Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Bombardement de Bouaké, comment la France a tué ses soldats en Côte d’Ivoire
dimanche 4 février 2018 - 11h30 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire
JPEG - 75 ko

https://www.afrique-sur7.fr/371329-...

le média 18éme minute : https://www.youtube.com/watch?v=MUk...

En Côte d’Ivoire, on se souvient encore de ces tirs qui ont déchiré le ciel de Yamoussoukro (la capitale politique du pays), le fameux Bombardement de Bouaké. C’était un jour du mois de novembre 2004. C’est un fait à mettre aux pages sombres des forces françaises stationnées sur le sol ivoirien et qui prétextaient d’une attaque de l’aviation de Gbagbo sur l’une de leurs bases, à Bouaké, pour l’émietter. Retour sur une histoire peu glorieuse d’une France de plus en plus en décalage avec les principes qui ont fait sa grandeur.

En Côte d’Ivoire, la France aurait commandité la mort de ses soldats.

En Côte d’Ivoire, neuf soldats français de l’opération Licorne et un civil américain ont été tués le 6 novembre 2004 par des bombardements de l’armée ivoirienne. Les victimes étaient sur une base française située dans les locaux du lycée français Descartes, à Bouaké (au centre du pays). La France ordonnera, les heures qui suivront, la destruction de la flotte aérienne ivoirienne alors que celle-ci était au sol dans la ville de Yamoussoukro, sise à quelques encablures de Bouaké. Les troupes françaises détruiront deux Soukhoï (hélicoptères de combat de fabrication russe) et des hélicoptères présidentiels.

Plus de dix ans après, la chaîne française Canal+ s’est penchée sur la question pour en savoir davantage sur ce scénario rocambolesque dont les tenants et les véritables aboutissants ne sont toujours pas connus. Dans l’émission "Spécial investigation" diffusée le lundi 8 février 2016 sur les antennes de la chaine cryptée, une enquête exclusive menée par Marina Ladous et intitulée "Bombardement de Bouaké : une affaire d’État ?" créera l’émoi chez les téléspectateurs et permettra de comprendre ce qui s’est réellement passé.

Long de plus de cinquante minutes, ce documentaire posera la problématique suivante : à qui profite vraiment la mort des neuf soldats français tués le 6 novembre 2004 à Bouaké ?

En France, on s’étonne toujours de l’obscurité qui entoure la mort des militaires français. De nombreux témoins livreront leur part de vérité, certains à visage découvert. Les propos du Commandant de la force Licorne de 2004 à 2005 (donc au moment des faits), le Général De Malaussène en dit long sur la théorie du complot. L’officier général a formellement affirmé que le gouvernement français n’a jamais voulu savoir la vérité sur cette affaire. L’Élysée, avec à sa tête Jacques Chirac et tous les ministres aux affaires à cette période, notamment Dominique De Villepin (Intérieur) et Alliot-Marie (Défense) ont tout fait pour étouffer l’évolution de l’enquête.

En regardant de plus près le déroulement des faits, tout porte à croire que Paris a goupillé de fond en comble ce scénario pour empêcher la libération du territoire ivoirien par Laurent Gbagbo. D’abord, les corps des victimes n’ont jamais été autopsiés. Sur les certificats de décès, les autorités françaises ont bien pris le soin de noter la même cause de décès pour tous les défunts, à savoir "blessures de guerre". Ensuite, les efforts des quatre juges d’instruction français sont restés vains.

Les magistrats auront réussi à compiler un dossier judiciaire de 16 000 pages (auditions et dépositions) après avoir pris la peine d’ouvrir une information judiciaire pour assassinat et tentative d’assassinat contre X. Ils se verront opposer le secret défense face à leur requête de voir déclassifier le dossier. Enfin, le ministre togolais de l’Intérieur de l’époque, François Boko dit avoir informé l’Ambassade de France au Togo, la Direction générale de la Sécurité extérieure (DGSE) et plusieurs autres services de ce que les deux mercenaires biélorusses qui avaient piloté les Soukhoï étaient détenus dans les geôles togolaises. Seulement, Paris n’a jamais jugé bon de les récupérer pour le besoin d’une enquête.

L’Ivoirien André Ouraga, traducteur russophone, a servi d’intermédiaire entre les pilotes biélorusses, les techniciens ukrainiens et l’État de Côte d’Ivoire. Il a indiqué que l’ex-chef de l’État ivoirien,Laurent Gbagbo avait averti la France de son intention de se mettre fin aux activités du chef rebelle Guillaume Soro et sa bande. Ce dernier, acquis à la cause de l’actuel président ivoirien, Alassane Ouattara, a en tout temps donné des sueurs froides à LG du fait de son refus de désarmer ou d’appliquer les recommandations des différents accords de paix signés.

Selon lui, Jacques Chirac a donné son OK à Gbagbo dans son envie de réunifier le pays. André Ouraga s’étonne également du fait qu’alors qu’ils étaient entre les mains de la force Licorne dans les locaux du Groupement Aérien de Transport de Liaison (GATL), ils n’aient jamais été auditionnés. Les membres de l’équipage et lui sont restés plusieurs jours sur les lieux avant la disparition des Russes qui seront repérés au Togo par la suite. En attendant, du côté de l’Hexagone, les familles des victimes crient justice et n’ont jamais oublié qu’on leur a interdit de voir la dépouille de leur proche.

Au mois de novembre 2004, une page de l’histoire dite "très courtoise" des relations entre la France et la Côte d’Ivoire venait d’être tournée. Dominique De Villepin, ministre des Affaires étrangères au moment de la signature des accords de Linas-Marcoussis en janvier 2003 (matérialisait l’entrée des rebelles au gouvernement), avait dit comme un signe avant-coureur de ce divorce et de l’histoire d’un complot grossier perpétré par Paris contre la Côte d’Ivoire : "L’histoire, regardons-la en face. L’histoire hésite."

Mais avant, chacun devra faire le nécessaire travail de se regarder dans une glace. Car au final, le comportement des pouvoirs français confirme la thèse du complot français contre Laurent Gbagbo pour partitionner son pays.

Dans cette vidéo, une scène est particulièrement affligeante. On voit le simple ministre français Dominique De Villepin se permettre de recadrer Laurent Gbagbo, un chef d’État africain, qui venait de comprendre le piège dans lequel cet individu tentait de le précipiter avec ses imbuvables accords de Linas-Marcoussis. Heureusement qu’on peut encore regarder "l’histoire en face".

Lire la suite sur : https://www.afrique-sur7.fr/371329-...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Bombardement de Bouaké, comment la France a tué ses soldats en Côte d’Ivoire
4 février 2018 - 14h29 - Posté par JOclaude

Quelle terrifiante révélation !Merciet bravo pour beaucoup de transparence à travers l’Internet de "Le Médiatv.fr" Ce progrès médiatique imprévu des milliardaires de ce monde ! Un pêu d’oxigène ça fait du bien à notre moral et redonne l’espoir pour des lendemains qui de nouveau chanteront !






SOLIDARITE UGTG - NON A LA REPRESSION ANTI SYNDICALE EN GUADELOUPE
jeudi 22 - 21h26
de : UNION GENERALE DES TRAVAILLEURS DE GUADELOUPE
Sur le principe du multiplicateur keynésien
jeudi 22 - 16h07
de : Jean-Pierre Beux
Italie, Rome : 22 févr. 1980 Valerio Verbano était assassiné (video)
jeudi 22 - 15h47
de : Roberto Ferrario
Vous paierez tout et vous paierez cher, vous les capitalistes ! Milan, 1975 (vidéo complète)
jeudi 22 - 14h13
de : Roberto Ferrario
Khaled Issa : « Il n’y a pas de réaction à la hauteur de la gravité de la situation à Afrin »
jeudi 22 - 13h08
de : Azad Kurkut
La vie en intérim / C’est l’heure de l’mettre
jeudi 22 - 12h36
de : Hdm
Expulsion en cours au bois Lejuc
jeudi 22 - 10h21
Bure : au moins 15 arrestations lors de l’évacuation des opposants, au projet Cigéo, de la ZAD de Bure (video)
jeudi 22 - 10h03
1 commentaire
Bure Expulsion en cours
jeudi 22 - 07h58
de : Jean-Yves Peillard
2 commentaires
Intégrisme religieux, laïcité , émancipation, marxisme (tmi)
mercredi 21 - 23h56
de : Christian DELARUE
LA DETTE ET LE DEMANTELEMENT DE LA SNCF… CERTAINS ESPERENT SE REGALER !
mercredi 21 - 20h29
de : Nemo3637
A Lacq, l’industrie pollue gratuitement et impunément grâce à des élus locaux anti-écologie
mercredi 21 - 19h29
de : jean 1
VENEZUELA : création d’une criptomonnaie basée sur les ressouces naturelles du pays !
mercredi 21 - 18h05
de : JO
Israël : Benyamin Nétanyahou fragilisé par un nouveau scandale
mercredi 21 - 13h35
de : Cyrille Louis
LA QUESTION KURDE
mardi 20 - 20h26
de : Ernest London
OR GRIS
mardi 20 - 19h23
de : MARTINE LOZANO
Confirmation de la crétinisation du monde
mardi 20 - 19h19
de : PMO viaJYP
Italie. Ils veulent redonner le pouvoir au peuple
mardi 20 - 11h12
de : Gaël De Santis via FR
Ses Camarades qui ont été fusillés le 21 février 1944 au Mont Valérian (video)
mardi 20 - 10h37
de : Bernadette Leydier
Les fréquentations antisémites de la droite israélienne
mardi 20 - 10h02
de : CAPJPO-EuroPalestine
Comment 200 000 représentants du personnel vont perdre leur statut de salariés protégés
mardi 20 - 08h31
DE L’ESCLAVAGE : PLAIDOYER POUR JOHN BROWN
lundi 19 - 16h54
de : Ernest London
Potere al Popolo : la nouvelle gauche en Italie qui renaît des cendres de Gramsci
lundi 19 - 15h16
de : Marco Cesario via FR
1 commentaire
Forfaiture sur le forfait-jour
lundi 19 - 11h55
de : Ugict-CGT
LA SNCF A CRÉÉ DES CENTAINES DE FILIALES POUR MIEUX PRÉPARER LE DÉMANTÈLEMENT DU TRANSPORT FERROVIAIRE
lundi 19 - 10h57
de : Stéphane Ortega
1 commentaire
Le 22 mars 2018 : le retour des cheminots à Paris
lundi 19 - 10h48
de : CGT des Cheminots de Saint-Denis
FORD S’ACHARNE… CONTRE NOUS MAIS PAS POUR L’USINE !!!
lundi 19 - 10h44
de : CGT FORD
VENEZUELA : 55% de la population approuve une réélection de Maduro !
dimanche 18 - 21h13
de : JO
Jann Halexander rend hommage à la chanteuse canadienne Pauline Julien le 9 mars
dimanche 18 - 19h19
VENEZUELA : la Colombie recrute des mercenaires Vénézueliens
dimanche 18 - 16h25
de : JO
LA JOIE ARMÉE
dimanche 18 - 15h12
de : Ernest London
À Naples, rencontre avec Potere al Popolo (vidéo)
dimanche 18 - 12h29
de : Jean-Luc Mélenchon via RF
Augmenter la pression contre le licenciement de Gaël Quirante
dimanche 18 - 11h26
de : olivier
Mirages 2000, chars Leclerc, canons Caesar : la France et ses entreprises, fournisseurs officiels de la guerre au Yémen
dimanche 18 - 03h37
de : stef131
El votán Zapata
samedi 17 - 16h36
de : Georges Lapierre
Après NDDL : des ZAD partout ?
samedi 17 - 13h59
de : JO
Rennes : Deux enseignantes convoquées au rectorat pour avoir organisé une sortie scolaire à La Maison de la Grève
samedi 17 - 11h44
1 commentaire
TROIS OPTIONS POUR L’EUROPE !
vendredi 16 - 23h05
de : LE BRIS RENE
LE VRAI SCANDALE DES GAZ DE SCHISTE
vendredi 16 - 19h12
de : Ernest London
LE ROI NE MARCHE PLUS IL VOLE....
vendredi 16 - 18h56
de : Mickael Wamen
3 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Ce n'est pas la crainte de la folie qui nous forcera à laisser en berne le drapeau de l'imagination. André Breton
LE JOURNAL DU MEDIA à 20H
Facebook Twitter Google+
Info Com-CGT.jpg

Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
Italie. Ils veulent redonner le pouvoir au peuple
mardi 20 février
de Gaël De Santis via FR
Communistes, écologistes et militants des centres sociaux autogérés partent ensemble aux élections législatives italiennes du 4 mars . La gauche qui ne s’est pas rendue aux sirènes néolibérales reprend espoir en Italie. Et si elle retrouvait le chemin du Parlement  ? Depuis le mauvais score des communistes, en 2008, elle n’est en effet plus représentée dans les institutions nationales. Cette année, le monde militant antilibéral a retrouvé le chemin de l’unité, sous (...)
Lire la suite
Potere al Popolo : la nouvelle gauche en Italie qui renaît des cendres de Gramsci
lundi 19 février
de Marco Cesario via FR
1 commentaire
Les élections législatives approchent en Italie et dans un pays ravagé par une extrême droite toujours plus agressive et rampante qui prend comme cible les migrants et toute sorte de minorité ethnique ou religieuse, une nouvelle force politique voit le jour : Potere al Popolo ! (Pouvoir au peuple, en français) un mouvement de jeunes, ouvriers, précaires, étudiants, militants, résistants. “Nous sommes les sans emploi - lit-on dans le programme - nous sommes les (...)
Lire la suite
Italie. Elections du 4 mars 2018. Et programme du mouvement Potere al Popolo
lundi 12 février
de Jean-marc B via RF
Nous présentons, ci-après, une version française intégrale et annotée du programme de Potere al popolo[1] pour les élections législatives nationales italiennes du 4 mars 2018 (renouvellement des 630 membres de la Chambre des députés et des 315 membres du Sénat)[2]. Elles se dérouleront selon la nouvelle loi électorale adoptée en novembre 2017. C’est un système alambiqué, difficile à saisir dans son fonctionnement (à quel candidat sont finalement attribuées les voix exprimées ?[3]) et (...)
Lire la suite
Potere Al Popolo
vendredi 9 février
de Mathieu Dargel via RF
Point culminant d’une initiative lancée cette automne, la première Assemblée Nationale de la liste « Potere al Popolo » s’est tenue à Rome le dimanche 17 décembre. Plus de 1000 personnes issues de collectifs militants, centres sociaux, associations, mouvements écologiques, syndicats et partis politiques, se sont réunies pour adopter le principe d’une liste unique de la gauche antilibérale et anticapitaliste aux prochaines élections législatives du printemps 2018, après (...)
Lire la suite
Italie, POTERE AL POPOLO : Manifeste pour une liste populaire aux prochaines élections.
mercredi 7 février
de via Roberto Ferrario
1 commentaire
Nous avons trop attendu…. Maintenant nous nous portons candidats ! Nous sommes les jeunes qui travaillons au noir, les précaires à 800 euros par mois et qui en ont besoin, qui souvent émigrent pour trouver mieux. Nous sommes les travailleu(r)ses soumis chaque jour et des chantages plus lourds et offensants pour notre dignité. Nous chômeuses, en chômage partiel ou en pré-retraite. Nous sommes les retraités qui vivent de peu, même s’ils ont peiné toute leur vie et qui maintenant (...)
Lire la suite
Sognavamo cavalli selvaggi
jeudi 1er février
de Luca Visentini via RF
Il est enfin sorti en version papier comme e-Book. https://www.amazon.it/Sognavamo-cav... https://www.amazon.it/Sognavamo-cav... Ce sont cent contes courts ou très courts qui, dans l’ensemble, reconstruisent, en une seule affaire, la Milan de 1968 à 1977 d’un garçon de la nouvelle gauche. Un compagnon de base, pas un dirigeant, ni un repenti. On ne parle pas d’analyses politiques ou de querelles idéologiques, mais d’amour, d’amitiés, de famille, de luttes (...)
Lire la suite
PROCÈS DES 7 DE GOODYEAR : LA COUR DE CASSATION CASSE LES SALARIÉS
jeudi 25 janvier
de Info’Com-CGT
1 commentaire
Le syndicat Info’Com-CGT est scandalisé par la décision de la Cour de Cassation d’Amiens : elle vient de confirmer le verdict de la Cour d’appel condamnant 7 salariés de Goodyear à des mois de prison avec sursis (pour certains 24 mois), 5 ans de mise à l’épreuve et l’inscription au casier judiciaire B2 ! Cette décision est hallucinante étant donné que la position du procureur était de valider notre recours et ...d’appuyer la démarche de casser le (...)
Lire la suite