Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Témoignage à propos de la manifestation Place de la République, samedi 26 juillet
de : Emotion
samedi 26 juillet 2014 - 21h42 - Signaler aux modérateurs
7 commentaires

C’est bien le dispositif policier qui est à l’origine de l’énervement de quelques jeunes manifestants avec les CRS cet après-midi place de la République lors de la manif en soutien avec les victimes palestiniennes. Ces jeunes n’étaient pas plus casseurs que n’importe quel jeune que l’on voit habituellement dans les manifs d’étudiants.

Qu’est-ce qui s’est passé ? Un certain nombre d’entre eux cherchaient juste à sortir de la place de la République dont un dispositif policier - du jamais vu à ce niveau-là ! - en avait bouclé toutes les issues, on ne pouvait plus rentrer ou sortir de la place, et un certains de manifestants voulaient juste en sortir. Les grilles du métro République étaient fermées aussi. Comment sortir ? Les manifestants ont eu le sentiment d’être pris au piège, d’être emprisonnés par les CRS, cela a beaucoup contribué à l’échauffement des esprits, comme dans les manifs d’étudiants que nous avons tous connues. Et c’est bien ce fait qui a fait monter la tension place de la République

C’est sans doute cela que le gouvernement cherchait à obtenir, la réaction des jeunes face à cette situation d’enfermement pour qu’il réagissent négativement face aux forces de l’ordre et justifier ensuite, à postériori, l’interdiction de la manif.

Cette colère de quelques manifestants ne s’est exprimée que quelques minutes, le temps pour les journalistes de prendre quelques photos de jeunes face au CRS ... Puis c’est le prétexte pour les CRS pour gazer pendant plus d’une vingtaine de minutes l’ensemble des manifestants ... qui ne peuvaient toujours pas sortir de la place et qui ne pouvaient pas prendre le métro non plus ! Les journalistes qui disent que les manifestants s’en sont pris à des équipements de la RATP du métro, c’est FAUX ! Les manifestants, asphyxiés par les gaz, cherchaient tout simplement à ouvrir de force les issues du métro car ils ne pouvaient plus respirer, c’était un réflexe de survie.

Si vous êtes à Paris, allez faire un tour dès maintenant place de la République, vous pourrez juger par vous-même que rien n’a été cassé, ni abri bus, ni rien des équipements publics qui s’y trouvent, contrairement à ce que les journalistes écrivent. Curieusement, on retrouve même d’un journal à l’autre des copié-collés de passages d’articles que les journalistes de journaux différents sont pourtant censés avoir écrit eux-mêmes (voir les articles dans les versions électroniques du Monde et Libération et comparez ...)

Lorsque les CRS se sont retirés et ont débloqués les issues qui permettent d’accèder à cette place, chacun a pu constater qu’à la place qu’ils occupaient (cars de CRS et grilles anti-émeutes) qu’il n’y avait aucune trace au sol de projectiles censés avoir été lancés contre eux par des "casseurs" (bouteilles en verre, pavés, morceaux de structures d’abri de bus arrachés, etc ...). Normalement, on aurait dû en retrouver la trace dès leur retrait ! or il n’y avait rien, sinon des boules de papiers ou cartons formés de tracts ou de paquets de cigarettes vides roulés en boule et sans doute envoyés sur les CRS. C’est un pur mensonge des journalistes - qui ont donné d’ailleurs des chronologies tout à fait fantaisistes des évènement et surtout ont eu la malhonnéteté de ne pas relater le fait très important qui va être déterminant pour comprendre la colère de jeunes face aux CRS : la place était entièrement bouclée et aucun manifestant ne pouvait plus en sortir. C’était AVANT que ne s’exprime la colère de quelques jeunes face aux CRS. C’est bien le dispositif policier qui a provoqué la colère de certains manifestants, et ces manifestants n’avaient rien des "casseurs" décrits par les journalistes ensuite.

voilà mon témoignage



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Témoignage à propos de la manifestation Place de la République, samedi 26 juille
26 juillet 2014 - 22h50 - Posté par SVPat

Heu... pourquoi je suis tenté de croire un "illustre inconnu jouant au journaliste" quand il me raconte, que certains journalistes dotés pourtant d’une carte de Presse qui devrait les amener à effectuer correctement et honnêtement leur travail ?



Témoignage à propos de la manifestation Place de la République, samedi 26 juille
26 juillet 2014 - 22h58 - Posté par tony

Haziza sur tweeter :

La rue des Rosiers en état de siège. La Police craint une descente des manifestants pro #Gaza. En signe de #paix ?

Le tout avec une photo d’une poignée de flics et un couple qui marche tranquilou avec on dirait bien, un sandwich, en mode lunette de soleil.

En état de siège....Les laquais propagandistes n’ont donc aucun sens de la retenue ?



Témoignage à propos de la manifestation Place de la République, samedi 26 juille
26 juillet 2014 - 23h24 - Posté par Reynelle.

Merci à toi pour ton témoignage, sur le chaud.
J’ai connu ce que tu décris à la manif. anti-Otan de Strasbourg en avril 2009.
Pourtant, habituée des manifs, je n’avais encore jamais vu cela... depuis, ces dispositifs deviennent monnaie courante dans nos pays dits civilisés, où nous avons la chance d’avoir un droit de vote même si il est "bafoué" comme en 2005 pour le "non" à l’Europe anti-sociale.

Ne te laisse pas impressionner par certains retours en ligne... l’Etat, ses gouvernants et ses chiens de garde, la police, l’armée auront une puissance sur nous tant qu’il n’y aura pas un réveil collectif et la lutte qui en suivra.

Bien à toi.



Témoignage à propos de la manifestation Place de la République, samedi 26 juille
27 juillet 2014 - 02h15

J’étais aussi Place de la République. Il n’y avait aucun problème, malgré l’important dispositif de gendarmes mobiles dans chaque rue accédant à République. Cela devait être trop calme pour notre cher Ministre Valls. Des petits groupes de gendarmes mobiles ont commencé à fouiller les manifestants arrivant sur la place, toujours pas de révolte. Alors on ferme le métro et on commence à surveiller aussi ceux qui veulent sortir de la place. Je suis parti seul, sans autocollant, sans drapeau j’ai pu passer (j’avais mes enfants à récupérer) ; Mais j’ai compris qu’ils ne laisseraient pas facilement sortir les manifestants. Il fallait évidemment qu’il y ait au moins un incident pour justifier l’interdiction de la manifestation qui était plutôt un rassemblement très pacifique et assez nombreux malgré la pression policière (des centaines de mobiles prêt au combat). La préfecture savait bien qu’il fallait titiller quelques jeunes pour qu’il y ait une petite embrouille. C’est honteux, prévisible diront certains, mais cela n’empêchera pas d’autres manifestations. Le gouvernement a déjà perdu malgré la complicité de certains médias. Il y avait beaucoup de jeunes, des plus âgés, des familles, tous ceux qui viennent sont pacifiques mais déterminés, ils reviendront à chaque appel pour Gaza parce que là bas on tue des civils, des enfants. Le courage des présents met d’autant plus en exergue la lâcheté des organisations absentes aujourd’hui. Elles sont toutes venues mercredi "parce que c’était autorisé par papa Valls" se donner bonne conscience et puis adieu c’est les vacances. Je n’ai pas vu de différences de slogans entre mercredi et aujourd’hui, alors pas d’excuses bidon sur qui est fréquentable ou pas. Seul le NPA est cohérent dans cette histoire, il renoue là avec l’internationalisme révolutionnaire très actif de la LCR et c’est tout à son honneur.



Témoignage à propos de la manifestation Place de la République, samedi 26 juille
27 juillet 2014 - 05h42 - Posté par aspaar

Le quotidien de manipulation & de l’extreme liberalisme , le Monde titre ce matin

Manifestation propalestinienne à Paris : «  Ils sont cons, tout le monde ne va retenir que ça ! »



Témoignage à propos de la manifestation Place de la République, samedi 26 juille
27 juillet 2014 - 11h24 - Posté par PierreP

"... en avait bouclé toutes les issues, on ne pouvait plus rentrer ou sortir de la place, ..."
Vieille méthode de provocation. Dans les années 70 la plupart des manifestations d’extrême-gauche finissaient en jus de boudin avec le même scénario.
Vraiment la police capitaliste n’a pas changé et le PS et le CRIF et ... en profitent pour enfoncer le clou du discrédit du mouvement de soutien au peuple palestinien.



Témoignage à propos de la manifestation Place de la République, samedi 26 juillet
28 juillet 2014 - 23h52 - Posté par Dumesnildot

