Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Rappel : 8 français sur 10 n’ont pas voté pour Macron : Une autre analyse des résultats
de : clab
vendredi 22 septembre 2017 - 12h36 - Signaler aux modérateurs

Pour beaucoup, l’analyse des résultats de cette élection présidentielle s’est limitée au 65% d’E. Macron Versus 35% pour M. Le Pen. Pourtant, en tenant compte de l’abstention ou en incluant aux résultats l’ensemble des personnes majeures qui vivent sur le territoire, on peut tirer biens d’autres enseignements de ce scrutin.

Dimanche soir, lors de l’annonce des résultats, voici ce que nous avons pu voir sur nos écrans télévisés :

Capture d'écran de la soirée électorale de France 2 Capture d’écran de la soirée électorale de France 2

Ainsi, on aurait tendance à croire que 65% des français ont voté pour Emmanuel Macron, un score non négligeable.

 

Sauf que c’est faux. Quand on présente les résultats comme le font la plupart des médias à 20h, on exclue environ 16 millions de personnes. Ce n’est pas négligeable dans la mesure où, pour avoir une idée de ce que cela représente, on pourrait dire que ces personnes sont deux fois plus nombreuses que celles qui ont voté E. Macron au premier tour. Mais nous y reviendrons plus tard.

 

Pour retrouver ces 16 millions de personnes, il faut prendre en compte toutes les possibilités qui s’offraient à une personne qui a sa carte électorale.

 

Contrairement à ce que sous-entend le résultat ci-dessus, les électeurs n’avaient pas deux possibilités (E. Macron ou M. Le Pen) mais 5 choix :

  • Voter E. Macron
  • Voter M. Le Pen
  • Voter blanc
  • Voter nul
  • Ne pas voter

 

 

Si l’on prend en compte ces cinq possibilités, voici les résultats de ce second tour de l’élection présidentielle :

Résultats du 2nd tour des élections présidentielles 2017 (pourcentages exprimés sur nombre d'inscrits) Résultats du 2nd tour des élections présidentielles 2017 (pourcentages exprimés sur nombre d’inscrits)

On peut constater plusieurs choses.

Premièrement, on peut relativiser le score du vainqueur, E. Macron. Il est faux de penser que 65% des français ont voté pour lui dans la mesure où seuls 44% de ceux qui avaient la possibilité de voter ont fait ce choix. 

Deuxièmement, cela met en évidence qu’un quart de ceux qui pouvaient voter ont décidé de ne pas le faire. On a entendu pendant la campagne du second tour que « s’abstenir, c’est faire le jeu du FN ». Or, si l’on regarde ce graphique, on peut mettre en évidence que l’abstention a permis que M. Le Pen ne termine pas en seconde mais en troisième position de ce second tour, derrière le score de l’abstention. 

Enfin, on constate que 8% des inscrits sur les listes électorales se sont déplacés tout en ne votant pour aucun candidat. 

 

Cependant, ce graphique ne rend pas encore tout à fait compte du comportement électoral des français dans leur ensemble. Presque 5 millions de personnes ne sont pas visibles dans ce graphique. 

 

Il y a selon l’Insee 66,99 millions de personnes en France.

Si on enlève les mineurs, qui n’ont pas le droit de vote, il reste 52,16 millions de majeurs.

Mais il n’y a que 47,57 millions d’inscrits sur les listes électorales.

 

Si l’on soustrait le nombre d’inscrits sur les listes électorales au nombre de majeurs qui vivent en France, on obtient le chiffre de 4 596 110 personnes qui ne peuvent pas voter.

 

 

Cela peut venir de multiples raisons : situation de handicap, condamnation juridique, ou encore non-signalement d’un déménagement. Mais cela concerne aussi les étrangers, quand bien même F. Hollande avait promis de leur accorder le droit de vote comme l’ont fait d’autres pays.

 

 

Voici donc ce que donnerait un aperçu des résultats du second tour en incluant tout le monde, c’est à dire toutes les personnes majeures qui vivent en France. 

Répartition du comportement électoral au 2nd tour des élections présidentielles 2017 (pourcentages exprimés sur le nombre de personnes majeures vivant en France) Répartition du comportement électoral au 2nd tour des élections présidentielles 2017 (pourcentages exprimés sur le nombre de personnes majeures vivant en France)

On remarque donc que si une majorité de français à voté pour E. Macron au second tour (40%), ils sont 32% à ne pas s’être déplacé dans l’isoloir. 

 

Si on ajoute à ces 32% les 8% de personnes qui ont voté blanc ou nul, on obtient le même pourcentage que celui des personnes qui ont voté pour E. Macron.

 

 

Si l’on regarde les données brutes, les personnes qui n’ont voté ni pour M. Le Pen ni pour E. Macron sont même plus nombreuses que celles qui effectivement ont voté pour E. Macron.

 

 

Ainsi, au soir des élections, si l’on présentait les résultats en prenant en compte toutes les personnes majeures qui vivent sur le territoire, voici l’image qui aurait pu apparaitre sur les écrans : 

 

gr3

 Dans ce graphique, on soustrait les scores des deux candidats au nombre de personnes majeures vivant en France selon l’Insee. 

La catégorie « ni l’un, ni l’autre » représente donc à la fois ceux qui ne sont pas inscrits sur les listes électorales, ceux qui le sont mais qui ne veulent pas voter ainsi que ceux qui ont voté blanc ou nul.

 On peut donc dire que parmi les personnes majeures qui vivent en France, il y a plus de gens qui n’ont voté pour aucun candidat que de gens qui ont voté pour Macron.

 

Le décalage est encore plus flagrant si l’on regarde du côté du nombre de voix. 

En prenant les chiffres fournis par le Ministère de l’Intérieur (qui ne tiennent donc pas compte de ceux qui ne sont pas inscrits sur les liste électorales), on arrive à la conclusion suivante :

 

Lors du second tour de cette élection présidentielle, 26,8 millions de personnes n’ont pas voté pour E. Macron. 

A contrario, les personnes qui ont voté pour E. Macron dès le premier tour étaient seulement 8,6 millions.

 

 

Ce phénomène n’est pas nouveau. Dès 2007, les personnes qui votent pour N. Sarkozy au second tour sont moins nombreuses que celles qui ne votent pas pour lui au second tour.

Répartition du comportement électoral avec prise en compte de l'abstention Répartition du comportement électoral avec prise en compte de l’abstention

 

Dans ce graphique, la catégorie « n’ont pas voté pour ce candidat » représente le nombre d’inscrits sur les listes électorales moins le nombre d’électeurs de ce candidat. Les chiffres sont exprimés en nombre de voix.

 

Ainsi lors des trois dernières élections présidentielles, il y a systématiquement moins de personnes qui votent pour le vainqueur que de personnes qui refusent de voter pour lui. 

 

Lors des élections de N. Sarkozy et F. Hollande, ces derniers avaient tout de même réunis plus de 10 millions d’électeurs dès le premier tour, ce qui n’est pas le cas d’E. Macron cette année.

 

On pourrait distinguer deux groupes dans cette présidentielle :

Le premier serait le groupe des convaincus par E. Macron, ceux qui ont voté pour lui dès le premier tour.

Le second serait au contraire celui de ceux qui ne veulent pas qu’il soit élu, alors même qu’il fait face à une candidate d’extrême droite au second tour.

Pour la première fois depuis 2002, il y a trois fois plus de personnes dans le second groupe que dans le premier, trois fois plus d’électeurs qui ne veulent pas voter pour E. Macron que de personnes qui votent pour lui dès le second tour.

 

 

 

Ainsi, si l’on analyse les données brutes des résultats de ces élections, on peut dire que :

  • 83% des français* n’ont pas voté pour E. Macron au premier tour.
  • Au second tour, les français qui n’ont voté ni pour M. Le Pen, ni pour E. Macron sont plus nombreux que ceux qui ont voté pour E. Macron.

 

 (*Dans le sens de personnes majeures vivant sur le territoire)

 

 

Libre à chacun d’en conclure ce qu’il veut sur la légitimité de ce système politique censé sacraliser la majorité…

 

 

 

 

 

Données brutes :

Personnes vivant sur le territoire de plus de 18 ans : 52 164 698

Nombre d’inscrits au second tour : 47 568 588

Résultats 1er tour Macron : 8 656 346

Resultat 2nd tour Macron : 20 753 798

Résultats 2nd tour Le Pen : 7 678 491

Résultats 2nd tour abstention : 12 101 416

Résultats 2nd tour blanc : 3 019 724

Résultats 2nd tour nul : 1 049 532

 

 

Sources :

Résultats élections :

2017 : http://elections.interieur.gouv.fr/presidentielle-2017/FE.html

Autres années : http://www.interieur.gouv.fr/Elections/Les-resultats/Presidentielles/

Population : 

 

https://www.insee.fr/fr/statistique...

 

 

 

https://blogs.mediapart.fr/clab/blo...



Imprimer cet article





CAMPAGNE BDS FRANCE
mercredi 18 - 09h16
de : jean 1
Le psy
mercredi 18 - 02h27
de : Caarland
Spectacle ’CLAIR DE LUNE’ 3/02/2018 au Café de la Danse, avec Tita Nzebi
mercredi 18 - 01h17
de : Bruno
LA BATAILLE DE PARIS - 17 octobre 1961
mardi 17 - 22h13
de : Ernest London
MACRON, Le « PETIT TELEGRAPHISTE » ET FIER DE L’ETRE, de FRAU MERKEL
mardi 17 - 10h11
de : Floreal
Lettre ouverte d’un apprenti au Président de la République
mardi 17 - 09h02
de : Un apprenti
2 commentaires
Communiqué conjoint des syndicats de l’éducation CGT, CNT et Sud sur les arrestations et les humiliations subies par deu
mardi 17 - 07h38
de : jean 1
Interview d’Eric Beynel (Solidaires) : « Nous sommes dans la construction d’un appel unitaire en novembre. »
lundi 16 - 18h37
Manifestation des victimes de l’amiante
lundi 16 - 15h38
de : blanval
NOUS NE FERONS PAS MARCHE ARRIÈRE - Lutte contre la frontière franco-italienne à Vintimille
lundi 16 - 11h46
de : Ernest London
Socialisons l’espace économique !
dimanche 15 - 22h19
de : LE BRIS RENE
Soutenons le combat de Georges Abdallah !
dimanche 15 - 21h33
de : [Tien/1] Bagnolet
Retour vers le passé
dimanche 15 - 11h21
de : Irae
CGT : syndicat nucléaire.
samedi 14 - 23h29
de : L’iena rabbioso
5 commentaires
Objet de luxe 1 santé zéro
samedi 14 - 12h22
de : Irae
1 commentaire
LES PRÉDATEURS DU BÉTON : Enquête sur la multinationale Vinci
samedi 14 - 07h11
de : Ernest London
Ordonnances Macron Mobilisons nous le 19 octobre !!
vendredi 13 - 12h47
de : La CGT
2 commentaires
Ne jamais lâcher le fil de l’eau
vendredi 13 - 11h18
de : Jean-Luc Mélenchon
Pourquoi le drapeau européen est-il bleu avec 12 étoiles dorées en cercle ?
vendredi 13 - 11h13
de : Philippe Vandel
3 commentaires
Conflit d’intérêts : cette décision de la ministre Agnès Buzyn qui a bien fait les affaires de son mari
vendredi 13 - 11h09
de : Étienne Girard
Pétition : Procès en appel de Frédéric (4 mois ferme en 1ère instance)
vendredi 13 - 10h44
Le Média appartiendra à ses « socios »… c’est-à-dire nous !
vendredi 13 - 01h45
de : Pierrick Tillet
2 commentaires
Les médicaments génériques, c’est de la merde. Preuve par le lévothyrox
vendredi 13 - 00h47
de : André
Encore un suicide d’un camarade Goodyear, le 16ème... FAUT QUE CELA CESSE .....
jeudi 12 - 23h40
de : Mickael Wamen
4 commentaires
François Fillon placé sous le statut de témoin assisté pour "escroquerie aggravée" dans le PenelopeGate
jeudi 12 - 22h16
VIDÉO - Cattenom : des militants de Greenpeace ont pénétré tôt ce matin dans l’enceinte de la centrale nucléaire
jeudi 12 - 22h07
de : Thomas Jeangeorge
1 commentaire
Radio Palestina Libération RPL, l’actualité de la question palestinienne
jeudi 12 - 19h44
de : Palestine Solidarite
La torture est de retour en Turquie
jeudi 12 - 18h54
"Abruti" : Trump choque son administration en voulant décupler les têtes nucléaires
jeudi 12 - 17h12
Un peu de respect, bordel de merde !
jeudi 12 - 15h04
de : Jean ORTIZ
Définissez objet de luxe vous avez une heure
jeudi 12 - 14h56
de : Irae
Venezuela : Silence des médias sur les élections régionales
jeudi 12 - 12h40
de : JO-DEZ
1 commentaire
Propagande / C’est l’heure de l’mettre
jeudi 12 - 09h56
de : Hdm
Echanges autour de la condition des agriculteurs (28 oct. 2017)
jeudi 12 - 09h46
de : Collectif d’agriculteurs contre les normes
LE MÉDIA : SOIRÉE DE LANCEMENT (video)
jeudi 12 - 00h59
MACRON TIENT DEBOUT GRÂCE À NOS DIVISIONS ! ALORS ? PRENONS NOTRE UNITÉ ET NOS ACTIONS EN MAIN !
jeudi 12 - 00h44
de : Sept Jours Debout
Procès-bâillon : Areva déboutée, les antinucléaires relaxés
mercredi 11 - 21h33
de : elian
Merci qui
mercredi 11 - 19h28
Le président de la République ne peut imposer à la France un emblème confessionnel
mercredi 11 - 14h21
de : Jean-Luc Mélenchon
Aude Lancelin : "Les milliardaires ont fait leur marché dans les médias avec la complicité du politique" (video)
mercredi 11 - 13h51

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

On a voulu, à tort, faire de la bourgeoisie une classe. La bourgeoisie est tout simplement la portion contentée du peuple. Victor Hugo
Facebook Twitter Google+
Info Com-CGT.jpg
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
Télévision. «  Pour le Che, la guérilla devait avoir ses propres médias  » (vidéo)
lundi 9 octobre
de Laurent Etre
1 commentaire
Un documentaire Che Guevara, naissance d’un mythe, qui met l’accent sur le rapport du guérillero-ministre à sa propre image et le rôle potentiellement révolutionnaire des outils d’information. Entretien avec son auteur, Tancrède Ramonet. Votre documentaire s’intitule Che Guevara, naissance d’un mythe. Qu’entendez-vous par «  mythe  »  ? Tancrède Ramonet Je l’entends au sens de Roland Barthes, qui définissait le mythe comme un « (...)
Lire la suite
Video live : grève générale, la foule est immense à Barcelone
mardi 3 octobre
Le cortège, immense, impossible d’en distinguer le début ou la fin. Plus des 87% des travailleurs sont en grève générale, affectant tous les secteurs d’activités.
Lire la suite
Avec ses ordonnances Travail, Macron a réussi à nous refourguer… le CPE pour tous
dimanche 1er octobre
de Thomas Vampouille
Les ordonnances voulues par Emmanuel Macron pour réformer le code du travail facilitent sensiblement le licenciement d’un salarié en CDI ayant moins de deux ans d’ancienneté. Et les indemnités prévues ne sont pas lourdes. Finalement, Marianne a calculé que cela revient au même que le fameux CPE que la rue avait fait enterrer. En pire, même… C’est la ministre du Travail elle-même qui nous mis la puce à l’oreille. Si vous ne l’avez pas vu, Muriel Pénicaud (...)
Lire la suite
Travail : ton univers impitoyable - Cash investigation (video intégrale)
jeudi 28 septembre
Les enquêtes de l’émission présentée par Élise Lucet se sont concentrées sur Lidl France et Free, mettant en avant la souffrance au travail et les licenciements avec des séquences parfois choquantes.
Lire la suite
Oui tous ensemble le 28 septembre avec les retraité-e-s
jeudi 28 septembre
de UCR Union Confédéral des Retraités
Parce qu’une fois de plus le gouvernement s’attaque à leur pouvoir d’achat, aux services médicaux et sociaux, neuf organisations appellent les retraité-e-s à se mobiliser dans les départements sous des formes diverses le 28 septembre. Haro sur le pouvoir d’achat des retraités Au printemps dernier plus de 12 000 retraité-e-s se sont exprimé-e-s dans une enquête lancée par nos organisations. 80 % des personnes retraitées indiquent que leur situation financière (...)
Lire la suite
Soutenez la création d’un nouveau média citoyen (video)
mardi 26 septembre
2 commentaires
Signez cette pétition ici : https://www.change.org/p/media-citoyen Quand l’information et la culture sont trop souvent traitées comme des marchandises, quel rôle les citoyen·ne·s peuvent-ils encore jouer pour faire vivre le pluralisme et le débat ? Cette question appelle une réponse qui ne saurait attendre. Un peu partout, des millions de gens s’investissent et agissent sur leur quotidien sans attendre le bon vouloir des pouvoirs publics et à contre-courant des puissances (...)
Lire la suite
Marche du 23 septembre contre le coup d’État social (vidéo)
dimanche 24 septembre
de Jean-Luc Mélenchon
Le samedi 23 septembre 2017, 150 000 personnes se sont rassemblées place de la République pour s’opposer au coup d’État social d’Emmanuel Macron. Jean-Luc Mélenchon a expliqué que la bataille contre les ordonnances de Macron ne faisait que commencer et a appelé la jeunesse à se mobiliser. Il a lancé un appel aux organisations syndicales pour qu’elles prennent la tête d’une ample mobilisation à laquelle les insoumis apporteront leur (...)
Lire la suite