Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES

Fañch Ar Ruz

Placide
Señal en Vivo
VIDEO

RADIO

radio campusradio montreal
RADIO TETARD

The Run
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
ET MAINTENANT ? C’EST NOTRE TOUR SOCIAL !
mercredi 26 avril
de Info’Com CGT
2 commentaires
Acteur du mouvement social, co-organisateur du 1er tour social, Info’Com CGT constate que le résultat électoral du 1er tour présidentiel appelle de façon impérative et urgente une riposte sociale de grande ampleur. Entre un Front national qui, pour protéger le capital national, appelle à une croisade contre les travailleurs, en particulier les immigrés, pour détourner la colère de tous les salariés, et un Macron revendiquant la continuation de ses basses œuvres au profit de la (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Laïcité et intégrisme
de : Catherine Kintzler
mardi 21 mars 2017 - 00h03 - Signaler aux modérateurs

Le régime politique laïque installe une dualité libératrice permettant à chacun d’échapper aussi bien à la pression sociale de proximité qu’à une uniformisation officielle d’État. Les intégrismes, qui ne souffrent aucun point de fuite, ne peuvent que le détester. Aussi la laïcité est-elle le point de résistance le plus puissant pour les affronter – à condition de ne pas renoncer à cette puissance par des « accommodements » qui la ruinent(1).

L’injonction d’uniformisation

L’intégrisme ne peut pas souffrir les points de fuite par lesquels on peut échapper, même momentanément, à son exigence d’uniformisation de la vie et des mœurs. Tout ce qui rompt ce tissu qu’il veut intégral, ordonné à une parole unique, tout ce qui peut le rendre perméable à une autre parole, à une autre manière de vivre, lui est odieux. Rien d’étonnant à ce qu’il s’en prenne à la liberté d’expression, et généralement à toute altérité. Les États de droit et leurs effets de liberté sont naturellement dans le viseur de son tir. On se souvient des caricatures au Danemark, de Theo van Gogh, de Rushdie, de Redeker, de Toulouse – la liste s’allonge, pensons, entre autres, aux procès faits à Pascal Bruckner, à Georges Bensoussan, à Djemila Benhabib, à Kamel Daoud, pour n’en citer que quelques-uns.

Dès janvier 2015, avec les assassinats de Paris, où un parcours sanglant des figures de la liberté a été tracé (le « blasphémateur » qui teste la liberté, le policier républicain qui la protège, le Juif qui incarne l’altérité haïe), suivi par la démonstration sans précédent d’un peuple se réappropriant ses principes, on a atteint une sorte de classicisme dans l’opposition politique épurée entre la violence intégriste meurtrière et les principes républicains libérateurs. Le sillon sanglant s’est poursuivi avec les carnages du Bataclan puis le 14 juillet de Nice, où l’esprit même de la réunion libre et fraternelle par delà toutes les appartenances a été frappé. Dans son éditorial du 14 janvier 2015, Charlie-Hebdo, sous la plume de Gérard Biard, avait déjà pointé la cible profonde et l’enjeu de cette opposition absolue : le régime laïque et ses effets, nec plus ultra de l’État de droit.

La dualité du régime laïque : une respiration

La laïcité comme régime politique est en effet une cible éminente pour les visées intégristes. Cette éminence la désigne comme le point de résistance le plus puissant pour s’en prémunir – à condition de ne pas renoncer à cette puissance par des « accommodements » qui la ruinent.

La laïcité va jusqu’aux racines de la disjonction entre foi et loi. Au-delà même de la séparation des églises et de l’État, elle rend le lien politique totalement indépendant de toute forme de croyance ou d’appartenance : il ne se forme pas sur le modèle d’un lien préexistant, religieux, coutumier, ethnique. L’appartenance préalable à une communauté n’est pas nécessairement contraire au lien politique, mais elle n’est jamais requise par lui. Et si une appartenance entend priver ses « membres » des droits ou les exempter des devoirs de chacun, l’association politique la combat. On voit alors que, si l’intégrisme peut encore s’accommoder d’une association politique « moléculaire » où les communautés en tant que telles sont politiquement reconnues, il ne peut que haïr celle qui réunit des atomes individuels, qui accorde aux communautés un statut juridique jouissant d’une grande liberté mais leur refuse celui d’agent politique ès qualités.

Ce faisant, le régime laïque installe une dualité qui traverse la vie de chacun et rend concrète une respiration redoutée par l’intégrisme. D’une part, le principe de laïcité proprement dit applique le minimalisme à la puissance publique et à ce qui participe d’elle : on s’y abstient de toute manifestation, caution ou reconnaissance en matière de cultes, de croyances et d’incroyances. Mais d’autre part ce principe d’abstention, ce moment zéro, n’a de sens qu’à libérer tout ce qu’il ne gouverne pas : l’infinité de la société civile, y compris les lieux accessibles au public, jouit de la liberté d’expression et d’affichage dans le cadre du droit commun. Sans cette dualité, la laïcité perd son sens. Chacun vit cette distinction concrètement : l’élève qui ôte ses signes religieux en entrant à l’école publique et qui les remet en sortant fait l’expérience de la respiration laïque, il échappe par cette dualité aussi bien à la pression sociale de son milieu qu’à une uniformisation officielle d’État. Croire qu’une femme voilée serait incapable de comprendre cette articulation, la renvoyer sans cesse à l’uniformité d’une vie de « maman voilée », c’est la mépriser et la reléguer dans un statut d’intouchable ; c’est aussi désarmer celle qui entend échapper au lissage de sa vie.

Une pensée « progressiste » et « inclusive » au secours de l’exclusivité communautaire

On comprend que cette altérité fondamentale des espaces, des temps, des règles, des fonctions, soit diamétralement opposée à tout intégrisme, et c’est pourquoi il est absurde de parler d’ « intégrisme laïque » – ce qui est contradictoire puisque le régime laïque distingue les domaines et ne les uniformise pas. Cette respiration, caractéristique du régime laïque, fait obstacle, par définition, à toute emprise intégrale sur l’existence humaine et c’est pourquoi les intégrismes religieux l’ont en aversion. Mais comment comprendre qu’elle soit récusée et même combattue, au prétexte de « respect des cultures » et d’ « inclusion », par des progressistes ? Comment comprendre que le brouillage des distinctions soit obstinément reconduit, que les injonctions au conformisme soient complaisamment tolérées, que le grignotage de ce régime libérateur soit systématiquement proposé par des « décideurs » dont la couleur politique varie, mais non l’assentiment à cette pensée diffuse qui fait de l’attitude croyante une norme, qui la considère comme un modèle de « vivre-ensemble » et qui invite chacun à s’y inscrire, sans répit, sans moment critique, sans respiration ? L’introduction des signes religieux à l’école publique (sortis par la porte en 2004 et revenant par la fenêtre avec les accompagnateurs de sorties), la mise en quartiers des cimetières, l’appel au financement des cultes – comme si la liberté de culte était un droit-créance –, l’injonction faite à l’école de se livrer à son extérieur en organisant l’impossibilité d’instruire (bonne recette pour produire des ghettos scolaires voués à la monotonie communautaire), l’abandon par les services publics de zones qu’on ne devrait pas appeler « urbaines » : en finira-t-on bientôt avec cette politique antilaïque et antirépublicaine qui n’est autre qu’un soutien à l’intégrisme politico-religieux ?

Oser imposer le modèle laïque aux « décideurs »

Non la France n’a pas de problème de laïcité. Mais une grande partie de son personnel politique et médiatique autorisé a un problème avec la laïcité. Ce problème ce sont des discours compassionnels et culpabilisants dont l’effet est le retournement victimaire. C’est un regard paternaliste et méprisant par son indulgence même envers des communautés exclusives et féroces – comme si les individus qui les composent n’étaient pas dignes de prendre en main leur propre destin dans sa singularité, comme s’ils ne pouvaient jouir que d’une identité tribale « clés en mains ». C’est un dévoiement de l’antiracisme et de la lutte contre les discriminations, une virulence qui va jusqu’à solliciter le bras meurtrier en lui désignant les cibles d’un index complice et en susurrant l’accusation suprême – « islamophobe ! ». C’est la perméabilité à la normalisation par le religieux à laquelle il faudrait « s’adapter », comme si la laïcité était anti-religieuse, et comme s’il fallait avoir honte d’afficher son athéisme ou son agnosticisme. Ce sont les sirupeuses génuflexions devant un « vivre-ensemble » impératif, un douteux « bien commun » sans égards pour la singularité, comme si le civisme républicain était une valeur sacrificielle de patronage et comme si le Promeneur solitaire devait toujours être lapidé. Ce problème c’est aussi que nous, citoyens, n’osons pas imposer avec assez de force à nos « décideurs » la réappropriation du modèle politique laïque et de sa puissance libératrice.

1 : Ce texte est une version modifiée, augmentée et actualisée de l’article publié le 30 janvier 2015 sur Le Monde.fr, intitulé « Contre l’intégrisme, choisissons la respiration laïque »

http://www.ufal.org/laicite/laicite...



Imprimer cet article





Jean-François Jalkh, remplaçant de Marine Le Pen, rattrapé par des déclarations négationnistes
vendredi 28 - 10h15
de : Maxime Vaudano et Olivier Faye
Mim a fermé ses portes
vendredi 28 - 10h02
Macron souhaite "un rôle public" pour son épouse Brigitte
vendredi 28 - 09h51
Affaire Penelope Fillon : les journaux locaux ne peuvent pas prouver qu’elle a bien travaillé
vendredi 28 - 09h45
#SansMoiLe7mai La bataille ne se joue plus au second tour de la présidentielle, mais plutôt à l’heure des législatives
vendredi 28 - 09h40
#SansMoiLe7mai Alain Badiou : Élections, pièges à con !
vendredi 28 - 07h35
de : Alain Badiou
Pour surmonter le piège : unir les travailleurs et le peuple dans la lutte !
vendredi 28 - 07h12
de : FSC
IL FAUT UN PREMIER MAI DE CLASSE ET DE MASSE
vendredi 28 - 07h00
de : JO HERNANDEZ
FAILLITE DU LIBERALISME, MONTEE INEXORABLE DES POPULISMES
jeudi 27 - 23h40
de : Nemo3637
Ruissellement
jeudi 27 - 18h42
de : red1917
CONSTRUISONS UN FRONT SOCIAL ! 1 mai RDV à 13:00 métro Saint-Sébastien - Froissart
jeudi 27 - 18h25
de : #FrontSocial
VIDEO. Rennes : un policier sort son arme lors de la manifestation « Ni Le Pen ni Macron »
jeudi 27 - 18h07
EXPLOITATION DE LA DÉTRESSE POUR FAIRE LE BUZZ...
jeudi 27 - 17h26
de : Mickael Wamen
1 commentaire
#SansMoiLe7mai Pierre-Emmanuel Barré censuré avait prévu un sketch appelant les électeurs à l’abstention (video)
jeudi 27 - 14h16
Quel Premier ministre pour Macron ? Laurence Parisot se dit disponible
jeudi 27 - 14h01
de : Étienne Girard et Soazig Quéméner
Nouvelle purge massive en Turquie : 1.000 arrestations et plus de 9.000 policiers suspendus
jeudi 27 - 12h19
Assistants parlementaires FN : La procédure de levée d’immunité de Le Pen lancée, Bruxelles estime le préjudice à 5 millions
jeudi 27 - 11h52
Antonio Gramsci (22 janvier 1891 - 27 avril 1937) : Je suis pessimiste avec l’intelligence, mais optimiste par la volonté
jeudi 27 - 11h11
de : Roberto Ferrario
Pourquoi citent-ils tous Gramsci ?
jeudi 27 - 10h44
de : Gaël Brustier via RF
1 commentaire
L’« intellectuel organique » selon Gramsci
jeudi 27 - 10h33
de : Attilio Monasta via RF
Whirlpool : le directeur de campagne de Mélenchon fustige "l’indécence" de Macron
jeudi 27 - 10h13
Debout pour de main
jeudi 27 - 10h05
de : Jean Roussie
4 commentaires
Chômage : Sarkozy , Hollande et Macron ?
jeudi 27 - 09h52
1 commentaire
Chômage : Plus forte hausse en quatre ans (+43.700 demandeurs d’emploi en mars)
jeudi 27 - 08h14
Le Pen et Macron à Whirlpool
jeudi 27 - 08h11
de : Placide
Droits et fiers : insoumis !
jeudi 27 - 08h05
de : Francois Cocq
La page Facebook de Jean-Luc Mélenchon compte désormais plus d’un million d’abonné.e.s !
jeudi 27 - 00h23
de : Jean-Luc Mélenchon
Point de RDV du cortège Front social pour la manif du 1er Mai
jeudi 27 - 00h05
de : Front social
#SansMoiLe7mai Ni patrie, ni patron : seule la lutte paie !
mercredi 26 - 23h45
de : La Horde
Rassemblement devant CMM contre le licenciement de notre délégué
mercredi 26 - 23h07
de : Info’Com CGT
Robert Ménard condamné pour provocation à la discrimination, à la haine et à la violence racistes
mercredi 26 - 21h38
de : MRAP
La vérite sur le programme du Front national
mercredi 26 - 21h14
de : Grégory Marin
#FRONTSOCIAL C’EST NOTRE TOUR ET IL N’EST PAS PRÉSIDENTIEL
mercredi 26 - 20h50
de : Front Social
ET MAINTENANT ? C’EST NOTRE TOUR SOCIAL !
mercredi 26 - 20h32
de : Info’Com CGT
2 commentaires
#SansMoiLe7mai Ni Le Pen Ni Macron ! Jeudi 27 avril Manifestation au départ de République à 11h Paris
mercredi 26 - 20h27
Liberté de la presse en France : « La situation n’a jamais été aussi mauvaise depuis 2013 »
mercredi 26 - 20h13
MIM -Enseigne de distributions à petits prix : 700 licenciements
mercredi 26 - 19h33
de : JO
Appel aux militants du PCF : Ni Macron, ni Le Pen !
mercredi 26 - 19h23
de : Greg Oxley
3 commentaires
CONFÉRENCE DE PRESSE DE LA FRANCE INSOUMISE - #ConfFi (video)
mercredi 26 - 19h05
François Ruffin raille Macron : "quand je le vois devant des salariés, je vois un pingouin devant le sable du désert" (video)
mercredi 26 - 18h39

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

La mort, ce n’est pas plus communiquer, c’est ne plus être compris. Pier Paolo Pasolini
Faites un don
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
Antonio Gramsci (22 janvier 1891 - 27 avril 1937) : Je suis pessimiste avec l’intelligence, mais optimiste par la volonté
jeudi 27 avril
de Roberto Ferrario
Le dossier de Gramsci ici : http://www.bellaciao.org/fr/spip.ph... Hégémonie culturelle Épicycle de la pensée marxiste qui pallie l’absence de la révolution prévue par Marx et le renforcement des institutions capitalistes : la bourgeoisie domine par la force mais aussi par le consentement, notamment par son hégémonie culturelle qui fait que le prolétariat adopte les intérêts de la bourgeoisie. L’Église catholique illustre par exemple cette hégémonie. Intellectuels et (...)
Lire la suite
ET MAINTENANT ? C’EST NOTRE TOUR SOCIAL !
mercredi 26 avril
de Info’Com CGT
2 commentaires
Acteur du mouvement social, co-organisateur du 1er tour social, Info’Com CGT constate que le résultat électoral du 1er tour présidentiel appelle de façon impérative et urgente une riposte sociale de grande ampleur. Entre un Front national qui, pour protéger le capital national, appelle à une croisade contre les travailleurs, en particulier les immigrés, pour détourner la colère de tous les salariés, et un Macron revendiquant la continuation de ses basses œuvres au profit de la (...)
Lire la suite
#SansMoiLe7mai, pour une abstention citoyenne, militante et politique
mardi 25 avril
de Roberto Ferrario
3 commentaires
#SansMoiLe7mai Il s’agit de faire entendre la voix du peuple, car nous refusons de légitimer cette farce par notre vote, que ce soit par un vote blanc ou un "vote utile", dans ce deuxième tour entre le candidat de la finance et la candidate de la haine. A propos du vote blanc, malheureusement pour l’instant, voici la loi en vigueur : LOI n° 2014-172 du 21 février 2014 visant à reconnaître le vote blanc aux élections https://www.legifrance.gouv.fr/eli/... "En 2014, une loi a (...)
Lire la suite
ABSTENTION MILITANTE #SansMoiLe7mai : le hashtag qui fait craindre une abstention record au second tour
lundi 24 avril
de Christopher QUAREZ
8 commentaires
FRONDE - Sur Twitter, la tension est palpable au lendemain des résultats du premier tour de la présidentielle. Le hashtag #SansMoiLe7mai, en top tendance des discussions, fait craindre une grande abstention pour le second tour… "Entre la peste et le choléra, il y a une 3ème option…" Les mots sont durs, mais pourtant bien lisibles. Une partie de la Toile se réveille avec la gueule de bois au lendemain des résultats du premier tour. Le duel Emmanuel Macron - Marine Le Pen ne (...)
Lire la suite
Pourquoi la campagne s’arrête ce vendredi soir à minuit
samedi 22 avril
Vendredi à minuit, le rideau va se refermer sur la campagne présidentielle du premier tour. Candidats, sondages, médias : la loi interdit de nombreuses publications jusqu’à la fermeture des bureaux de vote, dimanche à 20 heures, et l’annonce des résultats. Pour respecter la tranquillité des électeurs au moment de leur choix, des dispositions claires sont prévues par la loi pour empêcher tout événement perturbateur dans les dernières 48 heures. La campagne s’arrête donc ce (...)
Lire la suite
Pétition pour Jean-Luc Mélenchon de Danny Glover, Noam Chomsky, Eve Ensler, Mark Ruffalo
mercredi 19 avril
de Collectif Bellaciao
A partager ! France : Ne répétez pas la tragédie de Clinton contre Trump ! Pétition de Danny Glover, Noam Chomsky, Eve Ensler, Mark Ruffalo À livrer à la Société Civile Progressiste Française Ne forcez pas les électeurs français à choisir entre le libéralisme de l’establishment et le populisme xénophobe de droite. Unissez-vous au premier tour de l’élection présidentielle derrière le candidat de gauche qui traduit le plus de soutien dans les sondages. (...)
Lire la suite
MÉLENCHON : meeting mardi 18 avril, à Dijon + 6 meetings holographiques (video + photos)
mardi 18 avril
de Jean-Luc Mélenchon
1 commentaire
Selon les organisateurs, 35 000 personnes au total assistent à ce meeting en comptant le public dijonnais et des six villes où l’hologramme du candidat est projeté. Plus de 111 000 sur Youtube... Le mardi 18 avril à 19h, Jean-Luc Mélenchon tiendra un meeting à Dijon. Au même moment, il sera en hologramme dans 6 autres villes de France : Clermont-Ferrand, Grenoble, Montpellier, Nancy, et Nantes et à Le Port (La Réunion) à 21h heure locale. Suivez cette première mondiale en direct (...)
Lire la suite