Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

CONTRE LE FASCISME : COLLABORATION OU RESISTANCE ?
de : Robert SAE
lundi 13 mars 2017 - 23h04 - Signaler aux modérateurs

Parmi ceux qui annoncent leur intention de voter pour Marine Lepen, on compte des ouvriers licenciés, des chômeurs non indemnisés, des artisans et des agriculteurs ruinés, des afro-descendants ressortissants de territoires colonisés par la France. Pourtant, cette dame qui, personnellement fait partie de la minorité des très riches, dirige un parti politique d’extrême droite dont le racisme, la xénophobie et la corruption sont incontestables. Comment comprendre cette contradiction ?

Avant de répondre à cette question, rappelons les principaux arguments développés par « l’électorat populaire » du Front National pour se justifier.
 Premièrement, la candidate du FN serait « la seule à dire la vérité » : elle dénonce les méfaits de l’Europe qui viole la souveraineté des peuples et la corruption qui gangrène la classe politique.
 Deuxièmement, « Tous les autres partis ont échoué, il faut l’essayer pour voir si elle ne fera pas une autre politique, surtout en ce qui concerne l’invasion des immigrés responsables du chômage et de la délinquance dans le pays ! » Concernant le premier argument, il n’est pas besoin de démontrer que de nombreuses autres forces politiques et sociales, opposées au FN, non seulement, dénoncent la dictature des institutions Européennes mais, plus encore, sont celles-ci qui luttent concrètement sur le terrain contre les effets désastreux de la politique de saccage social imposées par les dites institutions. La vérité sur la corruption ! Proportionnellement, le Front National est le parti français qui a le plus d’élus poursuivis ou condamnés pour des affaires de corruption ! Quant à Marine LEPEN, elle-même, elle serait bien en peine de révéler l’origine et l’étendue du patrimoine de sa famille qui fait partie des privilégiés du système. Cet argument, en réalité, sert à se donner bonne conscience, car il est difficile d’avouer qu’on avalise des thèses racistes et xénophobes. Le deuxième argument est significatif à cet égard. Force est de constater que dans les villes dirigées par le Front National, à part des mesures mesquines pour attiser la haine contre les étrangers, rien n’a été initié pour mettre fin aux inégalités sociales et pour améliorer concrètement les conditions de vie de la population. Rien dans le programme du FN n’annonce son intention d’éradiquer la dictature des banques et des multinationales. En tout état de cause, il serait absolument surréaliste de mettre en jeu l’avenir de sa famille et de son pays en misant sur un candidat comme on le ferait au casino dans l’espoir de gagner le gros lot ! Ce que révèle, avant tout, le développement d’un électorat pro-FN au sein des couches populaires, outre le dégoût pour les partis qui se sont succédé au pouvoir et qui ont toujours trahi leurs engagements, c’est que les classes dominantes ont réussi à manipuler l’opinion et à diviser les opprimés pour enfreindre la construction d’une force capable de les renverser. Aussi, pour ceux qui veulent conjurer les dangers de fascisme et de guerre, pour ceux qui aspirent à jeter les bases de la construction d’une société plus équitable et plus solidaire, le devoir et l’urgence commandent de déconstruire les préjugés et les mystifications propagés par l’extrême droite.
 En premier lieu, le prétendu lien entre l’immigration et le développement du chômage doit être démenti. C’est principalement la politique néolibérale et d’austérité imposée par les dirigeants européens y compris français qui est génératrice de chômage et de précarité. L’arrivée de l’extrême droite au pouvoir ne changerait strictement rien à cet égard. D’autre part, loin d’être un poids pour l’économie française, les immigrés en sont un levier important et indispensable, par les richesses qu’ils créent et par le poids de leurs cotisations dans le financement de la protection sociale.
 Ensuite, il faut dénoncer l’amalgame entretenu par l’extrême droite entre délinquance et immigration. Qui pourrait honnêtement contester que les membres des communautés et les habitants des quartiers stigmatisés, dans leur immense majorité, sont de simples personnes qui ne cessent de se battre pour survivre dignement et que ce sont, elles-mêmes, les premières victimes de la délinquance. Les auteurs d’actes criminels et délictueux sont des minorités qui viennent autant de communautés immigrées que de la population française de souche. Une chose est indéniable : seule la solidarité entre toutes les victimes du système, quelle qu’en soit l’origine, leur permettra de mettre fin aux violences économiques et aux discriminations qu’elles subissent - dont les classes dominantes et leurs gouvernements sont les premiers responsables - et d’améliorer ainsi leurs conditions de vie. En popularisant massivement les explications permettant de comprendre les causes réelles des problèmes et d’identifier les vrais ennemis, il est possible d’éveiller la conscience et l’humanisme qui sommeillent assurément chez toutes ces victimes du système qui, par désespoir, se tournent vers le Front National et qui, sans s’en rendre compte, en votant pour ses dirigeants, participeraient à l’instauration d’un régime fasciste. Les Hitler et autres Mussolini, eux aussi, avaient prétendu mettre fin au chômage et à l’insécurité en organisant la chasse aux étrangers, en diabolisant une religion et ses adeptes, en s’autoproclamant, tout comme le Front National, seuls défenseur du peuple en souffrance. Eux aussi ont été portés au pouvoir par des couches populaires qui avaient succombé au chant des sirènes. Nous en connaissons tous les conséquences. Est-il concevable que, par insuffisance de réflexion, en son âme et conscience, un ouvrier licencié, un chômeur non indemnisé, un artisan ou un agriculteur ruiné, un afro-descendant ressortissant de territoire colonisé par la France, alimente le risque que se renouvelle de telles tragédies ? Dans le contexte chaotique actuel où le danger fasciste se précise, deux voies se distinguent : celle de la collaboration et celle de la résistance. A chacun et à chacune de choisir celle qu’il empruntera !



Imprimer cet article





CRACK CAPITALISM - 33 thèses contre le capital
samedi 21 - 10h18
de : Ernest London
La lutte et la solidarité grandissent avec les cheminots à Puyoo comme ailleurs !
samedi 21 - 08h42
de : Sémard
"Malheur au pays dont le prince est un enfant"
vendredi 20 - 20h12
de : Deeplo
Crime de lèse majesté
vendredi 20 - 17h23
de : irae
1 commentaire
CFDT et FO pas de 1er mai unitaire
vendredi 20 - 14h14
2 commentaires
Frédéric Lordon : et voilà le sens du pari du 5 mai
vendredi 20 - 11h43
4 commentaires
Tolbiac évacué par la police à 5 heures du matin !!! (videos et photos)
vendredi 20 - 07h45
1 commentaire
Usager.e.s et grévistes, nous avons les mêmes intérêts :
 la défense d’un service public de qualité au service du public
vendredi 20 - 07h07
de : via Ch DELARUE
Fonctionnaire(s) et syndicalisme : Pour faire société.
jeudi 19 - 22h01
de : Christian DELARUE
L’insoupçonnable profondeur de la déroute / C’est l’heure de l’mettre - Radio
jeudi 19 - 20h07
de : HDM
Notre-Dame-des-Landes : "Le gouvernement est animé par une idéologie individualiste et capitaliste
jeudi 19 - 18h55
de : jean 1
1 commentaire
Etat espagnol : ¡ Ay Podemos !
jeudi 19 - 16h40
de : Antoine (Montpellier)
1 commentaire
info technique concernant le service mail de la poste
jeudi 19 - 16h17
de : info technique
1 commentaire
Grève SNCF : « C’est plus fort qu’en 2014 et 2016, mais moins dynamique. »
jeudi 19 - 08h38
La CGT Mines Energie appelle à la grève à partir de ce jeudi et jusqu’au 28 juin
mercredi 18 - 16h00
Grève : la CGT-RATP dépose un préavis pour jeudi et vendredi
mercredi 18 - 15h34
de : CGT-RATP
Sciences Po Paris à son tour occupée par des étudiants (video)
mercredi 18 - 14h51
2 commentaires
Comme dirait Ruffin un bol d’air...belge (video)
mercredi 18 - 13h26
de : irae
3 commentaires
SNCF : les grèves commencent à peser sur la croissance française
mercredi 18 - 11h15
3 commentaires
Merci Nicolas Hulot, les opérations à Notre-Dame-des-Landes coûtent 300 000 euros par jour à l’Etat...
mercredi 18 - 11h01
4 commentaires
JUSTICE DE CLASSE
mercredi 18 - 09h59
1 commentaire
Ce Roi d’Espagne qui fait la leçon démocratique ! Et la République, bordel !
mardi 17 - 15h16
de : Antoine (Montpellier)
3 commentaires
Survie : il faut virer Macron par ordonnances populaires !
mardi 17 - 14h14
de : Author : Pierrick Tillet
3 commentaires
19 avril, 1er et 22 mai : printemps larvé ou explosion sociale ?
mardi 17 - 09h20
PLUS MACRON PASSE A LA TÉLÉ, MOINS IL CONVAINC
lundi 16 - 23h07
de : Luttesinvisibles
François Ruffin - On n’est pas couché 14 avril 2018 (video)
lundi 16 - 22h50
Assemblée générale - Rennes 2
lundi 16 - 21h48
Macron... non... non... non... (video)
lundi 16 - 21h44
Les mensonges sanglants de M. Macron
lundi 16 - 21h27
de : Hervé Kempf
3 commentaires
Emmanuel Macron connaît ses classiques (video)
lundi 16 - 21h20
LE 19 AVRIL, C’EST EN GRÈVE POUR REMPLIR LES RUES !
lundi 16 - 18h55
de : Info’Com-CGT
Pierre Laurent : nous pensons qu’une marche du 5 mai réussie est une marche qui additionnerait toutes les forces
lundi 16 - 15h14
de : Pierre Laurent
3 commentaires
Marie-George Buffet : 5 mai pour faire la fête à Macron, belle initiative de François Ruffin
lundi 16 - 14h21
de : Marie-George Buffet
4 commentaires
(videos et photos) Manifestation nationale inter-luttes du 14 avril à Montpellier : 2500 personnes dans les rues, centre-ville retourné, 50 interpellés, une quarantaine de gardes à vue
lundi 16 - 13h55
de : jean 1
PLUS DE 2 HEURES, TOUT CELA, POUR RIEN OU SI PEU !
lundi 16 - 12h29
de : Serge Cercelletti
1 commentaire
Olivier Faure soutient les frappes en Syrie avec Benoît Hamon !!!
lundi 16 - 11h25
3 commentaires
Université de Tolbiac : point de convergence entre cheminots et étudiants (video)
lundi 16 - 09h57
de : Frédéric Dayan
Orange : Préavis de grève national pour le 19 avril 2018
lundi 16 - 09h46
de : CGT FAPT
Communiqué de l’UD CGT 44 suite à la manifestation du 14 avril
lundi 16 - 09h40
de : UD CGT 44
RÈGNE MACRON… GÉNÉRATION SACRIFIÉE !
lundi 16 - 09h31
de : Info’Com-CGT
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

L'homme et sa sécurité doivent constituer la première préoccupation de toute aventure technologique. Le problème aujourd'hui n'est pas l'énergie atomique, mais le coeur des hommes. Albert Einstein
LE JOURNAL DU MEDIA de 20H
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Info Com-CGT

Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
13 Mars ! Déjà 8 ans que Jean Ferrat nous quittait emportant ses rêves inachevés d’un monde meilleur (video)
mercredi 14 mars
de Roberto Ferrario
Jean Ferrat, auteur-compositeur né le 30 décembre 1930 à Vaucresson (Seine et Oise) et mort le 13 mars 2010 à Aubenas (Ardèche) est intimement lié à la commune d’Ivry-sur-Seine, où il a vécu 40 ans. En octobre 1960, il s’installe avec sa compagne Christine dans un petit appartement du 129, rue de Paris (plus tard renommée avenue Maurice Thorez), qui servira de cadre à plusieurs reportages lui étant consacrés, dont cet extrait de l’émission "Au delà de l’écran" (...)
Lire la suite
SOIXANTE DIX SEPT - LA REVOLUTION QUI VIENT
mardi 13 mars
de Roberto Ferrario
NOUS NOUS RETROUVONS COMME CHAQUE ANNEE POUR NOUS RAPPELER CE JOUR OU FRANCESCO LORUSSO MOURUT... LE JOUR OU LE POUVOIR FICHA UN PIQUET DE FRÊNE DANS LE CŒUR ROUGE D’UN RÊVE... LE RÊVE D’UNE SOCIETE EN COULEURS... FAIBLE FLAMME QUI COUVE SOUS LA CENDRE !!! SOIXANTE DIXSEPT - LA REVOLUTION QUI VIENT sous la direction de Sergio Bianchi et Lanfranco Caminiti 432 pp -20,00 euros 88-88738-57-6 En Italie, le mouvement politique, social, culturel, existentiel de 1977 n’a (...)
Lire la suite
Pour la création d’un Conseil de déontologie du journalisme en France. Allez jusqu’à 200 000 !!!
dimanche 11 mars
de Roberto Ferrario
Signez ici : https://www.change.org/p/pour-la-cr... Les médias et la presse jouent un rôle majeur dans la vie démocratique d’un pays. Mais ils ont aussi le pouvoir de façonner le débat public. Ce pouvoir peut donner lieu à des abus. D’autant plus qu’ils dépendent de 9 milliardaires pour 90% d’entre eux et du gouvernement pour le service public. L’émission politique de France 2 du 30 novembre 2017 dont j’étais l’invité est un modèle du genre. (...)
Lire la suite
Solidarité avec les cheminots !!!
lundi 5 mars
de Roberto Ferrario
En juin 2016 les cheminots grévistes de Versailles ont reçu un chèque de 15 000 € de la part de quatre organisations membres de la CGT. ;-) En preparation de la greve, on doit se préparer à faire la même chose de maintenant... ;-)
Lire la suite
Élections en Italie : une droite honteuse, un rayon d’espoir à gauche
mercredi 28 février
de Marc Botenga via RF
Attentat néonazi, corruption, mafia… Sur fond d’une crise inouïe, l’Italie s’approche des élections parlementaires du 4 mars prochain. Alors que la social-démocratie assume son virage ultra-libéral, la droite recycle Berlusconi et s’en prend aux étrangers. À gauche, un nouvel acteur essaie de remettre les pendules à l’heure : ce sont les partis traditionnels, et non les migrants, qui sont responsables du chômage et de la précarité. Un attentat, une droite (...)
Lire la suite
Italie : Pourquoi voter pour Potere al popolo !
mercredi 28 février
de Chiara Carratù via RF
Potere al popolo ! est né lors de l’assemblée du 18 novembre en réponse à la crise de la gauche radicale, qui risquait encore une fois de disparaître des bulletins de vote, entraînée dans des alliances avec des forces ambiguës par rapport à leurs relations avec le PD (le parcours du Brancaccio, puis la convergence en grande partie avec Liberi et Uguali), ou présente avec des propositions politiques de faibles impact sur les secteurs d’avant-garde de la classe ouvrière. Voilà (...)
Lire la suite
Italie. Ils veulent redonner le pouvoir au peuple
mardi 20 février
de Gaël De Santis via FR
Communistes, écologistes et militants des centres sociaux autogérés partent ensemble aux élections législatives italiennes du 4 mars . La gauche qui ne s’est pas rendue aux sirènes néolibérales reprend espoir en Italie. Et si elle retrouvait le chemin du Parlement  ? Depuis le mauvais score des communistes, en 2008, elle n’est en effet plus représentée dans les institutions nationales. Cette année, le monde militant antilibéral a retrouvé le chemin de l’unité, sous (...)
Lire la suite