Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES

Fañch Ar Ruz

Placide
Señal en Vivo
VIDEO

RADIO

radio campusradio montreal
RADIO TETARD

The Run
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
Mélenchon : esprit de campagne, spécial Luttes Sociales, aujourd’hui à 18:00 en direct ici sur bellaciao.org
vendredi 24 mars
de Collectif Bellaciao
1 commentaire
Aujourd’hui vendredi 24 mars à partir de 18h, suivez en direct l’émission Esprit de campagne spécial Luttes sociales. Participez en direct en posant vos questions dans le chat Youtube et sur Twitter avec le hashtag #LuttesSociales. Partagez !
Lire la suite, commenter l'article...

« Jusqu’à nous enterrer dans la mer », le nouveau film de Thierry Deronne
mardi 21 mars 2017 - 00h12 - Signaler aux modérateurs
JPEG - 71.3 ko

« Le film le plus juste que j’ai vu sur l’Amérique Latine »

Interview du réalisateur par Gloria Verges, présidente de France-Amérique Latine Bordeaux Gironde (FAL33.org), Bordeaux, 19 mars 2017.

Gloria Verges – Thierry tu viens de présenter à nos 34èmes Rencontres du cinéma latino-américain a Bordeaux, hors compétition, ton documentaire inédit « Jusqu’à nous enterrer dans la mer » qui tente de faire le point sur la révolution bolivarienne au Venezuela et qui est aussi une autre manière de représenter la politique.

Thierry Deronne – Oui, évidemment on pourrait se contenter de représenter le politique vénézuélien en jouant les envoyés spéciaux, en filmant tour à tour les visages d’opposants et d’amis, ou de membres du gouvernement mais ce serait anachronique, cela reviendrait à exporter en Amérique latine la fausse égalité des plateaux de télé qu’a démontée Pierre Bourdieu. Pire : Ce serait reproduire le narcissime du journaliste politique-grenouille qui veut devenir bœuf en fréquentant les palais présidentiels et puis qui donne, en toute impartialité, « 50 % à Hitler et 50 % aux Juifs » comme rit bien Godard…

G. V. – Pourquoi « anachronique » ?

T.D. – Parce que la réalité profonde du politique n’est plus dans cette rue médiatique binaire, trop bien faite pour les caméras ! Elle est notamment dans le temps, l’écoute, la participation et les leçons citoyennes à tirer de la construction ou déconstruction d’organisations. Elle est, surtout, dans la dépolitisation généralisée qui déborde la forme politique classique, en particulier dans cette nouvelle génération qui partout, parmi la plupart des jeunes du Brésil, de Cuba ou même parmi les jeunes démobilisés des FARC, se fout de cette projection politique des journalistes. La majorité de la jeunesse est ailleurs, elle ne vote plus, elle s’est perdue quelque part dans le nouveau cosmos de la globalisation et des technologies virtuelles. C’est ce qui explique en grande partie pourquoi la plupart des gauches sont dans les cordes actuellement. Ce phénomène planétaire fait qu’on ne peut pas représenter le politique comme avant. D’ailleurs la gauche et la politique elle-même n’ont pas d’avenir en dehors de la démocratisation radicale de la propriété des médias, de la formation et des politiques culturelles. On peut se demander pourquoi la gauche ne s’y est pas attelée depuis le début ! ça confine au suicide ou à la servitude volontaire de La Boétie.

G.V. – Comment alors représenter le politique ? Comment as-tu fait pour ton documentaire ?

T.D. – Notre film est le fruit d’un an de vie en commun avec les habitants du quartier populaire « Bello Monte » dans l’état d’Aragua. Pas de préjugés, de commentaire off, pas d’interview journalistique. Cette écoute n’est pas pour autant humanitaire ou intimiste, nous parlons d’une analyse collective issue des rapports entre situations et personnages. Elle permet de comprendre la relation du petit territoire avec le vaste monde, par exemple des citoyens avec l’Etat ou avec la globalisation. Elle génère parfois la poésie sonore ou visuelle qui peut sauver de la misère de l’apolitisme et de l’évangélisme. Elle est la possibilité de cesser de nous raconter des histoires, d’arrêter de projeter notre temps médiatico-politique sur le temps de la société latino-américaine. Ici on met les cartes sur la table, on n’éteint aucune contradiction, on montre les conflits profonds de la réalité sous l’apparence lisse et statique. « Ce n’est que d’une technique que l’on peut déduire une idéologie » disait Louis Althusser. Contre la monoforme journalistique de la gouvernance planétaire, il s’agissait pour nous de construire une forme ouverte avec des temps d’identification aux êtres comme sujets et non comme objets, de retrouver un montage intellectuel qui laisse au spectateur un espace pour penser, participer, travailler au sens.

G.V. – Pendant le festival tu nous as aussi présenté plusieurs films issus du travail de l’école populaire et latino-américaine de cinéma…

T.D. – Nous venons de mener un an d’enquête parmi les trente-cinq collectifs qui font de la télé associative qui a surgi un peu partout au Venezuela depuis que la révolution bolivarienne a légalisé ce droit. Première conclusion, la difficulté énorme de créer un nouveau modèle de télévision dans un champ médiatique qui reste écrasé par la forme commerciale. Une forme devenue tellement « naturelle » qu’elle est imitée par le service public et par les médias associatifs. Notre école populaire de cinéma et télévision cherche depuis vingt ans à desserrer ce carcan et à ouvrir d’autres voies, notamment en étudiant d’autres expériences d’esthétique révolutionnaire et en repartant toujours de la participation populaire. Un média n’est pas révolutionnaire parce que son contenu est révolutionnaire mais parce que son mode de production, sa forme d’organisation, est révolutionnaire. Ces films récents sont le témoin de ce chantier.

« Jusqu’à nous enterrer dans la mer », Venezuela 2017, 75 min, sous-titres français. Pour acquérir le film en DVD, vous pouvez contacter le distributeur cataloguefilms ftG fal33.org

(Une copie est en cours d’envoi aux souscripteurs solidaires de 2016)

https://venezuelainfos.wordpress.co...



Imprimer cet article





Philippe Douste-Blazy, l’homme de tous les retournements de veste, annonce son soutien à Emmanuel Macron
vendredi 24 - 18h35
1 commentaire
Cergy : une foule record pour écouter Jean-Luc Mélenchon à l’ESSEC
vendredi 24 - 18h17
Débat "quel avenir pour le travail" - Mardi 28 mars à 19h - Ivry sur Seine
vendredi 24 - 18h12
de : PCF Ivry
Hamon remanie son programme
vendredi 24 - 17h22
de : Politis
La fille de Jean-Luc Mélenchon assigne un élu de l’Essonne pour diffamation
vendredi 24 - 17h03
de : Laurence Mauriaucourt
1 commentaire
LA PRÉSIDENTE - Tome 3 : LA VAGUE
vendredi 24 - 16h53
de : Ernest London
21 anciens cadres du PS appellent à voter Mélenchon
vendredi 24 - 16h46
de : La Nouvelle Gauche Socialiste
Mélenchon : esprit de campagne, spécial Luttes Sociales, aujourd’hui à 18:00 en direct ici sur bellaciao.org
vendredi 24 - 14h51
de : Collectif Bellaciao
1 commentaire
Rassemblement contre la répression anti-syndicale à La Poste mardi 28 mars !
vendredi 24 - 11h09
de : SUD Poste 92
Appel du PRCF aux syndicalistes CGT – FSU – FO – SUD... qui ont combattu la loi Travail El Khomri
vendredi 24 - 06h20
de : Jo Hernandez
Peser sur les élections-Adresse du secrétaire général de la CGT 13 aux syndiqués des bouches du rhône
jeudi 23 - 19h15
de : Alfred 13
23.03.2017 Révolte en Guyane, villes paralysées, écoles fermées, desserte aérienne perturbée (6 videos et 10 photos)
jeudi 23 - 18h48
de : Collectif Bellaciao
28 mars : Rassemblement contre le licenciement de Gaël Quirante (video)
jeudi 23 - 16h18
de : Sudposte Hauts de Seine
1er tour social, tous dans la rue le 22 Avril à Paris
jeudi 23 - 15h16
de : CGT USD 59
Pétition : Demande d’amnistie pour les Goodyear (Interview audio de Mickaël Wamen sur France Bleu le 23/03/2017)
jeudi 23 - 14h45
de : Comité de soutien aux Goodyear 87
Non, Jean-Luc Mélenchon n’arbore pas une Rolex à 18.000 euros (video)
jeudi 23 - 14h18
de : Antoine Krempf
1 commentaire
Moi, mon patrimoine, mon statut
jeudi 23 - 14h02
de : Jean-Luc Mélenchon
1 commentaire
DEPUIS HIER, DES BRUITS CIRCULENT SUR LE NET...
jeudi 23 - 13h10
de : Brigitte Pascall
Pour la préservation de la mémoire de la Résistance en Pologne
jeudi 23 - 11h38
de : Amis d’Edward Gierek
photo : liberté, égalité, publicité !
jeudi 23 - 11h27
CONTRE LE FASCISME : COLLABORATION OU RESISTANCE ?
jeudi 23 - 10h22
de : Robert SAE
Macron , les oligarques et les hommes du PS
jeudi 23 - 09h53
Appel de syndicalistes à soutenir Jean-Luc Mélenchon
jeudi 23 - 01h22
François Fillon a bénéficié d’un prêt de 30 000 euros de sa fille pour "payer le solde de ses impôts" à la fin 2016
jeudi 23 - 00h53
Macron : Nouvel homme providentiel… du capital
mercredi 22 - 21h46
de : phil
Macron, Hamon, les taxes féodales et la charité
mercredi 22 - 18h49
Fillon, l’eternel tricheur : coaché par sms pendant le débat a la Tv
mercredi 22 - 17h51
Rassemblement Anti- Linky à Perpignan
mercredi 22 - 16h16
de : Paroles Libres
Comment l’affaire Le Roux se retourne contre Fillon
mercredi 22 - 15h58
de : Marianne Enault
Le Roux démissionne après la révélation de l’emploi de ses filles à l’Assemblée
mercredi 22 - 15h38
de : Placide
La mort du libéralisme
mercredi 22 - 15h04
de : Alan Woods
Affaire Fillon : qui est Fouad Mahkzoumi, le sulfureux ami libanais de Fillon ?
mercredi 22 - 14h22
de : Jules Pecnard
Fillon , ce représentant de la grande bourgeoisie parasitaire, ne s’arrête pas de tricher !
mercredi 22 - 12h04
Quand Adrien Sénécat poursuit sa diffamation, pour blanchir Fabius de son “bon boulot”
mercredi 22 - 11h56
de : Olivier Berruyer
L’étrange engagement de Bruno Le Roux dans la lutte antitabac
mercredi 22 - 11h37
de : David Le Bailly et Maël Thierry
Affaire Fillon : la situation empire
mercredi 22 - 10h32
de : Yves THRÉARD
1 commentaire
De la vertu
mercredi 22 - 10h05
de : Jean-Luc Mélenchon
2 commentaires
L’amour en cage poème de Fabrice Selingant
mercredi 22 - 08h52
de : le Rouge-gorge
7 commentaires
Pierre Moscovici s’est aussi fait offrir des costumes de luxe, selon "Le Canard enchaîné"
mardi 21 - 22h40
1 commentaire
Mais que fait gnafron ?
mardi 21 - 21h55
de : red1917

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

La perfection des moyens et la confusion des buts semblent caractériser notre époque. Albert Einstein
Faites un don
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
Mélenchon : esprit de campagne, spécial Luttes Sociales, aujourd’hui à 18:00 en direct ici sur bellaciao.org
vendredi 24 mars
de Collectif Bellaciao
1 commentaire
Aujourd’hui vendredi 24 mars à partir de 18h, suivez en direct l’émission Esprit de campagne spécial Luttes sociales. Participez en direct en posant vos questions dans le chat Youtube et sur Twitter avec le hashtag #LuttesSociales. Partagez !
Lire la suite
Appel de syndicalistes à soutenir Jean-Luc Mélenchon
jeudi 23 mars
Signez cette pétition ici : https://www.change.org/p/aux-camara... La séquence électorale qui verra se succéder les élections présidentielles et législatives en 2017 revêt une importance inédite pour le monde du travail. Les scénarios annoncés évoquent la probabilité d’un face à face au deuxième tour entre une droite ultra réactionnaire et l’extrême droite. Nous sommes conscients de ce que cela signifie en termes de régression des droits et garanties collectives, de (...)
Lire la suite
Emplois fictifs, Cambadélis : Je ne vois pas, aujourd’hui, pourquoi Bruno Le Roux devrait démissionner...
mardi 21 mars
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Encore une fois, un deux poids, deux mesures entre les déclarations de Cambadélis accorde à Bruno Le Roux ou à François Fillon. En début février Jean-Christophe Cambadélis appelle Fillon à renoncer à sa candidature dans l’affaire des emplois fictifs présumés de son épouse et de ses enfants. Aujourd’hui Jean-Christophe Cambadélis dans l’affaire des emplois fictifs présumés des enfants de Bruno Le Roux, déclare : "Non, ne faisons pas démissionner les gens ou les mettre en (...)
Lire la suite
Jean-Luc Mélenchon : Henri Emmanuelli nous quitte, la mer a emporté le rocher
mardi 21 mars
de Roberto Ferrario
1 commentaire
L’ex-ministre et président PS de l’Assemblée nationale Henri Emmanuelli est décédé à l’âge de 71 ans des suites d’une longue maladie, a annoncé ce mardi sa famille. Elu pour la première fois député des Landes en 1978, cet homme aux sourcils épais et à la voix rocailleuse, doté d’une très forte personnalité, avait été, entre 1981 et 1986, secrétaire d’Etat aux DOM-TOM puis au Budget du président François Mitterrand. Trésorier du PS en 1987, il avait (...)
Lire la suite
LE 22 AVRIL, PRENONS LA RUE POUR IMPOSER NOTRE PROGRAMME
lundi 20 mars
de Collectif Bellaciao
LE SAMEDI 22 AVRIL 2017 À 14H, À PARIS, PLACE DE LA RÉPUBLIQUE, NOUS POURRONS DIRE, NOUS Y ÉTIONS ! NOUS Salariés du privé comme du public, chômeurs, précaires, étudiants, toute la jeunesse, retraités, smicards, qui survivons avec le RSA.. Habitants de villes, des villages et des banlieues… Qui votons avec ou sans conviction, la large majorité des abstentionnistes convaincus… Qui subissons le racisme, le sexisme, l’exclusion sous toutes ses formes, les (...)
Lire la suite
18 mars pour la VIe République, la marche de la Bastille (video)
jeudi 16 mars
de Jean-Luc Mélenchon
Le 18 mars est notre rendez-vous crucial, à Paris pour la sixième république. Pour autant, je suis de retour de Rome où se tenait la quatrième session du forum du plan B en Europe. Une bonne couverture de presse a permis d’en connaître les thèmes. Je reviens donc ici sur les actualités du sujet. Mais je fais mes premières lignes à la mémoire de l’infirmière qui s’est suicidée le jour de la manifestation nationale pour la défense des professionnels de santé et de la (...)
Lire la suite
Solidarité, le sens d’une vie : appel à souscription (video)
mercredi 15 mars
de Images contemporaines
Film documentaire – 90 min Écrit et réalisé par Mourad Laffitte et Laurence Karsznia Produit par Images contemporaines « Il faut essayer de devenir de plus en plus sage, de plus en plus humain, de plus en plus généreux, et surtout de plus en plus déterminés. » Julien Lauprêtre Découvrir Julien Lauprêtre, c’est faire l’expérience d’une rencontre rare et précieuse. Visionnaire, libre, déterminé, charismatique, il œuvre sans relâche à la tête du Secours (...)
Lire la suite