Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Un Zénith du "non" de gauche : présent Fausto Bertinotti, secrétaire de Refondation Communiste d’Italie
de : Jacqueline Sellem
jeudi 14 avril 2005 - 06h32 - Signaler aux modérateurs
7 commentaires
PNG - 21.4 ko

de Jacqueline Sellem

Jeudi, à l’initiative du Parti communiste, les voix qui représentent la diversité du "non" de gauche se feront entendre à l’occasion d’un meeting dans la capitale.

Après Japy, il y a moins d’un mois, où était annoncé le premier sondage donnant le "non" gagnant, le PCF choisit une salle plus grande pour un nouveau meeting à Paris. Ce sera au Zénith, jeudi prochain. Et les voix qui représentent la diversité du "non" de gauche pourront se faire entendre. Au moment où s’ouvre la dernière ligne droite de la campagne du référendum, l’inquiétude des partisans du "oui" est à son comble et leur fait balayer tous les principes de l’équité et de la démocratie.

Matraquage médiatique, information officielle grossièrement orientée, tout est bon.

Pour le Parti communiste, qui a déjà annoncé qu’il partageait son temps d’antenne avec d’autres partisans du « non » de gauche exclus de la campagne officielle du référendum, la soirée du Zénith doit être à l’image de cette campagne du « non » de gauche qui s’est propagée à travers tout le pays, qui a réveillé des forces militantes, suscité des initiatives multiformes, qui s’est appuyée sur une nouvelle créativité individuelle et collective. Une campagne dénonciatrice du libéralisme et porteuse de l’espoir d’une Europe sociale et solidaire, une campagne dont la force en a surpris plus d’un et a ébranlé bien des certitudes.

Avec Marie-George Buffet et Francis Wurtz, président du groupe GUE au Parlement européen, seront présents au Zénith le sénateur socialiste Jean-Luc Mélenchon, l’écologiste, vice-présidente du conseil régional d’Île-de-France, Francine Bavay, Émile Zuccarelli, député et maire PRG de Bastia, Olivier Besancenot, porte-parole de la LCR, le premier secrétaire du MRC, Georges Sarre, Éric Coquerel de MARS, José Bové de la Confédération paysanne, Yves Salesse, président de la Fondation Copernic, Claire Villiers d’Alternatives citoyennes, vice-présidente du conseil régional d’Île-de-France, Élie Hoarau du Parti communiste réunionnais, de nombreux syndicalistes parmi lesquels le cheminot Didier Le Reste, Corinne Van der Voordt, infirmière à l’APHP, Christian Garnier de Alsthom-Areva, de nombreux élus, des représentants du monde de la culture comme Marie-José Mondzain et la chanteuse Juliette. Seront présents aussi des représentants de la gauche européenne qui, en ce moment, tournent leurs regards vers la France et espèrent, avec une victoire du « non », un nouvel élan pour l’Europe : Fausto Bertinotti, secrétaire de Refondation communiste d’Italie et président du Parti de la gauche européenne, Tiny Kox, du Parti populaire des Pays-Bas, Horst Schmitthenner, de IG Metall, et Anna Pizzo, pacifiste italienne.

Au-delà du symbole, la présence de toutes ces personnalités, ensemble à un moment clef de la campagne du référendum, témoigne du fait que dès que la gauche retrouve ses marques et sa capacité à dialoguer avec les citoyens dans les entreprises et les quartiers, à porter leurs paroles, elle peut se rassembler très largement. Un message d’espoir pour le 29 mai et au-delà.

Jeudi soir, au moment où se remplira le Zénith, une chaîne de télévision organisera un grand show médiatique autour de l’entrée en campagne pour le « oui » du président de la République. Alors, pour ceux qui ont le choix, ne ratez surtout pas le Zénith...

http://www.humanite.fr/journal/2005...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
> Un Zénith du "non" de gauche : présent Fausto Bertinotti, secrétaire de Refondation Communiste d’Italie
14 avril 2005 - 11h05

L’ensemble des forces de gauche est représenté mais il me semble malheureusement que le courant Alternatifs (Rouge-Vert) n’a pas été invité... dommage...



> Alternatifs
14 avril 2005 - 12h42 - Posté par

Bonjour,
Pour moi les alternatifs ne représentent rien de plus que les autres partis, et les communistes présents dans ce mouvement sont même allé à se présenter sur des listes concurentes lors des régionales. Alors les alternatifs... NON MERCI !
Enfin je ne comprend toujours pas pourquoi le PCF paye une tribune à des partis qui ont choisi de faire bande à part, voire d’enterrer le PCF (LCR). Le PCF est casiment la seule voix audible pour le NON, il devrait à mon avis en profiter. Enfin, vu que tous ces meetings sont à l’initiative du PCF, que ce sont ces militants qui affichent et diffusent les tracts, comment se fait t’il que d’autres en profite ? Etrange comme méthode...

Christophe, JC toulouse (contact@mjc31.org)


> Alternatifs
14 avril 2005 - 13h06 - Posté par

Bonjour,

Moi je crois que c’est à l’honneur du PCf de procéder à un tel partage.

C’est son honneur et notre bien à tous.

Plus de voix seront audibles pour le NON de combat, mieux cela vaudra.

Amitiés.

Paul


> Alternatifs
14 avril 2005 - 15h24 - Posté par

Tout à fait d’accord avec Paul. Le NON de Gauche doit rassembler le + largement possible. Merci au PCF de partager tribune et temps de parole. C’est tout à son honneur. Et il serait grand temps de travailler les convergences, afin de construire enfin un projet révolutionnaire à Gauche.
Pablo


> Alternatifs
14 avril 2005 - 19h37 - Posté par

Je voix que je suis face à des esprits ouverts... J’étais moi aussi proche des MJC à Nice et je suis bien content d’être aujourd’hui chez les Alters. Iln’y a pas de centralisation mais un véritable souhait d’ouverture et de discussion.
Si les Alternatifs se sont présentés sur des listes à part, par exemple en Midi Pyrénées au régional, peut être y a t’il des raisons. Développons cet exemple... Les Alternatifs ont fait une réunion à Montauban en janvier 2003 pour faire une liste commune de gauche. Une trentaine de personne étaient présentes (PCF, LCR, Verts, Alternatifs, sans parti...). Des réunions ont suivies et finalement vers la fin septembre le PCF n’était plus présent. Pourquoi ? Parce qu’il décida d’aller dès le 1er tour avec le PS. Chacun son choix... (Note : Concernant les Alter il faut savoir qu’il n’y a pas de mot d’ordre national, chaque groupe local s’adapte à la situation local. L’exemple de la région Midi-Pyrénées ne peut être étendu à toutes les régions).
Les Alternatifs ne recherchent pas le pouvoir à tout prix, nos objectifs et nos projets passent avant nos envie de diriger. L’idée de développer un projet de gauche est régulièrement abordée. Malheureusement si nous restons à des raisonements de ce type je ne pense que nous allons avancer bien vite... Heureusement je vois que sur Paris une véritable coopération se crée grâce au collectif des 200 (PC, LCR, Verts, PS, ATTAC, Sud, CGT, CFDT, sans parti, Alternatifs...) et nous arrivons à créer des choses ensembles (débats de quartier, réunion, taable, tractage, collage (Et oui PC et Alter main dans la main !)...). Militant toulousain, le débat et le partage d’idée fait avancer !
Je pense que la proposition du PC de partager son temps de parole est très bien, d’une part Marie-George Buffet & Co montre le souhait d’une gauche plurielle mais unie (ce qui ne peut faire de mal !) et d’autre part montrer aux citoyens que le nom de gauche est soutenu par d’autres courants est quelque chose de très bien qui permettra de ralier un plus grand nombre de personne au NON.
Concernant le lien "bellaciao" sur le site des Alternatifs, je note... j’en parlerais mais j’avoue que je ne sais pas trop qui s’en occupe...
Amicalement.


> Un Zénith du "non" de gauche : présent Fausto Bertinotti, secrétaire de Refondation Communiste d’Italie
14 avril 2005 - 12h45 - Posté par

Tiens, pas de lien vers Bellaciao sur le sites des Alternatifs... un oubli ?


Et les libertaires qui votent ?
14 avril 2005 - 14h36

Comme le titre l’indique :)

nos amis d’Alternative Libertaire étaient-ils là ???

Bon ; et qu’est-ce qu’on fait le 30 mai ?






L’internationale chanté pour la première fois le 23 juillet 1888
mardi 23 - 11h40
de : jean 1
Les gilets jaunes face à la répression : réécoutez l’émission de l’assemblée de Montpellier contre les violences d’État
mardi 23 - 11h33
de : jean 1
Les gilets jaunes face à la répression : réécoutez l’émission de l’assemblée de Montpellier contre les violences d’État
mardi 23 - 11h23
de : jean 1
Cette grave affaire qui met en cause Emmanuel Macron !
lundi 22 - 19h10
de : JO
1 commentaire
Les médias : ceux qui n’entendent qu’une cloche, n’entendent qu’un son !
lundi 22 - 17h49
de : JO
1 commentaire
Gauche homard et gauche caviar : Débat pour en sortir !
dimanche 21 - 10h48
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Mort d’Adama Traoré : le « J’accuse ! » de sa sœur Assa (repris par le yéti blog)
samedi 20 - 17h52
de : nazairien
1 commentaire
les deux actions du 18 juillet
jeudi 18 - 23h19
de : Jean-Yves Peillard
À LA LIGNE - Feuillets d’usine
jeudi 18 - 19h09
de : Ernest London
Pourquoi je suis gilet jaune
mercredi 17 - 22h52
de : Chantal Mirail
1 commentaire
Un américain à Paris (sans Gene Kelly) : LE REGARD D’UN AMÉRICAIN SUR LES GILETS JAUNES (vidéo)
mercredi 17 - 22h32
de : nazairien
2 commentaires
Ni République de l’apparat, ni moine-soldat
mercredi 17 - 21h24
de : Christian D et Monique D
1 commentaire
JUSQU’À RAQQA : AVEC LES KURDES CONTRE DAESH
mercredi 17 - 11h51
de : Ernest London
Révolution algérienne : « l’auto-organisation constitue la clef de la suite du mouvement »
mercredi 17 - 11h38
1 commentaire
L’ANARCHISME N’EST NI UNE MODE NI UNE POSTURE
mercredi 17 - 11h28
de : jean 1
1 commentaire
Exigeons la libération de la chercheuse franco-iranienne Fariba Adelkhah arrêtée en Iran
mercredi 17 - 08h40
de : Christian DELARUE
14 Juillet 2019, est ce un "galop d’essai" , avant la "prise de la Bastille" ? (vidéo)
mercredi 17 - 00h26
de : nazairien
3 commentaires
Manon Aubry Députée Européenne (LFI), balance du lourd, envers, Ursula von der Leyen, candidate à la sucession de Junck
mardi 16 - 17h06
de : nazairien
4 commentaires
"Homard m’a tué" François de Rugy démissionne du gouvernement
mardi 16 - 15h21
de : nazairien
9 commentaires
Gauche homard du capitalo-écologisme
mardi 16 - 00h26
de : Christian DELARUE
12 commentaires
Le NICARAGUA inaugure la plus grande centrale solaire d’Amérique-Latine
lundi 15 - 17h57
de : JO
Gilets Jaunes 14 juillet, Champs-Elysées : Une femme serait éborgnée !
lundi 15 - 17h42
de : JO
Hommage des Gilets jaunes d’Angers aux révoltés de 1789
lundi 15 - 16h27
de : Le Cercle 49
macron au firmament
lundi 15 - 14h06
de : jean 1
Saïd Bouamama censure post-coloniale
dimanche 14 - 23h49
de : UJFP LMSI via jyp
2 commentaires
14 juillet, Champs-Élysées, Paris : les Gilets jaunes humilient « l’éborgneur » (vidéos)
dimanche 14 - 15h46
de : nazairien
11 commentaires
Alain Damasio : « Créer une pluralité d’îlots, d’archipels, est la seule manière de retourner le capitalisme »
samedi 13 - 14h51
de : jean 1
Courant continu : C’est l’heure de l’mettre, avec entre autres Youssef Brakni, et Alexandre Chantry
samedi 13 - 12h22
de : Hdm
PLUTÔT COULER EN BEAUTÉ QUE FLOTTER SANS GRÂCE - Réflexions sur l’effondrement
samedi 13 - 11h17
de : Ernest London
Affaire De Rugy : l’exemplarité pour tous !
samedi 13 - 09h29
de : JO
alerte gilets noirs
vendredi 12 - 19h06
1 commentaire
Cela suffit
vendredi 12 - 13h46
de : jean 1
1 commentaire
BURQINI de droit bien que contestable !
jeudi 11 - 22h15
de : Christian DELARUE
3 commentaires
LA HORDE et le Député François Ruffin revisitent "La Marseillaise" ! (video)
jeudi 11 - 22h07
de : jean 1
« Chute catastrophique » du niveau scolaire en France : une prof torpille l’Éducation nationale (vidéo)
jeudi 11 - 15h38
de : nazairien
2 commentaires
Lettre ouverte à Emmanuel Macron : non, la grève n’est pas une « prise d’otage »
jeudi 11 - 08h01
de : Cédric Maurin
1 commentaire
Le RIC des gueux ( que l’on nomme RIC Campagnard) est de retour.
mercredi 10 - 18h33
de : Arnaud
2 commentaires
COEUR DE BOXEUR - Le Vrai combat de Christophe Dettinger
mercredi 10 - 08h24
de : Ernest London
1 commentaire
Décrocheuse de portrait
mardi 9 - 23h51
de : Jean-Yves Peillard
Message publié par le Collectif Autonome de Dockers de Gênes
mardi 9 - 18h38
de : jean 1

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Vous, apprenez à voir, plutôt que de rester les yeux ronds. Agissez au lieu de bavarder. Voilà ce qui aurait pour un peu dominé le monde ! Les peuples en ont eu raison, mais il ne faut pas nous chanter victoire, il est encore trop tôt : Le Ventre est encore fécond, d'où a surgi la bête immonde. Bertolt Brecht
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite