Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Fondation pour le Progrès de l’Homme : une drôle de fondation


vendredi 1er décembre 2017 - 14h49 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire

En dépit de ses très nombreuses ramifications en France, la fondation suisse Charles-Leopold Mayer pour le Progrès de l’Homme, aussi appelée plus simplement Fondation pour le Progrès de l’Homme ou FPH, fait très peu parler d’elle. Mais de quoi est-elle le nom précisément : entreprise philanthropique universaliste ou réseau de lobbying aux intérêts obscurs ?

Il n’y rien ou presque de sulfureux dans l’environnement de la Fondation Charles-Leopold Mayer. A l’image de son pays d’origine, la Suisse, l’ensemble fait même très propre sur lui. Mais au pays des banques et des horloges, même la Croix-Rouge s’est fait épingler pour certaines pratiques douteuses. Derrière la politesse de façade et les bonnes intentions affichées, la Suisse n’est pas reconnue pour être un pays adepte de la transparence spontanée et la FPH ne fait pas exception à cette règle. Pourtant, compte tenu du nombre de ses connexions en France et de l’importance de certaines associations soutenues, voire subordonnées, le citoyen Français est en droit d’avoir des réponses sur son rôle exact au sein de l’Hexagone.

Une affaire de famille

La fondation suisse Charles-Leopold Mayer pour le Progrès de l’Homme est née de la volonté de celui dont elle porte le nom de « contribuer à l’émergence d’une communauté mondiale et intervenir dans les champs de la gouvernance, de l’éthique et des modes de vie durables », selon sa définition officielle. Il y a d’ores et déjà un terme qui dérange : le verbe « intervenir », qui peut laisser supposer bien des choses. Qui « intervient » donc au nom du chimiste français d’origine irlandaise Charles-Leopold Mayer, qui fit fortune dans la finance ? En premier lieu, son exécutrice testamentaire, Madeleine Calame, son ancienne secrétaire, et son mari, Pierre Calame, polytechnicien et ancien directeur d’Usinor Sacilor, société devenue depuis le n°1 mondial de l’acier Arcelor Mittal.

Ce sont aujourd’hui les fils de Madeleine et Pierre, Vincent et Matthieu qui ont pris la relève. Depuis le domaine de Villarceaux, dont la famille est propriétaire, les Calame gèrent un patrimoine évalué à 225 millions d’euros. Ce patrimoine est placé en bourse et permet un budget annuel de fonctionnement de la fondation de 17 millions d’euros. Avec une rentabilité estimée de 7,5%, ces placements doivent donc être bons. Quoi qu’il en soit, ils permettent à la fondation de faire vivre et de créer parfois une multitude de structures interdépendantes et connectées qui officient sur le territoire français et à l’international. En effet, si le conseil de surveillance de la fondation se situe dans le comté de Vaud en Suisse, c’est bien en France que se trouve le siège, un siège où sont hébergées plusieurs « associations partenaires » ; comprendre : financièrement aux ordres.

Une nébuleuse d’associations

Autour de la Fondation gravite en effet un certain nombre d’associations ayant toutes ou presque pour vocation de servir de laboratoires d’idées à destination du public ou des pouvoirs publics. Dans la plupart des cas, en consultant les comptes disponibles, comme dans le cas de l’association Ingénieurs sans Frontières (ISF), de l’Alliance Internationale des Editeurs Indépendants (AIEI), de l’Institut Veblen ou de la Fondation Sciences Citoyennes (FSC), on s’aperçoit que la FPH est un partenaire financier de premier plan (jusqu’à 60% du budget en 2016 pour la FSC). Dans d’autres cas, la FPH est plus simplement à l’origine de la création, comme pour l’Alliance Internationale des Journalistes (AIF). L’information n’a rien de secret, on peut d’ailleurs lire sur le site de l’AIJ : « La Fondation Charles Léopold Mayer pour le Progrès de l’Homme (FPH) qui est à l’origine du lancement de l’alliance internationale de journalistes, finance ses activités. »

Parfois l’objet de ces associations est difficile à définir : du côté de l’Institut Veblen, œuvrant pour « une société soutenable dans laquelle le respect des limites physiques de la planète va de pair avec une organisation sociale plus solidaire et une économie plus démocratique qu’aujourd’hui », l’historique et les objectifs sont un peu flous, surtout lorsqu’on accole « économie » à l‘adjectif « démocratique ». La liste de ces associations, fondations, alliances ou lettres d’informations (comme Inf’OGM) est plutôt longue, et il est intéressant de noter que certaines interviennent en commissions ou en consultations auprès des décideurs politiques. Pour se faire, toutes ces structures disposent d’un outil de communication intéressant.

Une maison d’édition bien introduite

Pour diffuser ses messages, rien de tel que de disposer de ses propres canaux. Forte de ce constat évident, outre la création de l’Alliance Internationale des Journalistes, la Fondation s’est dotée de longue date de sa propre maison d’édition. On soulignera d’ailleurs tout l’intérêt d’avoir créé une association de défense des éditeurs (l’AIEI) lorsqu’on détient soi-même une maison d’édition. L’avertissement de la maison d’édition liées à la Fondation a par contre de quoi surprendre. Sur son site figure en effet la mention suivante : « Les ECLM [Edition Charles-Leopold Mayer, NDLR] ne sont ni un service éditorial de la fondation, voix officielle de celle-ci, ni, à l’inverse, une structure jalouse de la souveraineté de ses choix. Leur éventail thématique ne saurait être différent de celui de la fondation. Pour autant, tous les livres qu’elle produit ne sont pas supposés s’inscrire dans un type de message ou de pensée unique. » Pourquoi se défendre si ouvertement contre la « pensée unique » ? Peut-être parce que la question mérite d’être posée, compte tenu d’une imbrication très poussée entre tous les constituants du « réseau FPH », et d’une maison d’édition qui relaie ses messages et ceux de ses affidés.

Notons par exemple, que l’un des dirigeants et fondateur du Bureau d’Analyse Sociétale pour une Information Citoyenne (le BASIC), Christophe Alliot, est également fondateur de l’association/ONG Ingénieurs sans frontières (ISF) déjà évoquée, les deux étant hébergées au siège de la FPH. Le BASIC, qui vient très récemment de publier une étude sur le coût écologique de l’édition, promeut dans la même étude, mais sans la nommer, les pratiques de cette même maison d’édition qui soutient l’étude (et qui en commandent d’autres au BASIC par ailleurs). Certains appelleront cela de la cohérence éditoriale : les ECLM soutiennent des études qui mettent en avant leurs propres pratiques. D’autres y verront des conflits d’intérêts, voire du lobbying pur et simple, de la publicité à bon compte sous couvert d’actions associatives.

Le faux-nez d’une agence de lobbying ?

Qui décide en effet des orientations, des priorités et des financements accordés par la Fondation ? La réponse est connue : la famille Calame, mais au nom de quel agenda politique, éthique ou économique ? Personne ne le sait. Est-ce illégal ou illégitime ? Pas le moins du monde, et nul doute que la fondation est parfaitement en règle avec les différentes règlementations fiscales et comptables, et qu’il en va de même pour toutes les associations partenaires. Mais ces considérations relèvent de champs d’expertise techniques ou légaux. La question fondamentale demeure donc : au service de quels intérêts sont mis ces dizaines de millions d’euros dépensées ? Certains répondent l’altermondialisme, ou une utopique troisième voie entre capitalisme et collectivisme. Le soutien officiel de Pierre Calame à l’OMC de même que son opposition à l’agriculture productiviste n’aident pas à y voir clair sur ce sujet.

Il est donc surprenant de trouver un article sur le site BastaMag prenant la défense d’une institution fondée par un multimillionnaire suisse, quand bien même celle-ci aurait une vocation philanthropique. Mais au-delà de la localisation web de cette tribune, ce sont son contenu et sa tonalité qui dérangent : un article promotionnel « commandé » (il a d’ailleurs été rédigé par l’un des rédacteurs en chef du site) n’aurait pas été très différent, tant il semble à la fois complaisant et pédagogique. On est bien loin de la rhétorique acide et argumentée, plus commune, de BastaMag. Ce dernier n’hésite pas par ailleurs à reprendre quasiment mot-à-mot les communiqués de presse des associations liées.

S’intéresser à la Fondation Charles-Leopold Mayer pour le Progrès de l’Homme revient donc à accepter de finir avec beaucoup plus de questions que de réponses. Or, compte tenu du nombre d’associations liées et susceptibles d’agir, et donc d’influencer l’opinion de concert, avec pour seule caution morale, loin en arrière-plan, les principes de la famille Calame, les citoyens Français sont en droit d’exiger un peu plus de transparence sur les buts réels poursuivis.



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Fondation pour le Progrès de l’Homme : une drôle de fondation
15 août 2018 - 10h11 - Posté par Pinto

Eh bien, quel article ! Il s’agit certainement d’une fondation complotiste avec un plan machiavélique ! Un sorte de loge secrète, qui veut parvenir à l’exploitation de l’homme par l’homme dans une ambition de pouvoir absolu ! En tout cas, cela semble être la vision de l’auteur, qui a fait de très bonnes recherches sur internet, sans aucun à priori... Avez-vous essayé de les contacter ? Avez-vous essayé de contacter les bénéficiaires pour qu’ils témoignent des pressions et influences qu’ils subissent de la part de la fondation ? Et au passage, avez-vous déjà lu un petit article de Veblen, qui vous semble bien étranger ? Je ne défendrai pas à couteaux tirés tout ce que fait cette fondation, mais je ne jetterais pas tout ce qu’ils font à l’eau par principe, comme un adolescent opposé à tout ce qui ne vient pas de lui ou des siens.






C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 - 21h35
de : Roberto Ferrario
Services publics pour appliquer les droits sociaux « opposables »
dimanche 5 - 11h14
de : Christian Delarue (Converg SP)
Remaniement Ministériel:le 1er Ministre n’arrive pas en novice !
samedi 4 - 21h28
de : joclaude
Coronavirus : Superbe analyse d’Ignacio Ramonet
samedi 4 - 16h31
de : joclaude
Stopper le rouleau compresseur mondialiste
samedi 4 - 15h37
de : Claude Janvier
1 commentaire
LA PRÉFECTURE DE PARIS MET DES FAMILLES À LA RUE POUR UN HÔTEL DE LUXE
samedi 4 - 11h54
de : joclaude
Nomination de Castex à Matignon
samedi 4 - 08h15
de : jo.dez
L’indépendantisme catalan à la veille d’une recomposition d’envergure
vendredi 3 - 18h20
de : Antoine (Montpellier)
Remaniement : Emmanuel Macron réinvente la macronie d’avant le Covid-19
vendredi 3 - 15h29
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 - 15h00
de : Roberto Ferrario
4 commentaires
MUNICIPALES : GAUCHE BOBO CONTRE GAUCHE PROLO
vendredi 3 - 11h21
de : joclaude
2 commentaires
SYNDICALISTE - ANTIRACISTE - ANTISEXISTE
vendredi 3 - 07h21
de : DELARUE C. & LE QUEAU S.
La Via Campesina condamne le plan d’annexion colonialiste en Palestine
vendredi 3 - 06h25
de : VIA CAMPESINA
Crise et robotisation : De l’actualité des Grundrisse de Marx !
vendredi 3 - 02h32
de : Lepotier
MON COMMUNISME
jeudi 2 - 21h55
de : Nemo3637
1 commentaire
Soignants : une « grande famille ». Vraiment ?
jeudi 2 - 15h30
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 - 11h38
de : Mickael Wamen
Le creux de la vague - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 1er - 20h54
de : Hdm
QG présente : "« Le capital se radicalise » Mickaël Wamen, Monique Pinçon-Charlot" (video)
mercredi 1er - 17h28
de : Aude Lancelin
4 commentaires
CARNAGE ORGANISÉ CONTRE RÉACTION DÉSORGANISÉE ...
mercredi 1er - 17h06
de : Mickael Wamen
Convention Citoyenne pour le climat soumis au bon vouloir de notre monarque !
mercredi 1er - 12h27
de : joclaude
Courrier à l’adresse de Philippe Martinez SG CGT.
mardi 30 - 22h38
de : Mickael Wamen
IRAK : M.Macron ne nous l’expliquera pas : NOUS SOMMES EN GUERRE !
mardi 30 - 17h51
de : joclaude
« Ségur de la santé » : les soignants maintiennent la pression
mardi 30 - 17h43
André Bouny : « Agent orange, le déni reste total »
mardi 30 - 14h23
de : jean1
Municipales 2020:ABSTENTION – Une « insurrection froide contre toutes les institutions du pays »
lundi 29 - 17h57
de : joclaude
2 commentaires
Elections municipales 2020 : un vote nul ...
lundi 29 - 16h40
de : Mickael Wamen
1 commentaire
Election Municipale à LYON : l’Humanitaire forcément HUMANISTE ?
lundi 29 - 11h02
de : joclaude
[Vidéo] Covid-19 : la Guyane souffre de sous-équipement et d’un manque de préparation de l’État
dimanche 28 - 18h50
Libérez Roland Veuillet !
dimanche 28 - 17h21
de : CNT 30
Pour un grand bol d’air pur, le point avec Manon Aubry , LFI au Parlement Européen.
samedi 27 - 17h14
de : joclaude
BFM-TV EN GRÈVE POUR LA PREMIÈRE FOIS (video)
samedi 27 - 16h41
Coronavirus : 15 médecins Cubains à La Martinique !
samedi 27 - 16h02
de : joclaude
Professeur Raoult auditionné sur RMC-J.J. Bourdin
samedi 27 - 15h26
de : joclaude
Reportage en direct sur la manif. à Paris
samedi 27 - 14h23
de : joclaude
CGT : Philippe Martinez à l’Elysée (video)
samedi 27 - 11h53
de : joclaude
Narbonne élection 28 juin
samedi 27 - 11h14
de : Lili Oto
DÉMENCE SOUS AIR CONDITIONNÉ
vendredi 26 - 18h55
de : Lukas Stella
La macronie kiffe le glyphosate et truque l’enquête
vendredi 26 - 16h08
de : jean1
1 commentaire
Isolement et contention en psychiatrie : bientôt un contrôle par les juges - Basta !
vendredi 26 - 11h57
de : Ch Delarue (santé)

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite
La CGT condamne sans aucune réserve les affiches de Info’Com
dimanche 10 mai
de La CGT
4 commentaires
La CGT condamne sans aucune réserve ces affiches. Ce type de communication ne fait que décrédibiliser l'action syndicale. A la Cgt, nous avons d'autres arguments que ceux là, ceux de l'intérêt des travailleurs et de la justice sociale. — La CGT ( 82L lacgtcommunique) May 10, 2020 La CGT condamne sans aucune réserve ces affiches. Ce type de communication ne fait que décrédibiliser l’action syndicale. A la CGT, nous avons d’autres arguments que ceux là, ceux (...)
Lire la suite