Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Le PCF et la présidentielle de 2017
de : Révolution
vendredi 28 octobre 2016 - 15h14 - Signaler aux modérateurs
41 commentaires

Signez cette pétition : Communistes, nous soutenons Jean-Luc Mélenchon pour 2017 ici : http://bellaciao.org/fr/spip.php?ar...


L’élection présidentielle de 2017 est au cœur d’une nouvelle et profonde crise du PCF. Son secrétaire national, Pierre Laurent [photo], réclame depuis plusieurs mois une « candidature commune » des « forces vives de la gauche », dont il dit regretter la « division » [1]. Au nom de cette démarche, la direction du PCF refuse d’engager le parti et ses militants dans la campagne de Jean-Luc Mélenchon, qui fut pourtant le candidat du Front de Gauche à la présidentielle de 2012.

Quelles sont, au juste, les « forces vives de la gauche » qu’il s’agirait de rassembler ? Pierre Laurent y inclut – entre autres – Cécile Duflot (Verts), Benoît Hamon (PS) et Arnaud Montebourg (PS), c’est-à-dire trois anciens ministres du gouvernement de François Hollande. Ces « forces vives » sont donc, d’emblée, marquées d’un sceau mortifère. En effet, dans le contexte actuel, quiconque est associé, d’une façon ou d’une autre, aux politiques d’austérité menées par François Hollande depuis 2012, s’en trouve immédiatement discrédité auprès des couches les plus radicalisées de la jeunesse et du salariat.

En outre, aucun des trois ex-ministres en question n’a l’intention de se plier au type de rassemblement que réclame Pierre Laurent. A la limite, chacun veut bien que les autres se rassemblent derrière lui – mais pas davantage. Hamon et Montebourg, pour leur part, se sont engagés à se « rassembler » derrière le vainqueur de la primaire du PS, même s’il s’agit de François Hollande ou de tout autre représentant de la droite du PS. La direction du PCF peut bien déplorer cette situation, lancer des appels et une pétition, cela n’y changera rien. Les faits sont têtus. Et le fait est que la candidature de Jean-Luc Mélenchon est désormais la seule alternative de gauche au PS susceptible de cristalliser une opposition massive aux contre-réformes et aux politiques d’austérité.

Le rapport au PS Pierre Laurent n’ignore pas les faits ; il les voit comme nous. Mais le secrétaire national du PCF a un problème : Jean-Luc Mélenchon défend une politique de rupture nette avec le PS. Or au fil des décennies, l’appareil du PCF – et notamment une partie de ses élus – est tombé dans une dépendance organique à l’égard de l’appareil du PS. On l’a vu de nouveau lors des élections municipales de 2014, lorsque le PCF a fait liste commune avec le PS dès le premier tour, dans de nombreuses villes. Dans les sections du parti, la même rengaine résonne à chaque fois qu’il s’agit de conclure de telles alliances : « il nous faut sauver un maximum d’élus !  » La stratégie de « rassemblement » de Pierre Laurent, pour 2017, n’est rien d’autre qu’une manœuvre visant à botter en touche, à gagner du temps – et, ainsi, à maintenir ouverte la perspective d’alliances avec le PS, à l’avenir. Elle est un prétexte pour ne pas soutenir Mélenchon qui, lui, veut supplanter le PS. Tout le reste n’est que littérature.

Par le passé, les alliances systématiques avec le PS ont nettement contribué à l’affaiblissement du PCF, d’autant qu’elles s’accompagnaient d’une modération croissante de son programme. Mais aujourd’hui que le PS sombre dans des abîmes d’impopularité, ces alliances ne sont plus seulement contre-productives : elles sont suicidaires. La ligne actuelle de la direction du PCF est d’autant plus dangereuse, pour le parti lui-même, que Jean-Luc Mélenchon occupe désormais l’espace politique se situant sur la gauche du PS, aux yeux des masses. En refusant de mener campagne pour Mélenchon, le PCF court le risque de passer à côté d’un puissant courant de radicalisation politique – et donc de disparaître de l’horizon, d’être marginalisé.

Dans ce contexte, un nombre sans cesse croissant de militants communistes soutiennent la candidature de Mélenchon et s’engagent dans sa campagne. Au niveau national comme dans les fédérations, l’appareil du parti est fracturé. De plus en plus de cadres dirigeants appellent à soutenir Mélenchon. Ils comprennent que, même du point de vue étroit des intérêts de l’appareil du parti, la stratégie actuelle de Pierre Laurent est très périlleuse. Certains ralliements à la candidature de Mélenchon ont d’ailleurs le caractère d’un « sauve-qui-peut » sans principes. Ils n’en illustrent pas moins la profondeur de la crise qui secoue le PCF.

L’argument phare de Pierre Laurent Il est possible que Pierre Laurent finisse par se résoudre à soutenir du bout des lèvres la candidature de Mélenchon, faute d’alternative. Mais à trois semaines de la Conférence nationale du PCF (5 novembre), qui est censée discuter de la stratégie du parti pour 2017, Pierre Laurent maintient la ligne du « rassemblement ». Nous avons dit quels sont les ressorts fondamentaux de cette ligne : la préservation des liens d’appareil avec le PS. Jamais le secrétaire national du PCF ne les évoque, bien sûr. Il avance d’autres arguments – et surtout un argument : « Il serait fou de laisser la droite et l’extrême-droite prendre les rênes » du pouvoir en 2017. Or à ce jour, souligne-t-il, les sondages donnent la droite et l’extrême droite qualifiées au deuxième tour de la présidentielle. Donc il faut une candidature de gauche qui change la donne. Donc il faut éviter la division de la gauche et travailler à un « rassemblement des forces vives », etc.

Quelle est la signification des sondages invoqués par Pierre Laurent ? Ils confirment le rejet massif du Parti Socialiste. Pourquoi le PS est-il rejeté ? Parce que le gouvernement « socialiste » a trahi ses engagements de campagne et mené une politique réactionnaire calquée sur les intérêts du grand patronat, y compris lorsque Hamon, Duflot et Montebourg étaient ministres. C’est même le rôle classique des dirigeants socio-démocrates : trahir les aspirations des masses et, ce faisant, préparer le retour de la droite au pouvoir.

Dans ce contexte, la priorité est de faire émerger une alternative de gauche aux dirigeants du PS. Dans la perspective de 2017, la candidature de Jean-Luc Mélenchon est la seule à même d’incarner cet objectif. Elle ne tombe pas du ciel (et ne sort pas fraichement d’un ministère). Mélenchon était le candidat du Front de Gauche en 2012. Il a recueilli, à l’époque, 4 millions de suffrages (11 %). Aujourd’hui, les sondages le placent aux alentours de 14 % (contre 6 % en octobre 2011). Ce n’est pas surprenant. Du fait de la crise du capitalisme et du discrédit qui frappe les partis se succédant au pouvoir depuis des décennies, il y a une polarisation vers la droite et vers la gauche. La candidature de Mélenchon pourrait donc faire beaucoup mieux qu’en 2012. Au passage, elle apparaît à ce jour comme la meilleure chance – sinon la seule – de battre la droite et l’extrême droite en mai 2017. Mais même si Mélenchon n’est pas qualifié au deuxième tour de la présidentielle, sa campagne est l’occasion de développer un mouvement politique de masse contre les politiques d’austérité et les contre-réformes. Or sans un tel mouvement, rien ne sera possible.

Si elle mobilisait toutes les forces du parti dans la campagne de Mélenchon, la direction du PCF favoriserait l’émergence d’une alternative de gauche au PS. Les dizaines de milliers de militants communistes seraient un atout majeur dans la campagne de la « France insoumise ». Au lieu de cela, Pierre Laurent temporise, lance des appels et une pétition – et, au passage, menace l’avenir du PCF. Les militants communistes ne doivent pas l’accepter.

« Mais nous avons des divergences avec Mélenchon », répondront certains militants communistes. Révolution en a aussi. En particulier, nous pensons que le programme de la France insoumise serait inapplicable sans une rupture avec le système capitaliste lui-même. Cependant, le fait est que Mélenchon se situe désormais sur la gauche non seulement de Montebourg et compagnie, mais aussi de la direction nationale du PCF, qui s’avère incapable de rompre avec le PS et a graduellement vidé le programme du parti de toute substance communiste. C’est le fond du problème auquel sont confrontés les militants du PCF qui aspirent toujours à la transformation révolutionnaire de la société. Compte tenu des idées politiques de la direction du PCF, une candidature issue de ses rangs ne résoudrait pas ce problème. Mieux vaut défendre les véritables idées du communisme dans le cadre de la campagne de Mélenchon. C’est la démarche qui servira le mieux à la fois ces idées et l’avenir du PCF.

[1] Cette formule est tirée d’un « appel » récent de Pierre Laurent : Assez de division. Réveillons la gauche !

Source : http://www.marxiste.org/actualite-francaise/politique-francaise/2060-le-pcf-et-la-presidentielle-de-2017



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Le PCF et la présidentielle de 2017
28 octobre 2016 - 16h23

Justement : beaucoup de militants actifs du PCF veulent d’abord militer pour une candidature communiste défendant enfin un véritable programme communiste e Ils et elles ne veulent pas d’un ralliement sans conditions à celle de Mélenchon, et écartent toute alliance avec le PS.
Les deux hypothèses : ralliement automatique auprès d’un "chef" fut-il sincèrement et talentueusement de "gauche" comme le désirent certains dirigeants "refondateurs" déjà engagés ou alignement derrière un PS "rénové" pour l’occasion comme le souhaite les autres "refondateurs", il s’agit de deux faces de la même pièce mortifères pour ce qui reste du PCF après le congrès de Martigues, bien avant 2012 : une marche forcée et exclusive vers un parti d’élus dérivant dangereusement vers la Social-Démocratie.
Qu’importe le destin d’une candidature aux présidentielles de 2017, il nous faut décliner et défendre, un programme COMMUNISTE durant la campagne, on pourra toujours négocier des accords avec Mélenchon dans un Parti qui appartient avant tout à ses militants avant ses élus



Le PCF et la présidentielle de 2017
28 octobre 2016 - 17h23 - Posté par Soleil-Rouge

"Beaucoup de militants actifs du pcf veulent une candidature communiste""" , ..............pas tant que ça quand même, si l’on se réfère à ce que pensent et disent les adhérents en réunion.

Sans compter les milliers de camarades qui ont donné leur soutient à JLM, et non des moindres dont MJ.Buffet.

Pourquoi ne le dire que maintenant alors que la course à l’échalote de la primaire socialiste dure depuis janvier 2016 .......

Candidature communiste, quant on sait que le Pcf n’a plus les moyens d’une campagne présidentielle qui ruinerait ses finances et laisserait un appareil ruiné avec des dettes colossales.

C’est encore une reculade, pour aller droit dans le mur.

Nombre de camarades se lassent, alors qu’ils sont prêts à partir en campagne. Ces tergiversations seront dommageables au parti, et finiront par achever le travail de destruction commencé par r.hue et les siens.

Le courage politique c’est de dire la vérité et de prendre les décisions qu’il faut quand il faut.

Demain il sera trop tard, le mal sera fait, l’ardoise sera douloureuse.


Le PCF et la présidentielle de 2017
28 octobre 2016 - 18h11 - Posté par Roberto Ferrario

Justement : beaucoup de militants actifs du PCF veulent d’abord militer pour une candidature communiste défendant enfin un véritable programme communiste

À bon tu veux dire donc que le choix de Pierre Laurent de soutenir Montebourg c’est un choix "communiste" ??????


Le PCF et la présidentielle de 2017
28 octobre 2016 - 17h59

Les "forces vives de la gauche" qui voteront en 2017 se passeront du PCF s’il le faut !!



Le PCF et la présidentielle de 2017
28 octobre 2016 - 19h19 - Posté par DD

Ce texte est très juste mais il y manque un élément fondamental : la double sortie de l’Europe et de l’OTAN et le recouvrement de la souveraineté nationale (plans A et B, plutôt B, le plan A ne me semblant pas réaliste...) qui ne figure pas dans les projets du PCF.



Le PCF et la présidentielle de 2017
28 octobre 2016 - 20h57 - Posté par Teres

Il faudrait quand même attendre le 5 pour connaître ce que pense le PCF et non ce que dit Pierre Laurent ! pourquoi polémiquer sur le secrétaire qui n’a pas tous les pouvoirs comme les aurait un dictateur !
Toujours s’en prendre à ce parti et vouloir tous les pouvoirs à une certaine gauche---ça sent le brûlé à mon avis ! et ce n’est pas unitaire dans la diversité des analyses .- ça commence à me gonfler ses remarques ..........que l’on retrouve régulièrement .



Le PCF et la prsidentielle de 2017
28 octobre 2016 - 21h28

La position de Mlenchon me gne aussi, s’autoproclamer est ce vraiment dmocratique, et pourtant je suis d’accord 90% avec son programme. Ce qui me pose problme chez la personne c’est sa manire d’tre trop autaine parfois.
Malgr cela je le soutiens et glisserais son bulletin dans l’urne, quelle que soit la position de mon parti.
Maintenant, je suis persuad que le 5/11 au soir, la totalit de l’appareil militant du PCF sera derrire Melenchon



Le PCF et la prsidentielle de 2017
30 octobre 2016 - 03h26 - Posté par Gilbert

Mélenchon n’avait pas le choix que de se déclarer tôt, pour éviter de tomber dans le piège à c... des primaires de la gauche, qui ne peut qu’aboutir à désigner Hollande ou l’un de ses clones (je mets Montebourg parmi ceux-ci). Il ne faut pas oublier que les promoteurs de cette primaire, les Cohn-Bendit et Cie, l’ont dit clairement : le but est de re-légitimer François Hollande. C’est toujours le candidat des médias (et des sondeurs) qui gagne la primaire.


Le PCF et la prsidentielle de 2017
31 octobre 2016 - 10h55 - Posté par triaire

Mélenchon n’est pas du tout hautain ni arrogant, il est juste extrèmement cultivé et on sait hélas, depuis longtemps ce que pensent les cocos des intellos ! :Des faignasses et des privilégiés ! ...Sauf quand l’un des leurs...entre dans cette caste honnie !
ça commence à faire, ça..ça m’énerve .
Vous aurez donc Juppé avec tout son programme ultra-dégueulasse et vous aurez pas mal travaillé pour avoir ça .


Le PCF et la présidentielle de 2017
29 octobre 2016 - 08h45 - Posté par JVTA

Les gens qui se plaignent de la mise en avant de JLM n’ont pas du beaucoup lire Lénine ou Trotsky. Le pouvoir se prend. Il se gagne. Il ne tombe pas cuit du ciel. Et si l’on prétend le ravir en respectant les règles institutionnelles de la démocratie bourgeoise, alors il faut bien accepter l’idée de former et d’appuyer des cadres en mesure de s’imposer.
La dernière déclaration de Besancenot faisant un parallèle odieux entre JLM et Le Pen était, à cet égard, d’une bêtise confondante. Pour le facteur, la politique ne devrait pas être faite par des professionnels. Il faudrait prendre pour porte-paroles des gens incultes, des gens incapables de prononcer un discours, des gens incapables de s’adresser à la foule, des gens incapables de penser leur époque et d’animer le collectif. Bref, tout le contraire de ce qu’avaient théorisé Marx, Engels, Lénine, Jaurès, Luxemburg etc. Quelle décadence !
Je ne commenterai même pas les agissements de la troïka d’incapables de la Place du Colonel Fabien. La "lutte des places" ne mérite que notre plus souverain mépris.



Le PCF et la présidentielle de 2017
29 octobre 2016 - 10h48 - Posté par

Pour le facteur, la politique ne devrait pas être faite par des professionnels. Il faudrait prendre pour porte-paroles des gens incultes, des gens incapables de prononcer un discours, des gens incapables de s’adresser à la foule, des gens incapables de penser leur époque et d’animer le collectif.

Pour toi, dès qu’on n’est pas un professionnel de la politique (c’est à dire qu’on ne gagne pas sa vie par les activités politiques), on est « inculte, incapable de... ».

Tu n’as pas l’impression d’être dans la caricature la plus grossière ?

Je ne partage pas du tout cet avis, et quand je regarde autour de moi les militants "amateurs" syndicaux, politiques, associatifs (ou quand je me regarde moi-même), je ne vois pas les ringards que tu décris.

Et c’est un truc sur lequel je suis d’accord avec Besancenot : pas de professionnels de la politique, 1 ou 2 mandats et on retourne au boulot, pas de permanents... permanents à vie, etc.
Le socialisme bâti par des professionnels de la politique ? Je n’y crois pas une seconde.


Le PCF et la présidentielle de 2017
29 octobre 2016 - 15h32 - Posté par jean Vareck

Besancenot c’est un peu facile ! des paroles,de belles idées. il faut plus que cela pour pouvoir construire un programme, il faut du courage et des compétences, il faut vouloir que la lutte se concrétise. Melenchon n’est pas seul, nous construisons un programme collectif et participatif depuis des mois. Ne croyez pas que les insoumis sont soumis à un Homme, nous sommes Insoumis ensemble, certes Melenchon a impusé le mouvement mais nous l’enrichissons, c’est l’avenir en commun ! Alors si certains préfèrent refaire le monde à la Besancenot, sans s’engager vraiment, c’est dommage. Soyons insoumis et agissons ! Merci aux camarades communistes qui ont le courage de contester la position de la direction du PS qui se perd dans des calculs d’alliance avec le PS. Tirons des leçons de l’échec du FDG auquel nous avons tant cru et rassemblons nous.


Le PCF et la présidentielle de 2017
29 octobre 2016 - 17h35 - Posté par

Alors si certains préfèrent refaire le monde à la Besancenot, sans s’engager vraiment,

S’engager vraiment, c’est soutenir le candidat que tu a choisi toi...
Hum...

S’engager vraiment, c’est une autre façon de dire "mettre les mains dans le cambouis" ? Comme ceux qui ont été ministres de Jospin ?
Hum...


Le PCF et la présidentielle de 2017
31 octobre 2016 - 11h11 - Posté par triaire

ça n’est pas correct, ça, 90...S’engager, c’est prendre le train qui a une chance de porter le peuple en haut .Le PC, LO, Besancenot, Poutou, ensemble, ...forment entre eux une " escouade " c’est tout hélas .Il en faut plus pour remporter une bataille titanesque contre le grand capital....
JLM est attaqué de toutes parts , par toutes les forces d’extrème droite et vous, ceux du PC, certains du moins, vous regardez, vous comptez les points...
Pauvres de nous .


Le PCF et la présidentielle de 2017
31 octobre 2016 - 11h05 - Posté par triaire

A 90 .La politique doit être faite par le peuple une fois ce peuple éduqué et porté au pouvoir .Encore faut -il le pouvoir .JLM est le seul capable de remuer les foules, quelles qu’elles soient .Ensuite, lis donc le programme porté par JLM .Il tient en quelques points précis et ciselés !Par exemple, on y voit la possibilité révocatoire au cas oû un " élu "tournerait le dos à son programme .On y voit aussi la fiscalité autrement .On y trouve également les moyens pour produire à nouveau chez nous et pour nous, pas pour le pape .Je t’avoue voter ça des deux mains .Si on perd cette chance, vous pourrez regarder l’horreur en face et vous battre le ventre .
Besancenot, fort sympathique, dit souvent des âneries et devrait aussi réfléchir plus ainsi que LO .


Le PCF et la présidentielle de 2017
31 octobre 2016 - 10h57 - Posté par triaire

Tout à fait .Un mépris souverain .


Le PCF et la présidentielle de 2017
29 octobre 2016 - 18h35

Je rappel que lors des dernières élections présidentielles plus de 40% des communistes avaient voté pour le candidat André Chassaigne. Cette fois ci Mélenchon unilatéralement s’est porté Candidat . André Chassaigne s’est mis a la disposition du PCF pour repartir en 2017. Attendons le choix des communistes peut être que l’on aura des suprises.



Le PCF et la présidentielle de 2017
29 octobre 2016 - 19h48 - Posté par jean Vareck

Mais on ne parle pas de candidature unique au PCF ! Les Insoumis ne se rallieront pas à Chassaigne ! LE FDG ce n’était pas que le PCF, et le candidat qui nous a porté était Melenchon.
Si les communistes veulent leur candidat pour ensuite s’allier au PS c’est évident, pourquoi avoir tant attendu ! Ridicule et inconscient .


Le PCF et la présidentielle de 2017
29 octobre 2016 - 19h51 - Posté par jean Vareck

Melenchon, l’insoumission,la raison !



Le PCF et la présidentielle de 2017
29 octobre 2016 - 19h57 - Posté par jean Vareck

Je suis une travailleuse, militantsec FDG, militante et Citoyenne non encartee et oui je pense pour connaître des militants NPA qu’ils sont plus dans une révolte que dans la construction et la prise de responsabilités concrêtes. Je trouve le programme des insoumis très abouti.



Le PCF et la présidentielle de 2017
30 octobre 2016 - 03h58

Le problème c’est les atermoiements du PCF à chaque élection, quelle soit locale ou nationale. A toujours attendre ce que les négos avec le PS peut donner, on exaspère les autres composantes du FDG. Mélenchon est parti tout seul parcequ’il a compris que la direction du PCF voulait l’écarter en choisissant des primaires de la gauche ouverte avec le PS. Mais tout s’écroule, le PS, quel que soit son candidat s’est discrédité en soutenant Valls sur son intransigeance sur la loi travail. Les syndicalistes et les manifestants envoyés par centaines devant les juges, faudrait oublier ? La direction du PCF est coincée, les militants n’accepteront ni Montebourg, ni Valls, ni Hollande. Il ne reste qu’à trouver un accord avec Mélenchon pour renforcer sa campagne et s’allier pour les législatives avec toutes les composantes à gauche du PS. Ou alors choisir un candidat PCF qui isolera encore plus le PCF, ni avec le PS, ni avec Mélenchon. La première solution est la seule qui permet une vraie perspective et une vraie rupture : Etre devant le candidat PS au premier tour ! Avec un peu de chance le PS implose, se divisant (enfin !) entre une aile droitière-libérale menée par Valls et une aile socialiste classique avec laquelle des accords de gauche peuvent être possibles. Mélenchon peut-être l’outil pour accélérer cette explosion du PS. Et cet outil n’est pas une fin en soi mais un début de quelque chose, ce qu’aurait dù être le FDG. Mélenchon passera bientôt la main à des plus jeunes, mais en 2017 il doit servir à se débarasser définitivement de l’illusion des alliances avec un PS moribond. Comme en Grèce faisons d’abord crever le PS qui enchaîne toute la gauche et fait monter le Front National. On verra bien après, mais pour les travailleurs y’en a marre du PS.



Le PCF et la présidentielle de 2017
30 octobre 2016 - 09h40 - Posté par

Comme en Grèce faisons d’abord crever le PS qui enchaîne toute la gauche et fait monter le Front National. On verra bien après, mais pour les travailleurs y’en a marre du PS.

+1

C’est l’étape 1 de la reconstruction.

Il y en a peut-être d’autres dont il faudra se débarrasser, car obstacles à cette reconstruction nécessaire...


Le PCF et la présidentielle de 2017
30 octobre 2016 - 10h55 - Posté par banditcorse

Je l’ai déjà dit et je le pense toujours le PCF n’est plus qu’un parti d’élus, du moins dirigé par les élus, et qui pense avant tout à protéger les portefeuilles de ses élus. Donc il tergiverse et attend de voir dans quel sens va tourner le vent pour s’allier avec celui qui lei assurera le plus d’élus.
Alors la politique du parti là dedans ???????
J’ai quitté le PCF en 2010 après son ralliement avec le PS aux régionales.



Le PCF et la présidentielle de 2017
31 octobre 2016 - 17h23 - Posté par Gilbert

"Je l’ai déjà dit et je le pense toujours le PCF n’est plus qu’un parti d’élus, du moins dirigé par les élus, et qui pense avant tout à protéger les portefeuilles de ses élus. Donc il tergiverse et attend de voir dans quel sens va tourner le vent pour s’allier avec celui qui lei assurera le plus d’élus".
Le PCF est tellement à la remorque qu’il ne s’est même pas encore aperçu que le vent a déjà tourné et que le parti prétendument socialiste n’est plus qu’un astre mort. Attendre de savoir si Montebourg va gagner la primaire, c’est un mauvais calcul. Les militants savent bien que Montebourg, celui qui a intrigué avec son ami Hamon pour que Valls soit nommé Premier ministre à la place d’Ayrault, c’est un Hollande au petit pied. Il n’y a que des trahisons à attendre de cet homme.


Le PCF et la présidentielle de 2017
30 octobre 2016 - 12h53

Se trahir encore une fois,trahir le peuple de travailleurs en utilisant la peur du FN ,désolé mais on a déja donné avec Chirac ce fut une erreur colossale
C’est voter PS ou LR qui améne absolument le FN au pouvoir.
raisonner avec la peur entretenue par le PS ou la droite au sujet du FN c ’est une ficelle trop grosse pour marcher encore une fois.
la peur du loup comme boussole politique,non merci.
Alors au premier tour,pour moi ce sera un travailleur,on une travailleuse,certainement pas un élu qui a passé 30 ans au PS,et au second tour, ballade,lecture,amour,bref la vie plutôt que la mort de mes idées



Le PCF et la présidentielle de 2017
30 octobre 2016 - 18h45 - Posté par

C’est voter PS ou LR qui améne absolument le FN au pouvoir.

Oui, c’est ça qui est important, si on veut penser à l’avenir.

voilà comment ça va se terminer :

Pour toi peut-être.
Pour moi non.

Justement pour la raison que donne le camarade que j’ai cité ci-dessus.
Hollande/Le Pen (Juppé/Le Pen) ? Je m’abstiens.
Pas par principe, mais par pragmatisme : j’ai déjà testé l’autre solution en 2002, j’en tire le bilan, le fascisme de plus en plus fort et présent, mes conditions de travailleur et ma retraite mis à mal. Je ne veux pas reproduire ce qui m’a amené dans le mur.

C’est un risque ? Peut-être, oui.
Mais l’autre solution, c’est une certitude de "en avant vers le passé", avec de toute façon l’extrême-droite qui attend à l’autre bout.

La seule solution : que le mouvement ouvrier se reconstruise. Et je ne pense pas que ce choix de deuxième tour ait un lien direct avec cette reconstruction...


Le PCF et la présidentielle de 2017
30 octobre 2016 - 17h52

Tu étais où en 40 ?
Hollande, les socialistes et leurs supplétifs peuvent encore faire pire : mesure l’écart entre ce pourquoi ils ont été élus et ce que nous supportons aujourd’hui ! Aucune raison de penser qu’ils puissent être plus " démocrates, républicains" que le FN !
Gilles



Le PCF et la présidentielle de 2017
30 octobre 2016 - 18h39 - Posté par papéramon

Communistes ???
Pour l’instant ils en gardent le nom
Et un grand parti démocrate avec une tendance de Gôche ,avec les frondeurs ,les hu-istes,les vers de gris... çà aurait de la gueule
On a déjà le chef Arnaud,Manuel on l’aime pas trop mais s’il le fallait,s’ils nous gardaient quelles que petites places au chaud
Les sans dent défendus par les sans couille
à Mdp mourir de pleurer
Il y a du raffut au Père Lachaise ,non c’est pas Halloween,c’est nos vieux qui se retournent dans leur tombe
papéramon



Le PCF et la présidentielle de 2017
30 octobre 2016 - 19h11 - Posté par

PS, UMP, FN je vote blanc ou anonimous. Alain 04


Le PCF et la présidentielle de 2017
30 octobre 2016 - 20h43 - Posté par

eh....bien !!!! je viens de tout lire ,l’article + les com , c’est bordélique

les frèreslatruelle doivent se frotter les paluches .Je vais vous dire , 2017

si je vote c’est pour V.POUTINE

Z’ avez vu ,la Russie exclue des droits de l’homme ,c’est les coupeurs de

mains et de têtes SAOUDIENS qui rafle la médaille ,chapeau le MACHIN

A propos des "droits de l’ homme " (ça tombe pile poil ) j’ai lu un article

sur le site : le Saker francophone en date du 14 août 2016

d’ EVA BARLETT Je cite l " les groupes de Droits de l’homme se présentant comme NEUTRES ALORS QU’ILS FONT DE LA PROPAGANDE DE GUERRE "
je vois V .POUTINE plier en deux de rire

je te salut ,et te tir mon chapeau Vladimir


Le PCF et la présidentielle de 2017
30 octobre 2016 - 21h00 - Posté par

Conseil d’ami Alain voter ANONIMOUS c’est pas ce que tu fais de mieux

renseigne toi ,tout comme les casques blancs ,une engence pas possible

par les temps qui courts il faut être sans arrêt sur nos garde .

Sorrosestpartoutetarrosetout


Le PCF et la présidentielle de 2017
31 octobre 2016 - 11h19 - Posté par triaire

Alain, je suis abstentioniste comme toi , quasi toujours mais ce coup ci tu devrais voter JLM sinon je nous plains .


Le PCF et la présidentielle de 2017
30 octobre 2016 - 20h09 - Posté par papéramon

eh les potauds
vous pensez vraiment que le grand Capital va se laisser dépouiller parce qu’on va voter Méluche ? Démocratiquement !
Madrid 36,Santiago73 çà vous parle ?Si les loups reviennent il faudra trouver autre chose que des bulletins de vote
Coup d’état institutionnel au brésil,la CIA partout à la manoeuvre en amérique du sud,contre les gouvernements élus ,c’est aujourd’hui comme il y a 40 ans !
papéramon



Le PCF et la présidentielle de 2017
30 octobre 2016 - 20h50 - Posté par

tu as raison Papéramon , ils se comportent comme un tigre tombé dans un piège

un filet si tu veux , l’approche de la mort , il devient féroce ,dangereux , tu

vois ce que je vois ?


Le PCF et la présidentielle de 2017
31 octobre 2016 - 00h07 - Posté par Teres

Qui parle du peuple ici ? des abstentionnistes ? des gens découragés , déçus , dépolitisés , ? politiciens qui ne parlent que de pouvoirs personnels-
Le bien commun bafoué déjà .



Le PCF et la présidentielle de 2017
31 octobre 2016 - 07h46 - Posté par

Camarade,
La loyauté envers le parti, ne le cède-t-elle pas à la naïveté ici ?
Gilles


Le PCF et la présidentielle de 2017
31 octobre 2016 - 19h59 - Posté par Victoire Belle

La loyauté envers le parti ! Mais enfin j’ai 60 ans et j’aI tjrs respecte l’idéal communiste, ce qui se passe là, ces alliances, cette tolérance envers le PS, non ce n’est plus respectable de la part du PCF.Des qu’arrivent les élections la direction oublie l’intérêt du peuple pour celui du parti. Alors le respect des valeurs du communisme c’est de refuser ce soutien au PS et de construire avec les insoumis un programme de gauche de lutte. Cela fait des mois qu’on bosse pendant que a direction du PCF dénigre et ne nous soutient pas, tout cela pour manger dans la main de qui ? Un faux frondeur ? Un Montebourg ? NON, c’est suicidaire et desolant pour les Militants. Fière d’être insoumise à cette mascarade !


Le PCF et la présidentielle de 2017
31 octobre 2016 - 18h44 - Posté par quelqu’un quelque part

à lire l’article, à lire les commentaires à voir lo et le npa essayer de se présenter, le melanchon se prenant pour le sauveur, .... des anars à la ramasse

ce n’est juste que l’image d’un mouvement de l’émancipation sociale qui a complètement perdu pied

il n’y a plus de réel espoir depuis la superbe réussite des staliniens qui ont fait table rase de nos idéaux.

tout est à reconstruire, loin du spectacle électoral, loin de tout ce spectacle auquel toutes les forces issus du mouvement social participent
et en participant, de différentes manières, au spectacle organisé par les possédants, ils consolident le pouvoir de la bourgeoisie.



Le PCF et la présidentielle de 2017
31 octobre 2016 - 20h07 - Posté par Victoire Belle

Quelqu’un quelque part, je garde mes idéaux, je préfère celles et ceux qui veulent construire à celles et ceux qui sont que dans la perpétuelle critique stérile, je pense a LO et au NPA, je le regrette d’ailleurs. Le sauveur
connais pas, je connais un Homme Jean Luc Melenchon entouré de Femmes et d’Hommes qui enrichissent un beau programme lHumain d’Abord, et j’y crois !


Le PCF et la présidentielle de 2017
1er novembre 2016 - 09h26 - Posté par

Tu dis :

je préfère celles et ceux qui veulent construire à celles et ceux qui sont que dans la perpétuelle critique stérile, je pense a LO et au NPA,

Si on ne pense pas comme toi on est stérile, alors que toi tu as "trouvé la voie".
C’est pas un peu naïf ?

Un socialiste ou Macron pourraient dire :

je préfère celles et ceux qui veulent construire à celles et ceux qui sont que dans la perpétuelle critique stérile, je pense a Mélenchon ou au PCF

Un autre pourrait trouver stérile ton attaque contre le NPA ou LO.

Bref, on est toujours le stérile de quelqu’un.
Et si on essayait plutôt les arguments, pour tenter de convaincre, plutôt que de coller une étiquette à la va vite ?


Le PCF et la présidentielle de 2017
31 octobre 2016 - 20h47 - Posté par Teres

JLM est le plus proche candidat de cette gauche qui se veut alternative au PS-LR-FN...Je voterai pour lui— OK .il a besoin du pc et d’autres pour réaliser son plan écosystème élargit mème à certains hors gauche- le communisme il s’en sert , comme l’ont fait bien d’autres , moins bien intentionnés------






Reportage photo : Manifestation à Paris pour les retraites- jeudi 5 décembre 2019
vendredi 6 - 21h39
de : jean1
Grève de la destruction du monde à Saint-Victor
vendredi 6 - 18h36
de : AMASSADA
Comment Maduro, a t il pu laisser faire cela, livrer « Stan Maillaud » au psychopathe macron (vidéo)
vendredi 6 - 17h07
de : nazairien
Verdi, ancien « vrai journaliste », nous fait, une analyse extremement détaillée de cette puissante mobilisation du 5-12
vendredi 6 - 15h44
de : nazairien
1 commentaire
Quand les riches détruisent des bâtiments publics, avec le soutien de la justice
vendredi 6 - 13h00
de : Louisette
1 commentaire
Les Etats-Unis se hasardent-ils à considérer la CHINE comme une République bananière ?
jeudi 5 - 22h46
de : JO
Le principe de continuité du mouvement de grève
jeudi 5 - 20h03
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Grève du 5 décembre : manif monstre à Saint-Nazaire
jeudi 5 - 13h12
de : naairien
6 commentaires
LREM, Macron, farandole de casseroles : A mettre dans le livre des records (document Médiapart)
mercredi 4 - 23h53
de : nazairien
1 commentaire
Un mouvement de grève ne nous empêche pas de vous proposer nos programmes, bien au contraire ! C’est l’heure de l’mettre
mercredi 4 - 22h07
de : Hdm
VIOLENCE D’ETAT, VIOLENCE REVOLUTIONNAIRE
mercredi 4 - 19h55
de : Nemo3637
Pas d’argent pour les Retraites ?
mercredi 4 - 17h49
1 commentaire
Spectacle ’Du Gabon à la Russie’ le 7 décembre à Nantes : exil, amour, justice
mercredi 4 - 00h41
Retraites des fonctionnaires : ça va saigner pour les enseignants, les paramédicaux et les agents territoriaux
mardi 3 - 14h01
« Rassemblement non stop » : les pompiers veulent occuper la place de la République une semaine entière (vidéo)
lundi 2 - 20h25
de : nazairien
4 commentaires
En grève jusqu’à la retraite !
lundi 2 - 12h47
de : jean1
2 commentaires
Acte 55 Gilets Jaunes à Toulouse ! Témoignage d’un vrai REPORTER !
dimanche 1er - 20h40
de : JO
CRITIQUE du TRAVAIL salarié et de la RELIGION
dimanche 1er - 15h49
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Vous avez dit : Un monde multipolaire ? Autre démonstration !
samedi 30 - 10h58
de : JO
1 commentaire
EPO et Hamster chinois.
vendredi 29 - 18h03
de : L’iena rabbioso
L’éruption de la faim - C’est l’heure de l’mettre !
vendredi 29 - 12h44
de : Hdm
1 commentaire
CONVERGENCE DES LUTTES : Contribution !
vendredi 29 - 12h14
de : JO
BOLIVIE : La succession d’EVO Morales assurée et organise la Résistance !
vendredi 29 - 11h25
de : JO
Un 5 décembre fort ou exceptionnel ! L’état de la mobilisation secteur par secteur
vendredi 29 - 07h36
1 commentaire
Xavier Kemlin, star déchue de la complosphère d’extrême-droite
jeudi 28 - 17h21
de : Blanqui75
1 commentaire
BOLIVIE : suite du complot contre EVO MORALES + corruption à la clé !
jeudi 28 - 11h57
de : JO
1 commentaire
Rafael Correa (ancien président de l’équateur) reçoit Evo Morales, (coup d’état et lutte de classes) (vidéo)
jeudi 28 - 11h32
de : nazairien
1 commentaire
La mort de Sami Abu Diak, prisonnier politique palestinien
jeudi 28 - 10h34
de : librinfo74 via jyp
Greve du 5 décembre
jeudi 28 - 10h04
de : jean 1
ARGENTINE : Alberto Fernandez Président élu, refusera le crédit du FMI !
jeudi 28 - 10h03
de : JO
Gilets jaunes : les interdictions de manifestation, l’autre face de la répression
mercredi 27 - 13h11
1 commentaire
Le monarque se prépare-t-il à lancer ses brutes contre notre Jeunesse ?
mardi 26 - 23h50
de : JO
BOLIVIE : A lire absolument ce que nos médias aux ordres ne vous diront pas !
mardi 26 - 16h15
de : JO
1 commentaire
C’est quoi : un pognon de dingue ?
mardi 26 - 15h22
de : JO
On se crève au travail, que crève le travail !
mardi 26 - 12h26
de : jean1
1 commentaire
Culture dominante et perception du déshonneur
lundi 25 - 21h09
de : Christian DELARUE
1 commentaire
CHILI : Un féminicide dont les médias ne parlent pas !
lundi 25 - 17h25
de : JO
Rapports de force a besoin de vous !
lundi 25 - 14h50
Le nouveau CRUSH 44 : ces petits jouets du capitalisme colonial.
lundi 25 - 13h34
de : jean1
BOLIVIE : La CIA partout, les dollars pleuvent à flots pour les complots, pas pour la pauvreté !
lundi 25 - 12h06
de : JO
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Dans n’importe quel travail physique, même le plus mécanique et le plus dégradé, il existe un minimum d’activité intellectuelle. Antonio Gramsci
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
2 commentaires
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite