Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Un pari pascalien
de : Denis Sieffert
jeudi 20 avril 2017 - 17h38 - Signaler aux modérateurs
JPEG - 23.6 ko

Le vote Mélenchon comporte des risques. Bien moins toutefois qu’une victoire de Fillon ou même de Macron. Il est à la fois de conviction et d’utilité.

Nous y voilà enfin ! Et ce n’est pas trop tôt ! Cette interminable campagne, ouverte mi-novembre avec la primaire de la droite, va connaître un premier épilogue dimanche. On en aura fini avec la toute-puissance des sondages qui apparentent l’élection présidentielle à une étape du Tour de France, bien pentue, avec ses rebondissements, ses défaillances, ses chutes, ses remontées, et sa « dernière ligne droite ». Passionnant ! Mais, est-ce vraiment ça la démocratie ? Cette indigestion de supputations médiatiques et de micro-trottoirs de gens déboussolés a surtout précipité nos concitoyens dans un abîme de perplexité. Il serait décidément grand temps d’en finir avec cette élection du président de la République au suffrage universel. Qui le fera ? Mélenchon, en tout cas, en ouvre la possibilité, avec son processus pour une 6e République. Et ce n’est pas un mince argument à nos yeux.

En attendant, il faut faire avec cette élection. Avec la réalité, sans laquelle « il n’y a pas de politique qui vaille », comme disait de Gaulle (figure tutélaire de cette campagne, cité à tort et à travers par les candidats). Et la réalité a aujourd’hui les traits de quatre personnages. Les seuls qui sont en situation de l’emporter. Parmi eux, notre choix est vite fait. Que ce soit par adhésion au projet de Jean-Luc Mélenchon ou par rejet des trois autres candidats, le résultat est le même. Ce qui est en jeu, c’est la reconquête par notre société d’un droit à l’alternative. Voilà bien trois décennies que cette liberté fondamentale nous a été retirée. Et en grande partie du fait de la dérive de la social-démocratie mitterrandienne.

Le périmètre du débat politique n’a cessé de se restreindre autour d’un axe néolibéral. Mélenchon nous propose d’en sortir. La proposition ne se refuse pas. Sinon, quoi ? Passons sur l’hypothèse Le Pen, antirépublicaine et xénophobe, qui ressort dans « la dernière ligne droite » toutes ses obsessions nauséabondes. Les deux autres candidats aux portes du pouvoir proposent, chacun à sa façon, une continuité aggravée. Avec, certes, des différences non négligeables dans le domaine sociétal. Fillon, c’est la vieille droite rancie, héritière de la chouannerie et du clergé réfractaire, comme il vient de l’avouer lui-même en scellant un pacte électoral avec les traditionalistes de « Sens commun », et en réaffirmant à tout bout de champ « les racines chrétiennes de la France ». Ce qui, comme le note le démographe Hervé Le Bras, signifie en langage à peine codé « non-musulman » [1]. On est là tout près du Front national.

Macron, c’est une autre histoire. C’est la précarisation du travail parée des mots de la modernité, « l’ubérisation », le basculement dans le monde des petits boulots généralisés. Il séduit parce qu’il prend acte à sa manière du désarroi social en préconisant la sortie du chômage à n’importe quel prix. Dans une telle adversité, le choix de Mélenchon, avec tous ses défauts, ne fait pas l’ombre d’un doute. Ses défauts, n’en reparlons pas ici. Nous avons assez dit ce que nous pensons de son alignement sur Poutine. On peut également tiquer sur son jacobinisme, son exaltation de la patrie, l’insuffisance de ses réponses sur l’immigration…

Mais retenons surtout aujourd’hui l’audace de son projet. Ce long processus vers l’adoption en deux ans d’une nouvelle constitution, véritable course d’obstacles qui commencera par les législatives de juin, se poursuivrait par un référendum à l’automne, et une gestion inconfortable des affaires publiques tant que la constituante n’aura pas doté la France d’une nouvelle loi fondamentale, plus démocratique, espérons-le, que l’actuelle (voir à ce sujet l’article de Pauline Graulle). Sans parler du bras de fer européen qu’il nous promet. Son « plan A » « qui réoriente la construction européenne dans le cadre de l’euro », comme le définit l’économiste Liêm Hoang Ngoc, et son « plan B », sortie « ordonnée » de la monnaie européenne [2]. On devine nos réticences.

Le vote Mélenchon, outre qu’il est destiné à faire barrage à trois candidats inquiétants, relève du pari pascalien. Il comporte des risques. Bien moins toutefois qu’une victoire de Fillon ou même de Macron. On voit par là que le choix de Mélenchon est à la fois de conviction et d’utilité. Il n’en demeure pas moins qu’il est loin de faire l’unanimité dans notre équipe et parmi nos lecteurs. Beaucoup voteront Hamon, malgré tout. Le candidat martyr du Parti socialiste est apparu comme un homme intègre, et en rupture idéologique sinon politique avec la rue de Solférino. Son rapport au pouvoir, très anti-« homme providentiel », plaît à la gauche. Donné à moins de 10 % dans les sondages, il est loin du peloton de tête. Les uns diront qu’une voix qui se porte sur son nom est une voix perdue pour Mélenchon ; les autres que la vie politique ne s’arrêtera pas au soir du 7 mai, et qu’il faut donner à Benoît Hamon les moyens d’exister dans une désormais inévitable recomposition de la gauche. Oui, la gauche ! Car ce n’est toujours pas « au nom du peuple » que nous donnons notre avis.

[1] Malaise dans l’identité, Hervé Le Bras, Actes Sud.

[2] Un insoumis devrait dire ça…, Liêm Hoang Ngoc, Éd. du Cerf.

https://www.politis.fr/articles/201...



Imprimer cet article





Lille en résistance ! Semaine d’action contre le congrès du FN
dimanche 25 - 15h54
de : Brubru
1 commentaire
TRAVAIL DOMINICAL : LA DOUBLE TRAHISON D’ANNE HIDALGO
dimanche 25 - 10h52
de : LD
L’APOSTAT de Jack London
samedi 24 - 14h56
de : Ernest London
VENEZUELA : Le Président MADURO annonce "Le Petro" déjà un phénomène mondial !
samedi 24 - 13h53
de : JO
Pimkie : grève lundi contre un plan de départs pas très volontaires
samedi 24 - 07h00
SYRIE : Les mercenaires avec armes de l’OTAN ne resteront pas impunis !
vendredi 23 - 22h28
de : JO
3 commentaires
10 mars : voyage des coeurs, voyages des âmes avec les chanteuses Tita Nzebi et Dobet Gnahore à LaClef
vendredi 23 - 21h26
Comptes de campagne d’Emmanuel Macron : quatre donateurs signalés au fisc et à la justice
vendredi 23 - 13h28
de : Emmanuel Lévy
2 commentaires
SYRIELEAKS : UN CÂBLE DIPLOMATIQUE BRITANNIQUE DEVOILE LA « STRATEGIE OCCIDENTALE » …
vendredi 23 - 10h33
de : Richard Labévière
1 commentaire
SOLIDARITE UGTG - NON A LA REPRESSION ANTI SYNDICALE EN GUADELOUPE
jeudi 22 - 21h26
de : UNION GENERALE DES TRAVAILLEURS DE GUADELOUPE
Sur le principe du multiplicateur keynésien
jeudi 22 - 16h07
de : Jean-Pierre Beux
Italie, Rome : 22 févr. 1980 Valerio Verbano était assassiné (video)
jeudi 22 - 15h47
de : Roberto Ferrario
Vous paierez tout et vous paierez cher, vous les capitalistes ! Milan, 1975 (vidéo complète)
jeudi 22 - 14h13
de : Roberto Ferrario
Khaled Issa : « Il n’y a pas de réaction à la hauteur de la gravité de la situation à Afrin »
jeudi 22 - 13h08
de : Azad Kurkut
La vie en intérim / C’est l’heure de l’mettre
jeudi 22 - 12h36
de : Hdm
1 commentaire
Expulsion en cours au bois Lejuc
jeudi 22 - 10h21
Bure : au moins 15 arrestations lors de l’évacuation des opposants, au projet Cigéo, de la ZAD de Bure (video)
jeudi 22 - 10h03
1 commentaire
Bure Expulsion en cours
jeudi 22 - 07h58
de : Jean-Yves Peillard
2 commentaires
Intégrisme religieux, laïcité , émancipation, marxisme (tmi)
mercredi 21 - 23h56
de : Christian DELARUE
1 commentaire
LA DETTE ET LE DEMANTELEMENT DE LA SNCF… CERTAINS ESPERENT SE REGALER !
mercredi 21 - 20h29
de : Nemo3637
A Lacq, l’industrie pollue gratuitement et impunément grâce à des élus locaux anti-écologie
mercredi 21 - 19h29
de : jean 1
VENEZUELA : création d’une criptomonnaie basée sur les ressouces naturelles du pays !
mercredi 21 - 18h05
de : JO
Israël : Benyamin Nétanyahou fragilisé par un nouveau scandale
mercredi 21 - 13h35
de : Cyrille Louis
LA QUESTION KURDE
mardi 20 - 20h26
de : Ernest London
OR GRIS
mardi 20 - 19h23
de : MARTINE LOZANO
Confirmation de la crétinisation du monde
mardi 20 - 19h19
de : PMO viaJYP
Italie. Ils veulent redonner le pouvoir au peuple
mardi 20 - 11h12
de : Gaël De Santis via FR
Ses Camarades qui ont été fusillés le 21 février 1944 au Mont Valérian (video)
mardi 20 - 10h37
de : Bernadette Leydier
Les fréquentations antisémites de la droite israélienne
mardi 20 - 10h02
de : CAPJPO-EuroPalestine
Comment 200 000 représentants du personnel vont perdre leur statut de salariés protégés
mardi 20 - 08h31
DE L’ESCLAVAGE : PLAIDOYER POUR JOHN BROWN
lundi 19 - 16h54
de : Ernest London
Potere al Popolo : la nouvelle gauche en Italie qui renaît des cendres de Gramsci
lundi 19 - 15h16
de : Marco Cesario via FR
1 commentaire
Forfaiture sur le forfait-jour
lundi 19 - 11h55
de : Ugict-CGT
LA SNCF A CRÉÉ DES CENTAINES DE FILIALES POUR MIEUX PRÉPARER LE DÉMANTÈLEMENT DU TRANSPORT FERROVIAIRE
lundi 19 - 10h57
de : Stéphane Ortega
1 commentaire
Le 22 mars 2018 : le retour des cheminots à Paris
lundi 19 - 10h48
de : CGT des Cheminots de Saint-Denis
FORD S’ACHARNE… CONTRE NOUS MAIS PAS POUR L’USINE !!!
lundi 19 - 10h44
de : CGT FORD
VENEZUELA : 55% de la population approuve une réélection de Maduro !
dimanche 18 - 21h13
de : JO
Jann Halexander rend hommage à la chanteuse canadienne Pauline Julien le 9 mars
dimanche 18 - 19h19
VENEZUELA : la Colombie recrute des mercenaires Vénézueliens
dimanche 18 - 16h25
de : JO
LA JOIE ARMÉE
dimanche 18 - 15h12
de : Ernest London

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

C'est par nos pensées, nos paroles et nos actions, individuellement et collectivement, que nous façonnons nos lendemains. Sagesse Tsagali
LE JOURNAL DU MEDIA à 20H
Facebook Twitter Google+
Info Com-CGT.jpg

Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
Italie. Ils veulent redonner le pouvoir au peuple
mardi 20 février
de Gaël De Santis via FR
Communistes, écologistes et militants des centres sociaux autogérés partent ensemble aux élections législatives italiennes du 4 mars . La gauche qui ne s’est pas rendue aux sirènes néolibérales reprend espoir en Italie. Et si elle retrouvait le chemin du Parlement  ? Depuis le mauvais score des communistes, en 2008, elle n’est en effet plus représentée dans les institutions nationales. Cette année, le monde militant antilibéral a retrouvé le chemin de l’unité, sous (...)
Lire la suite
Potere al Popolo : la nouvelle gauche en Italie qui renaît des cendres de Gramsci
lundi 19 février
de Marco Cesario via FR
1 commentaire
Les élections législatives approchent en Italie et dans un pays ravagé par une extrême droite toujours plus agressive et rampante qui prend comme cible les migrants et toute sorte de minorité ethnique ou religieuse, une nouvelle force politique voit le jour : Potere al Popolo ! (Pouvoir au peuple, en français) un mouvement de jeunes, ouvriers, précaires, étudiants, militants, résistants. “Nous sommes les sans emploi - lit-on dans le programme - nous sommes les (...)
Lire la suite
Italie. Elections du 4 mars 2018. Et programme du mouvement Potere al Popolo
lundi 12 février
de Jean-marc B via RF
Nous présentons, ci-après, une version française intégrale et annotée du programme de Potere al popolo[1] pour les élections législatives nationales italiennes du 4 mars 2018 (renouvellement des 630 membres de la Chambre des députés et des 315 membres du Sénat)[2]. Elles se dérouleront selon la nouvelle loi électorale adoptée en novembre 2017. C’est un système alambiqué, difficile à saisir dans son fonctionnement (à quel candidat sont finalement attribuées les voix exprimées ?[3]) et (...)
Lire la suite
Potere Al Popolo
vendredi 9 février
de Mathieu Dargel via RF
1 commentaire
Point culminant d’une initiative lancée cette automne, la première Assemblée Nationale de la liste « Potere al Popolo » s’est tenue à Rome le dimanche 17 décembre. Plus de 1000 personnes issues de collectifs militants, centres sociaux, associations, mouvements écologiques, syndicats et partis politiques, se sont réunies pour adopter le principe d’une liste unique de la gauche antilibérale et anticapitaliste aux prochaines élections législatives du printemps 2018, après (...)
Lire la suite
Italie, POTERE AL POPOLO : Manifeste pour une liste populaire aux prochaines élections.
mercredi 7 février
de via Roberto Ferrario
1 commentaire
Nous avons trop attendu…. Maintenant nous nous portons candidats ! Nous sommes les jeunes qui travaillons au noir, les précaires à 800 euros par mois et qui en ont besoin, qui souvent émigrent pour trouver mieux. Nous sommes les travailleu(r)ses soumis chaque jour et des chantages plus lourds et offensants pour notre dignité. Nous chômeuses, en chômage partiel ou en pré-retraite. Nous sommes les retraités qui vivent de peu, même s’ils ont peiné toute leur vie et qui maintenant (...)
Lire la suite
Sognavamo cavalli selvaggi
jeudi 1er février
de Luca Visentini via RF
Il est enfin sorti en version papier comme e-Book. https://www.amazon.it/Sognavamo-cav... https://www.amazon.it/Sognavamo-cav... Ce sont cent contes courts ou très courts qui, dans l’ensemble, reconstruisent, en une seule affaire, la Milan de 1968 à 1977 d’un garçon de la nouvelle gauche. Un compagnon de base, pas un dirigeant, ni un repenti. On ne parle pas d’analyses politiques ou de querelles idéologiques, mais d’amour, d’amitiés, de famille, de luttes (...)
Lire la suite
PROCÈS DES 7 DE GOODYEAR : LA COUR DE CASSATION CASSE LES SALARIÉS
jeudi 25 janvier
de Info’Com-CGT
1 commentaire
Le syndicat Info’Com-CGT est scandalisé par la décision de la Cour de Cassation d’Amiens : elle vient de confirmer le verdict de la Cour d’appel condamnant 7 salariés de Goodyear à des mois de prison avec sursis (pour certains 24 mois), 5 ans de mise à l’épreuve et l’inscription au casier judiciaire B2 ! Cette décision est hallucinante étant donné que la position du procureur était de valider notre recours et ...d’appuyer la démarche de casser le (...)
Lire la suite