Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

LETTRE OUVERTE AU MONDE MUSULMAN
de : Abdennour BIDAR
dimanche 8 février 2015 - 18h49 - Signaler aux modérateurs
13 commentaires

Cher monde musulman, je suis un de tes fils éloignés qui te regarde du dehors et de loin – de ce pays de France où tant de tes enfants vivent aujourd’hui. Je te regarde avec mes yeux sévères de philosophe nourri depuis son enfance par le taçawwuf (soufisme) et par la pensée occidentale. Je te regarde donc à partir de ma position de barzakh, d’isthme entre les deux mers de l’Orient et de l’Occident !

Et qu’est-ce que je vois ? Qu’est-ce que je vois mieux que d’autres sans doute parce que justement je te regarde de loin, avec le recul de la distance ? Je te vois toi, dans un état de misère et de souffrance qui me rend infiniment triste, mais qui rend encore plus sévère mon jugement de philosophe ! Car je te vois en train d’enfanter un monstre qui prétend se nommer Etat islamique et auquel certains préfèrent donner un nom de démon : DAESH. Mais le pire est que je te vois te perdre – perdre ton temps et ton honneur – dans le refus de reconnaître que ce monstre est né de toi, de tes errances, de tes contradictions, de ton écartèlement entre passé et présent, de ton incapacité trop durable à trouver ta place dans la civilisation humaine.

Que dis-tu en effet face à ce monstre ? Tu cries « Ce n’est pas moi ! », « Ce n’est pas l’islam ! ». Tu refuses que les crimes de ce monstre soient commis en ton nom (hashtag #NotInMyName). Tu t’insurges que le monstre usurpe ton identité, et bien sûr tu as raison de le faire. Il est indispensable qu’à la face du monde tu proclames ainsi, haut et fort, que l’islam dénonce la barbarie. Mais c’est tout à fait insuffisant ! Car tu te réfugies dans le réflexe de l’autodéfense sans assumer aussi et surtout la responsabilité de l’autocritique. Tu te contentes de t’indigner alors que ce moment aurait été une occasion historique de te remettre en question ! Et tu accuses au lieu de prendre ta propre responsabilité : « Arrêtez, vous les occidentaux, et vous tous les ennemis de l’islam de nous associer à ce monstre ! Le terrorisme ce n’est pas l’islam, le vrai islam, le bon islam qui ne veut pas dire la guerre mais la paix ! »J’entends ce cri de révolte qui monte en toi, ô mon cher monde musulman, et je le comprends. Oui tu as raison, comme chacune des autres grandes inspirations sacrées du monde l’islam a créé tout au long de son histoire de la Beauté, de la Justice, du Sens, du Bien, et il a puissamment éclairé l’être humain sur le chemin du mystère de l’existence… Je me bats ici en Occident, dans chacun de mes livres, pour que cette sagesse de l’islam et de toutes les religions ne soit pas oubliée ni méprisée ! Mais de ma position lointaine je vois aussi autre chose que tu ne sais pas voir… Et cela m’inspire une question – LA grande question : pourquoi ce monstre t’a-t-il volé ton visage ? Pourquoi ce monstre ignoble a-t-il choisi ton visage et pas un autre ? C’est qu’en réalité derrière ce monstre se cache un immense problème, que tu ne sembles pas prêt à regarder en face. Il faudra bien pourtant que tu finisses par en avoir le courage.

Ce problème est celui des racines du mal. D’où viennent les crimes de ce soi-disant « Etat islamique » ? Je vais te le dire, mon ami. Et cela ne va pas te faire plaisir, mais c’est mon devoir de philosophe. Les racines de ce mal qui te vole aujourd’hui ton visage sont en toi-même, le monstre est sorti de ton propre ventre – et il en surgira autant d’autres monstres pires encore que celui-ci tant que tu tarderas à admettre ta maladie, pour attaquer enfin cette racine du mal !

Même les intellectuels occidentaux ont de la difficulté à le voir : pour la plupart ils ont tellement oublié ce qu’est la puissance de la religion – en bien et en mal, sur la vie et sur la mort – qu’ils me disent « Non le problème du monde musulman n’est pas l’islam, pas la religion, mais la politique, l’histoire, l’économie, etc. ». Ils ne se souviennent plus du tout que la religion peut être le cœur de réacteur d’une civilisation humaine ! Et que l’avenir de l’humanité passera demain non pas seulement par la résolution de la crise financière mais de façon bien plus essentielle par la résolution de la crise spirituelle sans précédent que traverse notre humanité tout entière ! Saurons- nous tous nous rassembler, à l’échelle de la planète, pour affronter ce défi fondamental ? La nature spirituelle de l’homme a horreur du vide, et si elle ne trouve rien de nouveau pour le remplir elle le fera demain avec des religions toujours plus inadaptées au présent – et qui comme l’islam actuellement se mettront alors à produire des monstres.

Je vois en toi, ô monde musulman, des forces immenses prêtes à se lever pour contribuer à cet effort mondial de trouver une vie spirituelle pour le XXIème siècle ! Malgré la gravité de ta maladie, il y a en toi une multitude extraordinaire de femmes et d’hommes qui sont prêts à réformer l’islam, à réinventer son génie au-delà de ses formes historiques et à participer ainsi au renouvellement complet du rapport que l’humanité entretenait jusque là avec ses dieux ! C’est à tous ceux-là, musulmans et non musulmans qui rêvent ensemble de révolution spirituelle, que je me suis adressé dans mes ouvrages ! Pour leur donner, avec mes mots de philosophe, confiance en ce qu’entrevoit leur espérance !

Mais ces musulmanes et ces musulmans qui regardent vers l’avenir ne sont pas encore assez nombreux ni leur parole assez puissante. Tous ceux là, dont je salue la lucidité et le courage, ont parfaitement vu que c’est l’état général de maladie profonde du monde musulman qui explique la naissance des monstres terroristes aux noms de Al Qaida, Al Nostra, AQMI ou « Etat Islamique ». Ils ont bien compris que ce ne sont là que les symptômes les plus visibles sur un immense corps malade, dont les maladies chroniques sont les suivantes : impuissance à instituer des démocraties durables dans lesquelles est reconnue comme droit moral et politique la liberté de conscience vis- à-vis des dogmes de la religion ; difficultés chroniques à améliorer la condition des femmes dans le sens de l’égalité, de la responsabilité et de la liberté ; impuissance à séparer suffisamment le pouvoir politique de son contrôle par l’autorité de la religion ; incapacité à instituer un respect, une tolérance et une véritable reconnaissance du pluralisme religieux et des minorités religieuses. Tout cela serait-il donc la faute de l’Occident ? Combien de temps précieux vas-tu perdre encore, ô cher monde musulman, avec cette accusation stupide à laquelle toi-même tu ne crois plus, et derrière laquelle tu te caches pour continuer à te mentir à toi-même ?

Depuis le XVIIIe siècle en particulier, il est temps de te l’avouer, tu as été incapable de répondre au défi de l’Occident. Soit tu t’es réfugié de façon infantile et mortifère dans le passé, avec la régression obscurantiste du wahhabisme qui continue de faire des ravages presque partout à l’intérieur de tes frontières – un wahhabisme que tu répands à partir de tes lieux saints de l’Arabie Saoudite comme un cancer qui partirait de ton cœur lui-même ! Soit tu as suivi le pire de cet Occident, en produisant comme lui des nationalismes et un modernisme qui est une caricature de modernité – je veux parler notamment de ce développement technologique sans cohérence avec leur archaïsme religieux qui fait de tes « élites » richissimes du Golfe seulement des victimes consentantes de la maladie mondiale qu’est le culte du dieu argent.

Qu’as-tu d’admirable aujourd’hui, mon ami ? Qu’est-ce qui en toi reste digne de susciter le respect des autres peuples et civilisations de la Terre ? Où sont tes sages, et as-tu encore une sagesse à proposer au monde ? Où sont tes grands hommes ? Qui sont tes Mandela, qui sont tes Gandhi, qui sont tes Aung San Suu Kyi ? Où sont tes grands penseurs dont les livres devraient être lus dans le monde entier comme au temps où les mathématiciens et les philosophes arabes ou persans faisaient référence de l’Inde à l’Espagne ? En réalité tu es devenu si faible derrière la certitude que tu affiches toujours au sujet de toi-même… Tu ne sais plus du tout qui tu es ni où tu veux aller, et cela te rend aussi malheureux qu’agressif… Tu t’obstines à ne pas écouter ceux qui t’appellent à changer en te libérant enfin de la domination que tu as offerte à la religion sur la vie toute entière. Tu as choisi de considérer que Mohammed était prophète et roi. Tu as choisi de définir l’islam comme religion politique, sociale, morale, devant régner comme un tyran aussi bien sur l’Etat que sur la vie civile, aussi bien dans la rue et dans la maison qu’à l’intérieur même de chaque conscience. Tu as choisi de croire et d’imposer que l’islam veut dire soumission alors que le Coran lui-même proclame qu’« Il n’y a pas de contrainte en religion » (La ikraha fi Dîn). Tu as fait de son ,Appel à la liberté l’empire de la contrainte ! Comment une civilisation peut-elle trahir à ce point son propre texte sacré ?

De nombreuses voix que tu ne veux pas entendre s’élèvent aujourd’hui dans la Oumma pour dénoncer ce tabou d’une religion autoritaire et indiscutable… Au point que trop de croyants ont tellement intériorisé une culture de la soumission à la tradition et aux « maîtres de religion » (imams, muftis, shouyoukhs, etc.) qu’ils ne comprennent même pas qu’on leur parle de liberté spirituelle, ni qu’on leur parle de choix personnel vis-à-vis des « piliers » de l’islam. Tout cela constitue pour eux une « ligne rouge » si sacrée qu’ils n’osent pas donner à leur propre conscience le droit de le remette en question ! Et il y a tant de familles où cette confusion entre spiritualité et servitude est incrustée dans les esprits dès le plus jeune âge, et où l’éducation spirituelle est d’une telle pauvreté que tout ce qui concerne la religion reste quelque chose qui ne se discute pas !

Or cela de toute évidence n’est pas imposé par le terrorisme de quelques troupes de fous fanatiques embarqués par l’Etat islamique. Non ce problème là est infiniment plus profond ! Mais qui veut l’entendre ? Silence là-dessus dans le monde musulman, et dans les médias occidentaux on n’entend plus que tous ces spécialistes du terrorisme qui aggravent jour après jour la myopie générale ! Il ne faut donc pas que tu t’illusionnes, ô mon ami, en faisant croire que quand on en aura fini avec le terrorisme islamiste l’islam aura réglé ses problèmes ! Car tout ce que je viens d’évoquer – une religion tyrannique, dogmatique, littéraliste, formaliste, machiste, conservatrice, régressive – est trop souvent l’islam ordinaire, l’islam quotidien, qui souffre et fait souffrir trop de consciences, l’islam du passé dépassé, l’islam déformé par tous ceux qui l’instrumentalisent politiquement, l’islam qui finit encore et toujours par étouffer les Printemps arabes et la voix de toutes ses jeunesses qui demandent autre chose. Quand donc vas-tu faire enfin cette révolution qui dans les sociétés et les consciences fera rimer définitivement spiritualité et liberté ?

Bien sûr dans ton immense territoire il y a des îlots de liberté spirituelle : des familles qui transmettent un islam de tolérance, de choix personnel, d’approfondissement spirituel ; des lieux où l’islam donne encore le meilleur de lui-même, une culture du partage, de l’honneur, de la recherche du savoir, et une spiritualité en quête de ce lieu sacré où l’être humain et la réalité ultime qu’on appelle Allâh se rencontrent. Il y a en Terre d’islam, et partout dans les communautés musulmanes du monde, des consciences fortes et libres. Mais elles restent condamnées à vivre leur liberté sans reconnaissance d’un véritable droit, à leurs risques et périls face au contrôle communautaire ou même parfois face à la police religieuse. Jamais pour l’instant le droit de dire « Je choisis mon islam », « J’ai mon propre rapport à l’islam » n’a été reconnu par « l’islam officiel » des dignitaires. Ceux-là au contraire s’acharnent à imposer que « La doctrine de l’islam est unique » et que « L’obéissance aux piliers de l’islam est la seule voie droite » (sirâtou-l-moustaqîm).

Ce refus du droit à la liberté vis-à-vis de la religion est l’une de ces racines du mal dont tu souffres, ô mon cher monde musulman, l’un de ces ventres obscurs où grandissent les monstres que tu fais bondir depuis quelques années au visage effrayé du monde entier. Car cette religion de fer impose à tes sociétés tout entières une violence insoutenable. Elle enferme toujours trop de tes filles et tous tes fils dans la cage d’un Bien et d’un Mal, d’un licite (halâl) et d’un illicite (harâm) que personne ne choisit mais que tout le monde subit. Elle emprisonne les volontés, elle conditionne les esprits, elle empêche ou entrave tout choix de vie personnel. Dans trop de tes contrées tu associes encore la religion et la violence – contre les femmes, les « mauvais croyants », les minorités chrétiennes ou autres, les penseurs et les esprits libres, les rebelles – de sorte que cette religion et cette violence finissent par se confondre, chez les plus déséquilibrés et les plus fragiles de tes fils, dans la monstruosité du jihad !

Alors ne fais plus semblant de t’étonner, je t’en prie, que des démons tels que le soi-disant Etat islamique t’aient pris ton visage ! Les monstres et les démons ne volent que les visages qui sont déjà déformés par trop de grimaces ! Et si tu veux savoir comment ne plus enfanter de tels monstres, je vais te le dire. C’est simple et très difficile à la fois. Il faut que tu commences par réformer toute l’éducation que tu donnes à tes enfants, dans chacune de tes écoles, chacun de tes lieux de savoir et de pouvoir. Que tu les réformes pour les diriger selon des principes universels (même si tu n’es pas le seul à les transgresser ou à persister dans leur ignorance) : la liberté de conscience, la démocratie, la tolérance et le droit de cité pour toute la diversité des visions du monde et des croyances, l’égalité des sexes et l’émancipation des femmes de toute tutelle masculine, la réflexion et la culture critique du religieux dans les universités, la littérature, les médias. Tu ne peux plus reculer, tu ne peux plus faire moins que tout cela ! C’est le seul moyen pour toi de ne plus enfanter de tels monstres, et si tu ne le fais pas tu seras bientôt dévasté par leur puissance de destruction.

Cher monde musulman… Je ne suis qu’un philosophe, et comme d’habitude certains diront que le philosophe est un hérétique. Je ne cherche pourtant qu’à faire resplendir à nouveau la lumière – c’est le nom que tu m’as donné qui me le commande, Abdennour, « Serviteur de la Lumière ». Je n’aurais pas été si sévère dans cette lettre si je ne croyais pas en toi. Comme on dit en français, « Qui aime bien châtie bien ». Et au contraire tous ceux qui aujourd’hui ne sont pas assez sévères avec toi – qui veulent faire de toi une victime – tous ceux-là en réalité ne te rendent pas service ! Je crois en toi, je crois en ta contribution à faire demain de notre planète un univers à la fois plus humain et plus spirituel ! Salâm, que la paix soit sur toi.

Abdennour BIDAR

http://2ccr.unblog.fr/2015/02/08/le...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
LETTRE OUVERTE AU MONDE MUSULMAN
8 février 2015 - 20h05 - Posté par Alain Chancogne

Si j’osais..

BIDAR-BIDON !

Ce "philosophe" de mes deux , nous pond du "bon texte "de "bon musulman" (comme il ya eu du" bon Neg’ "genre Banania)

Il vient nous réciter des sourates d’un Allah..côté au CAC 40 !

si tu veux savoir comment ne plus enfanter de tels monstres, je vais te le dire. C’est simple et très difficile à la fois. Il faut que tu commences par réformer toute l’éducation que tu donnes à tes enfants, dans chacune de tes écoles, chacun de tes lieux de savoir et de pouvoir. Que tu les réformes pour les diriger selon des principes universels (même si tu n’es pas le seul à les transgresser ou à persister dans leur ignorance) : la liberté de conscience, la démocratie, la tolérance et le droit de cité pour toute la diversité des visions du monde et des croyances, l’égalité des sexes et l’émancipation des femmes de toute tutelle masculine, la réflexion et la culture critique du religieux dans les universités, la littérature, les médias.

J’en f’rai pas trois pages

Je dirai juste à ce"bon musuman de notre bonne république

Philosophe de la PENSEE dominante,

.tu veux savoir comment ne plus voir enfanter de tels monstres, je vais te le dire. C’est simple et très difficile à la fois.
IL faut que tu comprennes que c’est le CAPITALISME qui a besoin des mONSTRES de divisons religieuse, ethniques !

Que c’est ce TERRORISME du systéme, contre la dignité de tout exploité , cette CRIMINELLE FOLIE..qui fait que des jeunes en galère, peuvent partir en Syrie , en ayant le sentiment que là -bas, avec des Corans "revus etcorrigés"comme le furent lesBibles des Croisé , des Torquemada, des colonisateurs des responsables desBusheries au proche et Moyen orient
................... en pensant échapper à la Folie qui les geutte dans cette putain de Société , parce qu’ils seront entourés des Fous d’Allah !

Philosophe(? ?) musulman ,

Dis au monde -et pas qu’ à tes frères de religion- qu’en PALESTINE occupée , on massacre , on torture on mutile plus d’enfants innocents que les ORDURES de DAESH n’en exterminent , en ayant fait leur "apprentissage deSALAUDS"avec les braves défenseurs de ces valeurs..si chères par exemple à l’ArabieSaoudite

PHilosophe(? ?)

Sois courageux, sinon tu serasCOMPLICE de ce que tu prétends combattre

Ecoute-TA divine parole

Tu ne peux plus reculer, tu ne peux plus faire moins que tout cela ! C’est le seul moyen pour toi de ne plus enfanter de tels monstres, et si tu ne le fais pas tu seras bientôt dévasté par leur puissance de destruction

Toi et tous les connards qui demandent aux"musulmans" de se faire tatouer sur le front"J’ai rien à voir avec les terroristes" , (-et pourquoi pasune étoile verte avec tampon de laPréfecture) sache que si je n’étais pas respectueux deszxcréments, je vous dirais que vous n’êtes que de la MERDE ...

"je suis communiste"



LETTRE OUVERTE AU MONDE MUSULMAN
8 février 2015 - 20h06 - Posté par Alain Chancogne

désolé expédié sans corriger.


LETTRE OUVERTE AU MONDE MUSULMAN
8 février 2015 - 21h02 - Posté par Patlotch

"désolé expédié sans corriger"

c’est pas grave, Alain. Quel est ce « nous » d’où certains s’expriment en "musulmans" à d’autres "musulmans" d’un "monde" considéré comme corps étranger, des "autres" qui nous menaceraient depuis la nuit des siècles ?

tu as mis le doigt dessus. Je m’étonne même qu’un tel appel puisse être considéré ici comme susceptible de matière à débat, tant il participe à une opération idéologique de confusion - non entre droite et gauche, - tant celle-ci est avancée politiquement -, mais sur le terrain d’une lutte entre classes antagonistes dont « nous », un vrai nous, prolétaires de tous les pays sans patrie ni couleurs et par delà les religions, serions bien vite exclus, suspects, pas Charlie du tout, car surtout contre le Capital dont tous les Etats gèrent la globalité et la concurrence transnationale

il faut faire attention, les lignes se précisent mais aussi s’entretiennent à notre insu contre une vision claire des enjeux du capital, par nos anciennes vues qui ne sont plus de saison

bons courages
http://patlotch.com/text/index.html


LETTRE OUVERTE AU MONDE MUSULMAN
8 février 2015 - 20h58 - Posté par Combes

Je découvre qu’il existe un "monde musulman" qui s’oppose donc au "monde chrétien", au "monde juif", au "monde hindouiste", au "monde bouddhiste"...
Avec une telle théorie, les tenants du choc des civilisations ont de beaux jours devant eux.
Et s’il y avait simplement des hommes et des femmes de confessions diverses, qui appartiennent parallèlement à leur foi à d’autres communautés : le "monde des prolétaires", le "monde des bourgeois", le "monde des amateurs de musique"...



LETTRE OUVERTE AU MONDE MUSULMAN
8 février 2015 - 21h40

Excellent texte ! Ah si tous les musulmans étaient aussi intelligents...il ne serait pas nécessaire d’écrire de tels textes.



LETTRE OUVERTE AU MONDE MUSULMAN
9 février 2015 - 10h01 - Posté par Alain Chancogne

EXCELLENT COMMENTAIRE d’EXCELLENT TEXTE !

mais toi surement catho, bouddhiste, ou simplement "croyant" à toutesles conneries qu’on te fait gober, toi qui surement n’est pas" raciste mais"

..tu le sais bien : si tous les musulmans étaient intelligents, ça se saurait !

Non, ce sont des gens qui naissent avec des gènes de bétise et assoiffés de sang, des voleurs et violeurs en puissance.., des CONS ....

le "monde musulman"..."un monde àpart" !

ça fout les j’tons, je te comprends !

Remarque, le"mondeJUIF"., ces terroristes à la Netanyahu, ..enfin, passons je veux pas faire des généralités mais quand même ..

Heureusement y a aussi leurs philosophes !

:BHL par exemple... !

Et le "monde communiste" !
Alors là....juste d’y penser , je me chie dessous !

Ah si tous étaient aussi intelligents que Pierre Laurent..

 :)

Alain Chancogne

La grippe est de niveau "rouge" apprends je, un "pic" qui fait des dégâts !

Moins que la CONNERIE pour laquelle nous n’avons même pas de vaccins...


LETTRE OUVERTE AU MONDE MUSULMAN
9 février 2015 - 18h28 - Posté par

Impressionnante diarrhée verbale ! Il faut que tu apprennes l’art de la concision...


LETTRE OUVERTE AU MONDE MUSULMAN
9 février 2015 - 19h38 - Posté par Alain Chancogne

OUI..et à part tes jugements de gastro-entérologues, t’en penses quoi , toi, de cet article ?

J’essaiera d’être plus concis quant tu cesseras d’être si con,

............... monsieur le Prof de français !

 :)


LETTRE OUVERTE AU MONDE MUSULMAN
8 février 2015 - 21h44 - Posté par marie

Merci beaucoup pour cette longue lettre ouverte, bien écrite et courageuse.
En fait le fondamentalisme religieux tel qu’il se dévoloppe dans beaucoup de pays n’est ni plus ni moins qu’un impérialisme de conquête de territoire, fondé ici sur une théocratie moyenageuse et qui ne renie nullement l’ultra-capitalisme. Ils tuent, égorgent, empalent tous les habitants des territoires conquis, obligeant par la terreur à faire fuir des millions d’habitants.
Et la façon dont ils exécutent leurs otages (têtes découpées ou brûlés vif avec vidéos mises en ligne pour le monde entier) relève plus de rites sacrificiels humains ou des délires de skyzophrènes que des faits de combattants courageux qui auraient faits des prisonniers lors de combats pour défendre la liberté et la justice de tous les opprimés.
Ils se substituent -en pire -à d’autres oppresseurs.



LETTRE OUVERTE AU MONDE MUSULMAN
9 février 2015 - 10h12 - Posté par Alain Chancogne

oui...

DES sauvages ! Vous décrivez très bien

Et la façon dont ils exécutent leurs otages (têtes découpées ou brûlés vif avec vidéos mises en ligne pour le monde entier) relève plus de rites sacrificiels humains ou des délires de skyzophrènes que des faits de combattants courageux qui auraient faits des prisonniers lors de combats pour défendre la liberté et la justice de tous les opprimés.

C’est pour montrer au"monde musulman" ,auquel d’adresse le PHILOSOPHE que vous encensez , qu’il faut se rallier à la"CIVILISATION"..que nos alliés saoudiens, par exemple, sont nécessaires. !!

Un contre-DAESH efficace !!

http://www.lexpress.fr/actualite/mo...

L’exécution par décapitation est la plus couramment pratiquée, au point que les médias ont fait état d’une pénurie de bourreaux il y a quelques années. Le site Death penalty worldwide précise que les condamnés reçoivent généralement un sédatif avant l’exécution.

Une partie de ces exécutions sont perpétrées en public, mais ce n’est pas toujours le cas, explique à L’Express Fadi al-Qadi, de l’ONG Human Rights Watch.


LETTRE OUVERTE AU MONDE MUSULMAN
10 février 2015 - 00h56 - Posté par pilhaouer

Les crimes des uns n’excusent pas ceux des autres mais un rappel est nécessaire.

Burning Victims to Death : Still a Common Practice

Se souvenir donc que des "civilisés" ont brûlé des centaines de milliers de civils à Dresde, à Tokyo, Hiroshima et Nagasaki, puis au Vietnam, et très récemment en Afghanistan, en Irak, en Libye et bien sûr à Gaza .
Le digne successeur de Mitterrand commémore Oradour où des allemands cultivés allumèrent des brasiers mais il approuve les bombes au phosphore sur les Palestiniens et il est indifférent au sort des civils du Donbass.

La lettre d’Abdennour Bidar a été interceptée ou le facteur s’est trompé de boite aux lettres.
Elle a été publiée le 13 Octobre 2014 dans "Marianne" .
Mais depuis quelque temps, il faut être Charlie.

Alors, elle s’est un peu transformée ... ... en pétition !

Finalement, sommes-nous menacés d’être submergés par l’islamisme ? Sommes nous menacés par le terrorisme ?

Ou bien plutôt :

Sommes-nous le jouet d’un pouvoir qui tente d’unir ceux qui sont divisés et de diviser ceux qui devraient être unis en profitant d’un terrorisme qu’il a suscité par des guerres de rapine au nom des droits de l’homme ?

http://www.acrimed.org/article4152.html


LETTRE OUVERTE AU MONDE MUSULMAN
9 février 2015 - 11h29 - Posté par PierreP

Certes, texte intéressant dans le cadre d’un débat religio-religieux. On pourrait avoir la même chose avec les autres religions dominantes ; faire appel au religieux pour soigner la Religion, je n’y crois pas beaucoup.
Ce qui est la cause de nos malheurs, à nous prolétaires, à nous communistes, à nous combattants du progrès, c’est la capitalisme et sa forme extrême actuelle, l’impérialisme.
Et que cet impérialisme se serve (ou accepte en son sein) du religieux pour diviser, c’est logique. C’est donc bien avec le capitalisme qu’il faut en finir si nous voulons mener un combat efficace contre la Religion. Toute lutte contre la mauvaise religion, au nom de la bonne en dehors de ce combat, est vaine.
Quand Hugtinton, à la fin des années 90, dénonçait la guerre de civilisations à venir (sous entendu les judéo-chrétiens contre les musulmans), ce n’était pas uniquement un constat mais un appel de ses vœux en tant que conservateur et réactionnaire au service de l’impérialisme américain. Et il a tout fait, lui et ses copains, pour qu’il en soit ainsi.
Ce qu’il fallait mettre à bas et définitivement enterrer, c’était le projet communiste comme unique vraie solution, projet qui persistait malgré la fin de la guerre froide et les assassinats des militants de par le monde.
La vraie guerre c’est celle des prolétaires, des communistes, des progressistes contre le capitalisme et les forces obscurantistes qui lui sont associées.



LETTRE bidon AU MONDE MUSULMAN
9 février 2015 - 18h55 - Posté par chb

Il fallait bien un musulman pour persuader sa communauté de ne pas jeter la pierre à l’occident. Un philosophe, en plus, c’est classieux.
Le gars Bidar se sent légitime à accuser les fidèles du coran non seulement pour la naissance du terrorisme (que des responsables américains ont pourtant endossée fièrement, depuis al Qaeda institué contre l’URSS jusqu’à l’EI qui faisait pièce au gouvernement irakien trop pro-Iran), mais encore pour le défaut de démocratie, ou de liberté, dans le monde ! Ben voyons.
L’Europe, Israël, les USA ont fourni les instruments de répression, les armes, la légitimité internationale à tous les dictateurs ? N’y voyez pas complot, musulmans, et battez votre coulpe !
Et si vous êtes mis
en taule pour refus d’une panthéonisation de Charlie, vous ne pourrez vous en prendre qu’à vous-mêmes. Idem pour les ratonnades qui pourraient suivre. Pas barbare ? Ha ha si ce n’est toi c’est donc ton frère ; et flagelle-toi plus fort, sinon gare à toi, tout choc en retour sera de ta faute.

J’arrête le pastiche, des fois qu’il soye pris au premier degré. Avec des philousophes de cette trempe, triste pendant du Botul-HL comme le remarque A.C., le conflit de civilisations a de l’avenir.

Quant à 2ccr qui nous propulse ce prédicateur furieux, je le trouve bizarre en ce moment : son papier sur les théories du complot (ne rien fouiller surtout dans les saletés de l’occident capitaliste) suivi de celui-ci (s’accuser soi-même quoi qu’il advienne, plutôt que l’occident capitaliste) nous écarte drôlement de l’éducation marxiste...
Il voudrait nous faire oublier que des spécialistes, comme le général Desportes devant le Sénat, ou le député Loncle, précisent que ces monstres sont les nôtres : nous (avec les USA bien sûr) sommes le Frankenstein qui leur a donné le jour, qui les a longtemps aidés. A qui profitent leurs crimes ? Balayer en vrac « les théories du complot » ou la responsabilité des USA, c’est s’interdire de se poser la question.
Cet "Etat Islamique" contre lequel une coalition, derrière les Etats-Unis, est censée être engagée en Irak, nous l’avons encouragé pour renverser le "régime sanguinaire" syrien.
Les hautes autorités militairesaffirment, et c’est d’une extrême gravité, que nos erreurs ont engagé notre pays dans une aventure dangereuse. Les rebelles et terroristes que nous punissons maintenant pour leur engagement meurtrier, nous les avions poussés, au moins par la propagande « humanitaire » et « pour la démocratie », dans un mercenariat kleenex qui justement épargne l’état d’apartheid.

Pas de complot ? La faute aux musulmans ?
A la bonne heure.
On connaissait la faute des palestiniens qui a suscité les exactions sionistes, bientôt c’est la faute aux russes si la guerre froide dégénère en atomisation définitive ?






Lambert : Pitié ou Empathie.
mardi 21 - 19h11
de : L’iena rabbioso
Conférence de presse de Manon Aubry et Jean-Luc Mélenchon (video)
mardi 21 - 13h01
CATASTROPHISME, ADMINISTRATION DU DÉSASTRE ET SOUMISSION DURABLE
mardi 21 - 08h50
de : Ernest London
CGT : un congrès pour rien ?
lundi 20 - 18h15
VENEZUELA ! Tentatives de génocide des Etats-Unis ?
lundi 20 - 17h36
de : JO
Manifestation du 18 mai à #SAINTNAZAIRE #ACTE27 Résumé de la journée #GILETSJAUNES (vidéo)
lundi 20 - 16h37
de : nazairien
FAIT DU JOUR Les gilets jaunes passent à l’action contre la répression et les violences policières
lundi 20 - 14h28
de : jean 1
GILETS JAUNES à REIMS : Les brutes macronistes dans leurs oeuvres ? (video)
dimanche 19 - 09h25
de : JO
La stratégie horizontale.
samedi 18 - 16h38
de : L’iena rabbioso
2 commentaires
Jean-Claude Kaufmann, sociologue. Les gilets jaunes ne sont que le début d’autres surprises à venir (vidéo)
samedi 18 - 14h32
de : nazairien
2 commentaires
LUNDI MATIN PAPIER #4 - Gilets jaunes : un assaut contre la société
samedi 18 - 14h04
de : Ernest London
Gilets jaunes : la révolte inattendue, la révolte des "Gueux".NOUS SAVONS QU’IL EXISTE UN PEUPLE EN FRANCE (vidéo)
vendredi 17 - 21h58
de : nazairien
1 commentaire
52éme congrès confédéral CGT La structure CGT-Police n’a pas le droit à l’expression !
vendredi 17 - 12h12
de : CGT-Police
2 commentaires
52E CONGRÈS DE LA CGT : LE DOYEN DES SYNDICATS EMPÊCHÉ D’INTERVENIR !
vendredi 17 - 09h01
de : Info’Com-CGT
GOODYEAR : LA SEULE LUTTE QUE L’ON EST SUR DE PERDRE EST CELLE QUE L’ON LE MÈNE JAMAIS . (video)
vendredi 17 - 08h58
de : Mickael Wamen
Comment (et pourquoi) le Rassemblement national a "retourné" un élu de la France Insoumise
vendredi 17 - 08h52
de : Maxence Lambrecq et Olivier Bénis
3 commentaires
Gilets jaunes à Toulouse : accusée pour avoir bousculé des policiers avec son fauteuil roulant (video)
vendredi 17 - 08h37
Violences policières : les images décryptées (video)
vendredi 17 - 08h20
de : Arthur Carpentier
26 actes et toujours pas de Molière (video)
jeudi 16 - 23h04
de : Gilets jaunes intermittents chômeurs précaires
Monsanto, avance masqué,"Envoyé Spécial : Monsanto aurait recruté des agriculteurs à leur insu pour vanter le glyphosate
jeudi 16 - 22h46
de : nazairien
1 commentaire
Horreur et justice
jeudi 16 - 19h51
de : jean 1
Portraits Macron décrochés : Ne frise-t-on pas des emprisonnements politiques ?
jeudi 16 - 17h44
de : J0
2 commentaires
L’art de la compromission
jeudi 16 - 14h49
de : Jean-Marie Défossé
On avance, en Angleterre les gilets jaunes sont vus comme des héros. Ça fonctionne ! Ensemble !!! (vidéo)
jeudi 16 - 14h49
de : nazairien
3 commentaires
Mobilisation contre les lois Blanquer : la grève reconductible, c’est pas automatique
jeudi 16 - 12h20
Intervention sur RTL du camarade Mickael Wamen au sujet du jugement prud’hommes pour les 823 ex Goodyear (video)
jeudi 16 - 11h59
de : Mickael Wamen
Don quichotte dort à l’Elysée
mercredi 15 - 22h00
de : Irae
VGE ne meurt jamais.
mercredi 15 - 19h55
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
La Ditature en marche : GILETS JAUNES : EN GARDE À VUE POUR UNE PANCARTE (vidéo)
mercredi 15 - 07h09
de : nazairien
2 commentaires
Gilets Jaune "nous accusons" ; 10000 citoyens accusent le gouvernement (video)
mardi 14 - 23h00
de : le media
4 commentaires
Vaccynisme et réalité
mardi 14 - 22h53
de : Annee Gourvès pour AIMSIB
3 commentaires
Plus de 100 artistes français dénoncent l’Eurovision 2019 en Israël et en appellent à France Télévisions
mardi 14 - 17h32
de : JO
Suppression de postes d’enseignants spécialisés dans l’Hérault
mardi 14 - 17h06
de : AREN34
Tourisme de riches
mardi 14 - 13h20
de : Irae
1 commentaire
LE BOURREAU DES GOODYEAR ACCEUIL LA CGT ... !!!
mardi 14 - 08h39
de : Mickael Wamen
3 commentaires
Il ne faut pas s’arrêter en si bon chemin
lundi 13 - 16h46
de : jean 1
1 commentaire
I.B. Ou la Bourgeoise Ridicule.
lundi 13 - 16h44
de : L’iena rabbioso
Syndicalisme et féminisme : aller ensemble vers l’égalité.
lundi 13 - 09h18
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Italie : 12 mai 1977, l’assassinat de Giorgiana Masi (videos)
lundi 13 - 08h28
de : Roberto Ferrario
1 commentaire
Congrès de la CGT : pourquoi les débats s’annoncent vifs sur les questions internationales
lundi 13 - 08h16
de : Stéphane Ortega
3 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Dès que quelqu'un comprend qu'il est contraire à sa dignité d'homme d'obéir à des lois injustes, aucune tyrannie ne peut l'asservir. Gandhi
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Info Com-CGT

Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite
Tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai...
vendredi 4 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
C’est une photo prise par Baker 5 minutes avant que tu tombe... Avec ton sourire magique, Marceline Lartigue Ma compagne, mon amour, mon amie, ma camarade tu me manque, tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai, avec tout mon courage et ma force je suis pas arrivé a empêcher la faucheuse de faire son salle boulot, tout le temps ensemble sur les barricadés contre les injustices de cet monde, aujourd’hui je part a manifester pour (...)
Lire la suite
13 Mars ! Déjà 8 ans que Jean Ferrat nous quittait emportant ses rêves inachevés d’un monde meilleur (video)
mercredi 14 mars
de Roberto Ferrario
Jean Ferrat, auteur-compositeur né le 30 décembre 1930 à Vaucresson (Seine et Oise) et mort le 13 mars 2010 à Aubenas (Ardèche) est intimement lié à la commune d’Ivry-sur-Seine, où il a vécu 40 ans. En octobre 1960, il s’installe avec sa compagne Christine dans un petit appartement du 129, rue de Paris (plus tard renommée avenue Maurice Thorez), qui servira de cadre à plusieurs reportages lui étant consacrés, dont cet extrait de l’émission "Au delà de l’écran" (...)
Lire la suite