Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Agent Orange, Chronique 1
de : André Bouny
mardi 15 janvier 2013 - 11h49 - Signaler aux modérateurs
JPEG - 7.4 ko

Chronique 2

Chronique 3

Chronique 4

Mon intention n’est pas de réécrire ici mon livre Agent Orange, Apocalypse Viêt Nam (Éditions Demi Lune, Collection Résistances, Paris, 2010), mais la tenue d’une chronique mensuelle sur l’actualité du sujet. Mon ouvrage étant paru le 5 juin 2010, « Journée Mondiale de l’Environnement », je vais donc démarrer ce périodique à partir de ce mois.

Le 1er juin 2010, dans Environemental Health Perspectives (ehp), à la rubrique « critique de livres », Jeanne M. Stellman et Steven D. Stellman (1) signent une analyse du dernier ouvrage de Alvin L. Young parut chez Springer, New York, fin 2009, sous le titre : The History, Use, Disposition and Environmental Fate of Agent Orange.

Tout d’abord, il convient de préciser qu’Alvin Young a joué un rôle majeur dans la mesure et le suivi des « herbicides » depuis les années 1960. Aujourd’hui, retraité de l’armée de l’air (AF), il bénéficie de l’appui des ex-fabricants d’agents chimiques utilisés au Viêt Nam, Dow et Monsanto, et Young reste un porte-parole gouvernemental dans les relations post-conflit avec le Viêt Nam. Son « nouveau » livre sur la question, une compilation de recherches méconnues et de renseignements précieux, largement ravis à d’autres auteurs, aussi bien en ce qui concerne le contenu du texte que les illustrations photos, cela sans en mentionner les emprunts, constatent en premier lieu les Stellman. Ces derniers mettent en garde sur les citations sorties de leur contexte, comme sur les propos d’auteurs « mal interprétés ». Par exemple, les estimations du « Rapport Stellman » à partir d’archives militaires retrouvées concernant des plans de vols d’épandages. Par ailleurs, pour Young, il semblerait que la science ait pris fin dans les années 1970 et début des années 1980. L’île Johnston, lieu du dernier repos de la plus grande partie d’Agent Orange stocké au Viêt Nam avant son incinération en mer par le navire incinérateur « Vulcain », n’aurait pas connu de problèmes importants selon Young. Pourtant, une réévaluation de1986 d’Air Force trouve une teneur marine maximale de 472 ppm de dioxine TCDD, le sous-sol allant jusqu’à 510 ppm, et 682 247 ppm de 2, 4, 5-T (Huse G, et al. 1991. Préliminaires de la santé publique, des risques environnementaux, et Exigences relatives aux données d’évaluation pour le site de stockage d’Agent Orange à l’île Johnston Brooks Air Force Base, TX : Direction de la santé au travail et environnementale).

Certaines affirmations de Young contenues dans le livre sont de mauvaise foi ou bien contredisent ses travaux antérieurs, ajoutent les auteurs de cette recension qui concluent « Si il y a une chose que ce recueil de documents réimprimés nous montre, c’est qu’existe une grande quantité de données qui peuvent être utilisées pour répondre aux nombreuses questions ouvertes sur l’environnement. »

Il semble indiscutable que les propos et les travaux des Stellman ont une tonalité d’indépendance inversement proportionnelle à celle de Young.

Le 7 juin, The U.S. Environmental Protection Agency (EPA) publie un projet de rapport scientifique sur les risques d’exposition à la dioxine en réponse aux commentaires et recommandations de la National Academy of Sciences (NAS), visant à réévaluer les enjeux liés à la toxicité des dioxines dans le but de protéger le public étasunien. La voix de Lisa P. Jackson engage l’EPA à mener une réévaluation scientifique de qualité, intègre et transparente, des risques d’exposition de ses compatriotes par un groupe d’experts scientifiques convoqué par le Conseil consultatif scientifique de l’EPA. Un projet d’étude très attendue. Et surtout, ce projet scientifique sera soumis à un examen externe par des pairs indépendants. L’Agent Orange est passé par là. Car on connaît les interventions du lobby et se souvient des actions d’empêchement du Président Reagan lui-même ayant demandé à des scientifiques de ne pas établir de lien entre la dioxine de l’Agent Orange et les pathologies des vétérans U.S.

Le 16 du même mois, un groupe Vietnamo-Étasunien (US-Vietnam Dialogue Group on Agent Orange/Dioxin), créé en 2007 par la Fondation Ford (constructeur automobile), une organisation privée basée à New York, coordonnée par l’Aspen Institute (association privée de recherche basée à Washington), annonce qu’une somme de 300 millions de dollars (étalée sur 10 ans, soit 30 millions annuels) pourrait prendre en charge une part significative des retombées de l’Agent Orange au Viêt Nam. Le Président George W. Bush, lui, avait parlé de 3 millions de dollars seulement, par la suite, il fit preuve de largesse en annonçant 6. Dans un premier temps, Barack Obama annonça 9, avant que les bruits de couloirs du Congrès murmurent 12. Seulement, l’Aspen Institue est une organisation qui n’a aucun pouvoir décisionnel, et pas davantage économique. Mais son annonce, colportant une image positive des États-Unis d’Amérique, est reprise à l’unisson par les médias internationaux, alors qu’elle n’est et reste qu’une recommandation. Cependant, le chiffre ronflant de 300 millions de dollars sur 10 ans se dégonfle au regard des 13 milliards de dollars du budget 2010 du Département des Vétérans étasuniens pour les seules victimes de l’Agent Orange qui ne sont « qu’un peu plus de » 200 000, en comparaison aux millions de victimes vietnamiennes, notre esprit n’ose même pas songer au coût supplémentaire d’une décontamination à l’échelle du pays.

Dans la foulée, le 28 juin, le Programme des Nations unies pour le Développement (PNUD) dévoile un projet de 5 million de dollars pour la décontamination de l’Agent Orange… le projet se concentrera sur l’aéroport de Bien Hoa, situé au nord de la capitale économique Ho Chi Minh-Ville (ex-saigon). Un des sites les plus contaminés, selon l’ONU : “La concentration de la dioxine dans les trois principaux sites (2) est bien plus élevée que ce qu’autorisent les standards nationaux et internationaux”, a affirmé le PNUD dans un communiqué.

“Si aucune action n’est entreprise, les sites continueront de contaminer l’environnement autour et à poser un grave problème de santé à la population vivant et travaillant dans les environs”, a-t-il poursuivi.

Le ministère vietnamien des Ressources naturelles et de l’Environnement dirigera le projet financé par le PNUD avec une organisation indépendante, la Global Environment Facility.

L’an dernier, un responsable vietnamien avait indiqué qu’Hanoï avait déjà dépensé cinq millions de dollars pour la décontamination de Bien Hoa. Nettoyer les trois anciennes bases américaines pourrait coûter jusqu’à 60 millions de dollars, avait-il ajouté.

Les États-Unis se concentrent sur le site de Danang, où la décontamination devrait commencer en 2011, a indiqué en mai un responsable américain.

Á cette époque, au-delà de ces déclarations, nous savions déjà que les sommes annoncées étaient non seulement insuffisantes mais ridicules. Une façon d’amorcer la pompe dirons-nous.

À cette même date, une étude d’endocrinologues associés de l’Université Buffalo de New York (Dr Toufic Abdo, David Kasinski, Amy O’Donnell, et Stephen Spaulding) portant sur 224 048 vétérans montrait que les anciens combattants ayant été en contact de l’Agent Orange (23 939) développaient plus souvent la maladie de Basedow (maladie auto-immune de la thyroïde) que ceux qui n’avaient pas été au contact du poison (200 109) : “Nos résultats montrent que les anciens combattants du Viêt Nam en contact avec l’agent Orange sont plus susceptibles de développer la maladie de Basedow que ceux qui n’y ont pas été exposés. » explique le Dr Ajay Varanasi. Et ajoute : “La maladie auto-immune a été trois fois plus fréquente chez les anciens combattants qui ont rencontré la substance chimique contenant des dioxines. »

(1) Jeanne M Stellman est professeure émérite, École de santé publique de l’Université Columbia. Elle a été chercheur principal de Académie nationale des Sciences sur l’Agent Orange au Viêt Nam (Rapport Stellman). Rédactrice en chef de l’’Encyclopédie de la santé et sécurité au travail (4e éd.) Elle est actuellement professeur à l’Université SUNY Downstate Medical Center, à Brooklyn, New York. ; Steven D. Stellman est professeur d’épidémiologie, École de santé publique de l’Université Columbia. Il est titulaire d’un doctorat en chimie physique.

(2) Danang, Bien Ho et, entre les deux, Phu Cat.



Imprimer cet article





G7 : Biarritz occupée par l’état-major du néolibéralisme
jeudi 22 - 18h05
de : joclaude
1 commentaire
Nous accusons !
jeudi 22 - 17h07
Qu’a vraiment dit Vladimir Poutine sur les Gilets Jaunes à Brégançon ?
jeudi 22 - 16h58
de : JO
Urgences, femmes de chambre, travailleurs sans-papiers : trois grèves qui n’ont pas pris de vacances
jeudi 22 - 16h21
VENEZUELA : Témoignage sur la reconnaissance des droits des Indiens !
jeudi 22 - 11h50
de : JO
GILETS JAUNES :L’enquête sur la mort de Mme. Zineb Redouane à Marseille !
mercredi 21 - 19h37
de : joclaude
MANIFESTATION POUR EXIGER LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH
mercredi 21 - 17h51
de : Jean Clément
La "guerre en syrie, qui n’en finit pas de finir" : Les raids pro-Résistance de l’aviation russe
mercredi 21 - 17h25
de : nazairien
1 commentaire
Biarritz : Ville fermée.
mardi 20 - 21h39
de : L’iena rabbioso
Contre-G7 : la Confédération paysanne appelle à une forte mobilisation
mardi 20 - 16h16
de : jean 1
3 commentaires
À MES FRÈRES - Anthologies de textes poétiques et politiques
mardi 20 - 10h44
de : Ernest London
Féminisme : choisir un courant.
mardi 20 - 10h15
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Depuis le 8 Aout 2019 énième accident nucléaire Nionoska Russie
lundi 19 - 22h32
de : savoie antinucléaire ACDN Next-up
L’île aux enfants.
lundi 19 - 18h24
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
Trump décrète un blocus total du VENEZUELA !
lundi 19 - 18h02
de : JOclaude
1 commentaire
Comité Chômeurs et Précaires CGT Strasbourg : Les nouveaux Esclaves !
lundi 19 - 16h23
de : JOclaude
Montpellier : 150 gilets jaunes font fermer le Polygone et un « village jaune » au rond point de Près d’Arènes.
lundi 19 - 16h06
de : jean 1
1 commentaire
ARGENTINE : le spectre d’un retour du péronisme fait plonger la Bourse !
lundi 19 - 15h53
de : joclaude
1 commentaire
Contre-sommet : « Ce G7 n’est pas un point d’arrivée, c’est un point de départ »
lundi 19 - 10h26
3 commentaires
Féminisme hypertextile et féminisme hypotextile
lundi 19 - 01h00
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Voiler sans tarder les jeunes filles de 2 à 12 ans ?
dimanche 18 - 22h09
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Suite des oeuvres des brutes de Macron ! Mes observations !
dimanche 18 - 21h25
de : JO
2 commentaires
Pudeur pour soi ou pudeur pour autrui.
dimanche 18 - 21h13
de : Christian DELARUE
5 commentaires
ADIEUX AU CAPITALISME Autonomie, société du bien être et multiplicité des mondes
dimanche 18 - 07h31
de : Ernest London
1 commentaire
G7EZ BLOKATU Deuxième communiqué/Bigarren agiria
samedi 17 - 12h06
de : g7blokatu
Théorie de la consience du monde ; aujourd’hui la Palestine
vendredi 16 - 22h54
de : Agence media palestine
ÇA GRÉSILLE DANS LE POTEAU - Histoires de la lutte contre la T.H.T Cotentin-Maine – 2005-2013
vendredi 16 - 11h04
de : Ernest London
Santé de la population : les connivences de l’aristocratie médicale avec le nucléaire, le pétrole, la téléphonie,...
jeudi 15 - 22h49
de : coordi sud-est
2 commentaires
Grèce. La chasse aux jeunes rebelles est ouverte.
mercredi 14 - 23h02
de : Ne vivons plus comme des esclaves - Yannis Youlountas
Tournesol OGM fauché dans l’Hérault
mercredi 14 - 22h44
de : faucheur de chimères
Chez Castagner le nucléaire
mardi 13 - 22h51
de : Intercollectif contre les projets nucléaires et imposés
G7 BLOKATU : Bloquons le G7 et son monde !
mardi 13 - 21h04
de : jean 1
Rassemblement de soutien aux mobilisations du 13 août au Brésil contre l’extrême droite de Bolsonaro
mardi 13 - 08h43
de : jean 1
1 commentaire
Quand Castaner diffusait une BD porno contre ses adversaires politiques
lundi 12 - 22h25
de : Les Crises
Selon l’IGPN
lundi 12 - 22h21
de : Chantal Mirail
1 commentaire
Bulletin du 8 aout 2019
lundi 12 - 22h17
de : CADTM
NathalieLoiseau dans ses oeuvres.
lundi 12 - 09h18
de : jean 1
La SCOPTI 1336 a besoin de vous !
vendredi 9 - 08h10
de : Frérot
Festival « Les Bure’lesques 2019 »
jeudi 8 - 22h43
de : jean 1
Acte 42 : Appel à passage de la frontière Suisse le 31 aout 2019
mercredi 7 - 22h09
de : JOJO

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Si tu vis dans l’ombre, tu n’approcheras jamais le soleil. Jacques Mesrine.
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite