Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
LE 12 SEPTEMBRE, METTONS MACRON SOUS ORDONNANCE
mercredi 20 septembre
de Info’Com-CGT
Info’Com-CGT appelle les travailleur-euses de la presse, de la communication, des l’édition, des arts graphiques à la grève et à participer massivement aux manifestations. A Paris, nous nous retrouverons dans le cortège de la CGT, derrière le ballon du 91, avec nos camarades du SIPC-CGT ! Macron et Gattaz détricotent le Code du travail et les aides sociales Pour le président de la République et le patron du Medef, la rentrée s’organise autour de la mise à mal du Code (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Entre Mélenchon et le mouvement social, inutile de choisir
de : Alessio Motta, chercheur en sociologie politique
mercredi 19 avril 2017 - 14h25 - Signaler aux modérateurs
JPEG - 21.6 ko

Lettre à mes camarades anticapitalistes par Alessio Motta, chercheur en sociologie politique, Université Paris 1 Panthéon Sorbonne – CESSP

J’ai 31 ans et, jusqu’ici, je n’avais encore jamais vu un candidat proposant un vrai changement de société, de gauche, avoir une chance sérieuse d’accéder au pouvoir. C’est le fruit d’un projet alternatif et militant qui se construit depuis une douzaine d’années. Mais c’est aussi le fruit d’un alignement exceptionnel de coups de chance. Je pense bien entendu à la corruption des candidats réactionnaires qui a éclaté aux yeux du public il y a quelques semaines. Je pense aussi à la victoire à la primaire PS d’un candidat qui a contribué à tirer le débat vers la gauche.

L’histoire n’est pas toute tracée, elle est faite de petits hasards qui peuvent changer le cours des choses. Cette année, les étoiles – et vous savez que nous ne sommes pas tous nés sous la même – ont aidé Jean-Luc Mélenchon comme jamais. Ce serait une erreur magistrale de croire que cette chance se représentera l’an prochain ou même dans 5 ans. Si nous ratons cette occasion de changer de direction pour notre pays, le plus probable est que, de nouveau, elle ne se représentera pas avant plusieurs dizaines d’années.

Dimanche, à 20h, Jean-Luc Mélenchon sera soit éliminé, soit qualifié, et peut-être en route vers la victoire

Aujourd’hui, c’est le moment de savoir si dans 20 ans, nous voulons nous excuser auprès de nos enfants, comme commencent déjà à le faire nos parents, de leur avoir laissé un monde où les débats sur la dette, la croissance ou la menace terroriste continuent à l’emporter sur leur environnement, leur santé et la justice sociale. Ou si nous voulons faire partie des audacieux qui ont tenté autre chose. Quel que soit votre choix, l’histoire ne se fait pas aujourd’hui sur le dos des citoyens. Parce que ce 23 avril, plus que jamais par le passé, la candidature de Mélenchon nous offre ce choix.

Je n’aime pas l’idée de regarder les sondages avant de voter. Et pourtant, je ne peux m’empêcher aujourd’hui de les regarder et d’y penser : dimanche, à 20h, Jean-Luc Mélenchon sera soit éliminé, soit qualifié, et peut-être en route vers la victoire. Et de ces sondages, la seule certitude que nous pouvons tirer, c’est que cela se jouera à très peu. Je n’aime pas l’expression « vote utile », elle a tellement été utilisée par les candidats du centre-gauche pour disqualifier tout ce qui se trouvait plus à gauche. Pourtant je ne peux m’empêcher d’y appeler aujourd’hui.

Car le vote utile dont je parle n’est pas celui de Hollande qui écrase les idées. Je fais ici appel à l’intelligence de chacun. Je sais que, parmi les électeurs qui envisagent de voter entre autres pour Philippe Poutou, beaucoup ont une considération réelle pour la candidature et le programme de Jean-Luc Mélenchon, mais considèrent que l’élection d’un tel candidat serait « à double tranchant ». Le raisonnement paraît a priori logique : c’est par les luttes sociales et non par le pouvoir politique que notre situation s’améliorera, un président identifié clairement à gauche apportera peut-être des améliorations mais contribuera sûrement à étouffer ces luttes. Le mieux à faire serait donc, plutôt que de renforcer Mélenchon, de voter pour un candidat qui symbolise le combat quotidien des travailleurs-euses.

Mais la gauche au pouvoir éteint-elle forcément les luttes ?

Cette logique rappelle celle qui a été défendue par plusieurs sociologues et psychosociologues américains reconnus dans les années 1950 à 1970 : c’est quand le pouvoir nous prive et nous frustre davantage que mobilisations, révoltes et révolutions ont le plus de chances d’avoir lieu. Sauf que cette idée ne repose pas sur une réalité empirique. Popularisée dans les années 1960 par le sociologue James Davies, elle a rapidement été testée par d’autres chercheurs qui voulaient initialement la défendre mais n’y sont pas parvenus. Les sociologues Raymond Tanter et Manus Midlarsky ont notamment examiné les conditions dans lesquelles sont survenues les grands mouvements de révolution de notre siècle sur les différents continents. Leurs conclusions ont été pour le moins décevante : parfois, le modèle de James Davies fonctionne, souvent il ne fonctionne pas. En Amérique latine, par exemple, il ne fonctionnerait pas, et les auteurs ne savent pas l’expliquer. En fait, l’histoire donne globalement tort au modèle de Davies : ce n’est pas quand les tensions avec le pouvoir ont empiré que les mouvements sociaux ont eu le plus de force de transformation de la société.

C’est même l’inverse. A partir des années 1980, d’autres spécialistes des mouvements sociaux ont eu recours, dans leurs explications, au concept de structure des opportunités politiques. Un concept qui, même s’il a subi des critiques et amendements, a eu le mérite d’aider à souligner que les mobilisations puissantes n’ont pas lieu quand la situation empire mais quand ceux qui les constituent perçoivent une opportunité politique. Historiquement, que l’on parle de 1936 en France ou de 1989 en Allemagne, les mouvements sociaux ayant eu des effets important sur les transformations de la société ont eu lieu dans des contextes ou une ouverture se présentait, où ils bénéficiaient d’un pouvoir plus en phase avec leurs aspirations.

Il serait dommage, aujourd’hui, de se priver d’une chance majeure de créer cette opportunité. Je ne demande donc pas de voter Mélenchon puis de croiser les bras. C’est à un vote vigilant et militant que j’appelle. Une victoire des Insoumis en 2017 sera le meilleur moyen, pour le mouvement anticapitaliste, de se renforcer et de gagner les luttes qui nous offrirons un avenir meilleur.

http://www.humanite.fr/entre-melenc...



Imprimer cet article





Quand Pierre Laurent appelait à voter Najat Valaud Belkacem
jeudi 21 - 19h59
de : Stafed
Mutuelle ex-Audiens et MRSCC : un devoir de transparence
jeudi 21 - 17h23
de : Observateur bien informé
Manif Soutien aux Catalans, Pau Vendredi 22 sept. 19h
jeudi 21 - 07h35
Coup d’état social / C’est l’heure de l’mettre
jeudi 21 - 02h47
de : Hdm
LA RÉVOLTE DES TERRES
mercredi 20 - 17h04
de : Ernest London
Code du Travail : FO accusé d’avoir réprimandé des militants ayant manifesté
mercredi 20 - 14h38
LE 12 SEPTEMBRE, METTONS MACRON SOUS ORDONNANCE
mercredi 20 - 14h12
de : Info’Com-CGT
Emmanuel Macron, un mauvais président pour 56% des Français
mercredi 20 - 12h10
Coup d’État en Catalogne : la Guardia Civil prend d’assaut le gouvernement catalan (video)
mercredi 20 - 11h59
de : Antoine Gasquez
Le généreux cadeau à 300 millions d’Emmanuel Macron aux banquiers et assureurs les plus riches
mercredi 20 - 11h07
de : Hadrien Mathoux
1 commentaire
VENEZUELA : Les Etats-Unis ne sont pas les Maîtres du monde
mercredi 20 - 10h44
de : JO
23 septembre à la Bastille : la marche contre le coup d’État social
mercredi 20 - 07h59
de : Pierrick Tillet
LA SOCIÉTÉ CONTRE L’ÉTAT
mercredi 20 - 07h36
de : Ernest London
La semaine du sursaut
mercredi 20 - 00h00
de : Jean-Luc Mélenchon
1 commentaire
Loi Travail : la CGT services publics prévoit trois semaines de grève
mardi 19 - 23h08
VENEZUELA : UN PLAN POUR NEUTRALISER LA GUERRE MEDIATIQUE !
mardi 19 - 18h20
de : JO
3 commentaires
Pour le respect des droits humains, en particulier du droit à l’autodétermination, à la République bolivarienne du Venez
mardi 19 - 18h13
de : Ambassade du Venezuela
VIVE LE "CHE" par Jean ORTIZ
mardi 19 - 17h45
de : JO
État de droit : C’est l’histoire d’une démocratie qui tombe d’un immeuble de 50 étages
mardi 19 - 16h17
FO et CFDT : la base met la pression sur les chefs
mardi 19 - 14h11
de : Luc Peillon
Force ouvrière : Jean-Claude Mailly en sursis ?
mardi 19 - 12h52
Code du travail : les métallos CDFT taclent la direction de leur syndicat
mardi 19 - 12h49
Economies : des milliers de postes dans le viseur à Pôle emploi
mardi 19 - 12h46
de : Aurélie Lebelle et Matthieu Pelloli
Quatennens : "Laurent a beaucoup trop parlé de Mélenchon" (video)
mardi 19 - 12h43
Fête de l’Humanité : après avoir annoncé son ralliement à Emmanuel Macron, Patrick Braouzec annonce son retour au PCF
mardi 19 - 11h43
3 commentaires
Disparition du CHSCT : « Un retour à la situation d’avant les lois Auroux »
mardi 19 - 11h18
de : Bernard Domergue
Ordonnance de Villers-Cotterêts : quand Macron refait l’histoire
mardi 19 - 11h09
de : Alice Develey
Sondage : la popularité de Macron et Philippe continue de baisser
mardi 19 - 10h57
2 commentaires
Sarlat : Manu Chao en concert le 27 septembre
mardi 19 - 10h53
de : Emilien Gomez
Le service rendu par Pierre Laurent à la France insoumise
mardi 19 - 10h47
de : Pierrick Tillet
Stéphane Bern en charge du patrimoine : "Sa vision de l’histoire est étriquée et orientée"
mardi 19 - 10h40
de : Sébastien Billard
Fête de l’Humanité : Pierre Laurent épargne le PS mais critique vivement Jean-Luc Mélenchon
mardi 19 - 10h23
de : EL DIABLO
LE DERNIER COWBOY
lundi 18 - 19h21
de : Ernest London
Loup et Sanglier.
lundi 18 - 16h25
de : L’iena rabbioso
3 commentaires
Une lecture antiproductiviste du stalinisme : les rêves de la jeune Russie des Soviets
lundi 18 - 10h47
de : Paul Ariès
NOUS SOMMES TOUS VENEZUELA !
lundi 18 - 08h51
de : JO
1 commentaire
LE POUVOIR AFRICAIN
dimanche 17 - 09h31
de : Ernest London
2 commentaires
Pour nos sœurs et nos frères en lutte, Irma n’a pas brisé les barreaux des prisons !!
dimanche 17 - 04h37
de : Lepotier
l’arnaque de TRUMP sur l’ONU !
samedi 16 - 23h01
de : LE BRIS RENE
TravaillismExit : 32 H par semaine SPS pour les 99% d’en-bas
samedi 16 - 17h18
de : Christian DELARUE
6 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Il faudrait, dans le Code Civil, ajouter partout 'du plus fort' au mot loi. Alfred Jarry
Facebook Twitter Google+
Info Com-CGT.jpg
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
LE 12 SEPTEMBRE, METTONS MACRON SOUS ORDONNANCE
mercredi 20 septembre
de Info’Com-CGT
Info’Com-CGT appelle les travailleur-euses de la presse, de la communication, des l’édition, des arts graphiques à la grève et à participer massivement aux manifestations. A Paris, nous nous retrouverons dans le cortège de la CGT, derrière le ballon du 91, avec nos camarades du SIPC-CGT ! Macron et Gattaz détricotent le Code du travail et les aides sociales Pour le président de la République et le patron du Medef, la rentrée s’organise autour de la mise à mal du Code (...)
Lire la suite
FÊTE DE L’HUMANITÉ : 3 JOURS POUR AGIR ET SE FAIRE PLAISIR
jeudi 14 septembre
de Info’Com-CGT
Venez échanger, débattre, discuter partager, vous amuser, partager un verre sur le stand d’Info’Com-CGT à la Fête de l’Humanité, avenue Lousie-Michel. :: : Concerts Roadmaster Officiel, Paul Exploit, Damien Accordémon, Palabre, Boris Pelosof :: : Débats Samedi 10 h 30 Inauguration du journal Moins Une, suivi du débat : Faire sauter le verrou médiatique : quelles initiatives pour une information indépendante ? Premiers invités : Pierre Souchon, rédacteur en chef (...)
Lire la suite
Les rendez-vous secrets de Berger et Mailly au ministère et au Château
jeudi 7 septembre
C’est le Canard enchaîné qui révèle les rencontres cachées aux travailleurs comme aux militants de leurs propres organisations de Berger et Mailly avec Macron le 28 août dernier, ce dernier ainsi que le premier ministre voulant " s’assurer qu’ils tenaient bien leurs troupes" !!! Afin de faire accepter la démolition du Code du travail contre de soit-disant contre-parties ! Des raisons supplémentaires pour que les travailleurs expriment leur colère et leur détermination le (...)
Lire la suite
LE 12 SEPTEMBRE, TOUS EN GRÈVE ET DANS LA RUE CONTRE LA LOI TRAVAIL XXL
jeudi 7 septembre
de Info’Com-CGT
Le gouvernement a présenté, ses ordonnances qui vont supprimer ou fragiliser de nombreux droits et continuer à déconstruire le Code du travail. L’heure n’est pas à baisser les bras ! Soyons déterminés dans cette lutte qui doit être la plus importante de ces dernières années car celles et ceux qui défendent ces ordonnances libérales veulent en réalité en finir avec nos acquis et conquis. Cette régression sociale ne se limite d’ailleurs pas qu’au Code du travail. Le (...)
Lire la suite
Fête de l’Huma : cinq raisons de passer le week-end à La Courneuve
mercredi 6 septembre
La 82e édition de la fête de l’Humanité se déroule les 15, 16 et 17 septembre à La Courneuve, à côté de Paris. Iggy Pop, Renaud, Gojira, S-Crew et Dub Inc sont au programme. On vous donne 5 bonnes raisons d’être parmi les 450.000 festivaliers. 1/ Pour un programme digne des plus grands En amenant chaque année ce qu’il se fait de mieux sur ses scènes, la Fête de l’Huma fait partie des grands rendez-vous musicaux du pays. Et préparons, 2017ne sera pas de tout repos. (...)
Lire la suite
Jean-Luc Mélenchon face à Jean-Jacques Bourdin (video)
mardi 5 septembre
Invité mardi matin sur BFMTV et RMC, Jean-Luc Mélenchon veut "empêcher monsieur Macron d’aller au bout", non pas de son mandat de cinq ans, "s’il veut s’en aller, c’est son affaire, mais faire tomber sa politique, ça c’est clair. Le moment viendra où nos compatriotes vont comprendre qu’ils se sont fait avoir, parce qu’ils n’ont pas voté pour tout (...)
Lire la suite
Venezuela ! Venezuela !
lundi 4 septembre
de Jean-Luc Mélenchon
5 commentaires
Bigre ! Le Premier ministre et le président de la République en personne m’interpellent ! Mon avis sur le Venezuela les empêche de rentrer dans le calme face à l’opposition. En être rendu à sortir le Venezuela ! Je crois que nous dérangeons beaucoup, nous autres de « la France insoumise ». En effet nous avons réussi notre percée sur la scène de l’opposition au président Macron. Nous avons totalement résisté aux dégâts qu’il a provoqués dans toutes les autres (...)
Lire la suite