Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Le projet de résolution de l’ONU de "l’initiative française" menace les droits palestiniens
de : FPLP
vendredi 26 décembre 2014 - 10h28 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire

FPLP : Le projet de résolution de l’ONU de « l’initiative française » menace les droits palestiniens

JPEG - 95.3 ko

Le Front Populaire pour la Libération de la Palestine rejette sans équivoque l’ainsi dite « Initative française » parrainée aux Nations Unies par le régime jordanien comme étant une menace dangereuse au droit de retour des réfugiés palestiniens, qui mine les droits palestiniens aux Nations Unies sous l’apparence du soutien à « l’état palestinien, » a dit un porte-parole du Front.

Le projet de résolution présenté au Conseil de sécurité de l’ONU ne fournit aucun mécanisme de mise en application ni pénalité à la puissance occupante pour sa violation flagrante continue du droit international, occupation, imposition de la ségrégation et déni des droits fondamentaux des réfugiés palestiniens pendant les 66 dernières années. Au contraire, à la différence des résolutions que le Conseil de sécurité a adoptées avec tellement d’ardeur contre l’Irak, la Syrie, le Soudan et d’autres pays, il ne contient pas de conditions, mandats ou pénalités d’aucune sorte mais présente à laplace une vue fausse du « conflit » qui serait un conflit entre des parties égales avec des droits et des intérêts légitimes .

En aucune manière cette résolution ne mandate la création d’un état palestinien dans les 12 mois ; elle simplement « affirme le besoin pressant » de « parvenir pas plus tard que 12 mois…à une solution pacifique complète durable juste qui mette fin à l’occupation israélienne depuis 1967 et réalise la vision de deux états indépendants, démocratiques et prospères, Israël et un Etat de Palestine souverain, contigu et viable vivant côte à côte dans la paix et la sécurité à l’intérieur de frontières mutuellement et internationalement reconnues. »

Dans le contexte des Nations Unies, ceci réitère simplement la politique existante de l’ONU exigeant la fin de l’occupation israélienne en violation des résolutions de l’ONU et du droit international. « Affirmer un besoin pressant » ne crée aucune condition ou mandat de mise en application de ce désir, ni n’impose aucune pénalités à l’état israélien pour refus d’arrêter son occupation.

La partie la plus préjudiciable et la plus dangereuse de la résolution, cependant, réside dans sa définition « de la solution négociée, » où elle reconnait les principes de « échanges de terres mutuellement convenus, limitée et équivalents ; » La terre palestinienne est entièrement occupée. Elle n’a pas à être échangée avec l’occupant pour légitimer ses colonies sur notre terre ou pour lui permettre de transférer des Palestiniens de la Palestine occupée en 1948 vers le prétendu état palestinien.

En second lieu, et d’une manière plus importante, le projet de résolution cherche à remplacer la pierre angulaire des résolutions de l’ONU sur l’inaliénable droit au retour des réfugiés palestiniens, qu’on leur a dénié pendant plus de 66 années, Résolution 194, par « une solution juste et convenue à la question de réfugié de la Palestine sur la base de l’Initiative de Paix Arabe, du droit international et des résolutions appropriées des Nations Unies, y compris la résolution 194 (III). » Le Front Populaire pour la Libération de la Palestine a toujours rejeté la soi-disant Initiative de Paix Arabe et toutes les initiatives semblables, car elles cherchent à remplacer le droit individuel, national et collectif du retour des réfugiés palestiniens par « une solution négociée » qui met ce droit sur la table de négociation pour qu’il soit vendu ou négocié.

L’inclusion de cette clause dans le projet de résolution de l’ONU en fait une menace envers les droits palestiniens sous l’apparence du soutien au « statut d’état palestinien, » et une attaque dommageable et une tentative préjudiciable de liquider le droit indéniable des réfugiés palestiniens de retourner à leurs maisons et terres originales, la pierre angulaire de la cause palestinienne et la clef de la libération et de l’autodétermination de nos populations. Les réfugiés palestiniens sont en fait la majorité du peuple palestinien – et leurs droits et ceux de tous les autres Palestiniens sont seulement mis en danger par cette résolution.

La résolution ne reconnait pas Jérusalem comme occupé, mais note seulement qu’elle doit être « la capitale partagée de deux états. » Elle prend le plus long paragraphe dans cette section pour des « arrangements de sécurité, » labellisant l’occupation armée « forces de sécurité, » et considérant l’occupation et la colonisation de la Palestine comme une question concernant la sécurité plutôt que celle d’une lutte anti-coloniale contre un occupant colonisateur.

En outre, la résolution traîne loin derrière des résolutions existantes de l’ONU : elle n’exige pas la fin de la construction des implantations coloniales mais simplement « invite… les parties à s’abstenir. … des activités d’implantation. » Nulle part le projet de résolution ne mandate le démantèlement des colonies ; plutôt il favorise les « échanges de terre » et il laisse entièrement de côté la question des colons.

La résolution cherche aussi bien à exiger la normalisation arabe avec Israël et déclare que « l’accord statutaire final » ci-dessus mettra un « terme à toutes les réclamations » et mènera « à une reconnaissance mutuelle immédiate. » Par-dessus tout, il situe la lutte palestinienne dans un cadre des négociations, qui n’ont fait rien de plus en 20 ans que de fournir la couverture pour les crimes de l’occupation et le démantèlement des droits palestiniens.

L’état sioniste est construit sur la dépossession de la terre palestinienne et le déplacement des Palestiniens. C’est un état colonial, d’apartheid et , raciste. Il divise les peuples arabes pour les intérêts de l’impérialisme et c’est un projet qui n’a pas de place dans notre région. Nous ne reconnaissons pas un état raciste colonial ; sa structure raciste doit être démantelée. En aucune façon l’accomplissement de l’état palestinien sur une seule partie de la Palestine n’est une « fin de toutes les réclamations. » Les Palestiniens ne concèdent pas leur plein droit de retour ; le droit de notre peuple palestinien à l’intérieur de 1948 à vivre librement, des vies auto-déterminées exemptes de racisme et de discrimination ; et le droit de libérer la terre entière de la Palestine.

La lutte palestinienne est une lutte pour la libération de notre peuple et de notre terre d’un régime colonial brutal et génocide. C’est une lutte pour le retour des réfugiés palestiniens, pour l’exercice de la souveraineté et de l’autodétermination des Palestiniens sur toute leur terre. Ce n’est pas un conflit entre des parties égales, c’est une lutte entre le colonisé et le colonisateur, entre l’opprimé et l’oppresseur. C’est le combat pour établir une Palestine démocratique pour tous sur la terre entière de la Palestine, libérée de l’occupant, du racisme et de l’oppression.

La « solution deux états » n’a pas été un mécanisme pour réaliser graduellement les droits palestiniens, ni même aucune vraie souveraineté palestinienne ; plutôt, les « initiatives de construction d’état » considérées comme positives dans le projet de résolution ont soutenu l’investissement capitaliste et l’exploitation aux dépens des classes populaires palestiniennes, qui n’ont pas bénéficié d’un tel placement. Il n’y a pas de libération pour aucune partie de la Palestine ou son peuple qui soit envisagée par cette résolution : seule la continuation de la série sans fin de négociations émiettant les droits palestiniens tandis que l’occupant continue à attaquer et détruire.

Centralement, ce projet de résolution est une tentative faite pour miner le droit de retour et enchâsser le processus de négociations en faillite dans une résolution du Conseil de sécurité de l’ONU, remplaçant le droit de retour par des « solutions négociées, » et les résolutions de l’ONU affirmant les droits palestiniens par des résolutions affirmant le chemin des négociations.

Le porte-parole du FPLP a appelé les communautés palestiniennes et arabes de France et les partisans et amis français de la Palestine à rejeter le rôle de l’état impérialiste français essayant de redéfinir et de miner la cause palestinienne. L’état français n’a aucune légitimité sur la question de la Palestine et n’a fourni aucun appui aux droits palestiniens. Plutôt, il a essayé de légitimer les attaques israéliennes constantes sur les Palestiniens tout en emprisonnant des combattants pour la Palestine telle que Georges Ibrahim Abdallah et en réprimant des manifestations de solidarité avec la Palestine à Paris.

Ce projet de résolution est largement rejeté par les forces politiques palestiniennes qui ont à plusieurs reprises précisé les menaces et les dangers qu’il contient. Il est soutenu seulement par quelques capitalistes palestiniens qui recherchent le profit et les personnages officiels de l’Autorité Palestinienne. Une fois encore, la décision politique palestinienne a été détournée par Abbas et ses copains au détriment du peuple palestinien.

Le fait que les Israéliens rejettent ce projet de résolution et que les Etats-Unis ont exprimé leur « manque d’appui » signifie seulement que le sionisme et l’impérialisme dans la région ne sont pas disposés à concéder même quelques miettes au peuple palestinien. Tout comme le rejet de Netanyahu du processus d’Oslo, le discours de flagrant racismes et génocide de l’état israélien ne fait pas du projet de résolution un pas en avant pour les droits et la libération des Palestiniens.

« Nous rejetons sans équivoque cette attaque sur des droits palestiniens sous l’apparence de « statut d’état palestinien » et nous exhortons à son rejet par toutes les parties palestiniennes responsables en tant que peu représentatif et dangereux pour les droits et pour la cause du peuple palestinien pour lesquels tant de martyrs, de blessés et de prisonniers ont donné leurs vies, » a dit le porte-parole du FPLP.

JPEG - 124.1 ko

http://pflp.ps/english/category/fre...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Le projet de résolution de l’ONU de "l’initiative française" menace les droits palestiniens
27 décembre 2014 - 09h05 - Posté par NOCTURNE

En accord total .
Pas de compromis sur le dos des Palestiniens.`

Palestine vivra, Palestine vaincra !






TOTAL en Ouganda Rendez-vous au Tribunal ce jeudi 12 décembre
mercredi 11 - 19h21
de : SURVIE
BOLIVIE : La dictature auto-proclamée en appelle à Israël !
mercredi 11 - 17h16
de : JO
COP 25 : supercherie capitaliste
mercredi 11 - 16h13
de : jean1
Retraites : Édouard Philippe confirme les mauvais coups du rapport Delevoye
mercredi 11 - 15h41
2 commentaires
Les régimes sociaux coûtent un pognon de dingue ? No coment !
mercredi 11 - 09h57
de : JO
2 commentaires
Contre le travaillisme , une gauche de RTT 32 H et de retraite à 60 ans.
mardi 10 - 23h01
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Deuxième journée de grève : le nombre de manifestants dans 50 villes
mardi 10 - 17h50
3 commentaires
Les manipulations de macron, pour "piller" , nos retraites révélées au grand jour
lundi 9 - 20h13
de : nazairien
5 commentaires
Delevoye et le think tank "Parallaxe"
lundi 9 - 13h59
de : Mat
2 commentaires
Les liaisons troubles de Jean-Paul Delevoye avec le milieu de l’assurance !
lundi 9 - 11h43
de : lullal
5 commentaires
Emission - Grève SNCF : Cheminots et cheminotes luttent pour tout le monde !
lundi 9 - 11h14
de : Emission Polémix et La Voix Off
(video) Pour gagner : « reconduction, auto-organisation, généralisation » de la grève
lundi 9 - 07h13
2 commentaires
Grève : le scénario catastrophe d’un "lundi noir" se précise, la RATP et la SNCF alarmistes
dimanche 8 - 19h08
de : nazairien
Le labyrinthe.
dimanche 8 - 16h14
de : L’iena rabbioso
(video) « Nos camarades de la SNCF et la RATP ne veulent pas de chèques, ils veulent qu’on fasse grève avec eux »
dimanche 8 - 16h06
Convergence des luttes : 5 décembre : les manifs dans plus de 45 villes en France ! à suivre... (vidéos)
dimanche 8 - 11h37
de : nazairien
6 commentaires
LA TERRORISATION DÉMOCRATIQUE
dimanche 8 - 11h31
de : Ernest London
Jamais 2 sans 3
samedi 7 - 18h14
de : jean1
3 commentaires
Un peu plus de musique
samedi 7 - 18h08
de : jean1
UN PEU DE MUSIQUE
samedi 7 - 17h58
de : jean1
Suppression des régimes de retraites des parlementaires ?
samedi 7 - 09h08
de : Jean-Marie Défossé
Reportage photo : Manifestation à Paris pour les retraites- jeudi 5 décembre 2019
vendredi 6 - 21h39
de : jean1
Grève de la destruction du monde à Saint-Victor
vendredi 6 - 18h36
de : AMASSADA
Comment Maduro, a t il pu laisser faire cela, livrer « Stan Maillaud » au psychopathe macron (vidéo)
vendredi 6 - 17h07
de : nazairien
2 commentaires
Verdi, ancien « vrai journaliste », nous fait, une analyse extremement détaillée de cette puissante mobilisation du 5-12
vendredi 6 - 15h44
de : nazairien
1 commentaire
Quand les riches détruisent des bâtiments publics, avec le soutien de la justice
vendredi 6 - 13h00
de : Louisette
2 commentaires
Les Etats-Unis se hasardent-ils à considérer la CHINE comme une République bananière ?
jeudi 5 - 22h46
de : JO
Le principe de continuité du mouvement de grève
jeudi 5 - 20h03
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Grève du 5 décembre : manif monstre à Saint-Nazaire
jeudi 5 - 13h12
de : naairien
6 commentaires
LREM, Macron, farandole de casseroles : A mettre dans le livre des records (document Médiapart)
mercredi 4 - 23h53
de : nazairien
1 commentaire
Un mouvement de grève ne nous empêche pas de vous proposer nos programmes, bien au contraire ! C’est l’heure de l’mettre
mercredi 4 - 22h07
de : Hdm
VIOLENCE D’ETAT, VIOLENCE REVOLUTIONNAIRE
mercredi 4 - 19h55
de : Nemo3637
Pas d’argent pour les Retraites ?
mercredi 4 - 17h49
1 commentaire
Spectacle ’Du Gabon à la Russie’ le 7 décembre à Nantes : exil, amour, justice
mercredi 4 - 00h41
Retraites des fonctionnaires : ça va saigner pour les enseignants, les paramédicaux et les agents territoriaux
mardi 3 - 14h01
« Rassemblement non stop » : les pompiers veulent occuper la place de la République une semaine entière (vidéo)
lundi 2 - 20h25
de : nazairien
4 commentaires
En grève jusqu’à la retraite !
lundi 2 - 12h47
de : jean1
2 commentaires
Acte 55 Gilets Jaunes à Toulouse ! Témoignage d’un vrai REPORTER !
dimanche 1er - 20h40
de : JO
CRITIQUE du TRAVAIL salarié et de la RELIGION
dimanche 1er - 15h49
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Vous avez dit : Un monde multipolaire ? Autre démonstration !
samedi 30 - 10h58
de : JO
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

L'argent est bon, mais l'homme est meilleur. Proverbe bamiléké
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
2 commentaires
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite