Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Georges Abdallah : L’Etat français et la guerre de Classe !
de : [Tien/1]
samedi 17 juin 2017 - 10h12 - Signaler aux modérateurs
JPEG - 586.9 ko

Ce samedi 17 juin 2017 a lieu à Paris une manifestation pour Georges Abdallah qui partira de la place qui honore le colonel Fabien, une figure de la résistance.

Le 21 août 1941 à Paris, au métro Barbès Rochechouart, deux coups de feu sont tirés. Pierre Georges – militant communiste dit le colonel Fabien - vient d’abattre un militaire allemand. C’est dans la France occupée par les nazis le premier acte de résistance armée.

Quarante après, le 3 avril 1982, à Boulogne-Billancourt, cinq coups de feu sont tirés sur un agent des services secrets israéliens. Des combattantes et combattants communistes libanais de la FARL – Fraction Armée Révolutionnaire Libanaise- ont décidé de porter la résistance en dehors des frontières de leur pays occupé par les forces sionistes. Quelques jours après, la FARL revendiquait l’action en ces termes : « C’est notre droit de nous défendre. C’est notre droit aussi d’attaquer l’impérialisme partout où il sévit ... »

Georges Ibrahim Abdallah, communiste libanais et combattant de la résistance palestinienne, est depuis 1984 en prison en France pour avoir été de la résistance contre l’occupation de son pays.

En 33 ans de captivité Georges Abdallah a vu les lois être interprétées ou modifiées pour s’assurer de son emprisonnement, lui qui est libérable depuis 18 ans. Il a été ainsi en France le premier prisonnier politique à être jugé et condamné à perpétuité par une cour spéciale. En 2013 sa libération a été annulée par le ministre de l’intérieur qui a refusé de délivrer un avis d’expulsion et qui a ainsi bloqué une décision de justice. Dernièrement l’ancien ministre de la justice Urvoas a pu affirmer que la perpétuité réelle existait en France et qu’elle s’appliquait à Georges Abdallah. Pourtant cette notion de perpétuité réelle n’est pas dans le droit français.

Nous sommes toutes et tous confrontés à cette abolition définitive de la notion d’Etat de droit pour celles et ceux qui s’opposent à l’Etat, aux grands patrons, aux intérêts capitalistes, à l’impérialisme et au colonialisme. L’état d’urgence sera prochainement intégré dans le droit commun afin de renforcer le pouvoir arbitraire des autorités répressives. Des centaines de personnes ont été perquisitionnées ou assignées à résidence au seul motif de leur appartenance supposée à une mouvance islamiste ou de leur origine, ainsi que des dizaines de militantes et militants pour présomption d’appartenance à une « mouvance contestataire radicale ».

Les quartiers populaires connaissent depuis des dizaines d’années ces zones de non droit où la police et la gendarmerie violentent, violent et tuent impunément. Et quand ces quartiers s’organisent, quand les familles affrontent les juges pour demander “Justice et Vérité”, la loi est modifiée pour mieux protéger les flics assassins.

Et les familles subissent la répression. Rappelons-nous les frères Kamara lourdement condamnés sur d’invérifiables dénonciations anonymes. Et la famille Traoré qui depuis que leur frère Adama ait été tué dans une gendarmerie, subit la répression, l’incarcération de leur frère Bagui et de multiples intimidations.

L’offensive de la contre-révolution préventive de la bourgeoisie, garante des intérêts des financiers, banquiers et autres marchands d’armes, est là face à nous. Le premier acte du nouveau président de la république a été de remonter les Champs-Elysées sur un char. Il a ensuite rendu visite aux forces françaises au Mali.

La France a aujourd’hui 17 500 militaires engagés dans des opérations extérieures à travers le monde, force impérialiste d’intervention pour protéger et développer les intérêts des Bolloré, Bouygues, Lagardère, Dassault, Lafarge, Total, Areva. Il y a aussi 13 000 militaires déployés en France même, dans le cadre de l’opération « Sentinelle », véritable force d’occupation intérieure de la contre-révolution, en ordre de marche pour la guerre de classe.

En 1941 le colonel Fabien agissait en résistant contre le nazisme. En 1982 les FARL et Georges Abdallah agissaient en résistants contre le sionisme et l’impérialisme. Et depuis des décennies les palestiniennes et les palestiniens résistent à l’occupation de leur pays.

La résistante Lucie Aubrac le proclamait « Le verbe résister doit toujours se conjuguer au présent ».

Liberté pour Abdallah !

Les camarades du soutien de Bagnolet – 17 juin 2017

http://ledesordre.over-blog.com/

« Manifestation nationale pour exiger la libération de Georges Ibrahim Abdallah samedi 17 juin à 15 heures place du Colonel-Fabien à Paris métro : Colonel-Fabien »



Imprimer cet article





L’extrême droite cible les soutiens des migrants
lundi 23 - 16h36
1 commentaire
Réforme du code du travail : la victoire des dockers
lundi 23 - 13h50
de : Amélie Bonté,
Drapeau européen et Vierge Marie : pourquoi Mélenchon a raison
lundi 23 - 13h25
de : Sophie Lebrun
MERCY, MARY, PATTY
lundi 23 - 09h10
de : MERCY, MARY, PATTY
Paysâmes actualités – terre empoisonnée - résiste
dimanche 22 - 21h06
de : Plouquistan
Fou mais vrai : la police poursuit un manifestant pour « jet de feuilles d’origine végétale »
dimanche 22 - 15h58
de : Grégoire Souchay
1 commentaire
Le PCF hausse le ton contre Mélenchon
dimanche 22 - 12h46
de : Tristan Quinault-Maupoil
5 commentaires
Comment ne pas soutenir la population Catalane
dimanche 22 - 11h31
de : Jean Naideux
Le Conseil constitutionnel invalide le référendum d’entreprise
samedi 21 - 14h01
A propos d’orages et de boussoles
vendredi 20 - 18h16
de : Paroles Libres
Existrans - Face à la transphobie : organisons la résistance !
vendredi 20 - 18h10
de : Relations extérieures de la CGA
Sinutra, le lait caille !
vendredi 20 - 01h48
de : Carland
Quand Charlie-Hebdo déconne.
jeudi 19 - 18h05
de : L’iena rabbioso
VIE ET MORT DU CHE / C’est l’heure de l’mettre
jeudi 19 - 10h07
de : Hdm
Ibiza, Bali ou Les Maldives ? Et toi où pars-tu avec ton chômage ?
jeudi 19 - 09h16
1 commentaire
EMILIANO ZAPATA
jeudi 19 - 08h13
de : Ernest London
Le franco-gabonais Jann Halexander en concert ’A vous dirais-je’ au Gouvernail 3 et 4 novembre 2017
mercredi 18 - 20h35
de : Bruno
Pétrograd rouge
mercredi 18 - 19h06
de : Bernard
CAMPAGNE BDS FRANCE
mercredi 18 - 09h16
de : jean 1
Le psy
mercredi 18 - 02h27
de : Caarland
1 commentaire
Spectacle ’CLAIR DE LUNE’ 3/02/2018 au Café de la Danse, avec Tita Nzebi
mercredi 18 - 01h17
de : Bruno
LA BATAILLE DE PARIS - 17 octobre 1961
mardi 17 - 22h13
de : Ernest London
MACRON, Le « PETIT TELEGRAPHISTE » ET FIER DE L’ETRE, de FRAU MERKEL
mardi 17 - 10h11
de : Floreal
Lettre ouverte d’un apprenti au Président de la République
mardi 17 - 09h02
de : Un apprenti
2 commentaires
Communiqué conjoint des syndicats de l’éducation CGT, CNT et Sud sur les arrestations et les humiliations subies par deu
mardi 17 - 07h38
de : jean 1
1 commentaire
Interview d’Eric Beynel (Solidaires) : « Nous sommes dans la construction d’un appel unitaire en novembre. »
lundi 16 - 18h37
1 commentaire
Manifestation des victimes de l’amiante
lundi 16 - 15h38
de : blanval
NOUS NE FERONS PAS MARCHE ARRIÈRE - Lutte contre la frontière franco-italienne à Vintimille
lundi 16 - 11h46
de : Ernest London
Socialisons l’espace économique !
dimanche 15 - 22h19
de : LE BRIS RENE
Soutenons le combat de Georges Abdallah !
dimanche 15 - 21h33
de : [Tien/1] Bagnolet
Retour vers le passé
dimanche 15 - 11h21
de : Irae
Objet de luxe 1 santé zéro
samedi 14 - 12h22
de : Irae
1 commentaire
LES PRÉDATEURS DU BÉTON : Enquête sur la multinationale Vinci
samedi 14 - 07h11
de : Ernest London
Ordonnances Macron Mobilisons nous le 19 octobre !!
vendredi 13 - 12h47
de : La CGT
2 commentaires
Ne jamais lâcher le fil de l’eau
vendredi 13 - 11h18
de : Jean-Luc Mélenchon
Pourquoi le drapeau européen est-il bleu avec 12 étoiles dorées en cercle ?
vendredi 13 - 11h13
de : Philippe Vandel
3 commentaires
Conflit d’intérêts : cette décision de la ministre Agnès Buzyn qui a bien fait les affaires de son mari
vendredi 13 - 11h09
de : Étienne Girard
Pétition : Procès en appel de Frédéric (4 mois ferme en 1ère instance)
vendredi 13 - 10h44
Le Média appartiendra à ses « socios »… c’est-à-dire nous !
vendredi 13 - 01h45
de : Pierrick Tillet
2 commentaires
Les médicaments génériques, c’est de la merde. Preuve par le lévothyrox
vendredi 13 - 00h47
de : André

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Quand l'argent d'un gouvernement dépend des banques, ce sont elles et non les chefs du gouvernement qui contrôlent la situation. Napoleon Bonaparte
Facebook Twitter Google+
Info Com-CGT.jpg
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
Télévision. «  Pour le Che, la guérilla devait avoir ses propres médias  » (vidéo)
lundi 9 octobre
de Laurent Etre
1 commentaire
Un documentaire Che Guevara, naissance d’un mythe, qui met l’accent sur le rapport du guérillero-ministre à sa propre image et le rôle potentiellement révolutionnaire des outils d’information. Entretien avec son auteur, Tancrède Ramonet. Votre documentaire s’intitule Che Guevara, naissance d’un mythe. Qu’entendez-vous par «  mythe  »  ? Tancrède Ramonet Je l’entends au sens de Roland Barthes, qui définissait le mythe comme un « (...)
Lire la suite
Video live : grève générale, la foule est immense à Barcelone
mardi 3 octobre
Le cortège, immense, impossible d’en distinguer le début ou la fin. Plus des 87% des travailleurs sont en grève générale, affectant tous les secteurs d’activités.
Lire la suite
Avec ses ordonnances Travail, Macron a réussi à nous refourguer… le CPE pour tous
dimanche 1er octobre
de Thomas Vampouille
Les ordonnances voulues par Emmanuel Macron pour réformer le code du travail facilitent sensiblement le licenciement d’un salarié en CDI ayant moins de deux ans d’ancienneté. Et les indemnités prévues ne sont pas lourdes. Finalement, Marianne a calculé que cela revient au même que le fameux CPE que la rue avait fait enterrer. En pire, même… C’est la ministre du Travail elle-même qui nous mis la puce à l’oreille. Si vous ne l’avez pas vu, Muriel Pénicaud (...)
Lire la suite
Travail : ton univers impitoyable - Cash investigation (video intégrale)
jeudi 28 septembre
Les enquêtes de l’émission présentée par Élise Lucet se sont concentrées sur Lidl France et Free, mettant en avant la souffrance au travail et les licenciements avec des séquences parfois choquantes.
Lire la suite
Oui tous ensemble le 28 septembre avec les retraité-e-s
jeudi 28 septembre
de UCR Union Confédéral des Retraités
Parce qu’une fois de plus le gouvernement s’attaque à leur pouvoir d’achat, aux services médicaux et sociaux, neuf organisations appellent les retraité-e-s à se mobiliser dans les départements sous des formes diverses le 28 septembre. Haro sur le pouvoir d’achat des retraités Au printemps dernier plus de 12 000 retraité-e-s se sont exprimé-e-s dans une enquête lancée par nos organisations. 80 % des personnes retraitées indiquent que leur situation financière (...)
Lire la suite
Soutenez la création d’un nouveau média citoyen (video)
mardi 26 septembre
2 commentaires
Signez cette pétition ici : https://www.change.org/p/media-citoyen Quand l’information et la culture sont trop souvent traitées comme des marchandises, quel rôle les citoyen·ne·s peuvent-ils encore jouer pour faire vivre le pluralisme et le débat ? Cette question appelle une réponse qui ne saurait attendre. Un peu partout, des millions de gens s’investissent et agissent sur leur quotidien sans attendre le bon vouloir des pouvoirs publics et à contre-courant des puissances (...)
Lire la suite
Marche du 23 septembre contre le coup d’État social (vidéo)
dimanche 24 septembre
de Jean-Luc Mélenchon
Le samedi 23 septembre 2017, 150 000 personnes se sont rassemblées place de la République pour s’opposer au coup d’État social d’Emmanuel Macron. Jean-Luc Mélenchon a expliqué que la bataille contre les ordonnances de Macron ne faisait que commencer et a appelé la jeunesse à se mobiliser. Il a lancé un appel aux organisations syndicales pour qu’elles prennent la tête d’une ample mobilisation à laquelle les insoumis apporteront leur (...)
Lire la suite