Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Au Brésil, une juge fédérale demande l’expulsion de Cesare Battisti
de : Nicolas Bourcier
jeudi 5 mars 2015 - 11h04 - Signaler aux modérateurs
2 commentaires
JPEG - 43.3 ko

Une juge fédérale a ordonné l’expulsion de l’ancien militant italien d’extrême gauche et écrivain Cesare Battisti, condamné pour meurtres dans son pays. Cette sentence remet en question une décision de la Cour suprême qui avait rejeté une première demande d’extradition en juin 2010.

Il s’agit « d’un étranger en situation irrégulière au Brésil et qui, en tant que criminel condamné dans son pays pour meurtre, n’a pas le droit de rester » au Brésil, a expliqué la juge Adverci Mendes de Abreu dans son rendu. Joint au téléphone par Le Monde, Cesare Battisti a confirmé qu’il ferait appel de « cette énième tentative de déstabilisation orchestrée contre lui ».

La juge souligne que M. Battisti doit être expulsé au Mexique ou en France, pays où il est allé après voir fui l’Italie et avant de se réfugier au Brésil en 2004. Selon elle, cette décision n’est pas contradictoire avec celle de la Cour suprême ni celle de l’ancien président Luiz Inacio Lula da Silva de ne pas expulser Battisti, étant donné « qu’il n’est pas nécessaire de livrer l’étranger à son pays de nationalité ».

« La juge veut revenir sur une décision de la Cour suprême et du président (Luiz Inacio Lula da Silva en 2010) pour avoir donné un visa permanent à Battisti et c’est pourquoi nous allons faire appel », a immédiatement déclaré le nouvel avocat de Battisti Igor Sant’Anna Tamasauskas.

« ENVERS DU SYSTÈME JUDICIAIRE »

Cesare Battisti, 60 ans, est réclamé par l’Italie après avoir été condamné en 1993 par contumace à la réclusion à perpétuité pour quatre meurtres et complicité de meurtres à la fin des années 1970 – les années de « plomb » du terrorisme –, crimes dont il se dit innocent.

Arrêté en Italie en 1979, alors qu’il est membre du groupuscule des Prolétaires armés pour le communisme (PAC), il est condamné dans un premier temps à douze ans de prison. Evadé en 1981 de la prison de Frosinone, près de Rome, il commence une longue cavale, qui le conduira au Mexique, en France, puis au Brésil.

« J’ai été condamné sur la foi des accusations d’un seul et unique repenti, Pietro Mutti, le chef de notre groupe, arrêté en 1982, et qui a collaboré en échange d’une remise de peine, a-t-il expliqué dans un entretien accordé en 2011 au Monde, à Cananeia un petit port colonial situé au sud de Sao Paulo. C’est l’envers du système judiciaire italien. »

Lorsqu’on lui rappela que divers acteurs de l’époque, avocats ou ex-militants d’extrême gauche, ont confirmé la fiabilité de certains propos de Pietro Mutti et de la procédure menée en Italie, sa réponse était immédiate : « Qu’on relise attentivement les saloperies du procès-verbal, personne aujourd’hui ne croira le vide qui entoure ce dossier ! »

QUATRE ANS DE DÉTENTION PRÈS DE BRASILIA

Cesare Battisti qui vit actuellement à une trentaine de kilomètres de Sao Paulo, ne dispose pas d’un statut de réfugié politique, mais d’un visa de résidence permanente accordé le 22 juin 2011 par le Conseil national de l’immigration. « J’ai appris la sentence de la juge ce matin [mardi 4 mars] et dois me réunir avec mon avocat jeudi », a-t-il précisé au téléphone.

Incarcéré pendant quatre ans près de Brasilia, Battisti avait été libéré le 9 juin 2011, quelques heures après que la Cour suprême du Brésil eut rejeté la demande d’extradition de l’Italie, provoquant la colère de Rome. Les juges ont estimé que l’Italie ne pouvait contester la décision « souveraine » de l’ex-président Luiz Inacio Lula da Silva qui, au dernier jour de son mandat le 31 décembre 2010, avait refusé de l’extrader vers l’Italie. En représailles, Rome avait rappelé son ambassadeur à Brasilia.

Après Cananeia et un bref passage à Rio de Janeiro, Cesare Battisti s’est réfugié à Sao Paulo où il poursuit son travail d’écrivain. En avril 2012, il a lancé son roman, Au pied du mur, inspiré de ses quatre années de détention à la prison de Papuda, à Brasilia. Outre un roman policier, il a déjà écrit depuis son arrivée au Brésil Minha fuga sem fim (Ma cavale) et Ser bambu (une expression brésilienne qui signifie plier mais rester solide).

http://www.lemonde.fr/ameriques/art...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Au Brésil, une juge fédérale demande l’expulsion de Cesare Battisti
5 mars 2015 - 15h20

C’est reparti pour un tour............................



Au Brésil, une juge fédérale demande l’expulsion de Cesare Battisti
8 mars 2015 - 11h23 - Posté par gwern

Ce sera un peu long mais j’assume .........
" Comme on apprend que ces derniers jours qu’une juge fédérale brésilienne a demandé l’expulsion de Battisti, nouvelle péripétie dans la vie du plus célèbre "fugitif " italien, on va encore entendre que ses soutiens ici en France, s’ils venaient à demander qu’on cesse cette "comédie" assez ignoble et pour Cesare lui-même mais aussi pour les vicitmes des PAC, petite organsiation née de la radicalisation des années 70 en Italie, ses soutiens donc neseraient que des bobos dont le rayon d’action intellectuel et militant n’a jamais dépassé St Germain des Prés sauf peut être un bref séjour il y a lontemps au Larzac ou plus récemment à Tarnac sait-on jamais !

Non que l’action menée par ce petit groupe soit particulièrment "remarquable" et à mettre sur le piédestal de la lutte pour l’émancipation du genre humain, mais voilà ce fut un épisode peu glorieux certes mais significatif d’une période de l’histoire fort trouble de l’Italie, pays dont on attend qu’il veuille bien sortir d’une sorte d’amnésie organisée par cetain(e)s qui ont peut être des choses à cacher et enfin affronter son passé récent ......... dans toute sa complexité !

S’ils ne savent pas faire, l’Afrique du Sud pourrait leur conseiller pour orgnaiser une" Commission de vérité et de réconciliation (CVR), juridiction ou commission non juridique mise en place après des périodes de troubles politiques, de dictature ou de répression politique ; elle œuvre dans un esprit de réconciliation nationale."

Mais avant toute chose comme on va encore entendre la petite musique " du pays démocratique qui n’ a jamais dérapé dans sa lutte contre les vilains terroristes" ( ou bien comme dirait Spataro " la lutte de l’intelligence contre les crétins" ), nous emprunterons à Serge Quadrupanni un extrait de son blog, extrait qui souligne auusi à l’occasion ce que peut être cette "belle gauche" moderne italienne dont on nous rebat les oreilles à chaque fois que revient le nom de Battisti ou d’une autre.

Vous savez cette "gauche" transalpine qui elle n ’écoute pas les sirènes extrêmistes,, mais qui semble se laisser aller parfois à de drôles de combines .........

" L’affaire Mafia Capitale, qui n’en est qu’à ses débuts....... , est exemplaire de l’organisation des pouvoirs dans le capitalisme tardif. Au niveau de la plus belle ville du monde, on retrouve la forme réticulaire qu’assume au niveau mondial ce qui me semble plus commode d’appeler l’Empire(1). En dépit du glamour méphistophélique de Carminatti, l’ex membre d’un groupe combattant fasciste mêlé à toute une série de meurtre, dont celui d’un journaliste qui enquêtait sur les liens entre l’Etat (incarné par Andreotti) et la mafia, on constate qu’au niveau de la Ville, comme à celui du monde, la figure du capo dei capi s’est effacée au profit d’une négociation permanente entre chefs sur la répartition des richesses. C’est ce que montrent les écoutes reproduites par la presse, de même qu’ils reproduisent bien le type de rapports réservés aux exploités.

« C’est la théorie du monde du milieu, collègue. Il y a, comme on dit, les vivants en haut et les morts en bas. Nous on est au milieu. Et alors, ça veut dire qu’il y a un monde au milieu, dans lequel tout le monde se rencontre »

« Je le tue comme un chien… l’enculé… mais peut-être j’y vais avec quelqu’un… je le lui dis dans 48 heures, t’es mort…je te salue !"

(Carminati, à propos d’un entrepreneur qui lui doit de l’argent)

« Tu le sais combien je gagne sur les immigrés ? Tu en as une idée ? Le trafic de drogue rapporte moins »

Salvatore Buzzi, président de la coopérative 29 juin.

Et pour ceux qui n’ont pas suivi, voici, par les excellents camarades de Militant, un bon résumé de l’affaire :

La coopérative 29 juin est la plus grande de la capitale, un des organes sociaux du PD [Parti démocrate – post-gauche néo-libérale, NDT] les plus importants pour la gestion clientéliste de la ville. Inutile d’expliquer la centralité qu’une coopérative de ce genre assume dans l’appareil de pouvoir du PD : ramassage et traitement des déchets ; gestion de l’accueil des réfugiés ; manutention des espaces verts ; services de nettoyage pour entreprises privées et publiques ; etc. En pratique le secteur des services de la commune de Rome a été attribué à la coopérative. Son responsable, Salvatore Buzzi était (est) le bras droit de Massimo Carminati, célèbre néo-fasciste aujourd’hui recyclé dans la gestion criminelle des services publics externalisés. En pratique, une fraction importante du PD de la ville faisait des affaires avec la droite néo-fasciste et liée à la pègre. Argent qui était ensuite réutilisé pour des fins multiples, on imagine que quelques miettes aussi était arrivée directement à la droite politique proche de Carminati. Il n’y a jamais de limite au pire, mais cette fois, le « saut de qualité » apparaît vraiment notable. Le partage du pouvoir gestionnaire, la continuité politique essentielle entre centre-droit et centre-gauche, les gouvernements de fait unicolores, opèrent aujourd’hui un dangereux pas en avant. Aujourd’hui est venu au jour qu’une fraction importante du PD fiance à travers des appels d’offres truqués la droite néo-fasciste, pour ne pas parler de la pègre, toujours au sommet des discours rhétoriques des partis. Cerise sur le gâteau, la droite néo-fasciste fait de l’argent avec l’accueil des migrants. Est-il vraiment nécessaire de commenter ?

(1) Ne pas confondre avec l’Empire négriste un petit peu trop fumeux pour moi, ni évidemment avec l’Empire de l’immonde Soral qui a trouvé un public en transformant ses troubles d’identité sexuelle en haine des juifs : pour lui, l’Empire c’est seulement leur autre nom.

Publié il y a 5th December 2014 par Quadruppani "

Nous voilà rassuré au moins sur un point, pas besoin d’extrader Massimo Carminati .... et pas besoin pour lui non plus de témoignage de "repenti" ................ "






Féminisme hypertextile et féminisme hypotextile
lundi 19 - 01h00
de : Christian DELARUE
Voiler sans tarder les jeunes filles de 2 à 12 ans ?
dimanche 18 - 22h09
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Suite des oeuvres des brutes de Macron ! Mes observations !
dimanche 18 - 21h25
de : JO
Pudeur pour soi ou pudeur pour autrui.
dimanche 18 - 21h13
de : Christian DELARUE
3 commentaires
ADIEUX AU CAPITALISME Autonomie, société du bien être et multiplicité des mondes
dimanche 18 - 07h31
de : Ernest London
G7EZ BLOKATU Deuxième communiqué/Bigarren agiria
samedi 17 - 12h06
de : g7blokatu
Théorie de la consience du monde ; aujourd’hui la Palestine
vendredi 16 - 22h54
de : Agence media palestine
ÇA GRÉSILLE DANS LE POTEAU - Histoires de la lutte contre la T.H.T Cotentin-Maine – 2005-2013
vendredi 16 - 11h04
de : Ernest London
Santé de la population : les connivences de l’aristocratie médicale avec le nucléaire, le pétrole, la téléphonie,...
jeudi 15 - 22h49
de : coordi sud-est
2 commentaires
Grèce. La chasse aux jeunes rebelles est ouverte.
mercredi 14 - 23h02
de : Ne vivons plus comme des esclaves - Yannis Youlountas
Tournesol OGM fauché dans l’Hérault
mercredi 14 - 22h44
de : faucheur de chimères
Chez Castagner le nucléaire
mardi 13 - 22h51
de : Intercollectif contre les projets nucléaires et imposés
G7 BLOKATU : Bloquons le G7 et son monde !
mardi 13 - 21h04
de : jean 1
Rassemblement de soutien aux mobilisations du 13 août au Brésil contre l’extrême droite de Bolsonaro
mardi 13 - 08h43
de : jean 1
1 commentaire
Quand Castaner diffusait une BD porno contre ses adversaires politiques
lundi 12 - 22h25
de : Les Crises
Selon l’IGPN
lundi 12 - 22h21
de : Chantal Mirail
1 commentaire
Bulletin du 8 aout 2019
lundi 12 - 22h17
de : CADTM
NathalieLoiseau dans ses oeuvres.
lundi 12 - 09h18
de : jean 1
La SCOPTI 1336 a besoin de vous !
vendredi 9 - 08h10
de : Frérot
Festival « Les Bure’lesques 2019 »
jeudi 8 - 22h43
de : jean 1
Acte 42 : Appel à passage de la frontière Suisse le 31 aout 2019
mercredi 7 - 22h09
de : JOJO
Mort de Toni Morrison
mercredi 7 - 11h51
de : Cyclo 33
3 commentaires
Il y a dix jours, trois jeunes hommes étrangers à la rue sont morts à Paris »
mardi 6 - 07h41
de : jean 1
1 commentaire
"Sans haine et sans violence" , Geneviève Legay, s’adresse, aux forces de l’ordre encore dignes de leurs fonctions
mardi 6 - 00h35
de : nazairien
6 commentaires
final atomik tour à Dijon puis Burelesque en meuse
lundi 5 - 21h56
de : burelesque
LA REPUBLIQUE DES RABUTCHIKS
lundi 5 - 20h21
de : Nemo3637
L’abolition des privilèges : il paraît que c’était le 4 août 1789...
dimanche 4 - 22h32
de : Rebellyon
1 commentaire
Vénézuela, La Via Campesina condamne le massacre de Barinas
dimanche 4 - 22h12
de : via campesina
IGNOBLE MENTALITE REACTIONNAIRE : Homophobie archaïque, homophobie fasciste, homophobie viriliste et patriarcale, etc
dimanche 4 - 11h10
de : Christian DELARUE
2 commentaires
mort de Steve : prolongement de la répression et des affaires d’Etat
samedi 3 - 23h26
de : Olivier LONG et Pascal Maillard
3 commentaires
Services publics supprimés et injustice territoriale
samedi 3 - 20h50
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Les médias se taisent sur le rejet de la plainte déposée par le DNC contre Julian Assange
samedi 3 - 14h03
de : Oscar Grenfell
Mort de Steve Alexandre Cervantes : « Dans l’eau, je me suis dit que j’étais perdu… »
samedi 3 - 13h31
de : nazairien
3 commentaires
Continuum de trois violences : politique, policière, pénale plus celle médiatique.
vendredi 2 - 23h52
de : Christian DELARUE
Ballade au pays des Broient de l’homme
vendredi 2 - 19h04
de : azenon
Mort de Steve Caniço : les deux juges d’instruction nantais demandent à être dessaisis
vendredi 2 - 17h37
de : nazairien
4 commentaires
25ème FORUM de Sao Paulo
vendredi 2 - 12h31
de : JO
LE TOTALITARISME INDUSTRIEL
vendredi 2 - 06h55
de : Ernest London
mieux vaut ne rirn faire que d’être payé à faire de la merde.
jeudi 1er - 23h03
de : irae
Grèce : la chasse aux anarchistes est ouverte !
jeudi 1er - 21h49
de : jean 1
2 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Si tu ne participes pas à la lutte, tu participes à la défaite. B. Brecht
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite