Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Cantonales : je me cantonnerai à "vous" faire un doigt d’honneur : BOYCOTT !
de : Alain Chancogne
mercredi 11 février 2015 - 12h25 - Signaler aux modérateurs
20 commentaires

Mesdames et Messieurs les Candidats ;

Je ne lirai même pas vos tracts, pas plus que je feins de m’intéresser aux risques que je fais courir aux phoques , dans 50 ans, quand je participe d’un crime contre l’humanité en ne changeant pas ma veille voiture polluante au gasoil, vu que j’ai du mal à y mettre du carburant dès le 6 ou 7 du mois. !

Au moment ou l’on ne me cache rien des partouzes de celui qui faillit devenir Président de la République et qui considère que le corps des Femmes n’est qu’un amas de chair qu’on achète pour assouvir ses "pulsions" prétendument libertine, VOS URNES de ce printemps me font gerber autant que le pseudo libertinage du Carlton de Lille

Vous êtes TOUS, à des degrés différents (car je sais que des partis comme le NPA ou LO ont un langage différent que celui du PS , du P"C" , -et ne parlons pas de la droite et des fachos) , oui TOUS responsables , en tant que PARTIS, de cette situation quasi ubuesque :

l’année 2014, ce début 2015, constitue à la fois un des temps forts de la GUERRE des CLASSES ,ou s’accélère la mise en terre de décennies d’acquis des Luttes du prolétariat,

... et un millésime qui comptera parmi ceux qui aura vu le nombre de jours de Grèves et de manifestations le plus faiblard depuis 1934 !!

 Dire cela n’est certes pas minimiser le courage de toutes celles et ceux qui ont affronté le K avec détermination , comme, par exemple, mes camarades de Gémenos dont j’ai suivi le combat durant plus de 1000 jours, et salué la victoire qu’a constitué le genou à terre du géant t UNILEVER

Puisqu’on refabrique du THE dans les BDR..

Alors que je vois s’avancer l’heure ou je cesserai de faire c..ier le monde avec mon soi disnt cynisme , mon humour à deux balles , chaque jour davantage , je VOUS considère , au mieux "comme d’une INUTLITE criante, au pire comme des SALAUDS.

Salaud, oui, celui qui sait pourtant que piétiner tout repères marxiste, "anesthésier les masses d’un discours politicien racoleur, se fondre par opportunisme puant à cette infê me"UNION NATIONALE autour de"VALEURS COMMUNES", avec un "je suis Charlie" brandi ,..que Hollande a capté en le traduisant parun "je suis soumis" qui serait notre nouveau credo !

..............c’est faire une passe (au sens sportif)..à l’ADVERSAIRE

Puisque vous avez décidé de ne pas entendre nos VOIX, ne comptez pas venir les voler dans l’URNE !

Un petit conseil au passage : Surtout ne me faites pas le coup du "fascisme FN" auquel nous devrions barrer la route !

Etouffer le monstre que vos politiques a fait grandir en légitimant la caricature de DEMOCRATIE, ce printemps ?

NON, au contraire :

 Faire comprendre que BOYCOTTER ces Isoloirs qui nous isolent ;c’est un moyen plus clair, moins salissant que de vomir sa colère avec un vote facho, c’est ainsi qu’on évite le vote désespoir de tant de malheureux et la montée du Front National !

Ce BOYCOTT n’est pas une Abstention..

 C’est à un moment de l’affrontement de classe, un levier pour que "VOTER" ne soit plus contraire à nos espoirs de voir nos gosses connaitre le BONHEUR

BOYCOTTER, en s’expliquant, c’est mieux crédibiliser la parole de RESISTANCE à la sauvagerie du K, c’est pouvoir mieux débattre pour convaincre de l’urgence de s’atteler à la construction d’un Parti révolutionnaire , une Organisation COMMUNISTE

Pour qu ’un jour, dans le processus émancipateur, ce DROIT DE VOTE qui fut une conquête démocratique, redevienne un OUTIL , qui épaule la LUTTE au lieu de la RETARDER.

J’aime bien certains textes de Badiou

Et celui ci me botte..

Extrait du livre : "Sarkozy pire que prévu, les autres prévoir le pire"

Un mouvement politique réel doit créer la durée qui lui est propre. Il doit s’étendre et se consolider dans le temps et l’espace qu’il invente. Il ne doit pas se laisser interrompre par une procédure qui, en réalité, n’est pas interne à sa propre subjectivité active, et qui prend la figure d’une consultation électorale organisée par l’autre camp, par le pouvoir adverse, dans laquelle les forces d’inertie, les forces conservatrices, seront inéluctablement majoritaires

. Elles le seront paradoxalement d’autant plus qu’on est en période de mouvement, et qu’alors une masse considérable de gens ont nativement peur de ce qui vient, et qu’ils ignorent."

"L’organisation d’élections générales, en tant que procédure étatique - en tant que procédure dont seul l’Etat est capable - ne peut avoir lieu qu’à la condition que cet Etat, en période de mouvement quasi insurrectionnel, ait cependant conservé l’essentiel du pouvoir qui est le sien.

Autrement dit, la capacité à organiser des élections indique simplement que l’Etat n’a pas été renversé, qu’il n’a peut-être pas même été durablement affaibli. Il est toujours là, même si c’est sous une forme différente, voire méconnaissable.

Nous venons de voir que le vote, loin d’exprimer ou de représenter la subjectivité d’un mouvement populaire, la contredit le plus souvent au profit de la stabilité de l’Etat."

"A savoir que l’organisation d’élections par les détenteurs d’un pouvoir contesté a toujours été une procédure contre-révolutionnaire efficace."

Qu’on me traite d’anrchiste, je m’en fous

Je fais mienne, en février 2015, ce que Badiou avance :

"Voter est la cérémonie, à la fois passive et massive, par laquelle le pouvoir d’Etat, invariablement composé de fondés de pouvoir du capital, autorise, ranime, à partir de notre humiliante participation à cette cérémonie, sa propre existence perverse. Nous ne devons pas lui concéder, lui accorder, cette autorisation, cette réanimation. Nous devons, nous pouvons, oublier absolument que l’Etat organise un vote. Et nous consacrer, dans la liberté que fonde cet oubli, à l’action-pensée qui a pour nom "politique".

On peut en discuter, entre Camarades, y compris en se respectant, quel que soit le choix qu’on fera en mars.



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Cantonales : je me cantonnerai à"vous" faire un doigt d’honneur:BOYCOTT !
11 février 2015 - 13h27 - Posté par NOCTURNE

quel que soit le choix qu’on fera en mars.
POUR MA PART LE CHOIX EST FAIT DEPUIS 1981. BOYCOTT

Et je souhaite que les formations tel que NPA et LO seules mouvances anti capitalistes organisées ne participeront pas a cette parodie démocratique ,et
n’iront pas comptabiliser leurs faiblesses


On peut en discuter, entre Camarades, y compris en se respectant.

Oui Alain,encore que se dire révolutionnaire pour le communisme, et continuer a se faire baiser par ce système électoral, c’est plus une erreur c’est du vice

cordialement



Cantonales : je me cantonnerai à"vous" faire un doigt d’honneur:BOYCOTT !
11 février 2015 - 15h27 - Posté par

Et je souhaite que les formations tel que NPA et LO seules mouvances anti capitalistes organisées ne participeront pas a cette parodie démocratique ,et n’iront pas comptabiliser leurs faiblesses

Je partage ton avis, d’autant que cette participation contribue à les affaiblir encore plus, sur le plan humain et financier.

Mais ils sont persuadés que c’est une occasion importante pour s’adresser à l’ensemble des travailleurs, à une frange plus large qu’habituellement, et que sans participation ils disparaitront de la scène politique. Je ne pense pas que ce soit vrai, mais bon, c’est à leurs militants de décider...


Cantonales : je me cantonnerai à"vous" faire un doigt d’honneur:BOYCOTT !
11 février 2015 - 16h53

Boycott ou pas l’élection ,organisée par le pouvoir bourgeois, est toujours phagocité pour permettre au pouvoir de se légitimer et poursuivre sa politique de soumission du peuple . Nous sommes devant une habitude que tous les partis de gauche , y compris le PCF , se soumettent espérant un changement du corps électoral par son vote . Le duel Droite-Gauche avec les deux partis dominants UMP-PS a renforcé le pouvoir bourgeois surtout depuis 1981 avec ce programme commun dévastateur pour le mouvement social qui a vu le triomphe du courant réformiste dans le mouvement ouvrier . Nos anciens doivent se retourner dans leurs tombes . La revanche de la Commune de Paris a été repoussé à un avenir incertain .

La crise du capitalisme actuelle peut-elle susciter l’émergence d’un mouvement révolutionnaire qui fera exploser le courant réformiste au sein des organisations communistes et alliés . Cela n’est pas simple car les habitudes que je constate dans le mouvement militant ont la vie dure et ne permette pas pour l’instant la déstabilisation des dirigeants réformistes qui animent ces partis comme le PCF . Ce que tu dis sur les élections c’est en effet une fausse démocratie car la plupart des candidats ne remettent pas en cause la 5ème république monarchique pour espérer en vivre par des indemnités de plus en plus royales . Le peuple est aux abonnés absents par une abstention massive sans inquièter nos élus qui se contente de peu pour un siège de plus en plus confortable par nos impôts tirés de nos bas de laine pour ceux ou celles qui en payent .

Je ne vois pas de solution à court terme à ce ras le bol électoral qui nous assaillent presque tous les ans pour rien . A Aubagne nous avons désigner nos candidats proposés par la Fédération et 90% des votants ont ratifiés ces candidatures sans trop se poser de questions , toujours l’habitude ... Je ne vois pas comment en sortir pour l’instant et je désespère comme toi de ce phénomène avec un mouvement social à l’arrêt qui va avaler la loi Macron en criant un petit peu par CGT et FO interposé .Le mouvement révolutionnaire n’est pas éteint mais il est rabougri par les campagnes électorales constantes dont la Présidentielle est l’alpha et l’omèga du système . Badiou est une bonne référence pour démêler cet imbroglio qui nous perturbent dans le vie militante que nous n’abandonnons pas même sous le feu des critiques anti-Parti . Quitter le PCF pour une autre structure plus performante électoralement se résumerait à intégrer le FN comme Philippot et même comme certains anciens communistes peu fiables idéologiquement . Le communisme est une très grande idée, que certains ont bafoué et dénaturé comme Staline-Eltsine et d’autres devenus oligarques , qu’ il faut absolument réhabiliter sans aucune barrière réformiste de compromis avec la bourgeoisie . Pour ma part Je souhaite que nous trouvions comme toi une nouvelle organisation communiste qui rassemble tous les militants révolutionnaires pour transformer la société en évacuant nos bourgeois . Le FDG pour l’instant est en échec et le PCF en dérive malgré son système d’organisation qui le maintient avec ses cellules et sections . La CGT est en train de se gauchiser après bien des déboires réformistes . Le PCF peut suivre cette voie avec la force militante qui se remet en cause ...

Nous allons voir dans l’avenir ce qu’il en adviendra avec des élections ou pas ..

Bernard SARTON



Cantonales : je me cantonnerai à"vous" faire un doigt d’honneur:BOYCOTT !
11 février 2015 - 18h14 - Posté par

Brernard Sarton, je vois que tu es revenu sur le site.

J’en profite avant que tu ne redisparaisses.

Dans un autre fil, qui date de quelques jours (http://bellaciao.org/fr/spip.php?article144940), quelqu’un t’avait dit ceci :

bernard on te pose des question sur la sortie de l’euro,tu pourrais répondre sur le fond,stp ?
qu’à le franc qui est "révolutionnaire" que n’a pas l’euro ?
parceque répéter 100 fois une erreur n’en fais pas une vérité.

Le "on" qui t’avait posé une question, c’était moi qui, en réaction à ton commentaire prônant la sortie de l’euro, avais écrite ceci :

BS : Mais la seule solution , en plus de la mobilisation populaire , c’est la sortie de l’Euro

Je l’ai peut-être raté, je ne lis pas tout, mais je ne t’ai jamais vu répondre à l’argument maintes fois exprimé (par AC et d’autres) :

Dans les pays hors zone euro, le capitalisme prédateur est le même, les travailleurs ne sont pas mieux lotis, la lutte des classes n’est pas plus douce.
Cela semble indiquer que l’origine du problème n’est pas l’euro, et que présenter la sortie de l’euro comme un axe de lutte est une erreur importante puisque ça ressemble plutôt à une voie de garage.

Quel argumentation, quelle analyse pourrait invalidé ce raisonnement ?

Je ne demande qu’à faire évoluer ma perception, j’attends donc ta réponse avec intérêt.

J’ai été très déçu que tu ne répondes pas, j’espère que ce n’était qu’un contre-temps.


Cantonales : je me cantonnerai à"vous" faire un doigt d’honneur:BOYCOTT !
11 février 2015 - 18h37 - Posté par

les élections sont aussi un moment de lutte de classe,cela permet aussi de mesurer l’influence de nos idées.
Cependant il est parfois nécéssaire de s’y refuser,de dire que les dés sont pipés et que même si l’accés aux médias est ouvert cela encourage la délégation de pouvoir et une certaine vision substitutive de la politique domageable à l’esprit révolutionnaire.

Sur l’euro et la,question à bernard :
un bilan avantage /inconvénient de la sortie ou pas doit être fait,par exemple un retour au franc permet de jouer sur les parités, et de dévaluer ce qui diminue la dette,mais aussitôt l’inconvénient se présente : l’attaque de la monnaie nationale par les puissances capitalistes,et elles possèdent un puissance de feu colossale.
on voit bien que tout est relatif et assez lié,donc aucune solution posséde en elle même un contenu revolutionnaire.
C’est juste un exemple peut être certains ici ont ont d’autres.


Cantonales : je me cantonnerai à"vous" faire un doigt d’honneur:BOYCOTT !
11 février 2015 - 20h36 - Posté par Alain Chancogne

les élections sont aussi un moment de lutte de classe,cela permet aussi de mesurer l’influence de nos idées.

A une seule condition : c’est qu’il y ait moyen dans l’URNE de donner du "muscle" au courant révolutionnaire pour apporter un "plus" aux LUTTES D CLASSES journalières.

Le suffrage universel n’a de sens que s’il est un OUTIL permettant à une Majorités de PESER sur ls DECISIONS prmttant à la Majorité des habitants dits citoyens, en connaissance de"causes" et toutes cartes en mains, de CONQUERIR.."DES POUVOIRS"

Bien entendu dans des "assemblées" mais en lien avec la GESTION des ENTREPRISES d

Cela n’est pas le cas

Sur l’euro et la,question à bernard :
un bilan avantage /inconvénient de la sortie ou pas doit être fait,par exemple un retour au franc permet de jouer sur les parités, et de dévaluer ce qui diminue la dette,mais aussitôt l’inconvénient se présente : l’attaque de la monnaie nationale par les puissances capitalistes,et elles possèdent un puissance de feu colossale.
on voit bien que tout est relatif et assez lié,donc aucune solution posséde en elle même un contenu revolutionnaire.

Je ne partage pas ton opinion
Pour une raison personnelle qui m’oppose à certains économistes , bien plus "techniciens "que toi et moi.

PERSONNE, je dis bien PERSONNE selon moi, ne peut anticiper ce que la LUTTE DE CLASSE portée à incandescence- c’est NECESSAIRE- entrainera comme RUPTURES de ce qui EXISTE.

Surtout si les Masses "poussent" certes avec des différences, et "faisant l’HISTOIRE" d’une manière INEDITE, obligent un CAPITALISME aux abois à rechercher des solutions.....pour sauver ce qui lui semblera pouvoir l’être...

Je m’aventure à dire que ,selon le rapport de forces , la question de la "monnaie" sera "secondaire" .

Du moins si le fondamental repose sur l’Expropriation des Capitalistes ..Privés des moyens de nuisance et donc de DECISIONS, le Capital , son FMI, ses structures telles que l’UE, la BCE etc..devront -certes en LUTTANT à mort-(car c’est sa survie qui est en jeu) - en passer par ce que NOUS DECIDERONS..

Dans le nouveau rapport de forces et la nouvelle situation internationale qui en découlera.

Je n’ai pas toujours été aussi "carré" et je comprends que des Camarades fassent une "fixation "sur ces questions

Je pense simplement que rien ne sert d’avoir à décrêter en février 2015 si "sortir de l’EURO "est un atout pour la REVOLUTION...

POur l’instant c’est bien de CONVAINCRE, en LUTTANT,
que le CAPITALISME doit laisser la place à une Société qu’en processus nous construirons-le COMMUNISME-

..qu’est la tâche PRIORITAIRE des révolutionnaires..

Parce que , figure toi,..."diminuer la DETTE" comme tu dis, on s’en TAPE !

Tout gouvernement qui ne parle pas de simplement la considérer comme ILLEGITIME , NON contractée pour satisfaire les besoins des masses , et qui mise sur sa "diminution" son étalement etc , tourne le dos à la VISEE COMMUNISTE

Cordialement
_


Cantonales : je me cantonnerai à"vous" faire un doigt d’honneur:BOYCOTT !
13 février 2015 - 17h59 - Posté par

"""Je m’aventure à dire que ,selon le rapport de forces , la question de la "monnaie" sera "secondaire" .

Du moins si le fondamental repose sur l’Expropriation des Capitalistes ..Privés des moyens de nuisance et donc de DECISIONS, le Capital , son FMI, ses structures telles que l’UE, la BCE etc..devront -certes en LUTTANT à mort-(car c’est sa survie qui est en jeu) - en passer par ce que NOUS DECIDERONS..
""
tu dis autrement ce que je dis,en fait on est d’accord,la question est technique pas politique et rien n ’est révolutionnaire dans une monnaie,c ’est comment on s’en sert qui l’est.


Cantonales : je me cantonnerai à"vous" faire un doigt d’honneur:BOYCOTT !
12 février 2015 - 16h14 - Posté par

J’ai répondu ...Mais je ne sais si tu as pu le lire ... La Grèce , pour asseoir sa souveraineté, sera obligé de revenir à la Drachme , l’euro étant un handicap à sa politique sociale proclamée par Syriza au cours de la campagne électorale . Tous les capitalistes européens sont ligués pour empêcher le gouvernement grec d’appliquer sa politique ...Les évènements à venir vont prouver l’impossibilité de maintenir l’Euro comme monnaie crédible pour sortir de la crise d’austérité imposée par le capital européen . Les grecs sont au pied du mur , l’illusion d’un possible accord avec le "machin capitaliste " de Bruxelles va leur éclater à la figure , et ils seront obligés de trouver une solution dite Grecque pour s’en sortir avec la solidarité de toute la militance progressiste européenne et aussi orthodoxe ...

Bernard SARTON


Cantonales : je me cantonnerai à"vous" faire un doigt d’honneur:BOYCOTT !
12 février 2015 - 18h18 - Posté par

La question ne concerne pas la Grèce, mais la France.

En quoi la sortie de l’euro peut-elle être un objectif, aujourd’hui, dans le contexte d’aujourd’hui ? (plutôt qu’un simple "outil" à utiliser à un moment donné si nécessaire)

En quoi la sortie de l’euro est porteuse en soi d’un progrès pour les travailleurs de France ?


Cantonales : je me cantonnerai à"vous" faire un doigt d’honneur:BOYCOTT !
13 février 2015 - 18h09 - Posté par

assoir sa souveraineté ""

quel contenu de classe a la souveraineté ? celle des colonels ? celle de papandréou ?
tu es marxistes Bernard ?

la Souveraineté avec un grand S et hop le peuple est en marche vers le socialisme ?
l’euro est un handicap dis tu sans jamais expliquer,handicap pour qui,quelle classe,donne un exemple !
he oui tous les capitalistes sont ligués contre syriza et cela sera avec l’euro et aussi la Drachme s’ils les grecs y reviennent,ni plus,ni moins !!
qu’est ce que c ’est une monnaie crédible ? tu sors des mots vide de sens,tu n’as aucune reflexion marxistes,tu te paies de mots mais tu ne comprends plus rien à la lutte des classes ,qui se fout bien de savoir si mon salaire de misére se calcule en euro,franc,yen ou rouble !

d’apres toi tous les peuples ayant encore leurs monnaies sont en bien meilleures postures pour lutter contre leur capital , ho tu te rednds compte de ce que tu écris ?


Cantonales : je me cantonnerai à"vous" faire un doigt d’honneur:BOYCOTT !
11 février 2015 - 21h01 - Posté par Reynelle.

Bravo pour ce coup de gueule !
Me concernant, c’est depuis 2005 que je ne vote plus, depuis notre " non " aux élections européennes et on a vu la suite... nous souhaitions alors une europe sociale et non celle du libéralisme.
Suis même plus inscrite sur la liste électorale et pourtant, je me bats de là où je suis. En tant que militante anti-nucléaire, habitant à 85 kms de Bure dans la Meuse ou un projet dégueulasse s’installe et en tant qu’assistante sociale au niveau professionnel et là, ça dérouille aussi et pas en à cause des " povs cas socs " mais à cause des politiques sociales. Les " povs cas socs ", ils me font bouffer...
Et je me bats aussi pour mes trois enfants et mes deux petits enfants et je ne suis pas allée à la manif locale " je suis charlie " orchestrée par notre super gouvernement. Je suis allée marcher seule dans la nature qui existe encore et qui ressource ! Je n’étais plus lectrice de charlie hebdo depuis l’épisode " Philippe Vall " et l’exclusion de Siné.



Cantonales : je me cantonnerai à"vous" faire un doigt d’honneur:BOYCOTT !
11 février 2015 - 21h23 - Posté par Christian

Pour Alain, ce message qui vient de loin...

Clarens, Vaud, 26 septembre 1885.

Compagnons,

Vous demandez à un homme de bonne volonté, qui n’est ni votant ni candidat, de vous exposer quelles sont ses idées sur l’exercice du droit de suffrage.

Le délai que vous m’accordez est bien court, mais ayant, au sujet du vote électoral, des convictions bien nettes, ce que j’ai à vous dire peut se formuler en quelques mots.

Voter, c’est abdiquer ; nommer un ou plusieurs maîtres pour une période courte ou longue, c’est renoncer à sa propre souveraineté. Qu’il devienne monarque absolu, prince constitutionnel ou simplement mandataire muni d’une petite part de royauté, le candidat que vous portez au trône ou au fauteuil sera votre supérieur. Vous nommez des hommes qui sont au-dessus des lois, puisqu’ils se chargent de les rédiger et que leur mission est de vous faire obéir.

Voter, c’est être dupe ; c’est croire que des hommes comme vous acquerront soudain, au tintement d’une sonnette, la vertu de tout savoir et de tout comprendre. Vos mandataires ayant à légiférer sur toutes choses, des allumettes aux vaisseaux de guerre, de l’échenillage des arbres à l’extermination des peuplades rouges ou noires, il vous semble que leur intelligence grandisse en raison même de l’immensité de la tâche. L’histoire vous enseigne que le contraire a lieu. Le pouvoir a toujours affolé, le parlotage a toujours abêti. Dans les assemblées souveraines, la médiocrité prévaut fatalement.

Voter c’est évoquer la trahison. Sans doute, les votants croient à l’honnêteté de ceux auxquels ils accordent leurs suffrages — et peut-être ont-il raison le premier jour, quand les candidats sont encore dans la ferveur du premier amour. Mais chaque jour a son lendemain. Dès que le milieu change, l’homme change avec lui. Aujourd’hui, le candidat s’incline devant vous, et peut-être trop bas ; demain, il se redressera et peut-être trop haut. Il mendiait les votes, il vous donnera des ordres. L’ouvrier, devenu contre-maître, peut-il rester ce qu’il était avant d’avoir obtenu la faveur du patron ? Le fougueux démocrate n’apprend-il pas à courber l’échine quand le banquier daigne l’inviter à son bureau, quand les valets des rois lui font l’honneur de l’entretenir dans les antichambres ? L’atmosphère de ces corps législatifs est malsain à respirer, vous envoyez vos mandataires dans un milieu de corruption ; ne vous étonnez pas s’ils en sortent corrompus.

N’abdiquez donc pas, ne remettez donc pas vos destinées à des hommes forcément incapables et à des traîtres futurs. Ne votez pas ! Au lieu de confier vos intérêts à d’autres, défendez-les vous-mêmes ; au lieu de prendre des avocats pour proposer un mode d’action futur, agissez ! Les occasions ne manquent pas aux hommes de bon vouloir. Rejeter sur les autres la responsabilité de sa conduite, c’est manquer de vaillance.

Je vous salue de tout cœur, compagnons .

Élisée Reclus.



Cantonales : je me cantonnerai à"vous" faire un doigt d’honneur:BOYCOTT !
12 février 2015 - 08h39 - Posté par NOCTURNE

Quitter le PCF pour une autre structure plus performante électoralement se résumerait à intégrer le FN comme Philippot et même comme certains anciens communistes peu fiables idéologiquement .

Tu vois pas d’autre alternative a quitter le PC ,que le FN ?

Et s’atteler a la construction d’un réel mouvement communiste , se servir de sa notoriété dans son secteur pour démystifier tous ces partis réformistes qui participe
a endormir les masses, tu n’y a pas pensé ????.
Oeuvrer pour que les travailleur retrouve une boussole pour orienter leurs combat.
J’ai quitté le PC en 1981 après 12 ans ,dont 7 en tant que secrétaire de cellule
cà n’a pas été simple pour moi dans une ville de 15000 habitant , tu est mis a l’index , parfois physiquement menacé par d’anciens camarades .
Mais aujourd’hui je suis heureux de ne pas avoir participé au désarmement de ma classe, par des compromissions avec l’ennemi .De plus les combats a mener ne manquent pas sur le plan internationnal pour te sortir de ta solitude .
Tu sembles par tes écris ,avoir perdu confiance dans le PCF,alors un peu de courage
Quant on ne peut plus travailler a l’intérieur en paix avec sa conscience, il faut en tirer une conclusion,si non on est complice


Cantonales : je me cantonnerai à"vous" faire un doigt d’honneur:BOYCOTT !
12 février 2015 - 12h12 - Posté par ETELLIN

Je suis aussi partisan de ne pas aller voter pour "les Cantonales"
J’ai toujours voté et nous nous sommes toujours fait "entuber !"
Je remonte à 1981 et MITTERRAND pour ne pas aller plus en arrière, et "le plan d’austérité" de MAUROY, puis 1988 et sa réélection par défaut, et puis 1995 et la percée du FN au 2ème tour, la défaite de JOSPIN, le vote par défaut au 2ème tour (pour ma part, je me suis abstenu)

Puis est venu le Référendum sur l’Europe et le NON majoritaire, mais la remise en cause de celui-ci avec cette Europe des capitalistes !

2007 et NS, affreux, le Président aux "11 affaires connues", 2012 et HOLLANDE aux discours de campagne enflammés
("mon ennemi c’est la finance") et tout le contraire après !

Le Chômage qui atteint des proportions gigantesques (+ de 6 millions !),
les TUERIES à CHARLIE HEBDO et Vincennes (17 morts et de nombreux blessés)
mais cet ELAN DE LA POPULATION pendant une semaine avec plus de 4 millions de personnes dans la Rue pour la laïcité, la liberté d’expression, le vivre ensemble avec nos différences ........

Mais la récupération politique à PARIS avec plus de 40 chefs de Gouvernements dont certains n’avaient rien à y faire car aucune liberté d’expression n’existe dans leurs pays et en province (à Chambéry,(Savoie), les Elu-es de "tous bords" ont voulu se mettre en tête des 20 000 personnes mais la LDH, les syndicats, partis de "la vraie Gauche" les en ont empêché !)

Puis la mobilisation est retombée ! Quelques mesurettes de sécurité, de grandes déclarations puis une manif aux flambeaux le 23 janvier qui a rassemblé .... une centaine de personnes à Chambéry (Savoie) contre l’AUSTERITE !

Pendant ce temps, la loi ultralibérale de MACRON arrive (le projet) et là, peu de MOBILISATION !
Les syndicats pas dans la rue, alors que fait-on ?

On attend le VOTE et on ......AGIT ? TROP TARD !

Les Elections en Grèce et la VICTOIRE de "la Gauche Radicale" que l’Europe veut torpiller ! Tous les pays contre eux !
Les puissantes manifs en Espagne, l’Italie qui se mobilise aussi !

NOUS DEVONS EMBOITER LE PAS AVEC CES PAYS POUR FAIRE PLIER (ET ROMPRE) LES FINANCIERS DE L’EUROPE ET L’ALLEMAGNE !
Et là se pose la question : faut-il rester dans l’Europe de la finance ?
Pour moi, C’EST NON !

Mais bon ........il y a du chemin à parcourir !

Je m’excuse d’avoir été si long mais j’ai la HAINE face à tous ces "POLITIQUES"
qui s’engraissent sur notre dos et s’en foutent plein les poches !



Cantonales : je me cantonnerai à"vous" faire un doigt d’honneur:BOYCOTT !
12 février 2015 - 20h14 - Posté par Alain Chancogne

Cher Camarade 90**8**

Tu réponds à un intervenant qui manifestement m’"aime bien"..

Bon, je suis un peu ironique, pardonne-moi, mais je n’aime pas les gros mots (déjà hier un adhérent du PCF parlait de "pisse", toi de "merde").

c’est le même, un coup il s’appelle Eric l’autre mohamed _ :)

Je n’apprécie que la délicate élégance du style d’AC.

comme j’apprécie l’humour, tu marques un point

Non, je n’aime pas non plus son style, mais au moins il dit des choses intéressantes et intelligentes, même si je suis parfois en désaccord avec lui

.

Là, c’est pas gentil..

Moi qui fais tant d’efforts pour toujours veiller à ne pas "choquer" avec des propos "limites"..

 :)
Ceci dit et plus sérieusement


Il est heureux qu’entre militants nous ayons des désaccords..

L’histoire du mouvement ouvrier et, pour ce que je connais le mieux ,celle du parti ou j’ai occupé quelques responsabilités 32 ans , nous enseigne que l’unanimisme de façade, a caché des divergences ,et a conduit à classifier les Camarades de façon "minable" Je reconnais ma part de culpabilité , nous avons "fait taire" des opinions que nous aurions du écouter !
.

C’est une autocritique sincère, vu que sans jamais avoir, je le crois, usé d’attaques haineuses ad hominem, j’ai mérité ,hélas, une réputation de "dur " du Parti..

Pas de "lignard" -d’autant plus que je n’ ai jamais été permanent qu’on pourrait accusé de défendre sa "soupe"

(A cette époque déjà, on se racontait en rigolant cette boutade anti communiste qui aujourd’hui, me semble ô combien actuelle , vu les questions de "postes dans les exécutifs à direction PS "
On disait" la différence entre un top modèle et un permanant, c’est que le mannequin ne mange pas pour garder la ligne , mais le permanent garde "la ligne" pour pouvoir manger..)

Je suis bavard mais pas hors sujet :

Si les prochains électeurs du PCF , , connaissaient le dixième de ce que je sais des tractations en cours pour monnayer les appels à voter PS-en train de nous passer à la "gégène made in MEDF, , au second tour de mars.., le Boycott de CLASSE que je préconise , serait encore plus massif.

Et des prolos balanceraient avec colère la liste de "soutien et de SOUSCRIPTION" qu’on leur tendrait..

OUi, quand l’ouvrier, le jeune, le retraité, en un mot les"galériens" ne peuvent plus se servir d’un Bulletin comme d’une arme dans la guerre des Classes, VOTER ne fait que participer du rapport de "FARCE" ..dit "démocratique

Longtemps lors des campagnes électorales( putain... ça me rajeunit pas de savoir qu’à part les Présidentielles, j’ai porté les couleurs du parti dans touts les types de scrutins ) j’utilisais un argument simple :

M’adressant à notre éléctorat potentiel j’expliquais " Beaucoup regrettent le temps des Grèves massives, des manifs ou on se retrouvait par dizaines de milliers .
En votant COMMUNISTE, dimanche nous allons "leur" "planter", aux patrons, un VOTE qui sera un forme de GREVE GENERALE avec un cortège de Lutte de plusieurs millions de participants"

Dans les débats, les meetings, je provoquais

"Quand vous êtes dans la souffrance quel PARTII est avec vous ?
Il vous soutient, soutenez le"

Tu imagines le copain PC/FDG balançant ça dans un quartier populaire ?

J’ai compris que "nous" ne "méritions plus" qu’on "nous" soutienne" quand-tardivement diront certains- j’ai vérifié que si rentrant chez lui, un prolo disait à sa famille "Je viens d’adhérer au parti qui est celui des travailleurs", on lui demanderait

"Lequel ??"

 Quand l’absence d’Organisation DU communisme a été CO-ORGANISEE par tous les "sociaux démocrates" y compris ceux dirigeant encore un parti qui se prétend "communiste", pour moi, la question du VOTE est réglée

Simpliste ?

Peut-être

Cordialement



Cantonales : je me cantonnerai à"vous" faire un doigt d’honneur:BOYCOTT !
13 février 2015 - 11h25 - Posté par NOCTURNE

De toutes les façons,AC t’en fait jamais assez dans le mépris anti communiste.
Cela fait des décennies que tu dézingues le PCF.Nous sommes immunisés.

Quant on dézingue le PCF, il y a longtemp qu’on s’adresse plus a des communistes .
Le PCF n’est plus qu’une orga en recherche de place pour ces apparatchiks.
Il est prêt pour cela a toutes les compromissions.
Les prolétaires ont tout a gagner a sa disparition pour que vive le communisme.


Cantonales : je me cantonnerai à"vous" faire un doigt d’honneur:BOYCOTT !
13 février 2015 - 12h36 - Posté par Alain Chancogne

J’avais préparé une réponse à une réaction mais comme je comprends que la modération ai viré des attaques persos mais qu’au delà de l’insulte surnageait un argument qu’on me sort parfois, sans nommer l’intervenant censuré, juste ceci que je lui "balançais"


 :

Tu oses un énormité

Ton doigt d’honneur c’est à ton passé que tu le fais

NON, ""

J’appelle à ce que majoritairement les "sans dents" montrent les CROCS

Qu’ils BOYCOTTENT l’"urne républicaine" qui n’st qu’un morceeau d’URNE FUNERAIRE d’ESPOIR REVOLUTIONNAIRE

Cet article, TOUT ce que j’exprime ici, souvent d’un style discutable, en prenant la parole , trop souvent selon certains- ce qui contrairement aux réunions n’empêche personne de s’ ’exprimer
.....c’st , au nom d l’Avenir

C’est, ma façon aussi de fesser la clique qui enterre non pas "mon passé" (qui n’a aucune importance) mais NOTRE PASSE de CLASSE

Qu’un minable "état major" de guignols en recherche de quelques os roses que le PS leur jette à sucer sous la table, entend rayer de la mémoire collective

OUI, en mars, je punirai aussi , par mon Boycott quelques tristes pantins pseudo "communistes"

Doigt d’HONNEUR ET CARTON ROUGE

Que ça déchaine ou pas des commentaires de roquets qui se croient encore des chiens loups ..alors que le Capital et le PS les tient en laisse, afin qu’ils ne salivent , grognent, et n’aboient que contre ceux qui entendent que l’Avenir n soit pas maudit", franchement, je ne dois pas être le seul qui s’en tamponne, mon AMI..

ADIEU,



Cantonales : je me cantonnerai à"vous" faire un doigt d’honneur:BOYCOTT !
14 février 2015 - 15h41 - Posté par RICHARD PALAO

en cas d’existence d’une liste citoyenne dont le programme est :

1/ CONTRE L AUSTERITE

2/ CONTRE L AUSTERITE

3/ CONTRE L AUSTERITE

Que cette liste s ’engage à ne pas se désister pour une liste socialiste ou FDG et s’engage à ne pas pratiquer le FRONT REPUBLICAIN quelque soit le candidat opposé au FN :

JE VOTE POUR CETTE LISTE , SINON JE BOYCOTTE ...

j ’essaie avec d’autres potes de composer une telle liste dans mon canton , c’est diffcile , tout le monde nous tire dessus par derrière et nous fait de grands sourires par devant , nous ça nous fait bien marrer , on a encore deux jours pour se décider ...C’ est fou ce que je peux avoir d’amis qui éprouvent le besoin de me téléphoner et ma boite mail explose ....


Cantonales : je me cantonnerai à"vous" faire un doigt d’honneur:BOYCOTT !
14 février 2015 - 20h01 - Posté par NOCTURNE

Depuis mon refus de voter pour"TONTON " EN 1981, je suis pas prêt a replonger dans
leur " démocratie électorale "
En 1968 élections piège a cons J’ai pas marché, mais maintenant je cours

Cordialement


Cantonales : je me cantonnerai à"vous" faire un doigt d’honneur:BOYCOTT !
16 février 2015 - 09h07 - Posté par

en cas d’existence d’une liste citoyenne

Que signifie "citoyenne", "liste citoyenne" ?

Pourquoi ne pas se désister pour le FdG au second tour ?





Le Naufrage d’ALSTOM : Macron dans la tourmente ?
mercredi 19 - 20h50
de : JO
Assurance chômage : 3,4 milliards d’économies sur le dos des chômeurs, zéro sur celui du patronat
mercredi 19 - 15h25
1 commentaire
Voitures électriques, nucléaire et compteurs Linky : Stéphane Lhomme à nouveau à Castres
mercredi 19 - 09h35
QUAND LES TRAVAILLEUSES DE LA MUSIQUE NE SONT PAS À LA FÊTE ...
mercredi 19 - 09h27
de : FNSAC - CGT
Grève massivement suivie à Radio France, près des trois quarts des salarié-e-s ont cessé le travail le 18 juin
mercredi 19 - 09h22
de : CFDT, CGT, FO, SNJ, Sud, Unsa de Radio France
Une Magistrate agressée devant chez elle par un #LBD40 : une enquête ouverte pour tentative d’assassinat
mardi 18 - 18h21
de : nazairien
11 commentaires
Geodis : ces batailles du flux des ouvriers de la logistique
mardi 18 - 09h19
de : David Gaborieau
1 commentaire
Reverdir le Rojava
mardi 18 - 08h53
de : Pierre Bance
Rendez-vous dans 100 ans.
lundi 17 - 18h40
de : L’iena rabbioso
VENEZUELA : Cette expérience Socialiste qui donne des frayeurs à l’impérialisme !
lundi 17 - 17h47
de : JO
Grande Fête du livre de Noir et Rouge samedi 22 juin 2019-
lundi 17 - 09h52
de : frank
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 - 09h29
de : Roberto Ferrario
1 commentaire
Garde à vue de Gaël prolongée, Mobilisation lundi 17 juin 12h30
lundi 17 - 09h27
ADRESSE À TOUS CEUX QUI NE VEULENT PAS GÉRER LES NUISANCES MAIS LES SUPPRIMER
lundi 17 - 09h25
de : Ernest London
L’ESCROQUERIE DU REVENU UNIVERSEL D’ACTIVITÉ DE MACRON (video)
dimanche 16 - 16h35
de : JO
2 commentaires
ACTE 31 Gilets Jaunes de Toulouse : les brutes de macron dans ses oeuvres ! (videos)
dimanche 16 - 15h51
de : JO
Européennes : de la montée de l’extrême-droite à une autre perspective
dimanche 16 - 13h18
de : Eve76
Alternative Nouvelle au Capitalisme (?)
dimanche 16 - 09h47
de : Jean Roussie
Taha Bouhafs : « Je ne suis pas plus militant qu’un journaliste du “Point” ou de BFM TV »
samedi 15 - 23h51
de : Entretien avec Taha Bouhafs
CONGRÈS DE FONDATION DE L’UNION COMMUNISTE LIBERTAIRE (UCL) : DÉCLARATION FINALE
samedi 15 - 19h29
de : jean 1
NON à l’amalgame honteux du régime israélien avec l’Antisémitisme !
samedi 15 - 10h22
de : JO
École de la confiance : la loi passe, la défiance reste, les mobilisations continuent
samedi 15 - 07h50
de : Stéphane Ortega
CE CAUCHEMAR QUI N’EN FINIT PAS - Comment le néolibéralisme défait la démocratie
vendredi 14 - 19h24
de : Ernest London
GILETS JAUNES : PAUSE AVANT LA REPRISE ?
vendredi 14 - 18h23
de : Raymond H
Macron et Castaner visés par une plainte à la Cour pénale internationale pour « crime contre l’humanité » (video)
vendredi 14 - 17h41
de : JO
Interview de Maître Sophia Albert Salmeron après s’être rendue à la C.P.I à La Haye (vidéo)
vendredi 14 - 17h32
de : nazairien
Entre Pôle emploi et Françafrique, le gagne-pain de Benalla après l’Élysée
vendredi 14 - 15h20
de : JO
SOUTIEN AUX POSTIER-ES DU 92 EN GREVE / RDV LUNDI MATIN
vendredi 14 - 11h03
Les "cons" , ça ose tout : la cheffe de l’IGPN « réfute totalement le terme de violences policières
jeudi 13 - 22h43
de : nazairien
4 commentaires
La Grande-Bretagne livrera Julian Assange aux Etats-Unis
jeudi 13 - 17h03
de : JO
1 commentaire
« Ensemble on nous opprime, les femmes, ensemble révoltons-nous ! »
jeudi 13 - 11h51
de : jean 1
Le gong vient de sonné en Chine : l’hégémonie nord-américaine, c’est bien fini !
jeudi 13 - 10h33
de : JO
6 commentaires
L’union fait la force : La Coordination des Groupes Anarchistes (CGA) se dissout pour contribuer à la création de l’UCL
jeudi 13 - 10h31
de : jean 1
1 commentaire
Fête de soutien aux postier-e-s du 92 en grève
jeudi 13 - 09h33
1 commentaire
Votez Info’Com-CGT ! Élection du comité social et économique UES L’Équipe 1er tour, 17 au 21 juin 2019 (video)
mercredi 12 - 20h30
de : Info’Com-CGT
Trou de la Sécu : merci Macron !
mercredi 12 - 07h40
4 commentaires
A Genève, macron nous fait le coup du "nouveau capitalisme" sans doute à la sauce sarkozy
mardi 11 - 19h13
de : nazairien
7 commentaires
LUNDI DE PENTECÔTE : une arnaque de plus !
mardi 11 - 15h47
de : JO
Le grand remplacement ?
lundi 10 - 20h24
de : Claude JANVIER
5 commentaires
MONTPELLIER : ACTE XXX, L’ART ET LES GILETS JAUNES
lundi 10 - 17h52
de : jean 1
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Pour être un membre irréprochable parmi une communauté de moutons, il faut avant toute chose être soi-même un mouton. Albert Einstein
Info Com-CGT
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite