Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Reaction suite enfant 8 ans au commissariat à Nice


jeudi 29 janvier 2015 - 18h25 - Signaler aux modérateurs
5 commentaires

De rue 89

Paroles d’un enseignant de collège Publié le 29/01/2015 à 18h08

Najat Vallaud-Belkacem, en conférence de presse, le 22 janvier 2015 à Paris (ERIC FEFERBERG/AFP)

Un enfant de 8 ans dénoncé à la police par son école et auditionné pour une affaire d’apologie de terrorisme... Bien sûr que c’est grotesque, pathétique, sidérant mais ce n’est pas une bavure, ce n’est pas le fruit d’un malencontreux cafouillage administratif. A Nice, chacun des protagonistes n’a fait que son devoir, qu’obéir aux consignes. Et c’est bien là le problème. « Pan ! T’es mort » : apologie du terrorisme

Quelles que soient les paroles entendues dans la bouche d’un enfant, on pourrait attendre de la part d’un éducateur un minimum de discernement, de distanciation, un réflexe professionnel qui lui ferait remettre en contexte et évaluer à sa juste valeur une attitude enfantine, somme toute banale compte tenu de son âge.

Dans le cas présent – et même si une partie des circonstances reste dans l’ombre –, équipe pédagogique et policiers ont juste négligé une chose : ils avaient devant eux un garçon de 8 ans qui n’a manifestement aucune représentation de ce que peuvent être « Charlie » ou le « terrorisme ».

N’importe quel éducateur, parent ou enseignant, comprend d’instinct, sans qu’il soit nécessaire d’avoir fait de longues études de psychologie, que lorsque les enfants jouent à la guerre, aux cowboys et aux Indiens, aux gendarmes et aux voleurs, ils ne se préparent pas à une carrière de tueur ou de terroriste. Tout simplement parce que la parole de l’enfant n’a pas la même signification que celle de l’adulte.

Dans le cas présent, ce n’est pas ce qui se passe dans la tête du garçon incriminé qui fait problème mais ce qui se passe dans celle des adultes. Des questions « insupportables » ?

Aujourd’hui, la question qui se pose est de savoir pourquoi un enseignant ou un chef d’établissement en arrivent à adopter, face à des élèves dont ils ont la charge, un comportement totalement irrationnel.

Par conviction personnelle ? C’est possible, si l’on veut bien considérer que les éducateurs, les Niçois, les éducateurs niçois, ne sont pas, par principe, très différents du reste de la société à qui le seul mot de terrorisme semble avoir fait perdre tout sens de la mesure.

Mais il est par ailleurs indéniable que l’invraisemblable campagne lancée au sommet de l’Etat, et relayée avec insistance par l’Education nationale, n’a pas que peu contribué à cet affolement général. Tout en haut du ministère, on fulmine, on tempête, on menace, on punit. Une semaine après l’attaque à Charlie Hebdo, devant les députés, la ministre Najat Vallaud-Belkacem assimilant toute contestation à une apologie du terrorisme, en assumait sans remords la transmission à la police, à la gendarmerie, à la justice : « Nous ne pouvons pas laisser passer cela », s’emportait-elle.

Laisser passer quoi, au juste ? Eh bien, par exemple, que des élèves aient pu, au cours d’un débat en classe, manifester leur étonnement : « C’est deux poids, deux mesures : pourquoi défendre la liberté d’expression ici, mais pas là ? » Question qu’ils ne sont pourtant pas les seuls à poser. Mais pour la ministre, « ces questions nous sont insupportables, surtout lorsqu’on les entend à l’école, qui est chargée de transmettre des valeurs ». « Dialogue éducatif »

Pour faire bonne mesure, quelques jours plus tard, avec une célérité et une réactivité rarement vues (surtout dans une administration, qui peut laisser travailler ses précaires plusieurs mois avant de les payer), l’Education nationale donnait ses ordres pour les années à venir :

« Tout comportement mettant en cause les valeurs de la République ou l’autorité du maître fera l’objet d’un signalement systématique au directeur d’école ou au chef d’établissement, d’un dialogue éducatif associant les parents d’élèves et, le cas échéant, d’une sanction.

Aucun incident ne sera laissé sans suite. »

Un « dialogue éducatif » qui se tient dans les locaux de la police ou dans le bureau du juge.

Que l’Education nationale puisse se montrer brutale n’est pas une nouveauté. Mais aujourd’hui, dans le climat de paranoïa ambiante et d’hystérisation de la parole, cette vieille déformation prend un relief tout particulier. Signe complémentaire d’une démocratie en perdition, le silence qui alourdit encore ce climat délétère : les enseignants sont-ils tétanisés au point de ne pas réagir ? Ou bien faut-il comprendre qu’eux aussi ont des comptes à régler avec les élèves ? Quant aux syndicats, ils sont à cette heure aux abonnés absents.



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Reaction suite enfant 8 ans au commissariat à Nice
29 janvier 2015 - 20h01

Merci de cet article
Il fut un temps où le fait que des profs livrent des élèves à la police ( c’est le cas de nombreux lycéens suite à la minute de silence pour la liberté d’expression) aurait fait hurler la France entière.
Et maintenant un enfant de 8 ans !!!!!
Est-ce que dorénavant tout ce qui sera dit par des enfants pourra être retenu contre les parents ?
Impensable, insupportable.



Reaction suite enfant 8 ans au commissariat à Nice
29 janvier 2015 - 22h00 - Posté par sabrina

C’est le début de la fascisation de la société française...Victor Hugo doit se retourner dans sa tombe.


Reaction suite enfant 8 ans au commissariat à Nice
29 janvier 2015 - 22h05

Et merci à Charlie Hebdo !

Ses faux blasphèmes mais vrai racisme ont permis l’installation de la pensée unique jusque dans l’école communale !



Reaction suite enfant 8 ans au commissariat à Nice
30 janvier 2015 - 08h40 - Posté par ETELLIN

Je pense que "les médias" ont trop popularisé ce minuscule "problême" d’un enfant de
8 ans.
Il faut arrêter d’affabuler sur des paroles d’enfant qui ne sait pas ce qu’est le terrorisme.

L’Education Nationale et sa Ministre feraient mieux de s’occuper d’autres problèmes de fonctionnement et d’éducation scolaire.



Reaction suite enfant 8 ans au commissariat à Nice
31 janvier 2015 - 01h10

A quand l’interdiction totale des jouets qui sont des jouets de guerre (pistolets, fusil d’assault) ?
Les enfants si ils jouent avec dans la rue ils pourraient maintenant risquer de se retrouver au poulaillier, voire pourquoi pas comme aux USA, le flic tire sur l’enfant et discute après, la légitime défense sera invoquée quelque peu...parents le risque est grand dans ce pays qui ressemble de plus en plus aux USA.






Air France : milliards de prêt, milliers de postes en moins, bonus époustouflant pour le PDG
jeudi 9 - 09h00
Venezuela : Publication de la liste des organisations candidates aux élections législatives
mercredi 8 - 16h32
de : joclaude
Du 8 au 12 juillet 2020 Festival des Canotiers 2020 : le programme
mercredi 8 - 07h26
Conférence de presse de Jean-Luc Mélenchon
mardi 7 - 18h03
1 commentaire
IRAN : Israël joue-t-il avec le feu ?
mardi 7 - 17h47
de : joclaude
AVEC CASTEX çA CARBURE SEC
mardi 7 - 05h25
de : Nemo3637
1 commentaire
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 - 21h35
de : Roberto Ferrario
1 commentaire
Services publics pour appliquer les droits sociaux « opposables »
dimanche 5 - 11h14
de : Christian Delarue (Converg SP)
Remaniement Ministériel:le 1er Ministre n’arrive pas en novice !
samedi 4 - 21h28
de : joclaude
Coronavirus : Superbe analyse d’Ignacio Ramonet
samedi 4 - 16h31
de : joclaude
Stopper le rouleau compresseur mondialiste
samedi 4 - 15h37
de : Claude Janvier
1 commentaire
LA PRÉFECTURE DE PARIS MET DES FAMILLES À LA RUE POUR UN HÔTEL DE LUXE
samedi 4 - 11h54
de : joclaude
Nomination de Castex à Matignon
samedi 4 - 08h15
de : jo.dez
L’indépendantisme catalan à la veille d’une recomposition d’envergure
vendredi 3 - 18h20
de : Antoine (Montpellier)
Remaniement : Emmanuel Macron réinvente la macronie d’avant le Covid-19
vendredi 3 - 15h29
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 - 15h00
de : Roberto Ferrario
4 commentaires
MUNICIPALES : GAUCHE BOBO CONTRE GAUCHE PROLO
vendredi 3 - 11h21
de : joclaude
2 commentaires
SYNDICALISTE - ANTIRACISTE - ANTISEXISTE
vendredi 3 - 07h21
de : DELARUE C. & LE QUEAU S.
La Via Campesina condamne le plan d’annexion colonialiste en Palestine
vendredi 3 - 06h25
de : VIA CAMPESINA
Crise et robotisation : De l’actualité des Grundrisse de Marx !
vendredi 3 - 02h32
de : Lepotier
MON COMMUNISME
jeudi 2 - 21h55
de : Nemo3637
1 commentaire
Soignants : une « grande famille ». Vraiment ?
jeudi 2 - 15h30
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 - 11h38
de : Mickael Wamen
Le creux de la vague - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 1er - 20h54
de : Hdm
QG présente : "« Le capital se radicalise » Mickaël Wamen, Monique Pinçon-Charlot" (video)
mercredi 1er - 17h28
de : Aude Lancelin
4 commentaires
CARNAGE ORGANISÉ CONTRE RÉACTION DÉSORGANISÉE ...
mercredi 1er - 17h06
de : Mickael Wamen
Convention Citoyenne pour le climat soumis au bon vouloir de notre monarque !
mercredi 1er - 12h27
de : joclaude
Courrier à l’adresse de Philippe Martinez SG CGT.
mardi 30 - 22h38
de : Mickael Wamen
IRAK : M.Macron ne nous l’expliquera pas : NOUS SOMMES EN GUERRE !
mardi 30 - 17h51
de : joclaude
« Ségur de la santé » : les soignants maintiennent la pression
mardi 30 - 17h43
André Bouny : « Agent orange, le déni reste total »
mardi 30 - 14h23
de : jean1
Municipales 2020:ABSTENTION – Une « insurrection froide contre toutes les institutions du pays »
lundi 29 - 17h57
de : joclaude
2 commentaires
Elections municipales 2020 : un vote nul ...
lundi 29 - 16h40
de : Mickael Wamen
1 commentaire
Election Municipale à LYON : l’Humanitaire forcément HUMANISTE ?
lundi 29 - 11h02
de : joclaude
[Vidéo] Covid-19 : la Guyane souffre de sous-équipement et d’un manque de préparation de l’État
dimanche 28 - 18h50
Libérez Roland Veuillet !
dimanche 28 - 17h21
de : CNT 30
Pour un grand bol d’air pur, le point avec Manon Aubry , LFI au Parlement Européen.
samedi 27 - 17h14
de : joclaude
BFM-TV EN GRÈVE POUR LA PREMIÈRE FOIS (video)
samedi 27 - 16h41
Coronavirus : 15 médecins Cubains à La Martinique !
samedi 27 - 16h02
de : joclaude
Professeur Raoult auditionné sur RMC-J.J. Bourdin
samedi 27 - 15h26
de : joclaude

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite