Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Constitution européenne : OU EST LE DEBAT DANS LES MEDIAS ?


de : OFM
mardi 19 avril 2005 - 05h13 - Signaler aux modérateurs
2 commentaires

Constitution européenne :
OU EST LE DEBAT DANS LES MEDIAS ?
TOUS PLACE DE L’EUROPE !
M°Europe / Paris 75008
Célébrons la journée de l’Europe et exigeons des médias un débat honnête et pluraliste !
le 9 mai 2005 à 18 h 00

OU EST LE DEBAT quand, entre le 1er janvier et le 31 mars 2005, toutes émissions confondues (JT, émissions politiques, émissions de divertissement), 71% des intervenants étaient favorables au « OUI » et quand, dans les journaux télévisés, les défenseurs de la constitution accaparaient 73% du temps de parole ?

OU EST LE DEBAT quand le CSA n’accorde qu’un tiers du temps de parole au « NON » ?

OU EST LE DEBAT quand le Président de la République préfère organiser un show télévisé à la gloire du « OUI » (que le CSA ne comptabilise pas dans le temps de parole du « OUI ») où il est interrogé par des patrons d’entreprises privées aux salaires astronomiques (Jean-Luc Delarue, Marc-Olivier Fogiel) plutôt que par des journalistes professionnels ?

OU EST LE DEBAT quand le biais des questions est tel que l’on est d’emblée dans un climat d’hostilité quand s’expriment les défenseurs du « NON » alors que la prévenance est de mise pour les partisans du « OUI » ?

OU EST LE DEBAT quand des journalistes (Quentin Dickinson, correspondant permanent de France Inter à Bruxelles, par exemple), des chroniqueurs (Bernard Guetta, chroniqueur à France Inter et l’Express ou Alain Duhamel, chroniqueur à RTL, Libération, Le Point, Nice Matin, Les Dernières Nouvelles d’Alsace, Le Courrier de l’Ouest par exemple), des présentateurs (Laurent Ruquier, présentateur sur France 2, par exemple) ou des patrons de presse (Laure Adler, directrice de France Culture ou Jean-Pierre Elkabbach, nouveau patron d’Europe 1, nommé directement par Arnaud Lagardère, par exemple) prennent ouvertement position pour le « OUI » ?

OU EST LE DEBAT quand la quasi-totalité des titres de la presse écrite font campagne pour le « OUI » (Le Monde, Libération, Le Point, Le Nouvel Observateur, Paris Match, etc.) se comportant comme des acteurs politiques partisans ?

OU EST LE DEBAT quand les « Tours d’Europe » que nous proposent les médias sont des « Tours de l’Europe « OUI » et les « experts » régionaux, avant tout, des défenseurs du projet de Traité constitutionnel ?

Journalistes, usagers des médias, syndicalistes, militants associatifs, citoyens,nous sommes tous concernés !

NOUS DEMANDONS A TOUTES LES ORGANISATIONS ASSOCIATIVES, POLITIQUES ET SYNDICALES DE TOUS DOMAINES DE MOBILISER LEURS FORCES ET DE SIGNER CET APPEL
(par courriel : renaud.lambert@observatoire-medias.info) !

Nous demandons aux forces de lutte contre la propagande médiatique d’organiser des manifestations en province (merci de nous tenir informés de ces initiatives par courriel :
renaud.lambert@observatoire-medias.info) !

LISTE DES PREMIERS SIGNATAIRES - lundi 18 avril à 16 h

Acrimed
Action consommation
ALTER
Altermonde
Les Alternatifs
Les Amis du Monde diplomatique
Association des Femmes journalistes
Association des Journalistes pour la Nature et l’Ecologie
Association Raisons d’Agir
Attac France
Attac Paris 11ème
Attac 89
Collectif Bellaciao
Collectif Berry Media
Collectif Surréaliste Action
La Coopérative des Radios Libres
L’Observatoire français des médias
Les Pénélopes
Les Pieds dans le PAF
Syndicat National des Journalistes
Syndicat National des Journalistes - CGT
Union des Familles Laïques de France
Union des Républicains radicaux (U2R)
Voir et Agir
...


Imprimer cet article


Commentaires de l'article
MEDIAS vendus
19 avril 2005 - 09h51

CRITIQUE MEDIATIQUEoffensive

Le débat est aussi dans une critique radicale des lignes éditoriales, l’auto-censure généralisée et la complaisance générale à accepter cet état de fait.
La pédagogie à sens unique est criante, encore faut-il s’attaquer de front aux sbires de Dassault et Lagardère et ceux qui sévissent aussi sur nos radios publiques. Paoli et Guetta dégueulent leur prose Ouiouiste inlassablement sur France Inter, nous sommes devenus les méchants conspirateurs !

Une seule réponse Boycott ! et presse autogérée ...

Un exemple de brulot paru ce week-end dans le Monde
(c’est dégueulasse)


Vote révolutionnaire pour le non

Le communisme, qui a toujours considéré la social-démocratie comme son ennemi
principal, avait inventé le "vote révolutionnaire à droite". Il consistait à
aider "l’adversaire de classe" afin d’affaiblir les socialistes, qualifiés
de sociaux-traîtres. Pratiquée sans succès par les purs et durs du PCF, en
1981, contre François Mitterrand (alors que des voix chiraquiennes, en sens
inverse, s’étaient reportées sur le candidat socialiste plutôt que sur
Valéry Giscard d’Estaing), cette dialectique avait fini dans les poubelles
de l’Histoire avec les parpaings du mur de Berlin. La voici pourtant de
retour contre le traité constitutionnel européen.

Les temps ont changé. La consigne "révolutionnaire" ne se chuchote plus
entre militants aguerris. Elle se proclame haut et fort sur les estrades,
sous l’appellation de "non de gauche". En 1981, dans les beaux quartiers, un
petit groupe avait placardé des affiches ornées d’un slogan chic en diable :
"Etonnez-vous, votez à gauche !" La mode, aujourd’hui, chez les
antieuropéens de gauche, pourrait se résumer ainsi : "Donnez-vous des
frissons, votez avec Le Pen !" Ce ne serait pas la première fois que le chef
du Front national recevrait un renfort de ceux qui se présentent comme les
plus déterminés à le combattre. Il sait se faire oublier, d’ailleurs, et ne
fait guère campagne, afin de ne pas troubler la bonne conscience du non de
gauche.

Quant à la droite, en partie inquiète du renfort qu’en recevraient l’extrême
droite et les souverainistes, elle voit surtout que, si le non l’emporte le
29 mai, la gauche aura du mal à se rassembler, deux ans plus tard, pour
l’élection présidentielle. L’affaire n’est pas sans risques, mais elle sera
profitable, en fin de compte, pour les conservateurs. Peut-être même le
vieux rêve de troisième force, que François Bayrou ne manque pas
d’entretenir de loin en loin, trouverait-il une pertinence.

Attisée méthodiquement par ceux qui veulent, une fois de plus, tordre le cou
au réformisme, l’opposition de gauche au traité constitutionnel réunit
plusieurs motivations. Même si le débat commence à porter - enfin ! - sur la
Constitution européenne, elle n’entre que pour une part mineure dans les
raisons de voter non. Le traité signé à Rome en octobre 2004 n’est pas perçu
comme un enjeu tel qu’il puisse déchaîner les passions. Il pâtit plutôt de
ses limites que des avancées dont il est porteur. Il paraît mou. Il semble
faire les choses à moitié. Il ne promet aucune transformation qui
impressionne.

Maastricht, en 1992, c’était la monnaie unique, une vraie percée qui donnait
à réfléchir et valait qu’on se batte pour ou contre elle. Le traité
constitutionnel, lui, semble avoir pour seul mérite d’exister et de
s’appeler comme il s’appelle. Veut-on s’affronter pour le mot Constitution ?
Cette modestie est mise à profit par les détracteurs du traité. Ils en
concluent que son rejet n’aurait pas de conséquences graves pour l’Union
européenne. Le traité, disent-ils, serait renégocié, et les partenaires de
la France devraient tenir compte davantage de ses exigences. Les
proeuropéens qui hésitent à voter non sont ainsi invités à se rassurer.

Les adversaires du traité le présentent comme faible et menaçant à la fois.
A les entendre, il ne dit pas grand-chose, mais le peu qu’il dit est
détestable. L’Europe qu’il prépare - qu’il consacre, en fait - est peu
exigeante, mais ce qu’elle exige est inacceptable. Cette Constitution
encadrerait, de façon irréversible, les politiques économiques et sociales
des Etats, qui s’engageraient à ne mettre aucune entrave au libéralisme le
plus effréné. Mais puisque de nombreux Français ont décidé d’aller y
regarder de plus près en lisant le traité, qui connaît le même succès de
librairie que celui de Maastricht il y a treize ans, les arguments de ceux
qui épatent leurs auditoires en brandissant des citations et des numéros
d’articles devraient perdre de leur force.

Reste ce dont le traité est le prétexte. Quoi de plus naturel, pour un
électeur de gauche, que de s’opposer à la droite au pouvoir ? Voter non va
de soi face à un président qui ne tient pas ses promesses, à un premier
ministre pris pour cible de toutes les impatiences - c’est sa fonction - et
à un gouvernement qui paraît s’ennuyer autant qu’il ennuie. Dans ces
conditions, le meilleur service que M. Chirac puisse rendre à la cause
européenne est de dire qu’un non, le 29 mai, ne changera rien pour lui. Il
sera toujours président de la République. Peut-être nommera-t-il un nouveau
premier ministre, mais la politique menée par le gouvernement restera la
même, parce que personne, à droite, n’en imagine une autre. Ceux qui
envisagent de voter non pour que ça change en seront pour leurs frais.

Néanmoins, l’affrontement provoqué, à gauche, par les adversaires du traité
ne peut pas être arbitré par Jacques Chirac. Le président doit sauver le
oui, mais on ne peut pas lui demander de sauver aussi François Hollande !
Pendant des décennies, la gauche française a subi l’emprise du communisme,
de ses bastions municipaux et syndicaux et de ses compagnons de route dans
le beau monde. Il incombe aux socialistes d’aujourd’hui de savoir s’ils
veulent céder à l’intimidation d’un nouvel intégrisme révolutionnaire et
national.

Patrick Jarreau
Article paru dans l’édition du 16.04.05 (répondons lui) ...@lemonde.fr



> MEDIAS vendus
19 avril 2005 - 21h56 - Posté par

combien de fois faudra-t-il dire qu’il suffit de lire ce texte, volontairement indigeste, pour penser seul. Et que pour éviter une indigestion fatale il faut le lire et le faire lire.
Les béni oui oui nous assomment de sentences, faisons confiance en l’intelligence.
gauthier.





Venezuela : Publication de la liste des organisations candidates aux élections législatives
mercredi 8 - 16h32
de : joclaude
Du 8 au 12 juillet 2020 Festival des Canotiers 2020 : le programme
mercredi 8 - 07h26
Conférence de presse de Jean-Luc Mélenchon
mardi 7 - 18h03
1 commentaire
IRAN : Israël joue-t-il avec le feu ?
mardi 7 - 17h47
de : joclaude
AVEC CASTEX çA CARBURE SEC
mardi 7 - 05h25
de : Nemo3637
1 commentaire
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 - 21h35
de : Roberto Ferrario
1 commentaire
Services publics pour appliquer les droits sociaux « opposables »
dimanche 5 - 11h14
de : Christian Delarue (Converg SP)
Remaniement Ministériel:le 1er Ministre n’arrive pas en novice !
samedi 4 - 21h28
de : joclaude
Coronavirus : Superbe analyse d’Ignacio Ramonet
samedi 4 - 16h31
de : joclaude
Stopper le rouleau compresseur mondialiste
samedi 4 - 15h37
de : Claude Janvier
1 commentaire
LA PRÉFECTURE DE PARIS MET DES FAMILLES À LA RUE POUR UN HÔTEL DE LUXE
samedi 4 - 11h54
de : joclaude
Nomination de Castex à Matignon
samedi 4 - 08h15
de : jo.dez
L’indépendantisme catalan à la veille d’une recomposition d’envergure
vendredi 3 - 18h20
de : Antoine (Montpellier)
Remaniement : Emmanuel Macron réinvente la macronie d’avant le Covid-19
vendredi 3 - 15h29
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 - 15h00
de : Roberto Ferrario
4 commentaires
MUNICIPALES : GAUCHE BOBO CONTRE GAUCHE PROLO
vendredi 3 - 11h21
de : joclaude
2 commentaires
SYNDICALISTE - ANTIRACISTE - ANTISEXISTE
vendredi 3 - 07h21
de : DELARUE C. & LE QUEAU S.
La Via Campesina condamne le plan d’annexion colonialiste en Palestine
vendredi 3 - 06h25
de : VIA CAMPESINA
Crise et robotisation : De l’actualité des Grundrisse de Marx !
vendredi 3 - 02h32
de : Lepotier
MON COMMUNISME
jeudi 2 - 21h55
de : Nemo3637
1 commentaire
Soignants : une « grande famille ». Vraiment ?
jeudi 2 - 15h30
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 - 11h38
de : Mickael Wamen
Le creux de la vague - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 1er - 20h54
de : Hdm
QG présente : "« Le capital se radicalise » Mickaël Wamen, Monique Pinçon-Charlot" (video)
mercredi 1er - 17h28
de : Aude Lancelin
4 commentaires
CARNAGE ORGANISÉ CONTRE RÉACTION DÉSORGANISÉE ...
mercredi 1er - 17h06
de : Mickael Wamen
Convention Citoyenne pour le climat soumis au bon vouloir de notre monarque !
mercredi 1er - 12h27
de : joclaude
Courrier à l’adresse de Philippe Martinez SG CGT.
mardi 30 - 22h38
de : Mickael Wamen
IRAK : M.Macron ne nous l’expliquera pas : NOUS SOMMES EN GUERRE !
mardi 30 - 17h51
de : joclaude
« Ségur de la santé » : les soignants maintiennent la pression
mardi 30 - 17h43
André Bouny : « Agent orange, le déni reste total »
mardi 30 - 14h23
de : jean1
Municipales 2020:ABSTENTION – Une « insurrection froide contre toutes les institutions du pays »
lundi 29 - 17h57
de : joclaude
2 commentaires
Elections municipales 2020 : un vote nul ...
lundi 29 - 16h40
de : Mickael Wamen
1 commentaire
Election Municipale à LYON : l’Humanitaire forcément HUMANISTE ?
lundi 29 - 11h02
de : joclaude
[Vidéo] Covid-19 : la Guyane souffre de sous-équipement et d’un manque de préparation de l’État
dimanche 28 - 18h50
Libérez Roland Veuillet !
dimanche 28 - 17h21
de : CNT 30
Pour un grand bol d’air pur, le point avec Manon Aubry , LFI au Parlement Européen.
samedi 27 - 17h14
de : joclaude
BFM-TV EN GRÈVE POUR LA PREMIÈRE FOIS (video)
samedi 27 - 16h41
Coronavirus : 15 médecins Cubains à La Martinique !
samedi 27 - 16h02
de : joclaude
Professeur Raoult auditionné sur RMC-J.J. Bourdin
samedi 27 - 15h26
de : joclaude
Reportage en direct sur la manif. à Paris
samedi 27 - 14h23
de : joclaude

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite