
LIBAN : LA FSM EN SOLIDARITÉ AVEC LES TRAVAILLEURS ET LE PEUPLE DU LIBAN APRÈS LES EXPLOSIONS
jeudi 6 - 09h47
de : jodez
Trois quart de siècle plus tard…
mercredi 5 - 22h49
de : Pierre Péguin
A Sara Dura ! Un été de mobilisation contre le TAV en Val Susa
mercredi 5 - 22h42
de : No TAV
LE SOUVERAINISME AU SERVICE DE QUI ?
mercredi 5 - 19h42
de : Nemo3637
2 commentaires
Desabrahamisation de l’anthropologie pour la PMA
mardi 4 - 01h26
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Désabrahamisation de l’anthropologie : ouverture hors dogmes
mardi 4 - 01h12
de : Christian DELARUE
2 commentaires
FATIGUÉE
samedi 1er - 18h47
de : jean1
6 commentaires
BLACK AND WHITE
samedi 1er - 16h21
de : Nemo3637
Pénurie de gants ? La honte de ce régime ripoux !
vendredi 31 - 17h26
de : joclaude
VENEZUELA : L’IRAN ouvre à CARACAS son premier supermarché !
vendredi 31 - 16h48
de : joclaude
Report des élections Présidentielles en Bolivie.
vendredi 31 - 11h00
de : joclaude
Des personnalités appellent Darmanin à « soutenir » le policier « lanceur d’alerte »
jeudi 30 - 23h31
de : Christian DELARUE (MRAP)
1 commentaire
ATTAC : Gisèle Halimi n’est plus, Attac est en deuil
jeudi 30 - 00h06
de : Christian DELARUE (ATTAC)
Gisèle HALIMI, une grande militante - MRAP
mercredi 29 - 21h19
de : Christian DELARUE (MRAP)
BOLIVIE : La Centrale Ouvrière Bolivienne déclare une grève générale illimitée
mercredi 29 - 16h01
de : joclaude
29 juillet 1900 : un ouvrier anarchiste tue le roi d’Italie
mercredi 29 - 15h14
de : jean1
PLAN DE RELANCE EUROPÉEN : L’ARNAQUE MACRON
mardi 28 - 16h34
de : joclaude
1 commentaire
Fin des prospectus : les c…, ça ose décidément tout !
mardi 28 - 11h10
de : Michel B.
5 commentaires
Ceux qui doivent vivre et ceux qui doivent mourir ; la sélection
mardi 28 - 00h41
de : Jean-Yves Peillard
Affaire Girard-Coffin : Un effet Obono
lundi 27 - 23h03
de : Christian Delarue
4 commentaires
Un policier révèle des centaines de cas de maltraitance et de racisme dans les cellules du tribunal de Paris
lundi 27 - 19h31
de : jean1
1 commentaire
OMISSION, DÉFORMATION, DÉSINFORMATION
lundi 27 - 17h32
COLOMBIE:L’Ambassadeur de Cuba en ce pays sollicité pour l’envoi de médecins !
lundi 27 - 15h37
de : joclaude
CASTEX : "Monsieur T2A", casseur de l’Hôpital
lundi 27 - 14h43
de : joclaude
L’Espagne se propose de rééduquer les prisonniers politiques
dimanche 26 - 22h51
de : Antoine (Montpellier)
3 commentaires
Le Covid-19 frappe plus durement les pauvres !
dimanche 26 - 16h36
de : joclaude
1 commentaire
NICARAGUA:Le président Daniel Ortega, a commémoré le 41e anniversaire de la révolution.
vendredi 24 - 11h21
1 commentaire
MEXIQUE:Certains devraient y réfléchir puisque apparemment, c’est possible !…
vendredi 24 - 10h48
de : joclaude
Séparatisme désormais !
jeudi 23 - 23h17
de : Christian Delarue
4 commentaires
LE MONDE CHANGE, l’impérialisme ne va pas tarder à s’en apercevoir !
jeudi 23 - 18h00
de : joclaude

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite