Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

28 heures : la mobilisation des métallos allemands fait trembler le patronat européen
de : Benjamin Pestieau
samedi 3 février 2018 - 10h37 - Signaler aux modérateurs
3 commentaires
JPEG - 21 ko

Une hausse salariale de 6 % et le droit à une semaine de 28h pendant deux ans sur la carrière : voilà ce que revendique le syndicat IG Metall, qui représente près de quatre millions de travailleurs en Allemagne. Le mouvement social lancé par le plus grand syndicat européen commence à faire très peur au patronat allemand. Et à ses voisins.

Dès le 8 janvier, le syndicat a lancé une vague de débrayages de quelques heures qui a touché plusieurs centaines d’entreprises. Vendredi dernier, le 26 janvier, après 16 heures de négociation ayant abouti à un refus du patronat, le syndicat a appelé à des grèves tournantes de 24 heures cette semaine. Ces grèves ont lieu dans 300 usines entre mardi soir et samedi prochain. Le syndicat demandera ensuite aux travailleurs de se prononcer sur une grève nationale généralisée aux autres secteurs, et illimitée, si un accord n’est pas trouvé rapidement. La justice donne raison aux grévistes

Les entreprises métallurgiques ont entamé plusieurs actions en justice pour tenter de faire interdire les premières grèves de 24 heures de ce mercredi 31 janvier. Elles voulaient aussi que les grèves soient suspendues et que les arrêts de production soient compensés. Le syndicat a rejeté cette tentative d’intimidation en rappelant que le droit de grève est inscrit dans la Loi fondamentale (Constitution allemande). La justice vient de donner raison aux travailleurs en grève.

Ce mercredi, la première grève tournante a été un franc succès. 68 000 travailleurs ont arrêté le boulot dans 80 usines à travers le pays. Ce jeudi 1er février, la grève concerne principalement les constructeurs automobiles. Par la suite, les travailleurs pourraient paralyser l’ensemble des géants industriels du pays. Bon pour l’économie

Tous les deux ans, les métallos allemands se mettent en mouvement pour exiger des augmentations de salaires. Ils basent leurs revendications sur les chiffres d’augmentation de la production, de la productivité et des profits des entreprises : « Ce sont les travailleurs qui produisent toujours plus de richesses, ils ont le droit de voir la couleur de ces richesses produites. »

En plus, c’est bon pour l’économie : comme les années précédentes, le principal moteur de la croissance est la consommation privée, en raison de l’augmentation du pouvoir d’achat, à laquelle les hausses salariales d’IG Metall ont largement contribué.

Jusqu’ici, les patrons allemands se disent prêts à lâcher seulement 2 % à 4 % d’augmentation salariale. Mais c’est la revendication des 28 heures qui polarise les tensions. « Le temps est la chose la plus précieuse que nous avons »

Pour les métallos allemands, le temps de travail doit pouvoir s’adapter à la vie privée, et pas toujours l’inverse. Ceux-ci veulent pouvoir, pendant deux ans, travailler 28 heures par semaine avec un complément de 200 euros payé par l’employeur. Le patronat refuse, sauf s’il peut faire travailler les métallos plus de 35 heures par semaine et augmenter les heures supplémentaires. Pour le syndicat, pas question de toucher au rempart des 35 heures par semaine, les horaires de travail étant déjà trop flexibles. Une flexibilité dont profitent les entreprises un maximum : 57,3 % des travailleurs font des heures supplémentaires, dont la moitié le samedi et un quart le dimanche.

Les travailleurs veulent pouvoir respirer et avoir plus de liberté dans l’organisation de leur vie privée. D’après un sondage du syndicat réalisé auprès de plusieurs centaines de milliers de travailleurs, 82 % d’entre eux aimeraient travailler temporairement moins longtemps. Jürgen Köhler, métallo, soutient totalement cette mesure : « J’ai rarement tout un week-end de repos. Mon fils a neuf ans. Il m’a demandé un jour si j’avais un lit au travail. (…) Le temps est la chose la plus précieuse que nous avons. » En effet, cette mesure permettrait de pouvoir adapter un peu son temps de travail en fonction des aléas de la vie. Pour l’instant, cette option est laissée au bon vouloir de l’employeur de chaque entreprise. Moins de mini-jobs

IG Metall souhaite faire adopter cette réduction du temps de travail à 28 heures pendant une période pouvant aller jusqu’à deux ans, avec un droit de retour aux taux d’occupation initial.

Le patronat crie au risque de pénurie de main d’œuvre. « Argument » réfuté par les travailleurs : il existe encore en Allemagne un potentiel considérable de main-d’œuvre inexploitée. La part la plus importante est représentée par les 2,6 millions de personnes avec des mini-jobs ou contrats à temps partiels. La grande majorité d’entre eux aspirent à augmenter leurs heures de travail. Une lutte déterminante pour le reste des travailleurs européens

Beaucoup d’employeurs européens ont les yeux rivés sur la lutte en cours en Allemagne. En effet, ce mouvement est important pour l’Europe entière. L’Allemagne est l’économie la plus forte d’Europe, ce qui s’y passe risque d’influencer tous les syndicats européens. Si les travailleurs allemands arrivent à arracher une augmentation de salaire de 6 % et une semaine de 28 heures pendant 2 ans, cela risque de donner des idées aux travailleurs du reste du continent…

Le patronat allemand fait actuellement un blocage complet concernant la semaine de 28 heures. Même si la demande des travailleurs ne porte que sur deux ans de la carrière. L’establishment craint que ce mouvement relance la lutte pour une réduction plus générale encore du temps de travail. Sur toute la carrière et dans d’autres secteurs…

http://ptb.be/articles/28-heures-la...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
28 heures : la mobilisation des métallos allemands fait trembler le patronat européen
3 février 2018 - 11h56 - Posté par yumyum

les gueux modernes relèvent la tête ?? parions qu’aprés quelques miettes la colère retombera comme d’hab’ et roule le capital !!!!



28 heures : la mobilisation des métallos allemands fait trembler le patronat européen
3 février 2018 - 18h11 - Posté par JOclaude

Et si l’écrit de KARL MARX : Prolétaires de tous les pays, UNISSEZ-VOUS ! Raisonnait enfin à nos oreilles ? Parce que on entend le cri des damnés de la terre d’Amérique-Latine et de tout le Tiers-Monde : Le Peuple uni jamais ne sera vaincu ! Et Gramsci : Le vieux monde se meurt, le neuf tarde à naître ! Dans ce clair obscur surgissent les monstres !



28 heures : la mobilisation des métallos allemands fait trembler le patronat européen
3 février 2018 - 18h39 - Posté par Christian DELARUE

RTT 28 H hebdo mais aussi hausse des salaires et traitement des 99% d’en-bas, pas du 1% d’en haut qui doit être ponctionné avec les FMN pour financer !





SOLIDARITE UGTG - NON A LA REPRESSION ANTI SYNDICALE EN GUADELOUPE
jeudi 22 - 21h26
de : UNION GENERALE DES TRAVAILLEURS DE GUADELOUPE
Sur le principe du multiplicateur keynésien
jeudi 22 - 16h07
de : Jean-Pierre Beux
Italie, Rome : 22 févr. 1980 Valerio Verbano était assassiné (video)
jeudi 22 - 15h47
de : Roberto Ferrario
Vous paierez tout et vous paierez cher, vous les capitalistes ! Milan, 1975 (vidéo complète)
jeudi 22 - 14h13
de : Roberto Ferrario
Khaled Issa : « Il n’y a pas de réaction à la hauteur de la gravité de la situation à Afrin »
jeudi 22 - 13h08
de : Azad Kurkut
La vie en intérim / C’est l’heure de l’mettre
jeudi 22 - 12h36
de : Hdm
Expulsion en cours au bois Lejuc
jeudi 22 - 10h21
Bure : au moins 15 arrestations lors de l’évacuation des opposants, au projet Cigéo, de la ZAD de Bure (video)
jeudi 22 - 10h03
1 commentaire
Bure Expulsion en cours
jeudi 22 - 07h58
de : Jean-Yves Peillard
2 commentaires
Intégrisme religieux, laïcité , émancipation, marxisme (tmi)
mercredi 21 - 23h56
de : Christian DELARUE
LA DETTE ET LE DEMANTELEMENT DE LA SNCF… CERTAINS ESPERENT SE REGALER !
mercredi 21 - 20h29
de : Nemo3637
A Lacq, l’industrie pollue gratuitement et impunément grâce à des élus locaux anti-écologie
mercredi 21 - 19h29
de : jean 1
VENEZUELA : création d’une criptomonnaie basée sur les ressouces naturelles du pays !
mercredi 21 - 18h05
de : JO
Israël : Benyamin Nétanyahou fragilisé par un nouveau scandale
mercredi 21 - 13h35
de : Cyrille Louis
LA QUESTION KURDE
mardi 20 - 20h26
de : Ernest London
OR GRIS
mardi 20 - 19h23
de : MARTINE LOZANO
Confirmation de la crétinisation du monde
mardi 20 - 19h19
de : PMO viaJYP
Italie. Ils veulent redonner le pouvoir au peuple
mardi 20 - 11h12
de : Gaël De Santis via FR
Ses Camarades qui ont été fusillés le 21 février 1944 au Mont Valérian (video)
mardi 20 - 10h37
de : Bernadette Leydier
Les fréquentations antisémites de la droite israélienne
mardi 20 - 10h02
de : CAPJPO-EuroPalestine
Comment 200 000 représentants du personnel vont perdre leur statut de salariés protégés
mardi 20 - 08h31
DE L’ESCLAVAGE : PLAIDOYER POUR JOHN BROWN
lundi 19 - 16h54
de : Ernest London
Potere al Popolo : la nouvelle gauche en Italie qui renaît des cendres de Gramsci
lundi 19 - 15h16
de : Marco Cesario via FR
1 commentaire
Forfaiture sur le forfait-jour
lundi 19 - 11h55
de : Ugict-CGT
LA SNCF A CRÉÉ DES CENTAINES DE FILIALES POUR MIEUX PRÉPARER LE DÉMANTÈLEMENT DU TRANSPORT FERROVIAIRE
lundi 19 - 10h57
de : Stéphane Ortega
1 commentaire
Le 22 mars 2018 : le retour des cheminots à Paris
lundi 19 - 10h48
de : CGT des Cheminots de Saint-Denis
FORD S’ACHARNE… CONTRE NOUS MAIS PAS POUR L’USINE !!!
lundi 19 - 10h44
de : CGT FORD
VENEZUELA : 55% de la population approuve une réélection de Maduro !
dimanche 18 - 21h13
de : JO
Jann Halexander rend hommage à la chanteuse canadienne Pauline Julien le 9 mars
dimanche 18 - 19h19
VENEZUELA : la Colombie recrute des mercenaires Vénézueliens
dimanche 18 - 16h25
de : JO
LA JOIE ARMÉE
dimanche 18 - 15h12
de : Ernest London
À Naples, rencontre avec Potere al Popolo (vidéo)
dimanche 18 - 12h29
de : Jean-Luc Mélenchon via RF
Augmenter la pression contre le licenciement de Gaël Quirante
dimanche 18 - 11h26
de : olivier
Mirages 2000, chars Leclerc, canons Caesar : la France et ses entreprises, fournisseurs officiels de la guerre au Yémen
dimanche 18 - 03h37
de : stef131
El votán Zapata
samedi 17 - 16h36
de : Georges Lapierre
Après NDDL : des ZAD partout ?
samedi 17 - 13h59
de : JO
Rennes : Deux enseignantes convoquées au rectorat pour avoir organisé une sortie scolaire à La Maison de la Grève
samedi 17 - 11h44
1 commentaire
TROIS OPTIONS POUR L’EUROPE !
vendredi 16 - 23h05
de : LE BRIS RENE
LE VRAI SCANDALE DES GAZ DE SCHISTE
vendredi 16 - 19h12
de : Ernest London
LE ROI NE MARCHE PLUS IL VOLE....
vendredi 16 - 18h56
de : Mickael Wamen
3 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

La vérité n’est pas dans un seul rêve, mais dans beaucoup de rêves. Pier Paolo Pasolini
LE JOURNAL DU MEDIA à 20H
Facebook Twitter Google+
Info Com-CGT.jpg

Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
Italie. Ils veulent redonner le pouvoir au peuple
mardi 20 février
de Gaël De Santis via FR
Communistes, écologistes et militants des centres sociaux autogérés partent ensemble aux élections législatives italiennes du 4 mars . La gauche qui ne s’est pas rendue aux sirènes néolibérales reprend espoir en Italie. Et si elle retrouvait le chemin du Parlement  ? Depuis le mauvais score des communistes, en 2008, elle n’est en effet plus représentée dans les institutions nationales. Cette année, le monde militant antilibéral a retrouvé le chemin de l’unité, sous (...)
Lire la suite
Potere al Popolo : la nouvelle gauche en Italie qui renaît des cendres de Gramsci
lundi 19 février
de Marco Cesario via FR
1 commentaire
Les élections législatives approchent en Italie et dans un pays ravagé par une extrême droite toujours plus agressive et rampante qui prend comme cible les migrants et toute sorte de minorité ethnique ou religieuse, une nouvelle force politique voit le jour : Potere al Popolo ! (Pouvoir au peuple, en français) un mouvement de jeunes, ouvriers, précaires, étudiants, militants, résistants. “Nous sommes les sans emploi - lit-on dans le programme - nous sommes les (...)
Lire la suite
Italie. Elections du 4 mars 2018. Et programme du mouvement Potere al Popolo
lundi 12 février
de Jean-marc B via RF
Nous présentons, ci-après, une version française intégrale et annotée du programme de Potere al popolo[1] pour les élections législatives nationales italiennes du 4 mars 2018 (renouvellement des 630 membres de la Chambre des députés et des 315 membres du Sénat)[2]. Elles se dérouleront selon la nouvelle loi électorale adoptée en novembre 2017. C’est un système alambiqué, difficile à saisir dans son fonctionnement (à quel candidat sont finalement attribuées les voix exprimées ?[3]) et (...)
Lire la suite
Potere Al Popolo
vendredi 9 février
de Mathieu Dargel via RF
Point culminant d’une initiative lancée cette automne, la première Assemblée Nationale de la liste « Potere al Popolo » s’est tenue à Rome le dimanche 17 décembre. Plus de 1000 personnes issues de collectifs militants, centres sociaux, associations, mouvements écologiques, syndicats et partis politiques, se sont réunies pour adopter le principe d’une liste unique de la gauche antilibérale et anticapitaliste aux prochaines élections législatives du printemps 2018, après (...)
Lire la suite
Italie, POTERE AL POPOLO : Manifeste pour une liste populaire aux prochaines élections.
mercredi 7 février
de via Roberto Ferrario
1 commentaire
Nous avons trop attendu…. Maintenant nous nous portons candidats ! Nous sommes les jeunes qui travaillons au noir, les précaires à 800 euros par mois et qui en ont besoin, qui souvent émigrent pour trouver mieux. Nous sommes les travailleu(r)ses soumis chaque jour et des chantages plus lourds et offensants pour notre dignité. Nous chômeuses, en chômage partiel ou en pré-retraite. Nous sommes les retraités qui vivent de peu, même s’ils ont peiné toute leur vie et qui maintenant (...)
Lire la suite
Sognavamo cavalli selvaggi
jeudi 1er février
de Luca Visentini via RF
Il est enfin sorti en version papier comme e-Book. https://www.amazon.it/Sognavamo-cav... https://www.amazon.it/Sognavamo-cav... Ce sont cent contes courts ou très courts qui, dans l’ensemble, reconstruisent, en une seule affaire, la Milan de 1968 à 1977 d’un garçon de la nouvelle gauche. Un compagnon de base, pas un dirigeant, ni un repenti. On ne parle pas d’analyses politiques ou de querelles idéologiques, mais d’amour, d’amitiés, de famille, de luttes (...)
Lire la suite
PROCÈS DES 7 DE GOODYEAR : LA COUR DE CASSATION CASSE LES SALARIÉS
jeudi 25 janvier
de Info’Com-CGT
1 commentaire
Le syndicat Info’Com-CGT est scandalisé par la décision de la Cour de Cassation d’Amiens : elle vient de confirmer le verdict de la Cour d’appel condamnant 7 salariés de Goodyear à des mois de prison avec sursis (pour certains 24 mois), 5 ans de mise à l’épreuve et l’inscription au casier judiciaire B2 ! Cette décision est hallucinante étant donné que la position du procureur était de valider notre recours et ...d’appuyer la démarche de casser le (...)
Lire la suite