Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

MOUVEMENT DES INTERMITTENTS ET PRECAIRES REGARD SUR LA SITUATION #1
de : Barbara Bouley
mercredi 2 juillet 2014 - 14h33 - Signaler aux modérateurs
3 commentaires
JPEG - 110.9 ko
©pmaurieres

Lecteurs et lectrices de Bellaciao, engagé(e)s dans les mouvements sociaux,

Cela fait bien longtemps que je n’avais pas écrit d’articles politiques.

Il y a des jours où il est nécessaire de dire et de reprendre la plume. Aujourd’hui plus que nul autre.

Aujourd’hui en effet, 1er juillet 2014, l’accord du 22 mars 2014 relatif aux droits des chômeurs de ce pays vient de rentrer en vigueur (cf l’ensemble du texte).

Ces accords scellent définitivement le mariage entre l’Etat et le "gouvernement socialiste". Ces accords scandaleux jettent à la rue des milliers de personnes, en précarisent des milliers d’autres.

C’est ce que le mouvement des intermittents tente de dénoncer depuis des semaines malgré les dénigrements successifs d’une presse complice.

Voici un premier regard sur la situation de ce mouvement des intermittents et précaires afin de vous tenir informés (toutes les infos sur le site de la CGT spectacle et celui de la CIP-IDF).

JPEG - 204.7 ko
by ananasius vershiyi_oiseaux à bonendalé

« Quand la brèche entre riches et pauvres s’élargit les choses deviennent barbares » Edward Bond

Combien nous faudra-t-il user d’intelligence, d’écrits restés lettres mortes, de marches dans les rues, de larmes dans nos foyers et de mines de désespoirs en assemblées générale contre ce gouvernement qui n’use face à tout cela que de vils stratagèmes ?

Les accords iniques du 22 mars relatifs au chômage ont donc été agrée par le gouvernement et prendront effets néfastes à partir du 1er juillet.

Il nous reste à ne pas nous démobiliser durant cet été.

Dans ce pays le gouvernement socialiste allié au Medef, après avoir négocier pour jeter plus facilement les citoyens de leur travail, sans scrupule, vient de décider de les jeter à la rue, sans aucun remord. Sous les acclamations et les des hourras des stades brésiliens. Là bas tout va bien. La France gagne. Ici le pays va mal. Le gouvernement socialiste ne recule devant rien. Pour conserver les privilèges des plus nantis, le faste des tables bien garnies, il n’hésite pas à voler ce qu’il reste sur la table des plus pauvres.

Prenons un exemple concret : les intérimaires qui dépendaient de l’annexe 4 ont calculé qu’ils allaient perdre à partir de mercredi, plus d’un chariot plein de nourriture par mois. Ce qui signifie qu’ils ne mangeront rien une semaine par mois. Eux. Leur famille. Plusieurs personnes qui ne se soignaient déjà plus, ne vont plus pouvoir manger décemment. Le plus pauvres, les plus précaires, les plus fragiles d’entre nous se serrent la ceinture dans la douleur. Les nantis rient et s’engraissent.Quant-à nous artistes et techniciens, intermittents du spectacle, dépendants des annexes 8 et 10, qu’allons-nous perdre ? Chacun de nous a fait le calcul. Les compagnies, les petites structures audio-visuellles vont devoir payer 2 % de charges patronales en plus. Nous avons déjà perdu de l’énergie dans cette lutte. Certains ont même du renoncer à jouer. Un comble ! Il va être difficile de retrouver l’espace de nos plateaux, nos sourires et les jours heureux. Le gouvernement composé par M.Hollande vient d’assombrir nos jours. Plus d’Horizon pour beaucoup d’entre nous. Et que dire de l’horizon des intérimaires, des précaires, des chômeurs…

JPEG - 221.4 ko
AG la vilette 29 juin ©BBF Droits réservés un excursus, cip-idf et cgt spectacle

Et maintenant ?

Le mouvement des intermittents et précaires va traverser un moment critique. Quoi de plus normal après le tourbillon des annonces successives du gouvernement des dernières semaines et le coup de massue définitif du 26 juin. Fatigués, inquiets de nos avenirs, des lendemains pour nos familles, abasourdis et sonnés. Il semble nécessaire d’abord de retrouver nos esprits. D’importantes décisions sont à prendre. Des décisions décisives pour la suite Quid de la « négociation » ? Irons nous où non à la table ronde proposée par le triumvirat (…). Et en attendant : Quid d’Avignon ?

Faut-il céder à l’urgence ? J’ai appris que dans la panique, notre meilleur aillé c’est le temps. Il me semble nécessaire de retrouver les liens entre nous d’abord. Des liens qui tendent, sous l’effet des multiples pressions, à se défaire. Le combat s’annonce long et rude. Nous devons tenir. Et pour tenir, nous devons être unis. Nous avons déjà gagné une chose ensemble. Et pas n’importe laquelle : La lucidité fasse aux stratégies de ce gouvernement. Nous les connaissons. Nous les avons amené à tomber certains de leur masque. C’est déjà une victoire. Nous avons vu de près les méthodes, techniques, stratagèmes et manipulations de ceux que nous allons devoir affronter durant plusieurs semaines afin que les droits au chômage de tous les citoyens soient de nouveau respectés dans ce pays.

Nous aurons besoin de ruses autant que de force. Il est encore des victoires à arracher face à ce gouvernement « socialiste », sourd.

Quel choix nous laissent-ils : Plier l’échine sous les coups successif ou marcher la tête haute. Fières. Décidé(e)s.

Nous n’accepterons pas d’être les prochaines victimes.

Nous marcherons.

Mais…

Qu’est ce qu’on fait maintenant ? (Vladimir)*

On attend. (Estragon)

Et en attendant ?

Tout se décide au cours de nos Assemblées générales.

Pensons aussi à nous reposer (un peu) afin de retrouver l’ensemble de nos esprits éparpillés, nos forces et le gout joyeux de lutter ensemble.

Barbara Bouley Metteur en scène & Dramaturge

Cie Un Excursus // www.unexcursus.fr

* En attendant Godot de Samuel Beckett

JPEG - 106 ko
manif 1936


Imprimer cet article


Commentaires de l'article
MOUVEMENT DES INTERMITTENTS ET PRECAIRES REGARD SUR LA SITUATION #1
2 juillet 2014 - 16h09

Il faudrait décider la réquisition immédiate de chariots de nourriture pour les intérimaires et précaires.. mais comment faire ?



MOUVEMENT DES INTERMITTENTS ET PRECAIRES REGARD SUR LA SITUATION #1
2 juillet 2014 - 17h48 - Posté par Réquisiteur

Lors du mouvement des chômeurs de 97, on allait tout simplement dans les grandes surfaces, on remplissait des caddies des produits de première nécessité et on passait à la caisse sans payer. On appelait ça :"la réquisition de richesses". Il fallait juste être nombreux.


MOUVEMENT DES INTERMITTENTS ET PRECAIRES REGARD SUR LA SITUATION #1
12 octobre 2014 - 18h12 - Posté par Michel Matrisse

Les types qui braquent sont souvent le reflet de notre situation de précarité.
Moi pour des raisons qui tiennent à différents paramètres je ne braque pas mais j’aurais toutes les raisons de le faire.
J’ai 450€/mois et je mange une seule fois par jour.Je ne suis pas dans le spectacle et peu importe je suis, comme bien d’autres, assassiné à petit feu...

Je vous embrasse tous

MM





ZOMIA ou l’art de ne pas être gouverné
mardi 15 - 14h20
de : Ernest London
Grande Fête du livre de Noir et Rouge
lundi 14 - 23h10
de : Frank
Nucléaire : le danger qui nous menace s’accroît
lundi 14 - 23h03
de : pierre peguin
Emission - Sabotage de l’école – Un peuple éclairé serait-il incontrôlable ?
lundi 14 - 20h03
de : Emission - Polémix et La Voix Off
Rojava : « La révolution ne doit pas disparaître »
lundi 14 - 17h10
de : jean 1
1 commentaire
Pascale Locquin
lundi 14 - 15h45
de : locquin
Les "gilets jaunes, bleus, verts, oranges" dans le VIéme ar, pour la "défense des victimes de l’amiante
dimanche 13 - 14h17
de : nazairien
Le voile ... dévoile une fois de plus sa stratégie de dislocation des valeurs républicaines
dimanche 13 - 11h56
de : Jean-Marie Défossé
14 commentaires
Toulouse, les baqueux toujours aussi dérangés, les CRS sous "captagon" ? et les gedarmes veulent faire aussi bien (vidéo
dimanche 13 - 02h25
de : nazairien
Rencontre débat « L’anarchisme pour les nuls »
samedi 12 - 21h15
de : jean 1
Le crépuscule de l’OTAN.
samedi 12 - 20h56
de : L’iena rabbioso
Soutien vincenzo vecchi
samedi 12 - 17h18
Soutien vincenzo vecchi
samedi 12 - 17h14
N’abandonnons pas les Kurdes et les populations de Syrie - Tribune collective sur Libération
samedi 12 - 16h33
de : Christian DELARUE
3 commentaires
GAZ ET FLOUZE À TOUS LES ÉTAGES - C’est l’heure de l’mettre
vendredi 11 - 15h08
de : Hdm
Intervention turque en Syrie : la révolution politique du Rojava menacée de toute part
vendredi 11 - 08h12
22 commentaires
Rejetée
jeudi 10 - 15h28
de : jean 1
double face
jeudi 10 - 12h01
de : jean 1
1 commentaire
Appel à Manifestation samedi 12 octobre à Saint-Victor
mercredi 9 - 22h05
de : AMASSADA
Détruire le capitalisme avant qu’il ne nous détruise (à propos de Lubrizol)
mardi 8 - 23h50
de : nazairien
3 commentaires
On nous cache tout, on nous dit rien :Frais d’obseques des deputes et de toute leur famille payes par nos impots (vidéo)
mardi 8 - 23h05
de : nazairien
LES BESOINS ARTIFICIELS - Comment sortir du consumérisme
mardi 8 - 17h23
de : Ernest London
11 commentaires
Le Maquillage Vert du Capitalisme ne change pas son essence prédatrice
lundi 7 - 23h02
de : Cecilia Zamudio
Emission - Lubrizol – Enfumage chimique. Enfumage médiatique. Enfumage étatique.
lundi 7 - 16h59
de : Emission Polémix et La Vox Off
Sur les Gilets Jaunes, l’État et le fascisme – lettre d’Antonin Bernanos
lundi 7 - 16h06
de : jean 1
Ami entends-tu les cris sourds du pays qu’on enchaîne : L’Europe nous supprime la faucille ! Et le marteau ! ...
lundi 7 - 15h07
de : nazairien
1 commentaire
Réformes des retraites : depuis 1993 l’âge de départ et le montant des pensions reculent
lundi 7 - 07h50
1 commentaire
TROIS "I" en même temps !
dimanche 6 - 21h49
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Rencontre nationale des communes libres et des listes citoyennes
dimanche 6 - 21h42
de : commercy par invités de médiapart
La “surprise” de l’acte 47 des GJ : l’occupation du centre commercial Italie2 (vidéo)
dimanche 6 - 11h11
de : nazairien
4 commentaires
Un féminisme accusé de contrôle du corps des femmes
dimanche 6 - 02h31
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Le communautarisme du Rassemblement National - RN (ex FN).
dimanche 6 - 02h21
de : Christian DELARUE
confirmation expulsion appel à convergence
samedi 5 - 22h27
de : AMASSADA
Acte 47 Toulouse et violences à AMiens
samedi 5 - 21h51
de : https://www.frontsocialuni.fr/les-luttes-invisibles/
Une lobbyiste de la pollution au coeur de la convention pour le climat
samedi 5 - 21h39
de : Gaspard D’Allens REPORTERRE
Christine Renon : marée humaine quand l’Éducation Nationale ne veut pas de vague
vendredi 4 - 14h32
Les palettes : Il n’aurait jamais dû signer...
vendredi 4 - 10h22
LA MANIFESTATION CLIMAT DU 21 SEPTEMBRE A-T-ELLE ÉTÉ INFILTRÉE PAR LE BLACK BLOC ?
jeudi 3 - 22h36
de : jean 1
Alexandre Langlois réagit à l’attaque au couteau à la préfecture de police de Paris (vidéo)
jeudi 3 - 20h25
de : nazairien
Une corrompue de plus, comme commissaire européen : Emplois fictifs : « I’m clean », se défend Sylvie Goulard
jeudi 3 - 17h54
de : nazairien
3 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Suffit-il de n'être jamais injuste pour être toujours innocent ? Jean-Jacques Rousseau
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite