Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

À la fête de l’Humanité, je marchais en terrain miné.


de : Jean-Luc Mélenchon
mercredi 14 septembre 2016 - 23h41 - Signaler aux modérateurs
6 commentaires
JPEG - 61.4 ko

Signez cette pétition : Communistes, nous soutenons Jean-Luc Mélenchon pour 2017 ici : http://bellaciao.org/fr/spip.php?ar...

Le site de Paris Match a raconté comment, dans la semaine, le stand du PG avait été vandalisé à deux reprises. Nous savions parfaitement qu’il s’agissait d’éléments isolés nullement représentatifs. Mais leur audace et leur sentiment d’impunité nous faisait réfléchir. Leurs actes sont à nos yeux les produits d’une ambiance, et nous devions en tenir compte. Le jour même de ma présence annoncée à la fête et la veille, des dirigeants communistes avaient repris sur les ondes la campagne si personnalisée qu’ils mènent contre moi depuis sept mois sans relâche. Sa caractéristique est de n’avoir aucun contenu politique. Elle finit donc par n’être qu’une façon de chauffer à blanc les passions malsaines et les pulsions violentes. Ainsi d’André Chassaigne sur le thème si finaud « on ne va pas aller manger le quinoa dans la main de Mélenchon ». Et Olivier Dartigolles inventant une nouvelle polémique sur le thème « il ne veut pas nous rencontrer ». J’en passe.

En tous cas l’équipe de la fête a jugé la situation assez préoccupante pour transférer ma traditionnelle tente de repos et d’accueil vers un lieu mieux protégé qu’à l’accoutumée, vers le poste de police et celui de coordination technique. Je renonçais à ma nuit dans le camping-car sur les conseils de notre propre équipe de sécurité. Enfin on décida de réduire ma présence sur place au seul samedi et de ne prévoir aucun de ces déplacements dans les stands que j’aime pourtant tellement faire depuis onze ans que je le pratique sur place. Bref : on craignait un incident, devinant combien d’énergumènes politiques et médiatiques s’en régaleraient, et combien il nuirait à l’image des communistes autant qu’à la mienne. Le moment de vérité c’était évidemment le passage à l’Agora du journal L’Humanité pour une interview publique. On déploya pour le trajet d’amples mesures de précautions dans une ambiance que je jugeais bien trop tendue et pesante mais dont je comprenais trop bien l’utilité.

Sur place, je fus fraternellement accueilli par Patrick Le Hyaric et Patrick Apel-Muller directeur et rédac chef de L’Humanité. Puis, une fois monté sur la scène, ce fut un moment magique. L’accueil fut tout simplement extraordinaire et me fit oublier en vingt secondes les vingt heures de tergiversations et palabres de toutes sortes pendant lesquelles beaucoup des miens écœurés s’étaient même interrogés sur l’utilité de ma présence à La Courneuve. Le soir venu, j’offrais donc un petit pot amical dans le petit espace de ma tente ! Marie-George Buffet et Brigitte Dionnet qui m’avaient déjà accueilli le matin à mon arrivée y vinrent, comme le maire de la Courneuve, et bien d’autres élus communistes. D’ailleurs dans la nuit précédente étaient arrivés plusieurs parrainages communistes s’ajoutant aux trente cinq communistes déjà signataires. Et le midi, j’avais reçu pour un entretien Le Patriote, journal communiste de l’Ariège, et L’Echo du centre.

Pierre Laurent vint à mon invitation avec Isabelle de Almeida. Ce qui nous vaut une photo bien ballots tous deux mains jointes mais ce n’était pas pour autre chose que pour tenir notre verre de rouge du Jura. Pour moi une « rencontre » au sens officiel traditionnel n’avait aucun sens dans une période où la direction communiste entretient une confusion irrespirable entre ma candidature et celles des personnes engagées dans les primaires d’autres partis. Aussi bien, quel sens aurait-elle aussi longtemps que les communistes n’ont pas engagé leur procédure interne de choix de candidature qui commencera le 5 novembre prochain jusqu’au début décembre ? Surtout quand le choix hostile des dirigeants m’est connu d’avance. Néanmoins il n’était pas question pour moi de contribuer à l’atmosphère personnelle déplorable qui a été délibérément créée. Mon invitation sans prétention à lever le verre ensemble visait donc à ne pas donner prise davantage aux vilenies en cours. Je sais tout ce que cette sorte de diplomatie a de dérisoire. Mais il faut y sacrifier.

J’avais cependant une grosse amertume. En 2011, après un mois et demi de négociations, du 18 juin, jour du vote des communistes, au 12 août, nous avions bouclé le programme L’Humain d’abord. Et la Fête de l’Huma avait été le moment de lancement de la campagne sur la scène centrale ou je me trouvais, tenant à la main un exemplaire du programme tout frais imprimé et tout juste livré. À présent, nous avons perdu beaucoup de temps. Et le temps perdu ne se rattrape guère comme dit la chanson. Nous avons aussi perdu une belle occasion de donner à la Fête une application politique concrète aidant la campagne engagée maintenant depuis sept mois. Mais du moment qu’une pause dans les attaques personnelles est observée, fusse le temps d’un modeste pot à la fête c’est déjà ça de gagné.



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
À la fête de l’Humanité, je marchais en terrain miné.
15 septembre 2016 - 00h38 - Posté par Soleil-Rouge

Si Paris Match a pu raconter cet acte de vandalisme, c’est que "quelqu’un lui en avait parlé".

Et la presse de droite s’en régale, mais ce ne sont que posture, car la candidature JLM, agace les uns, énerve les autres.

Pour ce qui est des communistes. J’ai eu l’occasion, ces derniers mois, de participer à deux réunions dans ma ville. Si les dirigeants à quelque niveau que ce soit, s’alignent inconditionnellement sur les positions de "Fabien", ce n’est pas le cas de tout le monde et surtout pas des simples adhérents.

De plus en plus de camarades, ont déjà fait leur choix sur la candidature de JLM, quelle que soit la décision prise par l’état major du pc. mais il y a fort à parier que ce sera un soutien, il n’y a pas d’autres choix, la primaire socialiste étant mise en cause par la future probable candidature de hollande, et ils s’y rallieront tous.

Dans les rencontres avec les adhérents, les travailleurs, il n’y a pas de terrain miné.

Moi j’ai confiance, et chaque fois que l’on se rencontre entre amis et camarades, on avance dans la bonne direction, demain à la manif, on continuera ainsi.

Et bravo à JLM.



À la fête de l’Humanité, je marchais en terrain miné.
15 septembre 2016 - 13h41 - Posté par Gilbert

Patience. Demain on dira que Mélenchon a bien joué le coup en ne voulant pas participer à ce piège à cons qu’est la primaire qui ne peut qu’aboutir à la désignation de Hollande ou un de ses clones.
En tout état de cause, c’est le candidat des médias qui va gagner cette primaire. On a déjà vu le film en 2011 quand DSK apparaissait comme incontournable. Les médias ont ensuite choisi son remplaçant, Hollande. Souvenons-nous aussi que Montebourg a préféré se rallier à Hollande plutôt qu’à Aubry, qui représentait l’aile gauche. Le même Montebourg, avec son ami Hamon, a intrigué pour que Valls soit nommé Premier ministre. Ça montre que même du côté de l’aile gauche du parti prétendument socialiste, on peut difficilement accorder sa confiance. C’est pourtant ce que fait Laurent, qui n’a en tête que la conservation de quelques plaçous d’élus grâce aux alliances avec le PS. Il serait temps qu’il regarde à plus long terme.



À la fête de l’Humanité, je marchais en terrain miné.
15 septembre 2016 - 15h00 - Posté par

participer à ce piège à cons qu’est la primaire

Une primaire, a priori, c’est fait pour départager des candidats de différentes sensibilités mais appartenant à un même camp.

Je suis étonné qu’une partie des militants du PCF considèrent qu’ils sont dans le même camp qu’Hollande ou d’autres socialistes (Montebourg, Hamond) qui ont participé à ce gouvernement de fait défavorable aux travailleurs.


À la fête de l’Humanité, je marchais en terrain miné.
15 septembre 2016 - 16h23

Bizarre !!!

Il y a déjà eu des "invités" contestés et même très contestés à la Fête de l’Huma.

Entre autre ce gros enc...é de Eric Woerst.

Sans problèmes. Et y a pas eu besoin d’appeler la police. On lui a même pas jeté d’oeufs pourris sur la tronche lors du débat.

Et là, "boum" ! Les vilains "communistes staliniens" qui déglinguent, (Deux fois), le stand de l’Elu du Peuple, et en veulent à son intégrité physique ???

Au point de devoir le mettre sous la protection de la Police ???

Et sans que personne du Service de Sécurité ne puisse mettre un nom ou un visage sur qui a fait quoi ?

On ne chope personne pour le pendre au pilori.

Ils étaient tous bourrés ou quoi ???

Faut croire que le "nouveau" Parti Communiste a perdu se vieilles, (Mais si utiles), habitudes paranoïaques.

Oh ! Laurent va voir dans les archives de ton Papa, Paul, pour voir comment on doit pratiquer dans ces cas là.

Et puis, quoi ? Hein ???

D’une pierre deux coups : On "stigmatise" les "intolérants sectaires" qui déclarent que le PC a perdu son âme en compagnie des vieux démons socialos revisités et on "victimise" le futur champion de la Révolution Prolétarienne par les urnes.

Et même trois coups : En plus on démontre aux ennemis de classe que le PCF est un ramassis de nuls qui ne contrôlent même pas ce qui se fait chez eux envers leurs invités.

Comment c’était cette affaire déjà ? Celle qui impliquait Tonton, alias "Dieu ? Le précepteur de Mélenchon ? Le Grand Maître en coups tordus ?

Ah oui ! L’"Affaire du Jardin de l’Observatoire".

Eh !, Oh !, les gars.

Le PCF, (Le vrai), on l’a connu, et même pour certains d’entre nous nourri au biberon, avant que vous sachiez même lire votre prénom.

Alors les contes à dormir debout laissez les aux enfants en bas âge... SVP !

G.L.



À la fête de l’Humanité, je marchais en terrain miné.
15 septembre 2016 - 21h36 - Posté par J.

Attention, l’Humanité n’est plus depuis longtemps l’organe central du PCF et cela se lit et tous les jours dans mon cas. Mon journal est "jaurèsien" et non plus marxiste-léniniste.
Alors que les plus vieux donneurs de leçons retournent sept fois leur langue ou leur clavier dans la bouche ou sur leur bureau, qu’ont-ils fait ou laissé faire d’un PCF édenté qui ne peut plus serrer le couteau entre ses machoires, ni même tenir les outils : la faucille et le marteau ?
Que certains aient peur que Mélenchon qui mène une campagne qui priver certains arrivistes de leurs sinécures au sein de l’appareil ou au Sénat où comme chacun sait nos rares élus communistes se font élire grâce à des tractations avec le PS de Soplférino et du gouvernement, c’est légitime.
Quant aux intérêts des travailleurs, ils ne coïncident pas forcément avec ceux-là qui prétendent qu’on peut " réformer la Banque Européenne et supprimer la directive Bolkenstein, cohabiter sereinement avec des régimes néo-fascistes qui trouvent comme le FN, l’Union européenne à leur goût quand elle s’attaque aux réfugiés que l’on (pas nous, on laisse faire) a su affamer et bombarder dans leurs propres pays, créer les conditions de l’activité d’autres fascistes avec les attentats terroristes, redoubler de psychose sécuritaire...
La candidature volontariste de Mélenchon aux présidentielles est le résultat des valses hésitations de la direction d’un PCF déstabilisée par l’ampleur du discrédit du PS qui l’entraîne dans sa chute.



À la fête de l’Humanité, je marchais en terrain miné.
15 septembre 2016 - 23h59 - Posté par

qu’ont-ils fait ou laissé faire d’un PCF édenté qui ne peut plus serrer le couteau entre ses machoires, ni même tenir les outils : la faucille et le marteau ?

Eh ! Tu vas pas reprocher aux militants historiques du PCF d’avoir fait confiance à une bande de rats d’égouts qui les ont trahis et vendus de l’intérieur pour une poignée de lentilles ? Et d’avoir été trop honnêtes ou trop fidèles ???

On va pas te faire un dessin ni te citer les noms de tous ceux qui se sont compromis avec la Bourgeoisie et les Services secrets étrangers depuis la disparition de Marchais du paysage communiste et l’Union contre-nature en 82.
Y a pas que Sarko ou Hollande qui ont été les "hommes" des Américains et de Wall-Street

Ou bien par qui ou comment on s’est fait voler notre presse et nos médias sous des prétextes divers de pluralisme bidon, de démocratie bourgeoise frelatée, et de pragmatisme financier plus rentable pour une minorité sélective que pour le Parti.

Et ce que sont devenus tous ceux qui ont participé à la démolition ainsi que la liste de leur progéniture bien au chaud à s’engraisser dans le Système.

Je pense qu’il va être réellement temps de tout balancer ce qu’on tait depuis des lustres par volonté de ne pas casser encore un peu plus de ce qu’il reste d’honnête dans tout ce bazar de pacotille.

Mais s’il le faut on va te faire un topic, ou pourquoi pas un bouquin sur le sujet ?

Et y en a qui vont pas être contents, contents.

Il y en a peut-être qui pensent qu’on est tous morts, ou qu’on est trop timides, ou qu’on s’est flingués de désespoir, ou qu’Alzheimer a eu notre peau, mais faut pas trop qu’ils rêvent.

On s’est chargés de tout noter et archiver comme il faut. Et on n’a pas commencé d’hier.

Et si on n’y est plus, on s’est occupés de mandater qui il faut, comme il faut, pour nous remplacer le jour venu...

Alors laisse ces rigolos se démerder avec Mélenchon, et fous la paix aux anciens, cocus d’honneur.

De toute façon on va vite voir ou on en est.

La Bourgeoisie n’a plus le temps de faire dans la dentelle.

On va rapidement constater, (Hélas, encore une fois aux dépends des Travailleurs), qui sont nos vrais amis et nos vrais ennemis.

G.L.





Client-mystère : un monde sans foi ni loi ( du travail )
dimanche 27 - 18h32
de : client mystere
1 commentaire
RASSEMBLEMENT POUR EXIGER LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH ! VENDREDI 02/10/2020 à 18h00, place de Ménilmontant - Paris
dimanche 27 - 12h32
de : Jean Clément
Pedo - Stan Maillaud lanceur d’alerte condamné
dimanche 27 - 11h15
de : marcel
Dictature sanitaire : qui manipule qui ?
samedi 26 - 17h53
de : Claude Janvier
1 commentaire
lancement initiative citoyenne européenne pour des revenus de base - collecte de signatures
samedi 26 - 09h01
de : angela anaconda
1 commentaire
Badges, signes : brève position syndicale
vendredi 25 - 15h46
de : Christian Delarue
7 commentaires
Action-fête de soutien aux grévistes de l’Hôtel Ibis Batignolles
vendredi 25 - 14h41
de : Alain Collet
1 commentaire
COVID 19 : Des Municipalités sous l’oeil haineux de la macronnie !
jeudi 24 - 16h24
de : joclaude
1 commentaire
L’appel du vide - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 23 - 23h39
de : Hdm
Des grèves reconductibles inédites chez Labosud
mercredi 23 - 09h18
Femmes prises entre capitalo-patriarcat et hyperpatriarcat : alliances à former.
mercredi 23 - 08h37
de : Christian Delarue
7 commentaires
France : Tenue républicaine exigée par les Amish
mardi 22 - 10h37
de : Sanaga
1 commentaire
Grande fête du livre des éditions Noir et Rouge
lundi 21 - 23h28
de : Frank
BOLIVIE Perspectives avant les élections du 18 octobre
lundi 21 - 19h16
de : allain graux
APPEL AU MOIS INTERNATIONAL D’ACTIONS POUR LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH
lundi 21 - 17h44
de : Jean Clément
COVID 19 : Cuba vient de mettre au point un vaccin !
lundi 21 - 16h40
de : joclaude
Représentation syndicale avec son badge (ou pas) et rien d’autre !
lundi 21 - 12h11
de : Christian Delarue
2 commentaires
SEXYPHOBIE AU MUSEE d’ORSAY
lundi 21 - 01h28
de : Christian Delarue
4 commentaires
Premiers de corvée, premiers oubliés ! Des sans-papiers marchent vers l’Élysée
dimanche 20 - 17h03
CHILI/VENEZUELA : une superbe historique, afin que nul n’en ignore !
dimanche 20 - 16h31
de : joclaude
CUBA : courrier au Canard Enchaîné
dimanche 20 - 16h12
de : joclaude
Amérique Latine : Démocratie contre blocus !
dimanche 20 - 15h19
de : joclaude
1 commentaire
Racket sur les retraités et les personnes en perte d’autonomie : le rapport Vachey
dimanche 20 - 15h04
de : joclaude
1 commentaire
Entre droit de critique du voile et nécessaire respect des personnes
samedi 19 - 23h25
de : Christian Delarue
2 commentaires
Le néocolonialisme d’ENGIE au Brésil
samedi 19 - 21h53
de : Mr Mondialisation
SEXYPHILIE anodine d’Instagram et SEXYPHOBIES agressives ailleurs
samedi 19 - 17h02
1 commentaire
journée internationale pour la paix : visio-conf. ce 18 septembre 2020
jeudi 17 - 23h32
Le désempuissantement populaire participe de la perte de démocratie.
jeudi 17 - 20h50
de : Christian Delarue
4 commentaires
Pourquoi beaucoup de salariés ont la tête ailleurs
jeudi 17 - 12h16
1 commentaire
Des papiers pour tous ! C’est l’heure de l’mettre
jeudi 17 - 08h17
de : Hdm
De la lutte des masques à la lutte des classes
jeudi 17 - 07h58
de : Bruno Guigue
2 commentaires
Si à 5 ans un gosse n’as pas eu au moins deux leucémies, c’est qu’il a raté sa vie
mercredi 16 - 23h29
de : Dr Seguelasse de Santé publique rance
SEPARATISME
mercredi 16 - 19h48
de : Nemo3637
5 commentaires
l’Etat providence... ! Pour qui ?
mercredi 16 - 16h41
de : joclaude
VENEZUELA : On ne nous dit pas tout !
mercredi 16 - 10h37
de : joclaude
1 commentaire
La nouvelle grenade de désencerclement reste une arme de guerre
lundi 14 - 07h23
1 commentaire
Les trois secteurs de résistance du peuple-classe
dimanche 13 - 14h47
de : Christian Delarue
1 commentaire
Le séisme idéologique est plus important que le virus lui-même
dimanche 13 - 05h35
de : Michaël Verbauwhede et Seppe De Meulder - Solidaire
4 commentaires
MRAP : Droit et "séparatisme islamique" (lettre ouverte)
samedi 12 - 16h29
de : Christian Delarue (mrap)
Le MRAP assure le Maire de Stains de sa solidarité
samedi 12 - 10h48
de : Christian Delarue (mrap)

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite