Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Venezuela : ce que ne dit pas votre journal
de : Alejandro Fierro
jeudi 4 octobre 2012 - 11h44 - Signaler aux modérateurs
JPEG - 97.9 ko
Réunion publique au Venezuela (État du Zulia) à propos du programme électoral du candidat bolivarien.

Pour l’élection présidentielle du 7 octobre prochain Hugo Chávez a présenté un programme en cinq objectifs pour la période 2013-2019.

Cependant le public des médias de masse internationaux et particulièrement ceux de l’État espagnol, avec “El País” ou “ABC” en tête, ne pourra accéder à cette information, simplement parce que ces médias l’occultent. Les articles dans la presse internationale et espagnole sur les élections au Venezuela se centrent sur la soi-disant et jamais prouvée absence de démocratie dans le pays, sur des complots chavistes pour se maintenir au pouvoir par la force ou sur la vie sexuelle de l’actuel président, se faisant l’écho de rumeurs jamais vérifiées, ce qui viole les normes déontologiques minimales du journalisme, tant sur la confirmation des sources que dans la sélection des thèmes selon leur intérêt social.

La même chose se produit dans les médias de masse vénézuéliens (radio, TV, presse écrite) dont les 85% sont aux mains de l’opposition. Le déséquilibre dans la propriété des médias et le ton absolument belligérant de cette presse de droite réfutent toute accusation de manque de liberté d’expression au Venezuela. Certains de ses articles ou images du chef de l’État – par exemple celle publiée par le quotidien Tal Cual, où Chavez est représenté comme un porc- seraient interdits dans l’État espagnol et ses auteurs jugés et condamnés, comme cela s’est produit avec certaines informations ou satires sur le roi.

Les lecteurs ne trouveront dans les pages de leur journal aucune information sur la proposition électorale d’intensifier l’exploitation des réserves de pétrole de la frange de l’Orinoco –les plus grandes du monde, plus d’un milliard de barils – avec l’objectif d’atteindre en 2019 une production de six millions de barils par jour.

La radio ne parlera pas de l’objectif d’atteindre en 2019 les trois millions de logements sociaux subventionnés et de faible coût d’acquisition, les prix baissant en fonction de la capacité économique de la famille jusqu’à atteindre la gratuité pour les secteurs les plus vulnérables. Aucun animateur n’expliquera qu’entre 2011 et 2012 ont été édifiés 250.000 logements populaires et que 450.000 sont en cours de construction.

Pas de reportages pour montrer comment le Venezuela est passé de la lutte pour éliminer l’analphabétisme – en 2005 le pays a été déclaré par l’UNESCO « Territoire Libre d’Analphabétisme » – au cinquième rang mondial pour le taux d’inscription universitaire et au deuxième rang d’Amérique Latine après Cuba. On n’informera pas sur le projet d’ouvrir de nouvelles universités gratuites qui s’ajouteront aux 22 déjà créées dans les 13 dernières années ni sur la volonté de faciliter l’échange croissant d’étudiants au sein du MERCOSUR.

Los chroniqueurs n’analyseront pas la proposition de créer 16 centres de santé – parmi lesquels huit hôpitaux publics – ni les plans d’étendre les soins spécialisés à toute la population, indépendamment de son lieu de résidence ou de sa capacité économique.

Les revues spécialisées ne se feront pas l’écho de l’objectif de continuer à étendre la surface cultivée irriguée de 200% ni de celui d’augmenter la production actuelle d’aliments de 45%, pour atteindre les 42 millions de tonnes annuels.

Aucun économiste ne viendra expliquer dans les médias de masse les données macro-économiques du pays  : 5,6% de croissance du PIB pour le premier semestre de l’année, soit sept augmentations consécutives ; une baisse du chômage à 7,9%, soit une diminution de quasi 50% depuis 1998, lorsque Hugo Chávez fut élu pour un premier mandat ; et, c’est une première dans l’histoire économique des dernières décennies, une inflation interannuelle tombant sous les 20 points. Bref, aucun expert ne rendra intelligible pour le grand public la situation économique d’oú part le Venezuela pour pouvoir réaliser les propositions électorales.

Pas d’interviews non plus de politologues pour qu’ils expliquent les cinq grands objectifs généraux pour la période 2013-2019 : indépendance nationale, avec priorité à la souveraineté sur les ressources et à la souveraineté alimentaire ; approfondissement du processus de construction du socialisme bolivarien et de la démocratie participative ; transformation du Venezuela en puissance émergente latino-américaine sur les plans social, économique et politique ; contribution à une nouvelle géopolitique multipolaire visant l’équilibre et la paix ; enfin, une politique orientée vers la préservation de l’environnement et une relation harmonieuse entre l’être humain et son milieu.

Le devoir des médias qui couvrent les élections vénézuéliennes est d’informer sur les programmes électoraux, tant sur celui de Hugo Chávez que sur celui du candidat principal de la droite, Henrique Capriles. Leurs journalistes et leurs analystes d’opinion ont l’obligation d’expliquer à leurs publics leurs contenus, avec des arguments raisonnés et compréhensibles. Après quoi ces propositions pourront être appuyées ou non par chaque personne, être considérées comme plus ou moins crédibles, qualifiées d’objectifs plausibles ou de pur marketing politique. Et dans le cas du public vénézuélien, chacun pourra orienter son vote en fonction d’une information vraie, plurielle et argumentée.

En cachant systématiquement les propositions électorales de Hugo Chávez – celles du candidat de droite jouissent d’une couverture considérable – les médias portent atteinte au Droit à l’information des citoyens. Il est nécessaire de rappeler incessamment que le Droit à l’information est inscrit pleinement dans la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme. S’est brisé le consensus forgé durant des siècles entre une citoyenneté et une presse qui devait lui fournir des informations véridiques face à l’impossibilité de chaque personne de réunir toutes les données sur tous les sujets par elle-même.

C’est pourquoi les enquêtes indiquent que les médias sont un des grands problèmes dans l’État espagnol.

Alejandro Fierro

journaliste espagnol, collaborateur de la Fondation Centre d’Études Politiques et Sociales CEPS http://www.ceps.es/

Source : Rebeliónhttp://www.rebelion.org/noticia.php?id=157030

Traduction : Thierry Deronne

URL de cet article : http://venezuelainfos.wordpress.com/2012/10/03/venezuela-ce-que-ne-dit-pas-votre-journal/



Imprimer cet article





Projection-débat “Nous ne vendrons pas notre avenir” 21 novembre 2019 - 18h30 (video)
jeudi 21 - 11h44
de : Info’Com CGT
Une fois le fascisme décongelé on ne peut pas le recongeler - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 20 - 22h09
de : Hdm
1 commentaire
SYRIE : Israël aggrave dangereusement la tension Internationale !
mercredi 20 - 20h07
de : JO
BOLIVIE : Un nouveau coup d’Etat orchestré de la guerre économique des multinationales !
mercredi 20 - 19h54
de : J0
Hôpitaux : un plan d’urgence au rabais
mercredi 20 - 14h35
Emission : Allemagnes 89/90 - Réunification ? Ou colonisation ?
mardi 19 - 18h02
de : Emission Polémix et La Voix Off
2 commentaires
Gilets jaunes : sept Français sur dix trouvent le mouvement "justifié" et estiment qu’il a servi aux catégories populair
mardi 19 - 13h36
de : nazairien
1 commentaire
LA RAGE ET LA RÉVOLTE
mardi 19 - 12h42
de : Ernest London
Didier Maisto, directeur de "sud radio" , mais aussi, journaliste de terrain, témoigne sur l’acte 53 à Paris (vidéo)
lundi 18 - 23h02
de : nazairien
2 commentaires
3 Médias indépendants, au coeur de l’acte 53 à Paris, article de pierrick tillet (vidéos)
lundi 18 - 19h12
de : nazairien
Le peuple désarmé sera toujours vaincu ! Analyse à méditer en tout cas !
lundi 18 - 16h54
de : JO
2 commentaires
Le Préfet de police a « transformé par un tour de passe-passe bureaucratique des manifestants en délinquants »
lundi 18 - 16h40
de : JO
4 commentaires
Mémoire historique : Information et mise au point sur l’association « 24 août 1944 »
lundi 18 - 15h24
de : Miguel Campos
1 commentaire
Dimanche 17 Novembre, Paris, Acte 53 suite, Pas de repos pour les GJ ! (vidéo)
dimanche 17 - 21h16
de : nazairien
1er anniversaire, du combat des "gilets jaunes" AN II reprise des "ronds points" (vidéo)
dimanche 17 - 20h25
de : nazairien
4 commentaires
16 et 17 novembre : pas de cadeaux pour l’anniversaire des gilets jaunes
dimanche 17 - 19h32
2 commentaires
Les Forces de l’Ordre (quoique) ne devraient-t-elle nettoyer plus souvent la visière de leur casque
dimanche 17 - 18h34
de : jean-marie Défossé
Acte 53 Gilets Jaunes : Dissuasion ou interdiction perfide des manifs ; ?
dimanche 17 - 18h01
de : JO
Acte 53 Gilets Jaunes :Des policiers se font-ils passer pour des black blocs
dimanche 17 - 17h54
de : JO
Les réformes de Macron sont les vraies armes par destination
samedi 16 - 20h54
de : Xavier Marchand
1 commentaire
Une Transition Anticapitaliste est-elle encore possible ?
samedi 16 - 14h02
de : Lepotier
9 commentaires
Damien Saez, un artiste, qui n’a jamais renié ses engagements, chante l’anniversaire du combat des "gilets jaunes"
vendredi 15 - 23h13
de : nazairien
Pour revenir sur la 4e Assemblée des Assemblées des Gilets Jaunes à Montpellier avec Demos Kratos (vidéo)
vendredi 15 - 19h35
de : nazairien
Reviens vite Evo, ton peuple a besoin de toi : Roger Waters (vidéo str fr)
vendredi 15 - 11h50
de : nazairien
2 commentaires
LES « PÉTROLEUSES »
vendredi 15 - 10h48
de : Ernest London
LA LUTTE FINALE
jeudi 14 - 20h36
de : Nemo3637
2 commentaires
Hôpital : tout le monde déteste l’austérité
jeudi 14 - 18h11
Bloc bourgeois - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 13 - 21h31
de : Hdm
Sans âme.
mercredi 13 - 21h27
de : L’iena rabbioso
Précarité étudiante : le cinq décembre dans toutes les têtes
mercredi 13 - 18h37
1 commentaire
GILETS JAUNES Acte 52 à Montpellier : La terreur bleue !
mardi 12 - 16h26
de : JO
CES 600 MILLIARDS QUI MANQUENT À LA FRANCE
mardi 12 - 12h16
de : Ernest London
BOLIVIE ! Processus électoral électronique mis en cause !
mardi 12 - 11h32
de : JO
2 commentaires
Pour poser de nouveaux jalons de laïcité
mardi 12 - 01h01
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Intervention de Michèle Sibony, au nom de l’UJFP, à la manifestation du 10 novembre contre l’islamophobie
lundi 11 - 23h23
de : Chantal Mirail
6 commentaires
L’appel à manifester des sous-marins jaunes
lundi 11 - 21h09
de : jean1
Rassemblement contre la précarité étudiante dans toute la France le mardi 12 novembre
lundi 11 - 20h50
de : jean1
La terre a tremblé de Cruas à Tricastin ; Allo vous m’entendez ?
lundi 11 - 15h40
de : le fou du roi nucléaire pour coordi SudEst
1 commentaire
Gauche SERVILE ou gauche INDOCILE face aux intégrismes religieux
lundi 11 - 11h53
de : Christian DELARUE
5 commentaires
Coup d’Etat en Bolivie :Les syndicats annoncent un siège et donnent 48 heures à Camacho pour quitter La Paz
lundi 11 - 11h13
de : JO
2 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

On m'a dit que j'ai trois idoles : le Christ, Marx et Freud. Ce ne sont que des formules. En fait, ma seule idole est la réalité. Si j'ai choisi d'être cinéaste, en même temps qu'un écrivain, c'est que plutôt que d'exprimer cette réalité par les symboles que sont les mots, j'ai préféré le moyen d'expression qu'est le cinéma, exprimer la réalité par la réalité. Pier Paolo Pasolini
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite