Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Faux diplôme, plainte pour violences conjugales, propos homophobes : ces futurs députés En Marche qui traînent des casseroles
de : Assma Maad
vendredi 16 juin 2017 - 10h24 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire
JPEG - 94.7 ko

Propos polémiques, condamnations, enquêtes judiciaires... plusieurs candidats en ballotage favorable pour le second tour des élections législatives sont loin d’avoir des profils irréprochables. Tour d’horizon.

Selon les projections, La République en marche et son allié le MoDem pourraient obtenir dimanche plus de 400 députés (et jusqu’à 440 et 455 selon les instituts de sondage) sur les 577 de l’Assemblée nationale. Un raz-de-marée pour la majorité présidentielle. Parmi les candidats qualifiés pour le second tour des élections législatives, certains ont tenu des propos outranciers, ou sont visés par des enquêtes judiciaires. On dresse la liste.

JPEG - 17.4 ko

Richard Ferrand, candidat dans la 6e circonscription du Finistère et ministre de la Cohésion des territoires, est arrivé en tête avec 33,93% des suffrages exprimés. Le parquet de Brest a ouvert une enquête portant sur une opération immobilière datée de 2011 lorsqu’il était à la tête des Mutuelles de Bretagne. « Je réfute et condamne tous les soupçons implicites », a déclaré Ferrand après les révélations du Canard enchaîné. Après les résultats du 1er tour, Richard Ferrand a déclaré : « Je constate que les Finistériennes et les Finistériens m’ont réitéré leur confiance à hauteur de presque 34% (...) Les Finistériennes et les Finistériens ont jugé, ils me connaissent. »

Marielle de Sarnez, candidate dans la 11e circonscription de Paris et ministre des Affaires européennes, est arrivée nettement en tête avec 40,71% des suffrages. Une enquête préliminaire la visant avec d’autres eurodéputés français a été ouverte pour des emplois fictifs présumés de collaborateurs au parlement européen. Elle a porté plainte pour « dénonciation calomnieuse » contre Sophie Montel du FN qui avait fait état de soupçons d’emplois fictifs parmi des assistants d’eurodéputés.

Romain Grau, candidat dans la 1re circonscription des Pyrénées-Orientales, est arrivé en tête dimanche avec 31,75% des suffrages exprimés. Il est visé par une enquête préliminaire pour « harcèlement moral ». Selon France Bleu Roussillon, le parquet de Perpignan a lancé une enquête concernant l’entreprise EAS Industries, une entreprise de maintenance aéronautique à l’aéroport de Perpignan, dont Romain Gros est le directeur général. « Il n’y a pas de pression », a réagi le candidat.

Didier Martin, candidat dans la 1re circonscription de Côte-d’Or, est arrivé largement premier avec 36,08% des suffrages. Ex-président de l’office de tourisme de Dijon, il a été entendu par les policiers début juin, après l’ouverture d’une enquête préliminaire après des plaintes pour faux témoignages. Le candidat a dénoncé « un complot politique ».

Stéphanie Jannin, candidate dans la 2e circonscription de l’Hérault, a viré en tête en obtenant 28,58% des suffrages. Deuxième adjointe au maire de Montpellier, elle sera jugée le 18 septembre par le tribunal correctionnel pour « prise illégale d’intérêts ».

Buon Tan, candidat dans la 9e circonscription de Paris et élu municipal du 13e arrondissement, est arrivé premier avec 36,4% des suffrages. Une enquête préliminaire a été ouverte sur le candidat, après la plainte de la vice-présidente du conseil représentatif des associations asiatiques de France (CRAAF), association qu’il a présidée, qui dénonce un possible détournement de fond.

Corinne Vignon, candidate dans la 3e circonscription de la Haute-Garonne. Elle est arrivée largement en tête au 1er tour. Elle fait l’objet d’une enquête ouverte par le parquet de Toulouse qui précise à BuzzFeed News que Corine Vignon aurait « exercé une activité d’astrologie non déclarée ». Le SRPJ est en charge de l’enquête. « Il faut maintenant laisser le temps des investigations », ajoute le parquet.

JPEG - 18.1 ko

Houmria Berrada, candidate dans la 2e circonscription du Nord, est arrivée en tête avec 23,42% des suffrages. La candidate a été condamnée en 2011 pour avoir présenté un faux diplôme de l’Institut d’études judiciaires de Strasbourg. Houmria Berrada a été condamnée à 8 mois de prison avec sursis pour faux et usages de faux et elle a été renvoyée de l’école d’avocats de Lille.

Pierre Cabaré, candidat dans la 1re circonscription de Haute-Garonne, s’est imposé avec 33,7% des suffrages. Mais il est un cas spécial. Son investiture a été suspendue par La République en marche après les révélations sur son inéligibilité entre 2003 et 2004. Sauf que le parti n’a envoyé personne à sa place et il a continué à faire campagne avec des documents ou figuraient le nom En marche...

Bruno Bonnell, candidat dans la 6e circonscription du Rhône, est arrivé largement devant l’ex-ministre Najat Vallaud-Belkacem avec 36% des suffrages. Selon Mediapart, l’entreprise Infogrames dont il a été directeur général a écopé d’une sanction de 40.000 euros devant l’Autorité des marchés financiers. Il est aussi pointé du doigt pour avoir domicilié des sociétés dans le Delaware, « petit État américain considéré comme un paradis fiscal » selon Libé.

Claire O’Petit,
candidate dans la 5e circonscription de l’Eure a obtenu le score de 28,55% et est arrivée en première place. Celle qui dément avoir sollicité une investiture du Front national aux élections régionales a été interdite par le tribunal de Bobigny de « diriger, gérer, administrer ou contrôler directement toute entreprise commerciale ou artisanale, toute exploitation agricole ou toute personne morale (…) pour une durée de cinq ans », selon Mediapart.

Alain Péréa, candidat dans la 2e circonscription de l’Aude, a obtenu 27,3% des suffrages exprimés. Selon Le Midi libre, il a été épinglé en 2010 par la Chambre régionale des comptes de Languedoc-Roussillon. Alain Péréa aurait été payé pour 6 mois de travail, soit 9000 euros, pour la rédaction d’une étude sur les Harkis et le logement qui n’a jamais été publiée.

JPEG - 24.9 ko

Véronique Avril, candidate dans la 2e circonscription de Seine-Saint-Denis, est arrivée en deuxième position avec 19,88% des voix derrière le candidat PCF à 29,35%. Selon Mediapart, la candidate LREM est accusée d’avoir acheté et mis en location un appartement dans un immeuble insalubre « déjà classé depuis des années en état de péril imminent » à un « tarif exorbitant ». « Je ne suis pas un marchand de sommeil », s’est défendue Véronique Avril tout en admettant « avoir fait une erreur ».

Khadija Moudnib, candidate dans la 8e circonscription des Yvelines, est arrivée en tête avec 25% des suffrages exprimés. Elle a été accusée de conflits d’intérêts pour avoir notamment obtenu une subvention municipale pour l’association qu’elle avait fondée, alors qu’elle était adjointe municipale. « Une histoire vieille de trois ans, qui avait alors été montée de toutes pièces par l’opposition municipale, qui ressort curieusement à trois jours d’une échéance électorale », s’est défendue la candidate.

Frédéric Petit, candidat arrivé en tête du 1er tour dans la 7e circonscription des Français de l’étranger avec 54,03%. Selon Mediapart, il a menti sur son CV en affirmant avoir été maire d’une commune en Moselle. Or, il a été élu deuxième adjoint et non maire. « C’est un raccourci de ma part. Mea culpa », a déclaré le candidat à franceinfo.

Émilie Guerel, candidate dans la 7e circonscription du Var, est en ballotage favorable avec 31,55% des votes. La candidate est visée par une plainte « pour escroquerie à l’assurance maladie » de son ancien adversaire, Jean Pierre Colin. Elle a annoncé porter plainte pour diffamation.

Laurent Zameczkowski, candidat dans la 6e circonscription des Hauts-de-Seine est arrivé largement en tête avec 41,92% des voix. Selon Le Point, ce patron de PME ne publie pas les comptes de son entreprise au tribunal de commerce. Il aurait aussi ouvert un compte non-déclaré à Hong Kong. Laurent Zameczkowski est aussi visé par une plainte pour « violences conjugales ».

JPEG - 19.2 ko

Olivier Serva, candidat dans la1re circonscription de Guadeloupe, est arrivé largement en tête avec 43,70% des voix. Street Press a révélé que le candidat avait déclaré à la télé en 2012 que le mariage pour tous était « intolérable » et que l’homosexualité était une « abomination ». Il ajoutait : « Bien sûr que c’est un péché [le mariage homosexuel]. La Bible le dit. » Olivier Serva s’est excusé d’avoir tenu ces propos et a assuré qu’il n’était pas homophobe : « Je n’ai jamais été homophobe, j’ai beaucoup d’amis homosexuels. Je respecte le choix de chacun. »

Vincent Bru, candidat dans la 6e circonscription des Pyrénées-Atlantiques et maire UDI de Cambo-les-Bains, est arrivé en tête avec 38,94% des suffrages exprimés. En 2013, il avait demandé l’abrogation du mariage pour tous en signant un manifeste des « maires pour l’enfance ». Une pétition pour s’opposer à la candidature de Vincent Bru avait ainsi été lancée.

Aude Bono Vandorme, candidate dans la 1re circonscription de l’Aisne, est arrivée en première place avec 28,8% devant un candidat FN qui la talonne. Comme elle s’en explique sur sa page Facebook, l’élue a « assisté » en novembre 2012 à une manifestation d’opposition au projet de loi « ouvrant le mariage aux couples de personnes de même sexe ». Une pétition a été mise en ligne et un recours auprès de la commission des investitures a été fait, selon le quotidien local L’Union.

André Dupont, candidat dans la 1re circonscription en Ardèche, est arrivé en tête avec 23,61% des suffrages. Il a supprimé sa page Facebook juste après son investiture. Dessus, il relayait les messages réacs de personnes proches de l’extrême droite. Opposé à la supposée « théorie du genre », il a partagé une pétition et un article complotiste, et a aussi relayé un article de la fondation Jérôme-Lejeune, proche des catholiques intégristes anti-avortement.

JPEG - 13.1 ko

Corinne Versini, candidate dans la 4e circonscription des Bouches-du-Rhône face à Jean-Luc Mélenchon, s’est hissée à la seconde position (22,66%) derrière le leader de la France insoumise (34,31%). Son suppléant Said Ousmane Diallo est accusé d’avoir proféré en 2012 des menaces de mort contre le candidat socialiste Patrick Mennucci. Des accusations que le suppléant dément.

https://www.buzzfeed.com/assmamaad/...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Faux diplôme, plainte pour violences conjugales, propos homophobes : ces futurs députés En Marche qui traînent des casseroles
16 juin 2017 - 11h16 - Posté par JOclaude

C’est bien connu : Les vieilles peintures s’en vont, les peintures soudées restent ! Les vices cachés sont vieux comme le monde . Tout est à refaire : une idée qui fait son chemin ! Et cela s’appelle le Socialisme, sauf que, dans un régime capitaliste bien soudé : point de salut !






L’extrême droite cible les soutiens des migrants
lundi 23 - 16h36
1 commentaire
Réforme du code du travail : la victoire des dockers
lundi 23 - 13h50
de : Amélie Bonté,
Drapeau européen et Vierge Marie : pourquoi Mélenchon a raison
lundi 23 - 13h25
de : Sophie Lebrun
MERCY, MARY, PATTY
lundi 23 - 09h10
de : MERCY, MARY, PATTY
Paysâmes actualités – terre empoisonnée - résiste
dimanche 22 - 21h06
de : Plouquistan
Fou mais vrai : la police poursuit un manifestant pour « jet de feuilles d’origine végétale »
dimanche 22 - 15h58
de : Grégoire Souchay
1 commentaire
Le PCF hausse le ton contre Mélenchon
dimanche 22 - 12h46
de : Tristan Quinault-Maupoil
5 commentaires
Comment ne pas soutenir la population Catalane
dimanche 22 - 11h31
de : Jean Naideux
Le Conseil constitutionnel invalide le référendum d’entreprise
samedi 21 - 14h01
A propos d’orages et de boussoles
vendredi 20 - 18h16
de : Paroles Libres
Existrans - Face à la transphobie : organisons la résistance !
vendredi 20 - 18h10
de : Relations extérieures de la CGA
Sinutra, le lait caille !
vendredi 20 - 01h48
de : Carland
Quand Charlie-Hebdo déconne.
jeudi 19 - 18h05
de : L’iena rabbioso
VIE ET MORT DU CHE / C’est l’heure de l’mettre
jeudi 19 - 10h07
de : Hdm
Ibiza, Bali ou Les Maldives ? Et toi où pars-tu avec ton chômage ?
jeudi 19 - 09h16
1 commentaire
EMILIANO ZAPATA
jeudi 19 - 08h13
de : Ernest London
Le franco-gabonais Jann Halexander en concert ’A vous dirais-je’ au Gouvernail 3 et 4 novembre 2017
mercredi 18 - 20h35
de : Bruno
Pétrograd rouge
mercredi 18 - 19h06
de : Bernard
CAMPAGNE BDS FRANCE
mercredi 18 - 09h16
de : jean 1
Le psy
mercredi 18 - 02h27
de : Caarland
1 commentaire
Spectacle ’CLAIR DE LUNE’ 3/02/2018 au Café de la Danse, avec Tita Nzebi
mercredi 18 - 01h17
de : Bruno
LA BATAILLE DE PARIS - 17 octobre 1961
mardi 17 - 22h13
de : Ernest London
MACRON, Le « PETIT TELEGRAPHISTE » ET FIER DE L’ETRE, de FRAU MERKEL
mardi 17 - 10h11
de : Floreal
Lettre ouverte d’un apprenti au Président de la République
mardi 17 - 09h02
de : Un apprenti
2 commentaires
Communiqué conjoint des syndicats de l’éducation CGT, CNT et Sud sur les arrestations et les humiliations subies par deu
mardi 17 - 07h38
de : jean 1
1 commentaire
Interview d’Eric Beynel (Solidaires) : « Nous sommes dans la construction d’un appel unitaire en novembre. »
lundi 16 - 18h37
1 commentaire
Manifestation des victimes de l’amiante
lundi 16 - 15h38
de : blanval
NOUS NE FERONS PAS MARCHE ARRIÈRE - Lutte contre la frontière franco-italienne à Vintimille
lundi 16 - 11h46
de : Ernest London
Socialisons l’espace économique !
dimanche 15 - 22h19
de : LE BRIS RENE
Soutenons le combat de Georges Abdallah !
dimanche 15 - 21h33
de : [Tien/1] Bagnolet
Retour vers le passé
dimanche 15 - 11h21
de : Irae
Objet de luxe 1 santé zéro
samedi 14 - 12h22
de : Irae
1 commentaire
LES PRÉDATEURS DU BÉTON : Enquête sur la multinationale Vinci
samedi 14 - 07h11
de : Ernest London
Ordonnances Macron Mobilisons nous le 19 octobre !!
vendredi 13 - 12h47
de : La CGT
2 commentaires
Ne jamais lâcher le fil de l’eau
vendredi 13 - 11h18
de : Jean-Luc Mélenchon
Pourquoi le drapeau européen est-il bleu avec 12 étoiles dorées en cercle ?
vendredi 13 - 11h13
de : Philippe Vandel
3 commentaires
Conflit d’intérêts : cette décision de la ministre Agnès Buzyn qui a bien fait les affaires de son mari
vendredi 13 - 11h09
de : Étienne Girard
Pétition : Procès en appel de Frédéric (4 mois ferme en 1ère instance)
vendredi 13 - 10h44
Le Média appartiendra à ses « socios »… c’est-à-dire nous !
vendredi 13 - 01h45
de : Pierrick Tillet
2 commentaires
Les médicaments génériques, c’est de la merde. Preuve par le lévothyrox
vendredi 13 - 00h47
de : André

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

La musique exprime ce qui ne peut être dit et sur quoi il est impossible de rester silencieux. Victor Hugo
Facebook Twitter Google+
Info Com-CGT.jpg
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
Télévision. «  Pour le Che, la guérilla devait avoir ses propres médias  » (vidéo)
lundi 9 octobre
de Laurent Etre
1 commentaire
Un documentaire Che Guevara, naissance d’un mythe, qui met l’accent sur le rapport du guérillero-ministre à sa propre image et le rôle potentiellement révolutionnaire des outils d’information. Entretien avec son auteur, Tancrède Ramonet. Votre documentaire s’intitule Che Guevara, naissance d’un mythe. Qu’entendez-vous par «  mythe  »  ? Tancrède Ramonet Je l’entends au sens de Roland Barthes, qui définissait le mythe comme un « (...)
Lire la suite
Video live : grève générale, la foule est immense à Barcelone
mardi 3 octobre
Le cortège, immense, impossible d’en distinguer le début ou la fin. Plus des 87% des travailleurs sont en grève générale, affectant tous les secteurs d’activités.
Lire la suite
Avec ses ordonnances Travail, Macron a réussi à nous refourguer… le CPE pour tous
dimanche 1er octobre
de Thomas Vampouille
Les ordonnances voulues par Emmanuel Macron pour réformer le code du travail facilitent sensiblement le licenciement d’un salarié en CDI ayant moins de deux ans d’ancienneté. Et les indemnités prévues ne sont pas lourdes. Finalement, Marianne a calculé que cela revient au même que le fameux CPE que la rue avait fait enterrer. En pire, même… C’est la ministre du Travail elle-même qui nous mis la puce à l’oreille. Si vous ne l’avez pas vu, Muriel Pénicaud (...)
Lire la suite
Travail : ton univers impitoyable - Cash investigation (video intégrale)
jeudi 28 septembre
Les enquêtes de l’émission présentée par Élise Lucet se sont concentrées sur Lidl France et Free, mettant en avant la souffrance au travail et les licenciements avec des séquences parfois choquantes.
Lire la suite
Oui tous ensemble le 28 septembre avec les retraité-e-s
jeudi 28 septembre
de UCR Union Confédéral des Retraités
Parce qu’une fois de plus le gouvernement s’attaque à leur pouvoir d’achat, aux services médicaux et sociaux, neuf organisations appellent les retraité-e-s à se mobiliser dans les départements sous des formes diverses le 28 septembre. Haro sur le pouvoir d’achat des retraités Au printemps dernier plus de 12 000 retraité-e-s se sont exprimé-e-s dans une enquête lancée par nos organisations. 80 % des personnes retraitées indiquent que leur situation financière (...)
Lire la suite
Soutenez la création d’un nouveau média citoyen (video)
mardi 26 septembre
2 commentaires
Signez cette pétition ici : https://www.change.org/p/media-citoyen Quand l’information et la culture sont trop souvent traitées comme des marchandises, quel rôle les citoyen·ne·s peuvent-ils encore jouer pour faire vivre le pluralisme et le débat ? Cette question appelle une réponse qui ne saurait attendre. Un peu partout, des millions de gens s’investissent et agissent sur leur quotidien sans attendre le bon vouloir des pouvoirs publics et à contre-courant des puissances (...)
Lire la suite
Marche du 23 septembre contre le coup d’État social (vidéo)
dimanche 24 septembre
de Jean-Luc Mélenchon
Le samedi 23 septembre 2017, 150 000 personnes se sont rassemblées place de la République pour s’opposer au coup d’État social d’Emmanuel Macron. Jean-Luc Mélenchon a expliqué que la bataille contre les ordonnances de Macron ne faisait que commencer et a appelé la jeunesse à se mobiliser. Il a lancé un appel aux organisations syndicales pour qu’elles prennent la tête d’une ample mobilisation à laquelle les insoumis apporteront leur (...)
Lire la suite