Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

DOSSIER PRODUIRE SON ÉLECTRICITÉ PROPRE / Chapitre 2
de : Matt Lechien
lundi 16 mai 2005 - 16h42 - Signaler aux modérateurs
23 commentaires

De Matt Lechien

Ce texte fait partie d’un dossier complet qui explique comment produire de l’électricité proprement. Il est en cours de réalisation sur Bellaciao.org. Vous pouvez trouver les précédents volets en cliquant sur les liens ci-dessous. Si vous voulez sortir du nucléaire, c’est le moment ou jamais.

Préambule

Introduction

Chapitre 1

Chapitre 2

Chapitre 3

Chapitre 4


L’ÉNERGIE SOLAIRE

Contrairement aux ploutocrates, le soleil n’envoie pas de facture.

Le soleil est une source de production d’électricité propre dont la puissance dépasse l’imagination. Concernant cette alternative, bien que de nombreuses solutions existent, il faut rester humble et bien se dire que nous n’en sommes qu’aux prémices. La transformation des rayonnements solaires en électricité ne souffre pas de complexité, mais d’un manque de moyens et de mauvaise volonté politique. Si l’on avait mis autant de moyens à disposition pour la recherche sur le solaire que pour le secteur du nucléaire, on parlerait déjà beaucoup moins de l’effet de serre et d’insécurité énergétique. Dans ce domaine, on peut légitimement penser que ça peut être dur de bricoler dans son garage. Et pourtant, j’ai réussi à vous dénicher quelques bonnes fiches techniques.

1) LES PANNEAUX PHOTOVOLTAÏQUES

Avant tout, on va commencer par mettre les pendules à l’heure en tordant le cou à la rumeur. Je suis vraiment déçu de constater que de nombreuses personnes qui se disent de gauche puissent relayer à leur dépend la propagande capitaliste. Alors, afin que vous ne tombiez pas dans ce panneau [jeu de mots], voici quelques explications techniques pour éclairer votre lanterne :

De mauvaises langues se complaisent à colporter que les panneaux solaires photovoltaïques consommeraient plus d’énergie lors de leur fabrication qu’ils n’en restitueraient par la suite. Il va sans dire que c’est complètement faux. Mais en premier lieu, d’où vient cette rumeur stupide ? Réponse : elle date de l’ère de Ronald Reagan et les lobbys de la vente et de la distribution d’énergie sale qui rapporte beaucoup de caillasse y sont certainement pour beaucoup quant à son invention et sa propagation.

En réalité, si je me fie aux données officielles, les panneaux en simple cristal qui peuvent fonctionner jusqu’à 30 ans en continu atteignent leur point de remboursement énergétique en à peu près 5 à 10 ans selon les modèles. De plus, il s’agit là d’une technologie dépassée, les panneaux proposés actuellement sont pour beaucoup des polycristallins qui remboursent leur énergie en 3 à 5 ans pour une durée de fonctionnement de 30 ans.

Mais c’est toujours pareil, c’est comme pour les sondages, on peut faire dire n’importe quoi aux chiffres. Sur quoi se base les études qui ont été faites sur ce sujet ? Toujours la même chose, des sources d’énergie polluante. Or, le seul problème des panneaux classiques, c’est qu’il faut monter très haut en température pour les fabriquer (environ 1000 degrés). A partir de là, on peut toujours se dire que l’on peut sans problème obtenir cette température avec de l’énergie propre. Et pourquoi pas de l’énergie solaire pour fabriquer des panneaux solaires ? La question est posée. Et histoire d’enfoncer le clou, qu’est-ce qui est le plus logique :

a) Gaspiller les énergies fossiles

b) Multiplier par 4 leur longévité en fabriquant des panneaux avec

Je vous laisse seul juge. Je pourrais m’arrêter là, mais il se trouve que cette technologie vient de faire un grand pas en avant. Il existe aujourd’hui une nouvelle génération de panneaux à couche mince qui sont capables de rembourser l’énergie qui a servi à les fabriquer en 6 mois pour une durée de vie équivalente aux panneaux classiques. Cerise sur le gâteau, ils existent en version flexible et peuvent se rouler aussi facilement que du tissu. L’astuce réside dans leur technique de fabrication. On utilise beaucoup moins de silicium et plutôt que d’avoir recours à de hautes températures, pour sa fixation on utilise des ondes hautes fréquences. Le bilan de l’opération c’est un gain d’énergie énorme et une souplesse d’utilisation. Quant à leur rendement, il est légèrement supérieur aux panneaux classiques, 9% au lieu de 7%. A noter aussi qu’ils sont totalement recyclables. A l’heure actuelle, ces panneaux coûtent le même prix que les autres, mais leur tarif devrait rapidement baisser de façon conséquente. Voici le site du fabricant :

http://www.flexcell.com

Documentation technique ici

Sachez encore que le silicium (matière qui sert à fabriquer les panneaux) possède deux avantages majeurs : il est non toxique et il est très abondant puisque le sable est composé en grande partie de silicium. Un kilo de silicium converti en cellules solaires sur film plastique permet de produire 1 million de kwh, alors qu’avec un kilo de pétrole on ne produit que 10 kwh. Il n’y a donc pas photo à l’arrivée.

En résumé, actuellement, les panneaux solaires sont d’un très bon rapport qualité prix. Vous n’avez strictement aucune raison de vous en priver, d’autant plus que vous pouvez toucher des subventions si vous vous équipez. C’est un très bon investissement qui vous profitera durant approximativement 30 ans. En dehors de chez vous, vous pouvez aussi utiliser la technologie Flexcell pour faire fonctionner vos appareils électriques durant la journée et recharger vos batteries d’appareils portatifs.

2) LE CHAUFFAGE SOLAIRE

Se servir du soleil pour avoir de l’eau chaude et/ou du chauffage, c’est tellement enfantin et peu coûteux que je vous envoie tout de suite sur la fiche technique et vous souhaite un bon bricolage.

 http://www.surrealiste.org/modules/...

3) OPTIMISATION

Afin de ne pas perdre une miette de cette source d’énergie propre et gratuite que fournit notre soleil, voici les plans de base d’un traqueur solaire.

 http://www.surrealiste.org/modules/...

4) CONCLUSION

L’énergie solaire ne souffre absolument pas de mauvaises performances, elle souffre juste de votre manque d’intérêt. Prenez quelques minutes pour réfléchir et faire vos comptes et vous verrez que vous avez tout avantage à franchir le pas. C’est intéressant, tant en complément d’autres énergies propres qu’en autosuffisance énergétique. Faites circuler l’info et tordez le cou aux ragots.


Post-scriptum : Dans le cadre du FRAP (festival des résistances alternatives de Paris), le collectif Surréaliste participera activement à la journée dédiée à la décroissance énergétique qui se tiendra le vendredi 20 mai à partir de 17 h au CAROSSE 14-16, rue du Capitaine Marchal, 20e, M° Porte de Bagnolet. A cette occasion, nous aurons le plaisir de présenter pour la première fois au public notre prototype de moteur stirling. Et tant que l’on est dans les premières, nous projetterons aussi un documentaire tout frais tout chaud produit par notre collectif sur l’HVB utilisée comme source d’énergie, avec un maximum de tenants et d’aboutissants. Comme à l’accoutumée, notre point info itinérant sera lui aussi présent durant tout le week-end, nous nous ferons un plaisir de répondre à toutes vos interrogations sur les énergies propres. Vous êtes toutes et tous cordialement invités pour cet événement non mondain. Renseignements : matt@surrealiste.org | Programme du FRAP : http://frap.samizdat.net


JPEG - 49.8 ko
JPEG - 44.2 ko
JPEG - 25.2 ko
JPEG - 31.9 ko


Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Aucune illusion !
17 mai 2005 - 06h28

Il n’y a rien de plus polluant que la fabrication d’un panneau solaire !

La prise de conscience écologique n’est rien de plus qu’un symptôme de surpopulation.



> Aucune illusion !
17 mai 2005 - 11h26 - Posté par

>Il n’y a rien de plus polluant que la fabrication d’un panneau solaire !

ah ouais ? et bien achète toi une paire de lunettes (les lunettes c’est polluant aussi)

>La prise de conscience écologique n’est rien de plus qu’un symptôme de surpopulation.

c’est quoi ta solution ? tuer les trois quarts de la population pour réguler la démographie ? Il est plus qu’à la limite du fascisme ton commentaire !

Matt


> Aucune illusion !
14 juillet 2005 - 08h12 - Posté par

Matt écrit " c’est quoi ta solution ? tuer les trois quarts de la population pour réguler la démographie ? Il est plus qu’à la limite du fascisme ton commentaire ! "

Il ne s’agit pas de tuer qui que ce soit, de toute façon il y a bien 25000 enfants qui meurent de faim tous les jours ..
Non, Matt, ton objection ne tiens pas la route
Vous devriez aller lire
http://tiki.societal.org/tiki-index.php?page=Popullulation
... en suivant bien tous les liens ..

Seth


> Aucune illusion !
6 mai 2007 - 18h04 - Posté par

Au début de l’article il y a cette phrase :
"Si nous vivions tous selon l’american way of life , il nous faudrait cinq planètes comme la nôtre. Si nous vivions tous à la française, il nous en faudrait trois."

Et si nous vivions à la Matt ??? Le problème n’est donc pas principalement la surpopulation mais bien la manière de consommer et de surconsommer.
Commencer par obliger chaque promoteur immobilier à construire panneaux solaires et cellules photovoltaïques, inciter les particuliers à le faire également (en en faisant la promotion en particulier) n’est-ce pas un bon début ?
Pourquoi n’existe-t-il pas davantage d’objets fonctionnant au solaire (ce qui marche très bien par ailleurs) et autres énergies renouvelables ? C’est bien qu’il y a des lobbies qui maintiennent les gens dans l’ignorance afin de les faire consommer et surconsommer.

Je le dis et redis merci Matt


> Aucune illusion !
26 mai 2005 - 11h33 - Posté par

La fabrication d’un panneau solaire nécessite surtout de maitriser la technologie les semi-conducteurs. C’est ce qui est fait par l’industrie électronique depuis des années. Donc la fabrication de la plupart des panneaux solaires fait appel à des procédés qui existent depuis des années et polluent autant que la fabrication de l’ordi que tu utilise pour publier tes messages moisis.


Aucune illusion !
3 mai 2007 - 21h51 - Posté par

En tout cas avec mes petits 4 m2 de panneaux solaires, je n’utilise presque pas de gaz pratiquement 6 mois / an (en Bretagne) ; le sentiment de ne pas polluer en prenant ma douche, la rend encore plus agréable (évidemment je récupère aussi l’eau de la douche pour les toilettes)

Sans soleil : 80 € de gaz/mois
Avec soleil : 3 € de gaz/mois

Je continue sur ma lancée et de voir des posts comme le tien sans aucun argumentaire est pitoyable.

Merci pour les liens de matt et les conseils

Caroline


Aucune illusion !
17 mai 2005 - 13h31

Ce que signifie mon commentaire du 17 mai 2005 à 06h28, puiqu’il faut une explication de texte, c’est que le concept même de pollution n’existerait pas si le nombre d’êtres humains sur la planète était correct. Ce qui ne pourra être obtenu que des dixaines d’années après une révolution digne de ce nom puiqu’il faudra que la planète toute entière ait pris conscience du problème de la surpopulation. Car en réalité, le problème posé par la pollution n’est pas tant la pollution que la surpopulation.

Tu nous proposes une solution partielle aux maux de ce monde. Je donne deux des raisons pour lesquelles elle n’est qu’illusoire.

Il n’y a pas de solution partielle. Toute "solution" partielle ne fait qu’aider le capitalisme à retarder l’instant de sa fin.



> Aucune illusion !
22 mai 2005 - 11h57 - Posté par

Votre réflexion me fait penser à ce passage de Malthus, l’un des "fondateurs" du libéralisme économique :

Un homme qui est né dans un monde déjà possédé, s’il ne peut obtenir de ses parents la subsistance qu’il peut justement leur demander, et si la société n’a pas besoin de son travail, n’a aucun droit de réclamer la plus petite portion de nourriture et, en fait, il est de trop. Au grand banquet de la nature, il n’y a pas de couvert vacant pour lui. Elle lui commande de s’en aller, et elle mettra elle-même promptement ses ordres à exécution, s’il ne peut recourir te la compassion de quelquesuns des convives du banquet. Si ces convives se serrent et lui font place, d’autres intrus sep présentent immédiatement, demandant la même faveur. Le bruit qu’il existe des aliments pour tous ceux qui arrivent remplit la salle de nombreux réclamants. L’ordre et l’harmonie des festins sont troublés, l’abondance qui régnait auparavant se change en disette, et le bonheur des convives est détruit par le spectacle de la misère et de la gêne qui règnent dans toutes les parties de la salle, et par la clameur importune de ceux qui sont justement furieux de ne pas trouver les aliments sur lesquels on leur avait appris à compter. Les convives reconnaissent trop tard l’erreur qu’ils ont commise en contrecarrant les ordres stricts à l’égard des intrus, donnés par la grande maîtresse du banquet...

Tant que vous y êtes, vous pouvez également proposer de stériliser les femmes des pays en voie de développement.

D’une part, la pollution n’est pas forcément liée à l’emprise humaine sur un espace : les Etats-Unis, pays ayant une faible densité de population, sont l’un des principaux pollueurs de la planète.

D’autre part, je pense que la pollution est liée à l’action des lobbies. Un seul exemple : dans une région désertifiée, telle que le Limousin, ce n’est pas la population qui pollue, mais la cogéma : celle-ci a été récemment trainée devant le tribunal correctionnel pour pollution, abandon et dépôts de déchets contenant des substances radioactives en Haute-Vienne.

Guilhem


> Aucune illusion !
30 juillet 2005 - 20h11 - Posté par

rouge sur rouge ,rien ne bouge !!


> Aucune illusion —> LA SOLUTION A EXISTE : l’energie libre découverte par Tesla
15 août 2006 - 13h30 - Posté par

Maat et les autres ! Heps, venez par là. Vous ne savez rien, vous ignorez à quel point les solutions techniques pour l’énergie sont à notre portée. Un enseignant-chercheur en physique de l’Université de Toulouse m’en parlait encore cet été ! Tout ce qui suit va vous paraitre fantaisiste. Nous n’avez qu’à chercher et interroger des scientifiques à l’université proche de chez vous. Ce qui suit est connu dans le monde des physiciens mais, curieusement, n’a aucun crédit dans d’autres domaines de la société. Difficile de remettre en cause 100 ans de gestion énergétique !

Vous devrez aller sur Wikipedia après la lecture de ce qui suit, histoire de constater que tout ce qui est écrit ici est cohérent et donc peut être vrai. Biensûr c’est vrai, c’est mon intime conviction désormais. Mais j’ai cherché pendant des heures, contesté, retourné, interrogé, pesé ... bref vous n’avez qu’à faire pareil. Je vous donne les billes !

Il y a 100 ans, Nicolas Tesla, le plus grand inventeur de l’histoire de la technologie (l’unité de mesure d’induction magnétique est à son nom = T) a réussit à produire des arcs électriques dans l’air de plus de 2 km à Colorado Spring aux USA. C’est encore lui qui détient le record de longueur d’arc dans l’air ! Les récits de villages de l’époque le nommait le "diable" ou le "sorcier". Les gens avaient peurs. D’où Tesla a-t-il réussit à puiser cette énergie phénoménale que nous sommes encore incapables de reproduire à l’identique aujourd’hui ?

REPONSE = Tesla a trouvé un moyen de se brancher sur une énergie illimitée qui se trouve partout autours de nous. C’est l’énergie libre. Cette énergie a un rapport avec le magnétisme. Tesla a beaucoup travaillé sur le magnétisme puisque c’est lui qui a notamment inventé les moyens de générer du courant alternatif, l’alternateur et le moteur électrique (principes inchangés depuis 100 ans = stator+rotor).

L’énergie illimité supposé être utilisé par Tesla est "l’energie du vide" ou "energie du point zéro" (EPZ), encore appellé "energie libre". Las de faire des éclairs dans le vide Tesla a concu un moteur électrique plus un "convertisseur à energie libre" pour mouvoir une voiture. Les témoignages de l’époque disent l’avoir vu fonctionner sans essence pendant des heures, jusqu’à 130 km/h ! Est-ce vrai ? Nous ne le saurons jamais. Pourtant tous les financements de Tesla (par l’industriel Westinghouse puis la banquier d’affaire J-P Morgan) se sont arrêtés pour une raison connue de tous : si l’energie libre est captable de manière autonome, il n’y aura aucun compteur pour la mesurer et aucun réseau de distribution nécessaire ! C’est un gros problème pour un investisseur si on ne peut pas avoir de retour sur investissement !!!! Donc ces recherches sont sans intérêts.

L’ENERGIE LIBRE EN THEORIE.
Pour vous expliquez ce que c’est que "l’energie libre", imaginez vous que toute la matière autours de vous est constitué d’atomes. Jusque là ça va ?! Ces atomes se déplacent tous forcément à une vitesse inférieure à celle de la lumière, sinon c’est la désintégration. Les photons sont des particules pouvant atteindre cette vitesse mais du coup, ils sont sans masse pour devenir une onde visible : la lumière ! Mais ils ne dépassent pas cette vitesse eux non-plus. D’où la célèbre formule très utile aux centrales nucléaires E=mc2. Soit l’énergie que l’on peut tirer de la matière est égale à sa masse multipliée par la vitesse de la lumière au carré. Tout celà met en jeux des particules allant moins vite que la vitesse de la lumière. En physique on appelle celà des "baryons". Tout dans l’univers est constitué de "baryons" : les étoiles, les planètes, les comètes, les galaxies, tout ce que l’on voit, sent, mesure !

Tout ? Pourtant une "masse cachée" intrigue les scientifiques : les calculs Newtonniens ne correspondent pas à ce que l’on observe dans les téléscopes !! Et bien le CERN (accélerateur de particules en Suisse) est sur le point de prouver l’existence d’un autre type de particules quantiques : les "tachyons". Ces particules représentent en fait 80% de l’univers depuis le big bang contre 100% avant. Le "bang" s’est produit parce que des millions de particules sont passée sous la vitesse de la lumière pour devenir les "baryons". Nous vivons aujourd’hui dans ce monde de "baryons". Mais nous ne voyons pas le monde des "tachyons". D’ailleurs des milliards de ces particules quantiques vous ont traversé pendant la lecture de ce document.

L’energie libre est l’énergie des "Tachyons". Ces particules quantiques que vous ne pourrez jamais voir ni mesurer car elle se déplace sans masse et plus vite que la vitesse de la lumière. Ce sont ces particules (où plutôt des "fréquences" puisque sans masse mesurable) qui assure le "continuum énergétique" au sein des atomes entre le noyau et les différentes couches d’énergie jusqu’à la couche ultime d’energie : la couche electronique : celle de l’electron qui, lui, est pourvu d’une masse ! Il faut voir l’electron comme un "trou noir" à tachyon. Pas de tachyons = pas de continuum energétique noyau/electron = pas de cohérence de la matière = pas de vie !! Ce sont ces fréquences pures, ces tachyons, que Tesla auraient réussit à faire "résonner" par magnétisme pour pouvoir les transformer en energie GRATUITE !!

Des scientifiques japonais, dont j’ai oublié le nom mais que vous pourrez retrouver sur le net, ont calculé qu’il est possible de tirer des tachyons environs 800.000 volt /cm3 d’air (huit cent mille !).

Un peu de lecture :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Nikola...
http://conspiration.ca/livres/livre...
http://www.conspiration.ca/livres/l...

Voilà vous savez tout.
A bon entendeur
gisbert@caramail.com


> Aucune illusion —> LA SOLUTION A EXISTE : l’energie libre découverte par Tesla
19 septembre 2006 - 12h13 - Posté par

Je suis surpris du commentaire sur l’energie libre et les experiences associees faites par notre ami Tesla, surtout dans le sens ou comment un genial inventeur du siecle dernier, avec des moyens que je qualifierai de derisoire par rapport a la technologie actuelle, a pu realiser de telles experiences que l’on ne soit pas capable de reproduire aujourd’hui ? . Il y a, a notre epoque, des centaines de genial chercheurs/inventeurs/bricoleurs/associations .... qui devraient etre capable de faire de meme, et de s’affranchir de n’importe quel critere d’enrichissement .
Merci de clarifier ces propos sur ces experiences quelques peu halucinantes !

Xtof


> DOSSIER PRODUIRE SON ÉLECTRICITÉ PROPRE / Chapitre 2
17 mai 2005 - 13h48

Commentaire très intéressant, et qui relance l’idée de l’appropriation de la technique par les utilisateurs eux-mêmes. Cela prouve que l’énergie peut être gratuite, non polluante et partagée par tous les peuples de la planéte. Bien sûr, cela ne convient pas aux libéraux qui voient leur échapper le marché de la production énergétique et par delà des revenus financiers énooormes.
L’an 01 n’est plus très loin...



> DOSSIER PRODUIRE SON ÉLECTRICITÉ PROPRE / Chapitre 2
17 mai 2005 - 15h23 - Posté par

>Bien sûr, cela ne convient pas aux libéraux qui voient leur échapper le marché de la production énergétique et par delà des revenus financiers énooormes.

l’autonomie des quidams est le pire cauchemar des libéraux. ce système capitaliste à l’agonie ne tient que grace aux dépendances artificielles qu’il a su habilement créer et entretenir avec un certain talent. pourtant, etre libre, ce n’est pas si complexe que ça, surtout sur le plan énergétique et alimentaire. on ne peut pas gagner avec les règles du système car les cartes sont truquées et les dés pipés jusqu’à la moelle. on ne peut gagner qu’en sortant du jeu et en créant d’autres règles.

quant à 17 mai 2005 à 06h28, c’est toujours pareil : tu ne proposes strictement rien, tu n’étayes pas du tout tes commentaires, tu te contentes juste d’asséner des contre-vérités sans fournir le moindre détail. jusqu’à preuve du contraire, la planète peut nourrir tout le monde. pour ce qui est de la démographie, elle décline depuis longtemps dans les pays occidentaux. après ça, il est prouvé par des études que si les pays que l’on appelle pudiquement du Sud pouvaient vivre normalement et accéder à l’instruction, leur courbe démographique chuterait de façon spectaculaire. En attendant, à moins d’y aller à coup de missile nucléaire, les problèmes démographiques se reglent sur le très long terme. mais une fois encore, s’il y en a qui n’en ont pas assez, c’est bien parce qu’il y en a qui en ont trop. c’est pas une révolution qu’il faut, il y a déjà assez de violence comme ça, c’est une évolution. et cette évolution elle porte le nom d’équité. En attendant, je maintiens que ton discours est des plus radicaux. bien evidemment, flinguer tout le monde réglerait le problème de la pollution. si ce n’est pas du fascisme, c’est au minimum du cynisme. tes propos sont loin de transpirer l’humanisme.

Matt


« quant à 17 mai 2005 à 06h28, c’est toujours pareil : tu ne proposes strictement rien »
17 mai 2005 - 19h26

Je n’ai en effet pas du tout envie de proposer quoique ce soit qui aiderait cette société à survivre



> « quant à 17 mai 2005 à 06h28, c’est toujours pareil : tu ne proposes strictement rien »
18 mai 2005 - 00h20 - Posté par

>Je n’ai en effet pas du tout envie de proposer quoique ce soit qui aiderait cette société à survivre

vas te noyer tout seul STP... merci.

>La dernière fois que j’ai utilisé des panneaux (polycristallins de Total pour le pas les nommer), ça remonte à 6 ans, ils avaient un rendement annoncé et mesuré de 11 %.

OK. sauf qu’on fait des mesures indépendantes et honnetes et qu’à partir de là, les chiffres donnés sont plus en conformité avec la réalité. ce qui n’empeche pas de dire, après tests, que les panneaux solaires sont un très bon plan actuellement. et bravo à toutes celles et ceux qui en utilisent. pour ce qui est du rendement, on ne peut que progresser et ça ne peut que donner envie de retrousser ses manches qu’autre chose. c’est cool, il reste bcp de marge, comme mentionné au début de ce chapitre. donc, quoi qu’il se passe, au moins l’avenir nous appartient.

>J’attends toujours le chapitre sur le stockage

ne compte pas sur moi pour faire la promo des batteries, je ne l’ai pas faite jusqu’à maintenant et encore moins après. par contre on va bel et bien parler stockage propre - et dès le prochain chapitre.

qui vivra verra ;-)

Matt

post-scriptum pour 83.***.49.** : vive les enfants dans un monde sans aigris !


> DOSSIER PRODUIRE SON ÉLECTRICITÉ PROPRE / Chapitre 2
17 mai 2005 - 20h12

"Quant à leur rendement, il est légèrement supérieur aux panneaux classiques, 9% au lieu de 7%"

La dernière fois que j’ai utilisé des panneaux (polycristallins de Total pour le pas les nommer), ça remonte à 6 ans, ils avaient un rendement annoncé et mesuré de 11 %.

Qu’est-ce qui a regressé ?

J’attends toujours le chapitre sur le stockage.



> DOSSIER PRODUIRE SON ÉLECTRICITÉ PROPRE / Chapitre 2
21 mai 2005 - 10h09

Bonjour Matt,

Je trouve vos articles vraiment interessants. Non qu’ils vont permettre une véritable révolution (ils n’en ont pas la prétention de toutes façons) mais tout simplement parcequ’ils proposent une ou plusieurs alternatives. Ce qui me dépasse un tantinet, ce sont les réactions (certaines). La seule réaction pour ces panneaux solaires est une critique qui par une phrase totalement simpliste, espère jeter à la poubelle ce travail de recherche. Cela me laisse pantois.

Au point de vue énergétique, et pour essayer de ne répondre que d’un point de vue cartésien, si la production d’énergie est supérieure à celle occasionnée par la construction, alors c’est gagné (ce résumé est abusif dans le sens qu’il ne prends pas en compte par exemple la pollution par fabrication).

Ce n’est pas là que je veux en venir, mais à la question suivante. Que ce soit par énergie éolienne ou solaire, il y a, comme remarqué par un lecteur, une inégalité des régions devant soit le soleil, soit le vent. Ne pensez-vous pas que la solution restera toujours la mise en commun des productions d’énergie pour une redistribution ? C’est à dire que ce que nous produisons, nous ne le consommons pas directement, mais le réinjectons dans le réseau commun (duquel nous tirons notre énergie par la suite) ? Il me semble que les Allemands sont dans vision depuis 10 ans, que l’espagne s’y mette rapidement et que la France ne bouge presque pas, fière de son nucléaire à la @*ç%& !

Enfin une question en retard (désolé) concernant les éoliennes. Si le vent devient vraiment trop fort, existe t’il un risque pour l’éolienne ou un système pour la protéger ? (le risque est réel dans le cas des éoliennes verticales).

Encore bravo pour votre travail.

L’Aiguillon



> DOSSIER PRODUIRE SON ÉLECTRICITÉ PROPRE / Chapitre 2
21 mai 2005 - 22h47

Bonjour à tous,
Je suis électricien. Ce que je peux dire c’est que le réseau 12 volts n’est valable que pour les appareils à faible consommation et facile à mettre en oeuvre surtout pour les appareils électroniques. Pour les autres appareils le 230 volts (nous sommes en 230 depuis plus de 10 ans) permet de limiter les pertes et ’d’éviter d’avoir de trop gros fils.

Quant à l’automobile, les nouveaux véhicules en 42 volts vont arriver d’ici 2 ans car avec l’augmentation des consommations électriques, le 12 volts posent des soucis car il faut des fils trop gros qui alourdissent la voiture. Il va donc coexister dans les nouvelles voitures le 12 et 42 volts.

Donc, il est possible d’appliquer 1 réseau 12 volts et un 230 dans une habitation et de jouer au maximum sur des équipements à faible consommation. Les japonais sont très avancés sur les éclairages d’habitation à Led au niveau expérimentation.

Bref, ce n’est pas si simple et il n’y a pas de solutions uniques mais un cumul d’actions qui doivent nous permettre de consommer mois d’énergie plus intelligemment.

Ci-joint une solution intéressante de générateur à inertie : http://www.energiestro.com/

G



> DOSSIER PRODUIRE SON ÉLECTRICITÉ PROPRE / Chapitre 2
31 mai 2005 - 14h20

Bonjour,

Infos sur les consos au repos des appareils électriques :

G

[http://www.electronique.biz/article...]



> DOSSIER PRODUIRE SON ÉLECTRICITÉ PROPRE / Chapitre 2
12 juillet 2005 - 10h22

mon povr’ Matt Lechien... viens vivre en allemagne..
Un exemple : en Bavière , le bon paysan (culotte de cuir) comme le nommerait le français moyen, équipe déjà ses étables de panneaux solaires ...
ça ne s’arrête pas la... certains villages veulent tout équiper en solaire...
des exemples comme cela il y en a des centaines dans tout le pays.
Si vous voulez du bon matériel isolant phonique, thermique : venez ici..
Que peut on esperer en France où le droit à un logement décent respectant à la fois le propriètaire, le locataire et l’environnement est remplacé par le droit à la spéculation immobilière.
Ca commence peut être par ce droit...
Pour mesurer le retard accumulé, faut vivre ailleurs...
Par chance les ex-pays communistes (Solvénie, hongrie, Pologne, république tchèque, slovaquie) ont d’abord l’Allemagne comme exemple.
une écolo convertie et végétarienne depuis plus de trente ans.
 Des actes pas de blabla-
bon courage Matt-
Ps : aux states la toyota Prius technologie HSD a fait un tabac...



> DOSSIER PRODUIRE SON ÉLECTRICITÉ PROPRE / Chapitre 2
14 août 2005 - 08h06

Bien cette série d’articles...

Je vous propose d’aller visiter mon site, avec des réalisations solaires à bas prix ! du concret et de l’éfficace !!

http://bioenergies.free.fr

Salutations renouvelables...

Jeff



> DOSSIER PRODUIRE SON ÉLECTRICITÉ PROPRE / Chapitre 2
20 juillet 2006 - 15h39 - Posté par

La finalité de tout ça doit passer par une diversification de l’offre énergétique afin de tirer parti des différents avantages et inconvénients des différents modes de production électrique. Effectivement, le problème central provient la difficulté de stocker de l’énergie et le nucléaire possède l’avantage de produire en continu sans transport continu d’énergie fossile (en gros, j’emmene mon uranium, il s’use, on le remplace, etc...)

L’important est de rester ouvert et de creuser toutes les voies possibles. On a bien réussit à construire des centrales nucléaires d’une complexité technique hallucinante !

Sinon le terme d’électricite/énergie propre me gêne beaucoup, car il soustrait la notion de sacrifice à faire pour arriver à l’utilisation d’une énergie. Aucune énergie n’est "propre" je pense et le rappeler est primordial selon moi.


> DOSSIER PRODUIRE SON ÉLECTRICITÉ PROPRE / Chapitre 2
22 janvier 2011 - 11h14 - Posté par titiacorsica

coucou je cherche desesperement un moyen simple et efficace de produire mon éléctricité au moin pour les lumieres et peut etre le ballon chaude mais ne trouve rien quitte a pedaler 1heure tout les jours a dynamo mais comment installer comment fabriquer etc etc. ;;





L’État français cherche à nous faire oublier les essais nucléaires en Polynésie
lundi 21 - 22h11
de : Delaunay Matthieu
Sécurité.
lundi 21 - 19h38
de : L’iena rabbioso
Erreur de Pôle emploi en votre défaveur : garder des nerfs d’acier
lundi 21 - 09h48
Appel du non lieu dans la mort de Rémi Fraisse
dimanche 20 - 23h30
de : desarmons-les
Voilophobie : tentative de compréhension et d’explication.
dimanche 20 - 00h18
de : Christian DELARUE
10 commentaires
Canal Seine-Nord : la catastrophe écologique et économique en route !
samedi 19 - 19h08
de : Eve
5 commentaires
Reconnaissance faciale dans les lycées
samedi 19 - 11h02
de : quadrature du net
LA RAGE CONTRE LE RÈGNE DE L’ARGENT
samedi 19 - 08h44
de : Ernest London
Points de vue sur les Gilets jaunes
vendredi 18 - 16h35
de : jean 1
Yankees et son larbin français, effacent les preuves, de leur "implication terroriste" en syrie
vendredi 18 - 11h59
de : nazairien
"Gôôôche" démocratique et républicaine ou TRAHISON ?
vendredi 18 - 10h45
de : jean-marie Défossé
2 commentaires
Badgeophobie ou syndicalistophobie
jeudi 17 - 23h45
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Est-ce que oui ou non castaner va dégager ?
jeudi 17 - 20h22
de : jean 1
VERS LA BANLIEUE TOTALE
jeudi 17 - 14h12
de : Ernest London
Est ce la panique, en macronie ? Le gouvernement envisage de retarder la réforme des retraites (vidéo)
jeudi 17 - 12h49
de : nazairien
3 commentaires
Le Crédit Mutuel prépare une vague de licenciements massifs
jeudi 17 - 11h23
de : PDUROC
Suspicion délation répression ... et agressions impérialistes
jeudi 17 - 10h56
de : Chantal Mirail
Sous le voile, une femme !
jeudi 17 - 10h36
de : Chantal Mirail
2 commentaires
Sociale vigilance / C’est l’heure de l’mettre
jeudi 17 - 10h28
de : Hdm
Droit d’informer : Nous ne devons pas nous habituer aux intimidations, aux gardes à vue et aux poursuites judiciaires
jeudi 17 - 09h58
Barcelone : des manifestants indépendantistes affrontent les forces de l’ordre pour la troisième nuit consécutive (vidéo
jeudi 17 - 00h53
de : nazairien
1 commentaire
Une personne porte ici un signe religieux ostensible !
mercredi 16 - 22h29
de : Christian DELARUE
9 commentaires
La manifestation des pompiers dégénère : incidents et tensions (15 octobre 2019, Paris) (vidéo)
mercredi 16 - 16h24
de : nazairien
2 commentaires
Des scènes de guérilla urbaine dans le centre de Barcelone, après la condamnation des dirigeants séparatistes (vidéo)
mercredi 16 - 16h09
de : nazairien
1 commentaire
Retraites : la CGT, FO, Solidaires et la FSU appellent à la grève le 5 décembre
mercredi 16 - 07h54
1 commentaire
15 Octobre 1987 THOMAS SANKARA
mardi 15 - 17h29
de : CADTM
De qui se moque t on ? Les frais d’hébergement des députés à Paris vont être davantage remboursés
mardi 15 - 17h11
de : nazairien
2 commentaires
ZOMIA ou l’art de ne pas être gouverné
mardi 15 - 14h20
de : Ernest London
Grande Fête du livre de Noir et Rouge
lundi 14 - 23h10
de : Frank
Nucléaire : le danger qui nous menace s’accroît
lundi 14 - 23h03
de : pierre peguin
Emission - Sabotage de l’école – Un peuple éclairé serait-il incontrôlable ?
lundi 14 - 20h03
de : Emission - Polémix et La Voix Off
Rojava : « La révolution ne doit pas disparaître »
lundi 14 - 17h10
de : jean 1
1 commentaire
Pascale Locquin
lundi 14 - 15h45
de : locquin
Les "gilets jaunes, bleus, verts, oranges" dans le VIéme ar, pour la "défense des victimes de l’amiante
dimanche 13 - 14h17
de : nazairien
Le voile ... dévoile une fois de plus sa stratégie de dislocation des valeurs républicaines
dimanche 13 - 11h56
de : Jean-Marie Défossé
18 commentaires
Toulouse, les baqueux toujours aussi dérangés, les CRS sous "captagon" ? et les gedarmes veulent faire aussi bien (vidéo
dimanche 13 - 02h25
de : nazairien
Rencontre débat « L’anarchisme pour les nuls »
samedi 12 - 21h15
de : jean 1
Le crépuscule de l’OTAN.
samedi 12 - 20h56
de : L’iena rabbioso
Soutien vincenzo vecchi
samedi 12 - 17h18
Soutien vincenzo vecchi
samedi 12 - 17h14

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

La règle d'or de la conduite est la tolérance mutuelle, car nous ne penserons jamais tous de la même façon, nous ne verrons qu'une partie de la vérité et sous des angles différents. Gandhi
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite