Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Sénatoriale , Macron et du Cynisme !
dimanche 24 septembre 2017 - 14h05 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire

Sous le titre Sénatoriales : comment Macron a tout fait pour perdre On peut lire dans le Nouvel Obs :

Le scrutin de dimanche s’annonce difficile, pour les candidats de la République en Marche, et ce n’est pas seulement la faute au mode de scrutin.

"A mon avis, la République en Marche ne fera pas un score considérable", prédit le sénateur socialiste. "Les maires acceptent très mal les mesures du gouvernement."

Si bien que le groupe REM, pour l’instant constitué de 29 sénateurs - d’anciens socialistes ou des centristes qui se sont mis en marche - devra se contenter d’une bien faible progression. "On aura une quarantaine de sénateurs", confie un élu sortant.

"Les élus ont très mal vécu la période des vacances."

Et pour cause ! Il y a eu, en juillet, la confirmation de la disparition progressive de la taxe d’habitation, principale ressource des communes. Puis le projet du gouvernement de réduire le nombre d’élus locaux. Suivi, le 2 août, de l’annonce soudaine de la suppression de 300 millions d’euros de dotation de l’Etat aux collectivités locales - autant de recettes en moins. Et enfin, à la rentrée, la réduction du nombre des emplois aidés, essentiels au fonctionnement des collectivités locales, et qui doivent passer de 460.000 en 2016 à 320.000 dès cette année.

"Le gouvernement a accumulé une série de gaffes et il a tout fait pour prendre les élus à rebrousse-poil. C’était un vrai concours Lépine", observe Vincent Capo-Canellas, vice-président du groupe des sénateurs centristes. Comment expliquer cette série de décisions ? "J’y vois un signe d’ignorance, et c’est aussi une preuve d’inexpérience", estime l’ancienne ministre socialiste Laurence Rossignol, en campagne pour sa réélection dans l’Oise. Elle poursuit :

Et ce n’est pas fini. Pas plus tard que ce jeudi, le Premier ministre Edouard Philippe a annoncé que le nombre d’emplois aidés passerait à 200.000 l’année prochaine.

"Pourquoi faire cette annonce maintenant, ça ne pouvait pas attendre quelques jours ?", s’étonne un sénateur.

"Je n’ai jamais vu un gouvernement saboter autant une campagne sénatoriale !"

Les collectivités sont "à l’os"

"Les maires sont très inquiets", constate Gaëtan Gorce, sénateur PS de la Nièvre, qui ne se représente pas. "300.000 euros qui disparaissent pour une collectivité, ce sont des investissements et des projets qui doivent être annulés."

Même analyse de la part de Jean-Pierre Sueur :

"Les nouvelles mesures d’économies sont ingérables pour les départements, dont les dépenses sociales sont quasi-contraintes. Comment voulez-vous que les dépenses d’allocation personnalisée d’autonomie baissent, alors que la population vieillit ?"

"Quant aux communes, elles doivent réduire massivement leurs investissements. Et ce n’est pas sans effet sur l’activité des entreprises de travaux public, les PME et les artisans du territoire."

La suppression des emplois aidés a été "la cerise sur le gâteau", ajoute une sénatrice du nord de la France. "Si demain les communes ne peuvent pas assurer la prise en charge du périscolaire ou des cantines, cela pose d’énormes problèmes. C’est indispensable pour que les parents puissent aller travailler !" Sans oublier l’entretien des trottoirs, des cimetières… autant de missions aujourd’hui confiées à des emplois aidés et qu’il faudra bien continuer à assurer.

"Bon courage à celui qui doit défendre toutes ces mesures !", résume Jean-Pierre Sueur.

"Amnésie"

"Quand je vois les socialistes et la droite s’en prendre violemment à la baisse des dotations des collectivités locales, c’est oublier qu’ils les ont eux-mêmes baissées pendant huit ans - et moi aussi d’ailleurs, puisque j’ai soutenu François Hollande."

"Verrouillages" et dissidences

André Gattolin a été élu sénateur des Hauts-de-Seine sous les couleurs écologistes. Lui qui a rejoint La République en Marche tente une réélection difficile :

"Les Hauts-de-Seine sont un département très urbain, et donc très politisé. Sur 36 maires, 15 sont candidats aux sénatoriales !"

En conséquence, le scrutin est "verrouillé". Certains maires ont d’ailleurs demandé à leurs adjoints de désigner des membres de leur famille comme grands électeurs délégués (ils s’ajoutent aux membres des conseils municipaux afin de compenser les déséquilibres démographiques entre villes dans le collège électoral des sénateurs). Cela leur permet de s’assurer du respect des consignes de vote, dénonce André Gattolin.

............

La nouveauté de la République en Marche n’est pas seule en cause. Le mode de désignation de ses candidats pose également question. Comme pour les élections législatives, les investitures aux sénatoriales ont été décidées à Paris par la commission nationale, sans vote des adhérents, et parfois en passant outre l’avis des élus locaux - qui pourtant sont les électeurs. Une centralisation que n’ont pas accepté les élus du Loiret. Ils ont monté une liste dissidente. Conséquence : deux listes concurrentes et guère de chances de décrocher un siège de sénateur dans ce département. Des dissidences existent aussi dans le Maine-et-Loire, l’Essonne, le Puy-de-Dôme ou encore le Nord.

D’ailleurs, la République en Marche a parfois investi des personnalités qui n’étaient pas membres de son parti, tandis qu’on retrouve des candidats proches de la majorité sur des listes concurrentes. "A Paris, la stratégie de Macron est de disséminer ses amis sur différentes listes", observe la sénatrice écologiste Esther Benbassa.

Si bien qu’à l’arrivée, les macronistes devraient être plus nombreux que le seul groupe de sénateurs En Marche...

"Dimanche soir, on ne pourra pas connaître la composition du groupe REM", prévient un responsable.

L’extrait du Nouvel Observateur

http://tempsreel.nouvelobs.com/poli...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Sénatoriale , Macron et du Cynisme !
24 septembre 2017 - 19h31 - Posté par aspaar

A cette heure, il y a 13 sénateurs-sénatrices communistes et apparentés élus (2 non concernés par les élections, et 11 élu.e.s). Le PCF conserve son groupe au Sénat

LREM subit une lourde défaite






MACRON, Le « PETIT TELEGRAPHISTE » ET FIER DE L’ETRE, de FRAU MERKEL
mardi 17 - 10h11
de : Floreal
Lettre ouverte d’un apprenti au Président de la République
mardi 17 - 09h02
de : Un apprenti
Communiqué conjoint des syndicats de l’éducation CGT, CNT et Sud sur les arrestations et les humiliations subies par deu
mardi 17 - 07h38
de : jean 1
Interview d’Eric Beynel (Solidaires) : « Nous sommes dans la construction d’un appel unitaire en novembre. »
lundi 16 - 18h37
Manifestation des victimes de l’amiante
lundi 16 - 15h38
de : blanval
NOUS NE FERONS PAS MARCHE ARRIÈRE - Lutte contre la frontière franco-italienne à Vintimille
lundi 16 - 11h46
de : Ernest London
Socialisons l’espace économique !
dimanche 15 - 22h19
de : LE BRIS RENE
Soutenons le combat de Georges Abdallah !
dimanche 15 - 21h33
de : [Tien/1] Bagnolet
Retour vers le passé
dimanche 15 - 11h21
de : Irae
CGT : syndicat nucléaire.
samedi 14 - 23h29
de : L’iena rabbioso
5 commentaires
Objet de luxe 1 santé zéro
samedi 14 - 12h22
de : Irae
1 commentaire
LES PRÉDATEURS DU BÉTON : Enquête sur la multinationale Vinci
samedi 14 - 07h11
de : Ernest London
Ordonnances Macron Mobilisons nous le 19 octobre !!
vendredi 13 - 12h47
de : La CGT
2 commentaires
Ne jamais lâcher le fil de l’eau
vendredi 13 - 11h18
de : Jean-Luc Mélenchon
Pourquoi le drapeau européen est-il bleu avec 12 étoiles dorées en cercle ?
vendredi 13 - 11h13
de : Philippe Vandel
3 commentaires
Conflit d’intérêts : cette décision de la ministre Agnès Buzyn qui a bien fait les affaires de son mari
vendredi 13 - 11h09
de : Étienne Girard
Pétition : Procès en appel de Frédéric (4 mois ferme en 1ère instance)
vendredi 13 - 10h44
Le Média appartiendra à ses « socios »… c’est-à-dire nous !
vendredi 13 - 01h45
de : Pierrick Tillet
2 commentaires
Les médicaments génériques, c’est de la merde. Preuve par le lévothyrox
vendredi 13 - 00h47
de : André
Encore un suicide d’un camarade Goodyear, le 16ème... FAUT QUE CELA CESSE .....
jeudi 12 - 23h40
de : Mickael Wamen
4 commentaires
François Fillon placé sous le statut de témoin assisté pour "escroquerie aggravée" dans le PenelopeGate
jeudi 12 - 22h16
VIDÉO - Cattenom : des militants de Greenpeace ont pénétré tôt ce matin dans l’enceinte de la centrale nucléaire
jeudi 12 - 22h07
de : Thomas Jeangeorge
1 commentaire
Radio Palestina Libération RPL, l’actualité de la question palestinienne
jeudi 12 - 19h44
de : Palestine Solidarite
La torture est de retour en Turquie
jeudi 12 - 18h54
"Abruti" : Trump choque son administration en voulant décupler les têtes nucléaires
jeudi 12 - 17h12
Un peu de respect, bordel de merde !
jeudi 12 - 15h04
de : Jean ORTIZ
Définissez objet de luxe vous avez une heure
jeudi 12 - 14h56
de : Irae
Venezuela : Silence des médias sur les élections régionales
jeudi 12 - 12h40
de : JO-DEZ
1 commentaire
Propagande / C’est l’heure de l’mettre
jeudi 12 - 09h56
de : Hdm
Echanges autour de la condition des agriculteurs (28 oct. 2017)
jeudi 12 - 09h46
de : Collectif d’agriculteurs contre les normes
LE MÉDIA : SOIRÉE DE LANCEMENT (video)
jeudi 12 - 00h59
MACRON TIENT DEBOUT GRÂCE À NOS DIVISIONS ! ALORS ? PRENONS NOTRE UNITÉ ET NOS ACTIONS EN MAIN !
jeudi 12 - 00h44
de : Sept Jours Debout
Procès-bâillon : Areva déboutée, les antinucléaires relaxés
mercredi 11 - 21h33
de : elian
Merci qui
mercredi 11 - 19h28
Le président de la République ne peut imposer à la France un emblème confessionnel
mercredi 11 - 14h21
de : Jean-Luc Mélenchon
Aude Lancelin : "Les milliardaires ont fait leur marché dans les médias avec la complicité du politique" (video)
mercredi 11 - 13h51
Et maintenant, il faut que les facs bougent !
mercredi 11 - 11h32
de : Jean-Luc Mélenchon
Quelles croquettes pour nos bêtes ? (video)
mercredi 11 - 01h50
les riches névrosés du temps perdu !
mardi 10 - 23h19
de : LE BRIS RENE
1 commentaire
Forum social mondial antinucléaire Paris 2-5 Novembre
mardi 10 - 20h15
de : iwou

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

A vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes. John Fitzgerald Kennedy
Facebook Twitter Google+
Info Com-CGT.jpg
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
Télévision. «  Pour le Che, la guérilla devait avoir ses propres médias  » (vidéo)
lundi 9 octobre
de Laurent Etre
1 commentaire
Un documentaire Che Guevara, naissance d’un mythe, qui met l’accent sur le rapport du guérillero-ministre à sa propre image et le rôle potentiellement révolutionnaire des outils d’information. Entretien avec son auteur, Tancrède Ramonet. Votre documentaire s’intitule Che Guevara, naissance d’un mythe. Qu’entendez-vous par «  mythe  »  ? Tancrède Ramonet Je l’entends au sens de Roland Barthes, qui définissait le mythe comme un « (...)
Lire la suite
Video live : grève générale, la foule est immense à Barcelone
mardi 3 octobre
Le cortège, immense, impossible d’en distinguer le début ou la fin. Plus des 87% des travailleurs sont en grève générale, affectant tous les secteurs d’activités.
Lire la suite
Avec ses ordonnances Travail, Macron a réussi à nous refourguer… le CPE pour tous
dimanche 1er octobre
de Thomas Vampouille
Les ordonnances voulues par Emmanuel Macron pour réformer le code du travail facilitent sensiblement le licenciement d’un salarié en CDI ayant moins de deux ans d’ancienneté. Et les indemnités prévues ne sont pas lourdes. Finalement, Marianne a calculé que cela revient au même que le fameux CPE que la rue avait fait enterrer. En pire, même… C’est la ministre du Travail elle-même qui nous mis la puce à l’oreille. Si vous ne l’avez pas vu, Muriel Pénicaud (...)
Lire la suite
Travail : ton univers impitoyable - Cash investigation (video intégrale)
jeudi 28 septembre
Les enquêtes de l’émission présentée par Élise Lucet se sont concentrées sur Lidl France et Free, mettant en avant la souffrance au travail et les licenciements avec des séquences parfois choquantes.
Lire la suite
Oui tous ensemble le 28 septembre avec les retraité-e-s
jeudi 28 septembre
de UCR Union Confédéral des Retraités
Parce qu’une fois de plus le gouvernement s’attaque à leur pouvoir d’achat, aux services médicaux et sociaux, neuf organisations appellent les retraité-e-s à se mobiliser dans les départements sous des formes diverses le 28 septembre. Haro sur le pouvoir d’achat des retraités Au printemps dernier plus de 12 000 retraité-e-s se sont exprimé-e-s dans une enquête lancée par nos organisations. 80 % des personnes retraitées indiquent que leur situation financière (...)
Lire la suite
Soutenez la création d’un nouveau média citoyen (video)
mardi 26 septembre
2 commentaires
Signez cette pétition ici : https://www.change.org/p/media-citoyen Quand l’information et la culture sont trop souvent traitées comme des marchandises, quel rôle les citoyen·ne·s peuvent-ils encore jouer pour faire vivre le pluralisme et le débat ? Cette question appelle une réponse qui ne saurait attendre. Un peu partout, des millions de gens s’investissent et agissent sur leur quotidien sans attendre le bon vouloir des pouvoirs publics et à contre-courant des puissances (...)
Lire la suite
Marche du 23 septembre contre le coup d’État social (vidéo)
dimanche 24 septembre
de Jean-Luc Mélenchon
Le samedi 23 septembre 2017, 150 000 personnes se sont rassemblées place de la République pour s’opposer au coup d’État social d’Emmanuel Macron. Jean-Luc Mélenchon a expliqué que la bataille contre les ordonnances de Macron ne faisait que commencer et a appelé la jeunesse à se mobiliser. Il a lancé un appel aux organisations syndicales pour qu’elles prennent la tête d’une ample mobilisation à laquelle les insoumis apporteront leur (...)
Lire la suite