Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Promenons-nous dans les bois...


de : Duclok
lundi 26 novembre 2012 - 18h36 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire

... tant que l’aéroport n’y est pas.

Samedi à Notre-Dame-des-Landes, dans la forêt de Rohanne, il y a du monde même si les principaux accès sont bloqués par les "forces de l’ordre". Il suffit de garer sa voiture, de marcher environ 3, 4 ou 5 kilomètres pour pénétrer dans à la Zone À Défendre.

Après une marche sur les routes, les sentiers et dans les bois nous sommes un petit groupe bloqué devant un cordon d’hommes casqués ; des gens qui occupent la zone, des paysans, des curieux.
Des personnes boivent un verre de vin ; on fait tourner les gâteaux. Derrière la ligne de Gendarmes on entend les machines, une tronçonneuse et parfois des gens qui crient. Des grenades assourdissantes explosent, le vent apporte de temps en temps un léger fumet de gaz lacrymogène.
À côté de nous, au sol, une personne échange en espagnol avec une des cinq personnes perchées tout en haut d’un arbre. Derrière nous un paysan dit "voilà, on dit que ce sont des étrangers. En attendant eux ils sont là pour nous aider, ils nous défendent. Ça s’appelle de la solidarité, oui, c’est ça la solidarité." Et en effet on pense à toutes ces plaquettes de communication de divers partis politiques qui vantent le "vivre ensemble", "le lien social", "la solidarité" etc. Ici ce n’est pas sur papier, c’est en vrai : des français de tous âges, de tous horizons, qualifiés de "radicaux", de "kystes" (par Manuel Valls), de "forces ultra-minoritaires" (par Jean-Marc Ayrault), et fortement soutenus par des agriculteurs locaux, qui eux se font crever les pneus de leurs tracteurs par les "forces de l’ordre".




Pour celles et ceux qui veulent se tenir au courant de ce qui n’est pas rapporté dans les médias principaux, rendez-vous sur le site de la ZAD où vous trouverez de nombreuses informations. Votre navigateur risque de vous avertir que le site que vous allez visiter n’est pas sûr... effectivement vous y découvrirez tout un monde.

Voici le communiqué publié sur le site de la ZAD, il parle des blessés de la journée de Samedi. De notre côté, nous n’avons pas pu pénétrer dans la partie de la forêt où se déroulaient les événements, mais nous avons entendu.
Vous pouvez lire le communiqué de l’équipe médic du 24 novembre 2012 dont voici un extrait : "(...) aujourd’hui, samedi 24 novembre, un pic de violence avec une centaine de blessé.e.s, dont une trentaine graves pris en charge à l’infirmerie de l’équipe medic établie à la Vache rit, l’une des nombreuses équipes de soins sur la zone.
On dénombre une vingtaine de personnes touchées par des éclats de grenades assourdissantes, aux jambes, aux bras, à la lèvre, au bas ventre. Ces bouts métalliques ou plastiques entrent dans les chairs, on peut rarement les extraire, et ils restent souvent à vie.
Les grenades assourdissantes sont censées être utilisées selon un protocole précis : notamment en cas d’encerclement des forces de l’ordre, et en direction du ciel, ce qui n’était clairement pas le cas aujourd’hui. Les gendarmes mobiles les utilisent de façon à ce qu’elles explosent à côté ou sur les manifestants, provoquant des blessures graves.
Une personne a été touchée au bas ventre par un éclat d’une de ces grenades offensives, provoquant un gros hématome et des lésions internes. On constate chez deux personnes 10 impacts chacune dans les jambes. Une personne risque de perdre son oeil droit. On constate également une plaie au tympan due à un tir de grenade, provoquant une surdité brutale. Suite à des tirs tendus de flashball, on dénombre quatre blessures au thorax, avec fractures de côtes et état de choc, de multiples blessures aux jambes et aux mains, une blessure hémorragique au visage. Et de nombreux.ses autres blessé.e.s. Il était difficile d’évacuer les blessé.e.s les plus graves par ambulance ou par véhicule particulier suite aux différents barrages de police."

D’autres informations (dont un argumentaire contre le projet) se trouve sur le site de l’ACIPA. Ici le lien vers le CéDpa un Collectif d’élu-e-s Doutant de la pertinence de l’aéroport.

De retour à Nantes, nous apprenons que la manifestation contre l’aéroport a été accueillie par des jets d’eau à son arrivée devant la Préfecture. Familles, enfants, foule pacifique : aspergée. Dans les rues, une petite fille se prend de la lacrymo. Nous nous rendons sur place. Le reste du cortège déambule dans la ville. Se rend au marché de noël, et arrive sur la place du Bouffay. Trois personnes frappent contre la barrière du chantier Vinci (Vinci construit beaucoup à Nantes). Un feu de carton est allumé. Des camions de CRS arrivent. Des hommes casqués et armés de matraques se mettent en position. Les pompiers éteignent le feu avec un extincteur.


 Ce qui reste de la manifestation de l’après-midi chante sur la place du Bouffay


 La police se déploie


Une danse s’improvise au son du saxophone. Un type parle avec un CRS. Visiblement il l’ennuie. Rien n’est jeté vers les policiers. Un petit groupe d’une dizaine de personne est près d’eux. Le CRS qui discutait s’en va, l’homme va pour partir aussi, avec un ami qui lui dit "Viens, on les a bien emmerdé, maintenant on va faire la fête". Là, d’un seul coup les hommes de la BAC surgissent pour se saisir de l’homme. Sûrement pour faire diversion, les CRS chargent. Pour ma part après un bon coup de matraque dans le bras et un vol plané je me retrouve par terre. Pas loin de moi, Caroline tombe au sol et se fait alors matraquer à trois reprises par un CRS, dont un violent coup à la tête. Ça saigne. Une fille pleure en se tenant le bras, un autre homme a besoin de points de sutures. Un bar ferme précipatamment ses portes, un Kebab accueille les deux blessés, donne de l’eau et des serviettes pour éponger le sang. Ce soir-là en ville, c’est la fête pour l’événement Culture Bar Bars. Les nantais qui voudront aller au restaurant où boire un verre devront se justifier auprès des CRS qui bloquent tout le quartier, pendant que la BAC se déploie dans les rues.




Ce qui se passe ici est une honte

Si d’un côté des gens s’organisent et s’entraident, qui plus est de façon spontanée, de l’autre il y a la repression. Il faut que ce messieurs sachent qu’il y a toute sorte de gens qui manifestent actuellement, et que nous discutons entre nous, que des liens se tissent. Les gens sont profondément choqués par la violence de la répression. Choqués par ce qu’ils voient et ce qu’ils subissent.

Ce qui se passe actuellement ici (mais aussi du point de vue politique internationale et économique de la France) n’est pas bon du tout. On s’en doutait, et toute personne qui tente de s’informer un petit peu peut le comprendre. Alors que le parti (dit) socialiste a les pleins pouvoirs (assemblée nationale et Sénat), il continue la politique du gouvernement de Sarkozy. Après avoir donné un peu de répit pour les carrières longues dans le dossier des retraites et lâché un peu (un tout petit peu) de lest dans le monde enseignant, il nous laisse perplexes sur plusieurs sujets : le non cumul des mandats ; le démantélement des camps de roms (et la xénophobie d’État qui accompagne les faits) ; le vote du traité budgetaire européen (sans rien y changer) ; la règle d’or (que quand c’est Sarkozy c’est pas bien mais quand c’est les socialistes au pouvoir, ça va ?). On s’interrogera aussi pour les 7 milliards à PSA en échange de vent, sur l’augmentation de la TVA... Nous n’oublions pas l’extradition d’Aurore Martin, ni la Françafrique et le recul sur l’entrée de l’État palestinien à l’ONU. Ne parlons pas de la baisse du budget de la culture (entre autre), ni droit de vote des étrangers.

Le renoncement a commencé bien vite (il était déjà présent dès la campagne électorale me semble-t-il), dommage, quand on a les pleins pouvoirs... ce gouvernement ne mène pas de politique socialiste, ce gouvernement ne mène pas de politique de gauche.
Certaines personnes qui avaient leur carte au PS ont fait un choix, ils l’ont rendue.

http://duclock.blogspot.fr/2012/11/...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Promenons-nous dans les bois...
5 janvier 2013 - 17h21 - Posté par klaus weitergeht

Fallait-il attendre le problème de "Notre dame des landes"pour s’apercevoir que les CRS ne sont pas démocrates,et que ceux qui les envoie le sont encore moins ?La naïveté des citoyens vis à vis de leurs élus reste LE problème ,tant que les mêmes citoyens ne se seront pas donnés les moyens de mettre au point une démocratie véritable,plus directe que indirecte puisque l’indirecte cache mal son opportunisme envers les logiques néo-libérales,qui elles,ne sont point démocratiques...Problème national,européen,mondial ,lié à une connaissance des Droits de l’Homme ou à son déni comme à son oubli !






L’heure du réveil - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 27 - 20h58
de : Hdm
Les trans-croissances émancipatrices du peuple
mercredi 27 - 09h21
de : Christian Delarue
Le prolongement de la CRDS, premier « impôt coronavirus »
mercredi 27 - 01h12
de : Bce_106,6
1 commentaire
41 JOURS FACE A COVID-19 : ce n’est pas une petite grippette, ça ne touche pas que les vieux (témoignages)
mardi 26 - 12h26
de : nazairien
2 commentaires
Hôpital : les embauches absentes des pistes du Ségur de la santé
mardi 26 - 11h58
Dimanche 31 mai Pas de retour à l’anormal
lundi 25 - 22h37
de : Le Cercle 49
De 1789 au 29 mai 2005, mobilisation du peuple-classe.
lundi 25 - 22h31
de : Christian DELARUE
LE COVID-19 RÉVÈLE LA FOLIE DU CAPITALISME.
lundi 25 - 17h24
de : joclaude
Gifle énorme dans l’escarcelle de l’impérialisme : Les Tankers Iraniens sont arrivés au Venezuela !
lundi 25 - 17h16
de : joclaude
Pour comprendre le nouveau pouvoir des Banques Centrales
lundi 25 - 14h20
de : Lepotier
1 commentaire
Bagnols sur cèze (30 Gard) : les raisons d’un incendie.
lundi 25 - 04h24
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
Fier d’être un minimaliste vaincu !
dimanche 24 - 18h05
de : Claude Janvier
1 commentaire
Violences policières : nier, nier, il en restera toujours quelque chose
dimanche 24 - 18h04
ACHÈVEMENT D’UN MONDE INVIVABLE
dimanche 24 - 17h24
1 commentaire
La liberté d’expression en net progrès aujourd’hui à Angers
samedi 23 - 21h36
de : Le CERCLE 49
Que sait-on des navires iraniens qui arriveront au Venezuela ?
samedi 23 - 17h50
de : joclaude
1 commentaire
Un monarque s’en inspire d’un autre ! Des accusations fusent !
samedi 23 - 16h17
de : joclaude
La chenille qui redémarre.
vendredi 22 - 16h14
de : L’iena rabbioso
Le concept de peuple-classe dans ATTAC Démocratie
vendredi 22 - 11h59
de : Christian DELARUE (ATTAC Démo)
1 commentaire
TRUMP, président ou gangster : La paix du monde en danger ?
vendredi 22 - 11h30
de : joclaude
Licenciements, où en est-on ?
vendredi 22 - 10h41
Urgence sociale
vendredi 22 - 02h09
de : Martine lozano
Le 21 mai 1871 débutait la Semaine sanglante
jeudi 21 - 22h00
de : Le pouvoir est maudit
2 commentaires
Appel à agir contre la réintoxication du monde !
jeudi 21 - 16h41
de : jean1
1 commentaire
Pas la haine du voleur de vélo.
mercredi 20 - 23h17
de : Christian DELARUE
Opération mangouste - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 20 - 18h38
de : Hdm
Astuces patronales pour un monde d’après, pire qu’avant !
mardi 19 - 07h48
2 commentaires
La contestation mise au ban
lundi 18 - 23h02
de : Le CERCLE 49
la macronie en dessin
lundi 18 - 12h19
de : jean1
CONVERGENCE DES LUTTES : Vers une fusion des syndicats patronaux CFDT MEDEF ?
dimanche 17 - 23h03
de : Viktor Yugov
4 commentaires
Même pas mort.
dimanche 17 - 11h06
de : L’iena rabbioso
2 commentaires
Dans l’ESS, RTT et autres progrès
dimanche 17 - 00h08
de : Christian DELARUE
Et si on essayait la démocratie... pour voir ?
samedi 16 - 19h43
de : Le Cercle 49
15 mai 1948 / 15 mai 2020 : 72 ans de résistance jusqu’à la libération !
samedi 16 - 18h21
de : Jean Clément
Arrestations à Bologne
samedi 16 - 17h24
de : jean1
1 commentaire
Déconfiture - C’est l’heure de l’mettre !
samedi 16 - 10h02
de : Hdm
Entre deux flics, la lutte s’est déconfinée dès le 11 mai un peu partout en France
vendredi 15 - 23h56
de : La Gazette des confiné·es
1 commentaire
Coronavirus dans les abatoirs
vendredi 15 - 23h13
de : azard
1 commentaire
Lettre ouverte de Léon Landini à François Ruffin.
vendredi 15 - 17h11
de : jodez
Philippe Martinez : « Gouvernement et patronat confondent la solidarité avec la charité.
vendredi 15 - 16h19
de : JO

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
Christophe nous a quittés (video)
vendredi 17 avril
de Roberto Ferrario
Je me rappelle de cet soirée moi et Thom juste derrière a gauche entrain de manger du couscous vapeur... Le musicien et chanteur Christophe nous a quittés hier soir. Il collaborait encore récemment avec les musiciens de Ménilmontant Hakim Hamadouche, Mirabelle Gilis etc. et l’association Ménil Mon Temps souhaitait lui proposer d’être le parrain de la prochaine édition du Gala des Artistes de Ménilmontant. Nous le croisions au restaurant La Cantine de Ménilmontant. Il y (...)
Lire la suite
« Vous paierez tout et vous paierez cher, vous les capitalistes ! » Milan, 16 avril 1975, très sombre souvenir... (vidéo)
jeudi 16 avril
de Roberto Ferrario
Une soirée mémorable dans une trattoria a coté d’un canaux de Milan (Naviglio) Claudio, moi et d’autres camarades on mange ensemble pour fêter nôtres élections comme représentants des étudiants dans nôtres respectif instituts technique, lui dans ITIS du Tourisme, moi dans l’ITIS Molinari (XI ITIS). Une semaine après le 16 avril 1975 tard dans la soirée un coup de téléphone d’un camarade de mon organisation politique (A.O.)... J’arrête de manger avec mes parents (...)
Lire la suite
Scoop Bellaciao : scandale, un rapport de Santé Publique France de mai 2019 réclamait 1 milliard de masques !
jeudi 26 mars
de Roberto Ferrario
6 commentaires
La date est importante (mai 2019), le gouvernement de Macron ne peut donc pas continuer à dire que les responsables sont les anciens gouvernements... Deuxièmement, c’est cette phrase dans le rapport qui est très importante et qui détermine le milliard de masque demandé : "En cas de pandémie, le besoin en masques est d’une boîte de 50 masques par foyer, à raison de 20 millions de boîtes en cas d’atteinte de 30% de la population..." Il est extrêmement "bizarre" (...)
Lire la suite
Projection-soutien aux grévistes "Soigne et tais-toi" Mardi 4 février à 19h30
jeudi 30 janvier
de Info’Com-CGT
2 commentaires
Pour soutenir les grévistes qui luttent actuellement contre la réforme des retraites, "Les rencontres Info’Com" organisent une soirée projection-soutien du film ’’Soigne et tais-toi". • Date : 4 février à 19h30 • Lieu : Salle Colonne au 94 bd Auguste-Blanqui 75013 Paris • Participation libre reversée à la Caisse de grève. "Les rencontres Info’Com" est un rendez-vous culturel organisé par le syndicat Info’Com-CGT. Son objectif est de vous (...)
Lire la suite
REMISE DE LA SOLIDARITÉ FINANCIÈRE À L’OPERA DE PARIS MARDI 31 DÉCEMBRE 14H
mardi 31 décembre
de Info’Com-CGT
6 commentaires
Donnez, partagez, investissez dans la lutte… c’est déterminant ! Faire un don en ligne https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... #CaisseDeGreve : remise solidarité financière pour salariés de l’Opéra de Paris mardi 31 décembre 2019 à 14h, dernier jour de l’année en symbole de lutte artistique vs #reformesdesretraites de #macron. Participation 13h à l’AG et remise publique du chèque sur les marches de l’Opéra Bastille à (...)
Lire la suite
POUR DÉFENDRE MA RETRAITE ET CELLE DE MES ENFANTS, JE VERSE À LA CAISSE DE GRÈVE (VIDEOS)
vendredi 27 décembre
de Info’Com-CGT
https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... Nous sommes des millions à être opposés à la réforme des retraites que veut imposer le gouvernement. Cette "réforme" a pour objectif de nous faire travailler encore plus longtemps et mettre en place une retraite à points qui baissera inéluctablement le montant nos futures pensions ! Ne laissons pas faire. Agissons ensemble en participant aux mobilisations ou en alimentant la caisse de grève afin d’aider celles et ceux qui sont en grève et se (...)
Lire la suite
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite