Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Dans l’hôtel quatre étoiles, le client esclavagiste est roi


de : SYLVAIN MOUILLARD
jeudi 20 septembre 2012 - 11h38 - Signaler aux modérateurs
PNG - 48.8 ko

Récit Les employés du Concorde Opéra à Paris ont organisé la libération d’une femme asservie par une famille de Dubaï. La direction se retourne contre eux.

Elle est née dans la province du Gojjam, en Ethiopie. Z. a aujourd’hui 24 ans. Après la mort de sa mère, son oncle l’accueille à Addis-Abeba, la capitale. Il l’incite à s’inscrire dans une agence de travail. En janvier 2011, Z. est embauchée comme employée de maison par une famille des Emirats arabes unis. Basée à Dubaï, elle espère subvenir aux besoins de sa famille. Mais pendant dix-huit mois, elle ne touche aucun salaire. Son passeport est confisqué. Quotidiennement, elle subit des violences : coups de pied, gifles, insultes… Son calvaire a pris fin le 13 juillet à Paris.

La jeune Ethiopienne est alors en France depuis deux semaines. Elle loge à l’hôtel Concorde Opéra, un établissement quatre étoiles. L’épouse de son employeur et ses huit enfants, y ont réservé plusieurs chambres pour leurs vacances dans la capitale. Z. entrevoit enfin une possibilité d’échapper à sa condition d’esclave moderne, quand elle parvient à se confier à une femme de chambre de nationalité éthiopienne comme elle. Plusieurs syndicalistes de l’hôtel décident alors d’alerter le Comité contre l’esclavage moderne et l’association Femmes solidaires.

« Vagues ». « Le 13 juillet, on est arrivé vers 17 heures devant l’hôtel. La famille était partie se promener et Z. les accompagnait. A 22 heures, personne n’était encore rentré. On a eu peur que le directeur de l’hôtel, qui craignait que cette affaire ne fasse des vagues, n’ait averti ses clients », se souvient Christine Laurent, membre de Femmes solidaires. Finalement, à 23 heures passées la petite troupe revient de sa balade. « Z. était la dernière, elle portait tous les paquets. Ce n’était pas dur de la repérer. » Les policiers, alertés en début d’après-midi, la « libèrent » et récupèrent son passeport.

La jeune femme porte des traces d’ecchymoses sur les avant-bras. Au commissariat du VIIIe arrondissement elle se confie. « Je travaillais tout au long de la journée et de la nuit, car même quand je voulais dormir, j’en étais empêchée par la famille », lit-on sur le procès-verbal de son audition, que Libération a pu consulter. « Les enfants de la famille, surtout une fille, me frappaient avec la bienveillance de la mère. Je reçois des gifles et des coups de pieds de leur part, sans raison apparente mais ils prennent plaisir à le faire. Les coups étaient réguliers. » Un des enfants la menace régulièrement au prétexte que le ménage est mal fait : « Tu ne pourras jamais retourner en Ethiopie, je te trancherai la gorge. » En France, « la mère faisait attention à ce que je ne sois pas violentée, car je pense qu’ils savaient qu’ici ces pratiques sont illégales », raconte encore sur procès-verbal la jeune femme.

Z. est désormais prise en charge par les associations. Faute d’une plainte déposée à temps, ses employeurs ont pu regagner Dubaï, le lendemain, le jour prévu de leur vol, comme si de rien n’était. Mais loin de féliciter ses employés pour avoir fait délivrer la jeune femme, la direction de l’hôtel va se retourner contre eux. Le directeur du Concorde Opéra, Claude Rath, reproche aux quatre salariés en pointe dans cette affaire de ne pas l’avoir prévenu de la situation. Il a été mis au courant quand la police l’a appelé le 13 juillet avant de débarquer dans l’établissement. Ce qui leur a valu « une lettre de mise en garde », re çue par chacunà la mi-août.

Crainte. Réaction outrée de Claude Lévy, délégué CGT des hôtels de prestige : « C’est volontairement que nos délégués n’ont pas averti le directeur de l’hôtel, car ils avaient déjà eu affaire à lui dans un conflit social sévère. Ils craignaient qu’il ne prévienne le client et lui dise de s’en aller. » Le syndicaliste affirme que la première réaction de Claude Rath a été de reprocher aux salariés d’avoir « fait perdre du chiffre d’affaires à l’entreprise » avec le départ de cette famille. « Procès d’intention », rétorque l’intéressé joint par Libération. « Je ne peux agir que si j’ai connaissance des faits, j’ai une responsabilité pénale dans ce genre d’affaires, dit-il. A aucun moment il n’a été question des intérêts économiques de l’hôtel ! »

Deux mois après sa libération, Z. loge désormais dans un appartement du Comité contre l’esclavage moderne. « Elle essaie de sortir de ce cauchemar, ce qui peut être très long, car il faut raconter et donc revivre l’événement », confie Sylvie O’Dy, la présidente du comité. « A chaque fois qu’on est avec elle, elle porte nos sacs, débarrasse la table. C’est vous dire l’état de soumission dans lequel elle se trouvait », raconte Christine Laurent, de Femmes solidaires. Le dépôt d’une plainte contre ses anciens « employeurs », sur la base de la loi contre le trafic d’êtres humains est en préparation.

Dessin Rémi Malingrëy

http://www.liberation.fr/societe/20...



Imprimer cet article





journée internationale pour la paix : visio-conf. ce 18 septembre 2020
jeudi 17 - 23h32
Le désempuissantement populaire participe de la perte de démocratie.
jeudi 17 - 20h50
de : Christian Delarue
2 commentaires
Pourquoi beaucoup de salariés ont la tête ailleurs
jeudi 17 - 12h16
1 commentaire
Des papiers pour tous ! C’est l’heure de l’mettre
jeudi 17 - 08h17
de : Hdm
De la lutte des masques à la lutte des classes
jeudi 17 - 07h58
de : Bruno Guigue
2 commentaires
Si à 5 ans un gosse n’as pas eu au moins deux leucémies, c’est qu’il a raté sa vie
mercredi 16 - 23h29
de : Dr Seguelasse de Santé publique rance
SEPARATISME
mercredi 16 - 19h48
de : Nemo3637
2 commentaires
l’Etat providence... ! Pour qui ?
mercredi 16 - 16h41
de : joclaude
VENEZUELA : On ne nous dit pas tout !
mercredi 16 - 10h37
de : joclaude
1 commentaire
La nouvelle grenade de désencerclement reste une arme de guerre
lundi 14 - 07h23
1 commentaire
Les trois secteurs de résistance du peuple-classe
dimanche 13 - 14h47
de : Christian Delarue
1 commentaire
Le séisme idéologique est plus important que le virus lui-même
dimanche 13 - 05h35
de : Michaël Verbauwhede et Seppe De Meulder - Solidaire
4 commentaires
MRAP : Droit et "séparatisme islamique" (lettre ouverte)
samedi 12 - 16h29
de : Christian Delarue (mrap)
Le MRAP assure le Maire de Stains de sa solidarité
samedi 12 - 10h48
de : Christian Delarue (mrap)
Agression antisémite à Aubervilliers
samedi 12 - 10h43
de : Christian Delarue (MRAP)
Génération désenchantée
vendredi 11 - 22h11
de : paris lutte info
Oussama et CIA copains comme cochon
vendredi 11 - 21h56
de : globalResearch
quel "homme" de petite taille ce darmanin
vendredi 11 - 18h14
1 commentaire
Le moment paranoïaque (le déferlement totalitaire) face à la dialectique du maître et de l’esclave Par Ariane Bilheran,
vendredi 11 - 11h21
de : pierrot
2 commentaires
CHRONIQUES NOIR & ROUGE N° 2 Septembre 2020
mercredi 9 - 22h26
de : frank
ELEVES ET PROFS A L’ABANDON
mercredi 9 - 18h16
de : Nemo3637
Séance de déplacement collectif
mercredi 9 - 12h43
de : jean1
République et démocratie : dérives et instrumentalisations
mercredi 9 - 00h08
de : Christian Delarue (Fondation Copernic)
1 commentaire
Rentrée scolaire "bleu marine" !
dimanche 6 - 16h33
de : joclaude
Mali : une solution est-elle possible sans remise cause des règles du jeu ?
samedi 5 - 16h57
de : Eve76
Rentrée, plan de relance, luttes…
samedi 5 - 09h40
Regard marxiste sur la catastrophe écologique et perspectives - Chrismondial
samedi 5 - 08h38
de : Christian Delarue
1 commentaire
RÉUNION ET REPAS DE SOLIDARITÉ ORGANISÉS PAR LA CAMPAGNE UNITAIRE POUR LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH - 12/09/20
vendredi 4 - 17h40
de : Jean Clément
RÉUNION ET REPAS DE SOLIDARITÉ ORGANISÉS PAR LA CAMPAGNE UNITAIRE POUR LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH - SAMEDI 12 SEP
vendredi 4 - 17h37
de : Jean Clément
Mali : Dans quel but s’y maintient l’Armée Française ?
vendredi 4 - 17h29
de : joclaude
Guy KONOPNICKI : 2005 - 2020 . Christian DELARUE
vendredi 4 - 17h14
de : Christian.Delarue
3 commentaires
Etats-Unis : Daniel Prude asphyxié par des policiers dans l’Etat de New York (video, photos)
vendredi 4 - 10h58
Des tags islamophobes sur la mosquée de Tarbes - MRAP
jeudi 3 - 21h34
de : Christian DELARUE (MRAP)
3 commentaires
Le plan de relance enchante le patronat sans trop convaincre les syndicats de salariés
jeudi 3 - 17h38
A LA RENTREE FAIS GAFFE A LA RECRE
jeudi 3 - 10h02
de : Nemo3637
La grande descente - Si c’est pas l’heure de l’mettre, ça y ressemble !
mercredi 2 - 22h37
de : Hdm
1 commentaire
Tita Nzebi, femme de parole et de chant
mercredi 2 - 17h28
L’universalisme, seule boussole de l’antiracisme - HPR répond à JLM (Marianne)
mercredi 2 - 07h34
de : Christian Delarue
La République En Masques : une armada de collabos !
mardi 1er - 15h25
de : Claude Janvier
3 commentaires
Le PCF du Tarn agressé par l’extrême droite, le PRCF 81 apporte son soutien et sa solidarité antifasciste.
mardi 1er - 12h01
de : jodez
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite