Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Hollande a donné son feu vert pour l’extradition d’Aurore Martin

de : Mediapart
jeudi 8 novembre 2012 - 11h08 - Signaler aux modérateurs
8 commentaires

François Hollande a validé l’extradition vers l’Espagne de la militante basque Aurore Martin arrêtée près de son domicile de Mauléon, le 1er novembre, selon des informations obtenues par Mediapart. La jeune femme avait été immédiatement livrée à la police espagnole. « Des consultations au plus haut niveau » impliquant les ministres concernés et le président ont été conduites avant d’ordonner le transfèrement de la jeune femme, a-t-on confirmé officieusement à l’Élysée.

Hier encore, Manuel Valls assurait devant l’Assemblée nationale qu’il n’avait « pris aucune décision ». Tout en maintenant que l’exécution du mandat d’arrêt européen MAE était « une décision de la justice » qui a été « appliquée sous l’autorité du parquet général de Pau ». « Ce n’est pas du ressort du ministre de l’intérieur que je suis », a-t-il soutenu. « Ce n’est qu’après avoir décliné son identité qu’Aurore Martin a été identifiée comme personne recherchée », a aussi indiqué le ministre.

Selon les informations recueillies à l’Élysée, l’interpellation d’Aurore Martin n’avait au contraire « pas de caractère fortuit ». « Les bonnes relations du président avec les autorités espagnoles et la volonté de renforcer la lutte antiterroriste facilitent ce type d’opération », a poursuivi cette source. Le 22e sommet franco-espagnol, qui s’est tenu à Paris le 10 octobre 2012, sous la présidence de François Hollande et Mariano Rajoy, le chef du gouvernement espagnol, en a été l’illustration.

Mariano Rajoy et François Hollande, le 10 octobre© Reuters « Avec les Espagnols, la coopération ne porte pas que sur ETA, et c’est un ensemble qui est pris en considération », commente-t-on. Les sujets sécuritaires recouvrent une vaste zone, partant du Maghreb jusqu’au golfe d’Aden (l’opération militaire Atalante), ou du golfe de Guinée jusqu’en Méditerranée. Ainsi, l’Espagne « fait partie des priorités ».

Selon l’Élysée, les chefs d’accusation visant Aurore Martin ne sont « pas anodins », contrairement à ce que soulignent tous les observateurs. La militante était réclamée pour son engagement au sein de Batasuna, un mouvement interdit en Espagne en 2003, mais qui est resté légal et actif en France jusqu’à aujourd’hui. Membre du bureau national de Batasuna, Aurore Martin est intervenue lors de plusieurs conférences de presse en 2006 et 2007, et elle a également été salariée du groupe parlementaire du Parti communiste des terres basques, en 2007.

« Je suis accusée d’association de malfaiteurs, donc d’actes terroristes, pour le seul délit de m’être exprimée publiquement lors de différents événements, au nom de ma formation politique », expliquait-elle dans un entretien à Mediapart en 2011. Cette situation ubuesque n’a pas été clarifiée par la cour d’appel de Pau qui a validé l’extradition en novembre 2010.

La Cour avait fait un tri. Elle refusait « la remise » de la militante aux mains des Espagnols pour les faits qui concernaient son activité en France, mais l’acceptait pour le reste : les conférences de presse en Espagne. Hier, les soutiens de la militante ont souligné que l’Audiencia nacional avait réintroduit les faits exclus par la cour d’appel de Pau dans son acte d’accusation, ce qui pourrait leur permettre de soulever l’illégalité du transfèrement.

La procédure du mandat d’arrêt européen – introduite en 2004 dans le code de procédure pénale français – autorise la remise des nationaux aux autorités requérantes, et permet sa mise en œuvre « sans contrôle de la double incrimination » – la concordance juridique des poursuites entre les deux pays – s’agissant notamment d’actes terroristes. Mais la procédure prévoit aussi que l’exécution d’un mandat d’arrêt européen peut être refusée s’il apparaît que l’autorité étrangère envisage de poursuivre ou de condamner une personne pour ses opinions politiques. Or les faits reprochés à Aurore Martin par l’Espagne relèvent précisément d’une activité politique classique.

Questionné par France Bleu Pays basque, en juillet 2011, après l’échec de l’arrestation d’Aurore Martin – protégée par une foule de militants à Bayonne –, François Hollande jugeait qu’il y avait « un principe de clémence à faire respecter ». L’exercice du pouvoir a semble-t-il modifié son point de vue.

http://www.mediapart.fr/journal/fra...


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Hollande a donné son feu vert pour l’extradition d’Aurore Martin
8 novembre 2012 - 12h32 - Posté par Eddie Torial
Hollande a donné son feu vert pour l’extradition d’Aurore Martin
8 novembre 2012 - 12h37

Alerta,Alerta,Alerta Antifascista ,No Pasaran ,Basta



Hollande a donné son feu vert pour l’extradition d’Aurore Martin
8 novembre 2012 - 13h44

QU’AURAIT-IL FAIT EN 1933.

ON A BIEN EU DALADIER......

JMP-38



Hollande a donné son feu vert pour l’extradition d’Aurore Martin
8 novembre 2012 - 13h53 - Posté par Roberto Ferrario

Et pas seulement le FDG (PCF, PG, et Company...) persiste avec le soutien de cet gouvernement mais en plus pas d’appel national pour les manifestations en solidarité et pour la libération de Aurore... En particulier rient sur leur sites internet respectives à propos de la manifestation de samedi à Bayonne, que des déclaration ou des communique que coûte rient, mais passer des paroles au faits c’est un autre paire de manches....

Quel honte...



Hollande a donné son feu vert pour l’extradition d’Aurore Martin
8 novembre 2012 - 14h51 - Posté par RICHARD PALAO

Qui pouvait penser un seul instant que la décision d’ extrader AURORE MARTIN n ’avait pas été prise au plus haut niveau de l’ état ?
La justice n ’a jamais été indépendante dans notre pays , pas plus qu’elle ne l’est en ESPAGNE , pour obtenir la libération de AURORE c ’est donc bien HOLLANDE qu’il faut harceler et placer devant ses promesses et contradictions .

et puisqu’il s ’git d ’une affaire d ’état IL LUI APPARTIENT D OBTENIR LA LIBERATION D AURORE ...c ’est pourquoi les manifs et protestation doivent être nationales et que les directions des partis et syndicats doivent sortir de leur silence assourdissant


Hollande a donné son feu vert pour l’extradition d’Aurore Martin
8 novembre 2012 - 17h30 - Posté par Mister H

Ce qui prouve bien qu’avec la droite au pouvoir il ne faut jamais désespérer que la "justice" soit appliquée :

http://www.europe1.fr/Politique/A-M...



Hollande a donné son feu vert pour l’extradition d’Aurore Martin
8 novembre 2012 - 21h03

Aurore

C’est pour nous révéler toute sa cruauté

Après avoir brûlé les roulottes

Machiavelant l’hiver

Qu’il acharne sa haine sur

les racines de l’Arbre de Guernica

Faisant parler la fourberie dans un sourire

Complice au Cerbère de Carabanchel

Le Vandale de Beauvau chasse

Dans l’Iraty et la vallée des Aldudes

La faune de l’Adour qui ose lui résister

Brandissant fièrement son bâton de néflier

C’est pour les faire plier que d’un geste brutal

A l’hirondelle des rochers, il a coupé les ailes

Jetant dans un puits de silence

Cet oiseau que l’on aimait tant

Les lueurs du matin n’illuminent plus

La rosée de Lapurdi

Hobo-Lullaby

http://hobo-lullaby.over-blog.net/a...



Hollande a donné son feu vert pour l’extradition d’Aurore Martin
9 novembre 2012 - 17h23

C’est sûr que le clébard de l’intérieur n’avait pas le pouvoir de décider seul et quece sont bien flamby et son caniche nantais qui lui dit où faire et qu’il s’est empressé d’obéir bien servilement.







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
Comment fut inventé le peuple juif
dimanche 16 mai
de Shlomo Sand, Historien, professeur à l’université de Tel-Aviv
MANIFS. interdites pour soutien à la Palestine !
samedi 15 mai
de joclaude
4 commentaires
DAZIBAO
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite
Une trahison indicible de la France
mercredi 28 avril
de Collectif Bellaciao
3 commentaires
28 avril 2021 : 7 réfugiés politiques italiens arrêtés à Paris : Enzo Calvitti, Giovanni Alimonti, Roberta Cappelli, Marina Petrella, Sergio Tornaghi, Giorgio Pietrostefani, Narciso Manenti, trois recherchaient Luigi Bergamin, Maurizio Di Marzio et Raffaele Ventura. Tous accusés d’actes de terrorisme dans les années 70 et 80. Macron heureux : "Je résolu ce problème comme l’Italie le demande depuis des années" Draghi heureux : "Le gouvernement se déclare satisfait de la (...)
Lire la suite