Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Loi travail : forces contraires chez FO
de : Alexia Eychenne
mardi 5 septembre 2017 - 11h09 - Signaler aux modérateurs
JPEG - 74.3 ko

La position tiède du secrétaire général, Jean-Claude Mailly, qui a annoncé mercredi la décision de la direction de ne pas appeler à manifester le 12 septembre, a fait l’effet d’un coup de tonnerre dans bon nombre de fédérations. Menaçant de faire sécession, certains affirment qu’ils défileront avec la CGT.

« Qu’est-ce qu’il fout Mailly ? C’est quoi ce bordel ? On nous a fait descendre dans la rue pour moins que ça ! » Ces derniers jours, le standard téléphonique de l’union départementale Force ouvrière du Loiret a dû s’habituer aux appels courroucés. Deux adhérents ont même renvoyé leur carte. Annoncée par le secrétaire général, Jean-Claude Mailly, dès mercredi, soit la veille de la publication des ordonnances sur le droit du travail, la décision de la direction confédérale de ne pas appeler à manifester contre la réforme le 12 septembre passe mal. Dans le Loiret, mais aussi ailleurs. « Ça grogne en interne. Les syndiqués nous interpellent », constate Nadine Hourmant, secrétaire générale de l’union FO du Finistère.

Depuis le début, fin mai, du cycle de concertations sur le droit du travail entre le gouvernement et les partenaires sociaux, nombre de militants bouillaient d’entendre leur leader multiplier les déclarations bienveillantes. L’annonce de mercredi, suivie par la présentation des ordonnances, a été le coup de grâce. Plafonnement des indemnités prud’homales, possibilité pour les multinationales de licencier dans l’Hexagone malgré des profits réalisés hors de France… La réforme du gouvernement consacre des propositions patronales considérées par FO comme des « lignes rouges » lors des débats sur la loi El Khomri. Un an plus tard, Mailly persiste pourtant à se montrer conciliant. « Il y a des reculs, il y a aussi des avancées […]. Le modèle social n’est pas remis en cause », plaidait-il encore vendredi matin sur Europe 1, en vantant « trois mois de discussions intenses ». « Mais c’est comme si on nous avait annoncé qu’on allait nous couper la jambe et qu’il fallait se réjouir de ne perdre que le pied », s’agace Jean Hédou, à la tête de la FEETS-FO, fédération des équipements, de l’environnement, des transports et des services. Vendredi, son bureau s’est prononcé à 90 % pour rejoindre la CGT, Solidaires et la FSU dans les cortèges.

« Que le commencement »

Même décision chez FO Transports et Logistique. « Les ordonnances, c’est tout bon pour le patronat et pas grand-chose pour les salariés. Nos adhérents sont vent debout », assure son secrétaire général, Patrice Clos. Sa fédération avait réservé sa position ces derniers mois, choisissant comme Mailly de jouer la carte du dialogue. « Je n’avais pas de problème avec le fait de laisser la concertation aller au bout, poursuit Patrice Clos. Le souci, c’est qu’on ne partait pas d’une feuille blanche et qu’on se retrouve avec une loi El Khomri 2. » FO Transports appelle donc ses troupes à défiler. « Et ce n’est que le commencement, promet le secrétaire général, qui dit avoir reçu un coup de fil du ministère des Transports, inquiet de savoir « jusqu’où [son syndicat] va aller ». Selon la CGT, qui a fixé la date de la manifestation, au moins 15 unions départementales FO participent à sa préparation, dont l’Yonne et les quatre départements bretons. Des intersyndicales s’y sont constituées dès le début de l’été. D’autres ralliements pourraient suivre. Des commissions exécutives FO vont se tenir partout en France d’ici le milieu de semaine prochaine. La suite à donner à la mobilisation contre les ordonnances figurera en tête des discussions. Sans compter que de nombreux adhérents rejoindront les manifestations quelle que soit la position de leur section. « Des copains m’ont dit qu’ils iraient tenir des banderoles CGT s’il le faut », lance un chef de file FO local.

