Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

VENEZUELA : NORMAL : Le régime capitaliste ne peut pas aimer "Une Constituante" !
de : JO
mardi 1er août 2017 - 18h26 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire

NDLR : Qui abolit les privilèges pour qu’ils ne puissent plus se reconstituer parce que le Peuple aura écrit : Plus jamais ça !

VENEZUELA : DÉCLARATION DES ACCOMPAGNANTS INTERNATIONAUX AUX ÉLECTIONS À L’ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUANTE Publié le 1 Août 2017 par Bolivar Infos

Catégories : #Venezuela, #assemblée nationale constituante, #élections au Venezuela

Nous, les accompagnants internationaux sous-signé, provenant de diverses latitudes du monde, qui avons assisté aux élections à l’Assemblée Nationale Constituante invités par le Conseil National Electoral, appelons à respecter la décision souveraine et le droit à l’autodétermination du peuple vénézuélien exprimés dans l’élection de l’Assemblée Nationale Constituante et déclarons :

L’élection de l’Assemblée Nationale Constituante a été convoquée le 1° mai 2017 de façon légale et légitime par le Président de la République Bolivarienne du Venezuela, Nicolás Maduro Moros, conformément aux attributions que lui confère la Constitution dans son article 348. En conséquence, ces élections sont essentiellement basées sur l’ordre juridique vénézuélien qui réaffirme le principe universel de l’exercice de la souveraineté des peuples et de la conformité envers la Charte des Nations Unies.

Les Vénézuéliens, dans l’exercice de leur droit constitutionnel à la participation politique stipulé par l’article 62 de la Constitution a – civiquement et pacifiquement – exercé son droit de vote dans des élections libres, universelles, directes et secrètes comme le stipule l’article 63 de la Constitution Bolivarienne.

Rappelons que cet acte démocratique par lequel a été élue l’Assemblée Nationale Constituante est un exercice de souveraineté nationale indiscutable et inaliénable.

A ces élections de l’Assemblée Nationale Constituante, grâce à un processus d’inclusion transparent seront élus 545 représentants en tant qu’expression de l’exercice du pouvoir d’origine du Venezuela qui élaboreront une nouvelle Constitution qui sera soumise à referendum.

Nous, les accompagnants Internationaux, certifions que les institutions compétentes de l’Etat ont garanti que les électeurs ont disposé de bureaux de vote sur toute l’étendue du territoire vénézuélien pour exercer leur légitime droit de vote.

Le Conseil National Electoral, organe directeur et autonome du Pouvoir Electoral vénézuélien a accordé – légitimement et dans la transparence – les pleines garanties à la population concernant l’exercice du vote, le secret du vote et la fiabilité du processus de transmission et de vérification des données grâce à son système électoral contrôlable dans toutes ses étapes dont la transparence a été prouvée lors des 20 élections nationales précédentes.

Nous avons eu connaissance du fait que des secteurs anti-démocratiques ont déchaîné avant les élections à l’Assemblée Nationale Constituante des violences et des actes terroristes. Pendant les élections du 30 juillet, ces regrettables actions se sont également déroulées bien que dans peu d’endroits du pays pour intimider et terroriser la population et essayer de saboter les élections. Des actions qui sont de toute évidence condamnables.

Nous, les accompagnants Internationaux, constatons l’importante participation des Vénézuéliens à ces élections à l’Assemblée Nationale Constituante, ce qui rend compte sans équivoque de leur esprit démocratique et pacifique.

La gigantesque et déformante campagne médiatique internationale déchaînée contre la démocratie vénézuélienne qui cherche à créer les conditions pour mettre en place des mécanismes d’intervention étrangère, y compris militaire, est condamnable.

Nous considérons que l’Assemblée Nationale Constituante sera un espace pour fomenter une nouvelle rencontre de tous les Vénézuéliens sans distinction d’affiliation politique, sur la base d’un dialogue inclusif qui dirige définitivement le Venezuela vers le bien-être collectif dans une ambiance de paix et dans le plein exercice du droit à l’autodétermination des peuples.

Nous, les accompagnants Internationaux, appelons les peuples et les Gouvernements du monde à respecter les résultats de ces élections à l’Assemblée Nationale Constituante en tant que manifestation de l’autodétermination du peuple vénézuélien.

Caracas, 30 juillet 2017.

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

source en espagnol :

http://www.resumenlatinoamericano.o...

VENEZUELA : MADURO RÉAGIT AUX SANCTIONS DES ETATS-UNIS Publié le 1 Août 2017 par Bolivar Infos

Catégories : #Venezuela-Etats-Unis, #ingérence, #Donald Trump, #Nicolas Maduro,#assemblée nationale constituante, #élections au Venezuela

Le président vénézuélien Nicolás Maduro a expliqué que les sanctions que les Etats-Unis ont appliqué lundi contre lui concernent sa qualité de président d’une Nation libre qui n’obéit pas aux ordres de l’étranger et encore moins de l’Empire. « qu’ils prennent des sanctions qui leur chante parce qu’elles n’expriment que l’impuissance, le désespoir et la haine du magnat empereur des Etats-Unis (Donald Trump) qui voit l’Amérique Latine comme un petit chien qui bouge la queue et dit oui, » a-t-il dénoncé.

Il a rappelé que l’argument du Département du Trésor pour imposer des sanctions a été la réalisation, ce dimanche, des élections pour choisir les candidats à l’Assemblée Nationale Constituante à laquelle ont participé plus de 8 millions de citoyens. « Ils donnent des ordres et croient qu’ils doivent être obéis par leurs sujets en Amérique Latine et dans les Caraïbes, » a-t-il ajouté.

Du Conseil National Electoral (CNE) où il a reçu le premier rapport avec les résultats du vote de dimanche, Maduro a rappelé que sous la présidence de George W. Bush, on a envisagé et réalisé l’invasion de l’Irak avec le regrettable soutien de certains présidents. « Où sont aujourd’hui José María Aznar et Tony Blair ? Qui les ont soutenus ? Ils sont rejetés et oubliés par le monde entier. C’est ce qui arrivera avec ceux qui aujourd’hui soutiennent Donald Trump en Amérique Latine contre le Venezuela, » a-t-il assuré.

Il a réaffirmé que c’est une époque de vaillants et que le Venezuela ne se taira pas. « On me sanctionne parce que je suis capable de dire la vérité sur la persécution des Etats-Unis contre les peuples latino-américains. Personne ne va tordre la direction souveraine et indépendante de notre patrie, » a-t-il dit.

Il a remercié pour les manifestations de solidarité reçues de la part de groupes sociaux et politiques qui ont soutenu la décision souveraine du pays de réaliser ses propres élections sans ingérence. « Ou on est avec Trump, ou avec le Venezuela et la démocratie. On soutient Trump ou le monde libre. »

Il n’est pas sans importance que la décision du Bureau de Contrôle des Actifs Etrangers (OFAC) d’imposer des sanctions au président Maduro ait immédiatement provoqué de la peur et des réactions négatives sur les marchés internationaux. Cependant, il faut préciser que les désignations de l’OFAC constituent une décision administrative qui n’a été vérifiée ou avalisée par aucun juge.

Déjà en février 2017, l’OFAC a informé qu’elle avait désigné le vice-président du Venezuela, Tareck El Aissami pour être l’objet de sanctions. Auparavant, en 2008, sous le Gouvernement de George W. Bush, la même chose avait été faite contre Henry Rangel Silva (à cette époque directeur de la DISIP), Hugo Carvajal (à cette époque directeur de la direction du Renseignement Militaire) et l’ex-ministre Ramón Rodríguez Chacín.

En 2015, le président de l’époque Barack Obama, sur la base d’une loi différente approuvée par le Congrès états-unien, sanctionnait 4 fonctionnaires des Forces Armées (de directeur de l’époque de la Police Nationale Bolivarienne, l’ex-directeur du SEBIN et une procureure du Ministère Public).

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
VENEZUELA : NORMAL : Le régime capitaliste ne peut pas aimer "Une Constituante" !
1er août 2017 - 19h40 - Posté par Foolad

Les journaux d’Europe et des Etats-Unis publient une photo de l’explosion d’une bombe dans le centre de Caracas lors d’un énième attentat de la droite contre les forces de l’ordre pour illustrer… « la répression de Maduro pendant l’élection de la Constituante » !

The « Economist », « La libre Belgique », « Libération », « The New York Times », « El Pais » portent la responsabilité d’avoir transformé en « combattants de la liberté » des terroristes d’extrême droite qui ont déjà lynché et brûlé vifs près de vingt personnes, incendié des écoles, des maternités, des médias communautaires, des centres de vote et qui sont responsables de la majorité des morts.






Le franco-gabonais Jann Halexander en concert ’A vous dirais-je’ au Gouvernail 3 et 4 novembre 2017
mercredi 18 - 20h35
de : Bruno
Pétrograd rouge
mercredi 18 - 19h06
de : Bernard
CAMPAGNE BDS FRANCE
mercredi 18 - 09h16
de : jean 1
Le psy
mercredi 18 - 02h27
de : Caarland
Spectacle ’CLAIR DE LUNE’ 3/02/2018 au Café de la Danse, avec Tita Nzebi
mercredi 18 - 01h17
de : Bruno
LA BATAILLE DE PARIS - 17 octobre 1961
mardi 17 - 22h13
de : Ernest London
MACRON, Le « PETIT TELEGRAPHISTE » ET FIER DE L’ETRE, de FRAU MERKEL
mardi 17 - 10h11
de : Floreal
Lettre ouverte d’un apprenti au Président de la République
mardi 17 - 09h02
de : Un apprenti
2 commentaires
Communiqué conjoint des syndicats de l’éducation CGT, CNT et Sud sur les arrestations et les humiliations subies par deu
mardi 17 - 07h38
de : jean 1
Interview d’Eric Beynel (Solidaires) : « Nous sommes dans la construction d’un appel unitaire en novembre. »
lundi 16 - 18h37
Manifestation des victimes de l’amiante
lundi 16 - 15h38
de : blanval
NOUS NE FERONS PAS MARCHE ARRIÈRE - Lutte contre la frontière franco-italienne à Vintimille
lundi 16 - 11h46
de : Ernest London
Socialisons l’espace économique !
dimanche 15 - 22h19
de : LE BRIS RENE
Soutenons le combat de Georges Abdallah !
dimanche 15 - 21h33
de : [Tien/1] Bagnolet
Retour vers le passé
dimanche 15 - 11h21
de : Irae
CGT : syndicat nucléaire.
samedi 14 - 23h29
de : L’iena rabbioso
5 commentaires
Objet de luxe 1 santé zéro
samedi 14 - 12h22
de : Irae
1 commentaire
LES PRÉDATEURS DU BÉTON : Enquête sur la multinationale Vinci
samedi 14 - 07h11
de : Ernest London
Ordonnances Macron Mobilisons nous le 19 octobre !!
vendredi 13 - 12h47
de : La CGT
2 commentaires
Ne jamais lâcher le fil de l’eau
vendredi 13 - 11h18
de : Jean-Luc Mélenchon
Pourquoi le drapeau européen est-il bleu avec 12 étoiles dorées en cercle ?
vendredi 13 - 11h13
de : Philippe Vandel
3 commentaires
Conflit d’intérêts : cette décision de la ministre Agnès Buzyn qui a bien fait les affaires de son mari
vendredi 13 - 11h09
de : Étienne Girard
Pétition : Procès en appel de Frédéric (4 mois ferme en 1ère instance)
vendredi 13 - 10h44
Le Média appartiendra à ses « socios »… c’est-à-dire nous !
vendredi 13 - 01h45
de : Pierrick Tillet
2 commentaires
Les médicaments génériques, c’est de la merde. Preuve par le lévothyrox
vendredi 13 - 00h47
de : André
Encore un suicide d’un camarade Goodyear, le 16ème... FAUT QUE CELA CESSE .....
jeudi 12 - 23h40
de : Mickael Wamen
4 commentaires
François Fillon placé sous le statut de témoin assisté pour "escroquerie aggravée" dans le PenelopeGate
jeudi 12 - 22h16
VIDÉO - Cattenom : des militants de Greenpeace ont pénétré tôt ce matin dans l’enceinte de la centrale nucléaire
jeudi 12 - 22h07
de : Thomas Jeangeorge
1 commentaire
Radio Palestina Libération RPL, l’actualité de la question palestinienne
jeudi 12 - 19h44
de : Palestine Solidarite
La torture est de retour en Turquie
jeudi 12 - 18h54
"Abruti" : Trump choque son administration en voulant décupler les têtes nucléaires
jeudi 12 - 17h12
Un peu de respect, bordel de merde !
jeudi 12 - 15h04
de : Jean ORTIZ
Définissez objet de luxe vous avez une heure
jeudi 12 - 14h56
de : Irae
Venezuela : Silence des médias sur les élections régionales
jeudi 12 - 12h40
de : JO-DEZ
1 commentaire
Propagande / C’est l’heure de l’mettre
jeudi 12 - 09h56
de : Hdm
Echanges autour de la condition des agriculteurs (28 oct. 2017)
jeudi 12 - 09h46
de : Collectif d’agriculteurs contre les normes
LE MÉDIA : SOIRÉE DE LANCEMENT (video)
jeudi 12 - 00h59
MACRON TIENT DEBOUT GRÂCE À NOS DIVISIONS ! ALORS ? PRENONS NOTRE UNITÉ ET NOS ACTIONS EN MAIN !
jeudi 12 - 00h44
de : Sept Jours Debout
Procès-bâillon : Areva déboutée, les antinucléaires relaxés
mercredi 11 - 21h33
de : elian
Merci qui
mercredi 11 - 19h28

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Lorsqu'on ouvre une école, on ferme une prison. Victor Hugo
Facebook Twitter Google+
Info Com-CGT.jpg
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
Télévision. «  Pour le Che, la guérilla devait avoir ses propres médias  » (vidéo)
lundi 9 octobre
de Laurent Etre
1 commentaire
Un documentaire Che Guevara, naissance d’un mythe, qui met l’accent sur le rapport du guérillero-ministre à sa propre image et le rôle potentiellement révolutionnaire des outils d’information. Entretien avec son auteur, Tancrède Ramonet. Votre documentaire s’intitule Che Guevara, naissance d’un mythe. Qu’entendez-vous par «  mythe  »  ? Tancrède Ramonet Je l’entends au sens de Roland Barthes, qui définissait le mythe comme un « (...)
Lire la suite
Video live : grève générale, la foule est immense à Barcelone
mardi 3 octobre
Le cortège, immense, impossible d’en distinguer le début ou la fin. Plus des 87% des travailleurs sont en grève générale, affectant tous les secteurs d’activités.
Lire la suite
Avec ses ordonnances Travail, Macron a réussi à nous refourguer… le CPE pour tous
dimanche 1er octobre
de Thomas Vampouille
Les ordonnances voulues par Emmanuel Macron pour réformer le code du travail facilitent sensiblement le licenciement d’un salarié en CDI ayant moins de deux ans d’ancienneté. Et les indemnités prévues ne sont pas lourdes. Finalement, Marianne a calculé que cela revient au même que le fameux CPE que la rue avait fait enterrer. En pire, même… C’est la ministre du Travail elle-même qui nous mis la puce à l’oreille. Si vous ne l’avez pas vu, Muriel Pénicaud (...)
Lire la suite
Travail : ton univers impitoyable - Cash investigation (video intégrale)
jeudi 28 septembre
Les enquêtes de l’émission présentée par Élise Lucet se sont concentrées sur Lidl France et Free, mettant en avant la souffrance au travail et les licenciements avec des séquences parfois choquantes.
Lire la suite
Oui tous ensemble le 28 septembre avec les retraité-e-s
jeudi 28 septembre
de UCR Union Confédéral des Retraités
Parce qu’une fois de plus le gouvernement s’attaque à leur pouvoir d’achat, aux services médicaux et sociaux, neuf organisations appellent les retraité-e-s à se mobiliser dans les départements sous des formes diverses le 28 septembre. Haro sur le pouvoir d’achat des retraités Au printemps dernier plus de 12 000 retraité-e-s se sont exprimé-e-s dans une enquête lancée par nos organisations. 80 % des personnes retraitées indiquent que leur situation financière (...)
Lire la suite
Soutenez la création d’un nouveau média citoyen (video)
mardi 26 septembre
2 commentaires
Signez cette pétition ici : https://www.change.org/p/media-citoyen Quand l’information et la culture sont trop souvent traitées comme des marchandises, quel rôle les citoyen·ne·s peuvent-ils encore jouer pour faire vivre le pluralisme et le débat ? Cette question appelle une réponse qui ne saurait attendre. Un peu partout, des millions de gens s’investissent et agissent sur leur quotidien sans attendre le bon vouloir des pouvoirs publics et à contre-courant des puissances (...)
Lire la suite
Marche du 23 septembre contre le coup d’État social (vidéo)
dimanche 24 septembre
de Jean-Luc Mélenchon
Le samedi 23 septembre 2017, 150 000 personnes se sont rassemblées place de la République pour s’opposer au coup d’État social d’Emmanuel Macron. Jean-Luc Mélenchon a expliqué que la bataille contre les ordonnances de Macron ne faisait que commencer et a appelé la jeunesse à se mobiliser. Il a lancé un appel aux organisations syndicales pour qu’elles prennent la tête d’une ample mobilisation à laquelle les insoumis apporteront leur (...)
Lire la suite