Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Lettre d’une faucheuse volontaire aux faucheurs anonymes
de : Faucheuse volontaire
mardi 8 août 2017 - 18h13 - Signaler aux modérateurs
3 commentaires
JPEG - 35.4 ko
Faucheur volontaire d’OGM
Logo

Chers compagnons, chers militants,

L’AG annuelle des Faucheurs volontaires a eu lieu début juillet. Si on peut se réjouir d’être toujours là après tant de temps (mais cela veut aussi dire que les OGM ne sont toujours pas du passé), je regrette de voir que d’année en année nous nous écartons de plus en plus de nos idéaux fondateurs. D’un mouvement populaire et paysan, nous sommes devenus un petit milieu qui cultive l’entre-soi et amateur de courbettes pour nos petits chefs.

Où est passé le temps du grand mouvement collectif, qui incarnait la société civile ? 2004, 2005, 2006 me paraissent bien loin ! L’ennemi était clair et notre détermination sans faille ! Combien d’entre nous ont reçu des jets de gazeuses des GM, des coups de pioche des agriculteurs à la solde des multinationales ? Couplé aux pneus crevés, aux intimidations judiciaires et aux prélèvements d’ADN, comme si nous étions des délinquants sexuels ou des terroristes ? Je suis encore glacée par certaines images qui resteront gravées dans ma mémoire : enfants pleurant sous les nuages de lacrymo, personnes âgées bousculées et traînées par les gendarmes, chiens lâchés sur nous sous l’œil complice des forces de « l’ordre », tympans percés et dents cassées par les grenades offensives, qui ont funestement prouvé le danger mortel qu’elles représentaient à Sivens ! Le combat a été dur et pourtant nous n’avons pas flanché, nous avons fait front et nous avons été solidaires ! Nous n’avons pas laissé les copains être embarqués sans réagir ! Quand les procureurs et leurs auxiliaires de l’agrochimie mortifère désignaient leurs victimes, nous avons été comparants volontaires !

Qu’en reste-t-il aujourd’hui ? Le sens du combat insufflé par des personnes comme Jean-Baptiste Libouban s’est perdu. Si Jean-Baptiste a toujours dit, avec raison, que la cause était plus grande que lui, d’autres se sont accaparés à leur seul profit nos idéaux d’une agriculture, d’une société plus saine et plus humaine. Quand José Bové, Noël Mamère, Gilles Lemaire font leur beurre de la lutte, sans plus y participer, qu’apportent leurs postures électoralistes face à la nécessité d’agir concrètement ? Censés faire changer les choses de l’intérieur, qu’ont-ils réellement fait ? Ce sont des excuses, ils se sont défilés ! Il a suffi qu’on les menace de confisquer quelques biens matériels pour qu’ils flanchent. Mais, par contre ils étaient tout à fait satisfaits que nous les aidions à payer les amendes ! Quid des sans-grades qui sont laissés à eux-mêmes ? Où on vous explique que c’est votre part du combat de payer seul vos jours-amendes ? Quand les « compagnons de route », comme Christian Vélot, font encore appel à la générosité de chacun d’entre nous pour financer leurs vendettas personnelles ? Alors qu’ils demandent 30 000 euros de dommages et intérêts ? A quel moment a-t-il été question d’un remboursement des petits qui les ont aidés ? L’argent de ses DVD qu’on a acheté et vendu ne lui suffisait pas ? Quand ces beaux parleurs viennent témoigner aux procès de ceux qui ont vraiment agi, viennent-ils bénévolement ? En fait, ils n’oublient surtout pas d’envoyer leurs petites notes avec les frais de déplacement et de restaurant. Et nous, quand nous faisons des centaines de kilomètres pour soutenir nos camarades, nous devrions nous aussi envoyer nos factures d’essence ? Une classe de petits notables, de petits chefs s’est créée, dont la parole est d’or et dont les écrits sont devenus paroles d’évangile. Et ils comptent bien en profiter !

La recherche d’argent est devenue une fin en soi. Précisément ce contre quoi nous avons décidé de nous battre il y a 15 ans ! Les faucheurs volontaires d’OGM sont devenus un produit marketing : qui n’a pas son pin’s, son t-shirt achetés sur le web ou sur un stand ? De la défense d’une agriculture paysanne et authentique, nous sommes devenus les ouvriers d’un biobusiness, sans rapport avec une agriculture biologique qui a un vrai lien avec la terre. Nous marchandons notre image avec Biocoop et compagnie, qui en tirent de juteux profits. Encore d’autres qui exploitent la cause et la dénaturent d’autant plus ! Les faucheurs, complices d’un capitalisme rampant qui a juste changé sa devanture, qui l’eut cru en 2003 sur le plateau du Larzac ?

Mais, il serait injuste de faire reposer toute la responsabilité sur nos petits chefs, ou plutôt nos petits patrons. Quand certains, faucheurs de fait mais pas de cœur, ne participent plus aux actions que pour arrondir les fins de mois, qu’est-ce que cela dit de nous ? Une photo du fauchage et un article dans le journal du coin et vous recevez votre chèque ! La liste des participants à un fauchage n’est plus un acte pour assumer sa responsabilité, mais une fiche pour pointer et recevoir sa prime ! Quand d’autres remettent en cause jusqu’au principe même de la résistance civique, quel avenir avons-nous ? Agir de nuit, sans revendication, c’est abandonner une lutte légitime pour le simple vandalisme ! Nous le savons tous, nous ne pourrons pas détruire tous les champs, mais nous avons le peuple avec nous : il faut faire fléchir les politiciens ! Ces actions de nuit ne sont que des lâchetés, malheureusement cautionnées par une majorité d’entre nous aujourd’hui, en témoigne celle qui a été préparée pendant l’AG de juillet ! Quand en plus nous fauchons les mauvais champs, cela tourne au pitoyable ! A ma connaissance, deux fois en moins d’un an, des champs ont été fauchés à tort ! Comment pouvons-nous espérer être respectés après cela ? Les chèques et les actions de nuit pervertissent : qu’importent nos erreurs, tant qu’on est payé et qu’on n’a pas à s’inquiéter des flics ?

Nous faisons fausse route. Il y a un an, Jean-Baptiste nous écrivait pour s’interroger sur l’avenir du mouvement. Au jour d’aujourd’hui, les craintes restent entières. Nous n’avons pas redressé le cap lors de l’AG. La pensée unique des petits chefs s’est imposée et nous agissons sous perfusion de cette pensée dévoyée par l’argent.

Pauvres de nous…



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Lettre d’une faucheuse volontaire aux faucheurs anonymes
10 août 2017 - 11h23 - Posté par Tourteau

On aurait tendance à oublier que la campagne de sabotages d’OGM en France a réellement commencé avec la destruction des stocks de semence transgénique dans une usine de Novartis à Nérac en 1998 ? On aurait également tendance à passer sous silence la véritable rupture "au sein des faucheurs" qui a eu lieu entre 1999 et 2001 ?

J’espère que l’auteur de ce texte a seulement pas eu la possibilité de se documenter sur la véritable histoire des luttes contre les OGM en France et de ce qui s’y joue. Sans quoi, les omissions du texte relèvent d’un choix politiques tout aussi dangereux que ceux entrepris par le José Bové pourtant dénoncé dans l’article.

Critiquer José Bové face aux OGM, sans jamais citer une seule fois le nom de René Riesel (et les écrits auxquels il a participé), ça sent jamais très bon....

Cette lettre ne s’adresse pas auX faucheurS. Parce que, comme a pu le dire la Confédération paysanne contre les personnes qui refusait de rester à attendre la police : « [ces destructions non revendiquées] gêne d’ailleurs notre démarche qui vise essentiellement à établir la transparence et à modifier la réglementation ». Souvent désireux de se démarquer d’arracheurs indésirables dans son plan média pour s’empresser de déclarer : « J’espère que la gendarmerie va pouvoir identifier rapidement les auteurs. ». Les "faucheurs volontaires" sont dans cette ligne, contre les faucheurs clandestins, alors rien n’est très étonnant.



Lettre d’une faucheuse volontaire aux faucheurs anonymes
22 août 2017 - 09h04 - Posté par Faucheuse volontaire

toujours le même commentaire, quelque soit les sites où la lettre a été postée. Une commande de la part de ce petit milieu qui a phagocyté ce beau mouvement qui était jadis populaire et paysan ?
Etaler sa connaissance, l’historique du mouvement pour se légitimer... Ou encore "cette lettre ne s’adresse pas aux faucheurs"...

De qui se moque-ton à éluder le fond du problème, posé dans cette lettre ?
De quoi avez-vous peur ? De la vérité crue sur vos méthodes abjectes ?

salutations Tourteau (ou écrevisse ou autre...) :)


Lettre d’une faucheuse volontaire aux faucheurs anonymes
22 août 2017 - 10h45 - Posté par Tourteau

Non. Je fais juste parti de celles et ceux - et agriculteurs - qui sont partis avant toi des "Faucheurs volontaires", début 2000, par peur de se faire balancer pour faucher des OGM (sans attendre les gendarmes ou sans vouloir les appeler tout simplement).

L’extrait de ton texte est assez explicite sur la question pour nous montrer que même avec un coup de pied dans ta fourmilière ça risque pas de changer de sitôt :
"Quand d’autres remettent en cause jusqu’au principe même de la résistance civique, quel avenir avons-nous ? Agir de nuit, sans revendication, c’est abandonner une lutte légitime pour le simple vandalisme !"






Le franco-gabonais Jann Halexander en concert ’A vous dirais-je’ au Gouvernail 3 et 4 novembre 2017
mercredi 18 - 20h35
de : Bruno
Pétrograd rouge
mercredi 18 - 19h06
de : Bernard
CAMPAGNE BDS FRANCE
mercredi 18 - 09h16
de : jean 1
Le psy
mercredi 18 - 02h27
de : Caarland
Spectacle ’CLAIR DE LUNE’ 3/02/2018 au Café de la Danse, avec Tita Nzebi
mercredi 18 - 01h17
de : Bruno
LA BATAILLE DE PARIS - 17 octobre 1961
mardi 17 - 22h13
de : Ernest London
MACRON, Le « PETIT TELEGRAPHISTE » ET FIER DE L’ETRE, de FRAU MERKEL
mardi 17 - 10h11
de : Floreal
Lettre ouverte d’un apprenti au Président de la République
mardi 17 - 09h02
de : Un apprenti
2 commentaires
Communiqué conjoint des syndicats de l’éducation CGT, CNT et Sud sur les arrestations et les humiliations subies par deu
mardi 17 - 07h38
de : jean 1
Interview d’Eric Beynel (Solidaires) : « Nous sommes dans la construction d’un appel unitaire en novembre. »
lundi 16 - 18h37
Manifestation des victimes de l’amiante
lundi 16 - 15h38
de : blanval
NOUS NE FERONS PAS MARCHE ARRIÈRE - Lutte contre la frontière franco-italienne à Vintimille
lundi 16 - 11h46
de : Ernest London
Socialisons l’espace économique !
dimanche 15 - 22h19
de : LE BRIS RENE
Soutenons le combat de Georges Abdallah !
dimanche 15 - 21h33
de : [Tien/1] Bagnolet
Retour vers le passé
dimanche 15 - 11h21
de : Irae
CGT : syndicat nucléaire.
samedi 14 - 23h29
de : L’iena rabbioso
5 commentaires
Objet de luxe 1 santé zéro
samedi 14 - 12h22
de : Irae
1 commentaire
LES PRÉDATEURS DU BÉTON : Enquête sur la multinationale Vinci
samedi 14 - 07h11
de : Ernest London
Ordonnances Macron Mobilisons nous le 19 octobre !!
vendredi 13 - 12h47
de : La CGT
2 commentaires
Ne jamais lâcher le fil de l’eau
vendredi 13 - 11h18
de : Jean-Luc Mélenchon
Pourquoi le drapeau européen est-il bleu avec 12 étoiles dorées en cercle ?
vendredi 13 - 11h13
de : Philippe Vandel
3 commentaires
Conflit d’intérêts : cette décision de la ministre Agnès Buzyn qui a bien fait les affaires de son mari
vendredi 13 - 11h09
de : Étienne Girard
Pétition : Procès en appel de Frédéric (4 mois ferme en 1ère instance)
vendredi 13 - 10h44
Le Média appartiendra à ses « socios »… c’est-à-dire nous !
vendredi 13 - 01h45
de : Pierrick Tillet
2 commentaires
Les médicaments génériques, c’est de la merde. Preuve par le lévothyrox
vendredi 13 - 00h47
de : André
Encore un suicide d’un camarade Goodyear, le 16ème... FAUT QUE CELA CESSE .....
jeudi 12 - 23h40
de : Mickael Wamen
4 commentaires
François Fillon placé sous le statut de témoin assisté pour "escroquerie aggravée" dans le PenelopeGate
jeudi 12 - 22h16
VIDÉO - Cattenom : des militants de Greenpeace ont pénétré tôt ce matin dans l’enceinte de la centrale nucléaire
jeudi 12 - 22h07
de : Thomas Jeangeorge
1 commentaire
Radio Palestina Libération RPL, l’actualité de la question palestinienne
jeudi 12 - 19h44
de : Palestine Solidarite
La torture est de retour en Turquie
jeudi 12 - 18h54
"Abruti" : Trump choque son administration en voulant décupler les têtes nucléaires
jeudi 12 - 17h12
Un peu de respect, bordel de merde !
jeudi 12 - 15h04
de : Jean ORTIZ
Définissez objet de luxe vous avez une heure
jeudi 12 - 14h56
de : Irae
Venezuela : Silence des médias sur les élections régionales
jeudi 12 - 12h40
de : JO-DEZ
1 commentaire
Propagande / C’est l’heure de l’mettre
jeudi 12 - 09h56
de : Hdm
Echanges autour de la condition des agriculteurs (28 oct. 2017)
jeudi 12 - 09h46
de : Collectif d’agriculteurs contre les normes
LE MÉDIA : SOIRÉE DE LANCEMENT (video)
jeudi 12 - 00h59
MACRON TIENT DEBOUT GRÂCE À NOS DIVISIONS ! ALORS ? PRENONS NOTRE UNITÉ ET NOS ACTIONS EN MAIN !
jeudi 12 - 00h44
de : Sept Jours Debout
Procès-bâillon : Areva déboutée, les antinucléaires relaxés
mercredi 11 - 21h33
de : elian
Merci qui
mercredi 11 - 19h28

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Aucune carte du monde n'est digne d'un regard si le pays de l'utopie n'y figure pas. Oscar Wilde
Facebook Twitter Google+
Info Com-CGT.jpg
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
Télévision. «  Pour le Che, la guérilla devait avoir ses propres médias  » (vidéo)
lundi 9 octobre
de Laurent Etre
1 commentaire
Un documentaire Che Guevara, naissance d’un mythe, qui met l’accent sur le rapport du guérillero-ministre à sa propre image et le rôle potentiellement révolutionnaire des outils d’information. Entretien avec son auteur, Tancrède Ramonet. Votre documentaire s’intitule Che Guevara, naissance d’un mythe. Qu’entendez-vous par «  mythe  »  ? Tancrède Ramonet Je l’entends au sens de Roland Barthes, qui définissait le mythe comme un « (...)
Lire la suite
Video live : grève générale, la foule est immense à Barcelone
mardi 3 octobre
Le cortège, immense, impossible d’en distinguer le début ou la fin. Plus des 87% des travailleurs sont en grève générale, affectant tous les secteurs d’activités.
Lire la suite
Avec ses ordonnances Travail, Macron a réussi à nous refourguer… le CPE pour tous
dimanche 1er octobre
de Thomas Vampouille
Les ordonnances voulues par Emmanuel Macron pour réformer le code du travail facilitent sensiblement le licenciement d’un salarié en CDI ayant moins de deux ans d’ancienneté. Et les indemnités prévues ne sont pas lourdes. Finalement, Marianne a calculé que cela revient au même que le fameux CPE que la rue avait fait enterrer. En pire, même… C’est la ministre du Travail elle-même qui nous mis la puce à l’oreille. Si vous ne l’avez pas vu, Muriel Pénicaud (...)
Lire la suite
Travail : ton univers impitoyable - Cash investigation (video intégrale)
jeudi 28 septembre
Les enquêtes de l’émission présentée par Élise Lucet se sont concentrées sur Lidl France et Free, mettant en avant la souffrance au travail et les licenciements avec des séquences parfois choquantes.
Lire la suite
Oui tous ensemble le 28 septembre avec les retraité-e-s
jeudi 28 septembre
de UCR Union Confédéral des Retraités
Parce qu’une fois de plus le gouvernement s’attaque à leur pouvoir d’achat, aux services médicaux et sociaux, neuf organisations appellent les retraité-e-s à se mobiliser dans les départements sous des formes diverses le 28 septembre. Haro sur le pouvoir d’achat des retraités Au printemps dernier plus de 12 000 retraité-e-s se sont exprimé-e-s dans une enquête lancée par nos organisations. 80 % des personnes retraitées indiquent que leur situation financière (...)
Lire la suite
Soutenez la création d’un nouveau média citoyen (video)
mardi 26 septembre
2 commentaires
Signez cette pétition ici : https://www.change.org/p/media-citoyen Quand l’information et la culture sont trop souvent traitées comme des marchandises, quel rôle les citoyen·ne·s peuvent-ils encore jouer pour faire vivre le pluralisme et le débat ? Cette question appelle une réponse qui ne saurait attendre. Un peu partout, des millions de gens s’investissent et agissent sur leur quotidien sans attendre le bon vouloir des pouvoirs publics et à contre-courant des puissances (...)
Lire la suite
Marche du 23 septembre contre le coup d’État social (vidéo)
dimanche 24 septembre
de Jean-Luc Mélenchon
Le samedi 23 septembre 2017, 150 000 personnes se sont rassemblées place de la République pour s’opposer au coup d’État social d’Emmanuel Macron. Jean-Luc Mélenchon a expliqué que la bataille contre les ordonnances de Macron ne faisait que commencer et a appelé la jeunesse à se mobiliser. Il a lancé un appel aux organisations syndicales pour qu’elles prennent la tête d’une ample mobilisation à laquelle les insoumis apporteront leur (...)
Lire la suite