Dans la Manche, l’union départementale se décidera lundi après-midi. Mais à écouter son secrétaire Yann Perrotte, l’issue des débats ne fait guère de doutes. « Beaucoup d’entre nous faisions confiance à Mailly pendant la concertation, raconte-t-il. Puis son insistance à montrer qu’on était un interlocuteur privilégié du gouvernement a commencé à nous exaspérer. On est tombé de haut en voyant les ordonnances : pour des militants qui ont bataillé contre El Khomri, c’est difficile à avaler. » Avec les cégétistes, les syndiqués FO étaient en effet aux avant-postes de l’éprouvante contestation de 2016. « On a manifesté 14 fois contre la loi travail, insiste Nadine Hourmant, dans le Finistère. Je ne peux pas entendre aujourd’hui le secrétaire confédéral dire que l’on doit respecter cette nouvelle réforme parce qu’il y a eu concertation. Qu’est-ce qu’on a obtenu pour les salariés ? »

« Grognards fidèles »

L’incompréhension, si ce n’est la colère, se cristallise autour de Mailly, qui quittera la tête de FO à l’issue du prochain congrès en avril 2018. « Pour moi, il n’a pas respecté le mandat qui lui a été donné », tranche Nadine Hourmant. Il est encore tôt pour juger de l’ampleur des dissensions et des conséquences pour l’avenir de FO. Mais les prochaines échéances internes s’annoncent agitées. Une commission exécutive confédérale doit se réunir lundi. Mi-juin, cette instance de 35 membres promettait de mobiliser contre les ordonnances en cas de « loi travail XXL ». Les 28 et 29 septembre se tiendra aussi un comité national, qui réunira les secrétaires d’unions départementales et de fédérations. Dont les « frondeurs » mobilisés le 12 septembre, qui auront tout loisir de réclamer des comptes aux dirigeants. Plusieurs d’entre eux ont demandé d’en avancer la date en urgence. Un signe que la fièvre couve ? Certains relativisent la portée des divergences au nom du « fédéralisme » de FO. « Les militants savent être des grognards fidèles, estime Yann Perrotte, reprenant la métaphore de Mailly pour nuancer les critiques. Même les plus énervés respecteront ses treize ans de mandat et n’essayeront pas de saborder sa sortie. On va se dire les choses, mais on va maintenir l’unité, car des combats arrivent », comme la réforme des retraites et de l’assurance chômage. Yves Veyrier, de la direction confédérale, balaie aussi le risque d’une crise majeure : « Que des positions contradictoires s’expriment chez FO, ce n’est pas nouveau. » Les appels à manifester à une date « que la CGT a décidée seule » sont, selon lui, le fait « de minorités agissantes amplifiées par les réseaux sociaux ». D’autres sont moins optimistes. « Tout dépendra de la mobilisation, prévient un responsable d’union départementale. Si plus de la moitié des départements se joint à la journée du 12, Mailly sera désavoué. Macron a bien fait éclater les partis traditionnels, il pourrait faire de même avec les syndicats… »

http://www.liberation.fr/france/201...



Imprimer cet article





Vous paierez tout et vous paierez cher, vous les capitalistes ! Milan, 1975 (vidéo complète)
jeudi 22 - 14h13
de : Roberto Ferrario
Khaled Issa : « Il n’y a pas de réaction à la hauteur de la gravité de la situation à Afrin »
jeudi 22 - 13h08
de : Azad Kurkut
La vie en intérim / C’est l’heure de l’mettre
jeudi 22 - 12h36
de : Hdm
Expulsion en cours au bois Lejuc
jeudi 22 - 10h21
Bure : au moins 15 arrestations lors de l’évacuation des opposants, au projet Cigéo, de la ZAD de Bure (video)
jeudi 22 - 10h03
1 commentaire
Bure Expulsion en cours
jeudi 22 - 07h58
de : Jean-Yves Peillard
2 commentaires
Intégrisme religieux, laïcité , émancipation, marxisme (tmi)
mercredi 21 - 23h56
de : Christian DELARUE
LA DETTE ET LE DEMANTELEMENT DE LA SNCF… CERTAINS ESPERENT SE REGALER !
mercredi 21 - 20h29
de : Nemo3637
A Lacq, l’industrie pollue gratuitement et impunément grâce à des élus locaux anti-écologie
mercredi 21 - 19h29
de : jean 1
VENEZUELA : création d’une criptomonnaie basée sur les ressouces naturelles du pays !
mercredi 21 - 18h05
de : JO
Israël : Benyamin Nétanyahou fragilisé par un nouveau scandale
mercredi 21 - 13h35
de : Cyrille Louis
LA QUESTION KURDE
mardi 20 - 20h26
de : Ernest London
OR GRIS
mardi 20 - 19h23
de : MARTINE LOZANO
Confirmation de la crétinisation du monde
mardi 20 - 19h19
de : PMO viaJYP
Italie. Ils veulent redonner le pouvoir au peuple
mardi 20 - 11h12
de : Gaël De Santis via FR
Ses Camarades qui ont été fusillés le 21 février 1944 au Mont Valérian (video)
mardi 20 - 10h37
de : Bernadette Leydier
Les fréquentations antisémites de la droite israélienne
mardi 20 - 10h02
de : CAPJPO-EuroPalestine
Comment 200 000 représentants du personnel vont perdre leur statut de salariés protégés
mardi 20 - 08h31
DE L’ESCLAVAGE : PLAIDOYER POUR JOHN BROWN
lundi 19 - 16h54
de : Ernest London
Potere al Popolo : la nouvelle gauche en Italie qui renaît des cendres de Gramsci
lundi 19 - 15h16
de : Marco Cesario via FR
1 commentaire
Forfaiture sur le forfait-jour
lundi 19 - 11h55
de : Ugict-CGT
LA SNCF A CRÉÉ DES CENTAINES DE FILIALES POUR MIEUX PRÉPARER LE DÉMANTÈLEMENT DU TRANSPORT FERROVIAIRE
lundi 19 - 10h57
de : Stéphane Ortega
1 commentaire
Le 22 mars 2018 : le retour des cheminots à Paris
lundi 19 - 10h48
de : CGT des Cheminots de Saint-Denis
FORD S’ACHARNE… CONTRE NOUS MAIS PAS POUR L’USINE !!!
lundi 19 - 10h44
de : CGT FORD
VENEZUELA : 55% de la population approuve une réélection de Maduro !
dimanche 18 - 21h13
de : JO
Jann Halexander rend hommage à la chanteuse canadienne Pauline Julien le 9 mars
dimanche 18 - 19h19
VENEZUELA : la Colombie recrute des mercenaires Vénézueliens
dimanche 18 - 16h25
de : JO
LA JOIE ARMÉE
dimanche 18 - 15h12
de : Ernest London
À Naples, rencontre avec Potere al Popolo (vidéo)
dimanche 18 - 12h29
de : Jean-Luc Mélenchon via RF
Augmenter la pression contre le licenciement de Gaël Quirante
dimanche 18 - 11h26
de : olivier
Mirages 2000, chars Leclerc, canons Caesar : la France et ses entreprises, fournisseurs officiels de la guerre au Yémen
dimanche 18 - 03h37
de : stef131
El votán Zapata
samedi 17 - 16h36
de : Georges Lapierre
Après NDDL : des ZAD partout ?
samedi 17 - 13h59
de : JO
Rennes : Deux enseignantes convoquées au rectorat pour avoir organisé une sortie scolaire à La Maison de la Grève
samedi 17 - 11h44
1 commentaire
TROIS OPTIONS POUR L’EUROPE !
vendredi 16 - 23h05
de : LE BRIS RENE
LE VRAI SCANDALE DES GAZ DE SCHISTE
vendredi 16 - 19h12
de : Ernest London
LE ROI NE MARCHE PLUS IL VOLE....
vendredi 16 - 18h56
de : Mickael Wamen
3 commentaires
Ivry, Vendredi 16 février dès 19h jusqu’à 23h Nuit de la liberté : Free Salah Hamouri
vendredi 16 - 17h50
de : Roberto Ferrario
Potere al Popolo, ou l’optimisme de la volonté
vendredi 16 - 14h48
de : Marco Cesario via FR
Pouvoir d’achat : les Français déçus par Macron
vendredi 16 - 14h42
de : Grégoire Normand
3 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Ne demande pas ce que ton pays peut faire pour toi, demande ce que tu peux faire pour ton pays. John Fitzgerald Kennedy
LE JOURNAL DU MEDIA à 20H
Facebook Twitter Google+
Info Com-CGT.jpg

Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
Italie. Ils veulent redonner le pouvoir au peuple
mardi 20 février
de Gaël De Santis via FR
Communistes, écologistes et militants des centres sociaux autogérés partent ensemble aux élections législatives italiennes du 4 mars . La gauche qui ne s’est pas rendue aux sirènes néolibérales reprend espoir en Italie. Et si elle retrouvait le chemin du Parlement  ? Depuis le mauvais score des communistes, en 2008, elle n’est en effet plus représentée dans les institutions nationales. Cette année, le monde militant antilibéral a retrouvé le chemin de l’unité, sous (...)
Lire la suite
Potere al Popolo : la nouvelle gauche en Italie qui renaît des cendres de Gramsci
lundi 19 février
de Marco Cesario via FR
1 commentaire
Les élections législatives approchent en Italie et dans un pays ravagé par une extrême droite toujours plus agressive et rampante qui prend comme cible les migrants et toute sorte de minorité ethnique ou religieuse, une nouvelle force politique voit le jour : Potere al Popolo ! (Pouvoir au peuple, en français) un mouvement de jeunes, ouvriers, précaires, étudiants, militants, résistants. “Nous sommes les sans emploi - lit-on dans le programme - nous sommes les (...)
Lire la suite
Italie. Elections du 4 mars 2018. Et programme du mouvement Potere al Popolo
lundi 12 février
de Jean-marc B via RF
Nous présentons, ci-après, une version française intégrale et annotée du programme de Potere al popolo[1] pour les élections législatives nationales italiennes du 4 mars 2018 (renouvellement des 630 membres de la Chambre des députés et des 315 membres du Sénat)[2]. Elles se dérouleront selon la nouvelle loi électorale adoptée en novembre 2017. C’est un système alambiqué, difficile à saisir dans son fonctionnement (à quel candidat sont finalement attribuées les voix exprimées ?[3]) et (...)
Lire la suite
Potere Al Popolo
vendredi 9 février
de Mathieu Dargel via RF
Point culminant d’une initiative lancée cette automne, la première Assemblée Nationale de la liste « Potere al Popolo » s’est tenue à Rome le dimanche 17 décembre. Plus de 1000 personnes issues de collectifs militants, centres sociaux, associations, mouvements écologiques, syndicats et partis politiques, se sont réunies pour adopter le principe d’une liste unique de la gauche antilibérale et anticapitaliste aux prochaines élections législatives du printemps 2018, après (...)
Lire la suite
Italie, POTERE AL POPOLO : Manifeste pour une liste populaire aux prochaines élections.
mercredi 7 février
de via Roberto Ferrario
1 commentaire
Nous avons trop attendu…. Maintenant nous nous portons candidats ! Nous sommes les jeunes qui travaillons au noir, les précaires à 800 euros par mois et qui en ont besoin, qui souvent émigrent pour trouver mieux. Nous sommes les travailleu(r)ses soumis chaque jour et des chantages plus lourds et offensants pour notre dignité. Nous chômeuses, en chômage partiel ou en pré-retraite. Nous sommes les retraités qui vivent de peu, même s’ils ont peiné toute leur vie et qui maintenant (...)
Lire la suite
Sognavamo cavalli selvaggi
jeudi 1er février
de Luca Visentini via RF
Il est enfin sorti en version papier comme e-Book. https://www.amazon.it/Sognavamo-cav... https://www.amazon.it/Sognavamo-cav... Ce sont cent contes courts ou très courts qui, dans l’ensemble, reconstruisent, en une seule affaire, la Milan de 1968 à 1977 d’un garçon de la nouvelle gauche. Un compagnon de base, pas un dirigeant, ni un repenti. On ne parle pas d’analyses politiques ou de querelles idéologiques, mais d’amour, d’amitiés, de famille, de luttes (...)
Lire la suite
PROCÈS DES 7 DE GOODYEAR : LA COUR DE CASSATION CASSE LES SALARIÉS
jeudi 25 janvier
de Info’Com-CGT
1 commentaire
Le syndicat Info’Com-CGT est scandalisé par la décision de la Cour de Cassation d’Amiens : elle vient de confirmer le verdict de la Cour d’appel condamnant 7 salariés de Goodyear à des mois de prison avec sursis (pour certains 24 mois), 5 ans de mise à l’épreuve et l’inscription au casier judiciaire B2 ! Cette décision est hallucinante étant donné que la position du procureur était de valider notre recours et ...d’appuyer la démarche de casser le (...)
Lire la suite