Nous avons connu la même répression Valls le 22 février 2014 à Nantes






1er anniversaire, du combat des "gilets jaunes" AN II reprise des "ronds points" (vidéo)
dimanche 17 - 20h25
de : nazairien
16 et 17 novembre : pas de cadeaux pour l’anniversaire des gilets jaunes
dimanche 17 - 19h32
1 commentaire
Les Forces de l’Ordre (quoique) ne devraient-t-elle nettoyer plus souvent la visière de leur casque
dimanche 17 - 18h34
de : jean-marie Défossé
Acte 53 Gilets Jaunes : Dissuasion ou interdiction perfide des manifs ; ?
dimanche 17 - 18h01
de : JO
Acte 53 Gilets Jaunes :Des policiers se font-ils passer pour des black blocs
dimanche 17 - 17h54
de : JO
Les réformes de Macron sont les vraies armes par destination
samedi 16 - 20h54
de : Xavier Marchand
Une Transition Anticapitaliste est-elle encore possible ?
samedi 16 - 14h02
de : Lepotier
7 commentaires
Damien Saez, un artiste, qui n’a jamais renié ses engagements, chante l’anniversaire du combat des "gilets jaunes"
vendredi 15 - 23h13
de : nazairien
Pour revenir sur la 4e Assemblée des Assemblées des Gilets Jaunes à Montpellier avec Demos Kratos (vidéo)
vendredi 15 - 19h35
de : nazairien
Reviens vite Evo, ton peuple a besoin de toi : Roger Waters (vidéo str fr)
vendredi 15 - 11h50
de : nazairien
2 commentaires
LES « PÉTROLEUSES »
vendredi 15 - 10h48
de : Ernest London
LA LUTTE FINALE
jeudi 14 - 20h36
de : Nemo3637
2 commentaires
Hôpital : tout le monde déteste l’austérité
jeudi 14 - 18h11
Bloc bourgeois - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 13 - 21h31
de : Hdm
Sans âme.
mercredi 13 - 21h27
de : L’iena rabbioso
Précarité étudiante : le cinq décembre dans toutes les têtes
mercredi 13 - 18h37
1 commentaire
GILETS JAUNES Acte 52 à Montpellier : La terreur bleue !
mardi 12 - 16h26
de : JO
CES 600 MILLIARDS QUI MANQUENT À LA FRANCE
mardi 12 - 12h16
de : Ernest London
BOLIVIE ! Processus électoral électronique mis en cause !
mardi 12 - 11h32
de : JO
2 commentaires
Pour poser de nouveaux jalons de laïcité
mardi 12 - 01h01
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Intervention de Michèle Sibony, au nom de l’UJFP, à la manifestation du 10 novembre contre l’islamophobie
lundi 11 - 23h23
de : Chantal Mirail
6 commentaires
L’appel à manifester des sous-marins jaunes
lundi 11 - 21h09
de : jean1
Rassemblement contre la précarité étudiante dans toute la France le mardi 12 novembre
lundi 11 - 20h50
de : jean1
La terre a tremblé de Cruas à Tricastin ; Allo vous m’entendez ?
lundi 11 - 15h40
de : le fou du roi nucléaire pour coordi SudEst
1 commentaire
Gauche SERVILE ou gauche INDOCILE face aux intégrismes religieux
lundi 11 - 11h53
de : Christian DELARUE
5 commentaires
Coup d’Etat en Bolivie :Les syndicats annoncent un siège et donnent 48 heures à Camacho pour quitter La Paz
lundi 11 - 11h13
de : JO
2 commentaires
L’Europe doit cesser d’investir dans l’industrie du génocide
dimanche 10 - 22h29
de : DAIARA TUKANO via Christine Prat
ISLAMOPHOBIE : du SENS STRICT au SENS LARGE
dimanche 10 - 17h42
de : Christian DELARUE
8 commentaires
Le voile est-il une obligation religieuse ?
dimanche 10 - 17h22
de : Mohammed Chirani
5 commentaires
Comprendre l’instrumentalisation du féminisme à des fins racistes pour résister
dimanche 10 - 17h07
de : Lisbeth Sal et Capucine Larzillière 15 septembre 2011
3 commentaires
MRAP : La lutte contre la haine doit être unitaire
dimanche 10 - 00h01
de : Christian D (CN - MRAP)
4 commentaires
Riposte populaire face à l’islamophobie
samedi 9 - 19h00
de : jean1
8 commentaires
Montpellier : Un Acte 52 des Gilets Jaunes marqué par plusieurs blessés et de nombreuses interpellations
samedi 9 - 17h42
de : jean1
PECO : Hypocrisie du bloc pro-capitaliste
samedi 9 - 16h06
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Combattre le fémonationalisme
samedi 9 - 13h08
de : Chantal Mirail
8 commentaires
Retraites à points : les salariés du privé ont tout à y perdre
samedi 9 - 08h53
Les "zélites" , qui détruisent la France sont responsables : à Lyon : un étudiant stéphanois s’immole par le feu
samedi 9 - 01h51
de : nazairien
4 commentaires
Épuration, recyclages et (grandes) compagnies... - C’est l’heure de l’mettre
vendredi 8 - 22h49
de : Hdm
GILETS JAUNES TOULOUSE : ACTE 51 (video)
vendredi 8 - 15h36
de : JO
LA PETITE MAISON DANS LA ZERMI - Chroniques d’un saisonnier de la misère
vendredi 8 - 12h13
de : Ernest London

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Nous devons apprendre à vivre comme des frères, faute de quoi nous périrons comme des imbéciles. Pasteur Martin Luther King
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite