Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
ON A BRÛLÉ DES PNEUS ET ON EN EST FIERS ....
vendredi 22 janvier
de Un ex du pneu
1 commentaire
Où peut être la fierté de pouvoir annoncer ne pas avoir lutté et avoir permis en un temps record la fermeture d’une usine ? Les seuls qui peuvent aujourd’hui s’en féliciter sont les patrons de Bridgestone mais aussi les acteurs politiques qui gravitent autour du dossier et un avocat payé à 100% par le tôlier qui était donc celui du tôlier et non des salariés ... Jamais dans l’histoire une usine de cette taille n’aura été fermée aussi rapidement, si il y a un (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités


samedi 25 novembre 2017 - 16h21 - Signaler aux modérateurs
JPEG - 208.9 ko

Souscription ici : https://www.helloasso.com/associati...

C’est vraiment sympa, de lancer un journal...

« Ben voilà, c’est comme d’hab’, les petits-bourgeois ont pris le contrôle du canard. »

C’était un peu après, ça. Un peu après les débuts tonitruants de Moins Une, Laurent, plombier, syndicaliste, membre fondateur, tirait à vue sur les journaleux du collectif, confondus dans l’opprobre de la réaction, de la bourgeoisie, de l’intellectualisme débile.

« C’est un truc de facho ! C’est des nazis ! »

C’était juste au début, ça. Lors de la première réunion, Hamma, travailleur de l’aéro, autre syndicaliste, avait demandé à tout le monde de « se présenter en trois minutes, profession, origine sociale ». Ludo, un journaleux, le comparait en nuances à Mussolini. C’est vrai qu’à l’époque, Hamma avait la moustache.

« C’est sexiste, c’est dégueulasse, ça me fait gerber, je me tire. »

C’était au milieu, ça. Un pote dessinateur illustrait un article avec une femme dénudée. Daniel, sociologue, insultait tout le monde.

C’est vraiment sympa, de lancer un journal...

Le pire, c’est que c’est vrai.

Le pire, c’est que ce torrent d’engueulades, de démissions fracassantes, de coups de fil homériques, d’arrestations – parce qu’il y en a eu –, de chaînes de 86 mails pour se mettre dessus à propos de la classe ouvrière, le pire, c’est qu’on a aimé ça.

On a aimé se confronter, s’embrasser, se marrer, se foutre sur la gueule, vivre.

On a aimé parce qu’on avait signé pour : un canard qui rassemble plombiers, ingénieurs, employé de patinoire, profs, concierge, tous syndicalistes, avec des journaleux, des photographes, des graphistes et des dessineux, c’était pas gagné.

Mais c’était tentant.

Tentant de faire un canard avec des mecs et des nanas qui se cognent le boulot, les usines, les PME, les open-spaces à mobiliser. Tentant, avec eux, de ne pas observer le monde avec le regard en surplomb d’un collectionneur de papillons, mais d’y rentrer avec la question « que faire ? »

Ça allait pas de soi.

On s’est presque cassé la gueule.

Et puis nous voilà !

On va pas faire de grandes déclarations, « nous ferons des articles décalés, sensibles », « notre journal sera toujours à l’affût de ce qui s’invente dans les marges », « nous donnerons la parole à celles et ceux qui ne l’ont pas », on s’en fout, et vous avez déjà lu ça partout.

C’est simple : il est Moins Une. Face à ce qui va nous tomber sur la gueule, et ça ne fait que commencer, et on ne va pas vous faire un dessin, faut rentrer dans le tas, ensemble, tout de suite.

Un seul cap : Moins Une ne sera pas l’énième greffier des désastres. À raconter et à déplorer comment, partout et tout le temps, les gens en prennent plein la gueule. Même Le Monde s’y est mis. Main dans la main avec les syndicalistes, les militants, Moins Une confrontera les mondes sociaux, cherchera les solutions, débusquera ce qui empêche que ça marche, pour qu’on sorte de tous les catéchismes, et qu’on y arrive, à l’égalité.

On va le faire avec vous.

D’abord, vous lisez le canard. Oui, parce que malgré les embûches, on a sorti un numéro 1, à nos frais, le 12 septembre. Vous vous le procurez en manif, car de valeureux moinsuneurs et moinsuneuses vous le vendront, ou à la Fête de l’Huma (sur le stand Info’Com-CGT, avenue Louise Michel), ou en nous contactant directement. Vous pensez immédiatement que c’est un journal phénoménal, et vous arrivez alors aux choses sérieuses : vider vos porte-monnaies. Parce que le prochain, on voudrait vous le mettre sous le sapin, à Noël. Et aussi qu’il puisse se trouver en kiosques.

Alors, vous nous filez du pognon. Quatre, cinq euros, ou cent, quatre cents, même, on prend tout, on vous ruine s’il le faut, mais vous nous envoyez du fric, parce que même si on est tous bénévoles, enquêter coûte de l’argent, imprimer aussi.

Ensuite, si vous êtes dessineuses et dessineux, journaleuses et journaleux, syndicalistes dans les hostos, les ateliers, chez Deliveroo, les restos et les centres commerciaux, laissez vos coordonnées, ou contactez-nous, pointez-vous à la rédac, racontez-nous comment ça se passe chez vous, vous aurez table ouverte, et on relaiera vos luttes, et on rédigera vos tracts si vous avez pas le temps, et on vous montera des petits canards (on l’a déjà fait).

Et vous tous, les photographes, les graphistes, les Facebookers, les Youtubeurs, les Twittos, vous tous qui adorez vendre en manif, à la criée, remplir des enveloppes, faire des bornes pour aller engueuler un imprimeur, passez un coup de fil, envoyez un mail, on vous sautera dessus comme la vérole sur le bas-clergé breton.

On attend vos euros avec impatience, on vous attend vous avec délices, et on vous aime.

Bisous,

Moins Une

A retrouver dans le premier numéro ?

Comment notre envoyé spécial en Tunisie a pu publier un guide touristique des commissariats (ça lui apprendra à enquêter sur les ouvriers).

Comment notre enquêteur a voyagé dans le futur pour mettre fin au conflit des taxis contre Uber.

Comment les militants épuisés par les luttes sortent peu à peu de la dépression grâce à Moins Une.

Sans compter le chagrin des dirigeants de Total qui ont perdu un proche... Christophe de Margerie, les contributions de Simone Weil et Victor Hugo, une bibliothèque parisienne mise sur écoute... A quoi servira l’argent collecté ?

Avec 3 000 euros : on rembourse l’impression du premier numéro, on défraie au minimum les enquêtes et reportages (frais de transport, hébergement...) et on vous envoie le journal. Avec 6 000 euros : on assure l’impression du numéro 2 et les frais de réalisation des enquêtes, reportages, dessins, photos... Avec 8 000 euros : on vous le propose en kiosques. Avec 10 00 euros : on rémunère a minima les moinsuneuses et moinsuneurs. Au-delà de 10 000 euros : on place en Bourse, aux Bahamas, et on se barre avec la caisse.

L’équipe que le monde entier nous envie... ou presque

Ludo Arberet, Maxime Bayce, Jawaher Channa, Clégo, Florent, Paul et Julie Coste, Franck Dépretz, Monia Dridi, Lucie Guardos, Nicolas Guégan, Hamma, Victor Hugo, Sonia Jebali, Laurent Joly, Licia Meysenq, Marie Moulinier, Wael Naouar, Géraldine Ortis, Monsieur Pradel, Mickaël Prince, Hélène Richard, Mathieu Rougier, Elsa Sabado, Ludo Simbille, Pierre Souchon, Ismaël Soulama, France Timmermans, Élodie Tuaillon-Hibon, Daniel Veron, Simone Weil

Dessins : Aurel, Bésot, Clé, Decressac, Flavien, Gab, Giemsi, ÏoO, Lardon, Pakman, Rodho, Sergio, Soulcié, Troud, Willis from Tunis, Wingz

Maquette : Mathilde Gavalda et Lardon

Maîtres du web : Fred Gargaud, Stéphane Paturey, Marc Vigon

Donner 15 euros Abonnement simple

Vous êtes abonné-e pour un an, et on pense à vous avec émotion. Donner 25 euros Abonnement j’ai peur de rien

Vous financez le pôle "enquêtes" de Moins Une, et serez sans doute responsable rapidement de la sortie d’un scandale international dans nos colonnes. Donner 30 euros Abonnement soutien

Vous êtes fantastique. Vous recevez deux numéros pour le prix d’un, vous l’offrez autour de vous, et on boit un grand coup à votre santé. Donner 50 euros Abonnement je vous aime

On vous aime aussi. On vous abonne à vie, vous êtes convié/e à une réunion de rédac’, et la meilleure plume tirée au sort de Moins Une vous écrit un poème. Donner 100 euros Abonnement impossible

Si vous le faites, et vous pouvez y arriver, vous êtes rédactrice/teur en chef d’un numéro. Bon courage !

Souscription ici : https://www.helloasso.com/associati...



Imprimer cet article





SôS Soutien ô Sans-papiers appelle à contacter et visiter les retenus et à se mobiliser jeudi à 14h
dimanche 24 - 21h05
de : sôs Soutien ô Sans papiers
Manif contre les licenciements : gueules cassées, poings levés !
dimanche 24 - 11h29
3 commentaires
Brésil : "Il n’y a que des morts du Covid", les habitants de Manaus face au chaos sanitaire(vidéos)
samedi 23 - 22h21
de : nazairien
8 commentaires
Après, la prise de fonction de Biden, la "chine communiste" permet de refaire de l’anticommunisme
samedi 23 - 18h21
de : nazairien
Manifs.ce 23 janv. pour l’interdiction des licenciements !
samedi 23 - 16h09
de : joclaude
McKinsey : il est temps de nettoyer les cabinets
vendredi 22 - 20h44
de : Jonathan Lefèvre (Solidaire)
1 commentaire
Souvenir de 1968
vendredi 22 - 17h05
de : Alain Collet
1 commentaire
ON A BRÛLÉ DES PNEUS ET ON EN EST FIERS ....
vendredi 22 - 14h18
de : Un ex du pneu
1 commentaire
question
jeudi 21 - 18h38
de : jean1
4 commentaires
Le chanteur Morice Benin nous a quittés (1947-2021)
jeudi 21 - 14h22
Chiens de garde
jeudi 21 - 14h13
de : azard
La Chine, qui croyait, avoir éradiqué le virus, face au "démoniaque coronavirus (vidéos)
jeudi 21 - 12h45
de : nazairien
9 commentaires
Syrie, Bolivie, Centrafrique... !Des exemples : La seule guerre que l’impérialisme ne peut pas gagner !
jeudi 21 - 11h16
de : joclaude
1 commentaire
Vaccin Américain Pfizer:12 400 Israéliens testés positifs après avoir reçu le vaccin
jeudi 21 - 11h05
de : joclaude
Les "Oubliés" du Ségur de la Santé : MANIFS. partout !
jeudi 21 - 10h55
de : joclaude
Immunisés ? C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 20 - 19h32
de : Hdm
Syndicats et organisations de jeunesse appellent les étudiants à se mobiliser contre la précarité
mercredi 20 - 15h10
de : joclaude
AED : construire la lutte des précaires de l’Éducation Nationale
mercredi 20 - 15h08
RASSEMBLEMENT PRÉVU À PARIS, LE DIMANCHE 24 JANVIER 2021, PLACE JEAN FERRAT (métro Ménilmontant - ligne 2), À 15H00.
mercredi 20 - 12h38
de : Jean Clément
Gabriel, gilet jaune mutilé : « Je n’avais jamais foutu les pieds dans une manifestation »
lundi 18 - 16h24
de : jean1
1 commentaire
Norvège : "nouvelles" du fumeux vaccin Pfizer-BioNtech.
lundi 18 - 15h30
de : joclaude
1 commentaire
Femmes de chambre : que sont devenues les promesses de Marlène Schiappa ?
lundi 18 - 09h29
2 commentaires
Patrice Lumumba assassiné le 17 janvier 1961
dimanche 17 - 17h44
de : CADTM Eric Toussaint
1 commentaire
Souveraineté et démocratie ou mondialisation et régime autoritaire ?
dimanche 17 - 10h03
de : Par Michèle Dessenne, Présidente du Parti de la démondialisation
2 commentaires
la mouchardisation en plus de la marchandisation
samedi 16 - 23h00
de : reporterre
Affaire Duhamel : des réseaux de pouvoir ? Vraiment ?
vendredi 15 - 11h30
de : joclaude
1 commentaire
MACRON : Drôle de SMS, on les aura ... !
vendredi 15 - 10h49
de : joclaude
Dépistage covid massif à Roubaix une réussite ! Beaucoup plus de testeurs que de testés. Des chiffres étranges
jeudi 14 - 19h45
de : France 3 Régions
4 commentaires
CHINE : Visite de l’Organisation Mondiale de la Santé(OMS)
jeudi 14 - 17h37
de : joclaude
2 commentaires
Etats-Unis : des centaines de personnes aux urgences après avoir reçu le vaccin contre le Covid-19
jeudi 14 - 17h31
de : joclaude
1 commentaire
Affaire Pfizer-Nigeria : les victimes attendent toujours leur dédommagement
jeudi 14 - 17h14
de : Jeune Afrique - 03 février 2011
La maison carrée ronde
mercredi 13 - 20h15
de : jy.D
Carnaval funèbre - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 13 - 17h43
de : Hdm
CHiNE : un Médecin Français à Wuhan, s’exprime !
mercredi 13 - 11h27
de : joclaude
5 commentaires
Schneider Electric : « On nous vire pour 400 000 euros de bénéfice »
lundi 11 - 15h31
Une certaine idée de la souffrance.
dimanche 10 - 15h58
de : jy.D
MEETING de SOLIDARITE ANTI-IMPERIALISTE
samedi 9 - 19h02
de : Jean Clément
Bravo Antoine
samedi 9 - 15h20
de : jean1
Gérants du capitalisme : plus zélé que moi tu meurs !
samedi 9 - 14h41
de : joclaude
Sale année.
vendredi 8 - 17h45
de : jy.D
2 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
ON A BRÛLÉ DES PNEUS ET ON EN EST FIERS ....
vendredi 22 janvier
de Un ex du pneu
1 commentaire
Où peut être la fierté de pouvoir annoncer ne pas avoir lutté et avoir permis en un temps record la fermeture d’une usine ? Les seuls qui peuvent aujourd’hui s’en féliciter sont les patrons de Bridgestone mais aussi les acteurs politiques qui gravitent autour du dossier et un avocat payé à 100% par le tôlier qui était donc celui du tôlier et non des salariés ... Jamais dans l’histoire une usine de cette taille n’aura été fermée aussi rapidement, si il y a un (...)
Lire la suite
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite