Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

ETATS-UNIS : Extraction du "fracking" pour sa sale guerre économique !
de : JO
dimanche 18 janvier 2015 - 17h55 - Signaler aux modérateurs

Pour bien comprendre les vices cachés de l’impérialisme ! Venezuela : QU’EST CE QUI SE CACHE DERRIERE L’UTILISATION DU "fracking" COMME ARME POLITIQUE ?

Caracas, 25 décembre 2014 AVN - Depuis la fin du mois de juin, les prix du pétrole ont enregistré une baisse de 40%, ce qui affecte l’équilibre du marché et les relations entre les pays producteurs et consommateurs d’énergie.

Cette situation a été provoquée en grande partie par l’augmentation de la production de gaz et de pétrole de schiste par des Etats-Unis.

Pour extraire cette sorte de brut non conventionnel, la nation nord-américaine emploie la méthode du fracking ou fracturation hydraulique qui rend possible l’extraction du gaz et du pétrole du sous-sol par la perforation d’un puits vertical et ensuite d’un autre horizontal afin d’injecter de l’eau, du sable et des produits chimiques dans la roche mère située à grande profondeur pour provoquer le flux de gaz et sa sortie à l’extérieur.

Bien que les Etats-Unis aient justifié l’utilisation de cette technique controversée qui a un impact nocif sur l’environnement en argumentant sur la nécessité de réduire leur dépendance au pétrole étranger, le fracking a le but politique d’inonder de brut le marché international d’hydrocarbures pour provoquer la chute des prix et en même temps affecter les économies des pays exportateurs d’hydrocarbures.

"La production de pétrole de schiste constitue une arme politique du capitalisme pour essayer de faire plier des nations qui s’opposent à leurs actions de domination et d’hégémonie", a souligné récemment le président de l’entreprise d’Etat Petróleos de Venezuela (Pdvsa), Eulogio Del Pino.

Il a indiqué que la décision d’augmenter la production de pétrole de schiste ou "shale oil" fait partie d’une stratégie qui comprend le soutien aux actions de déstabilisation perpétrées par la droite au Venezuela, les plans pour fomenter la crise en Crimée, une façon d’attaquer la Russie et l’application de sanctions économiques contre l’Iran.

"Depuis la fin juin, les prix qui étaient en moyenne de 100 dollars le baril, ont baissé de 40%, ce qui a affecté l’équilibre profitable qu’on avait réussi à maintenir entre producteurs et consommateurs", a déclaré Del Pino il y a quelques jours en participant à un forum international à Caracas.

Pour sa part, l’économiste argentin Claudio Katz a déclaré lors de cet événement que "le pétrole bon marché est un instrument géopolitique d’offensive impériale" et a alerté sur le fait que l’extrême droite nord-américaine et le président de cette nation, Barack Obama, ont engagé une feuille de route politique à fins hégémoniques.

"Ils se sont proposé d’affaiblir l’influence économique du rouble russe et de fairepression sur un acteur clef et déterminant (la Russie) dans les relations internationales. Ils agissent aussi contre l’Iran pour l’obliger à accepter des conditions pour abandonner sa politique nucléaire à but pacifique", a-t-il dit.

La production de schiste est-elle tellement rentable ?

Selon les analystes, les projets de fracking demandent des investissements qui ne peuvent se soutenir qu’avec un prix du brut qui dépasse les 60 dollars le baril.

A ce sujet, Del Pino a souligné que cette méthode demande l’injection constante de liquides pour produire la fragmentation et l’explosion dans la roche mère, ainsiq u’une grande quantité de puits par rapport aux procédures pour extraire le brut conventionnel.

Celui qui est aussi expert en exploration a signalé que dans les gisements de la Bande Pétrolifère de l’Orénoque FPO "Hugo Chávez", 30 à 40 puits peuvent arriver à produire 30 000 barils alors que dans les projets de schiste, pour atteindre ce chiffre, il faut exploiter 1 000 puits.

"Il faut forer une grande quantité de puits dont la production décline rapidement", a-t-il indiqué.

De même, il a noté que le brut extrait est extrêmement léger, c’est pourquoi il faut le mélanger à un autre plus lourd, produit dans d’autres pays, pour qu’il puisse être traité dans les raffineries nord-américaines qui ont été conçues pour traiter despétroles plus lourds provenant du Venezuela et du golfe du Mexique.

"C’est une chose qu’il faut prendre en considération parce que, à cause d’une interdiction du Sénat, les Etats-Unis ne peuvent pas exporter du brut mais seulement des produits raffinés, c’est pourquoi ils se voient obligés de mélanger ce brut pour l’utiliser dans leurs raffineries", a-t-il dit.

Le président de PDVSA a aussi déclaré qu’un baril en-dessous de 60 dollars rend non viables les projets de schiste pour les petites et moyennes entreprises.

"La production du pétrole de schiste est aux mains de très petites entreprises qu’on ne peut pas comparer à d’autres corporations comme Chevron. Ce sont des entreprises indépendantes financées par la banque et qui sont sensibles à la baisse des prix du pétrole".

De cette façon, le fracking, loin de conduire les Etats-Unis à une indépendance énergétique pourrait devenir la nouvelle cause d’une nouvelle crise financière pour cette nation.

"La baisse des prix du brut devient une menace possible pour l’existence de ces entreprises, pour celles dont le négoce ne cesserait d’être rentable si la tendance se maintient. Celles qui ont eu trop de dettes pour vivre devront probablement faire leurs valises", a averti récemment l’Agence allemande de Presse (DPA).

Dans son article, la DPA a cité le cas du chef d’entreprise Harold Hamm qui a fondé le compagnie Continental Resources, pionnière dans le développement de projets de schiste dans le Dakota du Nord, Etats-Unis, et dont, suite à la baisse du prix du brut, les actions ont baissé de 55%, ce qui représente une perte de 12 000 millions de dollars sur la valeur du marché.

Pour sa part, le journal El Economista d’Espagne, dans son article intitulé "La bulle du schiste menace d’agiter la banque régionale des Etats-Unis" a signalé "que les exportatrices de gaz et de brut de schiste sont devenues une bombe à retardement étant donné leur endettement et leurs coûteuses opérations dérivées du fracking."

"La dette précaire du secteur énergétique des Etats-Unis se monte à 210 000 millions de dollars, environ 16% d’un marché qui atteint les 1,3 bilions de dollars", a indiqué le journal sur son site web : www.eleconomista.es.

Coût environnemental.

Plusieurs associations et groupes d’environnementalistes du monde entier ont remis en question les Etats-Unis pour avoir encouragé les travaux de fracking malgré son impact écologique nocif.

Pour extraire le pétrole de schiste, on atteint le sous-sol avec des produits chimiques nocifs et dangereux qui contaminent les nappes d’eau et empoisonnent la terre et qui peuvent aussi avoir des effets potentiels sur l’activité sismique.

En fait, récemment, la ville texane de Danton, aux Etats-Unis, connue pour ses réserves de pétrole et de gaz, a interdit l’utilisation de cette méthode.

Cette initiative, approuvée par les citoyens lors des élections législatives de novembre avec 59% des voix, a fait de la ville la première ville à avoir fait ce pas dans l’état leader en matière d’exploitation pétrolière dans la nation nord-américaine.

De ma^me, la semaine dernière, le gouverneur de New York, Andrew Cuomo, a interdit la fracturation hydraulique étant donné "les impacts potentiels sur l’eau, l’air, les ressources terrestres, les services communautaires et locaux".

Cette décision a été basée sur un rapport présenté par le secrétaire à la santé de New York, Howard Zucker, dans lequel celui-ci alertait sur les effets nocifs que représente la libération de particules et de produits chimiques sur la qualité de l’air.

Dans ce document, il signalait le risque de contaminer l’eau courante et superficielle et de provoquer des séismes, suite à l’introduction de produits chimiques dans le sous-sol.

Le rapport du secrétariat à la santé a averti qu’il n’existe actuellement pas de preuves ou d’études suffisantes pour assurer que la méthode de fracking est sûre à long terme pour l’environnement.

"Si nous nous fions aux données disponibles à ce sujet, ce serait une négligence de ma part. Nous ne pouvons pas nous permettre le luxe de faire une erreur", a-t-elle signalé. "Les risques potentiels sont trop grands. En fait, on ne les connaît pas encore complètement", a affirmé le secrétaire Zucker (source Assoc. CUBA SI)



Imprimer cet article





G7 : Biarritz occupée par l’état-major du néolibéralisme
jeudi 22 - 18h05
de : joclaude
1 commentaire
Nous accusons !
jeudi 22 - 17h07
Qu’a vraiment dit Vladimir Poutine sur les Gilets Jaunes à Brégançon ?
jeudi 22 - 16h58
de : JO
Urgences, femmes de chambre, travailleurs sans-papiers : trois grèves qui n’ont pas pris de vacances
jeudi 22 - 16h21
VENEZUELA : Témoignage sur la reconnaissance des droits des Indiens !
jeudi 22 - 11h50
de : JO
GILETS JAUNES :L’enquête sur la mort de Mme. Zineb Redouane à Marseille !
mercredi 21 - 19h37
de : joclaude
MANIFESTATION POUR EXIGER LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH
mercredi 21 - 17h51
de : Jean Clément
La "guerre en syrie, qui n’en finit pas de finir" : Les raids pro-Résistance de l’aviation russe
mercredi 21 - 17h25
de : nazairien
1 commentaire
Biarritz : Ville fermée.
mardi 20 - 21h39
de : L’iena rabbioso
Contre-G7 : la Confédération paysanne appelle à une forte mobilisation
mardi 20 - 16h16
de : jean 1
3 commentaires
À MES FRÈRES - Anthologies de textes poétiques et politiques
mardi 20 - 10h44
de : Ernest London
Féminisme : choisir un courant.
mardi 20 - 10h15
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Depuis le 8 Aout 2019 énième accident nucléaire Nionoska Russie
lundi 19 - 22h32
de : savoie antinucléaire ACDN Next-up
L’île aux enfants.
lundi 19 - 18h24
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
Trump décrète un blocus total du VENEZUELA !
lundi 19 - 18h02
de : JOclaude
1 commentaire
Comité Chômeurs et Précaires CGT Strasbourg : Les nouveaux Esclaves !
lundi 19 - 16h23
de : JOclaude
Montpellier : 150 gilets jaunes font fermer le Polygone et un « village jaune » au rond point de Près d’Arènes.
lundi 19 - 16h06
de : jean 1
1 commentaire
ARGENTINE : le spectre d’un retour du péronisme fait plonger la Bourse !
lundi 19 - 15h53
de : joclaude
1 commentaire
Contre-sommet : « Ce G7 n’est pas un point d’arrivée, c’est un point de départ »
lundi 19 - 10h26
3 commentaires
Féminisme hypertextile et féminisme hypotextile
lundi 19 - 01h00
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Voiler sans tarder les jeunes filles de 2 à 12 ans ?
dimanche 18 - 22h09
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Suite des oeuvres des brutes de Macron ! Mes observations !
dimanche 18 - 21h25
de : JO
2 commentaires
Pudeur pour soi ou pudeur pour autrui.
dimanche 18 - 21h13
de : Christian DELARUE
5 commentaires
ADIEUX AU CAPITALISME Autonomie, société du bien être et multiplicité des mondes
dimanche 18 - 07h31
de : Ernest London
1 commentaire
G7EZ BLOKATU Deuxième communiqué/Bigarren agiria
samedi 17 - 12h06
de : g7blokatu
Théorie de la consience du monde ; aujourd’hui la Palestine
vendredi 16 - 22h54
de : Agence media palestine
ÇA GRÉSILLE DANS LE POTEAU - Histoires de la lutte contre la T.H.T Cotentin-Maine – 2005-2013
vendredi 16 - 11h04
de : Ernest London
Santé de la population : les connivences de l’aristocratie médicale avec le nucléaire, le pétrole, la téléphonie,...
jeudi 15 - 22h49
de : coordi sud-est
2 commentaires
Grèce. La chasse aux jeunes rebelles est ouverte.
mercredi 14 - 23h02
de : Ne vivons plus comme des esclaves - Yannis Youlountas
Tournesol OGM fauché dans l’Hérault
mercredi 14 - 22h44
de : faucheur de chimères
Chez Castagner le nucléaire
mardi 13 - 22h51
de : Intercollectif contre les projets nucléaires et imposés
G7 BLOKATU : Bloquons le G7 et son monde !
mardi 13 - 21h04
de : jean 1
Rassemblement de soutien aux mobilisations du 13 août au Brésil contre l’extrême droite de Bolsonaro
mardi 13 - 08h43
de : jean 1
1 commentaire
Quand Castaner diffusait une BD porno contre ses adversaires politiques
lundi 12 - 22h25
de : Les Crises
Selon l’IGPN
lundi 12 - 22h21
de : Chantal Mirail
1 commentaire
Bulletin du 8 aout 2019
lundi 12 - 22h17
de : CADTM
NathalieLoiseau dans ses oeuvres.
lundi 12 - 09h18
de : jean 1
La SCOPTI 1336 a besoin de vous !
vendredi 9 - 08h10
de : Frérot
Festival « Les Bure’lesques 2019 »
jeudi 8 - 22h43
de : jean 1
Acte 42 : Appel à passage de la frontière Suisse le 31 aout 2019
mercredi 7 - 22h09
de : JOJO

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Elle [la philosophie] fait sienne la profession de foi de Prométhée : "Je hais tous les dieux." Cette profession de foi est sa propre devise qu'elle oppose à tous les dieux du Ciel et de la Terre qui ne reconnaissent pas pour divinité suprême la conscience que l'homme a de soi. Karl Marx
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite