Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
Pour l’égalité, la justice sociale et la solidarité Marée populaire le samedi 26 mai
jeudi 17 mai
1 commentaire
Un constat s’impose, Emmanuel Macron, son gouvernement et le Medef sont décidés à imposer coûte que coûte une restructuration en profondeur de la société française : politique d’austérité, destruction des droits des salarié.es, introduction de la sélection à l’entrée de l’université, casse des services publics, aggravation du sort des sans emplois, réorganisation aggravant les inégalités en matière d’accès à la justice, réforme fiscale favorable aux plus (...)
Lire la suite, commenter l'article...

SOUTIEN TOTAL du P.R.C.F. au P.C. du VENEZUELA et aux FORCES ANTIFASCISTES et ANTI-IMPÉRIALISTES du VENEZUELA BOLIVARIEN
jeudi 20 avril 2017 - 16h49 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire

Le PRCF soutient totalement la déclaration claire et nette du PCV (cf ci-dessous, version traduite en français et lien vers la déclaration sur le site du PCV) au sujet des intenses affrontements politiques, voire militaires, qui se déroulent au Venezuela entre la réaction patronale, soutenue par l’impérialisme US, et d’autre part, le pouvoir bolivarien soutenu sur des bases critiques, mais constructives et dynamiques, par les communistes vénézuéliens.

N’en déplaise aux média-menteurs de la presse impérialiste et social-impérialiste française (type « Libération »), la réaction patronale téléguidée par Washington est l’unique responsable du climat de violence et de déstabilisation qui affecte le Venezuela. Il serait triste que, par électoralisme à courte vue, ceux qui se sont un moment réclamés du chavisme à la française, lâchent le processus bolivarien au moment où il a le plus besoin de soutien international et où les progressistes vénézuéliens sont menacés de finir comme la gauche chilienne sous Pinochet si les putschistes de droite prennent le pouvoir.

Le PRCF salue la très grande maturité politique du PC du Venezuela qui, tout en soutenant au premier rang le président Maduro et le processus bolivarien, conserve toute son indépendance politique de parti marxiste-léniniste de la classe ouvrière, propose ses solutions indépendantes pour sortir de la crise et pour dépasser les graves inconséquences de certains secteurs du pouvoir bolivarien.

Le PCV a d’autant plus de mérite à se comporter de manière hautement responsable qu’il est lui-même en proie à une tentative inadmissible de mise sous tutelle de la part de certains secteurs du pouvoir. Tout ce qui affaiblit les communistes affaiblit le front patriotique et anti-impérialiste car une lutte conséquente et victorieuse contre l’impérialisme passe par le renforcement du mouvement ouvrier et de son aile marchante, le parti communiste. Ce n’est pas seulement vrai au Venezuela, c’est vrai en France où certains courants progressistes, par électoralisme, voudraient refouler le drapeau rouge dont l’alliance avec le drapeau tricolore est indispensable pour vaincre la réaction et pour ouvrir la voie au Frexit progressiste, condition nécessaire sinon suffisante de la marche au socialisme en France.

Totale liberté d’organisation et de propagande pour nos camarades du PCV !

Total soutien des vrais communistes de France au processus bolivarien en péril. Un processus qui doit enfin clairement, pour vaincre, se poser la question du rôle central de la classe ouvrière et de son parti léniniste dans la marche au pouvoir populaire et au socialisme.

Le 20 avril 2017 – Georges Gastaud, secrétaire national du PRCF, Pierre Pranchère et Antoine Manessis, responsables de la commission internationale du PRCF.

APPEL PATRIOTIQUE ET ANTI-IMPERIALISTE DU PARTI COMMUNISTE DU VENEZUELA

19 ABRIL, 2017 TRIBUNA POPULAR

Le PCV appelle à la plus grande unité d’action anti-impérialiste pour vaincre le plan de déstabilisation et putschiste.

A notre compatriote Nicolas Maduro, président de la République,

A la classe ouvrière et au peuple travailleur de la ville et de la campagne,

Aux fonctionnaires, aux classes, aux soldats patriotes de la Force Armée Nationale Bolivarienne,

Aux directions nationales et aux militants des partis politiques et des Organisations populaires du Grand Pôle Patriotique, y compris le Parti Socialiste Unifié du Venezuela (PSUV).

La République bolivarienne du Venezuela est une fois de plus menacée par le déploiement des actions de violence politique de secteurs de l’extrême droite engagés dans l’exécution d’un plan de déstabilisation ourdi par l’impérialisme états-unien, dans la perspective d’imposer, par la voie de la force et du chantage, un gouvernement au service de son hégémonie sur le continent en détruisant les processus de libération nationale engagés en Amérique latine au debut du 21ème siècle, en inversant les changements progressistes qui ont permis aux travailleurs et au peuple en général d’établir des Droits et des conquêtes sociales que niaient historiquement les gouvernements qui répondaient absolument aux intérêts de la grande bourgeoisie associée en position subalterne à l’impérialisme Nord-américain.

Dans cette occasion, l’escalade agressive contre notre peuple par une part des agents de l’oligarchie et de l’extrême droite est d’une extrême gravité. Outre la violence antipopulaire que signifie le blocage de l’approvisionnement et le coût élevé de la vie, ces secteurs ont lancé ces dernières semaines des actions terroristes dans plusieurs villes du pays, accompagnées d’une guerre de communication au plans national et international avec l’objectif d’engendrer la confusión et d’impulser la confrontation entre concitoyens, pour créer un état général de chaos et de violence qui serve à un dénouement sanglant du conflit politique par la voie d’un coup d’Etat et/ou d’une intervention directe de l’impérialisme Nord-américain et des institutions internationales à son service. L’extrême droite vénézuélienne, suivant les diktats de l’impérialisme yanqui et financée par lui, ne retient plus ses actes délictueux de violence et de provocation.

Sur de telles bases, la droite pro-yanquie exerce sa pression sur les cadres de la FANB en exerçant diverses formes de manipulation et de chantage. Nous appelons les militaires patriotes à ne pas ceder devant les terroristes sans patrie et à assumer, sans hésitation et avec force la Défense de la souveraineté et de l’indépendance nationale ainsi que la sécurité de notre peuple. Pour nous, les Communistes venezuéliens des deux sexes, il est clair que ce qui se développe, c’est l’aiguisement de la lutte des classes dans son expression politique, c’est-à-dire, l’escalade de la lutte pour le pouvoir. Les forces qui correspondent aux intérêts des grands capitaux monopolistes Nord-américains et européens, prétendent s’emparer du pouvoir au Venezuela et dans toute l’Amérique latine et pour cela, elle se proposent de faire fléchir et de vaincre tous les secteurs socio-politiques qui opposent une Résistance à de tels objectifs.

Face à la dangereuse escalade terroriste qui met en péril la souveraineté et l’indépendance nationale, ainsi que les conquêtes du peuple travailleur, nous appelons à répondre unitairement avec fermeté et cohérence. Il est nécessaire d’activer sans attendre la large alliance anti-impérialiste en mesure de défaire le plan terroriste et putschiste. L’action conjointe et l’articulation entre le haut gouvernement, les partis du Grand Pôle Patriotique, les forces du Mouvement Ouvrier et populaire et l’encadrement patriotique de la FANB sont indispensables et urgentes. Un PLAN UNITAIRE PATRIOTIQUE ET POPULAIRE est nécessaire pour vaincre la droite terroriste et l’impérialisme, faire le contraire c’est agir avec irresponsabilité, faire le contraire c’est, équivaut à la se rendre. Les vrais révolutionnaires, femmes et hommes, nous ne nous rendons pas, nous luttons unis jusqu’à la victoire.

Le peuple travailleur vénézuélien exige que les secteurs de la petite bourgeoisie qui exercent leur hégémonie dans l’exécutif national, dans la plupart des administrations publiques et dans le parti au pouvoir, abandonnent immédiatement toute conduite sectaire et arrogante, conduite qui a affaibli le processus bolivarien et qui, en pratique, sert le plan de l’ennemi. Le PCV a soutenu depuis des années la nécessité d’une direction Unitaire et collective du processus bolivarien de changements, mais les tendances petites-bourgeoises qui ont exercé la direction hégémonique du gouvernement n’ont pas prêté attention à ces appels et propositions, et c’est pour cela que dans la conjoncture actuelle nous insistons sur cette nécessité impérieuse : l’unité d’action de toutes les forces politiques et sociales disposées à défendre la patrie contre l’ennemi impérialiste et ses laquais.

Mais aussi, face aux hésitations et aux inconséquences de la petite bourgeoisie dans l’exercice du pouvoir, nous appelons les secteurs les plus conscients et combatifs du Mouvement Ouvrier et populaire, de la paysannerie, des couches moyennes et des intellectuels révolutionnaires, de l’encadrement patriotique, à forger un bloc de forces qui se mette en tête de la large alliance patriotique et anti-impérialiste pour contrer les plans séditieux de la droite pro-yanquie, mais aussi pour mettre à l’écart les tendances réformistes et défaitistes qui, à partir des instances du gouvernement, tendent à favoriser les secteurs de la grande bourgeoisie et qui pactisent avec la social-démocratie de droite.

Seule la plus large unité populaire, conduite par l’avant-garde consciente et organisée de la classe ouvrière, garantit la Défense de la patrie bolivarienne et l’approfondissement révolutionnaire des changements dans la perspective qui mène à la véritable construction du socialisme sur des bases scientifiques et conséquentes.

LA PAIX SE GAGNE EN BATTANT LES FASCISTES !

POUR LA SOUVERAINETÉ ET L’AUTODÉTERMINATION, ÉCRASONS LA CONSPIRATION !

Bureau politique du Comité central du Parti Communiste du Venezuela (PCV), Caracas, le 19 avril 2017.

traduction www.initiative-communiste.fr



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
SOUTIEN TOTAL du P.R.C.F. au P.C. du VENEZUELA et aux FORCES ANTIFASCISTES et ANTI-IMPÉRIALISTES du VENEZUELA BOLIVARIEN
20 avril 2017 - 18h13 - Posté par JOclaude

La violence capitaliste c’est la dogmatique de ce régime déjà dénoncée par MARX . A la lumière de son écrit sur la Commune de Paris ! Lorsque l’on parle d’opposition il faut bien évaluer laquelle ! Le pouvoir économique dans l’opposition ce n’est pas du pareil au même à celle des travailleurs luttant avec de faibles moyens pour le maintien de leurs conditions de vie dans le régime capitaliste ! La perte du pouvoir politique rend la bourgeoisie privilégiée folle et elle dégaine alors la violence de sa panoplie dogmatique suivant ce qui lui apparaît indispensable pour coûte que coûte préserver ses privilèges égoïstes et son règne sans partage ! Cela peut se passer en quelque pays que ce soit y compris chez nous ! Il me souvient de l’élection de F. Mitterrand, les avertissements d’une certaine presse à son encontre l’enjoignant à ne pas aller trop loin dans ses réformes ! Maintenant il faudra attendre la vérité sur les faits qui se sont déroulés au Venezuela des erreurs étant toujours possibles .Que des armes se soient trouvées entre les mains de nervis c’est plus que probable ! Les interventions extérieures sont coutumières du fait. Il est bien évident qu’il est impossible de se fier aux trompettes dégainées à grands cris de mensonges ou de mutisme par les médias officiels d’ici et d’ailleurs ! La vérité est Révolutionnaire, trop peu pour les corbeaux et vautours vengeurs !






FÊTE DE SOUTIEN AUX GRÉVISTES POSTIERS ET DES CATACOMBES
mercredi 23 - 09h41
1 commentaire
MACRON AU PIED DU MUR...
mercredi 23 - 03h52
Intervention militaire sur la ZAD NDDL : suivi du 22 mai 2018
mardi 22 - 12h50
de : nazairien
2 commentaires
Aude Lancelin répond à RSF (video)
mardi 22 - 10h42
de : La Luciole Mélenchantée
La Lega italienne, laboratoire politique de la droite d’après ?
mardi 22 - 09h46
de : Jan Bediat
SYRIE : L’armée aurait fait 300 prisonniers Français+des Officiers de l’OTAN !
lundi 21 - 22h11
de : JO
Il est urgent de faire basculer le rapport de force – n° 20 – mai 2018
lundi 21 - 17h32
de : jodez
Venezuela : La couverture des élections présidentielles par les médias
lundi 21 - 17h20
de : jodez
VENEZUELA : Seuls Washington et ses alliés s’opposent au Peuple Venezuelien !
lundi 21 - 16h50
de : JO
Le Sacré Choeur raisonne au rythme de la Fanfare Invisible, afin que refleurisse la Commune
lundi 21 - 14h55
de : nazairien
5 commentaires
Services publics : les agents malmenés par la perte de sens et la souffrance au travail
lundi 21 - 10h25
Nicolas Maduro est réélu Président de la République avec 68 % des voix (photos)
lundi 21 - 08h46
de : Thierry Deronne
2 commentaires
Nous demandons l’annulation de la saison France-Israël
lundi 21 - 05h00
Selom, Matisse, Fives : Un maximum de bruit - Témoignages
dimanche 20 - 22h08
de : André
MANIFESTATION NATIONALE UNITAIRE POUR LA LIBERATION DE GEORGES IBRAHIM ABDALLAH - PARIS, SAMEDI 23 JUIN, 15h00,
dimanche 20 - 20h05
Espagne. Vers une gauche "d’adaptation" soluble dans le régime...
dimanche 20 - 14h31
de : Antoine (Montpellier)
Caméra, pourquoi sans répit m’épies-tu ?
dimanche 20 - 14h14
de : jean 1
Le syndicat contre l’affichage religieux identitaire ostensible
dimanche 20 - 11h52
de : Christian DELARUE
3 commentaires
L’ONU vote l’envoi d’une mission Internationale à GAZA ! Enfin !
dimanche 20 - 11h36
de : JO
1 commentaire
Après les destructions, les matraques et les lacrymos, sur la ZAD de NDDLon ne manque pas d’humour
dimanche 20 - 01h12
de : nazairien
4 commentaires
Entretien avec Laurent BRUN, secrétaire général de la CGT Cheminots #greveSNCF #jesoutienslagrevedescheminots
samedi 19 - 18h59
de : Jodez
Migrants : une fillette kurde de deux ans tuée par balle par la police belge
samedi 19 - 08h21
2 commentaires
Internationalisation du voile crypto-fasciste, drapeau de l’islamisme et plus largement de l’intégrisme musulman.
vendredi 18 - 21h22
de : Christian DELARUE
2 commentaires
SUR LE FRONT DES GREVES : Les agents de l’ONF face aux mauvais coups Macron !
vendredi 18 - 18h11
de : JO
Assemblée Générale anti-autoritaire, illégitime et sauvage
vendredi 18 - 16h30
de : jean 1
Ils sont fiers,sur la manche du Gal Lizurey, commandat l’opération de destruction sur la Zad
vendredi 18 - 12h10
de : nazairien
6 commentaires
Le MRAP condamne l’ignominieux message publié sur les réseaux sociaux du CRIF le 15 mai 2018
vendredi 18 - 11h28
de : MRAP
L’ÉQUIPE : La répression patronale en marche ! Rassemblement vendredi 18 mai 14 heures
vendredi 18 - 07h47
de : Info’Com-CGT
1 commentaire
VENEZUELA : Enfin , une vrai décision Révolutionnaire !
jeudi 17 - 16h01
de : JO
SYRIE : 60 militaires Français capturés !
jeudi 17 - 15h07
de : JO
1 commentaire
Pour l’égalité, la justice sociale et la solidarité Marée populaire le samedi 26 mai
jeudi 17 - 13h49
1 commentaire
La ZAD est de nouveau attaquée
jeudi 17 - 11h59
de : jean 1
3 commentaires
15 000 suppressions de postes dans les hôpitaux attendues cette année
jeudi 17 - 07h58
de : jean 1
Briançon • Chronique d’une mort annoncée
jeudi 17 - 00h33
de : chez jesus
Israël, 200 armes nucléaires pointées sur l’Iran
mercredi 16 - 22h14
de : Manlio Dinucci
2 commentaires
CHEZ NOUS, À GAZA / C’est l’heure de l’mettre
mercredi 16 - 21h50
de : Hdm
POUR SAUVER LE PLANÈTE, SORTEZ DU CAPITALISME
mercredi 16 - 18h43
de : Ernest London
EPR : plus fort que le survol des drones, le super-vol de cadenas !
mercredi 16 - 17h11
de : Patrick Samba
Enquête : la complaisance de Gérard Collomb envers les identitaires remonte à Lyon
mercredi 16 - 12h43
Ce que tout révolutionnaire doit savoir de la répression
mercredi 16 - 11h43
de : Roberto Ferrario
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Il faudrait, dans le Code Civil, ajouter partout 'du plus fort' au mot loi. Alfred Jarry
LE JOURNAL DU MEDIA de 20H
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Info Com-CGT

Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris dans la salle de la Coupole. C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris dans la salle de la Coupole. Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait (...)
Lire la suite
Tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai...
vendredi 4 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris dans la salle de la Coupole. C’est une photo prise par Baker 5 minutes avant que tu tombe... Avec ton sourire magique, Marceline Lartigue Ma compagne, mon amour, mon amie, ma camarade tu me manque, tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai, avec tout mon courage et ma force je suis pas arrivé a empêcher la faucheuse de faire son salle boulot, tout le (...)
Lire la suite
13 Mars ! Déjà 8 ans que Jean Ferrat nous quittait emportant ses rêves inachevés d’un monde meilleur (video)
mercredi 14 mars
de Roberto Ferrario
Jean Ferrat, auteur-compositeur né le 30 décembre 1930 à Vaucresson (Seine et Oise) et mort le 13 mars 2010 à Aubenas (Ardèche) est intimement lié à la commune d’Ivry-sur-Seine, où il a vécu 40 ans. En octobre 1960, il s’installe avec sa compagne Christine dans un petit appartement du 129, rue de Paris (plus tard renommée avenue Maurice Thorez), qui servira de cadre à plusieurs reportages lui étant consacrés, dont cet extrait de l’émission "Au delà de l’écran" (...)
Lire la suite
SOIXANTE DIX SEPT - LA REVOLUTION QUI VIENT
mardi 13 mars
de Roberto Ferrario
NOUS NOUS RETROUVONS COMME CHAQUE ANNEE POUR NOUS RAPPELER CE JOUR OU FRANCESCO LORUSSO MOURUT... LE JOUR OU LE POUVOIR FICHA UN PIQUET DE FRÊNE DANS LE CŒUR ROUGE D’UN RÊVE... LE RÊVE D’UNE SOCIETE EN COULEURS... FAIBLE FLAMME QUI COUVE SOUS LA CENDRE !!! SOIXANTE DIXSEPT - LA REVOLUTION QUI VIENT sous la direction de Sergio Bianchi et Lanfranco Caminiti 432 pp -20,00 euros 88-88738-57-6 En Italie, le mouvement politique, social, culturel, existentiel de 1977 n’a (...)
Lire la suite