Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Noam Chomsky : Changements historiques en Amérique Latine , une lueur d’espoir
de : Aspaar
jeudi 9 octobre 2014 - 06h42 - Signaler aux modérateurs

Chercher la vérité : le rôle des médias progressistes

Chomsky, collaborateur de La Jornada durant plusieurs années, a partagé ses réflexions sur la situation actuelle dans un entretien accordé à ce journal pour son trentième anniversaire.

* * *

 Comment percevez-vous ce que certaines personnes appellent des changements révolutionnaires dans le panorama des médias avec le surgissement de l’ère digitale, laquelle -ce sont les arguments de certaines personnes- promet une démocratisation du journalisme et ouvre les portes d’une ère de communication et d’information massive ? Quelque chose a changé ?

 Bien sûr qu’il y a des changements, mais je crois que les bases restent les mêmes. Internet offre sans aucun doute une opportunité d’accès à une riche variété d’information et d’analyses, comme la production de ce type de matériel, avec plus de facilités qu’avant. Il offre aussi de nouvelles opportunités pour la diversion, la distraction, la formation de cultes, la pensée désorganisée, naviguer sans but clair etc. Une bonne bibliothèque peut offrir une opportunité pour qu’une personne devienne un biologiste créatif ou un lecteur sensible à la littérature, ou pour perdre le temps. Tout cela dépend de la façon de choisir ce qui est disponible. Les résultats de la nouvelle ère digitale sont mixtes.

“Pour les organisateurs et les activistes, Internet a été un outil indispensable. Mais il faut faire ici attention : un des observateurs les plus habiles et informé du monde arabe, Patrick Cockburn, écrit que durant les soulèvements du Printemps arabe, « des membres des cerces intellectuels paraissaient [souvent] vivre et penser dans la chambre des échos de l’Internet. Peu d’entre eux ont exprimé des idées pratiques pour aller de l’avant, ou, ont prêté suffisamment d’attention aux réalités politiques, de classe ou militaires. Les résultats sont à la vue, et ses leçons peuvent être généralisées.

 Quel devrait être le rôle des médias progressistes dans ce contexte ?

 Nous dépendons tous des reportages directs de journalistes courageux et honnêtes, ceux qui font leur travail avec intégrité. Aucune technologie ne pourra changer cela. Le rôle des médias progressistes est toujours le même : essayer de chercher la vérité dans les grands dossiers, rompre le torrent de propagande et de mensonges qui sont enracinés dans les systèmes de pouvoir et donner les moyens aux gens pour qu’ils puissent avancer dans les différentes luttes pour al liberté, la justice et même notre survie face à ce qui met en péril [notre humanité].

 Vous persistez à aborder les effets dévastateurs des politiques du gouvernement des Etats-Unis et du monde de l’entreprise, lesquelles se manifestent à travers des guerres et des injustices sociales et économiques, et plus récemment vous avez prévenu que nous en arrivons à un point où nous mettons en danger la survie de notre civilisation. Pour ceux qui s’intéressent aux Etats-Unis et à l’Amérique Latine en ce moment, quels sont les principaux défis d’aujourd’hui ? Où percevez-vous le plus grand potentiel pour faire face à ces défis ?

 Les menaces sont bien réelles. La menace de la destruction due à une guerre nucléaire est toujours présente, et nos antécédents historiques font froid dans le dos. La situation est tout aussi compliquée, et peut-être même plus, au niveau des menaces de catastrophe écologique. Pour la première fois dans l’histoire de l’humanité nous faisons face à une possibilité de détruire les conditions d’une survie convenable, et les systèmes de pouvoir nous poussent vers un précipice.
“Néanmoins, il y a des signes encourageants, qui proviennent en grande partie de l’Amérique Latine, car ce qui s’est passé ces dernières années a une signification vraiment historique. Pour la première fois en 500 ans, des pays latino-américains ont entrepris des avancées très sérieuses vers l’intégration et l’indépendance des puissances impériales étrangères (durant le siècle dernier, principalement des Etats-Unis).

“Les changements, qui sont spectaculaires, prennent forment de différentes façon. Il n’y a pas si longtemps, l’Amérique Latine était « l’arrière cour » de Washington. Ces pays faisaient ce qu’on leur ordonnait, ou bien, s’ils ne suivaient plus les orientations [des Etats-Unis], ils étaient soumis à des coups d’état militaires, à la terreur et à la destruction. Mais aujourd’hui, au sein des conférences régionales, les Etats-Unis et le Canada sont virtuellement isolés.

“Une étude récente des programmes des extraordinary rendition [1] de la Central Intelligence Agency (CIA), une des formes les plus sauvages et lâche de torture, montrait que cette agence avait pu collaborer presque dans le monde entier, en incluant l’Europe, mais avec une exception : l’Amérique Latine. C’est important pour deux raisons : d’abord à cause de la subordination historique de cette région vis-à-vis de Washington, et ensuite parce que durant cette période [de subordination] la région était l’un des plus grands centres de torture du monde.
“D’autre part, d’après le Traité de Tlatelolco [2], l’Amérique Latine est une des rares régions du monde qui possède une zone libre d’armes nucléaires.

“Dans un autre ordre d’idées, avec des communautés indigènes qui ont souvent un rôle de leader, plusieurs pays latino-américains ont fait des avancées significatives pour reconnaître les droits de la nature et chercher des modèles d’économies durables qui puissent mettre un frein au chemin du désastre écologique.
“Tout ceci est dramatique et encourageant à la fois, bien qu’il y ait aussi des défaillances et des problèmes sérieux.
« Les défis auxquels nous faisons face sont immenses. Le plus grand potentiel [pour faire face à cette situation] viendrait de la part de citoyens actifs et engagés. Il ne reste plus beaucoup de temps à perdre.

 Qu’est ce qui vous procure encore de la joie aujourd’hui ?

 Dans la culture juive dans laquelle j’ai grandi, il y a un concept de rire à travers les larmes. Malheureusement, notre monde offre beaucoup d’opportunités pour cet exercice.
« Mais il reste beaucoup de lueurs d’espoir, et plusieurs raisons pour espérer qu’un monde meilleur est possible, le Forum Social Mondial et ses diverses branches sont là pour nous le rappeler continuellement. Et c’ n’est pas un hasard si ses racines sont latino-américaines..

 – -

Source : La era digital no cambia la misión de la prensa libre – La Jornada (Mexique) – 19/09/2014 http://www.jornada.unam.mx/2014/09/...

Traduit par Paúl Hernandez pour La Voie Bolivarienne, blog d’information alternatif sur l’Amérique Latine (http://voiebolivarienne.wordpress.com/).

NOTES DU TRADUCTEUR

[1] – « Le terme rendition (qu’on peut vaguement traduire par « restitution ») désigne l’action de transférer un prisonnier d’un pays à un autre hors du cadre judiciaire, notamment hors des procédures normales d’extradition. Ce terme a été médiatisé dans le cadre de la « guerre contre le terrorisme », notamment à propos d’opérations de la CIA de transport clandestin de prisonniers, parfois précédé d’un enlèvement et parfois associé à une sorte « d’externalisation » de la torture, les États-Unis faisant torturer des prisonniers dans des pays alliés tout en l’interdisant sur leur territoire. Lorsque le sujet est d’abord enlevé au cours d’une opération clandestine avant d’être transféré, on parle d’extraordinary rendition. Les personnes concernées sont parfois détenues dans des prisons secrètes de la CIA hors du territoire des États-Unis. » Wikipedia / Extraordinary rendition.

[2] – Le Traité pour la prohibition des armes nucléaires en Amérique Latine et la Caraïbe a été signe à Tlatelolco, dans la ville de Mexico le 14 février 1967 et est entré en vigueur en avril 1969. Cuba a été le dernier État à ratifier le traité, en 2002. 33 pays ont donc aujourd’hui signé et ratifié le traité. L’Organisme pour la Proscription des Armes Nucléaires en Amérique Latine et la Caraïbe est l’organisme intergouvernemental créé par le Traité de Tlatelolco pour en assurer l’accomplissement des obligations du Traité. Voir http://www.presidencia.gob.mx/trata... et http://www.opanal.org/opanal/about/....


Source :
 http://voiebolivarienne.wordpress.c...



Imprimer cet article





Laurent Berger, le syndicaliste grèvophobe
dimanche 15 - 17h28
de : mat
1 commentaire
Retraite à 67 ans : quand le gouvernement anticipe !
dimanche 15 - 16h21
1 commentaire
Fondation SNCF : réseau d’influence et "social washing"
dimanche 15 - 15h48
de : Mat
solidarité
samedi 14 - 17h28
de : jean1
(video) Le capitalisme porte en lui la guerre, la violence !
vendredi 13 - 11h07
de : JO
7 commentaires
Prévision théatrale
jeudi 12 - 21h50
de : jean1
L’ Acentrale Radio de la grève
jeudi 12 - 16h55
de : jean1
R.N. la place à la tête de l’état est déjà occupée
jeudi 12 - 10h06
de : jean1
bourgeois, tremblez, ça n’fait que commencer ! C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 11 - 22h34
de : Hdm
1 commentaire
TOTAL en Ouganda Rendez-vous au Tribunal ce jeudi 12 décembre
mercredi 11 - 19h21
de : SURVIE
BOLIVIE : La dictature auto-proclamée en appelle à Israël !
mercredi 11 - 17h16
de : JO
1 commentaire
COP 25 : supercherie capitaliste
mercredi 11 - 16h13
de : jean1
Retraites : Édouard Philippe confirme les mauvais coups du rapport Delevoye
mercredi 11 - 15h41
2 commentaires
Les régimes sociaux coûtent un pognon de dingue ? No coment !
mercredi 11 - 09h57
de : JO
2 commentaires
Contre le travaillisme , une gauche de RTT 32 H et de retraite à 60 ans.
mardi 10 - 23h01
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Deuxième journée de grève : le nombre de manifestants dans 50 villes
mardi 10 - 17h50
3 commentaires
Les manipulations de macron, pour "piller" , nos retraites révélées au grand jour
lundi 9 - 20h13
de : nazairien
5 commentaires
Delevoye et le think tank "Parallaxe"
lundi 9 - 13h59
de : Mat
2 commentaires
Les liaisons troubles de Jean-Paul Delevoye avec le milieu de l’assurance !
lundi 9 - 11h43
de : lullal
6 commentaires
Emission - Grève SNCF : Cheminots et cheminotes luttent pour tout le monde !
lundi 9 - 11h14
de : Emission Polémix et La Voix Off
(video) Pour gagner : « reconduction, auto-organisation, généralisation » de la grève
lundi 9 - 07h13
2 commentaires
Grève : le scénario catastrophe d’un "lundi noir" se précise, la RATP et la SNCF alarmistes
dimanche 8 - 19h08
de : nazairien
Le labyrinthe.
dimanche 8 - 16h14
de : L’iena rabbioso
(video) « Nos camarades de la SNCF et la RATP ne veulent pas de chèques, ils veulent qu’on fasse grève avec eux »
dimanche 8 - 16h06
Convergence des luttes : 5 décembre : les manifs dans plus de 45 villes en France ! à suivre... (vidéos)
dimanche 8 - 11h37
de : nazairien
6 commentaires
LA TERRORISATION DÉMOCRATIQUE
dimanche 8 - 11h31
de : Ernest London
Jamais 2 sans 3
samedi 7 - 18h14
de : jean1
3 commentaires
Un peu plus de musique
samedi 7 - 18h08
de : jean1
UN PEU DE MUSIQUE
samedi 7 - 17h58
de : jean1
Suppression des régimes de retraites des parlementaires ?
samedi 7 - 09h08
de : Jean-Marie Défossé
Reportage photo : Manifestation à Paris pour les retraites- jeudi 5 décembre 2019
vendredi 6 - 21h39
de : jean1
Grève de la destruction du monde à Saint-Victor
vendredi 6 - 18h36
de : AMASSADA
Comment Maduro, a t il pu laisser faire cela, livrer « Stan Maillaud » au psychopathe macron (vidéo)
vendredi 6 - 17h07
de : nazairien
2 commentaires
Verdi, ancien « vrai journaliste », nous fait, une analyse extremement détaillée de cette puissante mobilisation du 5-12
vendredi 6 - 15h44
de : nazairien
1 commentaire
Quand les riches détruisent des bâtiments publics, avec le soutien de la justice
vendredi 6 - 13h00
de : Louisette
2 commentaires
Les Etats-Unis se hasardent-ils à considérer la CHINE comme une République bananière ?
jeudi 5 - 22h46
de : JO
Le principe de continuité du mouvement de grève
jeudi 5 - 20h03
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Grève du 5 décembre : manif monstre à Saint-Nazaire
jeudi 5 - 13h12
de : naairien
6 commentaires
LREM, Macron, farandole de casseroles : A mettre dans le livre des records (document Médiapart)
mercredi 4 - 23h53
de : nazairien
1 commentaire
Un mouvement de grève ne nous empêche pas de vous proposer nos programmes, bien au contraire ! C’est l’heure de l’mettre
mercredi 4 - 22h07
de : Hdm

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

La perfection des moyens et la confusion des buts semblent caractériser notre époque. Albert Einstein
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
2 commentaires
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite