Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Entre Mélenchon et le mouvement social, inutile de choisir
de : Alessio Motta, chercheur en sociologie politique
mercredi 19 avril 2017 - 14h25 - Signaler aux modérateurs
JPEG - 21.6 ko

Lettre à mes camarades anticapitalistes par Alessio Motta, chercheur en sociologie politique, Université Paris 1 Panthéon Sorbonne – CESSP

J’ai 31 ans et, jusqu’ici, je n’avais encore jamais vu un candidat proposant un vrai changement de société, de gauche, avoir une chance sérieuse d’accéder au pouvoir. C’est le fruit d’un projet alternatif et militant qui se construit depuis une douzaine d’années. Mais c’est aussi le fruit d’un alignement exceptionnel de coups de chance. Je pense bien entendu à la corruption des candidats réactionnaires qui a éclaté aux yeux du public il y a quelques semaines. Je pense aussi à la victoire à la primaire PS d’un candidat qui a contribué à tirer le débat vers la gauche.

L’histoire n’est pas toute tracée, elle est faite de petits hasards qui peuvent changer le cours des choses. Cette année, les étoiles – et vous savez que nous ne sommes pas tous nés sous la même – ont aidé Jean-Luc Mélenchon comme jamais. Ce serait une erreur magistrale de croire que cette chance se représentera l’an prochain ou même dans 5 ans. Si nous ratons cette occasion de changer de direction pour notre pays, le plus probable est que, de nouveau, elle ne se représentera pas avant plusieurs dizaines d’années.

Dimanche, à 20h, Jean-Luc Mélenchon sera soit éliminé, soit qualifié, et peut-être en route vers la victoire

Aujourd’hui, c’est le moment de savoir si dans 20 ans, nous voulons nous excuser auprès de nos enfants, comme commencent déjà à le faire nos parents, de leur avoir laissé un monde où les débats sur la dette, la croissance ou la menace terroriste continuent à l’emporter sur leur environnement, leur santé et la justice sociale. Ou si nous voulons faire partie des audacieux qui ont tenté autre chose. Quel que soit votre choix, l’histoire ne se fait pas aujourd’hui sur le dos des citoyens. Parce que ce 23 avril, plus que jamais par le passé, la candidature de Mélenchon nous offre ce choix.

Je n’aime pas l’idée de regarder les sondages avant de voter. Et pourtant, je ne peux m’empêcher aujourd’hui de les regarder et d’y penser : dimanche, à 20h, Jean-Luc Mélenchon sera soit éliminé, soit qualifié, et peut-être en route vers la victoire. Et de ces sondages, la seule certitude que nous pouvons tirer, c’est que cela se jouera à très peu. Je n’aime pas l’expression « vote utile », elle a tellement été utilisée par les candidats du centre-gauche pour disqualifier tout ce qui se trouvait plus à gauche. Pourtant je ne peux m’empêcher d’y appeler aujourd’hui.

Car le vote utile dont je parle n’est pas celui de Hollande qui écrase les idées. Je fais ici appel à l’intelligence de chacun. Je sais que, parmi les électeurs qui envisagent de voter entre autres pour Philippe Poutou, beaucoup ont une considération réelle pour la candidature et le programme de Jean-Luc Mélenchon, mais considèrent que l’élection d’un tel candidat serait « à double tranchant ». Le raisonnement paraît a priori logique : c’est par les luttes sociales et non par le pouvoir politique que notre situation s’améliorera, un président identifié clairement à gauche apportera peut-être des améliorations mais contribuera sûrement à étouffer ces luttes. Le mieux à faire serait donc, plutôt que de renforcer Mélenchon, de voter pour un candidat qui symbolise le combat quotidien des travailleurs-euses.

Mais la gauche au pouvoir éteint-elle forcément les luttes ?

Cette logique rappelle celle qui a été défendue par plusieurs sociologues et psychosociologues américains reconnus dans les années 1950 à 1970 : c’est quand le pouvoir nous prive et nous frustre davantage que mobilisations, révoltes et révolutions ont le plus de chances d’avoir lieu. Sauf que cette idée ne repose pas sur une réalité empirique. Popularisée dans les années 1960 par le sociologue James Davies, elle a rapidement été testée par d’autres chercheurs qui voulaient initialement la défendre mais n’y sont pas parvenus. Les sociologues Raymond Tanter et Manus Midlarsky ont notamment examiné les conditions dans lesquelles sont survenues les grands mouvements de révolution de notre siècle sur les différents continents. Leurs conclusions ont été pour le moins décevante : parfois, le modèle de James Davies fonctionne, souvent il ne fonctionne pas. En Amérique latine, par exemple, il ne fonctionnerait pas, et les auteurs ne savent pas l’expliquer. En fait, l’histoire donne globalement tort au modèle de Davies : ce n’est pas quand les tensions avec le pouvoir ont empiré que les mouvements sociaux ont eu le plus de force de transformation de la société.

C’est même l’inverse. A partir des années 1980, d’autres spécialistes des mouvements sociaux ont eu recours, dans leurs explications, au concept de structure des opportunités politiques. Un concept qui, même s’il a subi des critiques et amendements, a eu le mérite d’aider à souligner que les mobilisations puissantes n’ont pas lieu quand la situation empire mais quand ceux qui les constituent perçoivent une opportunité politique. Historiquement, que l’on parle de 1936 en France ou de 1989 en Allemagne, les mouvements sociaux ayant eu des effets important sur les transformations de la société ont eu lieu dans des contextes ou une ouverture se présentait, où ils bénéficiaient d’un pouvoir plus en phase avec leurs aspirations.

Il serait dommage, aujourd’hui, de se priver d’une chance majeure de créer cette opportunité. Je ne demande donc pas de voter Mélenchon puis de croiser les bras. C’est à un vote vigilant et militant que j’appelle. Une victoire des Insoumis en 2017 sera le meilleur moyen, pour le mouvement anticapitaliste, de se renforcer et de gagner les luttes qui nous offrirons un avenir meilleur.

http://www.humanite.fr/entre-melenc...



Imprimer cet article





l’entreprise, le pouvoir et l’existentialisme
samedi 22 - 10h49
de : LE BRIS RENE
l’entreprise, le pouvoir et l’existentialisme
samedi 22 - 10h49
de : LE BRIS RENE
LOI TRAVAIL : Liste des Députés ayant votés CONTRE !
vendredi 21 - 22h55
de : JO
Perturbateurs endocriniens : Quand M. Hulot et la Fondation Nicolas Hulot font deux !
vendredi 21 - 22h22
de : JO
Ardennes : des salariés licenciés doivent rembourser une partie des indemnités... 9 ans après avoir quitté leur usine
vendredi 21 - 15h05
1 commentaire
VENEZUELA : le bain de sang approche. Que fait la gauche internationale ?
vendredi 21 - 14h23
de : Jean Orti Jean Ortiz, Maître de conférences, université de Pau
3 commentaires
Cédric Villani retourne sa veste
vendredi 21 - 10h10
1 commentaire
Il est temps que la gauche internationale prenne position pour le Venezuela
jeudi 20 - 18h35
de : johernandez
il n’y aura jamais de choix possible entre la peste et le choléra
jeudi 20 - 18h03
de : Deeplo
Vente de cannabis en pharmacie : en quoi consiste le modèle uruguayen ?
jeudi 20 - 10h22
de : Luis Rivera Velez, Sciences Po – USPC
Une école à poursuivre et à réinventer
jeudi 20 - 10h05
de : jfs55
1 commentaire
Cadeau M. Macron à la Côte d’Ivoire : plus de deux milliards d’euros !
mercredi 19 - 22h13
de : JO
1 commentaire
VENEZUELA : L’opposition capitaliste a lancé un plébiscite truqué !
mercredi 19 - 21h14
de : JO
En Arabie Saoudite, une femme arrêtée après s’être promenée en jupe (video)
mercredi 19 - 13h05
de : Juliette Deborde
1 commentaire
Quand Emmanuel Macron accueillait sèchement une demande de Laurence Haïm
mercredi 19 - 12h55
2 commentaires
Mort d’Adama Traoré : Le jeune homme serait décédé avant l’arrivée des secours
mercredi 19 - 12h39
Que devient Assa Traoré, un an après la mort de son frère Adama, à Beaumont-sur-Oise ?
mercredi 19 - 12h31
de : Sébastien Baer
La dénonciation calomnieuse est (aussi) un délit
mercredi 19 - 12h20
de : Jean-Luc Mélenchon
Démission du chef d’état-major Pierre de Villiers, un fait sans précédent depuis 1958
mercredi 19 - 12h00
de : Nathalie Guibert
Brigitte Macron serait donc une collaboratrice. Pourtant on va interdire aux députés d’employer leur famille non ?
mercredi 19 - 10h56
3 commentaires
Un débat finalement philosophique
mercredi 19 - 07h24
de : Jean-Luc Mélenchon
pouvoir d’Etat ou pouvoir du peuple
mardi 18 - 21h49
de : LE BRIS RENE
Communiqué du Mouvement de Solidarité avec la République bolivarienne du Venezuela La République Bolivarienne du Venezue
mardi 18 - 15h29
de : johernandez
Armée, enseignement supérieur, collectivités… l’épreuve de vérité commence pour Macron
mardi 18 - 15h11
de : Bastien Bonnefous
Cynisme individualiste et bien commun
mardi 18 - 14h36
de : Samuel Beaudoin Guzzo
CGT PSA Poissy au rassemblement de la France insoumise (video)
mardi 18 - 11h46
de : Comité de défense PSA
"PSA et Renault veulent se débarrasser de GM&S et faire crever les 280 salariés"
mardi 18 - 11h40
Jupiter déraille
mardi 18 - 11h02
de : Jean-Luc Mélenchon
Pour Macron, le pouvoir doit tuer le doute (et un général au passage)
mardi 18 - 10h41
de : Claude Askolovitch
2 commentaires
La CGT Métallurgie appelle toute la filière automobile à la grève
mardi 18 - 07h57
de : André Lecondé
Rassemblement le 23 septembre à Paris contre le coup d’État social (video)
mardi 18 - 07h39
de : Jean-Luc Mélenchon
Contre l’avis de Macron, les députés En Marche s’accrochent à leur réserve parlementaire
mardi 18 - 07h34
CE QUE LE MACRON FAIT A LA CULTURE
lundi 17 - 13h09
de : Diane Scott
Code du travail : Sans surprise, l’Assemblée autorise le gouvernement à légiférer par ordonnances (videos)
lundi 17 - 12h45
Macron snobé par les industriels de l’armement lors de son discours
lundi 17 - 09h58
Le 14 juillet : M. Macron ou l’histoire pour les nuls
lundi 17 - 08h07
de : Francois Cocq
L’« énigme » posée par François Ruffin aux députés La République en marche (video)
lundi 17 - 07h34
de : Michel Soudais et Nadia Sweeny
3 commentaires
Randstad France : Les Ressources (IN) Humaines ?
dimanche 16 - 21h29
de : Syndicat CGT Groupe Randstad France
1 commentaire
Inhumanité contemporaine : Plaidoyer pour une philosophie sociale critique globale
dimanche 16 - 16h37
de : Samuel Beaudoin Guzzo
Etat espagnol. Podemos sous tension
dimanche 16 - 11h40
de : Antoine 34

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Ne fais jamais rien contre ta conscience, même si l'Etat te le demande. Albert Einstein
Facebook Twitter Google+
Info Com-CGT.jpg
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
CONTRE LA GUERRE, LES ORDONNANCES ET L’ÉTAT D’URGENCE PERMANENT, 3 RAISONS DE MANIFESTER LE 14 JUILLET !
mercredi 12 juillet
de Front Social
2 commentaires
• Manifestons le 14 juillet contre la guerre 14 juillet - Macron s’affiche en chef de guerre avec Trump. L’épouvantable président des USA, raciste et misogyne, lui sert de complice. Pitoyable… et dangereux ! La fête de la prise de la Bastille est défigurée depuis trop longtemps par les démonstrations de force militaire. Macron en rajoute avec sa communication de monarque : « Vive la guerre, tous avec Trump. » • Manifestons le 14 juillet contre la guerre (...)
Lire la suite
Le 12 juillet, rassemblements populaires : non à la casse du code du travail
mardi 11 juillet
de La France Insoumise
Le 12 juillet, organisons des rassemblements partout en France pour dire « non » à la casse du code du travail par ordonnances comme le veut Emmanuel Macron. À Paris, le rassemblement du 12 juillet se tiendra à 18h30 place de la République en présence de Jean-Luc Mélenchon et des députés de la France insoumise. Venez nombreuses et nombreux et partagez cet évènement avec vos ami•e•s. Pour les autres villes, consultez et signalez vos rassemblements ici : http://bit.ly/2rC8CiQ (...)
Lire la suite
Ivry en fête 2017 le 24 et 25 juin 2017
vendredi 23 juin
de Ivry sur Seine
Ivry en fête 2017 24 et 25 juin 2017, animations, spectacles, expos et concerts gratuits pour toute la famille. Restauration solidaire, 145 associations Fêter en sécuritéGrande scèneScène jeunesseVillage des enfantsVillage municipalEspace Sports et LoisirsEspace associatifListe des stands associatifsScène associative samediScène associative dimanche Téléchargez le programme de la fête au format PDF Fêter en sécurité Cette année, en raison des nouvelles mesures de sécurité, le marché (...)
Lire la suite
SOIRÉE-DÉBAT CONTRE LA REPRESSION POLICIÈRE ET MINI-CONCERT D’HK VENDREDI 23 JUIN
jeudi 22 juin
de Front Social
Vendredi 23 juin 2017 à 19h00 Bourse du travail de Paris Salle Eugène Henaff 29 boulevard du Temple 75003 Paris Soirée débat organisée par Images contemporaines et le #FrontSocial, autour du film "Acharnement, poursuivis pour l’exemple. On vous y attend nombreux ! Projection : Teaser du film ’’Acharnement, poursuivis pour l’exemple ’’ Clip d’Assigné-e-s à résistance d’HK et Les Saltimbanks Débat animé par Jean Gersin (...)
Lire la suite
François Ruffin ... Et moi le programme de la France Insoumise ne me pose pas de difficulté (audio)
mardi 20 juin
de Roberto Ferrario
2 commentaires
La vrai phrase de François Ruffin à écouter sur la vidéo de RTL à partir de 6:43 : "La discipline de groupe, ce n’est pas pour moi, mais on n’a pas besoin de discipline quand on est d’accord sur l’essentiel. Et moi le programme de la France insoumise ne me pose pas de difficulté" Cet phrase à été reprise par RTL, le Courrier Picard, l’AFP, Libération, La Charente Libre, Huffingtonpost, etc etc Pourtant le rabat joie de service ne manque pas de déformer les (...)
Lire la suite
Législatives : Jean-Luc Mélenchon présente son groupe à l’Assemblée (videos + photos)
mardi 20 juin
1 commentaire
Avec 17 candidats élus, auxquels il faut ajouter trois communistes et deux divers gauche soutenus par la France insoumise, le mouvement de Jean-Luc Mélenchon remplit donc l’objectif qu’il s’était fixé : former un groupe parlementaire. Mardi matin, ces députés font leurs premiers pas à l’Assemblée nationale. Premiers pas. C’est à 10h15 précisément que les élus de la France insoumise sont attendus au Palais Bourbon. Ils franchiront la porte principale ensemble (...)
Lire la suite
Liste des députés insoumis élus à l’assemblée nationale
lundi 19 juin
de Collectif Bellaciao
6 commentaires
"Le peuple français dispose à l’Assemblée nationale d’un groupe France Insoumise cohérent, discipliné, offensif. C’est notre groupe qui appellera le pays, le moment venu, à une résistance sociale. J’informe le nouveau pouvoir qu’aucun mètre de droits sociaux ne sera cédé sans lutte." Jean-Luc Mélenchon Adrien Quatennens : https://www.facebook.com/profile.ph... Alexis Corbière : https://www.facebook.com/alexis.corbiere Bastien Lachaud : (...)
Lire la suite