Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Le "NON" censuré dans les médias, ça suffit ! Rassemblement mardi 17 mai à 18 heures Paris


de : Paris
mardi 17 mai 2005 - 14h50 - Signaler aux modérateurs
4 commentaires
JPEG - 42.4 ko

Le "NON" censuré dans les médias, ça suffit ! Rassemblement mardi 17 mai à 18 heures Place Georges Clemenceau- Paris 8ème

Grâce à votre mobilisation, la pétition que nous avons lancée le 4 mai « le NON censuré dans les médias, ça suffit » a déjà obtenu plus 14 000 signatures.

Plus de 14 000 citoyens qui expriment le sentiment de l’immense majorité des Français.

Nous, professionnels de la télévision et de la radio, sommes attachés à l’existence d’un Service Public de l’audiovisuel, seul moyen de contrebalancer la monopolisation de l’espace public par les puissances de l’argent, au profit des puissances de l’argent, et d’assurer le nécessaire pluralisme de l’information qu’exige notre démocratie.

C’est pourquoi, cette protestation citoyenne, nous avons décidé de la faire connaître directement à Monsieur le Président de la République, gardien, selon notre Constitution, de la continuité de l’État et du respect de la loi commune.

Nous porterons en délégations l’ensemble des signatures au Président de la République Française et nous vous appelons, à cette occasion, à un RASSEMBLEMENT dans le 8ème arrondissement non loin de l’Elysée, pour appuyer notre démarche :

Mardi 17 Mai 2005 à 18 heures

Place Georges Clemenceau

(Métro ligne 1 et 13 Champs-Élysées-Clemenceau)

En attendant, continuons à faire signer massivement l’appel !

http://www.appel-info-impartiale.ra...

Initiative soutenue par : Attac, Acrimed, CFDT radio-télévision, SNJ-CGT, SNRT-CGT, UNEF, OFM (observatoire français des médias), ADAS (association de défense des assurés sociaux), SIPM-CNT (syndicat interprofessionnelle de la presse et des médias), SFR-CGT (syndicat français des réalisateurs), UEC (union des étudiants communistes), Association "Voir et Agir", SUD énergie transport gaz, Ruptures (réseau féministe), URFIG, Union des républicains radicaux U2R ...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
> Le "NON" censuré dans les médias, ça suffit ! Rassemblement mardi 17 mai à 18 heures Paris
17 mai 2005 - 20h01

a quand la prise de ses Bastilles là ? J’ai nommé les média.

Le soir du 29 mai quels que soient les résultats, investissons Radio - France, TF1, France 2 et 3, les ppx journaux (Le Monde, Libé) et donnons la parole aux citoyens ce soir là.
Si le NON l’emporte, osons dire que malgré le matracage médiatique nauséeux, les Français ont compris. Si le OUI l’emporte, alors, il sera évident de déduire que les média auront réussi leur coup. Alors, il faudra aller plus loin et rentrer réellement en résistance, voire tenter l’insurrection.
Il faut "détruire" les média. Je veux dire par là, détruire le symbole qu’ils représentent et déconstruire leur analyse, toujours empreinte d’un libéralisme et d’un capitalisme indépassables.
Les média depuis longtemps sont devenus partiaux. Ils sont inféodés aux pouvoirs politiques et pis, aux intérêts des grandes entreprises (pour ne pas les citer, 2 industriels de la Mort, LAGARDERE et DASSAULT). Il faut que les français le sachent. Il faut les alerter et leur dire que c’est fini. Que nous allons donner une leçon à ces gens là. Leur dire que nous licencions sans indemnité ces "nouveaux chiens de garde" que sont devenus les journalistes et leurs grands mandataires, ces hommes politiques incompétents et inutiles que nous voyons depuis trop longtemps se moquer de nous et nous tromper, mais surtout, que nous rejettons tous ces liens entre intérêts économiques dominants et journalisme. Citoyens, reprenons en main les rênes de la démocratie .



> Le "NON" censuré dans les médias, ça suffit ! Rassemblement mardi 17 mai à 18 heures Paris
18 mai 2005 - 00h14 - Posté par

Dès que le non gagne, rdv devant les radios et les télés ?


> Le "NON" censuré dans les médias, ça suffit ! Rassemblement mardi 17 mai à 18 heures Paris
18 mai 2005 - 00h37

En tout cas, on a occupé pendant deux heures la petite place Georges Clémenceau, près de l’Elysée. On était talkie-walkés ostentatoirement aux abords du Palais, alors finalement, je ne sais pas si la pétition, la doléance d’avoir un débat médiatique plus sincère a finalement pu être portée à son excellence (...à un de ses sbires, pardon...), mais il sait en tout cas que pour 16 000 signatures inscrites, il y a tout autant voire beaucoup plus de personnes qui pensent la même chose sans signer une pétition.
A force de ronronner, les médias ont cru pouvoir nous faire de la pub permanente. Maintenant, s’il ne se passe rien pendant 2 minutes, un spectacle devient "chiant", il faut de la fausse action, du malheur, de la consommation. On cherche à nous faire consommer n’importe quoi : de l’info comme une glace, un jean comme un traité européen, une opinion, une mode, des conneries diffusées en permanence, pourvu qu’on ne réfléchisse pas... Moi, j’ai abandonné ma télé, mon téléphone portable l’a rejoint quelques années plus tard, je ne dis pas à tout le monde d’en faire autant, mais pour ma part, ça ne me manque pas. Au contraire, je prends la vie autrement ; je n’ai plus ce vibreur qui me faisait sursauter les ovaires à des endroits et des moments indécents (un wagon de métro, une discussion engagée, une cabine d’essayage... On a même vu des hommes répondent au téléphone au-dessus de la pissotière. L’outil, l’instrument, c’est l’usage qu’on en fait qui lui donne son utilité, sa réalité. La politique, c’est pareil, l’information, c’est pareil : il s’agit de regarder les choses autrement, avec un recul, en faisant appel à d’autres points de vue, des valeurs différentes de la pensée unique. Et du coup, je prends le temps, je tente de pratiquer au quotidien une certaine éloge de la lenteur. Je sais que, depuis le temps que je pratique la ville, je peux m’y mouvoir très vite... Vite ? Mais pour quoi faire de plus ??
Alors, si les puissants restent malgré sourds à nos doléances, c’est que l’angle doit peut être être modifié... Car c’est parce que nous acceptons, aussi, de jouer le jeu des manifestations champêtres, d’accepter que des hommes que nous n’avons même pas élus (le manège incessant des ministres qui jouent aux chaises musicales sous nos yeux depuis 3 ans en appliquant toujours la même politique, tels des robots, des fordistes de l’emmerdement maximum...pas pour tout le monde...) ne retirent pas des lois scélérates. Car, si l’on reprend cette fameuse déclaration des droits de l’homme et du citoyen, il y est bien dit et redit que la loi émane de la volonté générale. Et quelle volonté générale veut, par exemple, aller travailler sans être payé ?? C’es complètement absurde... C’est comme demander à l’agriculteur d’aller au champs mais de ne pas le récolter, ou d’aller à l’étable mais de ne pas traire ses vaches ce jour... Dans notre système, l’homme ne travaille pas grauitement, et s’il ne peut émaner du peuple lui-même une telle sottise, c’est bien parce que des margoulins qui sont censés nous gouverner sont carrément en train de jouer avec nous. Alors jouons aussi avec eux... Après tout, ils ne nous écoutent pas ? Créons autrement, d’autres choses, au quotidien, dès qu’on le peut. Recommençons à nous parler, à nous sourire, à nous écouter, à nous inviter ; laissons libre cours à notre sens créatif et sprirituel ; achetons autrement, arrêtons de donner du pognon, dans la mesure de notre propre mesure, à des tas de structures qui n’en ont plus besoin. Vous vous rendez compte, il y a des entreprises tellement riches qu’elles ne savent plus quoi faire de leur fric... Alors elles n’ont plus besoin du nôtre. Puisque l’argent est le nerf de la guerre, dépensons-le autrement et pour d’autres choses... Favorisons d’autres circuits de production, de distribution, d’échange...
Marianne



> Le "NON" censuré dans les médias, ça suffit ! Rassemblement mardi 17 mai à 18 heures Paris
18 mai 2005 - 01h40

UN traité Constitutionelle NON democratique ,vicieux malsain, indigne :

– par les modalités de son élaboration (il n’est pas l’oeuvre d’une assemblée constituante élue à cet effet,
Il est negocié par le pouvoir, il n’y a pas de débats publics organisés,
il n’a même pas été à l’ordre du jour des dernières élections européennes de 2004 !)
– par la forme et le contenu
(c’est un texte démesurément long et illisible, qui définit jusque dans le détail
les politiques à mener pendant les décennies prochaines : quel sera alors le choix possible pour les électeurs,
lors des prochains scrutins ?)
– par la répartition des pouvoirs (l’essentiel du pouvoir échoit à des organismes non élus comme la Commission
– par la non-séparation des pouvoirs (la Commission a l’initiative exclusive des lois)
– par la quasi-impossibilité de réviser le traité, ainsi immuable pour des décennies
 par la definition dans la partie III d’une politique economique qui contitutionalise des politiques néolibérales.
(Rien de tel à la surface du globe depuis, dans son genre, le soviétisme)
– par son principe majeur qui est une « économie ouverte où la concurrence libre et non faussée »
(dès l’Article I-3 et maintes fois répétée dans la partie III)
– par l’assujettissement des droits sociaux à la compétitivité de l’économie
– par les missions attribuées à la Banque Centrale européenne,
en pârticulier l’objectif de la stabilité des prix au détriment de la croissance et de l’emploi :
c’est le choix des rentiers
– par la stricte orthodoxie monétariste
Ce traité organise une régression sociale manifeste.
– par la porte ouverte aux délocalisations industrielles et au dumping fiscal et social
(en raison de l’interdiction apportée à toute restriction à la liberté d’établissement des entreprises
, de la liberté de circulation des capitaux sans le moindre contrôle,
de l’impossibilité de procéder à une harmonisation fiscale ou sociale)
 ce qui engendre une fâcheuse manie à la reconversion des Français : quel foutoir
– par la disparition du « droit au travail » qui devient un simple « droit de travailler » !!! (Article II 75)
 par la non adhesion du traité à la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme (1948)
qui reconnaît les droits sociaux collectifs.(Droit au travail, le droit à un revenu minimum,
le droit à un salaire minimum, le droit à une allocation de chômage, le droit à une pension de retraite,
le droit à la couverture des soins de santé, à un logement décent sont garantis.
– par l’adoption, pour les questions sociales, de la règle de l’unanimité, source de blocages
– par la soumission totale des droits sociaux au principe du marché et de la concurrence.
– par la réduction de la plupart des services publics (hors justice, école, santé d’urgence, et encore)
à des « services d’intérêt économique général » (SIEG) totalement soumis aux règles de la concurrence
et de la rentabilité comme n’importe quelle entreprise capitaliste (Article III-166 alinéas 1 et 2)
(article III-148 "Les etats membres doivent s’efforcer de proceder a la liberalisation des services
au dela de la mesure qui est obligatoire")
– par l’assimilation des aides publiques à des distorsions au dogme de la « concurrence libre et non faussée »
(Article III-167 alinéa 1)
 Par une charte des droit sociaux (partieII), non contraignante contrairement a une partie III economique
elle qui est tout a fait contraignante.
 Ce traité impose l’augmentation des dépenses militaires sous la dépendance de l’OTAN
– parce que la politique de sécurité et de défense commune de l’Union est soumise
aux obligations découlant du traité de l’Atlantique Nord et doit être compatible
avec celle de l’OTAN (Article I-41 alinéa 2)
– parce que l’OTAN reste le fondement de la défense collective de l’Europe et l’instance de sa mise en oeuvre
(Article I-41 alinéa 7)
– parce que les pays doivent s’engager « à améliorer progressivement leurs capacités militaires »
(Article I-41 alinéa 3).

Ce traité ignore ou contourne la laïcité
– par « l’oubli » de la référence à la laïcité ou à la séparation de l’État et des Églises
dans l’article I-2 consacré aux « valeurs de l’Union »
– par l’obligation constitutionnelle de maintenir un « dialogue » permanent avec les Églises
(Article I-52 alinéa 3)
– par la liberté de manifester sa religion ou sa conviction individuellement ou collectivement,
en public ou en privé, par le culte, l’enseignement, les pratiques et l’accomplissement des rites
(Article II-70 alinéa 1 qui consacre la fin de la neutralité de la sphère publique) : à quand les chapelles,
mosquées et synagogues dans les écoles publiques ?
Ceux qui disent que l’on va voter « pour ou contre l’Europe » mentent ! On va voter pour une manière
de faire l’Europe : au service des citoyens ou au service du marché ? Dire non à ce traité constitutionnel
est indispensable pour construire l’Europe sociale et démocratique.

Pierre Mendès-France à l’Assemblée nationale le 18 janvier 1957 :

« Le projet du marché commun, tel qu’il nous est présenté, est basé sur le libéralisme classique du XIXe siècle,
selon lequel la concurrence pure et simple règle tous les problèmes. [...] L’abdication d’une démocratie
peut prendre deux formes, soit elle recourt à une dictature interne par la remise de tous les pouvoirs
à un homme providentiel, soit à la délégation de ses pouvoirs à une autorité extérieure laquelle au nom de la
technique exercera en réalité la puissance politique, car au nom d’une saine économie on en vient aisément
à dicter une politique monétaire, budgétaire, sociale, finalement une politique, au sens le plus large du mot,
nationale et international






Les pénibilités selon "le monde d’après" !
dimanche 31 - 16h22
de : joclaude
1 commentaire
Les lois scélérates d’antan, les revoilà en macronie !
dimanche 31 - 16h01
de : joclaude
Face au capitalisme, se fédérer pour le « salut commun »
vendredi 29 - 22h52
de : Louise
2 commentaires
Ségur de la santé : L’INDECOSA-CGT réclame des vrais états généraux !
vendredi 29 - 20h32
de : nono47
Malgré la crise sanitaire la casse de l’hôpital public continue
vendredi 29 - 18h06
de : joclaude
Les médecins cubains quittent l’Italie
vendredi 29 - 10h56
de : joclaude
Allemagne : les asperges de la colère
vendredi 29 - 07h57
L’heure du réveil - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 27 - 20h58
de : Hdm
Les trans-croissances émancipatrices du peuple
mercredi 27 - 09h21
de : Christian Delarue
Le prolongement de la CRDS, premier « impôt coronavirus »
mercredi 27 - 01h12
de : Bce_106,6
1 commentaire
41 JOURS FACE A COVID-19 : ce n’est pas une petite grippette, ça ne touche pas que les vieux (témoignages)
mardi 26 - 12h26
de : nazairien
2 commentaires
Hôpital : les embauches absentes des pistes du Ségur de la santé
mardi 26 - 11h58
Dimanche 31 mai Pas de retour à l’anormal
lundi 25 - 22h37
de : Le Cercle 49
De 1789 au 29 mai 2005, mobilisation du peuple-classe.
lundi 25 - 22h31
de : Christian DELARUE
LE COVID-19 RÉVÈLE LA FOLIE DU CAPITALISME.
lundi 25 - 17h24
de : joclaude
Gifle énorme dans l’escarcelle de l’impérialisme : Les Tankers Iraniens sont arrivés au Venezuela !
lundi 25 - 17h16
de : joclaude
Pour comprendre le nouveau pouvoir des Banques Centrales
lundi 25 - 14h20
de : Lepotier
1 commentaire
Bagnols sur cèze (30 Gard) : les raisons d’un incendie.
lundi 25 - 04h24
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
Fier d’être un minimaliste vaincu !
dimanche 24 - 18h05
de : Claude Janvier
1 commentaire
Violences policières : nier, nier, il en restera toujours quelque chose
dimanche 24 - 18h04
ACHÈVEMENT D’UN MONDE INVIVABLE
dimanche 24 - 17h24
1 commentaire
La liberté d’expression en net progrès aujourd’hui à Angers
samedi 23 - 21h36
de : Le CERCLE 49
Que sait-on des navires iraniens qui arriveront au Venezuela ?
samedi 23 - 17h50
de : joclaude
1 commentaire
Un monarque s’en inspire d’un autre ! Des accusations fusent !
samedi 23 - 16h17
de : joclaude
La chenille qui redémarre.
vendredi 22 - 16h14
de : L’iena rabbioso
Le concept de peuple-classe dans ATTAC Démocratie
vendredi 22 - 11h59
de : Christian DELARUE (ATTAC Démo)
1 commentaire
TRUMP, président ou gangster : La paix du monde en danger ?
vendredi 22 - 11h30
de : joclaude
Licenciements, où en est-on ?
vendredi 22 - 10h41
Urgence sociale
vendredi 22 - 02h09
de : Martine lozano
Le 21 mai 1871 débutait la Semaine sanglante
jeudi 21 - 22h00
de : Le pouvoir est maudit
2 commentaires
Appel à agir contre la réintoxication du monde !
jeudi 21 - 16h41
de : jean1
1 commentaire
Pas la haine du voleur de vélo.
mercredi 20 - 23h17
de : Christian DELARUE
Opération mangouste - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 20 - 18h38
de : Hdm
Astuces patronales pour un monde d’après, pire qu’avant !
mardi 19 - 07h48
2 commentaires
La contestation mise au ban
lundi 18 - 23h02
de : Le CERCLE 49
la macronie en dessin
lundi 18 - 12h19
de : jean1
CONVERGENCE DES LUTTES : Vers une fusion des syndicats patronaux CFDT MEDEF ?
dimanche 17 - 23h03
de : Viktor Yugov
4 commentaires
Même pas mort.
dimanche 17 - 11h06
de : L’iena rabbioso
2 commentaires
Dans l’ESS, RTT et autres progrès
dimanche 17 - 00h08
de : Christian DELARUE
Et si on essayait la démocratie... pour voir ?
samedi 16 - 19h43
de : Le Cercle 49

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
Christophe nous a quittés (video)
vendredi 17 avril
de Roberto Ferrario
Je me rappelle de cet soirée moi et Thom juste derrière a gauche entrain de manger du couscous vapeur... Le musicien et chanteur Christophe nous a quittés hier soir. Il collaborait encore récemment avec les musiciens de Ménilmontant Hakim Hamadouche, Mirabelle Gilis etc. et l’association Ménil Mon Temps souhaitait lui proposer d’être le parrain de la prochaine édition du Gala des Artistes de Ménilmontant. Nous le croisions au restaurant La Cantine de Ménilmontant. Il y (...)
Lire la suite
« Vous paierez tout et vous paierez cher, vous les capitalistes ! » Milan, 16 avril 1975, très sombre souvenir... (vidéo)
jeudi 16 avril
de Roberto Ferrario
Une soirée mémorable dans une trattoria a coté d’un canaux de Milan (Naviglio) Claudio, moi et d’autres camarades on mange ensemble pour fêter nôtres élections comme représentants des étudiants dans nôtres respectif instituts technique, lui dans ITIS du Tourisme, moi dans l’ITIS Molinari (XI ITIS). Une semaine après le 16 avril 1975 tard dans la soirée un coup de téléphone d’un camarade de mon organisation politique (A.O.)... J’arrête de manger avec mes parents (...)
Lire la suite
Scoop Bellaciao : scandale, un rapport de Santé Publique France de mai 2019 réclamait 1 milliard de masques !
jeudi 26 mars
de Roberto Ferrario
6 commentaires
La date est importante (mai 2019), le gouvernement de Macron ne peut donc pas continuer à dire que les responsables sont les anciens gouvernements... Deuxièmement, c’est cette phrase dans le rapport qui est très importante et qui détermine le milliard de masque demandé : "En cas de pandémie, le besoin en masques est d’une boîte de 50 masques par foyer, à raison de 20 millions de boîtes en cas d’atteinte de 30% de la population..." Il est extrêmement "bizarre" (...)
Lire la suite
Projection-soutien aux grévistes "Soigne et tais-toi" Mardi 4 février à 19h30
jeudi 30 janvier
de Info’Com-CGT
2 commentaires
Pour soutenir les grévistes qui luttent actuellement contre la réforme des retraites, "Les rencontres Info’Com" organisent une soirée projection-soutien du film ’’Soigne et tais-toi". • Date : 4 février à 19h30 • Lieu : Salle Colonne au 94 bd Auguste-Blanqui 75013 Paris • Participation libre reversée à la Caisse de grève. "Les rencontres Info’Com" est un rendez-vous culturel organisé par le syndicat Info’Com-CGT. Son objectif est de vous (...)
Lire la suite
REMISE DE LA SOLIDARITÉ FINANCIÈRE À L’OPERA DE PARIS MARDI 31 DÉCEMBRE 14H
mardi 31 décembre
de Info’Com-CGT
6 commentaires
Donnez, partagez, investissez dans la lutte… c’est déterminant ! Faire un don en ligne https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... #CaisseDeGreve : remise solidarité financière pour salariés de l’Opéra de Paris mardi 31 décembre 2019 à 14h, dernier jour de l’année en symbole de lutte artistique vs #reformesdesretraites de #macron. Participation 13h à l’AG et remise publique du chèque sur les marches de l’Opéra Bastille à (...)
Lire la suite
POUR DÉFENDRE MA RETRAITE ET CELLE DE MES ENFANTS, JE VERSE À LA CAISSE DE GRÈVE (VIDEOS)
vendredi 27 décembre
de Info’Com-CGT
https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... Nous sommes des millions à être opposés à la réforme des retraites que veut imposer le gouvernement. Cette "réforme" a pour objectif de nous faire travailler encore plus longtemps et mettre en place une retraite à points qui baissera inéluctablement le montant nos futures pensions ! Ne laissons pas faire. Agissons ensemble en participant aux mobilisations ou en alimentant la caisse de grève afin d’aider celles et ceux qui sont en grève et se (...)
Lire la suite
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite