Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Sur l’Ukraine et la lutte des Républiques Populaires du Donbass


de : TML
mercredi 19 novembre 2014 - 10h03 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire

Défendre l’indépendance et l’intégrité territoriale des Républiques Populaires du Donbass doit être plus que jamais une priorité pour les anti-impérialistes et les anticapitalistes.

Même si cela suppose un compromis tactique. Au moment où la Russie est plus isolée et plus affaiblie économiquement que jamais, ses efforts de résistance nationalistes, même sur la base d’un capitalisme archaïque, et très loin d’un néo-impérialisme, restent malgré tout une des rares ressources d’aide pour les nations et les peuples en lutte pour leur indépendance. Dans le faible rapport de forces actuelles pour la gauche progressiste dans le monde, son renoncement au soutien des Républiques Populaires serait une grande victoire de l’impérialisme US-UE et du néofascisme à leur service.

жжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжж

Tous ceux, de « gauche » comme de droite, qui veulent voir une « agression russe » en Ukraine se font objectivement les complices de l’impérialisme sous toutes ses formes, US, UE et fascisme ukrainien à la Bandera-Porochenko !

Pour les communistes marxistes-léninistes, singulièrement, brandir à nouveau le mythe de « l’impérialisme russe », c’est un déni total du droit des nations et des peuples à disposer d’eux-mêmes, tant comme il se vit sur le terrain des lutte que comme Lénine lui-même l’avait si bien exposé, notamment dans sa célèbre polémique avec Rosa Luxembourg :

« DU DROIT DES NATIONS A DISPOSER D’ELLES-MÊMES »

http://gallica.bnf.fr/ark :/12148/bp...

Cela prouve en outre qu’ils n’ont rien compris au principe même de domination du capital financier dans le processus impérialiste… Où sont les multinationales et les groupes financiers russes envahissant le monde à la mode US, ou même « exportant » à la mode chinoise ?

Pour comprendre le monde actuel et ses enjeux véritables, la clef est plus que jamais dans les fondamentaux de l’œuvre de Lénine, mais il ne suffit pas de la parcourir vaguement, histoire de compléter sa culture perso, mais de mettre en regard les vrais faits du monde actuel, les vraies données et les vrais chiffres et rapports de proportions des flux financiers, avec ses concepts.

LE TEXTE SUIVANT, DANS CETTE OPTIQUE, N’EST QU’UNE EBAUCHE, MAIS, DANS L’URGENCE, NECESSAIRE POUR FAIRE LE POINT SUR LA SITUATION DU CONFLIT UKRAINIEN ET DU SOUTIENT QUE NOUS DEVONS AUX REPUBLIQUES POPULAIRES.

Tribune Marxiste-Léniniste

Sur l’Ukraine

et la lutte des Républiques Populaires du Donbass

La lutte des peuples du Donbass s’inscrit dans la situation internationale, qui est caractérisée, depuis des décennies, par la chute de l’URSS et ses conséquences.

La principale de ces conséquences a été et continue d’être la domination d’une seule puissance hégémonique mondiale, l’impérialisme US qui mène particulièrement depuis lors une campagne très agressive partout où ses intérêts politiques, économiques ou stratégiques sont en question.

Pour l’impérialisme US, la nécessité d’empêcher, par tous les moyens, l’émergence de n’importe quel pouvoir qui puisse le concurrencer est vital.

Depuis le Kosovo, en passant par l’Irak, la Libye et la Syrie, l’impérialisme promeut des « révolutions de couleurs » (des contrerévolutions en fait) pour piller les peuples et les assujettir à ses desseins. Ces agressions ont balisé le chemin qui mène à ses véritables objectifs stratégiques le plus importants.

Ses deux objectifs principaux sont tant la Russie, qui compte encore avec quelques armes de l’époque soviétique, malgré son énorme affaiblissement industriel, politique et militaire (l’industrie soviétique qui représentait 20% de la production industrielle mondiale n’est aujourd’hui que de 3% dont une bonne partie se sont des investissement étrangers) ; et la Chine qui, malgré des statistiques qui peuvent faire croire que c’est la « deuxième puissance économique mondiale » est encore un pays semi-colonial, dont « ses » exportations viennent des usines de groupes financés à 60% par des capitaliste étrangers, et ses finances dépendent du dollar.

Toute la politique actuelle de l’impérialisme US, après avoir liquidé l’URSS et installé l’ivrogne Eltsine pour achever leur travail (destruction de l’agriculture, de l’industrie, du pouvoir d’achat des travailleurs, de la vie sociale, de la culture, et avec, en outre, la perte de 9 millions d’habitants) est d’empêcher toute possibilité de résurgence d’une Russie puissante ou d’une Chine réellement forte.

La crise ukrainienne ne peut pas se comprendre en dehors de ce plan stratégique US.

L’Ukraine, gouvernée par des groupes oligarchiques avec des intérêts divers, avait maintenu une relation avec l’UE (principalement à travers son agriculture basée principalement à l’Ouest) mais aussi avec la Russie (par les multiples liens industriels hérités de l’époque soviétique).

Les fluctuations de la politique ukrainienne et les luttes au sommet entre différents groupes oligarques d’intérêts divergents, trouvent leur raison d’être dans cette configuration économique particulière de l’Ukraine post-socialiste.

Quand le gouvernement Ianoukovitch, au bord de la faillite, du fait du pillage sans scrupules des oligarques, s’est tourné du côté de la Russie qui lui proposait un meilleur marché (par des raisons stratégiques évidentes), l’impérialisme US et l’Allemagne (avec le concours de la France d’Hollande) sont passés à l’action. Ils ont déclenché le mouvement Maïdan, utilisant les ressources d’un travail de préparation de longue haleine, par l’entremise des ONG et des bandes ouvertement fascistes, nationalistes, de la classe moyenne pro-impérialiste.

Ce mouvement Maïdan, très réactionnaire, même si certaines personnes « de gauche » l’ont peint en « mouvement populaire », a porté au pouvoir un gouvernement nationaliste de droite qui contient des éléments néo-fascistes d’extrême droite. Les politiques provocatrices du nouveau gouvernement envers la population russophone dans le Sud-Est et la Crimée les ont poussés vers l’insurrection d’abord (en se référant souvent à la Révolution Socialiste d’Octobre) et après un référendum largement voté, le 11 Mai 2014, à la sécession.

Ce soutien démocratique aux Républiques Populaires du Donbass et à leur projet d’union entre elles comme Nouvelle-Russie s’est à nouveau manifesté par une participation massive aux élections présidentielles et législatives du 2 Novembre.

Le gouvernement capitaliste russe de Poutine, acculé à une réaction nationaliste par les USA et l’UE, leur a apporté un soutien, dans une tentative de résistance géostratégique conforme à ses propres intérêts.

Le gouvernement Porochenko, avec le plein soutien de Washington, Londres et Berlin, a poursuivi une politique de réduire les droits démocratiques et a lancé une soi-disant « opération anti-terroriste » contre le peuple du Donbass, y compris par le bombardement de zones civiles.

Des groupes paramilitaires fascistes et nazis et des armées privées financées par des oligarques individuels ont été intégrés dans l’appareil d’Etat, qui leur a donné l’impunité devant leurs actes de violence. La gauche, les communistes et les militants syndicaux ont été attaqués, enlevés torturés et assassinés, leurs bureaux agressés, pillés et incendiés, forçant leurs organisations à rentrer en clandestinité. Le point culminant fut le massacre d’Odessa, dans laquelle au moins 48 personnes (y compris des membres du PCU, Komsomol et Borotba) ont été tués par les mains des groupes paramilitaires fascistes.

L’organisation communiste Borotba a déjà été contrainte à la clandestinité après que ses bureaux ont été perquisitionnés et des tentatives ont été faites pour enlever certains de leurs principaux militants.

Tribune Marxiste-Léniniste exprime son entière solidarité avec la résistance antifasciste en Ukraine et s’engage à informer les secteurs les plus larges possibles partout où cela est possible pour défendre les droits démocratiques de ceux qui luttent contre les autorités de Kiev.

Cette lutte héroïque a porté ses fruits et les bandes réactionnaires de l’armée de Porochenko ont été contraintes à un « cessez-le-feu », mais qu’ils violent tous les jours, en continuant à bombarder les civils, les hôpitaux, les écoles, et avec encore plus d’intensité depuis les élections du 2 Novembre.

C’est pourquoi ces « accords » de Minsk n’ont été acceptés par les Républiques Populaires que par la nécessité d’un compromis géostratégique. Il ne peut être qu’une étape dans la lutte de libération totale de leurs territoires. C’est aussi le sens du vote massif en faveur de cet objectif, clairement exprimé, notamment par Alexandre Zakhartchenko, précédent chef du gouvernement de Donetsk, et massivement élu Président le 2 Novembre.

Les « accords » de cette nature, même s’ils sont tactiquement nécessaires, ne doivent nous faire oublier l’enseignement de Lénine qu’une révolution ne doit pas s’arrêter quand elle avance et que ses triomphes doivent se suivre jusqu’à la victoire finale.

Aujourd’hui la situation est complexe et l’armée fasciste de Porochenko rééquipée et entrainée par les US se prépare à une nouvelle offensive.

Cette offensive est accompagnée d’un plan économique destiné à affaiblir la Russie. Il a provoqué la chute du rouble et la fuite des capitaux, et peut avoir des graves conséquences, tant pour le peuple russe que pour les habitants de la partie russophone ukrainienne et notamment pour les Républiques Populaires de Donetsk et de Lougansk.

L’ensemble de la situation, les menaces économiques et l’opposition interne des oligarques russes aux tentatives de résistance de Poutine, peut dégénérer en une situation qui laisse abandonnés les combattants de Nouvelle-Russie.

Les capitalistes russes, comme les autres, ne tiennent qu’à leurs portemonnaies.

Mais une capitulation du gouvernement russe (Poutine notamment est directement visé par cette offensive économique US et peut être forcé de signer un « accord » par ses pairs oligarques) ne peut que faire gagner du temps aux impérialistes. La conscience aigüe que de toutes manières l’impérialisme US ne s’arrêtera pas avant d’avoir réduit la Russie à rien, ne peut que conforter les partisans de la résistance.

Nous devons donc amplifier notre solidarité avec les Républiques Populaires.

Après le vote massif au référendum du 11 Mai, les élections présidentielles et législatives du 2 Novembre ont à nouveau légitimé la revendication des républiques populaires du Donbass dans leur indépendance et dans leur intégrité territoriale.

Nous devons exiger de Hollande et de l’UE qu’ils les reconnaissent !

Que les USA cessent leur soutien à la junte de Kiev !

Les troupes fascistes de Kiev doivent évacuer le territoire des Républiques Populaires entièrement et sans conditions !

Ce sont les seules possibilités pour éviter un pourrissement de la situation et un glissement rapide vers la guerre en Europe. Car, une capitulation russe et une victoire US transformeraient encore davantage l’Europe en un champ de manœuvres pour tous les fascistes qui y sont déjà trop nombreux !!

Une défaite de ces républiques rendrait heureux tous les réactionnaires, et avec eux tous les gauchistes imbéciles qui parlent « d’impérialisme russe » ou traitent les deux camps de « bandits et retarderaient encore la résurgence d’un véritable Parti Communiste en Ukraine et partout en Europe et ailleurs.

Nous croyons fermement qu’un véritable mouvement antifasciste et anti-impérialiste ne peut être construit par les peuples que sur la base des leurs propres forces et que l’internationalisme prolétarien qui les soutient (car au Donbass c’est bien en réalité la lutte d’un petit pays contre une agression impérialiste) doit être liée à la lutte contre le capitalisme.

La seule solution pour les travailleurs ukrainiens ne réside pas dans le nationalisme (ni ukrainien ni russe), qui les divise et permet aux oligarques d’imposer leurs politiques, mais plutôt dans l’unité fraternelle des travailleurs de différents groupes nationaux et parlant des langues différentes, en fonction de la reconnaissance et le respect de leurs droits culturels et linguistiques. Cela signifie l’expropriation des oligarques, la restauration de la propriété collective et l’abolition du capitalisme en Ukraine, qui aurait un effet puissant sur la Russie elle-même.

Nous devons exiger de Hollande et de l’UE qu’ils reconnaissent les Républiques Populaires du Donbass !

Solidarité avec la résistance antifasciste en Ukraine !

Nous devons aussi exiger

que les USA et l’OTAN cessent leur soutien à la junte de Kiev !

Les troupes fascistes de Kiev doivent évacuer le territoire des Républiques Populaires entièrement et sans conditions !

Pour une ferme unité populaire de classe basée sur l’internationalisme prolétarien

Pour l’expropriation des oligarques et la construction d’une économie planifiée sous le contrôle démocratique des travailleurs

Pour une Ukraine socialiste, pour une Russie socialiste.

Travailleurs du monde entier, unissez-vous !



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Sur l’Ukraine et la lutte des Républiques Populaires du Donbass
19 novembre 2014 - 11h41

C’est vrai que MARX critiquait très hargneusement les travaillistes qui ne soutenaient pas les indépendantistes irlandais...
Une grande parie du peuple ukrainien est contre l’expédition punitive de l’armée contre le Dombass (désertions, refus de se battre, familles mobilisées contre le recrutement...etc...).
Cependant il faut "marcher sur des œufs"... Certains miliciens NOVOROSSIA sont presque aussi facho que pravij sektor et ne défendent pas que les intérêts du peuple du Dombass...
Pour ma part, suite à la crise ukrainienne je pense qu’il faut militer pour que la FRANCE sorte de l’EUROPE et de l’OTAN et ne participe plus jamais aux saloperies impérialistes et bellicistes commises par OBAMA-ASTON-NULLAND...






Air France : milliards de prêt, milliers de postes en moins, bonus époustouflant pour le PDG
jeudi 9 - 09h00
Venezuela : Publication de la liste des organisations candidates aux élections législatives
mercredi 8 - 16h32
de : joclaude
Du 8 au 12 juillet 2020 Festival des Canotiers 2020 : le programme
mercredi 8 - 07h26
Conférence de presse de Jean-Luc Mélenchon
mardi 7 - 18h03
1 commentaire
IRAN : Israël joue-t-il avec le feu ?
mardi 7 - 17h47
de : joclaude
AVEC CASTEX çA CARBURE SEC
mardi 7 - 05h25
de : Nemo3637
1 commentaire
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 - 21h35
de : Roberto Ferrario
1 commentaire
Services publics pour appliquer les droits sociaux « opposables »
dimanche 5 - 11h14
de : Christian Delarue (Converg SP)
Remaniement Ministériel:le 1er Ministre n’arrive pas en novice !
samedi 4 - 21h28
de : joclaude
Coronavirus : Superbe analyse d’Ignacio Ramonet
samedi 4 - 16h31
de : joclaude
Stopper le rouleau compresseur mondialiste
samedi 4 - 15h37
de : Claude Janvier
1 commentaire
LA PRÉFECTURE DE PARIS MET DES FAMILLES À LA RUE POUR UN HÔTEL DE LUXE
samedi 4 - 11h54
de : joclaude
Nomination de Castex à Matignon
samedi 4 - 08h15
de : jo.dez
L’indépendantisme catalan à la veille d’une recomposition d’envergure
vendredi 3 - 18h20
de : Antoine (Montpellier)
Remaniement : Emmanuel Macron réinvente la macronie d’avant le Covid-19
vendredi 3 - 15h29
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 - 15h00
de : Roberto Ferrario
4 commentaires
MUNICIPALES : GAUCHE BOBO CONTRE GAUCHE PROLO
vendredi 3 - 11h21
de : joclaude
2 commentaires
SYNDICALISTE - ANTIRACISTE - ANTISEXISTE
vendredi 3 - 07h21
de : DELARUE C. & LE QUEAU S.
La Via Campesina condamne le plan d’annexion colonialiste en Palestine
vendredi 3 - 06h25
de : VIA CAMPESINA
Crise et robotisation : De l’actualité des Grundrisse de Marx !
vendredi 3 - 02h32
de : Lepotier
MON COMMUNISME
jeudi 2 - 21h55
de : Nemo3637
1 commentaire
Soignants : une « grande famille ». Vraiment ?
jeudi 2 - 15h30
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 - 11h38
de : Mickael Wamen
Le creux de la vague - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 1er - 20h54
de : Hdm
QG présente : "« Le capital se radicalise » Mickaël Wamen, Monique Pinçon-Charlot" (video)
mercredi 1er - 17h28
de : Aude Lancelin
4 commentaires
CARNAGE ORGANISÉ CONTRE RÉACTION DÉSORGANISÉE ...
mercredi 1er - 17h06
de : Mickael Wamen
Convention Citoyenne pour le climat soumis au bon vouloir de notre monarque !
mercredi 1er - 12h27
de : joclaude
Courrier à l’adresse de Philippe Martinez SG CGT.
mardi 30 - 22h38
de : Mickael Wamen
IRAK : M.Macron ne nous l’expliquera pas : NOUS SOMMES EN GUERRE !
mardi 30 - 17h51
de : joclaude
« Ségur de la santé » : les soignants maintiennent la pression
mardi 30 - 17h43
André Bouny : « Agent orange, le déni reste total »
mardi 30 - 14h23
de : jean1
Municipales 2020:ABSTENTION – Une « insurrection froide contre toutes les institutions du pays »
lundi 29 - 17h57
de : joclaude
2 commentaires
Elections municipales 2020 : un vote nul ...
lundi 29 - 16h40
de : Mickael Wamen
1 commentaire
Election Municipale à LYON : l’Humanitaire forcément HUMANISTE ?
lundi 29 - 11h02
de : joclaude
[Vidéo] Covid-19 : la Guyane souffre de sous-équipement et d’un manque de préparation de l’État
dimanche 28 - 18h50
Libérez Roland Veuillet !
dimanche 28 - 17h21
de : CNT 30
Pour un grand bol d’air pur, le point avec Manon Aubry , LFI au Parlement Européen.
samedi 27 - 17h14
de : joclaude
BFM-TV EN GRÈVE POUR LA PREMIÈRE FOIS (video)
samedi 27 - 16h41
Coronavirus : 15 médecins Cubains à La Martinique !
samedi 27 - 16h02
de : joclaude
Professeur Raoult auditionné sur RMC-J.J. Bourdin
samedi 27 - 15h26
de : joclaude

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite