Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Le Conseil régional d’Aquitaine demande la libération d’Aurore Martin
de : lo beret liure
mercredi 19 décembre 2012 - 11h22 - Signaler aux modérateurs
14 commentaires

Le Conseil régional d’Aquitaine demande la libération d’Aurore Martin

JPEG - 851.6 ko

19/12/2012 - Giuliano CAVATERRA

Lundi soir, lors de sa dernière séance plénière de l’année, l’assemblée régionale d’Aquitaine a voté une motion de soutien à Aurore Martin. Cette motion à l’initiative de la majorité PS, EELV, PRG, a été voté également par le groupe Forces aquitaines. L’UMP et le Front de gauche n’ont, quant à eux, pas pris part au vote.

“Le Conseil régional d’Aquitaine regrette la décision prise d’extrader l’une de ses ressortissantes poursuivie pour avoir participé en Espagne à des manifestations publiques et s’interroge sur le bien-fondé de l’application du MAE dans ce cas”, est-il écrit dans la motion votée lundi soir.

Demande de clémence

Les conseillers régionaux demandent également “aux autorités judiciaires espagnoles de faire preuve d’une particulière clémence compte tenu que les faits reprochés à Aurore Martin sont anciens, qu’ils touchent à l’activité politique que celle-ci menait en France et en Espagne et que le contexte politique en Euskadi est à la réconciliation plutôt qu’à la division.”

Aurore Martin a été transférée le 1er novembre dernier et a été incarcérée le lendemain à la prison madrilène de Soto del Real. Une demande de mise en liberté sous caution devrait être examinée courant janvier 2013.

http://www.lejpb.com/paperezkoa/201...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Le Conseil régional d’Aquitaine demande la libération d’Aurore Martin
19 décembre 2012 - 14h11 - Posté par pilhaouer

Ah ! On peut être ressortissant d’un Conseil régional, maintenant ?!

Le Conseil regrette, ce qui est moins difficile que de condamner !

Le Conseil s’interroge sur le bien fondé de l’application du MAE dans ce cas,
ce qui revient à l’accepter dans les autres cas !

Le Conseil demande la clémence des juridictions espagnoles ... à genoux, j’espère.

Le Conseil s’intéresse surtout à ses électeurs et se fout du monde ... !

EXIGEONS LA LIBERTE POUR AURORE MARTIN extradée par application d’un texte inique voté par ceux qui pleurnichent pour se faire bien voir.



Le Conseil régional d’Aquitaine demande la libération d’Aurore Martin
19 décembre 2012 - 21h08 - Posté par dudu40

Effectivement si j’ai sursauté lorsque j’ai appris que le Front de gauche ne s’était pas associé ! Mais lorsque j’ai lu la motion, j’ai été effaré à quel point celle ci n’est qu’un texte qui acquiesce le bien fondé de l’arrestation et de plus ne demande même pas la libération (contrairement au titre) mais simplement la clémence ! Ils se foutent du "monde"

C’est un MENSONGE

Le texte (ci dessous)

Motion relative à Aurore Martin


Séance plénière du 17 décembre 2012

PS - RG - EELV

"Aurore Martin, de nationalité française et ressortissante du département des Pyrénées Atlantiques, a été arrêtée le 1er novembre 2012 en France et extradée vers l’Espagne, en application d’un mandat d’arrêt européen (MAE).
Les faits qui lui sont reprochés en Espagne sont directement liés à son activité politique menée au sein du parti Batasuna, déclaré illégal en Espagne mais légal en France.
Cette situation avait conduit le Conseil régional d’Aquitaine à voter le 20 décembre 2010 une motion, adoptée à l’unanimité, demandant au gouvernement français « de ne pas procéder à l’exécution de cette extradition ».
Le Conseil régional d’Aquitaine regrette la décision prise d’extrader l’une de ses ressortissantes poursuivies pour avoir participé en Espagne à des manifestations publiques et s’interroge sur le bien-fondé de l’application du MAE dans ce cas.
En conséquence, le Conseil régional d’Aquitaine demande :
 aux autorités judiciaires espagnoles de faire preuve d’une particulière clémence compte tenu que les faits reprochés à Aurore Martin sont anciens, qu’ils touchent à l’activité politique que celle-ci menait en France et en Espagne et que le contexte politique en Euskadi est à la réconciliation plutôt qu’à la division."



Le Conseil régional d’Aquitaine demande la libération d’Aurore Martin
20 décembre 2012 - 11h15 - Posté par RICHARD PALAO

Il y a ceux qui toutes tendances confondues défendent sincèrement AURORE MARTIN et il y a ceux qui comme le conseil d AQUITAINE font semblant , la manoeuvre est claire : exonérer le gouvernement et HOLLANDE de leurs responsabilté , c’est cette majorité qui a livrée AURORE à la justice néo- franquiste AVEC LA COMPLICITE DES PARTIS DE GAUCHE ET DES SYNDICATS QUI REFUSENT D ORGANISER DES ACTIONS AU NIVEAU NATIONALE POUR OBTENIR LA LIBERATION D’ AURORE .


Le Conseil régional d’Aquitaine n’a pas demandé la libération d’Aurore Martin : Explications
21 décembre 2012 - 09h09 - Posté par dudu40

Je vous envoie ci-dessous un message d’Isabelle Larrouy.
Jean-Jacques Le Masson, secrétaire d’Isabelle pour ses activités au conseil régional

"Bonjour,

dans votre édition du 19 décembre, vous publiez un article de Giulano Cavaterra sur la motion votée lundi par le conseil régional d’Aquitaine et relative au MAE et à l’arrestation d’Aurore Martin.
Comme vous le précisez dans le texte, cette motion a été proposée par la majorité composée du parti socialiste, des Verts et du parti radical de gauche. Vous ajoutez, sans plus de commentaire, que L’UMP et le Front de gauche n’ont, quant à eux, pas pris part au vote.
Je vous demande donc de bien vouloir indiquer à vos lecteurs les raisons du vote du groupe du Front de gauche.
Vous savez d’abord comme nous que cette arrestation scandaleuse a été, sinon permise, probablement organisée à l’initiative du nouveau ministère de l’intérieur français, en liaison avec son homologue espagnol. C’est la raison pour laquelle notre groupe a proposé les amendements suivants (en rouge) :

"Le Conseil régional d’Aquitaine regrette la décision prise par le gouvernement d’extrader l’une de ses ressortissantes poursuivies pour avoir participé en Espagne à des manifestations publiques et s’interroge sur le bien-fondé du MAE.

En conséquence, le Conseil régional d’Aquitaine demande :

- aux autorités judiciaires espagnoles de la libérer immédiatement compte tenu que les faits reprochés à Aurore Martin touchent à l’activité politique que celle-ci menait ..."

Lors des explications de vote, j’ai rappelé notre refus du MAE tel qu’il est rédigé et pour l’usage politique qui en a été fait.
L’UMP a justifié son abstention en rappelant que c’était le gouvernement qui était à l’origine de l’arrestation et de l’extradition de la jeune femme, et qu’ils (les conseillers régionaux socialistes et verts)n’avaient qu’à assumer .
Le président du conseil régional n’a donné aucune réponse à la proposition du FdG. C’est pourquoi ce dernier n’a pas participé au vote.
Je ne pouvais pas, et nous ne pouvions pas non plus accepter de signer la phrase suivante : Les conseillers régionaux demandent également aux autorités judiciaires espagnoles de faire preuve d’une particulière clémence. Je comprends que nos amis socialistes, Verts et radicaux de gauche soient très ennuyés par l’action entreprise par le ministre de l’intérieur. Je crois même à la sincérité d’élus socialistes qui se désolidarisent plus ou moins de ce scandale, comme le fait Sylviane Alaux. Mais j’ai l’impression qu’il peut aussi, chez d’autres, s’agir de construire des contrefeux.
Je répète que nous n’avons pas eu l’ombre d’une réponse à notre proposition. Nous nous sommes donc abstenus de participer à ce vote. Mais il est vrai que nous aurions dû faire connaître les raisons de cette abstention.
Je signale enfin que j’ai participé, il y a plusieurs mois, avant même que je pense devenir conseillère régionale, à la grande manifestation de soutien à Aurore Martin organisée à Bayonne, et je m’étais entretenue avec elle.
Je vous remercie et vous adresse mes salutations amicales.

Isabelle Larrouy, conseillère régionale"

Merci de publier



Le Conseil régional d’Aquitaine n’a pas demandé la libération d’Aurore Martin : Explications
21 décembre 2012 - 11h57 - Posté par RICHARD PALAO

isabelle LARROUY et ses potes FDG du conseil régional se la joue purs et durs quand on sait qu’ils apprtiennent à une organisation qui a refusé d ’organiser des actions au niveau NATIONAL pour obtenir la libération d’ AURORE MARTIN .

Or , vu l’enjeu , même si les actions locales et régionales sont interessantes et indispensables , tout le monde sait que seules des actions unitaires au niveau national seront de nature à faire céder VALLS et HOLLANDE ...

Mme LARROUY vous vous donnez bonne conscience mais pouvez-vous nous indiquez si vous êtes intervenu au près de MELENCHON et LAURENT pour qu’ ils acceptent enfin de prendre l’initiative d’ORGANISER une action NATIONALE , et dans l’affirmative , qu’elle a été leur réponse ?


Le Conseil régional d’Aquitaine n’a pas demandé la libération d’Aurore Martin : Explications
21 décembre 2012 - 14h19 - Posté par Paco NPA

Autant le positionnement des élus FdG de ce conseil est correct autant la question de la poursuite de l’action est beaucoup plus "préoccupante"...

Certaines absences (de taille) à la réunion unitaire qui devait décider d’actions dans un cadre national en janvier (demande de libération conditionnelle) "interrogent"...

Attendons des nouvelles, continuons à lui écrire et faisons prendre position aux associations, syndicats et autres auxquels nous appartenons...

Paco


Le Conseil régional d’Aquitaine n’a pas demandé la libération d’Aurore Martin : Explications
21 décembre 2012 - 14h44 - Posté par A.C .

Deux remarques :

 Paco, pour que l’ami RICHARD soit bien au courant de tout, peux tu préciser qui et pourquoi n’a pas participé à une telle réunion stp ?
Qui l’a demandé ?
Ou a-t-elle eu lieu ?

Je crains que mon pote RICHARD, là dessus, en rajoute une couche en mentionnant que les élus dont on parle

appartiennent à une organisation qui a refusé d ’organiser des actions au niveau NATIONAL pour obtenir la libération d’ AURORE MARTIN .

 Comme je n’ai pas pu avoir le texte initial et les amendements FDG , je veux savoir (et je saurai) si le groupe FDg acceptait la formulation

Le Conseil régional d’Aquitaine regrette la décision prise par le gouvernement d’extrader l’une de ses ressortissantes

Il s’agit nullement de regrets à exprimer mais la CONDAMNATION de cette prise d’otage et sa livraison à Madrid !

Si le FDG a accepté le terme "regrette" tout le reste est bidon !

Gérard Boulanger, avocat girondin, , responsable de la LDH et Tête de liste FDG en AQUITAINE en 2010, qui a travaillé avec nous (ALLEG Odette AUDIN ,et tant et tant dont je fus)sur la question des Tortures en Algérie en 2000-2001, a t il pu tolérer cette expression ?!

C’est aussi lâche que si nous"regrettions"simplement le VEL d’HIV sous Pétain , la Torture et éxécutions de résistants algériens sous les Massu, Bigeard , Mollet et MITTERAND, les ratonnades de 61, Charonnede mars 62, , , les bidules et autres moyens de tuer G.TAUTAIN t, en 68, Malik Oussekine en 86, et encore plus près de nous.le CRIME perpétré contre de Zyed et Bouna à CLICHY en 2005

Hollande et tout le gouvernement(pas que VALLS ,ce serait tropfacile !) ont expédie AURORE en prison espagnole !
Le reste, c’est pipeau !

Point Barre.

A.C


Le Conseil régional d’Aquitaine n’a pas demandé la libération d’Aurore Martin : Explications
21 décembre 2012 - 16h15 - Posté par RICHARD PALAO

AC j en rajoute une couche ( une bonne) : l avocate de AURORE MARTIN vient de faire savoir qu elle sera probablement libérée sous caution samedi , et ce ne sera certainement pas grace à ces petits marquis de gironde et d ailleurs mais grace à tous ceux , y compris ceux qui comme toi et moi ne partageons pas les positions de son parti BATASUNA , mais qui nous sommes avec des milliers d autres remué le cul et lui avons apporté notre soutien par courrier en manifestant et en pétitionnant ....merci à BC et à tous ceux qui se sont engagés dans ce juste combat


Le Conseil régional d’Aquitaine n’a pas demandé la libération d’Aurore Martin : Explications
21 décembre 2012 - 17h14 - Posté par Paco NPA

Salut AC et Richard,

le bilan de la réunion unitaire est ici :

http://www.npa2009.org/content/libe...

Je l’avais déjà publié dans un commentaire mais sans faire de commentaires... Sur les absences...

Maintenant, dès qu’ Aurore sera libre (a priori samedi), je ferai peut-être quelques commentaires dont je m’étais volontairement abstenu considérant que des polémiques auraient été contre-productives tant qu’elle était en prison et la mobilisation pas "pliée".

Cordialement
Paco


Le Conseil régional d’Aquitaine n’a pas demandé la libération d’Aurore Martin : Explications
30 décembre 2012 - 19h25 - Posté par Roberto Ferrario

Paco on attend tes commentaires parce que effectivement maintenant on peux parler... ;-)


Le Conseil régional d’Aquitaine n’a pas demandé la libération d’Aurore Martin : Explications
31 décembre 2012 - 00h05 - Posté par Paco NPA

Roberto,

Le texte est prêt...
Mais je m’interroge sur ce qui pourrait provoquer des polémiques stériles après une si belle victoire.
Paco


Le Conseil régional d’Aquitaine n’a pas demandé la libération d’Aurore Martin : Explications
31 décembre 2012 - 00h26 - Posté par Roberto Ferrario

Paco tu pense vraiment que c’est une victoire définitive ? Le calvaire de Aurore ne pas fini et elle a besoin d’une solidarité sans faille et dans la clarté, tous ce que peux éviter encore une autre foi l’instrumentalisation politicienne est salutaire, pour nous tous et pour elle en particulier.

Bien sur tu fait se que te semble le mieux, mais je pense que la pubblication d’un texte pour essayer de mettre les les choses au claire est le bien venu... ;-)


Le Conseil régional d’Aquitaine n’a pas demandé la libération d’Aurore Martin : Explications
31 décembre 2012 - 00h50 - Posté par Paco NPA

Exercice difficile Roberto…

Aurore est libre, c’est le principal. Hollande/Valls se sont pris une claque, tant mieux. Le tout est à mettre au compte de la mobilisation sous toutes ses formes, c’est indéniable.

Retour en arrière au risque de passer pour un coupeur de cheveux en quatre…

Donc juste quelques réflexions philosophiques hors sujet.
Le plus soft possible et un brin « langue de bois ».

Quant une mobilisation est locale et hexagonale on tient les deux bouts.
Quant une manifestation prévue de longue date (pour une exigence générale parfaitement légitime) est percutée et boostée par une arrestation qui provoque un tollé et fissure même (en partie) le parti gouvernemental, on ne met pas le général dans sa poche mais on met aussi en avant le cas emblématique.
Et surtout, on ne fait pas comme si ce cas avait déjà rejoint le général (voir le site EH B pendant cette période) comme si l’exigence de libération était déjà joué (et plié) et dilué dans le général.
Quant on mise sur l’unité, on ne pratique pas l’hégémonisme et le fait accompli.
On ne peut pas demander, lors d’une manifestation de masse, aux partis de se « faire discrets » et donner la parole à une seule « politique » qui de plus ne parle pas au nom de tous (ou de tous les partis impliqués) mais du sien seulement.
Quant on organise , comme structure « large et pluraliste » une collecte, on n’oriente pas les soutiens aux RdV d’un parti… Libre à celui-ci de faire ce qu’il veut… Mais pas sous couvert de la structure unitaire.
Proposer comme suite une nouvelle manifestation le 12J à Bilbao est légitime. A condition de ne pas ignorer la protestation hexagonale persistante. Ni le caractère emblématique sachant de plus que nombre de prisonniers dans l’Etat espagnol le sont pour délit d’opinion (et non pour appartenance directe à l’appareil militaire ou à des actions armées).
Pour revenir aux « hexagonaux », la puissante mobilisation locale aura permis à certains de s’exonérer de leurs responsabilités de mobilisation « hexagonale ».
Les deux réunions unitaires se sont tenues avec les mêmes « gros » absents (dont PCF, PG…)
Dans cette configuration unitaire réduite la date du 22J fut retenue avec au moins deux rassemblements (Paris et Bayonne).
Curieuse persévérance dans l’action et façon de passer l’éponge sur une mesure liberticide de ce gouvernement… Convergeant de façon paradoxale avec le positionnement des « locaux ».
A noter que la défense des libertés ne semble plus faire partie des mandats syndicaux de certaines directions. La FSU 64, la CGT 64, des militants CFDT du 64 (mais ni l’UD ni l’URI) et au plan national Solidaires ont pris position (sans compter des structures locales ou prof . de ces syndicats), mais c’est tout…

Clin d’œil perso. à R. : un pedigree c’est pour les animaux… Une petite présentation rapide, entre camarades, c’est convivial et… humain…
Paco


Le Conseil régional d’Aquitaine n’a pas demandé la libération d’Aurore Martin : Explications
31 décembre 2012 - 10h46 - Posté par Roberto Ferrario

Paco je pige pas le "clin d’œil perso" ?

Pour le reste, nous on n’a pas de problème pour dénoncer les pseudo action de solidarité qui se résume à écrire un seul communiqué et envoyer un seul représentant en premier ligne derrière le calicot pour dire "on est actif" ... Cet façon de faire en réalité démobilise parce que reproduit l’attitude de la délégation qui serf uniquement pour de manœuvres politiciennes de certaines directions et on ne peux pas reste en silence devant cet manipulation...





G7 : Biarritz occupée par l’état-major du néolibéralisme
jeudi 22 - 18h05
de : joclaude
1 commentaire
Nous accusons !
jeudi 22 - 17h07
Qu’a vraiment dit Vladimir Poutine sur les Gilets Jaunes à Brégançon ?
jeudi 22 - 16h58
de : JO
Urgences, femmes de chambre, travailleurs sans-papiers : trois grèves qui n’ont pas pris de vacances
jeudi 22 - 16h21
VENEZUELA : Témoignage sur la reconnaissance des droits des Indiens !
jeudi 22 - 11h50
de : JO
GILETS JAUNES :L’enquête sur la mort de Mme. Zineb Redouane à Marseille !
mercredi 21 - 19h37
de : joclaude
MANIFESTATION POUR EXIGER LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH
mercredi 21 - 17h51
de : Jean Clément
La "guerre en syrie, qui n’en finit pas de finir" : Les raids pro-Résistance de l’aviation russe
mercredi 21 - 17h25
de : nazairien
1 commentaire
Biarritz : Ville fermée.
mardi 20 - 21h39
de : L’iena rabbioso
Contre-G7 : la Confédération paysanne appelle à une forte mobilisation
mardi 20 - 16h16
de : jean 1
3 commentaires
À MES FRÈRES - Anthologies de textes poétiques et politiques
mardi 20 - 10h44
de : Ernest London
Féminisme : choisir un courant.
mardi 20 - 10h15
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Depuis le 8 Aout 2019 énième accident nucléaire Nionoska Russie
lundi 19 - 22h32
de : savoie antinucléaire ACDN Next-up
L’île aux enfants.
lundi 19 - 18h24
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
Trump décrète un blocus total du VENEZUELA !
lundi 19 - 18h02
de : JOclaude
1 commentaire
Comité Chômeurs et Précaires CGT Strasbourg : Les nouveaux Esclaves !
lundi 19 - 16h23
de : JOclaude
Montpellier : 150 gilets jaunes font fermer le Polygone et un « village jaune » au rond point de Près d’Arènes.
lundi 19 - 16h06
de : jean 1
1 commentaire
ARGENTINE : le spectre d’un retour du péronisme fait plonger la Bourse !
lundi 19 - 15h53
de : joclaude
1 commentaire
Contre-sommet : « Ce G7 n’est pas un point d’arrivée, c’est un point de départ »
lundi 19 - 10h26
3 commentaires
Féminisme hypertextile et féminisme hypotextile
lundi 19 - 01h00
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Voiler sans tarder les jeunes filles de 2 à 12 ans ?
dimanche 18 - 22h09
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Suite des oeuvres des brutes de Macron ! Mes observations !
dimanche 18 - 21h25
de : JO
2 commentaires
Pudeur pour soi ou pudeur pour autrui.
dimanche 18 - 21h13
de : Christian DELARUE
5 commentaires
ADIEUX AU CAPITALISME Autonomie, société du bien être et multiplicité des mondes
dimanche 18 - 07h31
de : Ernest London
1 commentaire
G7EZ BLOKATU Deuxième communiqué/Bigarren agiria
samedi 17 - 12h06
de : g7blokatu
Théorie de la consience du monde ; aujourd’hui la Palestine
vendredi 16 - 22h54
de : Agence media palestine
ÇA GRÉSILLE DANS LE POTEAU - Histoires de la lutte contre la T.H.T Cotentin-Maine – 2005-2013
vendredi 16 - 11h04
de : Ernest London
Santé de la population : les connivences de l’aristocratie médicale avec le nucléaire, le pétrole, la téléphonie,...
jeudi 15 - 22h49
de : coordi sud-est
2 commentaires
Grèce. La chasse aux jeunes rebelles est ouverte.
mercredi 14 - 23h02
de : Ne vivons plus comme des esclaves - Yannis Youlountas
Tournesol OGM fauché dans l’Hérault
mercredi 14 - 22h44
de : faucheur de chimères
Chez Castagner le nucléaire
mardi 13 - 22h51
de : Intercollectif contre les projets nucléaires et imposés
G7 BLOKATU : Bloquons le G7 et son monde !
mardi 13 - 21h04
de : jean 1
Rassemblement de soutien aux mobilisations du 13 août au Brésil contre l’extrême droite de Bolsonaro
mardi 13 - 08h43
de : jean 1
1 commentaire
Quand Castaner diffusait une BD porno contre ses adversaires politiques
lundi 12 - 22h25
de : Les Crises
Selon l’IGPN
lundi 12 - 22h21
de : Chantal Mirail
1 commentaire
Bulletin du 8 aout 2019
lundi 12 - 22h17
de : CADTM
NathalieLoiseau dans ses oeuvres.
lundi 12 - 09h18
de : jean 1
La SCOPTI 1336 a besoin de vous !
vendredi 9 - 08h10
de : Frérot
Festival « Les Bure’lesques 2019 »
jeudi 8 - 22h43
de : jean 1
Acte 42 : Appel à passage de la frontière Suisse le 31 aout 2019
mercredi 7 - 22h09
de : JOJO

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Je suis pessimiste par l'intelligence mais optimiste par la volonté. Antonio Gramsci
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite