Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Le feu, le climat et les pompiers
de : Jean-Luc Mélenchon
mercredi 9 août 2017 - 12h46 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire
JPEG - 194 ko

Le jour du dépassement a eu lieu cette année le 2 août. Nous avons voulu le marquer d’une pierre blanche en demandant à Loïc Prudhomme de poser une question d’actualité publique au gouvernement. Les conséquences de cette situation sont incommensurables. Déjà on perçoit qu’il existe un impact du changement climatique sur notre vie et sur la nature qui nous entoure. Par exemple, mes amis vignerons me disent que la vendange de cette année sera le millésime le plus précoce de tous les temps. Aussi, le manque d’eau, l’assèchement des sols, la dessiccation des feuillages, tout concourt, comme on le sait, à l’éclatement, de multiples incendies plus nombreux et plus dévastateurs que jamais.

Ces causes ont peut-être un remède comme on le sait, si nous sommes capables de changer à temps notre mode de production, d’échange et de consommation. L’avancement au 2 août de la date d’entrée en dette de la planète, venant après tant d’autres signaux d’alerte sans effet, font douter que quoi que ce soit puisse changer avant qu’une catastrophe décisive impose le changement. Un groupe de chercheurs vient d’établir que nous n’avons plus que 5% de chances d’échapper à une progression de plus de deux degrés du réchauffement climatique. Autant dire aucune.

L’important est d’analyser l’impact d’une situation dans le contexte politique ou économique qu’elle rencontre. Par exemple, on ne saurait limiter la compréhension de ce qui se passe avec la multiplication des incendies de forêt, dans le sud du pays et de l’Europe, aux seuls aspects climatiques qui en sont la cause profonde ou facilitatrice. D’autres causes sont à l’œuvre. Elles nous rappellent le prix à payer pour les politiques d’austérité et de destruction des services publics. Les feux démarrent d’autant plus facilement qu’il n’y a aucune politique de gestion sérieuse de la forêt qui se préoccupe d’y pratiquer des éclaircies et des ramassages de broussailles. Les feux se propagent d’autant plus rapidement que les moyens manquent de les empêcher de le faire.

En 10 ans, de 2005 à 2015, il y aura eu 5500 sapeurs-pompiers de moins professionnel ou volontaire. Les moyens alloués aux services départementaux d’incendie et de secours sont passés de 83 € par habitant à 81 €. 2200 centres de secours ont été fermés. Pourtant dans la même période, les interventions des sapeurs-pompiers ont augmenté de 21 %. Voilà pour les effectifs affectés à cette tâche. Pour le matériel utilisé c’est tout aussi désolant. Depuis 2010 les dépenses d’investissement matériel ont baissé de 26 %. Selon la fédération nationale des sapeurs-pompiers de France : « deux tiers des camions spécialisés feux de forêt ne sont plus aux normes modernes et ne contribuent pas à une sécurité optimale pour les équipes engagées. »

On a lu aussi un peu partout que quatre Canadair de la flotte des bombardiers d’eau sont restés cloués au sol par défaut de maintenance. Il est important de rappeler que la maintenance des Canadairs français a été placée sous la responsabilité d’une société privée, Sabrena Technics. On voit que l’incurie est aussi une vertu du privé. Et il est indispensable de rappeler que cette concession de service est faite dans le cadre d’un de ces coûteux et inutiles partenariat public-privé qui étaient, paraît-il, la combinaison miraculeuse de notre époque. Enfin, mais ce n’est plus qu’un détail, signalons que cet accord lamentable a été signé par Jean-Yves le Drian, l’homme à la veste retournée.

Cette situation globalement désastreuse a été dénoncée à de nombreuses reprises par les organisations syndicales professionnelles et par nombre d’élus. Le programme « L’Avenir en commun » de la France insoumise a décliné dans un de ses livrets les mesures à prendre pour traiter la forêt en tant que secteur économique décisif. Mais il s’est surtout attaché à décrire comment mettre l’objectif économique en relation harmonieuse avec l’exigence de protéger et d’étendre la réserve de biomasse sylvestre.

Rien de tout cela n’est entendu. Les libéraux continuent à décider de tout et surtout les sujets avec la même métaphysique aveuglée qui attribue des fonctions magiques de régulation des activités de l’homme, comme celle de la nature, par « le marché » et sa main invisible, cette fumisterie. À mes yeux cette question des incendies est une illustration tragique de la façon avec laquelle ce système économique se dirige vers sa propre destruction en détruisant les racines mêmes de toute activité.

Je ne voulais pas clore ce billet de fin de saison sans avoir trouvé l’occasion de vous rappeler qu’en plus des motifs politiques, notre temps est celui de l’imminence d’une nouvelle ère dans la vie de la planète dans laquelle les êtres humains mettent en jeu leur existence en tant qu’espèce.



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Le feu, le climat et les pompiers
10 août 2017 - 01h06 - Posté par DéDé

Comme cela est indiqué au début de ce texte, il ne peut y avoir de combat écologique sans une lutte sociale remettant radicalement en cause les modes de production, d’échanges et de concentration. En d’autres termes sans un combat pour abattre capitalisme et impérialisme - par ailleurs facteurs de guerres génocidaires -, dans cette phase ultime et criminelle de la mondialisation.
Produisons sur place et de façon planifiée l’essentiel de nos besoins fondamentaux. Remettons le commerce international à sa vraie place.
Non à la mondialisation, et oui à l’internationalisme prolétarien des peuples souverains.
Et surtout, que cesse la culpabilisation du peuple laborieux.






LA HAVANE : Ouverture du 24ème Forum des Mouvements Sociaux de Sao Paulo
mardi 17 - 20h54
de : JO
SYRIE : Un menteur nommé Macron !
mardi 17 - 20h35
de : JO
Nous au Red Star de St Ouen !
mardi 17 - 13h28
de : Un vrai rouge
MORTS PAR LA FRANCE - Thiaroye 1944
mardi 17 - 07h35
de : Ernest London
Adieux aux armes : à Deraa, des radicaux remettent des dizaines de chars à l’armée syrienne
lundi 16 - 14h55
de : JO
3 commentaires
Foot-identitaire : un make-up BBR pour femmes et hommes... en luttes !
dimanche 15 - 16h18
de : Delarue Christian
6 commentaires
OTAN : La guerre qu’ils ne pourront jamais gagner : celle contre les Peuples !
dimanche 15 - 10h40
de : JO
NATIONALISME FESTIF ! VRAIMENT ? ...
dimanche 15 - 09h16
de : philippedechatillon
2 commentaires
Déconnexion massive avant la coupe du monde
dimanche 15 - 01h20
de : CLAP‎
Le sénat Irlandais vote l’interdiction des produits issus des colonies israéliennes
samedi 14 - 20h24
de : JO
MAUVAISES MINES - Combattre l’industrie minière en France et dans le monde
samedi 14 - 19h14
de : Ernest London
L’équipe de France de football : des fantassins en uniforme bleu blanc rouge frappé du coq.
samedi 14 - 16h37
de : René HAMM
Ce matin, nouvelle action sur le Tour de France d’Info’Com-CGT (reportage photo + video)
samedi 14 - 15h58
de : Collectif Bellaciao
Concert : 14 Juillet des luttes et des résistances
vendredi 13 - 14h57
de : Info’Com-CGT
Maurice Lévy, le premier des premiers de cordée, préfère investir au Luxembourg !
vendredi 13 - 11h10
de : Hervé Nathan
Les constructions en bois, prisonnières de l’industrie chimique ?
vendredi 13 - 11h00
de : Pierre Fournier
Stand Info’Com-CGT – Sipc-CGT à la Fête de l’Huma !
jeudi 12 - 22h06
de : Info’Com-CGT
La Féline, mort imminente du bar le plus rock’n’roll de Paris
jeudi 12 - 21h36
de : Laurent Jézéquel
TRÈS BRÈVE RELATION DE LA DESTRUCTION DES INDES
jeudi 12 - 20h29
de : Ernest London
Sommet de l’OTAN : Mais qui a peur de quelques pacifistes ?
jeudi 12 - 16h06
de : jean 1
RASSEMBLEMENT SOUTIEN À GAËL, MOUNIR ET XAVIER CONVOQUES AU COMICO
mercredi 11 - 15h55
NICARAGUA : S’informer autrement !
mercredi 11 - 11h03
de : JO
Au château de Versailles, le discours creux du roitelet Macron
mardi 10 - 18h25
de : JO
Concert : 14 Juillet des luttes et des résistances
mardi 10 - 14h22
1er Festival des Passeurs d’Humanité du 12 au 15 juillet dans la vallée de la Roya !
mardi 10 - 10h55
de : Les Ami.e.s de la Roya
Penser l’oligarchie, la classe dominante et le peuple-classe
mardi 10 - 00h42
de : Christian DELARUE
5 commentaires
BRESIL : LULA RESTE EN PRISON ! (à suivre)
lundi 9 - 11h11
de : JO
J.LUC MELENCHON : MACRON, C’EST LA MONARCHIE PRÉSIDENTIELLE ABSOLUE
dimanche 8 - 20h34
de : JO
BRESIL : LULA libéré après d’immenses MANIFS. populaires !
dimanche 8 - 20h09
de : JO
Livreurs à vélo : pas de pizzas pour la fin du Mondial
dimanche 8 - 12h30
SUR-TRAVAIL en Autriche et extrême-droite : 12H/j et 72 H/sem !
dimanche 8 - 12h27
de : Christian DELARUE
2 commentaires
LA BOMBE - De l’inutilité des bombardements aériens
samedi 7 - 10h08
de : Ernest London
Uranium Gate sur Léman
samedi 7 - 07h14
de : iwou
Migrants : le Conseil constitutionnel censure le "délit de solidarité", aider un clandestin ne doit pas être puni
vendredi 6 - 13h03
3 commentaires
Pinkwashing : la Marche des fiertés objet de toutes les récupérations
jeudi 5 - 08h48
2 commentaires
Destruction du village palestinien de Khan el-Ahmar par Israël (video)
jeudi 5 - 08h09
1 commentaire
TAZ - ZONE AUTONOME TEMPORAIRE
jeudi 5 - 07h44
de : Ernest London
2 commentaires
Repas de soutien aux Postiers du 92
mercredi 4 - 20h43
Postiers 92 : Toujours là !
mercredi 4 - 20h38
80 Kms./h. : Et si ?
mardi 3 - 20h07
de : JO
10 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Agissez envers les autres comme vous aimeriez qu'ils agissent envers vous. Confucius
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Info Com-CGT

Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
https://www.facebook.com/MARCELINEL... Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINEL...
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite
Tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai...
vendredi 4 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
C’est une photo prise par Baker 5 minutes avant que tu tombe... Avec ton sourire magique, Marceline Lartigue Ma compagne, mon amour, mon amie, ma camarade tu me manque, tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai, avec tout mon courage et ma force je suis pas arrivé a empêcher la faucheuse de faire son salle boulot, tout le temps ensemble sur les barricadés contre les injustices de cet monde, aujourd’hui je part a manifester pour (...)
Lire la suite
13 Mars ! Déjà 8 ans que Jean Ferrat nous quittait emportant ses rêves inachevés d’un monde meilleur (video)
mercredi 14 mars
de Roberto Ferrario
Jean Ferrat, auteur-compositeur né le 30 décembre 1930 à Vaucresson (Seine et Oise) et mort le 13 mars 2010 à Aubenas (Ardèche) est intimement lié à la commune d’Ivry-sur-Seine, où il a vécu 40 ans. En octobre 1960, il s’installe avec sa compagne Christine dans un petit appartement du 129, rue de Paris (plus tard renommée avenue Maurice Thorez), qui servira de cadre à plusieurs reportages lui étant consacrés, dont cet extrait de l’émission "Au delà de l’écran" (...)
Lire la suite